FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 fission de la Belgique

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
ji_louis

avatar

Nombre de messages : 2014
Localisation : près de la mer
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: fission de la Belgique   Dim 28 Nov 2010 - 11:46

Anthracite a écrit:
Comme ce n'est pas encore possible, il veut encercler complètement notre capitale en territoire flamand dans un premier temps.
Et comme l'aéroport est en territoire flamand également, il n'y aura pas, comme pour Berlin, la ressource de l'alimenter par un pont aérien en cas de blocus.
Ça ressemble plutôt au Beyrouth actuel, avec le Hezbollah qui est arrivé à prendre le contrôle de l'aéroport, une partie de la ville, et qui tient le gouvernement à sa merci.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.octaam.net/
Steph



Nombre de messages : 7974
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: fission de la Belgique   Dim 28 Nov 2010 - 14:31

Christine a écrit:


Steph,
Ton truc est un fake, l'uniforme des policiers que tu vois dans le clip, n'est pas l'uniforme de la police belge. Comme quoi des gens (qui ne sont pas belge) ont envie de profiter d'une situation pour se faire remarquer et se faire du fric par la même occassion. Patétique, comme confirmé dans les petites remarques sur Youtube l'ont bien spécifié.

Enfin, chacun son truc hein Laughing

Un fake c'est quand on essaie de reproduire quelque chose d'existant. Ici il s'agit de quelqu'un qui a écrit une petite chanson et qui a fait un clip pour cette chanson. Le choix des images c'est son choix et entre nous tu te focalises sur l'image qui te gêne mais tout le reste du clip ce sont des images de la Belgique. Ce type a fait ca sans prétention aucune, tu devrais suivre son exemple.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4774
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: fission de la Belgique   Dim 28 Nov 2010 - 15:06

Steph a écrit:
Un fake c'est quand on essaie de reproduire quelque chose d'existant.

Avec souvent en plus la tendance de tenter de le faire passer pour la réalité. Même si on voit que c'est un faux grossier.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6195
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: fission de la Belgique   Dim 28 Nov 2010 - 19:27

Salut

Citation :
Ça ressemble plutôt au Beyrouth actuel, avec le Hezbollah qui est arrivé à prendre le contrôle de l'aéroport, une partie de la ville, et qui tient le gouvernement à sa merci.


Toutefois et heureusement, ni les flamands ni les wallons ni les Bruxellois ressemblent de près ou de loin aux membres du Hezbollah et jusqu'ici, on ne s'est jamais tapé dessus il n'y pas de contentieux entre nous, si ce n'est financier. Mais on ne sait jamais, cela pourrait arriver et alors le tort en serait à imputer uniquement aux politiques

Nous nous devons de rester optimiste quoi que l'on entende, les médias ont naturellement un peu trop tendance à dramatiser inutilement, même si la situation est sérieuse, il n'y a pas de quoi en faire un waterzooie.

Pour le rattachement avec de la Flandre avec les pays bas, je crois bien que c'est encore plus utopique que le rattachement de la Wallonie avec la France, si une partie des Flamands veulent l'indépendance, ce n'est surement pas pour se jeter dans les bras des Néerlandais avec qui ils auraient assez peu d'affinités, d'après ce que j'en ai entendu.


Le Vieux qui s' entend plutôt bien au niveau professionnel avec ses collègues néerlandophones.




_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: fission de la Belgique   Dim 28 Nov 2010 - 20:31

On en reparlera aux prochaines élections.Je doute que "l'enfant-roi", Devèvère accepte un compromis honnête, d'autant plus que Chris Pétersse, l'homme aux arrêtés flamingants, ne jouisse pas devant la persévérance de Barjo et l'appuie de toutes ses forces.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6195
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: fission de la Belgique   Dim 28 Nov 2010 - 20:53

Salut

Citation :
Devèvère accepte un compromis honnête, d'autant plus que Chris Pétersse, l'homme aux arrêtés flamingants, ne jouisse pas devant la persévérance de Barjo et l'appuie de toutes ses forces.

Tout comme toi, je pense que ces deux hommes ne sont pas zones nettes et que les flamand méritent mieux, bien qu'ils ont voté pour eux. J'espère seulement que le dernier mot restera au bon sens et non à des sentiments nationalistes irrationnels.

Quoi qu'il en soit, il faudra bien qu'un jour les velléités d'indépendance de la Flandre trouve un jour un exutoire, il ne date pas d'hier, déjà le Père signalait que dans les années trente des problèmes des Flamands envers las Wallons, mais bon, le nazisme commençait déjà à étendre son poison. à l'époque


Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: fission de la Belgique   Mar 30 Nov 2010 - 20:50

Le Vieux a écrit:
Salut


Quoi qu'il en soit, il faudra bien qu'un jour les velléités d'indépendance de la Flandre trouve un jour un exutoire, il ne date pas d'hier, déjà le Père signalait que dans les années trente des problèmes des Flamands envers las Wallons, mais bon, le nazisme commençait déjà à étendre son poison. à l'époque


Le Vieux
Oui, c'est le dernier pays en voie de développement, comme on dit pudiquement, qui n'est pas encore indépendant.
Et il me semble que Le Père avait vu encore plus loin...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6195
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: fission de la Belgique   Lun 19 Sep 2011 - 16:22

Salut

Il y a eut enfin un accord sur BHV (commune à majorité francophone en territoire néerlandophone, on n'a pas encore de gouvernement, il reste de nombreuses étapes à parcourir, mais le climat sera plus serein dans l'esprit la population et peut être des politique (bien que j'ai entendu dire que tout s'est toujours passé assez calmement entre politicien. Cet accord c'est fait sans la présence de l’extrême droite flamande (NVA) et du partis francophone (FDF) qui étaient les plus réticents à faire des concessions.

En conclusion je pense que l'on peut dire que l'on s'est éloigné un peu de l'explosion de la Belgique mais il est bien évident que tout n'est pas joué, il reste le gros problème des sous sous qui comme l'on sait est le nerf de la guerre.

le Vieux


_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: fission de la Belgique   Lun 19 Sep 2011 - 19:41

Le Vieux a écrit:
Salut

En conclusion je pense que l'on peut dire que l'on s'est éloigné un peu de l'explosion de la Belgique le Vieux

C'est beau l'optimisme, mais je suis très dubitatif...

Il ne faut pas oublier que BHV était une concession flamande à l'annexion des Fourons.*
Et comme chaque fois que nos cousins germains et nordiques (j'avais un autre (le?) terme rimant richement) donnent une contrepartie, ils n'oublient jamais de nous rejoindre au tournant !

Bon, supposons que le reste passe, sans provoquer plus de dégâts pour les francophones, combien de temps va passer avant que nos voisins ne provoquent une chute de ce futur gouvernement ?
Trois mois ?
Six mois ?
Guerre plus, je le crains.

Je trouve que de notre côté nous risquons de perdre beaucoup de plumes de notre symbole, le coq.

Bruxelles (paraît-il capitale de la Flandre) est de fait territorialement enclavé en Région flamande.

Que risquait-on à se montrer plus ferme ?
Une annexion militaire qui semblait se préparer ou des discussions encore plus dures pour se séparer.
Au moins quelques années devant nous.

De quoi faire réfléchir le nord du pays.
Si faire se peut...

Il me semble me souvenir que, vers les années quarante, un ministre français et un autre anglais, étaient rentrés de Berlin en se félicitant d'avoir sauvés la paix.

* Plus exactement aux contours de la frontière linguistique. .

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4625
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: fission de la Belgique   Mar 20 Sep 2011 - 12:27

Anthracite a écrit:


Il me semble me souvenir que, vers les années quarante, un ministre français et un autre anglais, étaient rentrés de Berlin en se félicitant d'avoir sauvés la paix.


C'était en 38 à Munich...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: fission de la Belgique   Mar 20 Sep 2011 - 19:18

lgda a écrit:
Anthracite a écrit:


Il me semble me souvenir que, vers les années quarante, un ministre français et un autre anglais, étaient rentrés de Berlin en se félicitant d'avoir sauvés la paix.


C'était en 38 à Munich...
Oui !
Très bien ton lien et... prémonitoire pour les accords (?) belges.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4625
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: fission de la Belgique   Mar 20 Sep 2011 - 21:31

Anthracite a écrit:
et... prémonitoire pour les accords (?) belges.

Ce que j'aime surtout, c'est la réponse de Churchhill sur le déshonneur et la guerre...

A lire ici

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6195
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: fission de la Belgique   Mer 21 Sep 2011 - 9:48

Salut

Je doute tout de même fort qu'une solution militaire puisse voir le jour concernant le problème Flamand Wallon, peut être dans un avenir lointain, mais surement pas proche. A ma connaissance il n'y a jamais eu de conflit physique entre nous.

Je pense que l'on peut rester raisonnablement optimiste sur l'avenir de la Belgique et on verra dans l'avenir, si un gouvernement voit le jour, il n'y aura certainement pas d'autres exigences avant les prochaines élections. D'ailleurs il sera intéressant de voir comment la Belgique aura voté et à ce moment on connaîtra vraiment la volonté des différentes parties à rester ensemble.
Perso, je ne suis pas entièrement contre sur le principe d'une scission de la Belgique même si je trouve cela très stupide contre productif et antisocial, mais je ne voudrais pas que ce soit le fait des extrémistes.

Une chose me parait certaine, ce ne sera surement pas la victoire de la logique

Le Vieux pour le retour et l'indépendance de la principauté de Liège Twisted Evil




_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6195
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: fission de la Belgique   Mer 21 Sep 2011 - 11:06

Salut

Citation :
Une chose me parait certaine, ce ne sera surement pas la victoire de la logique

Ce qui ne veut pas dire que se sera nécessairement dénué de bon sens, il faut bien tenir compte des sensibilités de toutes les parties

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: fission de la Belgique   Mer 21 Sep 2011 - 20:05

Le Vieux a écrit:
Salut

Je doute tout de même fort qu'une solution militaire puisse voir le jour concernant le problème Flamand Wallon, peut être dans un avenir lointain, mais surement pas proche. A ma connaissance il n'y a jamais eu de conflit physique entre nous.

J'espère que non !
Mais quand on voit le renforcement de l'armée belge au Nord, au détriment de ce qui est au Sud, on peut se demander si cette idée ne flotte pas vaguement dans l'esprit (?) de certains de nos ministres...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ji_louis

avatar

Nombre de messages : 2014
Localisation : près de la mer
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: fission de la Belgique   Lun 26 Sep 2011 - 16:08

Avoir fait une concession liguistique perpétuelle sur BHV contre une concession ponctuelle sur le budget de Bruxelles, c'est s'être fait empapaouter! Le problème du budget de Bruxelles reviendra, les flamands récupèreront donc leur levier de pression, alors que les francophones du BHV non.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.octaam.net/
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6195
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: fission de la Belgique   Lun 26 Sep 2011 - 17:15

Salut

C'est possible, mais il faut aussi savoir faire confiance dans les bonnes intentions des deux "peuples" en présence.
Le problème Belge déborde également de ses frontières. Une scission pourrait faire des émules dans d'autres pays. J'ignore si l’Europe pourrait ou possède un pouvoir quelconque et mettre un véto dans un problème intérieur de l'un de ses membre, mais la scission de la Belgique pourrait aussi mettre un terme à l'Europe qui actuellement n'a pas besoin de ce problème supplémentaire.

Il n'est pas dit que d'ici 10/20 ans, que ce ne sera pas la Wallonie qui demandera la scission, nous avons aussi nos "cons"

Le Vieux indécrottable optimiste

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4774
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: fission de la Belgique   Ven 4 Mai 2012 - 20:42

J'ai trouvé un rapport sur la situation en Belgique présenté devant l'Assemblée Nationale française : http://www.assemblee-nationale.fr/13/rap-info/i4360.asp

Certains constats sont accablants :
Citation :
Le fait est qu’effectivement, les liens se distendent entre les deux parties du pays. S’agissant des médias, la barrière de la langue conduit à ce qu’une très faible partie de la population accède aux médias de l’autre communauté. En conséquence, lorsqu’ils veulent élargir leur horizon médiatique, les Flamands s’orientent vers les médias anglo-saxons et les Wallons vers les médias français. Cette coupure est si franche qu’il a été rapporté à la mission que, lorsque la chaîne publique francophone, la RTBF, a diffusé, en décembre 2006, un pseudo-reportage annonçant l’indépendance de la Flandre et la fin de la Belgique (10), quasiment aucun téléspectateur francophone n’a songé à basculer sur la chaîne publique flamande, la VRT, pour vérifier l’information et voir comment réagissait la partie flamande du pays.

Les médias belges n’accordent qu’une place limitée aux événements survenus de l’autre côté de la frontière linguistique et les analyses sont, en général, plutôt négatives, même si M. Guido Fonteyn, journaliste indépendant, estime que « la presse francophone se montre davantage encline à s’exprimer de façon nuancée sur la Flandre que la presse flamande sur la Wallonie. C’est certainement vrai si on veut bien ne pas tenir compte des épanchements de la presse francophone sur la périphérie de Bruxelles » (11). Celle-ci se répartit entre une presse bruxelloise et une presse wallonne ; selon M. Fonteyn, « la presse francophone bruxelloise polarise l’intérêt, en tout cas en matière de regard sur la Flandre. La presse wallonne n’a tout simplement pas d’opinion au sujet de la Flandre. […] La presse francophone bruxelloise n’est plus homogène. La Libre Belgique est sensiblement plus modérée que Le Soir. « La Libre » demeure fidèle à la Belgique et quiconque souhaite le maintien de la Belgique se doit de montrer de l’attention et du respect pour le partenaire ». M. Christian Laporte, chroniqueur politique à La Libre Belgique, s’est, lui, demandé si la frontière linguistique était devenue un « Mur de Berlin de l’information » (12). Il regrette le désintérêt manifeste des médias pour ce qui se passe chez « l’autre » qui n’est pas nécessairement si lointain (à cet égard, il a évoqué devant la mission la « loi du mort-kilomètre ») ; selon lui, la presse flamande de qualité (De Standaard, De Morgen, etc.) n’investit pas assez dans la présence de journalistes sur le terrain bruxellois et wallon et la presse populaire est trop occupée à « renforcer les clichés au lieu de s’approcher des réalités ». La VRT, chaîne de télévision publique flamande, aurait en revanche une attitude assez ouverte, avec l’envoi fréquent d’équipes sur le terrain, la reprise d’images de la RTBF, l’ouverture de l’antenne à des experts et responsables politiques francophones, etc.

Au demeurant, Mme Béatrice Delvaux a indiqué à la mission que des initiatives ponctuelles sont parfois prises pour retrouver des lieux de communication entre médias. Ainsi, en 2007, Le Soir et De Standaard ont échangé des journalistes pendant plusieurs semaines et ont publié plusieurs séries d’articles en réciprocité. Il y a quelques années, la RTBF et la VRT échangeaient également des reportages sur une base régulière, mais cette pratique semble avoir périclité. La presse écrite, quotidienne ou hebdomadaire, publie parfois des dossiers suivis pendant plusieurs numéros sur des thèmes relatifs à l’autre communauté.

Pour M. Jean Quatremer, correspondant à Bruxelles de Libération, « la presse flamande est enfermée dans son espace et le débat politique est devenu local ». De nombreux interlocuteurs de la mission ont estimé que la nouvelle génération politique se connaît moins que la précédente et a de ce fait plus de difficultés à conclure des compromis inter-communautaires. M. Quentin Dickinson, correspondant à Bruxelles de Radio France International, estime que « les classes politiques se séparent » entre le monde francophone et le monde néerlandophone et que M. Yves Leterme, Premier ministre de 2007 à 2011, « appartient à la première génération de dirigeants qui n’a pas connaissance d’autre chose que de sa propre communauté » avant d’exercer des responsabilités au niveau fédéral (13). M. Jean-Pierre Stroobants, correspondant à Bruxelles du journal Le Monde, y voit l’explication de la position d’Yves Leterme, pour lequel il suffisait de « cinq minutes de courage politique » pour régler le dossier de « BHV » (14), ce qui, selon lui, était « le signe d’une méconnaissance totale du sujet et de sa portée ». On peut relever également que M. Alexander De Croo est devenu président de l’Open-VLD (parti libéral flamand) en 2009, à 34 ans, alors qu’il n’avait pas encore exercé de mandat électif.

Au-delà de l’effet générationnel, la mission doit aussi relever qu’il n’existe plus de parti politique national en Belgique : tous les partis nationaux se sont scindés en un parti francophone et un parti flamand, le parti social-chrétien en 1968, le parti libéral en 1971 et le parti socialiste en 1978. Sans même évoquer les conséquences de la transformation de la Belgique en État fédéral (15), les campagnes électorales pour les élections à la Chambre des représentants et au Sénat sont donc conduites par des partis différents auprès de populations différentes. M. Martin Buxant, chroniqueur politique à La Libre Belgique, indiquait à la mission : « ce n’est pas vraiment une forte incitation à rechercher par la suite des compromis ». Pour M. Charles Picqué, c’est même « un facteur de désunion ».

Même le sport ne semble plus en mesure d’assurer un lien entre les communautés flamande et francophone ; la mission ne fait pas ici référence à la passion des supporteurs, mais à l’organisation institutionnelle des activités sportives. De nombreuses fédérations ont été scindées pour donner naissance à une fédération flamande autonome. S’agissant du football, M. Bert Anciaux, ministre flamand des Sports entre 2004 et 2009, ancien président du parti régionaliste Volksunie de 1991 à 1998, avait lié l’octroi de subventions publiques flamandes à la formation ou aux infrastructures des clubs à une scission administrative de l’Union belge de Football. Une fédération flamande de football a effectivement été créée en novembre 2008, mais ne fédère que les clubs amateurs, les deux premières divisions, professionnelles, restant unifiées.

La Belgique serait donc constituée de 2 entités culturelles distinctes de plus en plus disjointes.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: fission de la Belgique   Sam 5 Mai 2012 - 22:04

C'est une bonne évaluation de la situation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: fission de la Belgique   

Revenir en haut Aller en bas
 
fission de la Belgique
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» fission de la Belgique
» Message de Jésus via Henri de Belgique 5 fév.2008
» Être juif à Anvers ( Belgique )
» Bourse de Vien / Anthisnes le 8 mars en Belgique
» Merci pour votre accueil (Beloeil,Belgique, 60 ans)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Politique-
Sauter vers: