FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Biologie et éthique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Biologie et éthique   Mer 12 Oct 2016 - 10:47

Une nouvelle technologie (enfin nouvelle, le principe a été démontré en 2009) pourrait à nouveau déchainer les passions à la manière du clonage de Dolly ou de la fécondation in vitro. C'est-à-dire, dans l'ordre: déchainement médiatique suivi de théories plus folles les unes que les unes (la plupart en relation Avec la fin du monde ou du genre humain) puis maturation des discussions et acceptation par la société (disons une majorité).

Le sujet ce sont les maladies génétiques liées aux mitochondries. Il faut savoir que nos cellules n'ont pas seulement un DNA génomique, provenant pour moitié du père et pour moitié de la mère, mais également un DNA mitochondrial (appelé mDNA), provenant lui de la mère. Les mitochondries du spermato sont effectivement détruites relativement tôt après la fécondation et tous les enfants d'un couple ont les mitochondries de la mère.

Il faut ensuite savoir que cet mDNA mute plus fréquemment que l'ADN génomique (les mécanismes de correction ne sont pas aussi bons) et que l'on a répertorié plus de 100 mutations conduisant à des maladies génétiques. L'idée est d'empêcher l'héritage des mutations mitochondriales en transférant le noyau d'un ovule muté dans un ovule possédant des mitochondries "saines". L'ovule peut alors être fécondé normalement et donnera un bébé avec des mitochondries maternelles saines (mais pas de sa maman biologique chez qui les mitochondries n'étaient pas saines).

La méthode est à présent au point sur des singes et in vitro sur du matériel humain. Actuellement on se penche sur la possibilité de démarrer des essais cliniques.
Le comité d'éthique qui s'est penché sur la question a d'abord proposé de ne faire naitre dans un premier temps que des garcons, afin de ne pas risquer de transmettre des abérrations aux générations futures. Si la technique est fiable on pourra penser à faire naitre des filles également.

Malheureusement le congrès américain a interdit l'implantation de ces oeufs à des fins médicales et ainsi bloqué le développement de la méthode (aux USA).
il est interdit à l'homme de faire mieux que Dieu :-)


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Biologie et éthique   Mer 12 Oct 2016 - 11:50

Les parents concernés, s'ils sont friqués trouveront une solution. La majorité qui n'a pas les moyens de se payer une solution extra-territoriale n'aura pas de solutions.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 
Biologie et éthique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Foie gras hongrois, entre éthique et gourmandise
» Du miel "éthique"
» athéisme et morale ou éthique
» Éthique environnementale
» Lois de Bioéthique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Biologie et Santé-
Sauter vers: