FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dépollution en transformant certains polluant en dihydrogène

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6097
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Dépollution en transformant certains polluant en dihydrogène   Lun 19 Juin 2017 - 9:47

Salut

Je dois bien avouer que je comprend pas trop bien le fonctionnement, mais cela a l'air intéressant.

Scienceposte.fr a écrit:
Des scientifiques belges ont réalisé une prouesse : transformer les polluants organiques volatiles en dihydrogène, la forme moléculaire de l’élément hydrogène qui existe à l’état gazeux. Aurons-nous dans le futur des automobiles fonctionnant grâce aux rejets d’usine ?

Nous avons d’un côté un manque criant d’énergies propres et durables et de l’autre, la pollution nous impacte au quotidien. Des chercheurs des universités de Louvain et d’Anvers (Belgique) ont tenté de résoudre les deux problèmes d’un coup en générant du dihydrogène (H2) issu de polluants volatiles organiques.

Les scientifiques ont mis au point une pile contenant deux chambres séparées par une sorte de membrane. Dans la première chambre se trouve une anode (appareil passif) recouverte de dioxyde de titane (TiO2) qui produit des électrons en entrant en contact avec la lumière à la manière des cellules photovoltaïques. Cette action occasionne la dégradation des gaz polluants autour de l’électrode et produit des protons H+.

Ainsi, électrons et protons traversent ladite membrane et se retrouvent ensemble dans la seconde chambre à proximité d’une cathode en plomb qui se charge de les coupler et d’obtenir enfin le dihydrogène (H2). Ce dernier peut alors être stocké et utilisé comme carburant pour les véhicules.

Pour l’heure, cette pile est encore expérimentale puisqu’elle ne traite pas encore tous les polluants, mais les chercheurs désirent améliorer ses performances comme l’indique Sammy Verbruggen de l’Université d’Anvers, une des personnes qui ont dirigé l’étude : « Nous nous sommes concentrés sur les vapeurs de méthanol. Nous avons également démontré le concept avec de l’éthanol et de l’acide acétique. Actuellement, nous l’étendons au méthane et à l’acétaldéhyde. J’aimerais l’essayer dans les cheminées des usines de fabrication de peintures, où les vapeurs sont fortement chargées en solvants organiques. »

les sites utilisé : sciencepost, S&V, Lesoir.be

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7884
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Dépollution en transformant certains polluant en dihydrogène   Lun 19 Juin 2017 - 10:45

Mes impressions:
- J'abhorre le verbe impacter
- Cela consomme de l'électricité. Ca n'a aucune valeur si l'électricité n'est pas verte (polluer pour détruire des polluants?!)
- Appeler un appareil qui consomme de l'électricité une pile est assez...comment dire...gonflé, non?
- Ranger le méthanol dans les polluants organiques est assez...comment dire...gonflé, non? Il est amusant de constater que quand on arrive à produire du méthanol de manière verte, c'est un carburant d'avenir (https://www.science-et-vie.com/galerie/photosynthese-inverse-une-decouverte-revolutionnaire-pour-l-industrie-propre-de-demain-6668) et quand on arrive à le dégrader pour produire de l'hydrogène c'est un polluant organique!
- Ca marche avec le méthanol, molécule simplissime (1 seul carbone, 4 hydrogènes et un oxygene). Imaginer que ce qui marche avec du méthanol marche aussi avec des "polluants organiques", qui contiennent sans aucun doute beaucoup d'atomes de carbone, d'oxygène, de l'azote, du chlore, du soufre et que sais-je encore, est très...comment dire...gonflé, non?
- C'est un peu comme si tu lançais une pierre avec une fronde et que te dirais que la méthode est valable pour envoyer des fusées dans l'espace. A peu de choses près.

Conclusion: Information typiquement belge: on fait d'une souris un éléphant, pour l'unique raison que la souris est belge!
(on écrit "elle ne traite pas encore tous les polluants" alors qu'on n'a encore testé qu'avec le méthanol!!!! R.i.d.i.c.u.l.e)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6097
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Dépollution en transformant certains polluant en dihydrogène   Lun 19 Juin 2017 - 11:02

L'information est tout de même relayée par S&V, qui n'est pas Belge.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4583
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Dépollution en transformant certains polluant en dihydrogène   Lun 19 Juin 2017 - 13:57

J'aime bien vos prises de bec belges...
ça délasse !

Pour ma part, je vois une pile comme étant un assemblage de sous-éléments, c'est le cas vu qu'il y a 2 chambres.
Je ne vois par contre pas de consommation d'électricité mais utilisation de lumière et je suppose que le rendement ne doit pas être affolant s'il faut compter sur le soleil...

Et j'ai beaucoup apprécié l'analogie de la fronde, c'est très parlant !

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7884
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Dépollution en transformant certains polluant en dihydrogène   Lun 19 Juin 2017 - 15:25

Oui tu as raison cela ne nécessite pas d'électricité, désolé.
Ceci dit si les électrons doivent diffuser passivement d'une électrode à l'autre, ca doit être extrêmement lent non?

Le système perd aussi en efficacité en présence d'oxygène, c'est ballot!
Bon à partir du moment où le système ne consomme rien on s'en fout un peu qu'il soit peu efficace mais bon faut quand même un minimum.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4583
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Dépollution en transformant certains polluant en dihydrogène   Mar 20 Juin 2017 - 8:17

Steph a écrit:
Bon à partir du moment où le système ne consomme rien on s'en fout un peu qu'il soit peu efficace mais bon faut quand même un minimum.
Tout à fait d'accord avec toi !
Surtout que s'ils espèrent dépolluer des fumées industrielles, il va falloir une sacrée installation.
Sans parler de la dépollution de nuit...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dépollution en transformant certains polluant en dihydrogène   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dépollution en transformant certains polluant en dihydrogène
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Mon histoire pour peut etre en aider certains...
» pb d'intégration de certains élèves
» l'ozone polluant de l'été 2006
» la pollution domestique
» La pollution lumineuse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Physique-
Sauter vers: