FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sine qua non ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Thunderhead

avatar

Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Jeu 7 Aoû 2008 - 21:14

Tiens j'y pense.

La possibilité de taxer les produits gras et sucrés. Qu'en pensez vous ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel99



Nombre de messages : 1953
Age : 52
Localisation : Est Parisien
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Jeu 7 Aoû 2008 - 21:32

La possibilité de taxer les produits gras et sucrés. Qu'en pensez vous ?
Zéro, là pour moi c'est du sans fin.
Taxons aussi les produis sans matière grasse pour lutter contre l'anorexie.
Les produis "goût d'orange" parce que sans vitamine C.
Les produits avec trop de vitamine C car générant des troubles du sommeil.
Le sucre car trop calorifique.
L'aspartane a cause de la rétention d'eau.
etc. etc. etc.

La solution passe par l'information mais pas par la saturation. Trop d'information tue l'information.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AL

avatar

Nombre de messages : 499
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Jeu 7 Aoû 2008 - 21:46

Respirer produit du CO2... pour sauvez la couche d'Ozone arrete de respier !
Et puis de toute facon, vie est une maladie mortelle (on en meurt tous !!)
A un moment, il faut arreter de penser pour les gens !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderhead

avatar

Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Jeu 7 Aoû 2008 - 22:19

Nous sommes d'accord, donc le fumeur qui fait son cancer, inutile de le soigner, puisque de toute façon il mourra un jours Very Happy

Au passage, mon histoire sur l'anesthésie est une histoire vraie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Jeu 7 Aoû 2008 - 22:32

Michel99 a écrit:
La possibilité de taxer les produits gras et sucrés. Qu'en pensez vous ?
Zéro, là pour moi c'est du sans fin.
Moi je suis plutôt pour. Il y a de l'abus de la part d'industriels qui, pour attirer le consommateur, fait des produits plus gras et sucrés, ou trop salés. Que l'on décourage ce genre de produit, ça me semble normal.
ça ne veut pas dire qu'on doit interdire les barres chocolatées, mais qu'en les taxant plus que les produits plus sains, on encourage les industriels qui ont parié sur des produits plus sains malgré la perte qu'ils induisent.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
jibus



Nombre de messages : 2607
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Jeu 7 Aoû 2008 - 22:44

Thunderhead a écrit:
Nous sommes d'accord, donc le fumeur qui fait son cancer, inutile de le soigner, puisque de toute façon il mourra un jours Very Happy

en tant que bon medecin, tu devrais meme aller plus loin et penser a abreger les souffrances du patient...

'jib
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Jeu 7 Aoû 2008 - 22:45

Je ne suis pas partisan de forcer, en général on obtient le résultat opposé à celui que l'on espérait. Mais responsabiliser les gens, par exemple avec ton histoire d'anesthésie ca va quand même le faire réfléchir (on peut toujours rêver), ca je trouve que c'est la bonne solution.

En parenthèse je trouve l'excuse que c'est dur d'arrêter comme irrecevable. Autour de moi il y a des tas de gens qui ont arrêté et sans autre chose que de la volonté. C'est possible, mais sans volonté rien n'est possible.

Stephane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderhead

avatar

Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Jeu 7 Aoû 2008 - 22:49

Ravie de voir que je ne suis pas le seul à penser celà.
Sans parler du sucré : le sel ! Je vous rappel que l'interet de saler les produits est purement physico chimique ! Le sel retient l'eau, et donc saler un produit revient à vendre de la flotte et donc moins de produits alimentaires. Les consomations quotidiennes de sel sont jusqu'a 10 fois ce qu'on doit prendre par jour. Histoire vrai en cardio, écouté bien, la fin est à se tordre de rire. Un fumeur hypertendu gros en insufisance cardiaque habitué du service de cardiologie. En effet, à chaque excès alimentaire en sel, sel = eau, donc plus d'eau, le coeur n'arrive plus à gérer : eau dans les poumons, et direction les urgences. Ce monsieur, à cumuler l'eau dernier 2 mois d'hospitalisation en cardiologie. (800 euros, 60 jours : çà fait du presque 50 000 euros (le prix d'une porsche cayman). La nutritioniste est venu à chaque fois évidemment, rien y fait, prise en charge psychologique, diététicienne et endocrinologue : idem, il ne comprends pas. Vous savez ce qu'il m'a dit le jour de ma dernière garde en cardio ? Que depuis 3 mois, il avait fait des progrès. Il ne sallait plus le saucisson...J'en renvoie à ma question initiale de ce sujet, en tout cas, vous savez ou une partie de vos minutes de travail est allée Very Happy

Taxer un paquet de chips salé et gras me séduit si l'argent sert pour la sécu, ou pour faire diminuer le prix des légumes. Peut etre arrivera t on un jours à ce qu'on fait pour la voiture. Boufer un snikers ou des chips, et bien un malus. Manger un fruit, et un bonus, un ! vous verrez..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Huyustus



Nombre de messages : 1749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Jeu 7 Aoû 2008 - 22:50

Thunderhead a écrit:
Tiens j'y pense.

La possibilité de taxer les produits gras et sucrés. Qu'en pensez vous ?

Si c'est limité aux produits industriels dont la composition est parfaitement maîtrisée, et surtout celle d'entrée de gamme dont pas mal de gens ne peuvent hélas se passer, je suis assez pour, ne serait-ce que pour dissuader les industriels d'abuser du sel, des graisses animales, et autres saloperies.

Mais je trouve qu'il serait au moins aussi efficace qu'un organisme dépendant du gouvernement analyse tous les produits, et publie une liste accessible à tous des produits classés des plus honteux aux plus sains, marque par marque et type de produit par type de produit (il y aurait les cassoulets les plus sains possible, les cassoulets médiocres, et les cassoulets criminels ; idem pour les pizzas, les raviolis, les barres chocolatées, etc...)


C'est un travail de titan, qui nécessiterait des moyens, mais à mon avis, dépenser quelques centaines de millions par an pour faire ça, on le retrouvera en économies à la sécu assez vite, sans compter le cercle vertueux chez les industriels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Jeu 7 Aoû 2008 - 22:52

C'est une idée qui a son charme, mais c'est la première fois que j'entends ca et faut que digère un peu.

En tout cas, ca ferait du boulot à ma copine.

Stephane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderhead

avatar

Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Jeu 7 Aoû 2008 - 22:56

Steph a écrit:


En parenthèse je trouve l'excuse que c'est dur d'arrêter comme irrecevable. Autour de moi il y a des tas de gens qui ont arrêté et sans autre chose que de la volonté. C'est possible, mais sans volonté rien n'est possible.

Stephane

Tout à fait ! Préférer continuer à fumer, plutôt que d'etre amputer, çà me dépasse. Continuer à fumer après un infarctus : en 3 mois, j'ai vu un décès d'un jeune de 30 ans et des brouette, qui n'avait pas arreter après son infarctus. Les infarctus chez les gens jeunes sont de plus en plus fréquents. Je ne vous parle même pas des diabète qu'on diagnostic chez des gens de 20 ans qui ont été perfusés toute leur enfance avec du beure. Paix à leur ame, diabétique à 20 ans, peut de chanche de toucher une retraire un jours, au moins, il savent ce que c'est que cotiser pour rien Smile A l'inverse j'ai vu des gens qui ont arrétés du jour au lendemain. Faut dire qu'un infarctus, c'est pas anondin, notre espérance de vie prend un bonne claque. Si je suis anesthésite, ou chirurgien, je peux vous garantir que ceux qui n'arreterons pas quelques temps avant, ils pourront aller voir ailleur.


Et pour les fumeurs, vous connaissez les dernière statistiques officiels INPES baromètre de la santé 2005 ?
Un couple de fumeur ayant commencé au lycée. Passeront-ils leur retraite ensemble à deux ? Statistiquement, non. Un sera mort Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jibus



Nombre de messages : 2607
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Jeu 7 Aoû 2008 - 23:00

Thunderhead a écrit:
Que depuis 3 mois, il avait fait des progrès. Il ne sallait plus le saucisson...

c'est ca de l'humour gras??

'jib
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderhead

avatar

Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Jeu 7 Aoû 2008 - 23:02

jibus a écrit:
Thunderhead a écrit:
Que depuis 3 mois, il avait fait des progrès. Il ne sallait plus le saucisson...

c'est ca de l'humour gras??

'jib

Pas du tout jibus, il m'a dit çà yeux dans les yeux. Et oui, en cardio, on a un recrutement de patients...assez stéréotypés, et comme toute courbe de gauss, quand on tombe sur les extrêmes, on est rarement decu du voyage. Le sel est une histoire de gout je pense. Si la coutume familiale dans dès l'enfance est de manger très salé, la personne s'y habitue. L'inverse aussi.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jibus



Nombre de messages : 2607
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Jeu 7 Aoû 2008 - 23:06

bon, j'me suis plante.. j'aurai du demander si c'etait ca de l'humour salace..

'jib
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Jeu 7 Aoû 2008 - 23:11

Steph a écrit:
En parenthèse je trouve l'excuse que c'est dur d'arrêter comme irrecevable. Autour de moi il y a des tas de gens qui ont arrêté et sans autre chose que de la volonté. C'est possible, mais sans volonté rien n'est possible.
Et tu trouves ça où, de la volonté ?

Huyustus a écrit:
Si c'est limité aux produits industriels dont la composition est parfaitement maîtrisée, et surtout celle d'entrée de gamme dont pas mal de gens ne peuvent hélas se passer, je suis assez pour, ne serait-ce que pour dissuader les industriels d'abuser du sel, des graisses animales, et autres saloperies.

Mais je trouve qu'il serait au moins aussi efficace qu'un organisme dépendant du gouvernement analyse tous les produits, et publie une liste accessible à tous des produits classés des plus honteux aux plus sains, marque par marque et type de produit par type de produit (il y aurait les cassoulets les plus sains possible, les cassoulets médiocres, et les cassoulets criminels ; idem pour les pizzas, les raviolis, les barres chocolatées, etc...
Sympa, l'idée ! Very Happy

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
jibus



Nombre de messages : 2607
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Jeu 7 Aoû 2008 - 23:23

yoda a écrit:
Steph a écrit:
En parenthèse je trouve l'excuse que c'est dur d'arrêter comme irrecevable. Autour de moi il y a des tas de gens qui ont arrêté et sans autre chose que de la volonté. C'est possible, mais sans volonté rien n'est possible.
Et tu trouves ça où, de la volonté ?

je plussune...

surtout que la, ce dont il s'agit c'est de la volonte que l'autre vive une vie a ton gout, qu'il soit sain parce que toi tu es sain, qu'il ne mange pas trop, parce que toi tu ne manges pas trop, qu'il fasse du sport parce que toi tu en fasses...

si l'autre n'a pas l'envie de vivre ta vie et que sa vie il l'aime telle qu'elle est, que sa mort ne lui fait pas peur, alors il ne s'agit meme pas de "c'est dur d'arreter" ou de "volonte d'arreter", il s'agit qu'il n'a meme pas envie d'essayer...

et, quelque part, c'est son droit. il a le droit d'avoir ses gouts..

'jib
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Jeu 7 Aoû 2008 - 23:34

yoda a écrit:
Steph a écrit:
En parenthèse je trouve l'excuse que c'est dur d'arrêter comme irrecevable. Autour de moi il y a des tas de gens qui ont arrêté et sans autre chose que de la volonté. C'est possible, mais sans volonté rien n'est possible.
Et tu trouves ça où, de la volonté ?

Ben si quelqu'un connait une source, je suis preneur. Mon médecin, me dit qu'il serait bon pour moi que je perde un peu de poids (pas grand chose, juste une bonne dizaine de kilos). Manque juste un ingrédient : une bonne dose de volonté. Pourtant, je le désire vraiment, je rêve de perdre ces 10 kilos. J'y pense souvent, surtout après mettre bien rempli la panse ....
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Jeu 7 Aoû 2008 - 23:43

narduccio a écrit:
Ben si quelqu'un connait une source, je suis preneur. Mon médecin, me dit qu'il serait bon pour moi que je perde un peu de poids (pas grand chose, juste une bonne dizaine de kilos). Manque juste un ingrédient : une bonne dose de volonté. Pourtant, je le désire vraiment, je rêve de perdre ces 10 kilos. J'y pense souvent, surtout après mettre bien rempli la panse ....
Je crois que ce sera pas bon pour toi. Plus que j'ai la volonté de perdre 10 kilos, plus que je pèse lourd. A tel point que la petite dizaine s'est transformée en grosse dizaine. Pourtant quand on me tend un bon fromage et que je perds toute volonté, je perds pas de poids pour autant (mais le fromage, oui !).

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Huyustus



Nombre de messages : 1749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Jeu 7 Aoû 2008 - 23:46

Ca doit dépendre des sujets. J'ai arrêté de fumer du jour au lendemain il y a quelques années, j'ai pas mal dégusté au début, mais pas une cigarette depuis ce jour. En revanche, je n'arrive pas à faire le petit régime qui me ferait perdre durablement ma bouée.
Peut-être que le régime c'est plus dur, parce que régime ou pas, on mange tous les jours. Il y a une solution que je n'ai pas encore testée, ce serait d'acheter que des choses que je n'aime pas, et de mal les cuisiner !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Jeu 7 Aoû 2008 - 23:54

Huyustus a écrit:
Peut-être que le régime c'est plus dur, parce que régime ou pas, on mange tous les jours.
Et aussi parce que la clope, c'est évident de ce qu'on doit faire pour arrêter. On n'en prend plus.
Par contre, le régime... Il paraît qu'il faudrait surtout pas se priver et manger à sa faim, mais mieux. Mais manger que de la salade, ça ne cale jamais, et puis bonjour les carences. Donc manger équilibré et à sa faim... qui a réussi à perdre du poids comme ça, je me le demande ???

Et puis y'a pas deux personnes qui vont te conseiller la même chose ! Impossible de dire qu'on est au régime et de manger en public sans que tout le monde (sauf celui qui t'a conseillé ta bouffe du jour) se récrie que c'est pas comme ça que tu vas y arriver. Alors tu suis les conseils d'un autre que tout le monde trouve stupide...

Je me demande si je devrais pas fuler pour perdre du poids parce que la clope au moins, on sait comment arrêter.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
lgda



Nombre de messages : 4579
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Ven 8 Aoû 2008 - 8:14

Michel99 a écrit:
D'après les premières constatations, ils ne sont pas morts par hasard mais par manque d'expérience ou pour ne pas avoir maitrisé leurs nerfs ou pour avoir voulu forcer le destin, selon des alpinistes confirmés.

Il existe une maxime pour ça "l'erreur est humaine".
Encore une fois je ne peux pas comparer les deux. Le gars présenté SAIT qu'il va droit au mur.

Tu parles duquel ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AL

avatar

Nombre de messages : 499
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Ven 8 Aoû 2008 - 10:21

VOus vous lisez avec taxes sur la bouffe ???
car a l'arrivée que va t il se passer ?
Non la santé publique ne va pas s'ameliorer ...

C'est encoire une fois de plus les plus demunis (et vu la situation eco, une frange de plus en plus importante des classes moyennes) qui vont etre contraint de manger ce qu'on leur impose (donc meme plus avoir le plaisir alimentaire parmi les rares plaisir qu'ils leur reste...), et d'un autres coté les plus aisés, qui deja rigole de la taxe carbone et se paye qd meme les gros 4*4 pollueur, ben feront de meme avec les trucs gras sans etre perturbé par le surcout...

Au final, donc, encore une taxe qui servira a brimer les uns et qui n'aura pas d'effet sur les autres !!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel99



Nombre de messages : 1953
Age : 52
Localisation : Est Parisien
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Ven 8 Aoû 2008 - 11:27

Tu parles duquel ?
Pour être plus clair :
Je ne peux pas comparer :
- Une personne faisant une imprudence par manque d'expérience.
- Une personne jouant les trompe la mort en pleine connaissance de cause.

En prime, le gars et sa cloppe ça n'est même pas un "trompe la mort" qui se dit "je vais me faire un shoot à l'adrénaline". Il va tout simplement y rester, mobiliser des ressources du milieu médical, probablement causer le malheur de ses proches, et il s'en fout...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Ven 8 Aoû 2008 - 13:40

AL a écrit:
d'un autres coté les plus aisés, qui deja rigole de la taxe carbone et se paye qd meme les gros 4*4 pollueur, ben feront de meme avec les trucs gras sans etre perturbé par le surcout...
Sauf que là on est actuellement dans une situation inverse. L'obésité, c'est pas chez les riches qu'elle est la plus importante. Les plus riches ne sont pas les plus gros consommateurs de bouffe de mauvaise qualité, ils ont les moyens de s'acheter des produits plus diététiques, et pas des conserves pour pauvres bourrées de sel et de gras.
Le but du jeu, c'est de réduire la marge des industriels faite sur la santé des plus pauvres, et de les convaincre de vendre à la place de la bouffe saine.
Par ailleurs, je pense pas que faire bouffer de la merde aux pauvres soit la meilleure solution possible au problème de la pauvreté. Et vu ce que ça fait perdre à la sécu, je pense même pas que ce soit plus coûteux à terme que relever les minima sociaux.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
AL

avatar

Nombre de messages : 499
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Sine qua non ?   Ven 8 Aoû 2008 - 16:51

En meme temps entre bouffer un choux ou une barre chocolaté, ben 95% des gens prefere la barre choco !!!
Et qd la situation est tendu, une barre choco, ca fait du bien au moral, la ou le choux ca te remotive guere...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sine qua non ?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sine qua non ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Ambre résine d'arbre fossilisée
» Monuments en résine de synthèse ? La solution ?
» Le moulage des figurines en résine
» [Technique] conserver des insectes
» scorpion à déterminer

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Société-
Sauter vers: