FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Régime vegan

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
lgda



Nombre de messages : 4515
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Ven 18 Nov 2016 - 16:13

Le Vieux a écrit:

Parfois difficile de sauter certaines barrières psychologiques.

En ce qui me concerne, le foie, les reins, le bouilli même la langue mais en gelée, cela passe
En ce qui me concerne, c'est la gourmandise qui parle !

Il est très facile de rater la cuisson de ces morceaux moins réputés, par exemple, en les surcuisant (ah ces vieilles habitudes qui datent d'avant les contrôles d'hygiène systématiques...) mais si on sait les apprêter, ils sont franchement délicieux !!

Un foie bien frais juste poêlé, c'est un régal !!

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4523
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Ven 18 Nov 2016 - 17:29

Le Vieux a écrit:
Toutefois, il nous appartient de ne pas gaspiller, les animaux non humain ne gaspillent que très rarement et la plupart du temps, les restes sont utilisé par d'autre animaux.

Euhhh, comment dire, tu crois que le lion qui tue un buffle, il va dévorer 500 kg de barbaque ? C'est bien parce qu'il y a des restes qu'une chaîne alimentaire s'est développée suite à cela. Il faut voir le problème dans le bon sens, le lion, une fois qu'il a apaisé sa faim, il se fout royalement de qui boulotte les reliefs de son repas. Et c'est vrai pour chacun des animaux qui vont suivre. Il ne faut pas idéaliser ce qui n'est que le résultat d'un ajustement réalisé au fil des millénaires. S'il n'y a pas d'autres animaux derrière, la carcasse reste à pourrir au soleil et le lendemain, le lion tue un autre buffle, il ne vas pas aller se servir dans ce qui a trainé un certain temps au soleil, sauf s'il n'a pas le choix. Mais, s'il a le choix, il abat un animal frais chaque fois qu'il éprouve de la faim.

En fait, si on y fait attention, ce n'est pas si différent de notre recyclage. Les déchets des uns deviennent la matière première des autres.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5874
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Ven 18 Nov 2016 - 17:41

lgda a écrit:
Le Vieux a écrit:
...le cerveau...
Interdit de consommation depuis la crise de la (si mal nommée) vache folle (vu que c'est l'homme qui est devenu fou, pas la vache...)

Je pensais au cerveau de mouton dont mon épouse aime à le manger, mais pas moi. Il enva de même de la moelle.

Le Vieux.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5874
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Ven 18 Nov 2016 - 18:55

Salut

Nardu a écrit:
Euhhh, comment dire, tu crois que le lion qui tue un buffle, il va dévorer 500 kg de barbaque ? C'est bien parce qu'il y a des restes qu'une chaîne alimentaire s'est développée suite à cela

Tu te doutes bien que je n'ignore pas cela, mais il est un fait que si le Lion fait partie de la chaîne alimentaire étant en haut de la pyramide, l'homme quant à lui, la perturbe, c'est pour cette raison que j'avais spécifié que l'homme transformait les restes en farine pour les donner à des végétariens. Je n'idéalise pas les animaux qu'ils soient humains ou non. Il est des prédateurs qui font du déchet, tel que le glouton ( carcajou au canada)
Quoi qu'il en soit, le lion ne mange pas tous les jours du buffle, d'autant qu'il représente une proie très difficile à tuer et risquent fort de laisser des poils. Ils ne peuvent acculer un buffle que s'ils sont assez nombreux. d'ou pour se mettre à table, les 500 kg de barbaque est fort entamée lorsqu'ils ont terminé.


Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4523
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Ven 18 Nov 2016 - 21:03

Le Vieux a écrit:
Salut

Nardu a écrit:
Euhhh, comment dire, tu crois que le lion qui tue un buffle, il va dévorer 500 kg de barbaque ? C'est bien parce qu'il y a des restes qu'une chaîne alimentaire s'est développée suite à cela

Tu te doutes bien que je n'ignore pas cela, mais il est un fait que si le Lion fait partie de la chaîne alimentaire étant en haut de la pyramide, l'homme quant à lui, la perturbe, c'est pour cette raison que j'avais spécifié que l'homme transformait les restes en farine pour les donner à des végétariens. Je n'idéalise pas les animaux qu'ils soient humains ou non.   Il est des prédateurs qui font du déchet, tel que le glouton ( carcajou au canada)
Quoi qu'il en soit, le lion ne mange pas tous les jours du buffle, d'autant qu'il représente une proie très difficile à tuer et risquent fort de laisser des poils. Ils ne peuvent acculer un buffle que s'ils sont assez nombreux. d'ou pour se mettre à table, les 500 kg de barbaque est fort entamée lorsqu'ils ont terminé.


Le Vieux

TU vois, cela c'est idéologique. De nombreuses personnes croient la Nature ou la Création parfaite... En fait, c'est un arrangement qui s'est instauré au fil des millénaires. Le lion ne se préoccupe pas du devenir de la carcasse de sa proie après qu'il en ai fait usage. Parce qu'il abandonne parfois une très grosse quantité de nourriture, et j'ai pris l'exemple du buffle à dessein, d'autres animaux opportunistes profitent de l'occasion.

L'homme est l'un des seul qui se préoccupe un tant soit peu de la conséquence de ses actes. Pas parfaitement, je te l'accorde, mais il s'en préoccupe. A cause de l'imperfection de cette préoccupation, on dit pis que pendre de l'Humanité. Mais, si on faisait vraiment comme le reste de la nature.... Si chaque fois que j'ai envie d'un steak je dépose devant chez moi la carcasse de ce qu'il reste du bovin dans le filet duquel j'aurais taillé ce steak ? Tu imagine. OK, une chaine alimentaire se mettrait en place pour profiter de cette manne imprévue. Mais, pense-tu que le système serait meilleur de ce qui existe dans le monde actuel ? Mais, ce serait faire exactement comme le lion, ni plus ni moins.

Alors, on dit, ouais, c'est génial le lion il est en haut de la pyramide, il fait partie d'une chaine alimentaire ... Mais, lui, il s'en fout, il se contente d'être lion : tuer les proies qui passent près de ses griffes, se remplir la panse et puis digérer et recommencer le lendemain. Du moins, tant qu'il a les capacités pour le faire et le jour où il ne les a plus, il est recyclé dans la chaine alimentaire.

Les humains, nous sommes capables d'éprouver de l'empathie, de ressentir de la compassion, de nous révolter pour quelques grammes de viande et de plumes dont la vie est injustement, à nos yeux, abrégée. Dans la chaine alimentaire, quelle serait l'espérance de vie de ces poussins ? Combien deviendraient un coq apte à se reproduire et à régner sur sa basse-cour ? Oui, le renard, le loup, ou le faucon ou l'épervier qui les bouloterait le ferait sans arrières pensées et sans penser à son bénéfice pécuniaire, seulement au fait qu'il faut bien se nourrir si on ne veut pas dépérir, mais pour le poussin, tu peux m'expliquer où est la différence ?

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda



Nombre de messages : 2079
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Dim 20 Nov 2016 - 21:18

narduccio a écrit:
Dans la chaine alimentaire, quelle serait l'espérance de vie de ces poussins ? Combien deviendraient un coq apte à se reproduire et à régner sur sa basse-cour ? Oui, le renard, le loup, ou le faucon ou l'épervier qui les bouloterait le ferait sans arrières pensées et sans penser à son bénéfice pécuniaire, seulement au fait qu'il faut bien se nourrir si on ne veut pas dépérir, mais pour le poussin, tu peux m'expliquer où est la différence ?
Pour le poussin qui aurait survécu, ça fait une différence. Et même si aucun n'avait pu survivre. On condamne sans hésiter quelqu'un qui tuerait les enfants myopathes. C'est quand même bien qu'on sent qu'il y a une différence entre le meurtre et la mort naturelle.
La différence, se situe dans le fait que nous sommes dotés d'empathie. C'est ce que je disais plus haut, c'est pour notre humanité que j'ai mal.
Après, je me demande si ce ne sont pas mes racines bouseuses qui prennent le dessus. Si on se casse le cul à mettre les oeufs en couveuse plutôt que les manger, c'est moche de gaspiller la nourriture. J'ai toute une éducation derrière. Quand j'étais gosse, j'étais bien consciente que ça changeait rien pour les enfants du tiers monde si je finissais mon assiette et si j'allais à l'école, ça leur donnerait pas à manger ni des instit, mais aujourd'hui j'ai du mal à me convaincre que c'est idiot de me forcer à finir mon assiette, que c'est encore plus de gaspillage si ça me fait grossir que si ça part à la poubelle. Fait croire qu'en grandissant on devient con.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
narduccio



Nombre de messages : 4523
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Dim 20 Nov 2016 - 22:06

yoda a écrit:
narduccio a écrit:
Dans la chaine alimentaire, quelle serait l'espérance de vie de ces poussins ? Combien deviendraient un coq apte à se reproduire et à régner sur sa basse-cour ? Oui, le renard, le loup, ou le faucon ou l'épervier qui les bouloterait le ferait sans arrières pensées et sans penser à son bénéfice pécuniaire, seulement au fait qu'il faut bien se nourrir si on ne veut pas dépérir, mais pour le poussin, tu peux m'expliquer où est la différence ?
Pour le poussin qui aurait survécu, ça fait une différence. Et même si aucun n'avait pu survivre. On condamne sans hésiter quelqu'un qui tuerait les enfants myopathes. C'est quand même bien qu'on sent qu'il y a une différence entre le meurtre et la mort naturelle.
La différence, se situe dans le fait que nous sommes dotés d'empathie. C'est ce que je disais plus haut, c'est pour notre humanité que j'ai mal.
Après, je me demande si ce ne sont pas mes racines bouseuses qui prennent le dessus. Si on se casse le cul à mettre les œufs en couveuse plutôt que les manger, c'est moche de gaspiller la nourriture. J'ai toute une éducation derrière. Quand j'étais gosse, j'étais bien consciente que ça changeait rien pour les enfants du tiers monde si je finissais mon assiette et si j'allais à l'école, ça leur donnerait pas à manger ni des instit, mais aujourd'hui j'ai du mal à me convaincre que c'est idiot de me forcer à finir mon assiette, que c'est encore plus de gaspillage si ça me fait grossir que si ça part à la poubelle. Fait croire qu'en grandissant on devient con.

C'est bien le sens de mon propos. On est révolté ou scandalisé par cela pour un tas de raisons et essentiellement parce qu'on éprouve de l'empathie. Si nous avions le même état d'esprit que la majorité des animaux, on s'en foutrait tout simplement. Mais, on découvre pas mal d'animaux qui éprouvent aussi une empathie pour d'autres espèces animales.

Le sens de mon propos est que de nombreuses personnes idéalisent la Nature et blâment l'Humanité car elle ne serait pas aussi vertueuse que celle-ci. Or, dans la réalité, la nature n'est pas vertueuse, elle est, tout simplement. Nous, les humains, avons des idéaux qui font que l'on aimerait vivre dans un monde parfait. Dans le même temps, nos moyens ne sont pas illimités. Donc, parfois, on a du mal quand dans le miroir on voit que nous ne sommes pas les dieux que l'on rêve d'être. On a aussi parfois du mal à assumer notre part d'animalité. Du coup, on idéalise la nature et on rejette toute la faute sur l'humanité.

J'ai connu peux d'humains profondément méchants. Je n'en ai pas connus de profondément gentils. Derrière tout humain "parfait", il y a des zones d'ombres. Je pense qu'il faut œuvrer pour tirer l'humanité vers le haut. Mais, je suis conscient que cela tient plus de la tentative de vider le tonneau des Danaïdes.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4523
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Dim 20 Nov 2016 - 22:11

yoda a écrit:
Après, je me demande si ce ne sont pas mes racines bouseuses qui prennent le dessus. Si on se casse le cul à mettre les œufs en couveuse plutôt que les manger, c'est moche de gaspiller la nourriture. J'ai toute une éducation derrière. Quand j'étais gosse, j'étais bien consciente que ça changeait rien pour les enfants du tiers monde si je finissais mon assiette et si j'allais à l'école, ça leur donnerait pas à manger ni des instit, mais aujourd'hui j'ai du mal à me convaincre que c'est idiot de me forcer à finir mon assiette, que c'est encore plus de gaspillage si ça me fait grossir que si ça part à la poubelle. Fait croire qu'en grandissant on devient con.

J'ai le même problème. J'essaye de régler le problème à la source en ne cuisinant que les quantités nécessaires à mon appétit (et à ma santé, ajouterais mon médecin qui aimerait que je limite, les sucres, les graisses, les ...). Mais, en même temps, je sais que le régime idéal est une vue de l'esprit. Un philosophe médiéval, dont je ne me souvient plus le nom, dénonçait déjà cette recherche de la pureté, et donc de l'aliment pur qui ne corrode pas celui qui l'avale. C'est une démarche qui a conduit certains à ne se nourrir que de pain et d'eau. Nous sommes des humains et les humains sont des omnivores. Pour nos corps un régime équilibré est la meilleure chose qui soit. Et quelques excès pour le plaisir ne nuisent pas.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic



Nombre de messages : 1000
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Régime vegan   Lun 21 Nov 2016 - 20:32

narduccio a écrit:
Nous sommes des humains et les humains sont des omnivores. Pour nos corps un régime équilibré est la meilleure chose qui soit. Et quelques excès pour le plaisir ne nuisent pas.

Surtout si on part du principe que plus c'est appétissant, plus notre système digestif se fera un plaisir de bien bosser. king
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Steph



Nombre de messages : 7684
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Mar 22 Nov 2016 - 10:23

Contrairement à ce que les croyants essaient de nous faire avaler, la nature est parfois mal faite:
C'est ce qui donne le plus de plaisir qui est le moins bon pour la santé. Il paraitrait que les aliments amers sont particulièrement sains.
Si Dieu avait voulu créer un monde parfait, dans son infinie sagesse, il aurait pensé à rendre les graisses plus saines.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda



Nombre de messages : 2079
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Mar 22 Nov 2016 - 12:08

Steph a écrit:
Si Dieu avait voulu créer un monde parfait, dans son infinie sagesse, il aurait pensé à rendre les graisses plus saines.
À la place, dans son infinie sagesse, Dieu nous recommande de manger maigre... (au moins le vendredi et pendant carême, mais aussi tous les jours si nous suivons la règle de Saint-Benoît).

Mais je suis pas trop d'accord avec ce que tu dis. Les graisses et le sucre ne sont pas ce qu'il y a de moins bon pour la santé. Ce sont des aliments essentiels. C'est leur excès qui est mauvais pour la santé. Et si nous en mangeons excessivement, c'est parce que nous en avons à profusion et que nous trouvons ça bon.
La sélection naturelle nous a conduit à préférer les bonbons aux brocolis parce que l'environnement était à une époque plus favorable pour les amateurs de sucre que pour les amateurs d'amertume. L'environnement a changé brutalement, il est aujourd'hui plus favorable aux amateurs de légumes verts et plus défavorable aux ours polaires.
Il n'y a pas que les croyants qui pensent que la nature est bien faite. Certains considèrent aussi que les lois de la mutation et de la sélection naturelle a rendu la nature la meilleure possible.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
narduccio



Nombre de messages : 4523
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Mar 22 Nov 2016 - 13:05

yoda a écrit:
Certains considèrent aussi que les lois de la mutation et de la sélection naturelle a rendu la nature la meilleure possible.

Ce sont aussi des croyants. Ils ne croient pas en Dieu ou en Bouddha, mais, ils croient en la Nature. Ils sont plus nombreux qu'on ne le croit. Ils pensent que leur vision simpliste du monde est vraie, alors que les choses sont toujours plus compliquées qu'on ne le pense.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7684
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Mar 22 Nov 2016 - 13:55

Les scientifiques non-croyants pensent que la nature est ADAPTEE, cela n'a absolument rien à voir avec la perfection. En fait c'est chacun pour soi dans un monde cruel et hostile et que le meilleur gagne, on est loin du paradis terrestre voulu par Dieu.
Faut juste que ca fonctionne plus ou moins bien pour pouvoir se reproduire, après on peut crever, la nature n'en a rien à foutre que l'on vive 100 ans si c'est pas pour se reproduire.
De même, elle s'en fout si t'as mal aux dents toute ta vie si ca n'entrave pas ta capacité à te reproduire.
C'est très très différent des croyances religieuses.

La sélection naturelle nous a probablement fait aimer les sucres et les graisses parce que ce sont des sources d'énergie et que l'homme n'a pas pas toujours mangé à sa faim.
A présent nous vivons (au moins chez nous) dans l'abondance et donc cette avidité n'a plus raison d'être, au contraire je devrais dire.
Mais là nous parlons en évolutioniste  pas en créationiste. Pour le créationiste, c'est Dieu qui a voulu que l'homme éprouve du plaisir à manger des sucres et de la graisse. Et ce que l'on peut faire, on peut aussi défaire, n'est-ce pas?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda



Nombre de messages : 2079
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Mar 22 Nov 2016 - 14:39

Steph a écrit:
En fait c'est chacun pour soi dans un monde cruel et hostile et que le meilleur gagne
C'est une vision très partielle et partiale. Là aussi on est dans l'exagération crédule.


Steph a écrit:
Mais là nous parlons en évolutioniste  pas en créationiste. Pour le créationiste, c'est Dieu qui a voulu que l'homme éprouve du plaisir à manger des sucres et de la graisse. Et ce que l'on peut faire, on peut aussi défaire, n'est-ce pas?
Pour le créationniste chrétien, Dieu a aussi voulu que ceux qui le vénèrent éprouvent leur foi en mangeant maigre. Si nous n'avions aucun plaisir à consommer du gras, faire carême n'aurait aucun sens, n'est-ce pas ?
Et pour parler d'autres religions, si le cochon, c'était pas bon, en quoi serait-ce prouver son observance des commandements divins de ne pas en consommer ?
Dieu nous a donné le goût des choses qui nous font du mal en nous demandant de nous abstenir d'en consommer. C'est peut-être un sadique, mais ça me semble pas incompatible avec la croyance en un Dieu tout-puissant et créateur.
De plus, il est dit dans la Bible qu'Il a fait le tout en 6 jours et que depuis, Il se repose. C'est le 6e jour qu'il fallait lui faire cette remarque.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7684
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Mar 22 Nov 2016 - 15:23

Moi aussi je me repose le 6eme et le 7ème jour, ca ne m'empêche pas de me remettre au travail au 8eme jour :-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5874
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Jeu 24 Nov 2016 - 20:31

Salut

A propos de lions.

On ne peut que rester étonné et interrogateur en voyant le comportement de certains prédateurs

voir la vidéo à partir de la seconde minute.
j'espère que la vidéo n'est pas un montage et est sincère.



Nardu, sincèrement, je ne vois pas ou je dis que trouve la nature parfaite ou idéale, mais peut être me suis-je mal expliqué, ou été incomplet.

Je trouve au contraire la nature implacable, si elle possédait une conscience, je dirai qu'elle est cruelle même.
Tu parles des lions et compares à l'homme, mais tu ne les a pas mis dans les même conditions de survie, l'homme qui a de la compassion, est l'homme repus, qui n'a pas à craindre pour sa survie, le manque de nourriture.
Quant a son économie des proies, ce qui s'est passé à la roche de Solutré il y a des milliers d'années, montre à quel point l'homme peut être dépensier lorsqu'il trouve un moyen aisé de se procurer à manger.
Et plus récemment, l'histoire du dodo met bien en exergue son insouciance et son rôle perturbateur dans l’équilibre de certaines chaînes alimentaires. Puisque dans le cas du dodo, il y a risque de la disparition du tambalacoque. Et à nos jours, l'homme ne se substitue t'il pas aux prédateurs dans nos forets afin d'y maintenir un équilibre ? sous peine de voir, par exemple, les sangliers envahir notre espace voir même à le détruire en partie à cause du nombre.

. Mets l'homme dans la nature, avec aucun autre moyen de se nourrir que la chasse, lui aussi laissera une partie de sa proie aux charognards. Peut être aura t-il de la compassion pour sa proie, peut être même fera t-il une prière d'excuse avant de la tuer, comme le font certaine tribus de chasseurs, c'est possible et d'ailleurs rien ne nous dit que les grands prédateurs n'ont pas de compassion, on n'en sait rien, mais je vois que toi aussi tu t'interroges à ce sujet.

Il m’apparaît certain , que la nature se soucie peu de la survie d'une seule espèce voir de toutes, elle existera encore après l'homme, quelle que soit sa contribution à la détruire, à moins que l'homme trouve la possibilité d'envoyer la terre sur le soleil.
L'homme à certes sa place dans la nature, mais il ne la respecte pas assez et n'hésite pas à la détruire s'il y trouve son intérêt. Sa vision est trop souvent à court terme et n'hésite pas a déséquilibrer la richesse des variétés et à modifier les chaines alimentaires défavorisant certains acteurs et favorisant d'autres qui ne seront pas nécessairement en faveur de notre propre survie.

Ceci dit, la dureté de la nature ne m’empêche pas d'être admiratif de voir comment l'évolution à réussit à occuper toutes les niches écologiques possibles et de me sentir bien dans nos forêts et le fait qu'elle est débarrassées des grands prédateurs par les hommes me rassure tout de même un peu, mais je le regrette .

Le Vieux.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic



Nombre de messages : 1000
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Régime vegan   Jeu 24 Nov 2016 - 20:37

yoda a écrit:
Pour le créationniste chrétien, Dieu a aussi voulu que ceux qui le vénèrent éprouvent leur foi en mangeant maigre. Si nous n'avions aucun plaisir à consommer du gras, faire carême n'aurait aucun sens, n'est-ce pas ?
Et pour parler d'autres religions, si le cochon, c'était pas bon, en quoi serait-ce prouver son observance des commandements divins de ne pas en consommer ?
Dieu nous a donné le goût des choses qui nous font du mal en nous demandant de nous abstenir d'en consommer. C'est peut-être un sadique, mais ça me semble pas incompatible avec la croyance en un Dieu tout-puissant et créateur.
De plus, il est dit dans la Bible qu'Il a fait le tout en 6 jours et que depuis, Il se repose. C'est le 6e jour qu'il fallait lui faire cette remarque.

Pour les sceptiques, les religions se répandent plus facilement quand elles adoptent les tabous et croyances préexistantes dans les populations.

Concernant le porc, c'est un animal qui est une nuisance agricole sévère, dangereux et capable d'infliger de vilaines blessures, susceptible de transmettre le ver solitaire, volontiers charognard, on remarquera la répugnance des hommes à consommer des prédateurs, et se nourrissant en partie de ce qu'il trouve sous terre, ce qui est associé au royaume des morts.

Dieu n'a le plus souvent rien dit de ce qui est licite ou non concernant l'alimentation, les prophètes ou autres croyants hallucinés se sont chargés d'inclure les préjugés et tabous locaux dans les commandements qu'ils lui ont attribués.

La notion de manger maigre est un aménagement de la période de jeûne, dont on remarquera qu'elle coïncide fort opportunément en occident chrétien avec celle où les réserves de vivres d'hiver arrivent à leur terme et que la production de vivres printaniers débute, en tout premier lieu avec les poissons de rivières, poissons qui sont valorisés du fait de leur symbolique chez les premiers chrétiens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Le Vieux



Nombre de messages : 5874
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Jeu 24 Nov 2016 - 22:23

Pour en terminer, avec l'homme et son rapport à la nature dont il fait partie.

La nature est en déséquilibre perpétuel et se rééquilibre tout aussi perpétuellement.
Malgré les catastrophes qui ont provoqués des extinctions de masse , elle a toujours su retrouver une sorte d'équilibre, et ce qu'il y a d'étonnant, mais cela peut s'expliquer, le renouveau ne ressemblait plus à ce qui était avant la catastrophe.

Alors ne faut-il pas voir l'homme comme étant une catastrophe provoquant une extinction de masse tel que le fut la chute d'un grand météorite ou du super volcanisme, je serai enclin à le croire.


_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda



Nombre de messages : 2079
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Jeu 24 Nov 2016 - 23:51

Le Vieux a écrit:
On ne peut que rester étonné et interrogateur en voyant le comportement de certains prédateurs

voir la vidéo à partir de la seconde minute.
j'espère que la vidéo n'est pas un montage et est sincère.
Il y a probablement du montage dans la vidéo (ou alors les mecs étaient hyper chanceux au moment de prendre les images). J'ai vu d'autres reportages d'adoption par une lionne d'un animal d'une autre espèce.
Tous les mammifères n'ayant pas notre cerveau surdimensionné, la reconnaissance des petits se base sur moins de signaux, ce qui aboutit à des confusions. Par exemple, les mamans qui rejettent leur bébé manipulé par l'homme parce qu'il ne porte plus la bonne odeur. Mais la confusion peut se faire dans l'autre sens, ce qui explique sûrement le comportement de cette lionne. L'odeur du liquide amniotique de n'importe quel mammifère déclenche sûrement des choses dans le cerveau de n'importe quelle femelle mammifère non nullipare - ou du moins sur des femelles de beaucoup d'espèces.

Citation :
Et à nos jours, l'homme ne se substitue t'il pas aux prédateurs dans nos forets afin d'y maintenir un équilibre ? sous peine de voir, par exemple, les sangliers envahir notre espace voir même à le détruire en partie à cause du nombre.
Ce n'est pas si vrai que ça. Les populations de sanglier sont maintenues élevées artificiellement par les chasseurs, en particulier par le nourrissage hivernal. Sans la chasse, nous aurions sans doute moins de sanglier.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
DonPanic



Nombre de messages : 1000
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Régime vegan   Ven 25 Nov 2016 - 4:46

yoda a écrit:
Le Vieux a écrit:
Et à nos jours, l'homme ne se substitue t'il pas aux prédateurs dans nos forets afin d'y maintenir un équilibre ? sous peine de voir, par exemple, les sangliers envahir notre espace voir même à le détruire en partie à cause du nombre.
Ce n'est pas si vrai que ça. Les populations de sanglier sont maintenues élevées artificiellement par les chasseurs, en particulier par le nourrissage hivernal. Sans la chasse, nous aurions sans doute moins de sanglier.

Dire qu'on nourrit les sangliers volontairement pour la chasse, et que sans la chasse, nous aurions moins de sangliers, c'est bidon de chez bidon, la prolificité de l'espèce suffit largement.

Le nourrissage hivernal concerne avant tout les populations de cerfs, et c'est dans des zones confinées, forêts domaniales d'Ile de France ou domaines de chasse solognots. On ira à la rigueur au secours de cerfs dans les Vosges si l'hiver se fait trop rude.

Ce n'est surtout pas le cas dans le bocage normand où les agriculteurs forment la très grande majorité des chasseurs et ont des comptes à régler avec les chevreuils et surtout les sangliers; tout comme dans la majorité des campagnes françaises, où l'on en serait plutôt à infliger des amendes quand un quota de chasse, en nombre de queues de cochons, n'est pas atteint par les propriétaires terriens, lesquels sont les agriculteurs, population décroissante.

Et ce sont les zones périurbaines qui deviennent des havres pour ces animaux, entre autres bestioles en voie d'urbanisation.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Le Vieux



Nombre de messages : 5874
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Ven 25 Nov 2016 - 9:47

Salut

Yoda a écrit:
Il y a probablement du montage dans la vidéo (ou alors les mecs étaient hyper chanceux au moment de prendre les images). J'ai vu d'autres reportages d'adoption par une lionne d'un animal d'une autre espèce.

Concernant le montage vidéo, je pensais surtout à de la triche et non un découpage recollage normal , qui est toujours nécessaire pour donner une vidéo regardable.

Yoda a écrit:

Tous les mammifères n'ayant pas notre cerveau surdimensionné, la reconnaissance des petits se base sur moins de signaux, ce qui aboutit à des confusions. Par exemple, les mamans qui rejettent leur bébé manipulé par l'homme parce qu'il ne porte plus la bonne odeur. Mais la confusion peut se faire dans l'autre sens, ce qui explique sûrement le comportement de cette lionne. L'odeur du liquide amniotique de n'importe quel mammifère déclenche sûrement des choses dans le cerveau de n'importe quelle femelle mammifère non nullipare - ou du moins sur des femelles de beaucoup d'espèces.


C'est vrai, j'y ai pensé également, d'ailleurs la plupart des vidéo de ce type de comportement, il s'agit pour la plupart du temps de femelles
(quand on peut les reconnaître, les lions c'est assez aisé, mais les autre c'est plus difficile)

Concernant les sangliers, je suis du même avis que DonPanic.

Le Vieux

.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4515
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Ven 25 Nov 2016 - 10:56

yoda a écrit:
Ce n'est pas si vrai que ça. Les populations de sanglier sont maintenues élevées artificiellement par les chasseurs, en particulier par le nourrissage hivernal. Sans la chasse, nous aurions sans doute moins de sanglier.
Désolé mais tu es dans le faux !
Sans la chasse, nous n'aurions plus de maïs, de patates, de cultures nourrissantes en tous genres.
Laissée à elle-même dans le vaste garde-manger hypercalorique qu'est l'agriculture moderne, une harde de sangliers peut plus que doubler de population chaque année.
A ce rythme de croissance effréné, une régulation stricte par la présence de super-prédateurs tels que le loup, le lynx, l'ours ou l'homme est obligatoire. Or tu sais bien que les trois premiers ont été éliminés par le dernier...

De même, la croyance que le sanglier va dévaster les champs agricoles parce qu'il ne trouve pas assez de nourriture en forêt est une fable aussi touchante que Le Petit Poucet ou Cendrillon. La réalité est plus simple: le sanglier est un animal très intelligent, lorsqu'il a le choix entre fouiller longtemps le sol de la forêt pour un très faible rendement ou fouiller le sol du champ cultivé pour un très fort rendement, le sanglier est aussi vorace et cynique qu'un trader de Wall-Street, il va au plus facile et au plus rémunérateur --> le champ cultivé.
Donc, ce n'est que sous la pression de la chasse qu'il reste en forêt.
Donc, si tu supprimes la chasse, il va très vite quitter la forêt car il va très vite comprendre qu'il ne risque plus rien.

Avantage: il prospère tellement vite que tu vas pouvoir manger du sanglier tous les vendredis par vengeance envers les carottes qu'il aura bouloté...
Ah m... ça va pas parce que ça signifie le retour de la régulation par la chasse..

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic



Nombre de messages : 1000
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Régime vegan   Ven 25 Nov 2016 - 14:42

lgda a écrit:
A ce rythme de croissance effréné, une régulation stricte par la présence de super-prédateurs tels que le loup, le lynx, l'ours ou l'homme est obligatoire. Or tu sais bien que les trois premiers ont été éliminés par le dernier...

La régulation par super-prédateurs, hors l'homme, c.a.d. avant tout le loup, c'est un pur fantasme d'écolo en robe de chambre, faut bien dire.

Faut être idéologiquement borné par le Livre de la Jungle et RMC TV pour croire que les loups gentils-gentils ne s'en prendront bien sagement qu'aux sangliers, marcassins et autres chevreuils quand ils ont sous la dent une flopée de paisibles moutons et de vaches laitières, ignorer que les ours ne sont prédateurs qu'à l'occasion, et que les lynx se confinent chacun à son territoire de chasse, pratiquement exclusivement forestier, formant une population relativement stable quand l'homme ne s'en mêle pas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
DonPanic



Nombre de messages : 1000
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Régime vegan   Ven 25 Nov 2016 - 15:20

Pour en revenir aux mœurs alimentaires écologiquement et moralement corrects, vu le peu d'empathie que j’éprouve pour les insectes en général, les locustes en particulier, je n'aurais aucune répugnance à me bouffer une friture de sauterelles, parait que le goût et la consistance rappellent ceux des crevettes, et que le rendement [végétaux ingérés]/[poids à consommer] est nettement supérieur à celui des mammifères herbivores.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
yoda



Nombre de messages : 2079
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Ven 25 Nov 2016 - 17:37

DonPanic et LGDA : je vous conseille de lire ce livre.

L'un des chapitres traite du chevreuil, dont la problématique est assez proche de celle du sanglier.

Faut savoir une chose, c'est que les nourrissages ont toujours cours. Je ne sais pas si c'est très légal, mais on trouve souvent des emplacements de nourrissage hivernal quand on se balade dans des forêts privées. Il faut dire que la chasse privée rapporte, et pour vendre des droits de chasse privée, il faut du gibier sur ses terres. Le sanglier est rentable.

D'ailleurs, LGDA, tu devrais connaître le problème, puisque dans ton pays il y un canton où la chasse est interdite depuis plusieurs dizaines d'années. Malheureusement, on doit maintenant y réguler le sanglier, à cause d'un nombre conséquent de réfugiés français qui ignorent les frontières (ce sont les sangliers qui sont réfugiés, ils sont en surpopulaton en France où ils sont chassés, alors une partie migre en Suisse où ils sont moins nombreux et pas chassés).

DonPanic a écrit:
La régulation par super-prédateurs, hors l'homme, c.a.d. avant tout le loup, c'est un pur fantasme d'écolo en robe de chambre, faut bien dire.
Les écologues ont tendance à porter des bottes et des jumelles plutôt qu'une robe de chambre. Et puis des vêtements de ville quand ils rentrent dans leur labo, font des calculs et publient dans des revues scientifiques.
Mais c'est vrai que pour savoir comment ça marche, pas besoin d'une thèse, d'un post-doctorat et d'études de terrain. Yaka penser ce qu'on veut et donner pour seul argument qu'on a raison et pis que ceux qui pensent pas comme nous fantasment.
Finalement, laisse tomber Le retour des castors. Si tu sais pas faire la différence entre étude scientifique et fantasme, autant que tu te cantonnes à des romans. Rolling Eyes

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Régime vegan   Aujourd'hui à 14:34

Revenir en haut Aller en bas
 
Régime vegan
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Règles à suivre pour un régime vegan sain et équilibré
» Maigrir avec un régime végétalien?
» Les enfants peuvent-ils suivre un régime végétarien ?
» Mère vegan en justice pr régime alimentaire des enfants
» régime végétarien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Société-
Sauter vers: