FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Dim 13 Nov 2016 - 5:10

narduccio a écrit:
Au niveau européens ce sont quelques bobos qui ont décidé qu'il était scandaleux que les grosses firmes pharmaceutiques s'engraissent à leurs dépens et qui sont convaincus que tout cela n'est que mensonges et marketing... Moi, je trouve scandaleux que ce soient leurs enfants qui vont pâtir des conséquences des décisions des parents ...

La vaccination contre ces maladies infantiles que sont la rougeole ou la varicelle sont des mesures prophylactiques.

D'une manière générale, la rougeole ou la varicelle ne sont mortelles ou n'entrainent des séquelles que sur des enfants fragiles.
Les très fortes fièvres qui les accompagnent sont tout à fait angoissantes, mais c'est la réaction normale de défense de l'organisme, qu'il faut éviter d'entraver. (Ma sœur et moi-même, non vaccinés, avons approché les 42°C lors de nos rougeoles respectives.)

On peut concevoir qu'en pays développé où la population est généralement bien nourrie, des parents choisissent de laisser faire les processus naturels,
lesquels confèrent une immunité à vie, et développent très probablement une farouche réponse immunitaire y compris contre d'autres germes pathogènes, plus efficace et durable que celle conférée par la vaccination.

Ce qui est scandaleux, c'est que ce choix est très égoïste, car un enfant atteint est susceptible d'infecter les enfants non vaccinés de leur entourage.

Il en va tout autrement dans les pays où les enfants sont fragilisés par la mal-nutrition et les pauvres conditions de vie.


Et puis, ils ont bon dos, les bobos, mais c'est surtout l'alarmisme qui a prévalu lors des alertes de grippe aviaire qui ont jeté le discrédit sur l'OMS, les diverses instances nationales de santé, les laboratoires et leurs produits.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mer 16 Nov 2016 - 1:19

narduccio a écrit:
Il semblerait qu'il y ait eu une épidémie en 2014-2015 sans décès chez les enfants et les personnes atteintes.
C'est bien le point, on est dans des risques hyper-faibles de part et d'autres. Va falloir que la couverture vaccinale diminue encore pour trouver des enfants non-vaccinés morts de la rougeole à médiatiser à la place des enfants qui ont développé une pathologie le lendemain d'une vaccination.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mer 16 Nov 2016 - 2:26

yoda a écrit:
narduccio a écrit:
Il semblerait qu'il y ait eu une épidémie en 2014-2015 sans décès chez les enfants et les personnes atteintes.
C'est bien le point, on est dans des risques hyper-faibles de part et d'autres. Va falloir que la couverture vaccinale diminue encore pour trouver des enfants non-vaccinés morts de la rougeole à médiatiser à la place des enfants qui ont développé une pathologie le lendemain d'une vaccination.

Sauf que statistiquement quand le nombre de personnes atteintes augmente, la possibilité qu'il y ait des décès augmente aussi. Donc, théoriquement, si rien ne change, il y aura tôt ou tard des décès. Eu rythme où cela va dans certains pais, ce sera plutôt tôt que tard...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Jeu 17 Nov 2016 - 9:37

C'est bien le problème: la couverture vaccinale est tellement bonne que plus personne n'en voit l'utilité parce que la maladie ne fait plus parler d'elle depuis au moins une génération!
C'est toujours la même chose avec l'humanité: la mémoire s'en va avec les gens et les nouvelles générations ne veulent pas apprendre des anciennes, elles doivent à chaque fois mettre la main au feu pour se rendre compte que ca brûle.
Moi j'ai cessé de vouloir convaincre les gens. Je vais plutôt essayer de convaincre mon lit, j'aurai plus de chances de succès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Jeu 17 Nov 2016 - 13:26

yoda a écrit:
narduccio a écrit:
Il semblerait qu'il y ait eu une épidémie en 2014-2015 sans décès chez les enfants et les personnes atteintes.
C'est bien le point, on est dans des risques hyper-faibles de part et d'autres. Va falloir que la couverture vaccinale diminue encore pour trouver des enfants non-vaccinés morts de la rougeole à médiatiser à la place des enfants qui ont développé une pathologie le lendemain d'une vaccination.

Faut voir quelle pathologie, il est tout à fait normal qu'à la suite d'une vaccination, les sujets subissent une poussée de fièvre. C'est le contraire qui serait anormal.
Mais nous sommes dans une époque de l'enfant roi* où les parents s'angoissent pour un oui pour un non.

*J'ai vu fréquemment des adultes âgés se lever pour céder leur siège à des enfants alors que quand j'étais môme, on me disait qu'il me fallait me lever pour les personnes âgées,
et des parents se sentir obligés de trimballer des gosses de plus de six ans en poussette, lesquelles poussettes se font de plus en plus encombrantes, et prennent la place de 4 adultes debout aux heures d'affluence dans le métro ou les autobus, sans que que ces parents abusifs ne prennent la peine de replier ces poussettes savamment étudiées pour ce faire en un instant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mar 22 Nov 2016 - 12:39

Nardu a écrit:
Sauf que statistiquement quand le nombre de personnes atteintes augmente, la possibilité qu'il y ait des décès augmente aussi. Donc, théoriquement, si rien ne change, il y aura tôt ou tard des décès. Eu rythme où cela va dans certains pais, ce sera plutôt tôt que tard...
C'est exactement ça ! Et à ce moment, la couverture vaccinale va augmenter. Les statistiques froides, ça ne parle pas trop aux gens. Les cas concrets, beaucoup plus.

DonPanic a écrit:
Faut voir quelle pathologie, il est tout à fait normal qu'à la suite d'une vaccination, les sujets subissent une poussée de fièvre. C'est le contraire qui serait anormal.
Je parle de trucs plus graves. Pas des trucs normaux suite à une vaccination. Pas non plus des trucs graves mais impossibles à relier logiquement avec un vaccin (par exemple, les enfants qui meurent d'accident de voiture le lendemain d'un vaccin).
Je pense par exemple à la mort subite du nourrisson, aux allergies graves etc. Et puis à l'autisme. Même si c'est pas un ensemble de symptômes qui se déclare brutalement il se trouve que les premiers signes arrivent aussi à peu près à l'âge des vaccins ROR... À noter qu'on n'est plus dans un cas rare, puisque la plupart des enfants autistes déclarent des symptômes peu après le ROR, sauf ceux qui n'ont pas été vaccinés.

Citation :
Mais nous sommes dans une époque de l'enfant roi* où les parents s'angoissent pour un oui pour un non.
Faut voir aussi qu'on est dans une époque très anxiogène. On est blindés de conseils et de mises en garde à la maternité, faut surveiller le poids de l'enfant toutes les semaines, et puis pas de peluche dans le lit sinon le bébé va mourir... Et ça dure longtemps, à croire certaines personnes, si tu quittes des yeux ton gosse plus de dix secondes, il a 90% de risques d'être kidnappé par un pédophile, en gros tous les gens que tu connais pas sont des pédophiles en puissance (par contre, personne te dit de te méfier de ta famille alors que c'est là qu'il y a le plus de risques).
La plupart des parents sont éloignés de la famille, alors forcément pour le premier bébé c'est l'angoisse, ils ne savent pas comment s'y prendre et ils n'ont personne sur qui se reposer.
C'est pas non plus si nouveau, les blagues sur le 1er où on fonce chez le médecin dès qu'il fait de la fièvre, et le dernier où on se dit que ça va passer tout seul, ça fait rire aussi la génération de mes parents...


_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mar 22 Nov 2016 - 13:12

yoda a écrit:
à croire certaines personnes, si tu quittes des yeux ton gosse plus de dix secondes, il a 90% de risques d'être kidnappé par un pédophile, en gros tous les gens que tu connais pas sont des pédophiles en puissance (par contre, personne te dit de te méfier de ta famille alors que c'est là qu'il y a le plus de risques).

Ce qui a des conséquences sociales... Il y a 20 ans, quand on envoyait les enfants d'agents EDF en colonie, il suffisait de 2 ou 3 adultes pour 10 ou 15 enfants. J'ai un collègue qui a amené son fils à la gare lors des dernières vacances pour aller en colonie. En fait, les enfants n'étaient plus que 2... mais, il y avait 2 accompagnateurs. Car il est interdit à une personne seule d'accompagner 1 enfant s'il n'est pas de la famille. Donc, il faut au minimum 2 accompagnateurs. Ce qui augmente les frais. COmme les enfants allaient retrouver en gare de Besancon, un autre groupe, là une partie des accompagnateurs pouvaient rentrer chez eux.

Dernière remarque, il est interdit à un accompagnateur isolé d'accompagner un enfant aux toilettes. Je vous laisse imaginer le casse-tête quand un des enfants déclare qu'il doit aller pisser ... Et comme on n'a pas le droit d'abandonner les enfants que l'on accompagne... Bref, les contraintes deviennent tellement saugrenues, que l'ont préfère parfois annuler simplement les sorties.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mar 22 Nov 2016 - 14:43

narduccio a écrit:
Je vous laisse imaginer le casse-tête quand un des enfants déclare qu'il doit aller pisser ...
En général, dans ce genre de situation, il y a au moins 5 enfants qui se souviennent qu'ils ont aussi une envie pressante...

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mar 22 Nov 2016 - 16:38

yoda a écrit:
narduccio a écrit:
Je vous laisse imaginer le casse-tête quand un des enfants déclare qu'il doit aller pisser ...
En général, dans ce genre de situation, il y a au moins 5 enfants qui se souviennent qu'ils ont aussi une envie pressante...

Mais, si on ne veut pas emmener tous les enfants aux toilettes en même temps, il faut au moins 4 accompagnateurs.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Dim 27 Nov 2016 - 17:35

Une analyse de la situation française : Vaccins : l’exception française en débat

Jocelyn Raude trouve que les français pensent que nos Autorités de Santé Publique sont trop "politisées". A lire des réactions à droites ou à gauches, dans les faits, il semblerait plus qu'ils les trouvent trop proches des industriels du secteur. C'est une spécificité française qu'on ne retrouve pas dans le monde anglo-saxons, mais que l'on trouve dans la critique du nucléaire en France.

En fait, les grandes écoles qui forment dans certains secteurs précis sont en nombre limité. Donc, le microcosme des chercheurs en vaccins est relativement limité. Les français aimeraient des chercheurs indépendants. Mais, si un chercheur veut rester au top niveau, il est obligé de participer à des séminaires, des colloques, des réunions d'informations, ... Donc, il devient suspect de collusion car il "participerait" au système... Mais, s'il ne le faisait pas, en quelques mois il serait "hors-jeu" de la recherche.

Aux USA on accepte plus facilement que des chercheurs passent du monde de l'entreprise au service public. C'est peut-être lié au fait que leurs administrations changent de tête tous les 4 ans. Ce que l'on demande au chercheur, c'est d'être impartial avec son affiliation du moment. Mais cette suspicion de collusion est né de la succession de scandales sanitaires. Les français n'ont donc plus confiance dans l'industrie pharmaceutique, mais ils n'ont pas plus confiance dans les Institutions chargées de surveiller et contrôler cette industrie. Paradoxalement, ils ont plutôt confiance dans leur médecin de famille, or c'est justement celui que les industriels ou les lobbys peuvent le plus facilement influer...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Lun 28 Nov 2016 - 10:54

Oui et la raison en est simple: le médecin de famille, on peut le choisir soi-même.
Comme dans tout il y a des honnêtes gens et des malhonnêtes gens. Quand on peut faire le tri soi-même, c'est quand même plus rassurant non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mar 29 Nov 2016 - 0:07

Et quand la sécurité sociale rembourse l'homéopathie, on peut quand même pas nier que y'a de drôles de passes-droits... Pourquoi les médicaments homéopathiques ne sont pas tenus de prouver leur efficacité ? (en dehors de la réponse naïve : parce qu'on sait qu'ils ne peuvent pas l'être)

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mar 29 Nov 2016 - 10:07

Je l'ignorais. Je suppose que la sécurité sociale, comme les hommes politiques, se doit de tenir compte de l'avis de la Population, pourtant largement ignorante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mar 29 Nov 2016 - 12:24

yoda a écrit:
Et quand la sécurité sociale rembourse l'homéopathie, on peut quand même pas nier que y'a de drôles de passes-droits... Pourquoi les médicaments homéopathiques ne sont pas tenus de prouver leur efficacité ? (en dehors de la réponse naïve : parce qu'on sait qu'ils ne peuvent pas l'être)

En fait, il semble qu'il y à derrière ce remboursement une démarche pragmatique. "On" sait qu'il y a un effet placebo assez important en santé humaine (et même en santé animale ...). En fait, face à la pression d'une partie de la population qui assure avoir un certain bien-être à se faire soigner de manière homéopathique, certains experts de la sécurité sociale se seraient dit que si dépenser quelques euros pour qu'un malade se sente bien au lieu qu'il réclame des spécialités pharmaceutiques à plusieurs centaines d'euros... c'était tout bénef.

Mais, cela impose des gardes-barrières forts. Or, cette démarche a permit l'émergence d'un lobby qui demande le remboursement de spécialités homéopathiques de plus en plus chères, car il y aurait de la recherche pour mettre au point ces spécialités, et la recherche coûte cher. En fait, il s'agit du même argument qu'utilisent les laboratoires de l'industrie pharmaceutique "normale" pour justifier certains prix très élevés, scandaleusement élevés diraient certains...

Je comprends la démarche. Je ne la cautionne pas. Pour moi, les "médicaments" homéopathiques valent le prix du sucre qui les compose. Mais, on ne peut nier qu'ils sont réclamés par une partie des patients et que chez certains d'entre eux, ils ont au moins un aussi bon résultat que des produits bien plus chers et avec des effets secondaires qui peuvent être assez virulents.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mar 29 Nov 2016 - 13:00

Salut

Je suis d'accord avec toi Nardu, sur les bons effets placebo, j'ajouterai encore une petite chose.

C'est qu'il existe pas mal de médicaments que l'on prend, ne sont pas toujours nécessaires à la guérison, on n'en prendrait pas, cela guérirait de toute manière ou que l'on se sentirait mieux.
Il arrive aussi que selon le patient, impatient de guérir, le médecin est tenté de faire plaisir à son patient insistant. l'effet placebo existant aussi pour les médicament dit allopathique (terme utilisé par les homéopathes), mais là il en est de la responsabilité du praticien

il arrive aussi que les effets secondaires des médicaments officiels contrarient aussi leurs effets bénéfiques.

Le Vieux



_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mar 29 Nov 2016 - 14:04

Les médicaments homéopathiques sont fabriqués quasi-exclusivement par un laboratoire français, avec des employés français. Je pense que ça joue énormément. Et au-delà du chantage à l'emploi, les politiques ne sont pas des scientifiques, ils comprennent bien mieux le langage du patron du laboratoire qui emploie X personnes, qui est du même milieu qu'eux, que celui du scientifique qui explique que la mémoire de l'eau est du flan.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
lgda



Nombre de messages : 4579
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mar 29 Nov 2016 - 14:31

narduccio a écrit:

En fait, il semble qu'il y à derrière ce remboursement une démarche pragmatique. "On" sait qu'il y a un effet placebo assez important en santé humaine (et même en santé animale ...). En fait, face à la pression d'une partie de la population qui assure avoir un certain bien-être à se faire soigner de manière homéopathique, certains experts de la sécurité sociale se seraient dit que si dépenser quelques euros pour qu'un malade se sente bien au lieu qu'il réclame des spécialités pharmaceutiques à plusieurs centaines d'euros... c'était tout bénef.

Le probléme dans ce que tu dénonces est un effet psychologique important: plus tu paies et plus tu t'attends à ce que le médicament soit efficace, même lorsqu'il s'agit de pulvis perlimpimpini...
Et ça, comme tu le dis, les commerciaux l'ont bien compris !


_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mar 29 Nov 2016 - 14:49

Les Prix des médicaments ne sont pas plus scandaleux que celui des Autos ou des piles rechargeables: il dépend du marché.
Les société pharmaceutiques sont comme toutes les autres, elles sont financées par des investisseurs qui veulent un retour sur investissement, elles n'ont aucun but philanthropique. Je m'étonne toujours que l'on demande aux firmes pharmaceutiques ce que l'on ne demande à aucune autre. Pourquoi ne demande-t-on pas à Renaud une auto à 1000 Euros?

Il faut aussi savoir que le développement de médicaments est aujourd'hui toujours peu efficace. Les modèles qu'ils soient in silico, in vitro ou animaux manquent de prédictivité. Il faut des investissements enormes pour une grosse prises de risques, ce qui implique que quand un médicament fonctionne il doit rembourser les investissements réalisés pour 99 autres. Et il faut compter au moins 1 milliard d'euros pour développer un médicament! Sans compter que malgré toutes les précautions possibles, il est impossible de prévoir des effets secondaires à l'avance et que cela personne n'est prêt à l'accepter donc on est toujours à la merci du scandale. Dans l'esprit de la population un échec est fatalement associé à un manque de précautions de la part du développeur, alors qu'en fait il y a une part de risques que l'on ne peut éviter.
Donc quand vous voyez qu'une firme pharma a fait 50 milliards de Chiffre d'affaires et qu'elle a 40 médicaments en développement, cela remet un peu les choses en perspective. Sans ces milliards, il serait tout simplement impossible de continuer à développer de nouveaux traitements.
Je voudrais enfin signaler que des traitements pourtant efficaces ont fait faillite parce qu'ils étaient trop chers. Si le développeur avait eu une si grande marge de manoeuvre sur le Prix, je ne doute pas un instant qu'il l'aurait diminué. Malheureusement ces histoires ne sont jamais racontées par les médias, qui n'ont plus pour rôle d'informer mais de divertir.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mar 29 Nov 2016 - 18:07

Parce que les médicaments sont nécessaires à la survie des gens et qu'ils sont remboursés par la sécurité sociale (cas de la France). En contrepartie, les entreprises pharmaceutiques françaises reçoivent aussi des aides. Et puis si le médicament n'est pas remboursé, il est moins acheté, donc c'est gagnant-gagnant. Je pense que les entreprises pharmaceutiques y gagnent beaucoup.

Dans les pays pauvres, ce qui est demandé, c'est de libérer le brevet pour que le médicament soit fabriqué dans ces pays pour les populations trop pauvres pour l'acheter au prix de la firme. Ça ne signifie pas que l'entreprise vende moins cher, mais qu'elle perde un marché restreint pour sauver des millions de vies (qui n'auraient jamais pu acheter le médicament).

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mer 30 Nov 2016 - 1:19

Mais cela Yoda c'est un problème de philosophie économique, ce n'est pas le problème des firmes pharmaceutiques.
C'est le résultat du capitalisme galopant dans nos pays.
Si on ne veut pas que les firmes pharmaceutiques gagnent autant d'argent, qui va investir dans les nouveaux médicaments?
L'Etat?

Concernant le soutien aux pays pauvres, il existe bel et bien même si on n'en parle pas. Je pense aux licences volontaires ou voluntary licences.
Je te laisse faire les recherches mais il s'agit exactement de cela: produire des médicaments meilleur marché dans les pays pauvres sans pour autant miner le marché occidental.

Je n'ai pas peur de dire ce que je pense et je vais te le dire:
Ce n'est pas aux firmes pharmaceutiques de développer le système de soins de santé de ces pays. Ils sont minés par la corruption et le manque d'investissements dans la formation du personnel et le développement des ressources médicales. S'ils dépensaient moins pour les armes et plus pour les soins de santé, on n'en serait pas là.
Si on parle de l'Afrique, on peut compter les milliards qui ont été versés et les efforts qui ont été investis depuis que je suis né, je crois que la somme doit être monstrueuse et pour un résultat pratiquement nul.
La vérité c'est qu'on ne peut pas les aider s'ils ne changent pas. A ton avis, les milliards accumulés par les dictateurs ils viennent de leur propre pays? Sans blague, qui peut croire à ca? L'Afrique est un tonneau des Danaides.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Ven 2 Déc 2016 - 18:19

Tu pourrais m'expliquer où tu veux en venir ?
Je sais pas pourquoi tu es venu parler du prix des médicaments.
Je pensais que c'était une allusion aux pressions des ONG pour que les firmes accordent des licences volontaires en matière de traitement contre le SIDA. Visiblement pas.
Alors au prix réglementé en France ? J'ai pas l'impression.
Du coup, je vois pas contre quel moulin à vent tu es en train de te battre...
C'est par rapport à la campagne publicitaire de médecins du monde ? Alors avant de la connaître, quand des quidams quelconques disaient la même chose, j'avais tendance à réagir comme toi. Maintenant, je suis plus sceptique, médecins du monde, c'est une grosse ONG, ce sont des médecins, pas une bande de complotistes à la noix. S'ils pensent que les médicaments sont outrageusement trop chers, ils ont sûrement de solides arguments derrière.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Lun 26 Déc 2016 - 14:44

Un article du Monde sur la question : Les mensonges d’une vidéo antivacci

Les Décodeurs a écrit:
...

Contrairement à ce qu’affirme la vidéo, ces propositions du comité ne sont pas des « vœux de fin d’année de la ministre de la santé, Marisol Touraine ». Rien n’a été décidé pour l’heure : le ministère s’est contenté d’indiquer début décembre que ces suggestions seraient « évaluées juridiquement et financièrement ».

Bien qu’il s’agisse d’un débat public souhaité par le ministère de la santé, ces propositions ont été formulées par un comité indépendant de seize personnes qui ont débattu pendant six mois, une démarche accompagnée d’une consultation en ligne qui a recueilli plus de 10 000 contributions.

Plusieurs personnalités ont exprimé des réserves face à cette proposition. Anne Chailleu, présidente du Formindep, une association qui défend une formation et une information médicales indépendantes, doute que ces propositions permettent de « rétablir la confiance » envers la vaccination et craint même l’inverse. « Etendre l’obligation vaccinale ? C’est un aveu d’échec », estime-t-elle.

Plus trompeur encore, le raisonnement du comité est complètement tronqué dans cette vidéo. L’un des arguments invoqués pour justifier sa proposition d’étendre la vaccination obligatoire est que la coexistence de deux statuts de vaccins (obligatoires et recommandés) n’aurait « plus de sens » aujourd’hui.

Mais est aussi question, en contrepartie du regroupement des deux statuts sous la seule étiquette de la vaccination obligatoire, de donner le droit aux parents de refuser la vaccination. Le comité propose en effet de créer une « clause d’exemption », qui se matérialiserait par la signature d’un document écrit, comme expliqué dans son rapport :

...

Le comité propose donc d'améliorer la lisibilité de l'obligation vaccinatoire en rendant tous les vaccins obligatoires. En contrepartie, il veut donner le droit aux parents de refuser cette vaccination en s'engageant par écrit.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mar 27 Déc 2016 - 21:45

Je suis plutôt d'accord avec la personne qui craint que ce genre de proposition n'augmente la défiance envers les vaccins.
Parce que dans l'attitude face aux vaccins, on est loin de n'avoir que du binaire pour ou contre. J'ai le sentiment que les anti-vaccin sont pour leur grande majorité anti-vaccin-nouveau-ou-inutile. Bref, la plupart d'entre eux sont parfaitement d'accord pour vacciner leur bébé contre le tétanos et la polio. Par contre, ils sont plus sceptique quand il s'agit de le vacciner :
  • contre un truc pour lequel leur aîné de 2 ans n'a jamais été vacciné (et qui n'est pas indiqué dans le carnet de santé parce que les mises à jour du nombre de vaccins sont quand même très rapides)
  • contre une MST
  • contre une maladie qui sera forcément bénigne (rubéole pour un garçon...)

Alors qu'ils réclament de pouvoir vacciner contre le tétanos sans avoir à vacciner en plus contre 5 maladies (+- 1d6 selon les années), là on leur explique que plutôt que leur proposer le vaccin obligatoire uniquement sans les nouveautés, on leur dit que maintenant les vaccins nouveaux seront obligatoires.

Si après ça, ils ne croient pas au grand complot des entreprises pharmaceutiques qui prennent leurs enfants pour des cobayes et qui conditionnent le vaccin contre le tétanos à l'achat simultané de tout ce qu'ils veulent bien tester en plus, je sais pas ce qu'il leur faut...

L'idée au fait c'est pas de rendre la lisibilité plus simple. C'est que les parents râlaient contre l'impossibilité matérielle de ne donner que les vaccins obligatoires, car ils étaient forcément couplés à 5 vaccins non désirés. Ce qui est maintenant lisible, c'est que le vaccin DTP ne sera plus disponible, faut dire qu'il n'était pas assez cher. Ce sera 50€ la dose de vaccin, soit tu vaccines tes garçons contre le cancer du col de l'utérus, soit tu les vaccines pas du tout...

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mer 4 Jan 2017 - 18:38

Ce qui m'échappe un peu c'est que les anti-vaccins argumentent que la piquure en elle-meme est néfaste, en faisant souvent référence à l'adjuvant, soit mercure soit alu.
Si c'est là que le bat blesse vraiment, je ne vois pas en quoi il est préférable de ne se faire vacciner que contre une maladie plutot que contre plusieurs à la fois?!
Si l'injection est néfaste, elle est néfaste avec un ou 5 antigènes. J'ai louppé qq chose?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   Mer 4 Jan 2017 - 18:47

Je pense justement que ce n'est pas si binaire que ça.
En plus, je suis pas sûre que les adjuvants soient les mêmes quel que soit le vaccin. Par exemple, lors de la campagne contre H5N1, il y avait un vaccin antigrippal spécifique pour les femmes enceintes.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants   

Revenir en haut Aller en bas
 
épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» épidémie de rougeole et non-vaccination des enfants
» Vaccination antitétanique, pertinente ?
» Épidémie de gastro au Québec... je dois savoir.
» Les 10 plus gros mensonges sur la vaccination
» La vaccination des volailles contre le virus du H5N1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Biologie et Santé-
Sauter vers: