FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 magnétisme et vieillissement

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lgda



Nombre de messages : 4577
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: magnétisme et vieillissement   Mar 11 Juil 2017 - 8:43

Salut !

Je me suis récemment posé la question de savoir si un aimant pouvait s'user, perdre de sa puissance sur le long terme.

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2594
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: magnétisme et vieillissement   Mar 11 Juil 2017 - 11:18

Ca depend des materiaux et du type de magnetisme.
Pour les materiaux a magnestime permanent (neodyme ou ferrite) la perte du magnestime est liee a la perte du moment magnetique des electrons (spin) et ce n'est pas mesurable a notre echelle de temps.
L'echelle de temps c'est > millions /milliards d'annees
C'est aussi lie a la modification du reseau cristallin du materiau. Le magnetisme est lie a la taille de zones sans defauts, plus c'est large plus ta zone additionne le spin des electrons de chaque atomes de la zone et plus le magnetisme sera fort (dans une meme zone le spin des electrons s'allignent). Une zone adjacente peut avoir un spin different de la premiere zone et modifier le magnetisme global.
Sans modification exterieure (temperature trop basse <40C ou trop haute>80C) le reseau reste stable, donc pas de derive temporelle a notre echelle de temps. Apres si on y va a coup de marteau ... Wink


L'application d'un champs externe et fort (electro-aimant en general, le magnetisme terrestre est trop faible) peut alterer suffisament le reseau cristalin et faire perdre le magnetisme.
Idem pour les temperatures qui fragilisent le reseau et bloquent/fragmente les larges zones magnetique. On morcelle de plus en plus ces zones et on fini par reduire suffisament le magnetisme du materiau

Pour les materiaux qui acquierent leur magnetisme temporairement, oui par definition Wink notamment les electro-aimants ou tout ce qui est a base d'electrostatisme. A partir du moment ou les charges restantes se liberent (dissipation en chaleur en general) le magnetisme devient de plus en plus faible et fini par disparaitre (suit une loi de type Arrhenius ~A exp(-B/kT) )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4577
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: magnétisme et vieillissement   Ven 14 Juil 2017 - 14:12

Merci pour la réponse !

Mais il y a quand même un point sur lequel je peine à comprendre:
- Maintenir un champ magnétique doit quand même utiliser de l'énergie, or si ça utilise de l'énergie, il faut bien qu'elle vienne de qq part ?
- ou bien le spin est le mouvement perpétuel ?

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: magnétisme et vieillissement   Mer 2 Aoû 2017 - 18:09

Salut

C'est une question qui ma tarabuste également un peu. J'ai fais de petite recherches sur le net Et en fait,

couleur-science.eu a écrit:
la seule particularité d’un aimant devant un autre matériaux, c’est l’arrangement ordonné des électrons dans les atomes et des atomes. Il ne s’agit que d’un arrangement, pas d’un moyen de stocker de l’énergie.
Si on chauffe un aimant au dessus d’une température dite « de Curie », alors les atomes se désorientent et l’aimant n’en est plus un, mais c’est tout ce qu’il est possible de faire : ce n’est pas de l’énergie mais un état.

Donc en fait, un aimant ne peut ni donner de l'énergie ni en prendre, puisqu'il n'en a pas. Toutefois, il provoque bien un travail lorsqu'il attire à lui un objet et il faut aussi de l'énergie pour le lui retirer, donc cette énergie soit se concentre soit se dissipe, mais est-ce l'aimant qui attire ou l'objet qui est attiré.


le site qui en parle et peut donner une explication ici

Le Vieux.




_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ji_louis

avatar

Nombre de messages : 1996
Localisation : près de la mer
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: magnétisme et vieillissement   Lun 14 Aoû 2017 - 0:43

La question est valable aussi en ce qui concerne la gravité: Si l'énergie qui la fait naître est la masse, est-ce qu'elle se consume, qu'elle se dissipe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.octaam.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: magnétisme et vieillissement   

Revenir en haut Aller en bas
 
magnétisme et vieillissement
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A B C du magnétisme de Jacques MANDORLA
» Les vaches sont sensibles au magnétisme
» Quels sont les effets du magnétisme sur les choses, nous, la terre et l’univers au complet ?
» le magnétisme simplement!!!!!!!!!!!!!!
» Existe-t-il différentes sortes de magnétisme ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Physique-
Sauter vers: