FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Homéopathie et justice

Aller en bas 
AuteurMessage
narduccio



Nombre de messages : 4807
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Homéopathie et justice   Lun 31 Déc 2018 - 1:55

Je ne sais pas si vous avez suivi l'affaire... il y a quelques mois, un collectif de médecin a publié une tribune sur le Figaro pour attaquer l'homéopathie. Une de plus, oserais-je dire. Un débat classique où l'on aurait du se battre sur la valeur des placebos et sur la confiance entre le médecin qui prescrit une pilule de sucre (et qui sait, que ce n'est que du sucre) et le patient aui accepte que cela soit son seul médicament, et qui en guérit, car il a confiance dans son médecin.

Mais voilà, ce coup-ci le syndicat des médecin homéopathes a déposé plainte pour pratiques déloyales contre les divers signataires de la tribune. Et une des cours disciplinaire ordinale vient de délivrer un avertissement contre 2 des médecins concernés. Et cela commence à faire du bruit ... Les homéopathes dépassent les bornes

Quand au fond du débat ... j'ao trouvé une partie de ce texte assez amusante :
Citation :
Je reçois une patiente journaliste. En fin de consultation, elle me glisse "Je voudrais aussi une ordonnance de vitamine C (remboursée à l’époque) car si je n’en prends pas tous les matins, je ne n’arrive pas à travailler". En bon scientifique, je lui réponds que la vitamine C n’a aucun effet stimulant, ce dont elle doute d’un air narquois. Vexé, je lui poste deux études solides qui montrent que la vitamine C n’a jamais stimulé personne. Six mois après, elle consulte de nouveau. "Docteur, vous êtes un idiot". Décontenancé, je lui demande pourquoi. "J’ai lu vos articles, et maintenant, la vitamine C ne me fait plus rien, alors je fais comment maintenant ?" et je n’ai pas su quoi lui répondre.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

Le Vieux

Nombre de messages : 6218
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Homéopathie et justice   Lun 31 Déc 2018 - 10:31

Salut

La vérité n'est pas toujours bonne à dire surtout pour les esprits fragiles.

Le Vieux.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 8006
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Homéopathie et justice   Mer 2 Jan 2019 - 9:41

D'autant que l'on commence à se demander si le sucre n'aurait pas un vrai effet et notamment sur les doûleurs chroniques ! On est actuellement en train de tester cette hypothèse (je veux dire les salauds à la solde de big pharma) mais c'est pas évident du tout parce que du sucre il y a partout.
Sinon que dire sinon que dans certaines maladies et surtout celles qui ont une forte composante psychique (exemple les dysfonctionnements intestinaux, contre-exemple le cancer) l'effet placebo peut atteindre 60 voire 70%!! Comment développer un médicament efficace dans ce cas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4807
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Homéopathie et justice   Mer 2 Jan 2019 - 13:41

Steph a écrit:
Sinon que dire sinon que dans certaines maladies et surtout celles qui ont une forte composante psychique (exemple les dysfonctionnements intestinaux, contre-exemple le cancer) l'effet placebo peut atteindre 60 voire 70%!! Comment développer un médicament efficace dans ce cas?

C'est d'ailleurs une partie du débat sur l'homéopathie. Certains médecins homéopathes mettent en avant leur relation avec le patient. Ils montrent que pour chercher les causes exactes de la maladie, ils passent en moyenne plus de temps au contact du malade que dans la médecine conventionnelle. Une partie des médecins conventionnels leurs rétorquent que dans ce cas, ils n'auraient pas besoin de prescrire ces comprimés qui ne profitent qu'au laboratoire Boiron ...

Si la force de l'homéopathie est dans le lien entre le médecin et son patient, les pilules ne serraient qu'une sorte de support à ce lien. Sauf que des études montrent que ce support matériel est peut-être nécessaire à l'acte de guérison en mobilisant régulièrement l'attention du patient qui devient un acteur de sa propre guérison ....

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

yoda

Nombre de messages : 2196
Age : 41
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Homéopathie et justice   Mer 2 Jan 2019 - 23:08

Mon médecin de famille ne prescrivait pas d'homéopathie. Il prescrivait du coca-cola (contre les indigestions), du jus de citron chaud avec du miel (mal de gorge) et autres remèdes de grand-mère (et des fois de vrais médicaments).
L'homéopathie remplace souvent ces vieux remèdes, c'est le médicament pour les petites pathologies pour lesquelles il n'existe pas de médicament (ou trop dangereux). Ça permet au médecin de filer quand même un médicament et se sentir utile au lieu de dire "au dodo, ça passera tout seul". C'est pour ça que je reprends souvent les pro-homéopathie quand ils parlent du lobby pharmaceutique. Les médicaments homéopathiques ont la couleur, l'aspect et la façon de prescrire du médicament. Ils sont fabriqués par des laboratoires et vendus en pharmacie. Ils ancrent dans la tête des gens que la réponse est toujours médicamenteuse, et qu'il existe un médicament pour tout. L'homéopathie sert bien mieux la finance, le capitalisme, le lobby pharmaceutique que les tisanes au thym qu'ils remplacent. Et je suis même pas sûre qu'ils sont aussi efficaces !

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
DonPanic

DonPanic

Nombre de messages : 1105
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Homéopathie et justice   Jeu 3 Jan 2019 - 4:36

yoda a écrit:
Mon médecin de famille ne prescrivait pas d'homéopathie. Il prescrivait du coca-cola (contre les indigestions), du jus de citron chaud avec du miel (mal de gorge) et autres remèdes de grand-mère (et des fois de vrais médicaments).
L'homéopathie remplace souvent ces vieux remèdes, c'est le médicament pour les petites pathologies pour lesquelles il n'existe pas de médicament (ou trop dangereux). Ça permet au médecin de filer quand même un médicament et se sentir utile au lieu de dire "au dodo, ça passera tout seul". C'est pour ça que je reprends souvent les pro-homéopathie quand ils parlent du lobby pharmaceutique. Les médicaments homéopathiques ont la couleur, l'aspect et la façon de prescrire du médicament. Ils sont fabriqués par des laboratoires et vendus en pharmacie. Ils ancrent dans la tête des gens que la réponse est toujours médicamenteuse, et qu'il existe un médicament pour tout. L'homéopathie sert bien mieux la finance, le capitalisme, le lobby pharmaceutique que les tisanes au thym qu'ils remplacent. Et je suis même pas sûre qu'ils sont aussi efficaces !

Ta critique "anticapitaliste" est bien peu pertinente: question lobbies pharmaceutiques, Boiron est un nabot comparé aux grandes firmes dont le capital se chiffre en dizaines de milliards d'euros.
Ne parlons pas de ton toubib de famille promoteur et complice de la multinationale Coca-Cola geek  quand n'importe quel soda a le même effet.

Les "médocs" homéopathiques ne sont pas chers, les protocoles de prise sont somme toute plus importants que les médocs eux-mêmes, comme les faire fondre sous la langue, sensé en améliorer l'efficacité. La vérité est qu'en respectant ces protocoles, les patients sont aux petits soins d'eux-mêmes.

Bien que je considère les pilules homéopathiques comme étant exclusivement des placébos, mon avis est que ces médecins anti-homéopathie sont des crétins scientistes et totalitaires qui devraient prendre des leçons de psychologie avant d'ouvrir leur grande gueule de mandarins qui savent tout mieux que tout le monde.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Steph



Nombre de messages : 8006
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Homéopathie et justice   Jeu 3 Jan 2019 - 10:36

Non ce ne sont pas des crétins, c'est leur éducation qui veut ça.
Et je ne suis pas certain que la psychologie prenne beaucoup de place dans leur Curriculum, mais il est déjà bien rempli comme ça.
Ceci dit, même un psychologue a du mal à cerner leurs patients, alors comment un médecin qui a 20 personnes qui attendent dans la salle d'attente pourrait-il être capable de faire le Profil psychologique de tous ses patients?
Un médecin généraliste n'est pas éduqué et n'a pas pour fonction d'utiliser les médecines alternatives.
Vous ne pensez pas que vous leur demandez un peu trop?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

DonPanic

Nombre de messages : 1105
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Homéopathie et justice   Jeu 3 Jan 2019 - 12:29

Steph a écrit:
Non ce ne sont pas des crétins, c'est leur éducation qui veut ça.
Et je ne suis pas certain que la psychologie prenne beaucoup de place dans leur Curriculum, mais il est déjà bien rempli comme ça.
Ceci dit, même un psychologue a du mal à cerner leurs patients, alors comment un médecin qui a 20 personnes qui attendent dans la salle d'attente pourrait-il être capable de faire le Profil psychologique de tous ses patients?
Un médecin généraliste n'est pas éduqué et n'a pas pour fonction d'utiliser les médecines alternatives.
Vous ne pensez pas que vous leur demandez un peu trop?

L'Ordre des Médecins s'est trouvé très bien à organiser la pénurie de toubibs, lesquels se trouvent avec 20 personnes qui attendent des consultations de moins de 5 minutes, toubibs qui ne connaissent rien de leurs patients, mais trouvent le temps de dézinguer leurs confrères qui pratiquent les médecines alternatives
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
yoda

yoda

Nombre de messages : 2196
Age : 41
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Homéopathie et justice   Ven 4 Jan 2019 - 0:38

DonPanic a écrit:
Ta critique "anticapitaliste" est bien peu pertinente: question lobbies pharmaceutiques, Boiron est un nabot comparé aux grandes firmes dont le capital se chiffre en dizaines de milliards d'euros.
Mais Boiron est français, emploie des travailleurs français, fait fonctionner les pharmacies françaises.
De nombreux médicaments ne sont pas remboursés, parce qu'ils n'ont prouvé leur efficacité par des tests en double aveugle, à cause qu'à l'époque où ils sont sortis, les tests en double-aveugle n'étaient pas obligatoires, et maintenant ils sont trop chers pour valoir l'investissement.
À côté de ça, Boiron a expliqué traquillou aux députés qu'il n'était pas possible de faire des tests en double-aveugle aux médicaments homéopathiques, parce que sinon ça prouverait leur inefficacité, alors ce serait cool de rembourser d'office l'homéopathie sans demander de preuves, plutôt que de vrais médicaments efficaces. Et les députés, ils ont dit d'accord Boiron, vous avez raison, on demandera jamais de preuves de l'efficacité de l'homéopathie pour les les rembourser.

Les autres labos pharmaceutiques, ils s'en offusquent ? Ils gavent les pharmacies à leur dire : "c'est eux ou nous !" ? Ben non, les autres labos pharmaceutiques, ils sont bien contents. L'homéopathie ne les prive pas de clients. L'homéopathie leur apporte des clients, leur ouvre des marchés.
Si le jour où je vais voir mon médecin avec un rhume carabiné, il me dit de prendre des tisanes et de me reposer, au moment où j'aurai mal à la gorge, je vais prendre du miel. S'il me dit : il y a un médicament pour ça et me file de l'homéopathie, au moment où j'aurai mal à la gorge, je vais filer chez le pharmacien, qui aura probablement un médicament pour ça (quitte à ce que ce soit de l'homéopathie).
Aujourd'hui, on a remplacé l'oscillococcinum par des pastilles avec des principes actifs. Mais l'homéopathie ouvre de nouveaux marchés pour l'industrie pharmaceutique. Aujourd'hui, un usage fort important de l'homéopathie consiste à traiter les gens en bonne santé. Alors je sais plus le nom du traitement, mais bon, on prend 3 comprimés par jour et on sera pas malade de l'hiver, sauf un petit rhume de temps en temps mais qui aurait été bien plus fort sans l'homéopathie. Là encore, c'est une ouverture de marché, l'homéopathie conditionne les gens en bonne santé à prendre régulièrement des médicaments pour le rester. C'est quand même génial, pour le marché du médicament, que les gens qui sont en pleine forme se mettent à en prendre.

Alors non, l'homéopathie, c'est pas l'ennemi de l'"allopathie", les deux marchent main dans la main. L'homéopathie ne remplace pas les médicaments conventionnels, elle s'y ajoute. Quelqu'un qui consomme de l'homéopathie prétend souvent que c'est mieux que l'"allopathie", sauf qu'elle s'imagine à tort que celui qui ne prend pas d'homéopathie se gave d'autant de médicaments.

DonPanic a écrit:
Bien que je considère les pilules homéopathiques comme étant exclusivement des placébos, mon avis est que ces médecins anti-homéopathie sont des crétins scientistes et totalitaires qui devraient prendre des leçons de psychologie avant d'ouvrir leur grande gueule de mandarins qui savent tout mieux que tout le monde.
Refuser de mentir, c'est scientiste et totalitaire ? Et se rendre à un colloque médical dans les îles payé par Boiron pour prescrire de l'homéopathie, c'est être fin psychologue ? (mais menteur et ignorant)

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
DonPanic

DonPanic

Nombre de messages : 1105
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Homéopathie et justice   Mer 9 Jan 2019 - 13:47

DonPanic a écrit:
Bien que je considère les pilules homéopathiques comme étant exclusivement des placébos, mon avis est que ces médecins anti-homéopathie sont des crétins scientistes et totalitaires qui devraient prendre des leçons de psychologie avant d'ouvrir leur grande gueule de mandarins qui savent tout mieux que tout le monde.

yoda a écrit:
Refuser de mentir, c'est scientiste et totalitaire ?

Ce qui est scientiste, c'est exclure de la pratique médicale tout ce qui ressort de la foi.
Ce qui est totalitaire, c'est de condamner le mensonge "diplomatique", comme de dire à un patient "comme vous avez bonne mine".
Il y a des hôpitaux où on place des oreillers oranges derrière le tête des patients pour que leur couleur réfléchissent une lumière qui donne bonne mine.
Alors, oui, le refus systématique du mensonge est totalitaire.



yoda a écrit:
Et se rendre à un colloque médical dans les îles payé par Boiron pour prescrire de l'homéopathie, c'est être fin psychologue ? (mais menteur et ignorant)

En quoi Boiron serait plus ou moins condamnable pour des pratiques dont ne se privent en aucun cas les grandes multinationales de la pharmacie ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
yoda

yoda

Nombre de messages : 2196
Age : 41
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Homéopathie et justice   Ven 11 Jan 2019 - 0:47

DonPanic a écrit:
Ce qui est scientiste, c'est exclure de la pratique médicale tout ce qui ressort de la foi.
La foi ? Quelle foi ? On ne parle pas de prière ou d'un truc comme ça. On parle d'un médicament vendu en pharmacie et remboursé par la sécurité sociale.
Il ne faut pas croire que les médecins prescrivent de l'homéopathie parce que les patients croient dans les vertus de l'homéopathie. C'est l'inverse. Les gens croient que l'homéopathie fonctionne parce que les médecins en prescrivent. Et ils sont médecins, ils ne prescriraient pas un truc qui ne fonctionne pas, hein ! Ils pourraient prescrire n'importe quel autre truc que l'homéopathie, ça ferait le même effet (voire un peu plus avec les médicaments avec un vrai principe actif, mais c'est moins souvent remboursé et c'est plus risqué)

Maintenant, pourquoi ils en prescrivent ?
Alors je parle pas que de l'homéopathie. Je parle de l'ensemble des médicaments prescrits à des patients qui n'ont besoin que d'un peu de repos, quand ces médicament sont inefficaces, peu efficaces et/ou dangereux, et bien sûr ne permettent que de soulager des symptômes bénins. Ça concerne l'homéopathie comme l'allopathie "de confort", c'est pareil.
Alors bien sûr, il y a le bizness. Les colloques dans les îles, bizarrement, c'est pas pour vendre le médicament miracle qui permet de guérir du cancer. Les visiteurs médicaux, ils viennent pas pour promouvoir un médicament qui sauve des vies qui vient de sortir. Les médicaments qui sauvent ils n'ont pas besoin de pub. Tout ça, c'est pour "le reste". Les médicaments qui ont déjà des homologues, mais que la nouvelle présentation permettra de vendre. Les médicaments qui sont inutiles. Les médicaments qui soignent les gens en bonne santé. Mais l'argent est sûrement le motif des pharmaciens (qui eux te fourguent le médicament allopathique, + un homéopathique qui coûte une blinde mais sans te dire qu'il est homéopathique + la tisane au thym en mode le thym suit le cours de l'or), ça touche moins les médecins.

C'est pour l'effet placebo qu'ils sont prescrits ? Peu probable, faut pas surestimer l'effet placebo, la principale action du placebo est de modifier la perception du patient sur sa maladie. Autrement dit, un rhume soigné aux vrais médicaments part en 7 jours, avec des placebos c'est en une semaine. Et sans médicament, en 7 jours. La seule différence, c'est que le gars soigné avec des vrais ou faux médicaments, il pense qu'il est guéri grâce aux médicaments, et qu'il a mieux traversé la maladie que s'il n'en avait pas eu.
Le seul véritable effet placebo trouvé concerne la lutte contre la douleur. Si on file à quelqu'un en crise de migraine un médicament ressemblant à du paracétamol, on observe une action similaire à celle d'un anti-douleur. Et ça marche aussi bien si le patient sait que c'est un placebo que s'il l'ignore.

À mon avis, si les médecins prescrivent autant de médicaments inutiles, c'est pour se débarrasser des patients. Eh oui, quand le rendez-vous dure un quart d'heure, qu'il y a déjà une heure de retard, quand le patient qui vient pour une rhino-pharyngite, il se plaint de ne pas avoir assez de médicaments, il fait quoi le médecin ? Il explique longuement que la rhino-pharyngite passe toute seule et qu'il n'a pas besoin de médicament contre la toux ? Pendant ce temps, les patients s'accumulent dans la salle d'attente, et il est probable que le patient filera quand même voir un autre médecin plus conciliant. Il repère que le patient a besoin d'écoute, et il prend le temps de discuter avec lui ? Les médecins sont pas souvent très psychologues, et les patients s'accumulent.
La solution la plus rapide et ne nécessitant aucune compétence en psychologie, c'est de prescrire un médicament. Et l'avantage de l'homéopathie dans le bousin, c'est que c'est remboursé, c'est sans danger... et même si l'effet placebo ne soulagera en rien le patient, c'est pas grave, il sera quand même satisfait.


Disons que j'ai eu l'occasion de discuter avec des "crétins scientistes et totalitaires". Bon, déjà, ça nécessite clairement des compétences en psychologie dont sont démunis par mal de médecins. Mon médecin de famille cité plus haut, la consultation avec lui durait une heure. Si tu veux pas fourguer de la merde ou mentir, ça prend forcément du temps et de l'énergie. Et puis comme ce sont des médecins généralistes, contrairement aux "homéopathes", la consultation est au tarif conventionné. Donc oui, refuser de prendre ses patients pour des crétins incapables de comprendre quoi que ce soit, ça coûte de l'argent aussi.
Mais bon, faut pas croire, ça aussi des avantages. Les patients sont contents d'être considérés comme des patients, pas des clients, que le médecin les regarde pas de haut en expédiant vite fait sa consultation, et puis ne pas être pris pour des pigeons, c'est quand même bien mieux. Le médecin, c'est plus le gars super intelligent avec qui on peut pas discuter des prescriptions parce qu'il a fait des études, c'est le gars qui te trouve bien assez intelligent pour avoir le droit de savoir comment on te soigne.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Homéopathie et justice   

Revenir en haut Aller en bas
 
Homéopathie et justice
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Homéopathie
» Homéopathie contre le stress
» Homéopathie et mobiles : un(e) précurseur(e) disparait
» Homéopathie
» Homéopathie et radioactivité

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Biologie et Santé-
Sauter vers: