FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Certificat d'étude

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Steph



Nombre de messages : 7691
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Mar 10 Sep 2013 - 14:29

Oui ca c'est dans un monde idéal, donc pas le nôtre.
Parce que dans le vrai monde il faut arriver à caser tout dans 40h/semaine et quand je dis 40h ce ne sont pas des heures effectives.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre 46



Nombre de messages : 169
Age : 70
Localisation : FRANCE 51
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Mar 10 Sep 2013 - 15:15

A lire sur cet aspect de la question : les ouvrages de Jean-Paul Brighelli ( La fabrique du crétin, A bonne école ) et La débâcle de l'école, un tragédie incomprise, de Laurent Lafforgue et Liliane Lurçat Chez François-Xavier de Guibert. 2007. Cet ouvrage  rassemble 13 témoignages de professeurs de différentes disciplines ( maths, physique, français, littérature...) d'un ingénieur, d'un musicien, d'un philosophe, argumentant en faveur de la solidité de l'enseignement élémentaire donné à l'école primaire donc des fondations qui ont été sérieusement ébranlées. L'ouvrage revendique également la nécessité d'un effort régulier car on n'a rien sans rien, tout en dénonçant les théoriciens qui brassent de l'air.
Arriver en sixième sans savoir lire et rendre une copie au bac comptant plus de 90 fautes d'orthographe en 4 pages n'est pas admissible.
Néanmoins, il est indispensable également de mettre nos connaissances à jour en divers domaines comme le souligne Steph sinon on est vite dépassé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre 46



Nombre de messages : 169
Age : 70
Localisation : FRANCE 51
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Mar 10 Sep 2013 - 19:50

Voici le programme intitulé Sciences recopié d'après un mémento trouvé chez un bouquiniste : Certificat d'études. Mémento de poche. 42 cartes dont 19 en couleurs-75 tableaux. Paris-Librairie Larousse. 263 pages. L'ouvrage n'est pas daté mais la nomenclature des chefs de l’État depuis Clodion 428-448, s'arrête à Armand Fallières 8° Président à partir de 1906. Le mémento mesure 11X16 cm et est imprimé en petits caractères.

Sciences : Corps simples et corps composés. Les trois états des corps. La pesanteur verticale. Centre de gravité. Leviers. Hydrostatique. Pression des liquides. Presse hydraulique. Vases communicants. Puis artésien. Jet d'eau. Niveau d'eau. Principe d'Archimède. Densité d'un corps. balance hydrostatique. Les aérostats. L'air. Baromètre. L'eau. La vapeur dans l'industrie. Brouillard, nuages, pluie, neige, verglas, grêle, rosée. La chaleur- Dilatation des corps. Thermomètre. Les sources de chaleur. Le charbon. Gaz carbonique.
Pétrole. Souffre. Phosphore.
La lumière. Corps lumineux et transparents. L'éclairage ( bougies, gaz, électricité etc) Le son. Téléphone. L'électricité- Éclairs,tonnerre, foudre, paratonnerre. Les métaux. Les pierres. Le sel. ( La soude.)

Règne végétal. Botanique- La plante. - Les racines.- la tige.- Les branches.- Les feuilles.
Fleurs.- Analyse de la fleur. Reproduction des plantes. Le sol et le sous-sol. Drainages, irrigations, assolement. Les engrais. Plantes alimentaires.( céréales, vignes etc.) Plantes industrielles, fourragères, médicinales.

Règne animal. Annelés, leur métamorphoses. Mollusuqes. Zoophythes ou rayonnés. Vertébrés et mammifères. L'homme; Les cinq sens; La nutrition; La circulation. La respiration. Les ruminants. Les pachydermes. Les carnivores. Les rongeurs. Les oiseaux. Les reptiles. Les amphibiens. ( leurs métamorphoses.) Les poissons. ( leur respiration.)

Ce mémento comporte également les notions de grammaire et conjugaison, une chronologie historique, les notions de géographie physique, mais également politiques et économiques de l'époque (chemin de fer navigation, agriculture, commerce et industrie) les notions d'arithmétique, un peu de dessin ( perspective et polygones) les notions d'instruction civique, la couture, les appareils de gymnastique et la musique ( valeur des notes,silences, clé de sol, clé de fa, mesures simples, mesures composées et le canon.)
On imagine le travail des instituteurs et des institutrices ayant en charge une classe unique allant du CP au certificat d'études auquel on se présentait à 13 ans. Les parents insistaient assez souvent pour que les enfants le passent plus tôt car en cas de succès , ils étaient autorisés à quitter l'école pour travailler à la ferme ou ailleurs. Je ne sais plus si je l'ai déjà dit. J'ai consulté aux Archives départementales des lettres d'inspecteurs aux instituteurs leur demandant de ne pas céder à cette pression en particulier pour les enfants âgés entre 10 et 11 ans. A cette époque dans mon village natal comptant entre 450 et 500 habitants, l'instituteur avait en charge entre 40 et 45 garçons et l'institutrice un peu plus.
Heureusement certaines notions étaient abordées au CM2 et reprises et complétées durant les deux années préparant au certificat.

Je possède également un manuel de Sciences appliquées à la classe de fin d'études primaire pour les écoles rurales de garçons, de René Jolly édité chez Nathan en 1948. 552 pages. On y étudie l'homme dans son milieu, le développement harmonieux du corps et la santé ( notions d'hygiène, alcoolisme, les microbes, les maladies contagieuses, les pansements, les soins les plus courants, les piqûres ( injections hypodermiques.) les régimes alimentaires, et la pharmacie domestique.
On étudie tout ce qui concerne la maison ( charpente, chauffage, salubrité, éclairage...) les champs et les cultures et là on retrouve les notions du mémento ( sol, amendements, vie de la plante, la greffe, les engrais organiques, chimiques, azotés, phosphatés, calcaires, conseils sur leur utilisation. Les Prairies naturelles, artificielles, les céréales, les plantes sarclées, oléagineuses, textiles, la vigne, le vin, les ennemis de la vigne, la vinification, la distillation, les arbres fruitiers, le jardin, le gros élevage, le petit élevage, les bascules, le fil à plomb, le niveau, les outils indispensables, les machines et les moteurs.

Il existe un manuel de sciences appliquées aux écoles de filles urbaines et rurales que je n'ai pas encore trouvé.
Je suppose qu'il parle de puériculture sans qu'il soit question de savoir comment on fait les bébés.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Mar 10 Sep 2013 - 19:55

lgda a écrit:
Donc, de mon point de vue personnel à moi, la maitrise du français et des maths vaut tous les sacrifices. Par la suite, lorsque ces branches sont bien apprises, on peut se mettre à charger le bateau !
Hé oui et ce n'est plus le cas, je le vois bien avec l'ainé que le primaire est fort en retard par rapport à ce que j'ai vécu !
Du coup, autre conséquence néfaste, le gamin, à neuf ans en cinquième, se promène avec facilité, sans se rendre compte qu'à un moment ou un autre, il faudra bien qu'il travaille.
Je mise plus sur la fille qui en deuxième boulonne.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7691
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Mer 11 Sep 2013 - 9:50

En sciences la systématique a été complètement effacée (ce que je regrette mais je ne suis pas objectif) au profit d'une connaissance plus approfondie du corps humain et notamment de la sexualité et là je trouve qu'on a fait un grand pas en avant.
Jadis les femmes n'avaient aucune idée de comment elles étaient faites, à l'heure actuelle on étudie le système reproducteur humain pendant 3 ans (à un point tel que les élèves n'en veulent plus et pourtant Dieu sait s'ils sont orientés sur la chose). On ne peut plus ne pas parler du SIDA et autres maladies sexuellement transmissibles ainsi que des différents modes de contraception. Ca prend de la place dans le programme!
Si je me souviens bien on a fait une petite place à l'histologie et à la biologie cellulaire (qu'est-ce qu'un tissu (exemple typique la peau), qu'est-ce qu'une cellule et ses composants).
En biologie la génétique fait partie intégrante du cursus, ce qui évidemment n'existait pas à l'époque.  Je pense qu'en physique pas grand chose n'a changé, les principes fondamentaux sont insensibles au temps qui passe. Peut-être que l'électricité a plus pris un peu plus de place, je n'en sais rien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre 46



Nombre de messages : 169
Age : 70
Localisation : FRANCE 51
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Mer 11 Sep 2013 - 10:13

Comme j'étais une fille, je me demandais comment le bébé sortait du ventre. Coupait-on le ventre ? Est-ce que cela faisait souffrir ? Est-ce que j'avais fait souffrir ma mère ?
J'étais rabrouée à la moindre question sur le sujet. Interdiction de voir une chatte ou une vache donner naissance à ses petits. Rien dans les livre de sciences à l'école et rien dans le dico. J'ai déployé une ruse patiente pour être informée auprès d'une brave dame en qui j'avais confiance puis je suis allée tout expliquer à ma mère qui finalement a été soulagée. Ouf !
Par ailleurs la mère célibataire ou la jeune fille se mariant en tailleur bleu-marine était montrée du doigt. La sexualité était associée au mal et j'ai été longtemps terrorisée. En décembre 1967, j'avais 21 ans, quand la loi de Lucien Neuwirth autorisant l'information sur la sexualité et la contraception a été votée malgré les discours parfaitement grotesques de certains opposants, j'ai découvert que cette loi abrogeait par la même occasion la loi de 1920 qui maintenait les femmes dans l'ignorance pour les contraindre à repeupler la France. Elles avaient remplacé les hommes pendant la guerre, le Sénat leur avait refusé le droit de vote accordé par l'Assemblée et on les cantonnait dans leur fonction reproductrice. Mieux encore : toute personne expliquant le fonctionnement du corps féminin et donnant par conséquent des conseils pour éviter une grossesse indésirée était passible de poursuites judiciaires.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7691
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Mer 11 Sep 2013 - 12:11

Merci j'ignorais tout cela.
Ma mère m'a raconté qu'elle avait paniqué lorsqu'elle a eu ses premières règles parce qu'elle ne savait pas ce que c'était. Sa mère l'a rassurée en lui disant que c'etait le signe qu'elle devenait une femme et qu'elle pourrait avoir la joie d'être enceinte plus tard.
Ma fille a été mise au courant bien avant ses premières règles (évidemment un papa biologiste ca aide) et ca n'a pas vraiment été un évènement pour elle. Je continue à lui expliquer petit à petit ce qui se passe mais pour l'instant ca ne l'intéresse pas trop, je ne la force pas.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre 46



Nombre de messages : 169
Age : 70
Localisation : FRANCE 51
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Mer 11 Sep 2013 - 14:30

Dans la série policière canadienne Murdoch, un épisode montre Julia, femme médecin légiste et collaboratrice de Murdoch arrêtée et emprisonnée parce qu'elle explique aux femmes leur anatomie et le fonctionnement du cycle menstruel leur permettant d'éviter les grossesses répétées qui les épuisent. L'action se passe à la fi  du XIX° siècle à Montréal. Murdoch, de confession catholique ne peut prétendre à aucune promotion en dépit de ses compétences car convient d'être protestant. Murdoch est fou amoureux de Julia qu'il admire pour ses compétences. Malheureusement, le jour où elle lui avoue qu'elle a dû avorter dans sa jeunesse, il renonce à lui déclarer son amour et il la laisse se marier jusqu'au jour où le mari se rend compte que Julia et Murdoch sont faits l'un pour l'autre et il lui conseille d'aller vers celui qu'elle aime. Et la série s'achève par un baiser illuminé par un feu d'artifice qui annonce le XX° siècle. Sortez les mouchoirs.
Et ce XX° siècle, en France, attendra décembre 1967 pour oser parler sainement de la sexualité...


Dernière édition par Cassandre 46 le Mer 11 Sep 2013 - 17:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Mer 11 Sep 2013 - 16:00

Salut

Cassandre a écrit:
Et ce XX° siècle, en France, attendra décembre 1967 pour oser parler sainement de la sexualité...
Oui, mais pour le moment, j'ai l'impression que cela régresse à nouveau.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Cassandre 46



Nombre de messages : 169
Age : 70
Localisation : FRANCE 51
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Mer 11 Sep 2013 - 17:10

Certes et l'obscurantisme cherche à reprendre le dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie



Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Mer 11 Sep 2013 - 18:39

Bonjour

Lorsque l'on vit dans une dans une famille où l'élevage est le sujet de discussion de chaque jour...
la reproduction est dans toutes ses phase hors des tabous habituels, même concernant les humains Very Happy 
Ce qui fabrique d'autres problèmes avec une approche de la sexualité bien différente...

Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre 46



Nombre de messages : 169
Age : 70
Localisation : FRANCE 51
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Mer 11 Sep 2013 - 19:21

Merci Blondie. Cette remarque me fait penser à un passage de La terre de Zola quand une adolescente conduit une vache au taureau sans aucune gêne. Dans Une vie de Maupassant( écrivain qui aimait jouer avec les petits paysans normands) il y a un passage très dur. Une chienne met bas sous les yeux attentifs des enfants curieux et émerveillés qui poussent des cris de joie chaque fois qu'un chiot vient au monde. Arrive le curé, fanatique et cinglé qui s'indigne, donne des coups de pied, des coups de canne, si je me souviens bien, et martyrise la pauvre bête et ses petits. Cette assimilation de la sexualité au péché a laissé son empreinte sur plusieurs générations, même chez les non- pratiquants comme ce fut le cas dans ma famille qui n'a jamais prononcé le mot " enceinte." On disait : " elle est en attendant " ou encore : " elle est comme ça." Mieux vaut en sourire sans se moquer malgré tout.
Entre le puritanisme qui culpabilise à l'excès et pourrit la vie, il faut bien le dire, et l'expression crue qui ignore la pudeur le sentiment et peut blesser, il est possible de trouver une attitude saine et respectueuse.


Dernière édition par Cassandre 46 le Jeu 12 Sep 2013 - 9:43, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Mer 11 Sep 2013 - 19:36

blondie a écrit:
Bonjour

Lorsque l'on vit dans une dans une famille où l'élevage est le sujet de discussion de chaque jour...
la reproduction est dans toutes ses phase hors des tabous habituels, même concernant les humains Very Happy 
Ce qui fabrique d'autres problèmes avec une approche de la sexualité bien différente...

Blondie flower
Rien de tel que l'observation directe !
Note que maintenant sur certains sites ou télés, on sait tout sur la chose, sauf, peut-être,son but primitif...Smile 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7691
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Jeu 12 Sep 2013 - 9:39

Bof passé l'an 2000 il y a encore des gens pour s'offusquer de voir une femme donner le sein dans un lieu public.
Il n'y a rien de plus beau et de plus naturel!
Par contre quand on voit un bébé avec un biberon de coca, là y a personne pour faire une remarque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre 46



Nombre de messages : 169
Age : 70
Localisation : FRANCE 51
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Jeu 12 Sep 2013 - 9:46

Remarque pertinente qui ouvre la porte au monde l'art puisque les peintres et les photographes ont représenté cette scène débordante de tendresse.

Je suis toujours admirative devant la chatte qui nourrit ses petits et les rassure par des miaulements de gorge très doux. Les oiseaux ne donnent pas le sein mais ils ne comptent pas les voyages pour aller chercher tout ce qu'il faut pour que vivent leurs petits.

De même, des gens s'offusquent encore de la représentation du nu dans l'art.
Dans le film Gervaise, adaptation de L'Assommoir de Zola par René Clément, les invités de la noce du personnage éponyme, décident d'aller faire un tour au Louvre pour finir la journée à l'abri. Comme il y a les enfants de la première union de Gervaise, un invité propose de quitter quitte la salle où sont exposés des tableaux de nudités et d'aller dans la salle voisine où il y a des batailles. C'est plus instructif pour les enfants !
( Il faut dire que René Clément est le réalisateur du roman Jeux interdits de François Boyer et que le souvenir des dégâts de la seconde guerre mondiale est encore présent à l'époque de pleine activité du cinéaste.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre 46



Nombre de messages : 169
Age : 70
Localisation : FRANCE 51
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Jeu 12 Sep 2013 - 10:40

Le cidre, dans un manuel de Sciences appliquées de 1948 et préparant au certificat d'études primaires. ( Ecoles rurales de garçons.) J'ai pensé à Blondie qui corrigera si elle veut bien. je recopie l'essentiel. de deux pages du manuel.

Il faut deux tiers de pommes douces pour un tiers de pommes amères. Les cidres de meilleure conservation se font avec les pommes de troisième saison.Il y a le broyage pour obtenir la pulpe laquelle est conduite au pressoir, puis il y a le rémiage. On démonte le matelas de marc que l'on repasse au broyeur et que l'on fait macérer dans l'eau pendant une demi-journée à raison de 20 litres d'eau pour 100 kg de marc. par ce procéde appelé trempage ou rémiage on obtient à la suite d'un second pressurage, le petit cidre que l'on consomme en premier lieu.
Dans les exploitations industrielles, on extrait le jus par diffusion. Suit le paragraphe explicatif.
il y a ensuite la fermentation qui transforme le sucre du moût en alcool et en gaz carbonique avec une partie des impuretés rejetées par la bonde, le reste formant la lie.
Le soutirage s'effectue quand la lies est à peu près terminée. On transvase le cidre par siphonnement sans toucher à la lie. On procède à un second soutirage 6 semaines plus tard lorsque l'on tient à conserver le cidre en bouteilles pendant plus d'un an.
La leçon s'achève sur les maladies du cidre.
La leçon sur le cidre est précédée d'une leçon sur le pommier : les variétés, les maladies et les insectes.
parmi les variétés j'ai découvert qu'il y avait trois saisons.
- octobre : Blancmollet, Doux évâque, Saint Laurent;
- novembre : Branlot, Boutteville, Médaille d'or;
- décembre : Bédange, Fréquin-audièvre, Grise diéppois, Reine des pommes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie



Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Jeu 12 Sep 2013 - 15:29

Bonjour Cassandre

En fait, c'est complet,

sauf le fabrication du vinaigre de cidre et du calvados

mais c'est hors sujet Very Happy 

Puis il y a en plus , tout un monde d'odeurs, de gesticulations, et d'expressions patoisantes...

"manuel de Sciences appliquées de 1948 et préparant au certificat d'études primaires."

Je me demande quelle était la proportion des ruraux en France a cette époque Question 

Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre 46



Nombre de messages : 169
Age : 70
Localisation : FRANCE 51
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Jeu 12 Sep 2013 - 19:40

D'après mes recherches sur la toile , il y avait 40,5 millions d'habitants en France en 1945 ( contre 41, 6 millions en 1936) dont 10 millions d'agriculteurs ce qui fait donc environ un quart de la population. ces chiffres viennent des articles de wikipédia sur ce sujet passionnant auquel nous arrivons après avoir parlé du certificat d'études primaires, du champagne et du cidre. Les articles détaillent les régions les plus touchées par l'exode rural et donnent des cartes ainsi que des références bibliographiques.

http://www.google.fr/url?sa=t&rct=j&q=exode%20rural%20france%201945&source=web&cd=1&cad=rja&ved=0CC8QFjAA&url=http%3A%2F%2Ffr.wikipedia.org%2Fwiki%2FExode_rural_en_France&ei=f-4xUqy0Leei0QXRhYDQCg&usg=AFQjCNH0VSW1JeojkRpbG9y7pbvNDx4vFQ
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda



Nombre de messages : 2087
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Lun 27 Jan 2014 - 16:05

narduccio a écrit:
Fastoche ???
D'après mes souvenirs d'école primaire, ça ma paraît correspondre au niveau que nous avions. Sur les questions scientifiques, ça ne correspond pas à ce que nous apprenions, mais c'est plutôt le contenu des enseignements qui a changé que le niveau.
Et quand on parle de l'orthographe déplorable des jeunes d'aujourd'hui, c'est sans doute qu'on n'a jamais lu mon père (avant que me mère ne lui fasse faire des dictées !) et certains oncles et tantes. Mais il est vrai qu'à leur époque, ils sortaient de l'école une fois le certif en poche et n'écrivaient ensuite pas beaucoup. Aujourd'hui, ils vont au collège et au lycée, du coup les enseignants subissent quelques années de plus leur mauvaise orthographe, et ensuite un certain nombre continuent à écrire en utilisant les réseaux sociaux...

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Cassandre 46



Nombre de messages : 169
Age : 70
Localisation : FRANCE 51
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Lun 27 Jan 2014 - 18:59

Ma petite nièce âgée de 21 ans bientôt, s'inquiétait quand elle était en quatrième de n'avoir fait aucune dictée depuis son entrée au collège. Comment vais-je faire pour le brevet me demandait-elle ?
Comparons les dictées des années 60 au" certif" comme au BEPC avec celles du brevet d'aujourd'hui.
Les réseaux sociaux donnent assez souvent l'exemple d'une méconnaissance des règles élémentaires de la grammaire, de la conjugaison et de l'orthographe, règles permettant d'éviter les confusions et de préciser sa pensée.
Je ne me permets pas de juger. Je constate, sans plus. J'ai corrigé des copies de bac truffées de fautes diverses, jusqu'à 92 erreurs en 4 pages d'un propos non structuré. Leurs auteurs ont été reçus à l'examen. N'était-ce pas leur mentir ? La langue structure la pensée. Nous devons enseigner notre langue avec rigueur et exigence et ne pas la considérer comme une discipline négligeable qui traumatise notre jeunesse. Exiger un effort, dosé, patient et soutenu dès l'enfance sans jamais humilier dans l'apprentissage des diverses disciplines, dont la maîtrise de notre langue, lesquelles permettent comprendre au lieu de subir,est indispensable pour conduire sa barque.
Néanmoins je tiens à rester humble car mes connaissances scientifiques sont insuffisantes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7691
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Mar 28 Jan 2014 - 12:12

Cassandre c'est là le beau résultat des auto-proclamés pédagogues qui font la pluie et le beau temps à l'éducation nationale. Quand j'ai étudié la pédagogie à l'univ (à Liège) je me suis disputé avec le prof à un tel point qu'il a failli me mettre à la porte. Et pourtant je n'ai jamais fait preuve de violence ou d'agressivité, simplement mes arguments l'ont mis au pied du mur et il n'avait plus d'autre choix pour me faire taire.
Les pédagogues sont des gens dangereux, ils ont des idées dangereuses et malheureusement aucun contre-pouvoir de ce coté.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre 46



Nombre de messages : 169
Age : 70
Localisation : FRANCE 51
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Mar 28 Jan 2014 - 12:37

Ces pseudo-pédagogues qui se prennent pour des savants et paradent en inventant des termes qui font illusion ( la sphère d'attirance ou le référentiel bondissant pour désigner le ballon par exemple) sont sérieusement remis en cause, et même accusés d'imposture depuis quelques années par toute une série d'ouvrages dont les auteurs sont enseignants, journalistes, chercheurs ou parents convaincus de la nécessité de la rigueur, de l'utilité de la mémoire qui n'est pas le psittacisme évidemment, de l'attention soutenue et du rôle indispensable de l'effort régulier. Certes il faut vivre avec son temps et s'adapter aux découvertes et connaissances nouvelles mais justement cette adaptation nécessite les conditions évoquées à l'instant. Elles ne sont ni ringardes ni traumatisantes. L'effort surmonté rend heureux à mon humble avis. Tant pis si ce point de vue n'est plus à la mode. Je résiste...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda



Nombre de messages : 2087
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Mer 29 Jan 2014 - 1:06

Cassandre 46 a écrit:
Les réseaux sociaux donnent assez souvent l'exemple d'une méconnaissance des règles élémentaires de la grammaire, de la conjugaison et de l'orthographe, règles permettant d'éviter les confusions et de préciser sa pensée.
Je ne me permets pas de juger. Je constate, sans plus. J'ai corrigé des copies de bac truffées de fautes diverses, jusqu'à 92 erreurs en 4 pages d'un propos non structuré. Leurs auteurs ont été reçus à l'examen.
La question, c'est de savoir si la situation est pire qu'avant, ou si elle paraît pire qu'avant. Il y a 60 ans, les personnes dont tu déplores l'orthographe n'auraient pas passé leur bac, il fallait que la famille ait de l'argent pour permettre à un enfant de passer le bac, alors s'il était mauvais en orthographe, on n'en parlait même pas, des études...
Et il n'y a que 20 ans, il n'y avait pas des masses d'Internet. Les personnes dont on pouvait lire les pensées, c'étaient celles qui avaient la chance d'avoir le poste adéquat : journaliste, écrivain... Tout un chacun ne pouvait pas infliger sa prose à autrui... et même la crème de l'élite, la seule à avoir la possibilité de s'exprimer publiquement à l'écrit, il y avait des secrétaires de rédaction qui corrigeaient leurs fautes.

Le fait est que l'on compare :
- pour aujourd'hui, les écrits de tout le monde, tapés à la va-vire sur un clavier, en général sans relecture, et postés en quantité phénoménale sur Internet
- pour hier, les écrits de personnages de l'élite, assez rares et lourds de conséquences pour avoir été longuement pensés et relus plusieurs fois, et corrigés par un secrétaire de rédaction avant publication

Ou concernant l'école, un niveau concernant 70% des jeunes avec un niveau concernant un infime pourcentage...

Donc voila, les gens sur les réseaux sociaux, à mon humble avis, ne sont pas la preuve qu'il y a 30 ans, on écrivait mieux, mais la preuve qu'il y a 30 ans, on n'aurait pas eu à les lire.
Et ce jeune qui a eu le bac avec ses 92 erreurs, il y a 40 ans, il n'aurait pas fait moins d'erreur, seulement il n'aurait pas passé le bac.

Donc avant d'accuser les pédagogues, il serait pas mal de commencer par être sûr qu'il y a bien dégradation de la connaissance de la grammaire et de l'orthographe.
Et c'est clair que ce serait bien de trouver des solutions, car nous sommes bien plus qu'avant, dans une civilisation de l'écrit.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
narduccio



Nombre de messages : 4528
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Mer 29 Jan 2014 - 1:54

yoda a écrit:
Et c'est clair que ce serait bien de trouver des solutions, car nous sommes bien plus qu'avant, dans une civilisation de l'écrit.

Alors que de nombreuses personnes sont convaincues que ce n'est pas le cas. D'ailleurs, je connait des personnes qui n'ont plus écrit depuis des lustres. Ils cochent des formulaires, griffonnent quelques mots au besoin. Dans de nombreux métiers, on utilise l'écrit mais sans s'en rendre compte.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Cassandre 46



Nombre de messages : 169
Age : 70
Localisation : FRANCE 51
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Mer 29 Jan 2014 - 12:07

Je n'accuse pas les vrais pédagogues, passionnés par leur métier et leur mission. Je constate que de pseudo- pédagogues qui ne sont pas descendus dans l'arène depuis bien longtemps, se présentant comme des savants et nous étourdissant de termes et de périphrases qui me font penser aux médecins de Molière influencent les réformes qui ne cessent d'alléger, les programmes et les horaires alors que des disciplines nouvelles et indispensables doivent être enseignées. Une institutrice d'un village voisin, consciencieuse et dynamique, posait la question il y a 5 ou 6 ans :  " Comment faire ? Je dois enseigner de plus en plus de choses avec de moins en moins de temps." Elle avait par ailleurs eu l'idée de déposer un projet d'école sur la découverte de la langue, lequel en réalité constituait à revenir aux dictées, à la conjugaison des verbes et aux exercices de grammaire dont elle gardait un bon souvenir. Elle en avait assez des discours fumeux et " pleins de vide" de sa hiérarchie.

Ayant été documentaliste de lycée plusieurs années, j'étais chargée de relever les informations concernant les  obligations des professeurs publiées dans le B.O.E.N. ( Bulletin Officiel de l’Éducation Nationale) Un jour, dans les années 80, quelle ne fut pas ma surprise d'y apprendre que désormais l'enseignement de la règle de trois était interdit dans les classes de BEP du secteur tertiaire. Je revois encore les professeurs de comptabilité exprimer leur indignation. En ce qui me concerne, j'ai appris la règle de trois au CM1 en 1955 et je l'ai revue au CM2 en 1956.

L'un de mes frères, reçu premier du canton au certificat d'études primaires en 1954, n'a malheureusement pas continué ses études au grand désespoir de son instituteur mais il n'a jamais cessé d'apprendre et de se consacrer à la vie culturelle. Il a bêché des jardins pour s'acheter une clarinette avec la méthode qu'il a étudiée tout seul avant d'intégrer une société de musique. Il a appartenu à une troupe de théâtre et participé à une mise en scène d'Eugénie Grandet de Balzac pour ne citer que cet exemple.( Devenu viticulteur après avoir mis en état des savarts ayant droit à être plantés en vigne et qui ne sont devenus rentables qu'au bout de plusieurs années car il avait fallu attendre que les plants, greffés par ses soins puis mis en chambre chaude, puis plantés en pépinière deviennent une vigne exposée aux diverses maladies combattues avec des produits - dont la toxicité n'est pas toujours connue - aux gelées de printemps ou à la grêle, il n'a jamais ménagé ses efforts physiques et intellectuels) Il y a une dizaine d'années une jeune inspectrice des impôts le harcela pour une prétendue erreur de déclaration de revenus. Il demanda une audience pour s'expliquer. Elle lui fut refusée. Il en perdit le sommeil et sa santé se dégrada. Il fut harcelé de nouveau et me montra un jour une lettre de 5 lignes de mise en demeure, signée par l'inspectrice qui avait fait des études et passé des concours. Mon frère, un paysan, avait été capable de relever 3 fautes d'accord et me demanda mon avis. Il avait parfaitement raison. Il décida alors de prendre un avocat, obtint gain de cause et reçut oralement, avec une certaine désinvolture, quelques mots d'excuse.)

Que l'on veuille bien m'excuser si ces exemples concrets ont l'air de s'écarter du sujet. Je veux simplement montrer que les bases d'un enseignement élémentaire constituent les fondations de tout ce qui va suivre. Elles doivent être solides au prix d'un travail sérieux et d'un effort soutenu sans pour autant martyriser, humilier ou traumatiser... Je garde de très bons souvenirs de mon école primaire rurale. Mes instituteurs appliquaient avec intelligence les méthodes actives de Célestin Freinet sans pour autant renoncer à l'apprentissage des leçons, aux dictées assorties de questions, aux problèmes et aux exercices indispensables.
Ces fondations ont été remises en question par des théories et des réformes diverses - il en faut c'est vrai, mais il y a des limites- sans parler des innombrables circulaires qu'il faut relire trois ou quatre fois avant de les résumer en deux lignes.
Il est aisé de constater les dégâts ici et là, sans pour autant généraliser abusivement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Certificat d'étude   Aujourd'hui à 11:11

Revenir en haut Aller en bas
 
Certificat d'étude
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Certificat d'étude
» la WT et les tj ont-ils un avenir ?
» Dictée de 1957 au CM2
» CERTIFICAT D'ETUDES 1959
» certificat médical d aptitude

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Société-
Sauter vers: