FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide

Aller en bas 
AuteurMessage
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6192
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide   Lun 3 Sep 2018 - 17:54

Salut

Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide

site : ici

resistenceinventerre a écrit:
On présente souvent le « sans-gluten » comme un « effet de mode », un « nouveau snobisme », voire même « un régime risqué ». Mon propre médecin m’a regardé avec pitié, il y a des années, lorsque je lui ai parlé d’arrêter le gluten. Pour la médecine officielle, si vous ne faites pas partie des 1 % de la population intolérante au gluten (maladie coeliaque), vous n’avez aucune bonne raison de vous en priver. Mais si vous écoutez les patients, vous entendez un tout autre son de cloche.

Ils sont de plus en plus nombreux à arrêter le gluten, et à témoigner du bien que cela leur a fait : fini les problèmes digestifs qu’ils traînaient depuis des années, fini les douleurs inexpliquées ou les fatigues anormales. Et pourtant, Dieu sait qu’il est pénible de devoir manger sans gluten 365 jours par an. C’est une protéine contenue dans les céréales comme le blé ou l’orge, et que l’on trouve donc dans la plupart des pains, des pâtes, des sauces et des gâteaux.

Manger « sans gluten » est donc un parcours du combattant dès que l’on sort de chez soi et que l’on mange à la cantine, au restaurant ou chez des amis. Ceux qui suivent ce régime ne le font pas par gaieté de cœur, et encore moins par effet de mode… mais bien parce qu’ils en constatent les effets sur leur santé ! Et la science leur donne raison. Car le blé d’aujourd’hui n’est pas le même qu’au début du 20ème siècle. Par croisements génétiques, le blé moderne contient 42 chromosomes, là où le blé ancestral n’en avait que 14.

Et l’un des effets de ce blé « mutant »… est qu’il contient beaucoup plus de gluten qu’avant ! Or la gliadine du gluten produit un effet désastreux sur votre intestin : il le rend plus perméable, plus poreux [9]. C’est dangereux, car votre intestin risque alors de laisser passer dans le sang des fragments d’aliments, ce qui peut déclencher des réactions inflammatoires, des douleurs… et même des maladies auto-immunes. Voilà pourquoi tout le monde gagnerait à réduire sa consommation de gluten, y compris ceux qui le supportent très bien.

Le seul « risque » que vous prenez, c’est de vous priver d’aliments peu recommandables comme le pain, les pâtes et la plupart des produits industriels… et de devoir compenser ce « manque » en mangeant plus de fruits, de légumes et de bonnes graisses !


Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7967
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide   Mar 4 Sep 2018 - 8:48

Plus je lis les remarques de ce site, plus je les trouve fanatiques.
C'est du tout ou rien: ceci est mauvais et ceci est bon.
Un esprit sain sait que rien n'est bon ou mauvais pour tout le monde.
Il y a des tas de gens qui vivent très bien en avalant du gluten tous les jours.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6192
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide   Mar 4 Sep 2018 - 9:39

Salut


Steph a écrit:
Plus je lis les remarques de ce site, plus je les trouve fanatiques.
C'est du tout ou rien: ceci est mauvais et ceci est bon.
Un esprit sain sait que rien n'est bon ou mauvais pour tout le monde.
Il y a  des tas de gens qui vivent très bien en avalant du gluten tous les jours.


Je trouve également que ces articles sont fort orientés et donc incomplet.
Je fais souvent le pain moi même avec des farines normalement non bio, ils sont toujours avec gluten, et je n'ai aucune intolérance au gluten et je digère très bien mes pains. Ce que je remarque toutefois, c'est que les pains fait à levure de bière sont plus lourd sur l'estomac que les pains fait au levain naturel.
Par contre les pâtisseries maisons sont toujours çà la levure de bière, lorsqu'il s'agit de patisserie à pâtes levées bien entendu.

Je pense que pour beaucoup les soi disant intolérance au gluten, sont souvent des intolérances aux additifs que l'on ajoute aux pains industriels et aussi sans doute aux pesticides que l'on retrouve ans les farines.

Le Vieux


_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6192
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide   Mar 4 Sep 2018 - 9:41

Peut être que ceux qui pensent faire une allergie au gluten, devrait essayer des pains à la farine bio et au levain naturel afin d'être certain qu'il s'agit bien d'une intolérance au gluten ou alors allez voir un vrai médecin qui saura faire les bons tests.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7967
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide   Mar 4 Sep 2018 - 12:05

Et puis ces craintes sont parfois très psychologiques. Il est connu que l'effet Placebo est extrêmement important dans ce genre de groupe.

La levure de bière et de pain est la même: Saccharomyces cerevisiae
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6192
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide   Mar 4 Sep 2018 - 12:25

Salut

Steph a écrit:
a levure de bière et de pain est la même: Saccharomyces cerevisiae

Ah bon, je pensais que la levure de bière c'était plutôt une sorte champignons et la levure de pain plutôt des bactéries.

Le Vieux.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7967
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide   Mar 4 Sep 2018 - 12:47

La levure est un organisme eucaryote monocellulaire (avec un noyau cellulaire, comme chez toi et moi), c'est un monocellulaire "supérieur".
Les bactéries n'ont pas de noyau cellulaire, tout baigne dans la soupe, ce sont des procaryotes ou des êtres monocellulaires "inférieurs".

En principe c'est la même levure qui sert à faire le vin, le pain et le boursin...euh je veux dire la bière. Pour le vin on a développé pas mal de variantes differentes et là je ne m'y connais pas trop.
Par contre le levain contient un levure (pour faire monter le pain) ET des bactéries (pour acidifier) mais là non plus je ne m'y pas connais pas bien.

Pour le Yoghourt c'est différent: il s'agit de bactéries lactiques (lactobacillus), le plus souvent un mélange de 2 bactéries si je me souviens bien. En transformant le lactose en acide lactique, elles acidifient le milieu et font cailler le lait.

La microbiologie est un domaine que je ne maitrise pas bien, je ne peux pas trop entrer dans les détails, sorry.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4767
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide   Mer 5 Sep 2018 - 0:00

Pour le levain, j'ai appris qu'il contenait des bactéries que depuis quelques jours grace à l'émission de Jean-Claude Ameisen Sur les épaules de Darwin Aux origines du pain

En fait, ce sont des levures et des bactéries présentes sur les grains de la farine qui vont devenir le futur levain et permettre de développer la pâte-mère...

Mais, le résultat peut-être plus ou moins aléatoire en fonction de divers critères. Tandis qu'avec la levure... Ben, c'est aussi aléatoire, mais moins.... Wink

FAisant souvent du pain, il suffit parfois de peu pour voir des variations dans ce que l'on obtient

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2173
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide   Lun 17 Sep 2018 - 22:20

Le Vieux a écrit:
Et l’un des effets de ce blé « mutant »… est qu’il contient beaucoup plus de gluten qu’avant !
J'ai lu récemment que c'était l'inverse. Le blé actuel étant moins riche en protéines que le blé du début du siècle, il serait en fait moins riche en gluten. Du coup, je me demande si tout ça ne serait pas que des suppositions sans la moindre preuve...
Probablement par contre, sur des blés non bio, du fait de l'homogénéité des semences et des modes de culture, on a un taux de gluten plus stable.

Par contre, il y a un truc sur lequel je veux bien le croire, c'est sur l'impact positif sur la santé d'un régime sans gluten. Terminés les petits restau le midi avec les collègues, adieu les burgers, les pizzas, les pâtes, les sandwichs et même les plats préparés ! Si avec ça tu manges pas mieux...

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7967
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide   Mer 19 Sep 2018 - 12:25

Sauf qu'une étude vient de montrer que les gens qui consomment "sans gluten" sont plus exposés aux métaux lourds.
Allez je vous laisse deviner pourquoi...

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28223206
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4767
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide   Mer 19 Sep 2018 - 15:59

Steph a écrit:
Sauf qu'une étude vient de montrer que les gens qui consomment "sans gluten" sont plus exposés aux métaux lourds.
Allez je vous laisse deviner pourquoi...

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28223206

Faut-il en croiser les résultats avec ceux de cette autre étude : L'exposition, même faible, aux métaux lourds augmenterait le risque de maladies cardiaques ?

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4622
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide   Mer 19 Sep 2018 - 19:17

Qu'en est il de la poule et de l'oeuf ?

C'est le problème intestinal qui facilite l'entrée des métaux lourds dans le corps ou c'est l'entrée des métaux lourds dans le corps qui endommage l'intestin ?

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2173
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide   Jeu 20 Sep 2018 - 0:06

Steph a écrit:
Sauf qu'une étude vient de montrer que les gens qui consomment "sans gluten" sont plus exposés aux métaux lourds.
Allez je vous laisse deviner pourquoi...

https://www.ncbi.nlm.nih.gov/pubmed/28223206
Je suis pas sûre que cette étude serait autant valable en France sur les sans-gluten...
Par contre, sur les bobos amateurs de sushis, y'a visiblement un risque. Merde, j'adore les sushis !

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7967
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide   Jeu 20 Sep 2018 - 11:32

Clairement Yoda, on ne peut pas tout généraliser, mais cela montre que, souvent, l'enfer est pavé de bonnes intentions.

Nardu: Il faut se méfier des méta-analyses, en comparant tout et n'importe quoi on finit toujours par trouver des associations.
C'est un problème bien connu en statistique et qui s'appelle test multiple. En principe on doit faire une correction quand on fait ça mais beaucoup de scientifiques ne sont pas très forts en stat ou ils préfèrent "oublier un détail" qui leur empêcherait de publier.
D'ailleurs quand tu regardes les résultats de cette étude, la pire association c'est avec le cuivre et le mercure ne montre aucune association!!


ll y a un site que recense les associations statistiques curieuses mais malheureusement j'ai oublié l'adresse.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4767
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide   Jeu 20 Sep 2018 - 22:33

Steph a écrit:
Nardu: Il faut se méfier des méta-analyses, en comparant tout et n'importe quoi on finit toujours par trouver des associations.

Mince, j'avais oublié le Wink ... J'ai trouvé, dans la même recherche des études qui montraient que manger sans-gluten diminuait la présence des métaux lourds, et que c'était peut-être cela la raison que le régime sans gluten était plus sain ... Du moins, de ce que je comprends avec mon anglais limité et limite ... Ce qui prouverait qu'on peut prouver tout et son contraire, et peut-être même le contraire du contraire Wink

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7967
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide   Hier à 10:00

Vraiment? Si tu les retrouves, je suis preneur!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4767
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide   Hier à 13:39

LES METAUX LOURDS SONT RESPONSABLES DE L'INTOLERANCE AU GLUTEN ET A LA CASEINE (LACTOSE)

Un lien entre métaux lourds et intolérances alimentaires ?

Désolé, mais je devrais cesser de répondre de mémoire quand je suis en "sortie de nuit", donc en manque de sommeil. En fait, on trouve quelques liens qui parlent d'études réalisées vers 2009-2013 où on évoquerait que ce seraient les métaux lourds qui déclenchent l'intolérance au gluten. Les liens récents n'en parlent presque pas. Seul hic, ils parlent "d'études scientifiques", mais ne donnent aucun moyen de remonter le fil.

Mais, en faisant une recherche sur Foogle scholar, je suis tombé sur un vieil article (2002) d'une revue "Le carnet Psy", où on décrit pourquoi les gens qui viennent consulter en se pensant atteints d'une intolérance alimentaire associent les métaux lourds à cela.... et çà rejoint une vieille discussion qu'on poursuit depuis des années : la vaccination". En fait, d'après cet article, les patients font l'amalgame entre un tas d'articles qui sont plus ou moins bien cités dans diverses revues. Ils ne les comprennent pas, mais ils piochent une phrase par-ci et une par-là pour créer cet amalgame.

Le carnet psy a écrit:
Que peut-on retenir de ces informations ? D’abord, une rhétorique : la fréquence de l’autisme augmente ; elle augmenterait dans de telles proportions qu’elle toucherait un enfant sur 10 dans certains états américains. Si la fréquence de l’autisme augmente, c’est que des facteurs de notre environnement sont impliqués dans ce phénomène. Quels sont ces facteurs environnementaux : les vaccinations, l’alimentation, la généralisation de l’antibiothérapie et la pollution. Le vaccin mis en cause, le ROR, entraînerait ainsi des phénomènes immunoallergiques responsables de l’augmentation de la perméabilité intestinale et le passage dans le sang de substances toxiques pour le système nerveux, parmi lesquels certains acides aminés. Pour d’autres, l’aluminium contenu dans les vaccins entraînerait une intoxication aux métaux lourds. Enfin, le gluten et la caséine contenus dans l’alimentation seraient également responsables de réactions immunologiques intestinales, entraînant une augmentation de la perméabilité de la barrière intestinale et le passage dans l’organisme de substances toxiques, à l’instar de la maladie cœliaque. Pour d’autres, c’est l’utilisation des antibiotiques qui, en favorisant la prolifération de levures de type candida, favoriseraient l’augmentation de la perméabilité intestinale et ses conséquences.

La théorie peut sembler cohérente, et ces gens y croient dur comme fer. Qu'on n'arrive pas à la démontrer ne change pas leurs convictions, les laboratoires manipulent l'information.

VOici la conclusion de l'article :
Citation :
Au fond, le scoop, en matière d’autisme, pourrait être résumé par cette formule lapidaire : pour soigner l’autisme, soyez autiste !

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4767
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide   Hier à 13:42

Au fait, voici l'article : Les scoops médiatiques récents en matière de traitement

Le carnet psy a écrit:
Les scoops médiatiques récents en matière de traitement

Dr Laurence Robel

Psychiatre, Hôpital Necker, Paris


Ils sont de plus en plus nombreux, ces parents qui viennent nous consulter sur l’opportunité d’un régime sans gluten ou sans caséine, la mise en place d’un traitement par vitaminothérapie, pour soigner leur enfant autiste. En fait, à l’instant où ils formulent leur demande, leur conviction est déjà acquise. Les informations qui ont entraîne leur conviction, ils y ont eu accès sur internet, sur l’un des innombrables sites traitant de l’autisme. L’ organisation d’un colloque par l’association Autisme-France, intitulé “Les nouvelles approches biologiques de l’Autisme” témoigne de l’intérêt croissant des familles d’enfants autistes pour ces thèmes.
2

Que peut-on retenir de ces informations ? D’abord, une rhétorique : la fréquence de l’autisme augmente ; elle augmenterait dans de telles proportions qu’elle toucherait un enfant sur 10 dans certains états américains. Si la fréquence de l’autisme augmente, c’est que des facteurs de notre environnement sont impliqués dans ce phénomène. Quels sont ces facteurs environnementaux : les vaccinations, l’alimentation, la généralisation de l’antibiothérapie et la pollution. Le vaccin mis en cause, le ROR, entraînerait ainsi des phénomènes immunoallergiques responsables de l’augmentation de la perméabilité intestinale et le passage dans le sang de substances toxiques pour le système nerveux, parmi lesquels certains acides aminés. Pour d’autres, l’aluminium contenu dans les vaccins entraînerait une intoxication aux métaux lourds. Enfin, le gluten et la caséine contenus dans l’alimentation seraient également responsables de réactions immunologiques intestinales, entraînant une augmentation de la perméabilité de la barrière intestinale et le passage dans l’organisme de substances toxiques, à l’instar de la maladie cœliaque. Pour d’autres, c’est l’utilisation des antibiotiques qui, en favorisant la prolifération de levures de type candida, favoriseraient l’augmentation de la perméabilité intestinale et ses conséquences.
3

Le corollaire de ces théories est bien entendu la prescription de régimes excluant de manière très stricte les nutriments incriminés : gluten et caséine, la suspicion à l’égard des vaccins et de l’antibiothérapie, ou la prescription de traitements antifongiques. Dans tous les cas, les auteurs insistent sur la durée prolongée de ces régimes et traitements, et mettent en garde les parents contre tout arrêt prématuré et intempestif, qui risquerait d’entraîner une aggravation de l’état de l’enfant. Il faut noter d’ailleurs que les sites qui diffusent ces données commercialisent les kits de dosages, et les produits alimentaires qu’ils recommandent. Sur certains sites, les parents sont mis en garde contre toute approche psychothérapique, plus particulièrement psychanalytique, ou la prescription d’allothérapie.
4

Sur quelle argumentation scientifique s’appuient de telles injonctions thérapeutiques ? Sur la juxtaposition de données scientifiques indépendantes les unes des autres, concernant des domaines parfois très éloignés de l’autisme, mêlés à des arguments cliniques très subjectifs qui confinent à la rumeur. Remarquons ainsi que l’augmentation de l’incidence de l’autisme sur laquelle s’appuie en grande partie l’argumentation développée est une observation qui dépend étroitement des critères diagnostiques définis. Or ceux-ci ont notablement changé au cours des 20 dernières années, et la généralisation de leur utilisation n’est pas acquise. Le rôle des vaccinations dans l’induction de troubles neuropsychiatriques a fait l’objet de plusieurs polémiques ces dernières années. Concernant l’autisme, plusieurs études ont examiné de manière rigoureuse les liens éventuels entre vaccination par le ROR et autisme, aux États-Unis et en Europe. Leurs conclusions éliminent de manière très claire un tel lien (Dales et al ; 2001 ; Ashraf et al., 2001). En ce qui concerne l’intolérance au gluten, l’autisme n’est pas plus fréquent parmi les sujets porteurs d’une maladie cœliaque, et les sujets autistes ne présentent pas de manière significativement plus fréquente d’anticorps spécifiques ni de lésions de la muqueuse intestinale typiquement retrouvées dans cette maladie (Pavone et al, 1997). Il n’existe pas d’étude sérieuse concernant l’efficacité des régimes sans gluten ou sans caséine -très contraignants sur les troubles de l’enfant autiste. Enfin, si certains travaux font état d’une perméabilité intestinale accrue chez les patients autistes, il est bien difficile de dire à l’heure actuelle si cette observation est cause ou conséquence des troubles du comportement de l’enfant autiste, souvent très importants dans le domaine de l’alimentation (D’Eufémia et al., 1996).

Ainsi, en dépit de données scientifiques qui contredisent formellement dans certains cas, ou ne confirment pas de manière convaincante, les théories actuelles concernant le rôle causal de facteurs environnementaux, ces théories sont véhiculées avec ferveur (non dénuée d’aspects mercantiles) et trouvent un relais facile auprès de parents souvent désemparés par l’ampleur des difficultés qu’ils rencontrent auprès de leur enfant. Les parents sont invités à adopter une position de défiance et de suspicion à l’égard de tout ce qui provient de l’extérieur, et à se détourner de toute approche thérapeutique centrée sur le psychisme. Au fond, le scoop, en matière d’autisme, pourrait être résumé par cette formule lapidaire : pour soigner l’autisme, soyez autiste !

Le 4ème chapitre donne le lien de quelques études sur le sujet

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4767
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide   Hier à 13:56

PS : Et je tombe incidemment sur un site qui illustre très bien ce qui est dénoncé dans l'article du Carnet psy. Voici une description de l'autisme par aliv-e.com : L'autisme : une maladie incurable?

L'introduction :
Citation :
Il y a 15 ans, la proportion d'enfants autistes étaient de 1 sur 2500. Pour l'année 1998-1999, les données démontraient que 1 enfants sur 200 présentaient des symptômes qui ressemblent à l'autisme.(1)

Les hypothèses liées à la survenue de l'autisme :
[quote· Intoxications dues aux métaux lourds. Regardons tout d'abord les symptômes d'intoxication au mercure : anémie, ataxie, dépression, irritabilité émotionnelle, fatigue, troubles de la coordination, altération de l'ouie, altération de la vision, insomnie, irritabilité, altération de la mémoire, goût métallique, engourdissement, psychose, tremblement, modification de la formule sanguine complète, convulsion… La majorité de ces symptômes se re trouvent chez les personnes atteintes d'autisme. (3)Les métaux lourds affectant le fonctionnement du cerveau sont : le mercure, le plomb, l'aluminium et le manganèse.(4-5)

· Une intolérance alimentaire conduisant à des troubles gastro-intestinaux. Une étude publiée dans l'Acta Paediatrica confirme que 43% des enfants autistes ont la muqueuse intestinale perméable(7). On peut comparer cela à un moustiquaire qui a de gros trous. Alors au lieu de seulement laisser passer l'air, les mouches et autres insectes peuvent passer. Notre muqueuse intestinale est comme le moustiquaire ; habituellement seulement les nutriments essentiels peuvent passer. Lorsque la muqueuse est perméable, elle peut laisser passer des éléments indésirés comme des protéines non digérées, bactéries et champignons, métaux lourds,… Si des protéines non digérées entre dans la circulation sanguine, une réaction immunitaire survient Des mères d'enfants autistes ont remarqué que la prise de certains aliments allergènes coïncide avec l'augmentation des comportements autistiques.(Cool

· Infections causées par des virus ou des infections fongiques. L'exposition au virus de la rougeole provoquerait une réponse auto-immune qui infèrerait dans le développement de la gaine de myéline. Cela empêcherait le cerveau de fonctionner correctement car l'influx nerveux ne se rend pas à destination..(9)

· Et la vaccination…Cette hypothèse a été largement réfutée par la plus part des journaux médicaux.(10) Par contre, on sait que les vaccins contiennent des métaux lourds(11). De plus, le principal vaccin suspecté était le vaccin contre la rougeole, oreillons et rubéole. Comme cité précédemment, le virus de la rougeole pourrait être responsable.

Parmi tous les syndromes autistiques, chaque cas est différent. On doit donc rechercher la ou les causes responsable des symptômes de la personne qui consulte à l'aide des différents test proposés en naturopathie.[/quote]

Je trouve la formulation pour la vaccination pour le moins ambiguës, "Et la vaccination…Cette hypothèse a été largement réfutée par la plus part des journaux médicaux. Par contre, on sait que les vaccins contiennent des métaux lourds. De plus, le principal vaccin suspecté était le vaccin contre la rougeole, oreillons et rubéole. Comme cité précédemment, le virus de la rougeole pourrait être responsable."... Bref, les journaux médicaux disent que c'est faux.... mais .... De plus, s'ils suspectent le virus de la rougeole d'être responsable de l'autisme, ne devraient-ils pas être en faveur de la vaccination ? Ah oui, c'est vrai quand on vaccine on injecte le virus .... En fait on injecte une version affaiblie qui ne développe pas la maladie, mais la réponse immunitaire. Accessoirement, si les études mettent hors de cause la vaccination, si on mène le même raisonnement qu'eux, cela devrait sortir le virus de la rougeole de la liste de la liste des suspects...

Les médicaments ? inefficaces ....
Citation :
Quoi qu'il en soit, tous ces traitements pharmaceutiques ne font qu'essayer de camoufler un symptôme sans jamais vraiment enrayer l'agent causal.

La solution ? Ben on vous propose toute une liste de traitements alternatifs. On va faire un protocole d'analyse et on va vous proposer le traitement qui nous semble le mieux adapté ....

Au fait, ce texte date de 2001, et il n'a pas été réactualisé depuis, comme si en 17 ans, les scientifiques n'avaient rien découvert ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mensonge n°7 : Le « sans-gluten » est une mode stupide
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» magasin végétarien et sans gluten à Paris
» un blog sans gluten et végétalien!!!
» Pâté Vg sans gluten à la patate douce
» Cake aux pépites de chocolat (vgl et sans gluten)
» Muffins "Basilique Ste Olive" sans gluten

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Société-
Sauter vers: