FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Régime vegan

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
yoda

avatar

Nombre de messages : 2162
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Mer 24 Mai 2017 - 22:26

Le Vieux a écrit:
Une personne m'avait dit que l'être humain  n'avait pas le droit de tuer pour manger or, d'un point de vue philosophique, pourquoi refuser à l'être humain le droit de manger de la viande alors que nombre de prédateurs le font, serions nous à ce point différent des autres animaux que l'on ne se donne pas les mêmes droits ? Smile n'est-ce pas se mettre au dessus de la nature pour penser ainsi ?
C'est un peu ce qui me dérange dans la position anti-spéciste, mais dans l'autre sens. Disons que je conçois parfaitement que, pour des raisons morales, on ne place pas sa propre espèce au-dessus des autres et qu'on se refuse à manger d'un autre animal. Mais si on étend ce raisonnement aux autres espèces, pourquoi accepter que le lion mange de la gazelle ? Si on est vraiment anti-spéciste et qu'on place l'homme au même niveau que les autres animaux, on devrait alors avoir le même niveau d'exigence pour eux que pour nous. Si on considère que l'homme doit faire mieux que les autres animaux, ce n'est pas tellement anti-spéciste.
Après, ça reste une posture philosophique, pas une théorie prouvable ou réfutable. Et tous les vegans/végétariens ne sont pas anti-spécistes, les bouddhistes par exemple adhèrent à un système de croyance différent qui aboutit au même résultat. Je n'y crois pas, mais il me semble pourtant plus convaincant, avoir une plus forte cohérence interne.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7938
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Ven 26 Mai 2017 - 9:33

La Position de l'homme par rapport au monde animal peut se faire à tellement de niveaux, c'est souvent très subjectif. Par contre au niveau histologique c'est assez clair Cool
Pour ce qui est de la femme, je garderai mon opinion pour moi Twisted Evil
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2162
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Sam 27 Mai 2017 - 14:41

La position de l'homme par rapport à la femme ? Le kama sutra donne quelques réponses...

Pour revenir au sujet du veganisme et de l'anti-spécisme, j'ai lu hier soir un article assez intéressant sur la communauté Bishnoï, en Inde. Ils sont végétariens. Mais s'ils consomme du lait, quand leurs vaches ne produisent plus, ils continuent à s'occuper d'elles jusqu'à ce qu'elles meurent de vieillesse. Les veaux mâles sont libérés, ils forment des troupeaux sauvages qui vivent près des villages, où ils sont nourris, comme les autres animaux sauvages (en particulier des antilopes qui sont sacrées à leurs yeux). Les Bishnoïs n'élèvent ni chèvres ni moutons parce qu'ils se reproduisent trop vite, et comme ils se refusent à les vendre aux abattoirs, ça serait trop compliqué de les nourrir.
Ils considèrent cependant des animaux comme impurs : ceux qui se nourrissent de viande.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1096
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Veganisme   Mar 3 Avr 2018 - 8:44

Bonjour

Un mouvement qui prend une ampleur médiatique sans aucun rapport avec son nombre d'adeptes, parmi lesquels l'extrémisme se diffuse.
Cf cette végane qui s'est réjouie de la mort du boucher du supermarché de Trèbes, traité par icelle d'assassin,
lequel boucher ne faisait que tenir le stand de boucherie du supermarché et n'avait probablement jamais abattu un animal.

Le saviez-vous ? si vous êtes peu ou prou carnivores, vous êtes d’affreux SPÉCISTES. C'est une insulte.
Cela doit se comprendre comme étant aussi ignominieux que d'infâmes RACISTES.

SPÉCISTES, donc, sans pitié pour ces millions d'animaux menés aux abattoirs, pis que les camps de la mort du IIIème Reich,
tout ça rien pour satisfaire votre sadique gourmandise.

Le végan se doit de ne consommer aucun produit animal ou issu d'animal quelqu'il soit, ni lait, ni œufs (encore un holocauste),
ni miel, puisque le salopard d'apiculteur, en volant le miel et en le remplaçant par du sirop de glucose, nuit aux abeilles.
Le végan avoir ceinture et chaussure en tissu ou en plastique, laisser les mouches et moustiques en paix car ce sont nos sœurs et frères.

Le végan prétend agir pour le bien de l'Humanité, vu que l'élevage monopolise des terres qui pourraient être consacrées aux cultures végétales,
nonobstant le fait que certaines terres impropres à la culture ne peuvent être valorisées que par l'élevage.

Et voilà que Mélenchon en fait des révolutionnaires
et de moi un réac suppôt du Grand Capital avec mon sandwich jambon-beurre.

Faudrait voir à ne pas déconner,  geek

et les cornichons?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
narduccio



Nombre de messages : 4736
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Mar 3 Avr 2018 - 20:48

J'ai une mauvaise nouvelle pour les végans : les plantes sont intelligentes. Il se pourrait même qu'elles pensent ...

En fait, pour un certain nombre de spécialistes, il s'agit de la nième resucée d'un phénomène qui date d'au moins plusieurs millénaires : la recherche de l'aliment idéal. A l'époque médiévale certains ont fini par s'alimenter d'hosties et d'eau. D'autres ont essayé de se passer de pain cherchant à se contenter d'eau... En fait, il faut accepter l'horrible vérité : nous sommes des animaux et nous ne serons jamais des anges ... ou alors dans quelques centaines de milliers de générations Wink

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4609
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Mer 4 Avr 2018 - 13:27

Le véganisme est une religion, c'est tout !

Il n'y a aucun fondement logique ou scientifique à cette démarche.

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1096
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Régime vegan   Mer 4 Avr 2018 - 16:20

lgda a écrit:
Le véganisme est une religion, c'est tout !

Je ne dirais pas ça, tout juste une secte de gens tout à fait égocentriques donneurs de leçons de morale.


lgda a écrit:
Il n'y a aucun fondement logique ou scientifique à cette démarche.

J'ai constaté au vu de leur commentaires sur les sites ouèbe qu'ils n'ont en général aucune notion d'écologie ni d'agriculture,
et encore moins d'élevage, pratique criminelle à leurs yeux.
Leur seul aspect positif est de pointer les souffrances animales, mais il y a déjà plein d'organisation qui s'en préoccupent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1096
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Régime vegan   Mer 4 Avr 2018 - 16:29

narduccio a écrit:
J'ai une mauvaise nouvelle pour les végans : les plantes sont intelligentes. Il se pourrait même qu'elles pensent ...

J'ai toujours pensé que les arbres étaient contents que je fasse pipi à leur pied.

Autrement, j'ai souvent pensé que les plantes florales telles que les orchidées ne devaient pas leur simulations d'insectes pollinisateurs
ou la coévolutions plante-animaux utiles à ces plantes à sa seule sélection darwinienne passive.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Steph



Nombre de messages : 7938
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Lun 9 Avr 2018 - 9:29

Le véganisme étant un mouvement extrème (iste?), il n'est pas étonnant d'y retrouver ce genre de personnes à l'ouverture d'esprit nanoscopique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4736
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Une très mauvaise nouvelle pour les adeptes du végannisme   Dim 15 Avr 2018 - 18:00

Des chercheurs pensent que les plantes sont en fait plus intelligentes que les animaux ...
« Les plantes sont beaucoup plus intelligentes que les animaux »

Le Monde a écrit:
Le « neurobiologiste végétal » Stefano Mancuso étudie les stratégies fascinantes et méconnues développées par les plantes pour survivre sans bouger.

Par Pierre Barthélémy

Professeur à l’université de Florence (Italie), Stefano Mancuso a fondé le Laboratoire international de neurobiologie végétale. Il est l’auteur, avec la journaliste Alessandra Viola, du livre Verde brillante qui, depuis sa ­publication en 2013, a été traduit en une vingtaine de langues. La version française vient de paraître sous le titre L’Intelligence des plantes (Albin Michel, 240 p., 18 €).

Vous expliquez dans votre livre que les ­plantes sont vues comme des êtres vivants de seconde zone. Qu’est-ce qui explique cela ?

Il y a une sorte d’aveuglement face au monde végétal. C’est inscrit dans notre fonctionnement cérébral, cela a été étudié, et il existe même une expression en anglais pour cela : plant blindness, la « cécité pour les plantes ». C’est probablement dû au fait que notre cerveau n’est pas très bon pour traiter la quantité immense de données qui transitent par nos yeux. Il filtre donc tout ce qui n’est pas intéressant pour notre survie immédiate et se ­ concentre sur la détection des dangers que peuvent représenter les autres animaux ou les autres humains. Mais pas sur les plantes, au ­milieu desquelles nous avons toujours évolué.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2162
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Dim 15 Avr 2018 - 23:13

La question, c'est de savoir comment on définit l'intelligence, non ?

LGDA a écrit:
Le véganisme est une religion, c'est tout !

Il n'y a aucun fondement logique ou scientifique à cette démarche.
DonPanic a écrit:
Je ne dirais pas ça, tout juste une secte de gens tout à fait égocentriques donneurs de leçons de morale.

ça me rappelle une discussion que j'ai entendu il y a peu, où on disait peu ou prou la même chose.

C'est d'ailleurs assez amusant, car si tout le monde a à peu près la même opinion de l'ensemble des vegans, ils ont aussi en commun de ne fréquenter aucun vegan. Bien sûr, les vegans sont des sectaires, tout à fait infréquentables, c'est une bonne raison pour éviter d'en rencontrer et ne jamais discuter avec eux. Certes, mais sans jamais en fréquenter, comment savoir comment ils sont ?

Heureusement, Internet nous guide. On trouve parfois des vegans dans des discussions sur des forums, blogs, ou Facebook. En général, ça se passe comme ça :
Citation :
Vegan intolérant, abruti et sectaire : pour ma part, je suis vegan, ça veut dire que je ne mange pas de produits animaux
Non-vegan très ouvert : et les plantes, elles ont pas mal quand tu les manges ? Tu ferais mieux d'arrêter de manger tout court, ça nous fera du bien
Autre non-vegan ouvert et logique : Putain, encore un vegan qui vient nous faire chier avec ses leçons de morale. Va voir ailleurs, donneur de leçon, laisse-nous bouffer la viande en paix !

C'est là que je reviens à ce que j'ai cité quelques messages plus haut, et toujours aussi vrai :
yoda a écrit:
narduccio a écrit:
Tandis que l'on perçoit que le végétarien, il refuse de manger de la viande car il veut se croire vertueux, donc en fait, il proclame que nous ne sommes pas vertueux, voire que nous sommes impurs
Évidemment !
La même réaction démesurée que face à l'éducation non-violente (les laxistes !) ou encore l'allaitement maternel (les perverses !)...

Mais pourquoi les gens les plus virulents sont ceux dont les idées (ou le plus souvent l'absence d'idée) ne les poussent pas du tout vers le véganisme ? Et pas ceux qui admettent l'aspect vertueux du veganisme sans en être capable, ou sans partager totalement l'idée ? (et qui du coup peuvent vraiment se sentir non vertueux)

Et pourquoi les gens qui ne fument pas, ils peuvent le dire dans un forum sans se faire lapider par les fumeurs (du moins tant qu'ils ne se plaignent pas d'être enfumés) ? Parce que les fumeurs ne sont pas assez majoritaires ?

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7938
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Lun 16 Avr 2018 - 11:48

Prochain Thriller: le silence des poireaux Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7938
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Lun 16 Avr 2018 - 11:53

lgda a écrit:
Le véganisme est une religion, c'est tout !

Il n'y a aucun fondement logique ou scientifique à cette démarche.

Il y a tout de même une logique écologique globale, c'est mathématiquement indéniable.
Le bilan énergétique de la consommation de plantes est meilleur que celui de la consommation d'animaux.
Faudra d'ailleurs en parler au lion, ce con.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4736
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Lun 16 Avr 2018 - 15:52

Je connais quelques végans. Il s'agit du fils de ma compagne, des enfants d'un couple d'amis (en fait, ils ont 4 enfants, dont une fille végétarienne et une belle-fille végan, les repas en famille sont assez difficile à organiser), la copine d'un collègue de travail. En fait, l'un des problèmes ets que comme tous sectaires, ils ont raison et les autres ont tort, aucun moyen de discuter ouvertement avec eux ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2162
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Lun 16 Avr 2018 - 21:55

narduccio a écrit:
En fait, l'un des problèmes ets que comme tous sectaires, ils ont raison et les autres ont tort, aucun moyen de discuter ouvertement avec eux ...
Ce qui fait passer les vegans pour sectaires, n'est-ce pas tout simplement l'habitude qu'a le commun des mortels de considérer par défaut qu'un vegan est quelqu'un qui est un peu bête et qu'on ne lui a pas assez bien expliqué tous les bienfaits qu'il y a à manger de la viande ? Du coup, si on ne parvient pas à la convaincre de manger de la viande, comme ils ont tort et refusent de s'en rendre compte, ils sont sectaires ?

Après, c'est aussi le problème de la majorité. Quand une majorité écrasante pense la même chose sur un point de morale ou une quelconque question irréfutable, il est rapide de penser qu'elle a forcément raison et que la minorité est en tort.
Un athée est sectaire dans un milieu religieux, il est impossible de discuter avec lui, il est bourré de mauvaise foi alors qu'il y a tant d'arguments en faveur de l'existence de Dieu !
Un croyant est sectaire dans un milieu athée, il est impossible de discuter avec lui, il est bourré de mauvaise foi alors qu'il y a tant d'arguments en faveur de l'inexistence des dieux ! Faut qu'il soit con pour y croire.
Un vegan est sectaire dans un milieu de bouffeurs de viande, il est impossible de discuter avec lui, il est convaincu d'avoir raison de ne pas vouloir faire de mal aux animaux alors que le saucisson, c'est tellement bon !
Un bouffeur de viande est dans l'illégalité dans une société vegan. Mais quelqu'un qui voudrait retourner à la consommation de viande, lui, est un sectaire arriéré et sanguinaire hermétique à la raison.

Perso, quand je rencontre un vegan ou un végétarien, je vois pas en quoi ce qu'il refuse de manger me concerne. Je vois pas pourquoi je devrais me transformer en mère-la-morale à lui expliquer que c'est mal ce qu'il fait (surtout que je vois pas trop où est le mal et qui sont les victimes). En plus, au moins, il me fait pas chier. C'est pas comme ces antivax ou ces antigluten qui eux, ne se reposent pas sur une quelconque caution morale, mais sur la certitude qu'ils savent tout et que le gouvernement nous ment et que si je ne fais pas comme eux, je suis une idiote qui ne comprend rien à rien. Et encore, rarement en face-à-face, y'a que sur Internet qu'ils sont chiants.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
narduccio



Nombre de messages : 4736
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Mar 17 Avr 2018 - 0:18

yoda a écrit:
narduccio a écrit:
En fait, l'un des problèmes ets que comme tous sectaires, ils ont raison et les autres ont tort, aucun moyen de discuter ouvertement avec eux ...
Ce qui fait passer les vegans pour sectaires, n'est-ce pas tout simplement l'habitude qu'a le commun des mortels de considérer par défaut qu'un vegan est quelqu'un qui est un peu bête et qu'on ne lui a pas assez bien expliqué tous les bienfaits qu'il y a à manger de la viande ? Du coup, si on ne parvient pas à la convaincre de manger de la viande, comme ils ont tort et refusent de s'en rendre compte, ils sont sectaires ?

Non, ce qui fait passer un végan pour sectaire c'est sa moue dégoutée quant tu évoque le prochain repas. C'est le fait qu'il ne se prive pas de signaler qu'il n'est pas un assasin car il ne profite pas des animaux. Quand je sens qu'on cherche à me faire passer pour un monstre sans cœur, j'ai tendance à devenir un peu con ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7938
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Mar 17 Avr 2018 - 9:20

La comparaison avec la religion n'est pas si bête.
Quand on croit en Dieu sans vouloir me convaincre que j'ai tort de ne pas croire, cela ne me dérange pas. Mais les croyants les plus farouches (=les plus extremes) sont aussi ceux qui ont le plus tendance à voir dans ceux qui ne croient pas des pécheurs et donc de vouloir les remettre sur le droit chemin.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1096
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Régime vegan   Mar 17 Avr 2018 - 10:06

yoda a écrit:
Ce qui fait passer les vegans pour sectaires, n'est-ce pas tout simplement l'habitude qu'a le commun des mortels de considérer par défaut qu'un vegan est quelqu'un qui est un peu bête et qu'on ne lui a pas assez bien expliqué tous les bienfaits qu'il y a à manger de la viande ? Du coup, si on ne parvient pas à la convaincre de manger de la viande, comme ils ont tort et refusent de s'en rendre compte, ils sont sectaires ?

Qu'un végan m'appelle un omnivore, c'est objectif, pas de problème.
Il se définit comme végan, végétarien ou végétalien, ça marche.

S'il, elle, est sympa, pas de problème, je l'inviterai à un repas potage de potiron, crêpes de lentilles corail et salades, comme je m'en fais de temps à autre.
Idem un musulman , j'irai acheter la bidoche halal, je planquerai bouteilles de jaja et de bière.

Mais s'il nomme les omnivores des "spécistes" ou des "viandistes" avec une connotation injurieuse,
m'explique que je suis objectivement complice de la torture et l'assassinat de "millions de pauvres bêtes",
que j'ai des mœurs cruels et barbares, je l'enverrai bouler ailleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
yoda

avatar

Nombre de messages : 2162
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Mar 17 Avr 2018 - 23:20

narduccio a écrit:
Non, ce qui fait passer un végan pour sectaire c'est sa moue dégoutée quant tu évoque le prochain repas.

Je connais des gens qui détestent le fromage, qui peuvent difficilement retenir une moue dégoûtée en voyant mon assiette, je ne les considère pas comme sectaire pour autant.
J'ai connu un non-croyant élevé dans une culture musulmane. Il était incapable de goûter au porc car il était trop marqué par son éducation qui lui avait inculqué que c'était sale et répugnant.
Je peux parfaitement comprendre qu'on puisse être dégoûté par certains aliments, même si ce n'est que culturel et pas par goût. Maintenant, c'est vrai que tout le monde n'est pas comme moi. Je me souviens encore de quelqu'un qui avait hébergé des Indiens et qui était choquée qu'ils aient refusé de goûter à la viande. Je suppose que cette même personne qui les considérait comme sectaires n'aurait pas accepté de manger des insectes dans un autre pays, sans pour autant se considérer aussi négativement qu'elle considérait ces Indiens.

narduccio a écrit:
C'est le fait qu'il ne se prive pas de signaler qu'il n'est pas un assasin car il ne profite pas des animaux. Quand je sens qu'on cherche à me faire passer pour un monstre sans cœur, j'ai tendance à devenir un peu con ...
Pourtant, c'est la vérité. Quand on bouffe de la viande, il a bien fallu tuer un animal pour ça. Faut-il se cacher la vérité parce qu'elle est blessante ?
Après, si comme avec DonPanic, ça passe plutôt au mépris et à l'insulte, en effet, autant ne pas les fréquenter. Pour ma part, jamais je ne me suis fait insulter de manger de la viande.

Steph a écrit:
La comparaison avec la religion n'est pas si bête.
Quand on croit en Dieu sans vouloir me convaincre que j'ai tort de ne pas croire, cela ne me dérange pas. Mais les croyants les plus farouches (=les plus extremes) sont aussi ceux qui ont le plus tendance à voir dans ceux qui ne croient pas des pécheurs et donc de vouloir les remettre sur le droit chemin.
Mais faut prendre en compte le milieu, aussi. Parce que admettons que le religion porte assez vite sur les extrêmes, et que 25% des croyants sont prosélytes. Imaginons qu'au contraire les non-croyants sont cools et que seuls 5% d'entre eux sont prosélytes.
Si les religieux représentent 5% de la population (ce qui correspond à la proportion de végétariens, végétaliens et vegans en France), un croyant rencontrera bien plus souvent un prosélyte qui lui expliquera à quel point sa religion est idiote, qu'un non-croyant rencontrera un prosélyte qui voudra le convaincre d'adopter sa religion.
De plus, quand le religieux voudra convaincre un non-croyant sur sa religion, 95% des personnes autour de lui soutiendront le non-croyant, autant dire qu'il va pas trop se la ramener. Par contre, s'il y a parmi l'entourage un non-croyant prosélyte, lui sera soutenu par 95% de la population autour de lui.

Pour revenir au veganisme, comme statistiquement, un vegan doit se faire expliquer autant de fois par jour à quel point il a tort qu'un mangeur de viande le subit dans toute sa vie, peut-on en déduire que nous sommes quand même nettement plus sectaires et fermés que les vegans ?

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
narduccio



Nombre de messages : 4736
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Mer 18 Avr 2018 - 0:10

yoda a écrit:
narduccio a écrit:
C'est le fait qu'il ne se prive pas de signaler qu'il n'est pas un assasin car il ne profite pas des animaux. Quand je sens qu'on cherche à me faire passer pour un monstre sans cœur, j'ai tendance à devenir un peu con ...
Pourtant, c'est la vérité. Quand on bouffe de la viande, il a bien fallu tuer un animal pour ça. Faut-il se cacher la vérité parce qu'elle est blessante ?
Après, si comme avec DonPanic, ça passe plutôt au mépris et à l'insulte, en effet, autant ne pas les fréquenter. Pour ma part, jamais je ne me suis fait insulter de manger de la viande.

Désolé, mais sur le plan philosophique, ce n'est pas la même chose. On ne considère pas que le lion est un assassin ... c'est dans sa nature de manger des pauvres antilopes, et tout autre animal lui passant à portée de canines au moment où son estomac crie famine... Nous sommes des animaux, nous ne sommes pas des Dieux, ou des anges, et encore moins des êtres supérieurs. En fait, sur le plan philosophique, le végan cherche à se placer au-dessus la nature qui l'a fait omnivore, lui a décidé qu'il ne le serait pas. Effectivement, notre culture nous permet de pallier aux carences alimentaires. Car un vrai régime végane a besoin de compléments alimentaires, ce qui n'est pas le cas pour un homme (ou une femme) qui a un régime omnivore équilibré et qui donc ne mange pas de viande à tous ses repas. Bref, par principe, un végane se place au-dessus de sa condition animale.

Or, c'est quelque chose qui a déjà existé, je ne me rappelle plus du nom du philosophe du Moyen-âge qui a écrit un texte sur les gens qui cherchaient la nourriture idéale. En fait, elle n'existe pas. Le régime idéal pour celui qui refuse sa nature omnivore n'existe pas. La culture permet de contourner cet obstacle, je te l'accorde, mais c'est bien la preuve que l'on veut se mettre au-dessus des lois de la Nature

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4736
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Mer 18 Avr 2018 - 23:57

Plus haut, j'ai évoqué une raison philosophique qui fait que je m'oppose aux végans. J'en ai une autre, mais d'abord voici un article du Monde sur -[gratuit]-[tous]&utm_campaign=keywee_acquisition&utm_medium=Social&utm_source=Facebook&kwp_0=761098]Jocelyne Porcher, la meilleure ennemie des militants végans

Citation :
Parce qu’elle s’oppose aux discours et aux méthodes de ceux qui luttent pour l’abolition de l’élevage et des abattoirs – dont l’association L214 –, Jocelyne Porcher est devenue une des meilleures ennemies des militants végans. « Je reçois beaucoup de mails dans lesquels on me traite de personne sans cœur, sans compassion. Mais mon moteur, ce n’est pas la compassion, c’est le respect des animaux. »

Et, en fait, après avoir lu sa tribune sur Libération, je pense qu'elle résume mieux que moi tout cela : Pourquoi les végans ont tout faux

Les végans veulent tellement de bien aux animaux que certains d'entre eux ont proposé de stériliser les animaux de ferme qu'on ne consommerait plus ... Soit disant pour éviter e les faire souffrir, mais aussi parce qu'il faut bien libérer les espaces pour cultiver les plantes.

Et j'adore sa conclusion :
Citation :
La consommation de la viande a introduit, dès la préhistoire, l’obligation du partage, l’invention de la logique du don et du contre-don car un chasseur ne consomme jamais son propre gibier. Don et contre-don sont aussi au fondement de nos rapports sociaux avec les animaux. Donner - recevoir - rendre est le triptyque de nos liens. Que sera l’humanité sans cet échange fondamental ?

Cela n'a l'air de rien, ou de pas grand chose, mais il est vrai que ce don / contre-don, c'est le début de la sociabilisation, de la culture. Un don / contre-don ne peut exister que parce qu'on accepter de considérer l'Autre comme étant un égal. C'est peut-être l'une des plus grandes inventions de l'histoire de l'Humanité

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7938
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Jeu 19 Avr 2018 - 10:04

Perso je ne comprend pas son laius.
Je ne comprend pas non plus pourquoi on ne peut partager que la viande ou les animaux.
La plupart des arguments sont fallacieux, je trouve. La production de fumier est tout simplement ridicule.

La philosophie végane en elle-même est parfaitement saine (un peu borderline quand même, on peut basculer facilement dans le malsain), c'est le prosélytisme et la moralisation qui sont exaspérants.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4736
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Jeu 19 Avr 2018 - 10:22

Steph a écrit:
Perso je ne comprend pas son laius.
Je ne comprend pas non plus pourquoi on ne peut partager que la viande ou les animaux.
Dans les sociétés qui pratiquent le don / contre-don, on échnage surtout des aliments dont la production est pléthorique par rapport à l'usage. Mais, il faut aussi une certaine rareté. En fait, dans certaines régions, quand c'est la saison de tel plante, on en trouve partout. Si tout le monde va cueillir des cerises, quel serait la symbolique de donner une partie de sa cueillette au voisin pour en recevoir une partie de la sienne (mais, le cas existe, ou plutôt à existé). Quand un chasseur du paléolithique tuait certains animaux, il avait de la viande pour 10 ou 15 personnes, viande qui devenait inconsommable dans les 2 ou 3 jours ... Dans le cas des mammouths, l'exemple est encore plus parlant, il faut pas mal de chasseurs pour piéger et tuer un tel animal, mais on a de la viande pour plusieurs clans...

Steph a écrit:
La philosophie végane en elle-même est parfaitement saine (un peu borderline quand même, on peut basculer facilement dans le malsain), c'est le prosélytisme et la moralisation qui sont exaspérants.

Les prémisses de la philosophie végane repose sur le fait que notre condition d'humains nous permet de nous libérer de notre condition animale en ne respectant pas les besoins de notre corps ... Je ne pense pas que ce soit soit et d'ailleurs, le fait de devoir complémenter l'alimentation en dit long ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6160
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Régime vegan   Jeu 19 Avr 2018 - 14:10

Je pense que l'on a dit tout l'essentiel.

Je plussoie Donpanic en ce qui concerne les règles élémentaires de la courtoisie, lors d'invitation d'un vegane / végétarien / omnivore à table. Je plussoie également Steph, lorsqu'il dit que le bilan global énergétique est largement favorable aux veganes, j'ajouterai, pour autant qu'ils ne fassent pas venir des antipodes, les éléments nutritifs indispensable à l'équilibre du corps. D'autant qu'il est des agricultures bien peu respectueuses de l'environnement et donc du monde animal.
Il est un fait, qu'il est certainement plus aisé d'être vegan dans le pourtour méditerranéen qu'en bordure de la Baltique, lieu ou j' ai pu constater la pauvreté de la diversité dans les rayons fruits et légumes, par contre les cochonnailles.... Smile
L’extrémisme de certains dévalorisent d'ailleurs la cause qu'ils défendent, mais ce n'est pas propre aux seuls vegane, mais bien à toutes les formes d’extrémismes.

J'ai lu 3 livres, celui de Mathieu Ricard (plaidoyer pour les animaux), celui De Frederic Lenoir (lettre ouverte aux animaux et à ceux qui les aiment) et celui de J.P. Coffe (Arrêtons de manger de la merde),
Je reproche aux deux premiers, d'établir une hiérarchie dans la sensibilité, mais que savons nous de la sensibilité ? , rien ou presque, sauf ce que nous en dit la science. Or il me semble qu' à cause de notre ignorance, qu'il vaudrait mieux respecter toute forme de vie, quel qu'elle soit, animale et végétale. Est-ce à dire que nous ne pouvons rien manger ? Certes non, l'être humain à aussi des droits, et ce sont les mêmes que ceux que possèdent tout êtres vivants sur cette terre, le droit de se nourrir, mais par contre, l'être humain n'a pas le droit de faire souffrir, d'autant qu'il a le choix des moyens.
J.P. Coffe, quant à lui, sous entend, qu'un animal heureux ne peut donner que de bons produits, et je suis en accord avec cela. J'y ajouterai qu'il en va de même pour les plantes, d'ou mes essais de permaculture.

Alors que faut-il faire ? Le bon chemin, comme c'est souvent le cas, est au centre, je pense que d'être végétarien est la meilleure solution, on utilise les animaux, sans pour autant les exploiter, on diminue les élevages de manière drastique , ainsi, l'on ne s'écarte pas du monde animal, ce qui serait, à mon avis, très mauvais et de plus, un élevage "doux" est du donnant donnant, l'homme utilise l'animal pour ses besoins, l'animal, trouve aide et protection.

En fait, tout un chacun devrait suivre une charte du bon consommateur qui prévoit le respect de toute vie, et libre à certains d'être, végane, végétarien, omnivore,

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1096
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Régime vegan   Dim 22 Avr 2018 - 15:18

Steph a écrit:
lgda a écrit:
Le véganisme est une religion, c'est tout !
Il n'y a aucun fondement logique ou scientifique à cette démarche.

Il y a tout de même une logique écologique globale, c'est mathématiquement indéniable.
Le bilan énergétique de la consommation de plantes est meilleur que celui de la consommation d'animaux.
Faudra d'ailleurs en parler au lion, ce con.

Où t'as vu une logique écologique végan ? Suspect

Qu'est-ce qu'on à se soucier du bilan énergétique global s'agissant des terres non rentables et quasi inexploitables pour l'agriculture,
steppes arides, terres pentues, pierreuses, que seul l'élevage peut valoriser et dont le soleil fournit l'énergie de base?

Et faudrait priver de cette source de nourriture partie de l'humanité au nom de la sensiblerie véganiste?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Régime vegan   

Revenir en haut Aller en bas
 
Régime vegan
Revenir en haut 
Page 6 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» Règles à suivre pour un régime vegan sain et équilibré
» Régime vegan
» Maigrir avec un régime végétalien?
» Les enfants peuvent-ils suivre un régime végétarien ?
» Mère vegan en justice pr régime alimentaire des enfants

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Société-
Sauter vers: