FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Galilée remis en cause?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PtitGG

avatar

Nombre de messages : 1209
Age : 39
Localisation : Au pays de la Rosette
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Galilée remis en cause?   Jeu 21 Avr 2016 - 19:21

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Galilée remis en cause?   Ven 22 Avr 2016 - 9:23

Salut

Je ne comprend pas en quoi les théories de Galilée et d' Einstein soient remis en cause dans le cas présent.

Leur théorie sera donc remise en cause si l'on s'aperçoit qu'il existe une différence d'attraction entre les deux corps, mais il doit en exister une, car si le corps attractif principal, la terre, exerce bien une même attraction sur les deux corps, il n'en certainement pas de même sur les deux corps secondaires, le plus massif attirera la terre plus que le moins massif ce qui donnera comme résultat que la chute de l'un sera plus rapide que l'autre.

Bien que, je me demande si une précision de 10 puissance -15 soit suffisant pour y voir une différence.
C'est peut être justement ce manque de précision qui pourrait donner les résultats espérés, car si cela donne un résultat différent, cela voudrait dire que la masse de la terre peut attirer différemment deux corps de masse différente.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7860
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Galilée remis en cause?   Ven 22 Avr 2016 - 11:48

Passionnant.
J'ai regardé pendant 2h hier une émission passionnante sur l'astronomie, les trous noirs, la physique quantique, les univers paralleles tout ca.
Très difficile à appréhender, même avec force animations le cerveau atteint parfois ses limites ou en tout cas les miennes.
Il a notamment été question du projet SETI, commencé en 1961!!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PtitGG

avatar

Nombre de messages : 1209
Age : 39
Localisation : Au pays de la Rosette
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Galilée remis en cause?   Ven 22 Avr 2016 - 17:29

De ce que je comprends du but, c'est de déceler une toute petite différence (à l'échelle 10-15 ... petit est un trop grand mot) qui traduirait une influence quantique qui n'est pour l'instant pas prévue dans la théorie de Galilée et d'Einstein.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PtitGG

avatar

Nombre de messages : 1209
Age : 39
Localisation : Au pays de la Rosette
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Galilée remis en cause?   Sam 23 Avr 2016 - 13:06

un peu plus d'explication : http://www.20minutes.fr/sciences/1832183-20160422-mission-microscope-remettre-cause-theorie-einstein-vaut-mieux-etre-coup

Je suppose que ce sont les positions des cylindres qui vont être mesurées pendant l'expérience.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4656
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Galilée remis en cause?   Lun 25 Avr 2016 - 1:28

PtitGG a écrit:
On devrait le savoir dans quelques années : http://www.20minutes.fr/sciences/1829139-20160418-projet-microscope-pourrait-etre-bouleversement-physique

Il est dommage que pour gonfler leurs tirages certains médias se croient obligés à utiliser des titres qui correspondent si peu à la réalité. Le but officiel de cette mission est :

Citation :
Au 17e siècle, Galilée imagine, sans la réaliser, une expérience du haut de la Tour de Pise où il laisse tomber en même temps 2 objets de nature et de masse différente. Dans sa théorie, les 2 corps touchant le sol exactement au même moment, il en déduit que dans le vide, tous les corps tombent avec la même vitesse, quelle que soit leur masse ou leur composition. C’est ce qu’on appelle l’universalité de la chute libre ou encore l’équivalence entre la masse pesante (sensible à l’attraction gravitationnelle) et la masse inerte (sensible au changement de mouvement). Cette observation sera érigée en principe, dit d’équivalence, par Albert Einstein qui en fera le fondement de sa théorie de la relativité générale.

Récemment vérifié avec un degré de précision relative de l’ordre de 10-13, ce principe est toutefois encore mis à l’épreuve car les nouvelles théories – qui cherchent à concilier la gravitation avec les autres interactions fondamentales (nucléaire et électromagnétique) –  prédisent qu’il pourrait être violé à un niveau très faible. Le satellite Microscope (MICROSatellite à traînée Compensée pour l'Observation du Principe d'Equivalence) permettra d'aller encore plus loin et de le tester avec une précision de l’ordre de 10-15. En effet, dans l’espace, il est possible d’étudier le mouvement relatif de 2 corps en réalisant une chute libre la plus parfaite possible, à l’abri des perturbations dues à la Terre (notamment sismiques), et en mettant à profit le mouvement de chute libre permanent dont est animé un satellite en orbite, avec des mesures sur plusieurs mois d’affilée.

Pour cela, 2 masses cylindriques concentriques constituées de matériaux différents – l'une en titane et l'autre avec un alliage de platine et de rhodium –  seront minutieusement contrôlées afin de rester immobiles par rapport au satellite dans un double accéléromètre électrostatique différentiel. Si le principe d'équivalence est vérifié, les 2 masses subiront la même accélération de contrôle. Si des accélérations différentes doivent être appliquées, cela mettra en évidence une violation du principe d'équivalence, ce qui constituerait alors un événement majeur pour la physique.

Cette expérience sera embarquée sur un microsatellite de la filière Myriade du CNES de 300 kg (contre 100-150 kg habituellement) et équipé de micropropulseurs à gaz froid capables de compenser les plus infimes perturbations de trajectoire qui risqueraient de fausser les résultats. Le CNES finance cette mission à 90% et en assure la maîtrise d'œuvre : développement de la plate-forme du satellite, intégration et essais sur le satellite jusqu'à son lancement, réalisation et opération du centre de contrôle.

Cnes : microscope

Une des phrases importantes du communiqué du CNES est "Si des accélérations différentes doivent être appliquées, cela mettra en évidence une violation du principe d'équivalence, ce qui constituerait alors un événement majeur pour la physique." Bref, il y a une forte probabilité que l'expérience donne un résultat conforme à l'attendu. Mais, de nombreux scientifiques seraient heureux que ce ne soit pas le cas. En fait, tous les scientifiques du domaine concerné, et Einstein le premier, ont conscience que la théorie de la relativité générale  n'est pas complète. Comme n'étaient pas complètes les équations de Newton qui furent remplacées par celles d'Einstein. Bref, il faut dépasser la théorie d'Einstein. Or, pour l'instant, aucune des théories concurrentes n'arrive à obtenir une précision supérieure ou à réaliser des prédictions qui se sont révélées juste.

Bref, la physique est dans une impasse : une théorie qui n'arrive pas à tout expliquer et qui devient erronée dès que l'on va vers l'infiniment petit. Mais, une théorie qu'aucune expérience n'a pris en défaut dans le domaine qui est le sien. On dirait presque qu'il y a 2 mondes, celui qui obéit à la physique de la relativité générale et celui qui obéit aux lois quantiques. Personne n'a trouvé de solutions pour concilier ces 2 domaines de la physique et qui sont tous les 2 régit par 2 théories proposées par Einstein.

Et donc, ils sont nombreux a espérer que la mission réussisse, mais que l'expérience montre une différence entre la théorie d'Einstein et les mesures. Car s'il y a une différence, ils pourront essayer de trouver quelque chose qui explique la différence. Et ils sauront dans quel ordre de grandeur ils doivent chercher. La théorie d'Einstein fut validé à son époque car on a observé des petites variations, vis à vis des résultats des équations de Newton) qui correspondaient exactement à ce qu'avait prédit Einstein.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Galilée remis en cause?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Galilée remis en cause?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Galilée remis en cause?
» les yeux de Galilée
» Galilée, le messager des étoiles
» Tornade en Galilée
» "Vie de Galilée"de Brecht et..humanisme (1ère L)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Physique-
Sauter vers: