FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mar 8 Mar 2016 - 10:43



Deux natures vivent en symbiose et s'échangent leur énergie : la nature de matière et la nature de métamatière. L'instinct de la nature matérielle est transféré dans la nature de métamatière, l'intelligence de la nature de métamatière est transférée dans la nature de matière. Le transfert vital d'énergies est réalisé par deux espèces d'êtres vivants d'exception : les esprits pour le coté métamatériel et les humains pour le coté matériel.

Pour accomplir leur mission les esprits et les humains ont deux énergies pour vivre : l'instinct et l'intelligence alors que les autres espèces en ont une, l'instinct s'ils vivent dans la nature de matière, l'intelligence s'ils vivent dans la nature de métamatière.

Le Terrien, fratrie humaine habitant la planète Terre, a l'intelligence en plus des instincts ce qui lui confère des pouvoirs exceptionnels par rapports aux telluriens : les espèces animales et végétales terrestres. Elles n'ont que l'instinct pour vivre. Le revers de la médaille, si l'intelligence est laissée sans contrôle le Terrien est capable d'anéantir la biodiversité terrestre par des comportements intelligents anarchiques.

La nature de métamatière a donné l'intelligence aux humains pour que sa participation dans la symbiose avec la nature terrestre puisse se concrétiser. Toute action humaine intelligente doit avoir l'aval de la nature de métamatière. Toute intervention humaine dans la nature matérielle doit d'abord être acceptée par l'instance détentrice et émettrice de l'énergie intelligence. Pour abattre un animal ou un végétal par exemple un humain se mettra en cohérence avec le métamatériel via la fonction croire laquelle est la seule liaison entre le matériel et son partenaire le métamatériel.

L'espèce humaine est l'archétype des biodiversités installées sur les planètes habitables. Les espèces animales et végétales s'harmonisent autour d'elle pour former des biodiversités idéales chères à l'univers de matière. Elles sont sa personnalité. La vie d'un humain prévaut sur la vie d'un animal ou d'un végétal. La vie d'un animal prévaut sur celle d'un végétal.

Toute action intelligente humaine impactant la nature terrestre se fera avec le consentement de la nature de métamatière ou ne se fera pas. Les humains sont de simples exécutants au sein de la super-symbiose des univers matériel et métamatériel. Ils sont dotés d'intelligence uniquement pour permettre le passage des énergies symbiotiques. Grâce à la fonction croire, ils récupèrent l'intelligence métamatérielle et la diffusent dans la nature de matière, ils envoient l'instinct matériel en direction de la nature de métamatière. En aucun cas ils doivent agir en intelligence sur la biodiversité matérielle sans l'aval de la nature de métamatière. La biodiversité, personnalité de l'univers de matière, est hautement sensible à l'intelligence humaine anarchique.

http://univers-sans-matiere.over-blog.com
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4567
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mar 8 Mar 2016 - 14:24

Tiens mais qui revoilà ???
ça manquait ces textes sans queue ni tête !
tu peux t'étendre mais pas trop sinon gare aux ciseaux !!

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7860
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mar 8 Mar 2016 - 15:08

Claude a juste besoin de place pour étendre sa prose, il ne daigne pas lire les réponses et encore moins en tenir compte.
Moi j'ai bien aimé la "fratrie humaine". Quand on voit l'état de la planète, il faut être aveugle pour y voir une fratrie.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4567
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mar 8 Mar 2016 - 16:20

Steph a écrit:
Quand on voit l'état de la planète, il faut être aveugle pour y voir une fratrie.
C'est l'hyperamour qu'il extraporte au supragenre métahumain qui le rend totalaveugle...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mer 9 Mar 2016 - 10:08

L'Humain est éternel en petit, au niveau de l'individu. Pendant sa vie matérielle, il se créé un patrimoine métamatériel qu'il utilisera après la mort de son corps de matière. Il se verra vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité avec ce qu'il aura généré comme capital métamatériel.

L'Humain est éternel en grand, au niveau de l'espèce. Il est capable de se reproduire à l'infini sur une infinité de planètes habitables et éterniser ainsi l'indispensable espèce humaine.

La venue du Terrien sur Terre entre dans une logique d'éternisation de l'espèce humaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7860
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mer 9 Mar 2016 - 11:14

Moi je dis qu'après la mort nous vivons éternellement sur un Spaghetti et surfons sur des vagues de Sauce Tomate.
Qui est-ce qui me prouve que j'ai faux?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mer 9 Mar 2016 - 11:47

Rien est caché aux humains pas même l'invisible et l'impalpable nature de métamatière. Ils en ont une vision quasi quotidienne dans leurs rêves. Les rêves font partie intégrante de la nature de métamatière. Pour rêver, il faut avoir accès à cette nature. Les animaux et les végétaux n'y ont pas accès. Seule l'espèce humaine y a accès parce qu'elle est dotée de son énergie, l'intelligence. Les animaux et les végétaux ne rêvent pas. Seuls les humains rêvent. Rien n'est caché aux humains, pas même l'invisible métamatière. Ils en ont une vision quasi quotidienne dans leurs rêves Les mondes matériel et métamatériel se rencontrent chez les humains. Ils vivent leur vie quotidienne dans la nature de matière et ils se voient vivre dans la nature de métamtière dans leurs rêves. Les rêves sont une fenêtre ouverte sur la nature de métamatière accessible aux humains. Dans leur rêves; ils se voient vivre dans une nature différente de la nature de matière. c'est la nature de métamatière. Les rêves ne sont pas issus du cerveau. ils sont issus de la gestation d'un esprit qui se génère dan notre vie quotidienne Une preuve ? Le cerveau mort, nous continuons à rêver pour l'éternité. Seuls les humains rêvent. Seuls les humains ont accès à la nature de métamatière. Les rêves sont produits par l'intelligence. Les animaux et les végétaux n'ont pas l'intelligence. Ils ne rêvent pas. Ils n'ont pas accès à la nature de métamatière. Ils vivent, ils meurent et puis plus rien !!! Les humains, eux, vivent, leur corps de matière meurt mais les humains ne meurent pas. Après la mort de leur corps de matière, ils se voient vivre dans la nature de métamatière pour l'éternité. Le somnambulisme est une forme pathologique du sommeil. Rien à voir avec les rêves ! La Science n'a pas et n'aura jamais les outils matériels pour visionner les rêves. Elle ne peut que détecter les soubressauts du corps en sommeil dus aux connections neurologiques. Ce ne sont pas les rêves ! Parce que les rêves ne sont pas issus du cerveau humain mais de la gestation d'un esprit qui se génère au dépend de la vie humaine. Dans nos rêves nous visionnons l'état de croissance de notre foétus d'esprit. Au travers des rêves nous pouvons orienter ou persévérer dans nos comportements quotidiens de façon à ce qu'ils produisent des particules de métamatière les plus saines que possibles lesquelles génèreront un esprit le plus conforme que possible afin qu'il naissent le plus viable que possible. A la mort de notre corps de matière nous nous verrons vivre dans la vie de l'esprit issu de notre propre vie pour l'éternité. Les rêves sont liés à l'intelligence. Les animaux et les végétaux n'ont pas cette énergie. Ils n'ont que l'instinct. Ils ne rêvent pas. Seule l'espèce humaine rêve. Elle possède deux énergies : l'instinct et l'intelligence. Les rêves font partie intégrante de la nature de métamatière. Pour rêver il faut avoir un pied dans cette nature. Seule l'espèce humaine l'a. Elle possède son énergie : l'intelligence. Les animaux ne possèdent pas cette énergie. Ils n'ont que l'instinct pour vivre. Ils ne rêvent donc pas. Seule l'espèce humaine rêve. La Science ne pourrait jamais mettre en évidence les rêves. Ils font partie intégrante de la nature de métamatière. Seule la Croyance est habilitée à étudier la nature de métamatière et donc les rêves.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4567
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mer 9 Mar 2016 - 11:50

Steph a écrit:
Moi je dis qu'après la mort nous vivons éternellement sur un Spaghetti et surfons sur des vagues de Sauce Tomate.
Qui est-ce qui me prouve que j'ai faux?
Moi !!

La sauce carbonara est tellement meilleure et le surf glisse mieux car elle est à base de crème !

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mer 9 Mar 2016 - 15:09

Oui, mais il faut faire attention, le zigoufleur à pédale à emmanchement gauche,  risque fort  d’emmêler le turlusiphon, ce qui donne comme résultat un metaplouf de carabistouilles.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1064
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   Mer 16 Mar 2016 - 2:24

@Claude De Bortoli
Maintenant que vous avez bien chié toute cette métamatière, n'oubliez pas de tirer la chasse
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité   

Revenir en haut Aller en bas
 
Métamatière. Le rapport du Terrien à la biodiversité
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nature de métamatière et le Terrien nouveau-né
» La nature de métamatière et le Terrien nouveau-né
» Quelle rapport de tension à appliquer en tension contiue et en alternative en HT
» Petite Aide pour mon rapport de Stage de 3ème
» Le rapport Cometa: les ovnis et la défense à quoi doit-on se préparer?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Autres-
Sauter vers: