FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 identification par iris

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Thunderhead

avatar

Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: identification par iris   Jeu 21 Fév 2008 - 22:23

bonsoir,

une question m'ait venu en regardant un film ou quelqu'un s'identifiait avec son iris : peut-on le faire avec la rétine ? Une sorte de fond d'oeil rapide, et là aussi étant donné la richesse de ce qu'on voit au fond d'oeil, est ce que celà à déjà été testé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BioHazard

avatar

Nombre de messages : 796
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Jeu 21 Fév 2008 - 22:32

La réponse est oui !
L'identification par l'iris est surout du domaine de la science-fiction pour l'instant, la plupart des systèmes existants d'identification biométriques et ayant pour cible l'oeil fonctionnent grâce au code rétinien. Je m'y connais assez mal dans ce domaine mais il semble que le scan de l'iris soit curieusement plus complexe que pour la rétine et l'algorithme de modélisation de l'iris semble beaucoup plus complexe et délicat à mettre au point.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderhead

avatar

Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Jeu 21 Fév 2008 - 22:33

ha oui ! je pensais curieusement qu'on identifiait surtout avec l'iris qu'avec la rétine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leeloo



Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 0:11

je connais un type qui photgraphie l'iris, qui agrandit, et qui decele des maladies graves ou benignes aux patients ...
il ne pretend pas soigner - il diagnostique uniquement et renvoies les gens chez leurs medecins avec une piste qui s'averre ensuite exacte.

thunderhead stp , j'ai pas envie de passer le week end aux urgences encore alors evite deme dire "On verras si un jours tu consultes pour un avis très spécialisé pour une maladie potentiellement grave et handicapante ...on verra si tu iras si chez ces charlatans" ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BioHazard

avatar

Nombre de messages : 796
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 0:52

Je voudrais pas jouer la mouche du coche ni mettre les pieds dans le plat mais prétendre diagnostiquer une maladie en regardant l'iris d'un patient, c'est plus du charlatanisme, c'est de l'escroquerie ! Même si on ne prétend pas soigner une pathologie, rien que le fait de prétendre diagnostiquer, c'est de l'exercice illégal de la médecine et de la tromperie. A part quelques pathologies comme la maladie de Wilson se caractérisant par un cercle cuivré autour l'iris, il n'y a que très peu de maladies ayant des manifestations iridiennes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7938
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 1:14

Ben moi j'en connais au moins une: quand la pupille est dilatée, c'est la "maladie d'amour" Very Happy

Stephane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ji_louis

avatar

Nombre de messages : 2008
Localisation : près de la mer
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 3:39

... ou la prise de stupéfiants cyclops
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.octaam.net/
lgda



Nombre de messages : 4609
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 10:10

Steph a écrit:
Ben moi j'en connais au moins une: quand la pupille est dilatée, c'est la "maladie d'amour" Very Happy

Stephane
Et quel est le rapport entre cette caractéristique du comportement humain et les "grandes belles plantes" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderhead

avatar

Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 11:20

Pour résumé, je te répondrai exercice illégal de la médecine : Article L4161-1 (Loi nº 2004-806 du 9 août 2004 art. 146 VII Journal Officiel du 11 août 2004)


Comme l'a très bien résumé biohazard, on ne détecte peut de chose sur l'iris.

Tu as les anneau de kayser-Fleisher qui sont du à des dépots de cuivre (maladie de wilson : surcharge en cuivre) au niveau de la cornée si je me souvient et non de l'iris, j'ai un doute bref

Tu as les hétérochromie, aussi appelé yeux vairon, mais c'est tellement évident à voir que même alexandre le grand à son époque n'a pas eu besoin d'aller voir quelqu'un pour savoir qu'il avait çà !

et hormis de rare syndrome génétique (wardenburg) et surement d'autres que je ne connais pas, très peu de chose affecte l'iris...

La ou on fait beaucoup de diagnostic, c'est sur la rétine, par ce qu'on appel un fond d'oeil (on dilate la pupille pour mieux voir ce qui se passe derrière).


Tu sais leeloo, il y a des gens qui prétendent guérir le cancer avec des aimants (parole de cancérologue du CHU), il y aura toujours des charlatants. Que les gens, EN PLUS d'un vrai avis médical, aille à côté voir un charlalant, ma foi chacun dilapide son argent ou il veut. Mais au aucun cas le charlatanisme ne doit se SUBSITUER à la médecine.


Cette personne pratique donc illégalement la médecine, prévu par la code pénal, ment délibérément aux gens qu'il escroque...un réel danger !


Pour exemple de la charlatanerie en france, voici ce qui c'est passé à poitiers il y a 1 mois : une personne, au mal de dos chronique comme beacoup de français, à voulu allez voir le rebouteux du coin. Il l'a manipulé, mais monsieur à oublier de dire au charlatan qu'il avait des hernies discales lombaires. Les manipulations (chaotiques, arnachiques...) ont exclue la hernie, c'est à dire tellement pincé qu'un morceau s'est détaché, venant comprimer les racines nerveuses. Notre monsieur à attendu 5/6 heures avant de venir, pensant que çà allait revenir. Il est venu ave un déficit moteur prédominant sur une jambe, il gardera à vit un déficit sur cette jambe, à 3/5..en d'autre terme, il a juste la force pour luter contre la gravité...


Que je te dise çà et que tu ailles au urgences sont évidement deux événement indépendant en terme de probabilité. Mais conseil de biohazard et de thunderhead, il est potentiellement dangereux d'aller voir des gens comme çà.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderhead

avatar

Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 11:23

lgda, ton rapport ?

il me semble que que le datura, la belladone atropa belladona, et le jusquiame noir, hyosciamus niger possédent des alcaloides atropiniques, qui exercent donc ine inhibition de ton tonus parasympathique sur ton iris et engendre donc la même chose que quand tu es amoureux : une pupille dilaté ! (oserai-je dire la même chose qu'un état de mort cérébrale, appelé par les neurochir sous le jolie nom de "plein phare").

Et j'en suis même plus que sur ! Sachant qur le CHU de poitiers à demandé à la mairie de poitiers de retiré la plupart de datura des jardin publique, tellement les urgentistes en avait mart de voir les intox au datura et compagnie arrivé aux urgences...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BioHazard

avatar

Nombre de messages : 796
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 12:14

En effet, datura et belladonne sécrètent des agonistes atropiniques agissant en effet sur le système nerveux parasympathique provoquant entre autres une mydriase pupillaire (dilatation quoi).

La belladonne était utilisée par les belles dames du milieu du 17ème au milieu du 18ème siècle. Elles se mettaient quelques gouttes d'extrait de belladonne sur chaque oeil pour provoquer justement une belle mydriase. Pourquoi ? Il paraît que les femmes qui ont le regard bien noir ont un charme fou... Le gros problème d'un point de vue ophtalmologique, c'est qu'une mydriase en plein jour fait qu'on devient soudain myope (pire qu'une taupe) et le téléscopage avec la proemière colonne venue devient inévitable. En lisant certains bouquins sur l'époque, je me suis rendu compte qu'il est arrivé des aventures cocasses à certaines de ces dames.

Sinon, pour les anneaux de Kayser-Flescher, en effet le dépôt de cuivre du à la maladie de Wilson se produit au niveau de la cornée mais la détection des anneaux se fait autour de l'iris mais c'est juste une question de contraste. Faut quand même reconnaître que c'est assez joli cet anneau cuivré autour de l'iris, mais les autres manifestations de la maladie sont gravissimes, et le traitement finalement assez simple.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4609
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 12:51

BioHazard a écrit:
La belladonne était utilisée par les belles dames du milieu du 17ème au milieu du 18ème siècle. Elles se mettaient quelques gouttes d'extrait de belladonne sur chaque oeil pour provoquer justement une belle mydriase.
Un beau point à répartir entre Bio et Thunder !!
Avantage à Bio qiu a été plus complet

Question subsidiaire : d'ou vient le nom vernaculaire de la Atropa belladonna et qu'en extrait on pour usage militaire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ji_louis

avatar

Nombre de messages : 2008
Localisation : près de la mer
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 13:18

L'atropine est utilisée par les militaires comme moyen de lutte individuel contre les effets des agents de la guerre chimique par injection rapide d'une dose en intramusculaire.

Tous les gens ayant fait leur service militaire du temps du pacte de Varsovie le savent Wink

Quant au nom vernaculaire de la belle femme, je donne ma langue au chat cat
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.octaam.net/
BioHazard

avatar

Nombre de messages : 796
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 13:22

Excellente question mon cher lgda mais là, je cale, cela dépasse mes connaissances et mon domaine de compétence, je ne suis pas à proprement parler un spécialiste du monde végétal, c'est tout le problèmme des études universitaires dans le domaine de la biologie, on se spécialise très vite (voire même trop vite je dirais, mais ce n'est que mon humble avis). Les biologistes en fin de cursus universitaire sont des spécialistes d'un point très précis et particulier du vivant et les possibilités de transition sont de plus en plus limitées. Il est toujours surprenant pour ma part de voir des scientifiques spécialisés par exemple sur un récepteur membranaire par exemple ou une voie de transduction du signal. Je crains que les filières universitaires longues dans le domaine de la biologie ne conduisent désormais qu'à former des super-techniciens passant de plus en plus de temps sur les "paillasses". Je ne veux surtout pas polémiquer car j'ai le plus grand respect pour nos chercheurs mais je pense sincérement que la biologie ce n'est pas uniquement de la cuisine. Il est d'ailleurs choquant parfois de constater que les chercheurs passent de moins en moins de temps à enseigner alors que c'est aussi l'une de leurs prérogatives.

Je ne sais pas ce que vous en pensez et je serais intéresser d'en débattre d'ailleurs mais je me pose souvent la même question : pourquoi la définition des stratégies de recherche est-elle laissée à la seule initiative des directeurs de recherche ? Dans certains pays sont formés de véritables théoriciens de la biologie qui ne passent pas leur temps à faire des manips en laboratoire mais analysent l'état des connaissances, jouent le rôle de coordinateur entre équipes ou pôles de compétence. On aurait tendance à appeler ces personnes en France chefs de projet mais il n'en est rien dans la pratique. Ces théoriciens de la biologie comme on en trouve aux Etats-Unis ou en Angleterre sont, pour moi, essentiels aux progrès de la science, leur esprit de synthèse et leur sens critique permettent de dégager de nouvelles voies car leur approche est plus généraliste, plus globale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2595
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 13:40

je pense qu'il faut des 2, chef!
un generaliste ne pourra pas aller aussi loin dans un domaine precis, et pour un specialiste il devient de plus en plus dur de voir a cote.
Et ceci est vrai quel que soit le domaine... et donc n'est pas la panacee de la biologie
Et c'est une tendance assez francaise de faire des super specialistes je crois...

Pour la prerogative d'enseignement ca n'est valable que pour les universitaires pas les prives Wink


PS il serait bon en effet de splitter le fil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
BioHazard

avatar

Nombre de messages : 796
Age : 40
Localisation : Paris
Date d'inscription : 01/10/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 13:50

En effet c'est, semble-t-il, une spécialité française.
Mais je ne nie pas la nécessité d'avoir des spécialistes, je partage tout à fait ton avis. En même temps, ne sachant pas vraiment ce qui se passe dans les autres domaines scientifiques (physique, chimie,...) je ne me permettrais pas de généralier mon propos. Quoi qu'il en soit, je fais la constatation tous les jours que nous manquons d'un point de vue plus global dans les équipes, même celles de recherche clinique. Je considère qu'il est toujours bon d'avoir du recul sur un sujet, le fait de décler une nouvelle piste et d'y engouffrer tous les moyens disponibles n'est pas pour moi la façon la plus adaptée de réagir.

Concernant l'enseignement, je ne suis pas tout à fait de cet avis, il est bon que les personnels du privé participent également à l'enseignement universitaire, c'est d'ailleurs parfois le cas. Faire appel à des consultants extérieurs du domaine de l'industrie ou des biotechnologies permet de découvrir des approches alternatives, des façons de penser souvent plus ouvertes que dans les centres de recherche institutionnels où le poids de la hiérarchie et la bureaucratie des institutions impose parfois une véritable chape de plomb. J'ai même entendu une fois dans une unité que les étudiants chercheurs n'étaient pas là pour réfléchir, édifiant !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderhead

avatar

Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 14:10

c'es pas drole, j'arrive à la fin de la bataille grrr

Lgda, je proteste pour l'avantage à biohazard !!! lol pour avoir pris en 2ème année une option de toxicologie sur les plantes et les champignons, je pouvais moi ausi t'en raconter plus sur la belladone ! il fallait le préciser dans ta question !!!


Pour le nom vernaculaire, donc de belle dame, çà vient du latin pour les raisons qu'a brillament évoqué biohazard, à la renaissance les dames se mettaient des goute de ceci dans les yeux, bella-dona en italien, et voilà d'ou çà vient !


Biohazard, pour wilson de toute façon, étant un diagnostic différentiel de la maladie de parkinson idiopathique chez les gens avant 40 ans, et vu les conséquences au niveau hépatique, je pense qu'un wilson saura suffisamenent tôt de quoi il est atteint...et puis c'est une maladie génétique.

De plus, toi aussi tu aimes les livres anciens ? Moi je suis collectionneur depuis longtemps, jusqu'au 17ème siècle, et qu'est ce qu'on se mare en lisant la médecine du 18ème siècle notammenent ( certain sont d'ailleur plus accessible car ils ont été réédité, j'ai lu récemment l'art de péter, réédition d'un livre du 18ème, et bien je vous le recommande !!). Je chercherai si je trouve des choses relative à la belladone dans mes vieux livres.


Pour buck, une belle citation : le généraliste est celui qui connait rien sur tout, le spécialiste est celui qui connait tout sur rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4609
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 14:11

ji_louis a écrit:
L'atropine est utilisée par les militaires comme moyen de lutte individuel contre les effets des agents de la guerre chimique par injection rapide d'une dose en intramusculaire.

Tous les gens ayant fait leur service militaire du temps du pacte de Varsovie le savent Wink

Quant au nom vernaculaire de la belle femme, je donne ma langue au chat cat
Pourtant vous avez déjà presque tout dit...
Le nom vernaculaire (mot savant pour dire "banal") de la belladone est "belladone" et en italien "bella donna" signifie "belle femme" simplement parce que, comme le disait Bio, les femmes se mettaient des gouttes d'extrait de belladone dans les yeux pour en exploser la pupille et se rendre plus désirables.
Par métonymie, on a donné à la plante le nom de "belle dame" en référence aux femmes qui espéraient être perçue comme plus belle grâce à l'usage de cette plante...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4609
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 14:13

Collision de réponse !

Bravo à Thunder !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderhead

avatar

Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 14:15

c'est bien ce que j'ai dit ! alors moi aussi j'ai mon point bonus ? Crying or Very sad


Sinon, si vous voulez faire pareil et de manière un peu plus soft, il suffit de piquer au chu du collyre homatropine 1% dans le service d'ophtalmo, vous vous en mettez comme moi une goute dans les yeux quand vous etes chez vous, et là je peux vous dire que çà vous fait un regard formidable ! (qui fait peur etymologiquement).

Mais c'est tellement aveuglant que j'ai finis par me mettre dans le noir après pour que çà passe...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderhead

avatar

Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 14:25

et maintenant à moi de poser une question, pouvez vous me dire, d'ou vient le nom atropa ? la aussi c'est très imaginé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2595
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 14:32

un gentil modo pourrait il ouvrir un second fil sur le sujet specialiste generaliste?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4609
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 14:33

Thunderhead a écrit:
et maintenant à moi de poser une question, pouvez vous me dire, d'ou vient le nom atropa ? la aussi c'est très imaginé...
Je me risque avec mon latin de cuisine mais sans Google:
- "a" privatif
- tropa que je rapproche de tropisme, indicateur de mouvement..

Donc a-tropa : qui prive de mouvement ?

J'ai t'y bon ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Thunderhead

avatar

Nombre de messages : 1305
Date d'inscription : 17/08/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Ven 22 Fév 2008 - 14:36

en effet, tu t'es risqué sans google Wink

Non ce n'est pa çà, comme je l'ai dis, c'est très imagé...aucun suffixe/préfixe la dedans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leeloo



Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: identification par iris   Dim 24 Fév 2008 - 19:53

Thunderhead a écrit:

Tu sais leeloo, il y a des gens qui prétendent guérir le cancer avec des aimants (parole de cancérologue du CHU), il y aura toujours des charlatants. Que les gens, EN PLUS d'un vrai avis médical, aille à côté voir un charlalant, ma foi chacun dilapide son argent ou il veut. Mais au aucun cas le charlatanisme ne doit se SUBSITUER à la médecine.

quelle mentalite...
ca manque de vecu je trouve, et pour avoir du vecu dans ce domaine, a ta place je serais un peu plus humble et prudent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: identification par iris   

Revenir en haut Aller en bas
 
identification par iris
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» identification par iris
» Identification araignée
» [Euproctis similis] Identification de Chenille merci..
» [Onychogomphus forcipatus] libellule pour identification
» [Oxythyrea funesta]: recherche d'identification

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Bioinformatique-
Sauter vers: