FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Déroute électorale PS LR

Aller en bas 
AuteurMessage
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1096
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Déroute électorale PS LR   Lun 24 Avr 2017 - 8:17

Les présidentielles les plus rock'n roll de la 5ème république tongue


J'aurais pu écrire:

Il ne faut pas confondre
"salle des fêtes" et "déculottée maison"
 geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
narduccio



Nombre de messages : 4720
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Déroute électorale PS LR   Lun 24 Avr 2017 - 13:28

La plus grosse claque, c'est pour Les Républicains. En octobre 2016, tous les sondages indiquaient que dans tous les cas de figure, c'était un de ses membres qui devait finir Président de la République. Enfin, tous les cas de figure, sauf un celui d'un final Sarkosy-LePen, où les 2 auraient agi de repoussoir et où on aurait vu un taux d'abstention très élevé. 6 mois après, le vainqueur de leur primaire fait le 3ème homme à 20%... Et la défaite est à mettre à son crédit ...

Quant au PS, la ligne de fracture matérialisé par les frondeurs qui ont pourri tout le quinquennat d'Hollande a fini par faire éclater le parti. La situation est compliquée car le PS a encore de gros moyens qui devraient lui permettre de compter dans le débat des législatives... Il faut voir si la cassure sera actée dans les semaines qui viennent ou après ces législatives.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7926
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Déroute électorale PS LR   Lun 24 Avr 2017 - 14:05

De toute facon il ne reste de socialiste dans le parti socialiste que le nom et les gens ne s'y trompent pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4720
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Déroute électorale PS LR   Lun 24 Avr 2017 - 18:18

Steph a écrit:
De toute facon il ne reste de socialiste dans le parti socialiste que le nom et les gens ne s'y trompent pas.

En fait, c'est bien plus compliqué. Il y a une ligne de fracture principale au sein du PS, cette ligne s'est manifestée durant le quinquennat Hollande par l'opposition entre les frondeurs et la majorité du gouvernement. EN fait, entre le social-libéralisme, le social-étatisme, plus les autres courants, il est très difficile d'y voir clair. Et cela a masqué la volonté gouvernementale. Simplement parce que quand les lois arrivaient en lecture, il fallait les remanier pour qu'une majorité de parlementaires socialistes acceptent de les voter. Et ne parlons même pas des "alliés" qui pourtant devaient leur présence sur les bancs du Parlement au fait que le PS leur avait laissé une place éligible sur les listes électorales...

Le résultat de cette élection montre que les français ont très bien compris ce qui était en jeu. Ceux qui ont voté Hollande et qui ont déploré l'obstruction permanente des frondeurs ont voté Macron. Ceux qui ont voté Hollande, mais qui étaient favorables aux frondeurs, se sont partagés entre le vote Mélenchon (pour les anti-européens) et Hamon, en ce qui concerne les pro-européens. Il y a eu un certain pourcentage de militants PS qui ont voté pour Hamon, tout en se disant plus proche des thèses de Macron ou de Mélenchon.

Hamon a fait une erreur stratégique, il a trop écouté ceux qui lui disaient qu'il devait se rapprocher de Mélenchon en vue d'un éventuel second tour ... En fait, il aurait dû créer sa voie en assenant ce qui se séparait de Mélenchon, il aurait dû aussi rappeler ce qui le démarquait de Macron. Ces appels au "vote utile" ont été très efficaces... En fait, ceux qui soutenaient les frondeurs se sont demandé pourquoi ils devraient voter pour l’ersatz et ils ont voté pour Mélenchon ... Surtout qu'il a dû accepter d'endosser la double responsabilité, celle du bilan du gouvernement, et celle du bilan des frondeurs. Quand il a dénoncé les traîtres qui allaient chez Macron, même certains de ses amis lui ont rappelé que jouer contre son camp pendant 5 ans a été aussi perçu comme une forme de traîtrise ... Bref, qu'il faisait partie des premiers traîtres et que s'ils avaient été plus soudés, les choses auraient été différentes.

Mais, ce scrutin montre aussi la fracture de plus en plus grande entre les militants des partis et les gens qui votent pour ces mêmes partis. Les militants du PS sont plus à gauche que les électeurs PS. Les militants LR sont plus à droite que les électeurs LR. Les primaires ont fait gagner les idées des militants, les urnes les ont ramené à la réalité ...

Une des chute de Fillon, c'est au moment où il a dit qu'il ne voyait pas d'opposition à ce qu'il y ait des ministres "Sens Commun" dans son gouvernement... Sauf que Sens Commun, c'est ce qui reste de la Manif Pour Tous et que 90% des français sont opposés à un retour en arrière sur ce dossier ... Ce fut l'une des erreurs stratégiques de François Fillon, ne pas comprendre qu'il s'était laissé enfermer dans un petit microcosme et que ce que pensaient les gens autour de lui n'était plus ce que pensait l'ensemble des électeurs des LR. En fait, s'il avait compris ce que pensait l'ensemble des électeurs des LR, il aurait démissioné et il aurait laissé sa place à quelqu'un d'autre...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7926
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Déroute électorale PS LR   Mar 25 Avr 2017 - 9:08

Les gens n'ont rien compris. Ils ne comprennent que leurs intérêts personnels, rien d'autre ne compte.
Les vieux votent pour ceux qui ceux qui offrent le pactole aux pensionnés, les jeunes ceux qui proposent des emplois aux jeunes, etc.
Chacun vote pour son cul et les autres peuvent crever, c'est ca la vérité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4720
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Déroute électorale PS LR   Mar 25 Avr 2017 - 12:56

Steph a écrit:
Les gens n'ont rien compris. Ils ne comprennent que leurs intérêts personnels, rien d'autre ne compte.
Les vieux votent pour ceux qui ceux qui offrent le pactole aux pensionnés, les jeunes ceux qui proposent des emplois aux jeunes, etc.
Chacun vote pour son cul et les autres peuvent crever, c'est ca la vérité.

Ben moi, quand je regarde les résultats, je pense que les gens sont plus intelligents qu'on le croit. Je comprends que les militants soient déçus, en restant enfermés dans leur petit monde, ils se sont crus l'avant-garde de la population. Les gens, ceux qui veulent faire bouger les choses de manière positive, ont compris que les blocages étaient au sein des partis car ceux-ci balayent trop large. Ils donnent donc sa chance a quelqu'un qui dit vouloir regrouper ceux qui veulent des réformes. Du coup, ceux qui ont peur de perdre des choses dans les futures réformes se crispent.

Macron réussira-t-il son pari ? On le saura après le second tour des législatives. Car il doit pouvoir rallier des députés et bousculer les habitudes électorales de pas mal de gens.

Les études des instituts de sondages montrent bien qu'il y a 2 Frances. Mais, ce même constat a été fait au Royaume-Uni lors du vote pour le Brexit et aux USA lors des dernières élections. La "chance" pour la France, c'est que le vote prétendument "anti-système" se focalise sur 2 candidats : Marine LePen et Jean-Luc Mélenchon. Ce qui n'a pas été le cas aux USA ou lors du Brexit.

Il y a 2 France, contrairement à ce que disent certaines études, ce n'est pas la France des jeunes contre la France des vieux. Effectivement, plus de jeunes ont voté Macron que LePen, mais les jeunes ruraux ont voté comme dans leur milieu. Dans ma région, le résultat est net. Il y a un vote citadin, situé au centre et à gauche. Et un vote rural et "rurbain", et là, le FN arrive clairement en tête. Or, coté valeurs, les ruraux et les "rurbains" sont clairement conservateurs. Ils se plaignent que la situation n'est pas bonne, mais dans le même temps, ils sont opposés à tout changement, car ils ont peur d'y perdre. Le plupart sont petits propriétaires, leur équilibre financier est précaire et la maison dans laquelle ils ont tout investi "pour leurs vieux jours" est en fait le boulet qui les empêche d'être libres.

Étonnamment, à salaire égal, il vaut mieux être citadin. On a les inconvénients de la ville, c'est vrai. Mais souvent on profite mieux de la vie. Alors qu'à l'origine, c'était le modèle de la maison à la campagne qui semblait libérateur. Les urbains sont souvent plus jeunes. Pour la plupart d'entre eux, les étrangers ne sont pas un problème car ils côtoient des étrangers et ils voient que ceux-ci ont le même problème qu'eux. Ils ont plus de temps libre et ils sont en contact avec plus de gens. Bref, ils ont une vision plus positive de la société.

Dans les 2 partis qui se sont partagés le pouvoir, le mélange entre les progressistes et les conservateurs a fait que toutes les réformes furent des réformes de compromis. Quand François Hollande lance son projet de réforme des régions, il se base sur une réelle volonté populaire : la structure de l’État français est tellement complexe que personne n'y comprend plus rien et que l'on perd de l'argent dans les méandres de l'administration. Quand on compare avec d'autres pays, c'est frappant. Les économistes disent que l'on perd du PIB là-dedans. Et en fait, personne n'est capable de dire exactement combien. Bref, cela semble une mesure de bon sens que de vouloir réformer... Sauf que les premiers a monter au créneau, ce sont les sénateurs PS. Le risque est de perdre des postes, et puis, on va mécontenter les ruraux... Donc, on commence à aménager la future loi. Puis, chaque groupe social va venir mettre son grain de sel, et souvent, c'est pour que rien ne change ou si peu. Bien entendu, ils sont tous d'accord : il faut réformer. Mais réformer de manière à ce que telle ou telle chose de change pas. Puis, les populistes se sont engouffrés dans la brèche : on voulait détruire l'identité régionale de la France ! Et cela est devenu n'importe quoi.

Cela fait des millénaires que les identités culturelles de nos pagii se sont construites et quelles perdurent, malgré toutes les vicissitudes qu'elles ont engrangées jusqu'ici, et elles survivront. Cette réforme a été un boulot de compromis. Les choses y sont ni faites, ni à faire. Mais, il a fallu composer pour trouver une majorité prête à voter la loi. Des vieux députés PS ont rappelé comment les choses se passaient dans les années après mai-81. Il y avait la règle que le PS nommait "républicaine". Bref, les parlementaires PS se disputaient loin des regards et des réseaux sociaux dans leurs réunions de groupe, et là, ils finissaient par se mettre d'accord : on votait pour ou contre. On sortait de la salle tout souriants devant les caméras, le porte-parole ou les ténors récitaient un texte de circonstance ... et on votait tous comme un seul homme pour ce qui avait été décidé.

Actuellement, des sénateurs et députés twittent leurs commentaires pendant les débats, marquant ainsi publiquement leurs critiques et leurs commentaires. Ensuite, devant les médias, ils commentent leurs commentaires et disent qu'une décision a été prise, mais qu'elle ne leur convient pas, que ... Et ensuite, au moment du vote, il y en a qui votent contre. En 1981-85, s'abstenir ou voter en séance contre son groupe pouvait être un motif d'exclusion... Mais que faire quand on devrait exclure un tiers du groupe ?

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7926
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Déroute électorale PS LR   Mar 25 Avr 2017 - 14:33

Les clivages tu peux les faire dans tous les sens. Tu peux aussi dire que 50% des petits ouvriers ont voté Lepen et une partie du reste Mélenchon, ce qui ne laisse pas grand chose à Macron.
Pour un candidat qui se dit de gauche, ne pas avoir les votes des petites gens, c'est quand même gênant.
J'ai vu une Analyse géographique où on voyait que les départements "maritimes" (donc à l'ouest) avaient vote Macron, les "terrestres" (est) plutôt Lepen. Bonne Chance pour analyser cela.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1096
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Déroute électorale PS LR   Mar 25 Avr 2017 - 15:02

Steph a écrit:
(...)J'ai vu une Analyse géographique où on voyait que les départements "maritimes" (donc à l'ouest) avaient vote Macron, les "terrestres" (est) plutôt Lepen. Bonne Chance pour analyser cela.

Facile !  geek
Les maritimes savent que la terre est ronde, sinon les bateaux ne disparaitraient pas à l'horizon,
contrairement aux continentaux qui croient la Terre plate. Suspect
Quant au Hauts de France, quoique bordé par la mer, leurs habitants ne croient pas la Terre ronde
vu qu'à Cap Gris Nez, on voit la côte anglaise, CQFD


Dernière édition par DonPanic le Mar 25 Avr 2017 - 15:17, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
narduccio



Nombre de messages : 4720
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Déroute électorale PS LR   Mar 25 Avr 2017 - 15:07

Steph a écrit:
Les clivages tu peux les faire dans tous les sens. Tu peux aussi dire que 50% des petits ouvriers ont voté Lepen et une partie du reste Mélenchon, ce qui ne laisse pas grand chose à Macron.
Pour un candidat qui se dit de gauche, ne pas avoir les votes des petites gens, c'est quand même gênant.
J'ai vu une Analyse géographique où on voyait que les départements "maritimes" (donc à l'ouest) avaient vote Macron, les "terrestres" (est) plutôt Lepen. Bonne Chance pour analyser cela.

Cela s'explique très bien si on superpose une ou deux autres cartes. Hier soir dans l'émission d'Arte, "28 minutes", ils ont chois de superposer la carte de la survie des entreprises à 5 ans. Ce qui fait dire que la France qui réussit a voté Macron contre la France qui perd. Une autre superposition qui marche bien, celle par rapport au référendums dur l'Europe. LA France qui a voté "Non" à l'Europe a voté Le Pen, et celle qui a voté "Oui" à voté Macron. Globalement, quand on lit les études des instituts de sondage, je dis bien les études et pas les résumés qu'en font les médias, il y a une fracture qui sévit depuis 20-25 ans en France. Cette ligne de fracture, et je l'ai souvent écrit passe au milieu des 2 partis de gouvernements. Certains parlent de ligne progressiste et de ligne conservatrice, d'autres utilisent d'autres mots qui sont parfois presque insultants pour l'autre bord. Mais cette ligne existe en filigrane depuis longtemps. Le grand jeu des divers présidents ou secrétaires de partis a été de jongler entre ces ailes progressistes et conservatrices. Macron a fondé son analyse sur le constat que cette fracture devenait de plus en plus profonde et qu'elle empêchait de gouverner. L'échec d'Hollande c'est qu'il s'est fracassé sur cette ligne de fracture et qu'il a du sans cesse composer avec des gens qui tentaient de le ramener d'un coté ou de l'autre. Hollande, en continuation de son rôle de secrétaire général du PS a cherché la synthèse. Macrn a tiré les enseignements de l'échec d'Hollande.

Actuellement les commentateurs de la vie politique rappellent que Macron se retrouve face à 2 choix. Soit il fait le pari que son analyse était juste et il tente d'obtenir une majorité de suffrages pour son parti "En Marche"... Soit il écoute les "réalistes" et ceux qui se sont ralliés à lui ces derniers jours et il tente une alliance avec d'anciens partis ou des restes d'anciens partis. SI on se base sur les résultats de son vote, "En Marche" peut espérer recueillir environ 17% des voix des inscrits .... S'il s'appuie sur des ralliés, on peut tout envisager.

A droite, comme à gauche certains évoquent une situation "à l'allemande" où à la fin du 2ème tour des législatives on verrait une discussion pour réaliser une coalition avec un contrat de gouvernement où des partis diront : "On veut bien participer à un gouvernement, mais en contrepartie, celui-ci doit s’engager à respecter telle ou telle clause." D'autres, appartenant aux mêmes partis rejettent cela en disant que c'est contraire à l'esprit de nos institutions. En effet, dans un tel cas de figure, le gouvernement est "prisonnier" des clauses de ce contrat de gouvernement. Mais les expériences des gouvernements Sarkosy-Fillon et Hollande- ... montrent bien que le gouvernement n'arrive plus à gouverner même quand il a une majorité parlementaire car les clivages au sein de ces majorits font qu'il est sans cesse obligé soit de faire des compromis (sous Hollande), soit de prétendre faire une politique en en menant une autre (méthode Sarkosy). Car, si on regarde la réalité de l'époque Sarkosy, la politique réelle a été plutôt une politique de centre-droit, tout en prétendant haut et fort mener une politique de droite nationale ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7926
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Déroute électorale PS LR   Mar 25 Avr 2017 - 15:16

Oui c'est à cette émission que je faisais référence. J'ai regardé aussi beaucoup de débats sur France24, dont j'aime les journalistes sauf quand ils répètent sans cesse "hein".

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1096
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Déroute électorale PS LR   Mar 25 Avr 2017 - 15:49

Du côté des partisans de Mélenchon



Encore un coup de Poutine ! lol!

À moins que ce soit Trump, on ne sait jamais scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
narduccio



Nombre de messages : 4720
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Déroute électorale PS LR   Mer 26 Avr 2017 - 1:03

Cette personne devrait lire la presse locale ....

Premièrement, il s'agit exactement de 16046 électeurs, mais ... même si cela peut sembler beaucoup sur les 139 518 électeurs strasbourgeois, il faut tenir compte de quelques éléments.

La ville de Strasbourg reconnait qu'ils sont en tort ... Ils ont tardé à mettre à jour leurs listes électorales. C'est un travail qui n'a pas été réalisé depuis 10 ou 15 ans ... Donc, en 2015, ils procèdent à cette mise à jour et ils envoient les cartes d'électeurs... Et ils ont eu 35 000 cartes qui sont revenues avec la mention "n’habite pas à l’adresse indiquée". Les électeurs que nous sommes savent que d'après le Code électorale, la responsabilité de signaler son changement d'adresse incombe à l'électeur. Ils savent aussi que s'ils changent de ville, ils doivent aller s'inscrire dans la nouvelle commune de résidence, ce qui les radie automatiquement de l'ancienne.

La ville a croisé divers fichiers, dont un fichier acheté à la Poste et elle a retrouvé l'adresse d'un certain nombre d'électeurs. Lors des élections, il y a environ 2000 électeurs qui se sont présentées à un bureau de vote et qui n'y étaient pas inscrite. Sur ces 2000 électeurs, il y en a entre 300 et 400 qui se sont présentés à la mairie pour réclamer. Conformément au Code électoral, la mairie les a dirigé vers le Tribunal d'Instance où 250 personnes se sont présentées pour déposer une saisine en urgence. Le tribunal a acté que ceux qui avaient déménagé et qui ne l'avaient pas déclaré étaient dans leur tort. Bref, elles sont radiées conformément à la loi et elle ne pourront pas voter. Les juges ont donné raison à 5 personnes, dont un cas d'homonymie avec une personne décédée).

Ceux qui savent compter ont constaté qu'il manque environ 14000 électeurs qui otn été radiés et qui ne se sont pas présentés à un bureau de vote strasbourgeois. On peut supposer qu'en fait ils sont inscripts ailleurs et qu'ils n'ont pas été radiés pour diverses raisons des anciennes listes ...

Effectivement, comme il s'agit de personnes qui ont habité au centre-ville, qu'il y a de nombreux étudiants et que ceux-ci ont voté largement pour Mélenchon, celui-ci à beau hjeu de prétendre que ces électeurs pouvaient influer le vote en sa faveur. Mais, quand on sait que Mélenchon est à 7 060 885 voix et que François Fillon est à 7 213 797, ce ne sont pas ces 16 046 voix qui lui permettrait de passe devant ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4720
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Déroute électorale PS LR   Mer 26 Avr 2017 - 1:27

Au final, les radiés sont environ 2000 : Polémique après la radiation de deux mille Strasbourgeois des listes électorales

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7926
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Déroute électorale PS LR   Mer 26 Avr 2017 - 9:15

Effectivement la pillule semble bien amère pour Mélenchon et ses suivants. Pourtant son résultat en soi devrait être vu comme un succès.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6150
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Déroute électorale PS LR   Mer 26 Avr 2017 - 9:51

Steph a écrit:
Effectivement la pillule semble bien amère pour Mélenchon et ses suivants. Pourtant son résultat en soi devrait être vu comme un succès.

Je suis bien de ton avis, mais pour la plupart des gens, si tu n'es pas premier tu n'es rien. Regarde en Sport, alors que le second n'est qu'a un centième de seconde du premier, beaucoup le considère comme une nullité. Vois même le dernier du tour de France et qui est parvenu à le terminer, c'est tout de même un sacré athlète.

Le Vieux.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1096
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Déroute électorale PS LR   Mer 26 Avr 2017 - 11:51

Steph a écrit:
Effectivement la pillule semble bien amère pour Mélenchon et ses suivants. Pourtant son résultat en soi devrait être vu comme un succès.

Apparemment, Mélenchon était fort marri de n'avoir pu prendre sa revanche dans son duel avec la Le Pen, vu son obstination à attendre la fin du décompte officiel du des bulletins.

Le problème est qu'avoir voulu pomper les voix du FN, on a vu à la télé quelques électeurs Mélenchon dire voter FN au second tour.

L'autre problème est l'hubris des dirigeants politiques qui sont loin de pouvoir s'imaginer que leur soutien à tel ou tel candidat peut avoir un effet repoussoir,
et que le mieux serait qu'ils la bouclassent, pour ne pas dire fermer leur grande gueule, ce d'autant plus que ça fait qui veut se placer pour l'assiette de bonne soussoupe.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Steph



Nombre de messages : 7926
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Déroute électorale PS LR   Mer 26 Avr 2017 - 11:59

DonPanic a écrit:


Le problème est qu'avoir voulu pomper les voix du FN, on a vu à la télé quelques électeurs Mélenchon dire voter FN au second tour.

Ca c'est tout sauf étonannt. Ceux qui votent Mélenchon et Lepen veulent changer "le système", ils en ont marre de l'alternance. Ils veulent essayer "autre Chose".
A gauche ou à droite peu importe tant que c'est loin du centre, de l"establishment".

L'establishment c'est: faites ce que je dis, pas ce que je fais
Lepen c'est: c'est moi qui dit ce qu'on fait
Mélenchon c'est: moi je ne dis rien, on verra bien ce que les gens feront
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4720
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Déroute électorale PS LR   Mer 26 Avr 2017 - 12:36

Le Vieux a écrit:
Steph a écrit:
Effectivement la pillule semble bien amère pour Mélenchon et ses suivants. Pourtant son résultat en soi devrait être vu comme un succès.

Je suis bien de ton avis, mais pour la plupart des gens, si tu n'es pas premier tu n'es rien. Regarde en Sport, alors que le second n'est qu'a un centième de seconde du premier, beaucoup le considère comme une nullité. Vois même le dernier du tour de France et qui est parvenu à le terminer, c'est tout de même un sacré athlète.

Le Vieux.

Je pense que les hommes politiques intelligents ne sont pas sur ce schéma-là. Et on voit les nombreuses interventions qui rappellent à Macron qu'il va devoir gérer ses 5 années de quinquennat avec la majorité qui sortira des urnes du second tour des législatives... On le voit avec les ténors de la droite qui disent qu'ils peuvent encore gagner les législatives, ce qui risque de mener à 5 années de cohabitation. Et on le voit aussi avec les quelques rares du PS qui espèrent que rien n'a changé et que ce parti peut se reconstruire avant les législatives, mais qui reconnaissent que ce sera dur surtout avec les défections essuyées vers Macron ou Mélenchon.

Mais, il y a aussi des commentateurs qui notent que la rupture qu'ils sentaient dans la société vient de se montrer au grand jour, et qu'il sera difficile de faire comme si rien ne s'était passé...

Bref, la plupart des politiques sentent que le paysage politique français doit se recomposer. La question est : sur quelles bases ? Faut-il recomposer en tenant compte de cette fracture qu'on a nié durant des années, ou essayer de regrouper ce qui reste des anciens partis. La question se pose assez sérieusement chez Les Républicains et dans ce qui reste du PS. Elle se pose aussi en ce qui concerne les alliés "naturels" de Macron. En fait, s'il maintient son idée de présenter partout des candidats, qui voterait pour l'UDI ? Les programmes sont très proches. Qui voterait pour le Mouvement Démocrate (MoDem) ? Bref, certains supports de Macron pourraient se sentir lézé de l'avoir soutenu...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2155
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Déroute électorale PS LR   Lun 1 Mai 2017 - 22:31

narduccio a écrit:
LA France qui a voté "Non" à l'Europe a voté Le Pen, et celle qui a voté "Oui" à voté Macron.
Je suis tombé dans un trou temporel et le FN vient de remporter le second tour avec 53% des voix ?

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
narduccio



Nombre de messages : 4720
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Déroute électorale PS LR   Lun 1 Mai 2017 - 23:07

yoda a écrit:
narduccio a écrit:
LA France qui a voté "Non" à l'Europe a voté Le Pen, et celle qui a voté "Oui" à voté Macron.
Je suis tombé dans un trou temporel et le FN vient de remporter le second tour avec 53% des voix ?

Tu as très bien compris. Une partie de ceux qui ont voté contre l'Europe ont voté Mélenchon, ou Nicolas Dupont-Aignan. Plus une partie chez Fillon. Mais, globalement, les sondeurs notent que c'est là où il y a le plus d'opposants à l'Europe que le vote pour le FN est le plus fort. Comme Marine Le Pen cherche a ratisser large, les discours se polissent un peu. EN fait, plusieurs commentateurs ont remarqué qu'elle se "mélenchonise". Elle qui a vécu dans le XIVème se prétend du "peuple" et prend des accents "populos"

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Déroute électorale PS LR   

Revenir en haut Aller en bas
 
Déroute électorale PS LR
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» esprit au bord de la route cette nuit !
» journée victimes de la route
» L'Esprit les guide sur leur route !
» En 1975, le 30/08 Panique sur la route (Noé département 31)
» Route de Noël 2011

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Politique-
Sauter vers: