FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mar 17 Jan 2017 - 23:57

Ça avance : L’Etat bientôt contraint d’assurer la disponibilité des seuls vaccins obligatoires ?

Pour préciser ma pensée, le problème de l'absence de disponibilité des vaccins obligatoires seuls, c'est qu'on a alors de la vente liée. Tu peux pas acheter tes 3 vaccins sans en acheter 4 autres en plus dont tu veux pas. Comme tu peux difficilement acheter un ordinateur sans un OS que t'as pas demandé. Sauf que quand les sociétés de consommateurs sont allées râler pour ce dernier point, la réponse de l'État n'a pas été de rendre l'utilisation de Windows obligatoire...

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mer 18 Jan 2017 - 10:14

La solution serait de créer des structures gouvernementales qui produiraient les vaccins obligatoires. Pourquoi pas?
C'est aussi le rôle de l'Etat de pourvoir à ce genre de choses.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mer 18 Jan 2017 - 17:48

Et créer plus de fonctionnaires ? En France ?
La tendance, c'est plutôt que l'État délègue à une société pharmaceutique (dont le dirigeant est copain avec le ministre de la santé ou de sa famille), tout en la payant bien évidemment largement au-dessus du prix coûtant. Par contre, ça sera peut-être quand même rentable, car la vente liée coûte bonbon... mais je ne sais plus quelle part de ce vaccin est remboursé par la sécu, je sais que j'avais dû avancer pas mal d'argent. Peut-être que le vaccin obligatoire seul sera aussi pris par les familles les plus pauvres pour une simple question de coût.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Jeu 19 Jan 2017 - 0:12

Reste plus qu'à espérer que Mélenchon se pose la question Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Lun 6 Fév 2017 - 17:25

yoda a écrit:
Ça avance : L’Etat bientôt contraint d’assurer la disponibilité des seuls vaccins obligatoires ?

Pour préciser ma pensée, le problème de l'absence de disponibilité des vaccins obligatoires seuls, c'est qu'on a alors de la vente liée. Tu peux pas acheter tes 3 vaccins sans en acheter 4 autres en plus dont tu veux pas. Comme tu peux difficilement acheter un ordinateur sans un OS que t'as pas demandé. Sauf que quand les sociétés de consommateurs sont allées râler pour ce dernier point, la réponse de l'État n'a pas été de rendre l'utilisation de Windows obligatoire...

Je viens d'avoir une discussion avec une collègue qui m'a rappelée ton intervention.
Elle pense exactement le contraire: on devrait essayer de fourguer un maximum d'antigènes en une fois afin de pas injecter de manière répétitive un adjuvant dont on ne sait toujours pas trop s'il a des effets à long terme.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Lun 6 Fév 2017 - 22:50

L'idée derrière c'est pas de séparer les vaccins. Ce serait d'avoir :
  • Le DTPolio seul
  • le vaccin actuel qui contient le DTPolio

Ce qui signifie que pour les familles qui sont reluctantes à l'idée des vaccins, elles n'ont qu'une injection (enfin, à la fois, y'a les rappels), et pour celles qui veulent le vaccin qui fait la totale jambon-fromage, il n'y a également qu'une injection (enfin 3 passqu'il y a les rappels, et pas avec le même cocktail (passqu'en plus ils ont pas tous le même nombre de rappels), mais c'est l'idée).
Ça ne fait pas plus d'injection, ce serait effectivement à éviter, ne serait-ce que parce qu'ils se prennent assez de piquouses comme ça, les bébés, à force ils ressemblent à des junkies (c'est peut-être pour ça qu'on leur file si tôt le vaccin contre l'hépatite B).

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mar 7 Fév 2017 - 13:13

L'hépatite B est recommandé chez les bébés??
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mer 8 Fév 2017 - 18:10

Oui, au même âge que le DTPolio (alors que le ROR, c'est plus tard).

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mer 8 Fév 2017 - 18:17

QUand une députée européenne invite au Parlement de Strasbourg un faussaire .... La députée et le fraudeur

Citation :
Auteur d'une étude truquée dont les conclusions – un lien imaginaire entre le vaccin ROR et une nouvelle forme d'autisme – étaient écrites à l'avance, Andrew Wakefield a été reconnu coupable de fraude, de mensonge et de mise en danger de la vie de ses patients. Interdit d'exercice à vie au Royaume-Uni, il se voit offrir à Bruxelles la plus complaisante des tribunes par la députée Michèle Rivasi.

...

La communauté scientifique et médicale – et, outre-Manche, les associations de parents d’enfants autistes – n’ont plus aucun doute sur le caractère totalement frauduleux et non-reproductible des écrits "scientifiques" de Wakefield sur la vaccination et l’autisme.

Quand toutes les preuves vous accablent, il ne vous reste plus qu’à crier au complot et à l’omerta, dans l’espoir de fédérer ceux qui, désespérément, ont besoin d’attribuer leurs souffrances à des causes supérieures, malveillantes et occultes. Exilé aux États-Unis, Wakefield affirme que si personne n’a pu reproduire son étude, c’est bien évidemment que tous les chercheurs du monde entier conspirent contre lui. Il a mis ce récit en film, film qui devait être projeté] ce 9 février en séance spéciale dans les locaux du Parlement européen sur l’initiative de Michèle Rivasi (voir illustration). [La séance au Parlement a finalement été annulée, remplacée par une seconde séance dans un espace privé, toujours dans la capitale belge]

Cette annonce a effaré de nombreux observateurs en Europe – le journal The Times fut l’un des premiers, fin janvier, à attirer l’attention sur l’affaire. Que le mensonge et la manipulation soient ainsi célébrés à Bruxelles par un parlementaire a, au moins, le mérite de faire tomber le masque de sa démagogie.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mer 8 Fév 2017 - 18:19

Plus un autre article sur le même sujet :
"Il n'y a pas de lien entre autisme et vaccination"

Citation :
La communauté scientifique est très remontée contre l'opération anti-vaccination qui se profile au Parlement européen le 9 février prochain. Ce jour là, la députée écologiste Michèle Rivasi accueille un des chantres du mouvement anti-vaccin : Andrew Wakefield, un ancien chirurgien britannique radié de l'Ordre des Médecins après avoir publié une étude truquée où il rendait le vaccin ROR - contre la rougeole, les oreillons et la rubéole - responsable de certains cas d'autisme. Des travaux reconnus depuis comme une fraude scientifique.

Pour en parler, Liliane Grangeot-Keros, secrétaire perpétuelle adjointe de l'Académie nationale de pharmacie, était l'invitée du Magazine de santé ce lundi 6 février 2017.


On sait que le lien entre autisme et vaccination a été totalement invalidé. Comment expliquer que, malgré les démentis, cette fausse alerte continue de marquer les esprits ?

Liliane Grangeot-Keros, secrétaire perpétuelle adjointe de l'Académie nationale de pharmacie : "Les vaccins ont toujours fait l'objet de controverses. Mais là, la situation est gravissime. Je dirais même que c'est un scandale. De très nombreuses études ont démontré qu'il n'y avait pas plus de cas d'autisme chez ceux qui avaient été vaccinés que ceux qui ne l'avaient pas été. C'est clair, il n'y a pas de lien entre l'autisme et la vaccination contre la rougeole, les oreillons et la rubéole."

Cette polémique anti-vaccin est-elle une spécificité française ?

Liliane Grangeot-Keros : "La vaccination a toujours fait l'objet de très nombreuses controverses. L'autisme, c'était surtout en Angleterre. Bizarrement ça n'avait pas franchi les frontières. En France, la polémique concernait le vaccin contre l'hépatite B. On a parlé de risques de développer la sclérose en plaques. Idem pour les suspicions concernant le vaccin contre le cancer du col de l'utérus. C'est très français. Quand on interroge nos collègues, notamment américains, ils nous répondent : « mais qu'est-ce que c'est que ces polémiques en France ? ». Chez eux, à de rares exceptions près, ces débats n'existent pas."

D'autant plus que ces polémiques sont relayées par des individus qui ont le titre de professeur, qui mobilisent des milliers de personnes via des pétitions, et qui s'expriment régulièrement dans la presse et à la télévision…

Liliane Grangeot-Keros : "C'est bien le problème. Quand ces faux messages sont relayés par des personnalités qui ont pignon sur rue, nos concitoyens ne savent plus qui croire. C'est évident. Je pense qu'on ne met pas assez en avant les bénéfices de la vaccination. En 2013 par exemple, l’Organisation Mondiale de la Santé disait qu’il y avait 400 décès par jour liés à la rougeole. Je vous assure que s'il y avait eu un seul décès lié au vaccin ROR, qui comprend la vaccination contre la rougeole, et cela aurait fait la une des journaux. Il faut quand même évaluer le bénéfice-risque et bien évidemment, le bénéfice est très supérieur au risque."

Vous connaissez bien mon leitmotiv : "Si c'est pour notre bien, pourquoi nous raconter des mensonges.... ?"

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mer 8 Fév 2017 - 23:03

narduccio a écrit:
Vous connaissez bien mon leitmotiv : "Si c'est pour notre bien, pourquoi nous raconter des mensonges.... ?"
J'imagine que les personnes convaincues de la nocivité des vaccins ne pensent pas que le lobby pharmaceutique fabrique des vaccins pour notre bien...
Personnellement, j'ai assez peu d'estime pour les grandes firmes pharmaceutiques qui nous refourguent des médicaments dont les risques sont trop élevés par rapport aux gains. Et pourtant, je me dis qu'entre des vaccins, dont une partie est tombée dans le domaine public, et les médicaments pour traiter les maladies qu'on aurait sans ces vaccins, je ne suis pas certaine du tout qu'elles soient gagnantes dans l'affaire.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mer 8 Fév 2017 - 23:55

yoda a écrit:
narduccio a écrit:
Vous connaissez bien mon leitmotiv : "Si c'est pour notre bien, pourquoi nous raconter des mensonges.... ?"
J'imagine que les personnes convaincues de la nocivité des vaccins ne pensent pas que le lobby pharmaceutique fabrique des vaccins pour notre bien...
Personnellement, j'ai assez peu d'estime pour les grandes firmes pharmaceutiques qui nous refourguent des médicaments dont les risques sont trop élevés par rapport aux gains. Et pourtant, je me dis qu'entre des vaccins, dont une partie est tombée dans le domaine public, et les médicaments pour traiter les maladies qu'on aurait sans ces vaccins, je ne suis pas certaine du tout qu'elles soient gagnantes dans l'affaire.

OK, mais la vérité devrait être suffisante, tu ne crois pas ? Certains falsifient si grossièrement leurs données qu'il est évident qu'ils vont se faire prendre. Ils désirent démontrer que les vaccins sont dangereux. Ils ne trouvent pas de preuves scientifiques, alors ils les inventent. Bien entendu, ceux qui croient comme eux sont renforcés dans leurs croyances et les autres les prennent pour des rigolos ... A juste titre

Bien sûr que les grandes firmes font des profits et qu'elles trichent, autant que faire se peut. Mais, si des scandales éclatent, c'est bien qu'on les prends les mains dans le sac et qu'on ne peut pas falsifier les données

Il y a des médecins qui se sont fait une spécialité de dénoncer les grandes firmes pharmaceutiques, et de manière scientifique. Les firmes ne peuvent pas grand chose contre eux. Tandis que contre un tricheur ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Ven 10 Fév 2017 - 0:23

J'avais compris la phrase dans un autre sens : "si les entreprises pharmaceutiques agissent pour notre bien, pourquoi raconteraient-elles des mensonges ?"

Si tu parles de Andrew Wakefield, je doute qu'il agisse pour notre bien, mais quoi qu'il en soit, il faut bien qu'il le fasse croire pour être cru. Et encore, je sais pas trop pour quoi il agit, parce que entre la notoriété dans un milieu restreint, le plaisir de parler à contre-courant des normes établies, il a quand même perdu son boulot de médecin !

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Ven 10 Fév 2017 - 9:13

yoda a écrit:
narduccio a écrit:
Vous connaissez bien mon leitmotiv : "Si c'est pour notre bien, pourquoi nous raconter des mensonges.... ?"
J'imagine que les personnes convaincues de la nocivité des vaccins ne pensent pas que le lobby pharmaceutique fabrique des vaccins pour notre bien...
Personnellement, j'ai assez peu d'estime pour les grandes firmes pharmaceutiques qui nous refourguent des médicaments dont les risques sont trop élevés par rapport aux gains. Et pourtant, je me dis qu'entre des vaccins, dont une partie est tombée dans le domaine public, et les médicaments pour traiter les maladies qu'on aurait sans ces vaccins, je ne suis pas certaine du tout qu'elles soient gagnantes dans l'affaire.

1) Ce ne sont pas les firmes pharmaceutiques qui décident si les risques sont inférieurs aux bénéfices.
2) Il faut avouer que ce n'est pas une mince affaire d'analyser ce genre de choses.

P.ex: tu sais que ton vaccin protège contre la triclonucléose (maladie imaginaire), qui infecte 50% de la population. Sans le vaccin, 95% des infectés guériront spontanément, 4% en garderont des séquelles graves, 1% en mourrra. Avec le vaccin, tu protèges 80% de la population vaccinée mais 0,1% va souffrir de séquelles graves dues au vaccin (dont qu'ils n'auraient pas eues s'ils n'avaient pas été vaccinés).

Vu comme cela ca devient nettement moins évident non? Parce que c'est probablement acceptable pour 99,9% des gens mais les 0,1% qui souffriront du vaccin alors que le risque était somme toute très faible au départ vont venir gueuler sur le net. Sans compter ceux qui risquent de souffrir du vaccin tout en n'étant pas protégés (20%) et là le risque est cumulé. Par contre les 99,9% de 80% (trop la flemme pour compter) qui seront protégés trouveront ca normal et ne diront rien.
Mon exemple est simplissime, la réalité est infiniment plus complexe: l'âge, le sexe et bien d'autres paramètre entrent en compte et font que les gens ne sont pas tous comparables et donc que le risque n'est pas égal.

Tout ca ce sont des chiffres et derrière il y a des gens et comme il est pratiquement impossible de développer un médoc sans effets secondaires, il y aura toujours des victimes de traitements. Décider si cela vaut la peine de rendre des gens malades pour en sauver d'autres est éthiquement et médicalement extrêmement difficile et franchement je suis content de ne pas devoir le faire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Ven 10 Fév 2017 - 12:54

yoda a écrit:
J'avais compris la phrase dans un autre sens : "si les entreprises pharmaceutiques agissent pour notre bien, pourquoi raconteraient-elles des mensonges ?"

Si tu parles de Andrew Wakefield, je doute qu'il agisse pour notre bien, mais quoi qu'il en soit, il faut bien qu'il le fasse croire pour être cru. Et encore, je sais pas trop pour quoi il agit, parce que entre la notoriété dans un milieu restreint, le plaisir de parler à contre-courant des normes établies, il a quand même perdu son boulot de médecin !

Il y a des gens qui agissent par idéologie. Des gens qui sont sûrs d'avoir raison et qui sont prêts à le démontrer de n'importe quelle manière. Il a eu son moment de gloire, puis le pot aux roses a été découvert, mais il a ses soutiens, il est reconnu, invité au parlement européen ... Bref, il est sorti de la médiocrité de sa vie normale, banale qu'il avait avant.

Pour ce qui est du boulot ... Il y a des gens qui font des conférences sur le Bonheur, la bonne santé, sur un tas de sujets psychologiques. La plupart ne sont pas de grands chercheurs, car ceux-là n'ont pas le temps de courir les conférences. Certains écrivent un livre par an, quand ce n'est pas deux. Il y a 10 ans, l'association que je présidait à l'époque avait été sollicitée pour organiser une de ces conférences. C'était la première fois que j'entendais le nom de cet auteur (et je l'ai oublié depuis) qui parait-il est très connu dans les milieux de la psychologie. Public attendu d'après les moyennes réalisées par dans la région pour ces livres précédents : 2000 spectateurs. Le tarif normal pour ses conférences était de 10€. Lui prenait 3000€ (à 2 conférences par semaines). A notre charge, les frais de location de la salle, l'organisation, le placardage des affiches et la communication dans les médias locaux, l’hôtel et la restauration pour l'auteur. Gain prévisible 5000 €.

Mais, c'est un bon conférencier. Apparemment les gens doivent y trouver leur avantage. Le comité de l'association a voté et nous avons renoncé. Le gain était alléchant, mais une association avec 15 à 20 membres qui font le travail, on a pensé qu'on y arriverais pas. Puis, il y avait le risque à prendre, car il y avait 7000€ de dépenses minimales.

Revenons à notre ex-médecin opposé aux vaccinations, sans aller dans ce type de schémas, il doit participer à des conférences. Devant un public convaincu qu'il a raison. La plupart achèterons des revues, ... Bref, il est possible qu'il gagne bien mieux sa vie que quand il était médecin. S'il a un peu de charisme, il gagne sa vie nettement mieux que lorsqu'il était médecin

Mais, c'est un charlatan qui a triché et qui gagne sa vie sur son mensonge initial

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Sam 11 Fév 2017 - 18:47

Steph a écrit:
Tout ca ce sont des chiffres et derrière il y a des gens et comme il est pratiquement impossible de développer un médoc sans effets secondaires, il y aura toujours des victimes de traitements. Décider si cela vaut la peine de rendre des gens malades pour en sauver d'autres est éthiquement et médicalement extrêmement difficile et franchement je suis content de ne pas devoir le faire.
Dans les médicaments considérés comme potentiellement dangereux, tu trouves quand même des médicaments contre le rhume en vente libre. Je ne pense pas qu'il y ait vraiment de difficulté éthique derrière...

C'est sûr qu'il y a des calculs plus compliqués, mais quelle confiance accorder à des boîtes qui te vendent des comprimés pour déboucher le nez qui ont comme potentiel effet secondaire de provoquer un AVC ?
Quand ils décident de cesser de fabriquer le vaccin contre la triclonucléose (qui est domaine public), parce qu'à la place elles ont mis au point le fameux vaccin DTPolio, qui en plus de triclonucléose, protège contre l'une des formes de la diclonucleose et la poliodesmains ? Est-ce vraiment pour des raisons de santé publique ? Ou parce que DTPolio n'étant pas dans le domaine public, il rapporte bien plus que triclonucléose seul ?

Les sociétés pharmaceutiques ne font pas du service public...

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Lun 1 Mai 2017 - 17:24

Il y a des flambées épidémiques de rougeole en Europe

Citation :
Dans la Région européenne de l'OMS, plus de 500 cas de rougeole ont été signalés pour janvier 2017. La rougeole continue à se propager au sein des pays européens et d'un pays à l'autre, risquant de provoquer d'importantes flambées épidémiques partout où la couverture vaccinale n'atteint plus le seuil nécessaire de 95 %.

"Alors que l'on progressait de manière soutenue vers une élimination ces deux dernières années, il est particulièrement préoccupant de voir les cas de rougeole se multiplier en Europe", regrette le docteur Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l'OMS pour l'Europe. "Les habitudes de voyage d'aujourd'hui font qu'aucun individu, aucun pays n'est à l'abri du virus de la rougeole. Les flambées épidémiques continueront à éclore en Europe, comme ailleurs, jusqu'à ce que chaque pays atteigne le niveau de vaccination nécessaire pour protéger parfaitement sa population."

Les deux tiers des 53 pays de la Région ont interrompu la transmission endémique de la rougeole. Toutefois, selon la Commission régionale européenne de vérification de l'élimination de la rougeole et de la rubéole (CRV), il reste 14 pays d'endémie.

Dans la Région, 559 cas de rougeole ont été signalés pour janvier 2017 ; 474 de ces cas ont été rapportés dans 7 des 14 pays d'endémie (Allemagne, France, Italie, Pologne, Roumanie, Suisse et Ukraine). Les premières informations disponibles pour février indiquent que le nombre de nouvelles infections est fortement à la hausse. Dans tous ces pays, la couverture vaccinale nationale par une deuxième dose de vaccin antirougeoleux se situerait sous le seuil de 95 %.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Lun 1 Mai 2017 - 19:00

S'il y avait une objection valable à un certain nombre de vaccins contre les maladies infantiles, ce serait qu'avoir eu ces maladies confère par la suite une immunité plus efficace et durable que celle conférée par les vaccins.
Perso, j'ai choppé la scarlatine sur le tard, à 27 ans, pendant plus de 10 ans après cette maladie, je n'ai eu aucune maladie, ni rhume ni grippe, comme si cette scarlatine avait dopé mon système immunitaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Lun 1 Mai 2017 - 19:06

DonPanic a écrit:
S'il y avait une objection valable à un certain nombre de vaccins contre les maladies infantiles, ce serait qu'avoir eu ces maladies confère par la suite une immunité plus efficace et durable que celle conférée par les vaccins.
Perso, j'ai choppé la scarlatine sur le tard, à 27 ans, pendant plus de 10 ans après cette maladie, je n'ai eu aucune maladie, ni rhume ni grippe, comme si cette scarlatine avait dopé mon système immunitaire.

Sauf que si certaines de ses maladies dopent effectivement le système immunitaires, elles ne dopent que celui des survivants...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Lun 1 Mai 2017 - 19:18

narduccio a écrit:
Sauf que si certaines de ses maladies dopent effectivement le système immunitaires, elles ne dopent que celui des survivants...

c'est une vision bien catastrophiste bom

Faut quand même observer que la majorité des maladies infantiles sont qualifiées de bénignes, leurs victimes sont des enfants de faible constitution.

Je me suis gouré dans mon précédent envoi, ce n'est pas la scarlatine que j'ai choppée sur le tard, c'est la varicelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Lun 1 Mai 2017 - 19:24

DonPanic a écrit:
narduccio a écrit:
Sauf que si certaines de ses maladies dopent effectivement le système immunitaires, elles ne dopent que celui des survivants...

c'est une vision bien catastrophiste bom

Faut quand même observer que la majorité des maladies infantiles sont qualifiées de bénignes, leurs victimes sont des enfants de faible constitution.

Le nombre de décès est souvent proportionnel au nombre de cas et on sait faire en sorte qu'il n'y ait pas d'enfants malades ... Donc, pas d'enfants qui risquent de mourir. Ce n'est pas une vision catastrophique, ce qui me catastrophe c'est que des gens par dogmatisme mettent en danger la vie de nombreux enfants

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Lun 1 Mai 2017 - 19:39

narduccio a écrit:
Ce n'est pas une vision catastrophique, ce qui me catastrophe c'est que des gens par dogmatisme mettent en danger la vie de nombreux enfants

Je n'ai jamais dit que j'étais opposé aux vaccinations, je suis même favorable, considérant qu'il s'agit d'un devoir vis à vis de la collectivité,
à de très fortes amendes aux parents opposants, si ce n'est la prison.

Il se trouve juste que ma sœur et moi-même sommes nés au Vietnam où la vaccination était inexistante, avons frôlé les 42° lors de nos rougeoles,
et sommes tous deux très résistants aux maladies, et en ces cas, il ne faut pas considérer la montée en température comme une mesure de la gravité de la maladie,
mais comme une mesure de la réactivité de l'organisme. Nous avons pour ainsi dire "cuit" nos virus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Lun 1 Mai 2017 - 19:42

OK d'accord

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Lun 1 Mai 2017 - 22:36

Je suis née en France à une époque où la vaccination ROR était loin d'être systématique, j'ai eu les 3 maladies (+ la varicelle contre laquelle on ne vaccine toujours pas, mes enfants l'ont eue, tant mieux pour eux).
Je pense que ce n'est pas très rare d'avoir dans les anti-vaccin-pas-obligatoires des personnes qui ont eu ces maladies et qui, se basant sur leur expérience personnelle, estiment qu'elles ne sont pas graves.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Lun 1 Mai 2017 - 23:09

yoda a écrit:
Je suis née en France à une époque où la vaccination ROR était loin d'être systématique, j'ai eu les 3 maladies (+ la varicelle contre laquelle on ne vaccine toujours pas, mes enfants l'ont eue, tant mieux pour eux).
Je pense que ce n'est pas très rare d'avoir dans les anti-vaccin-pas-obligatoires des personnes qui ont eu ces maladies et qui, se basant sur leur expérience personnelle, estiment qu'elles ne sont pas graves.

Je ne compte pas le nombre de fois où j'ai eu la grippe. Pourtant, comme je vieillis, je sais que cette maladie pourra me tuer. Cela fait un certain nombres d'hivers où je me demande si je vais me faire vacciner ou pas. Pourtant, si j'en juge par mon expérience passée, j'ai rien à craindre, puisque j'ai déjà eu la grippe ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   

Revenir en haut Aller en bas
 
épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants
» Vaccination antitétanique, pertinente ?
» Épidémie de gastro au Québec... je dois savoir.
» Les 10 plus gros mensonges sur la vaccination
» La vaccination des volailles contre le virus du H5N1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Biologie et Santé-
Sauter vers: