FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La chute de l'empire soviétique et la passerelle américaine

Aller en bas 
AuteurMessage
lgda



Nombre de messages : 4609
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: La chute de l'empire soviétique et la passerelle américaine   Ven 16 Mar 2018 - 14:20

Il y a fort, fort longtemps, un économiste français avait prévu la chute de l'URSS après avoir collecté des faits divers tels qu'une usine de chaussures ayant assemblé près de 125'000 (si, si : cent vingt-cinq mille) chaussures pour le pied gauche sans contre-partie pour le pied droit.
Sa conclusion était qu'un pays incapable de planifier correctement des tâches aussi banales était proche de l'effondrement. L'avenir lui a donné raison.

Que dire d'un pays qui construit des passerelles piétonnières censées durer 100 ans et résister à des vents de plus de 250 km/h qui s'effondrent avant même l'inauguration ?

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6160
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La chute de l'empire soviétique et la passerelle américaine   Mar 20 Mar 2018 - 13:40

Salut

Quel est la question que tu te poses ?

Et-ce que tu y vois la faillite d'un système ?

Dans un cas le communisme, qui a montré clairement ses limites, dans le fait que toutes les décisions sont prise à un seul niveau de pouvoir et ou la peur de mal faire, fait en sorte que l'on se tait sur les résultats individuels et dans l'autre la faillite du système libéral voir ultra libéral, qui veut que l'on fabrique tout au meilleur prix, donc le plus bas, quitte à rogner sur la sécurité ?

Je ne pense pas que les deux sont vraiment comparables même si un résultat identique est parfois obtenu.

dans le système démocratique, la délégation des pouvoirs à des entités plus petites se font et c'est basé sur la confiance, on ne peut éviter les erreurs quel que soit le système en cour, mais un bon système est celui qui reconnait ses erreurs et en tire une leçon, dans le cas du communisme, le pouvoir central en ne déléguant aucun pouvoir décentralisé a obtenu ce qui fatalement devait arrivé et n'a pu reconnaître sa faillite.

Le Vieux.


_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4736
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La chute de l'empire soviétique et la passerelle américaine   Mar 20 Mar 2018 - 19:42

lgda a écrit:
Que dire d'un pays qui construit des passerelles piétonnières censées durer 100 ans et résister à des vents de plus de 250 km/h qui s'effondrent avant même l'inauguration ?

Que j'attends le rapport d'accident avant de porter des jugements de valeur Wink

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4609
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La chute de l'empire soviétique et la passerelle américaine   Mer 21 Mar 2018 - 15:44

narduccio a écrit:

Que j'attends le rapport d'accident avant de porter des jugements de valeur Wink

Aux dernières nouvelles, c'est ce qu'il y a de mieux à faire !

Mais c'est pour moi très étrange qu'un des ingénieurs de l'entreprise constate des fissures, les annonce au service concerné en les déclarant de faible importance et ne nécessitant même pas de surveillance ni ne remettant en cause l'inauguration.
A mes yeux, soit c'est si minime qu'il n'y a rien à faire et on ne fait rien.
Soit ça mérite le coup de téléphone et on se doit d'agir en conséquence, ne serait ce que pour demander un deuxième avis ou pour organiser un suivi des fissures. Comme dans les centrales nucléaires suisses, on examine les fissures durant 3 ans et finalement, parce qu'il faut bien faire rentrer des sous dans la caisse, on redémarre la plus vieille centrale du monde...

Quand j'étais jeune, j'ai déjà fait des rapports pour bien moins que ça !!

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7938
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: La chute de l'empire soviétique et la passerelle américaine   Jeu 22 Mar 2018 - 10:58

Peut-être que ces fissures n'ont rien à voir avec cet accident!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6160
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La chute de l'empire soviétique et la passerelle américaine   Jeu 22 Mar 2018 - 12:50

Salut

Sincèrement, je ne vois ce que l'on pourrait tirer comme conclusion, quelles qu'en soient les responsabilités engagées. Concernant l'URSS, il y avait effectivement un problème structurel de l'état, mais c'était bien plus lié au système soviétique qu'au système communiste en lui même, à savoir le cloisonnement de l'information et y le manque de contre pouvoir et de l'indépendance de la justice.

En ce qui concerne le système américain, je ne pense pas qu'il y a un problème structurel global, dans le cas qui nous concerne.
Comment fonctionne le système américain ?
Je ne crois pas me tromper en disant que la responsabilité d'une construction, tel que une passerelle piétons, en reviens à l'un des états de l'Union dans lequel la construction se fait, l’état central n'intervient pas.
Comment cela se passe là bas, ? sans doute  comme ici.
Si c'est la puissance publique qui fait la commande, elle  établi un cahier de charges et  fait un appel d'offre et   prend celui qui est le moins cher. Le problème vient souvent dans la fiabilité de celui qui vend  ses services. Il arrive souvent que le devis du départ soit souvent dépassé, comme par hasard, là, on peut peut y voir un problème structurel, ce qui pourrait amener le tricheur éventuel à la faillite, voir la prison, de même s'il a utilisé des matériaux non adéquat et s'il y a connivence avec des responsables de la puissance publique, dès lors, des acteurs de cette puissances se retrouvent également sous le feu de la justice.
Si c'est une entreprise privée, alors elle engage sa responsabilité et devra certainement, si c'est prouvé qu'elle est coupable, , des sommes considérables aux victimes

Quoi qu'il en soit, on ne pourra pas incriminer le système libéral américain. On peut le faire, mais pour d'autres actions, comme laisser se construire des entreprises  privées plus puissant qu'un état moyen (Google, Amazone, Microsoft, etc..) , ou encore de laisser user jusqu'a la corde des ressources naturelles, de laisser faire l'obsolescence programmée etc... Mais même dans ces  cas, le système libéral n'est pas à incriminer en lui même, puisque tous les acteurs ne jouent pas franc jeu, il en était de même avec le communisme. Un état qui fonctionne bien est un état qui a des contre pouvoir et une justice indépendante.

Le Vieux.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4609
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La chute de l'empire soviétique et la passerelle américaine   Jeu 22 Mar 2018 - 14:14

Euhhh...
Je ne voulais pas faire de critique politique, je suis partisan des régimes libéraux non planifiés simplement parce qu'ils ont montré être capables de s'adapter à l'évolution de la situation.

Mon propos était de m'interroger sur les mentalités, les états d'esprit de ces deux empires:
- en Russie, les gens ont tendance à faire ce qu'on leur dit, sans remise en question de l'ordre, même s'il semble absurde ou dépassé.
- aux USA, les gens courent après leur ombre sans réfléchir plus loin que la prochaine saute de vent. Tout ce qui est nouveau est beau et bon, ce qui est vieux est hors du champ de la réflexion.

En Europe, il me semble qu'on fait plus attention à la maintenance, ce qui est vieux n'est pas forcément dépassé. Le suivi et l'entretien permanent assurent l'évolution à long terme d'infrastructures parfois très anciennes et évite leur mise au rebut, ce qui évite aussi le remplacement par des solutions certes nouvelles mais parfois très coûteuses.

Par exemple, le débat sur l'obsolescence programmée est typique de cette mentalité basée sur le maintien à niveau de l'existant alors que ce thème est complètement hors-sujet si la mentalité privilégie la fuite en avant vers la prochaine nouveauté.

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6160
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La chute de l'empire soviétique et la passerelle américaine   Jeu 22 Mar 2018 - 14:59

Salut

Ah, ok, mais aussi c'était pourquoi je te posais la question tout au début "Quelle est la question que tu te poses ? " car nous avions déjà eu un débat sur le même événement Soviétique.

Question mentalité, je n'ai pas facile de te répondre, je ne connais que de loin les mentalités, et même chez les européens, je pense qu'il y a des  différences entre les pays. Ce que je connais de la mentalité Russe, c'est au travers  des romans du 19eme siècle, toutefois par recoupement, il y a de fortes chance que l'on y retrouve la base même.
Ainsi, dans "guerre et paix" je crois, un des héros tente de faire évoluer les paysans dont il a la charge en tant que gros propriétaire terrien, et malgré les offres généreuses il voit une levée de bouclier de méfiance de ces même paysans, car ils se posent la question "que veut-il faire encore pour nous spolier", attitude que l'on retrouve encore chez les Français, dont la confiance en leurs dirigeants est à peu près nulle, le Français étant assez peu participatif à la vie politique. (les belges s'est pareil)
.
Je pense aussi que les américains, ne sont pas tous non plus pour une consommation à outrance. Un exemple sur le bas nylon, lors de leur découverte les ingénieurs de chez Dupont de Nemour" ont été fort réticents à créer de la mer...aussi, qu'a fait la direction ? elle les a virer peu à peu pour les remplacer par des ingénieurs qui n'en avait rien à faire. Alors, les mentalités ont-elle changé depuis la moitié du 20èeme siècle aux USA, oui et non, cela dépend si l'on parle du citoyen moyen ou si l'on parle des dirigeant d'entreprises.


Le Vieux.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6160
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La chute de l'empire soviétique et la passerelle américaine   Jeu 22 Mar 2018 - 18:45

Salut

Question mentalité, il faut aussi prendre en compte, les différents rites religieux.
Les protestants ont  une relation à l'argent,  à l'autorité et au commerce  différente de celle des catholiques et des orthodoxes.

Pour le catholique, être une riche est plutôt une tare ce qui n'est pas le cas chez le protestant (et de tous les rites qui en découlent)

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La chute de l'empire soviétique et la passerelle américaine   

Revenir en haut Aller en bas
 
La chute de l'empire soviétique et la passerelle américaine
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La civilisation moderne fait les mêmes erreurs que l'Union soviétique"
» Un dissident russe compare l'Union Européenne au Monstre Soviétique !
» En 1954, le 11/01 Top secret militaire
» Cinéma : "Le voyage cosmique" (URSS 1935)
» Mission lunaire russe

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Histoire et Culture-
Sauter vers: