FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
AuteurMessage
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6097
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Mar 23 Aoû 2016 - 11:29

Salut

Nardu a écrit:
et sont plus couvertes que chez nous

Le phénomène a prit de l'ampleur que relativement récemment . Dans les années 70 et 80, beaucoup de femmes s'habillaient encore à l’Européenne, que ce soit en Turquie en Syrie et au Liban. J'ai vu beaucoup de femmes en robes courtes, pas mini toutefois et la première femme que j'ai vu en Burka, c'était en France !. Mais beaucoup portait un voile, mais ce n'était pas pire que les vieilles sicilienne ou Grecques.

L'oncle de mon épouse, lors d'un voyage touristique en Turquie, lors d'une croisière, a assisté à cet épisode: une femme avec un voile est montée sur le bateau et elle a été huée par les Turcs présents.

Le Vieux.



_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
lgda



Nombre de messages : 4583
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Mar 23 Aoû 2016 - 13:41

Le Vieux a écrit:
...Mais beaucoup portait un voile, mais ce n'était pas pire que les vieilles sicilienne ou Grecques....

Pas besoin de chercher si looin !

Il y a 40 ans en Suisse dans les campagnes bien catho, porter le voile signifiait sans aucune ambiguité la non-disponibilité de la personne sur le marché des relations de couple.
Soit que la personne était mariée (cas le plus fréquent)
Soit qu'elle soit célibataire mais ne voulant pas être "importunée"

Et à cette pas si lointaine époque, porter un voile ou assimilé était signe de respectabilité !

Il ne faudrait pas avoir la mémoire trop courte !!

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Mar 23 Aoû 2016 - 16:59

Steph a écrit:
Ecoute il y a eu tellement d'appels à Cologne que la Police a été débordée, c'est pas un fait habituel.
Tellement pas habituel que c'était un non événement pendant une semaine... Le phénomène a pris une ampleur monstrueuse après qu'on a commencé à en parler. C'est à ce moment là que les chiffres ont monté fortement et ont concerné d'autres villes que Cologne. Ce qui signifie que toutes ces femmes tripotées n'auraient probablement jamais porté plainte sans l'emballement médiatique.

Je veux dire, des attouchements et des agressions sexuelles, j'en ai vécu, Je ne suis jamais allée porter plainte. Mais j'imagine quelques instants que ça me serait arrivé la nuit de la Saint-Sylvestre, en Allemagne. Je ne porte pas plus plainte que d'habitude. C'est le quotidien d'une jolie fille, elle va pas porter plainte à chaque fois.
Maintenant, j'apprends cinq jours plus tard dans les journaux que des réfugiés ont agressé une grande quantité de femmes cette nuit-là. Le gars qui m'a agressé était basané ? Je vais porter plainte direct, il y a manifestement un complot, je me dis que ça va aider la police, et puis si pour une fois ce pourri ce retrouve en taule, ce serait cool. Le type qui m'a agressée était blanc ? C'est moins probable que j'y aille, c'est juste un type ordinaire un jour ordinaire...

Actuellement, avec les mois qui ont passé, il n'y a aucune évidence d'un quelconque complot. La dernière version que j'ai entendu parler de banlieusards qui ont décidé via Facebook de se rendre à Cologne pour fêter le nouvel an et qui se sont livrés ensuite aux activités classiques de la racaille en étant pour la plupart bien imbibés. Un coup monté aurait donné lieu à une revendication.
Mais bon, comme explication, du coup, on retombe sur l'emballement médiatique... parce que la racaille de banlieue, je suppose que c'est pas la seule année où ils se déplacent pour faire la fête. Ça signifierait donc qu'il y a chaque année tout autant de femmes violées dans la plus parfaite ignorance. Tout le monde s'en fout tant que les agresseurs ne sont pas des réfugiés ? Ou alors, une bonne partie des agresseurs identifiés ayant été des immigrés récents (mais issus d'Afrique du nord, d'où l'immigration n'était pas particulièrement forte), l'Allemagne a récupéré une forte concentration de connards dans la même année et la même ville par fluctuation statistique ?

Le Vieux a écrit:
Le phénomène a prit de l'ampleur que relativement récemment .
C'est clair. Et c'est certainement pas en tapant sur tous les musulmans qu'on va l'endiguer. Ça fait des années que des musulmans modérés nous mettent en garde contre la poussée du salafisme, sans être écoutés ni aidés. À la place, on soutient l'Arabie Saoudite et on finance le salafisme pour faire rouler nos bagnoles.
Faut dire que c'est très ardu de lutter contre ce phénomène aux méthodes sectaires.

Pour la peine, je partage cette image de Gee que j'aime beaucoup :
https://grisebouille.net/un-jour-en-france/]

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7882
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Mer 24 Aoû 2016 - 10:02

Yoda:
Je risque de secouer un peu tes idées préformatées, tant pis.
Tu ne connais pas sûrement pas cette histoire qui s'est passée en Allemagne, je te la synthétise:
une jeune fille d'extrême gauche se fait agresser sexuellement, elle va porter plainte. Elle décrit ses agresseurs comme blancs avec un fort accent allemand local.
Sous la pression de la police qui relève quelques incohérences, elle finit par avouer que ses agresseurs étaient de type afghan ou irakien.
Comme elle ne voulait pas les stigmatiser encore plus et qu'elle ne voulait pas renier ses principes, elle avait menti.

Ceci montre qu'il y a des jeunes femmes qui ne vont porter plainte que si l'agresseur est basané mais aussi d'autres qui ne portent PAS plainte si l'agresseur est basané.
Tu ne dois pas prendre en compte que les biais qui vont dans le sens de tes idées!
Perso je trouve que c'est un peu léger de balayer d'un geste de la main un tel évènement sous prétexte qu'il a été créé par les médias.
Les médias sont quand même partis de faits réels et au départ on n'avait peu d'informations concernant l'identité des agresseurs, on connaissait juste l'ampleur du problème. C'est seulement par après que les enquêtes ont montré que la très grande majorité était "basanée".
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Mar 30 Aoû 2016 - 17:25

Steph a écrit:
Ceci montre qu'il y a des jeunes femmes qui ne vont porter plainte que si l'agresseur est basané mais aussi d'autres qui ne portent PAS plainte si l'agresseur est basané.
Attention ! Je ne parle pas d'un cas général, mais d'un cas particulier. Celui des agressions de Cologne, où la première information a été "de nombreuses femmes ont été agressées, toutes par des réfugiées". Ça a donné un statut particulier à ces femmes, celles de victimes. Pour toutes celles qui n'avaient pas porté plainte, c'était une délivrance, elles pouvaient porter plainte et être considérées comme des victimes.
C'est sûrement parce que t'es un homme et que tu n'as jamais vécu ça que tu ne peux pas imaginer ce qu'on ressent quand on se fait agresser sexuellement. C'est la honte. On se sent coupable, on s'en veut. On ne porte pas plainte. Parce qu'on est entourées de cette considération, en France, dans nos cultures occidentales. Pour éviter les viols, les femmes doivent faire attention à la façon dont elles s'habillent, à ne pas sortir seules, à ne pas trop boire, à ne pas "allumer". Ce n'est pas la culture musulmane, c'est la culture européenne, qui stipule que c'est aux femmes de faire attention à ne pas être violée - et non aux hommes de faire attention à ne pas violer.
Bref, une femme qui se fait agresser, est coupable.
Et puis un jour, les journaux ont titré "les réfugiés ont agressé sexuellement des femmes à Cologne le jour de l'an". Ces femmes sont passées du statut de coupables à celui de victimes d'un acte terroriste. Mais pas toutes les femmes agressées sexuellement, seulement celles qui l'ont été par des réfugiés, sinon elles ne sont plus victimes d'un attentat, mais coupables d'avoir subit une agression sexuelle.
D'où le fait que, dans ce cas particulier, il est fort logique que les femmes agressées par des arabes aient été plus amenées à porter plainte que celles agressées par des blancs ou des noirs.

Steph a écrit:
Les médias sont quand même partis de faits réels et au départ on n'avait peu d'informations concernant l'identité des agresseurs, on connaissait juste l'ampleur du problème. C'est seulement par après que les enquêtes ont montré que la très grande majorité était "basanée".
Faux, au départ on a cru à un acte terroriste, et les journaux ont titré que les agresseurs étaient des réfugiés. C'est d'ailleurs ce que tu écris au tout début du sujet :
Steph a écrit:
Apparemment il s'agirait essentiellement de réfugiés afghans et syriens.
À ce moment, la presse était sûre qu'il y avait un phénomène d'ampleur jamais vue, liée aux réfugiés, faisant penser à un acte terroriste.
Après quelques jours ou semaines de tapage médiatique, on a appris que ce n'étaient pas des réfugiés, finalement. Et depuis, silence radio. Visiblement, ça n'avait rien d'un attentat...

Alors quoi ? Il y a bien eu un phénomène, mais tout le monde s'en fiche, l'enquête piétine, et on ne saura jamais ?
Ou bien il n'y a pas eu de phénomène ? Des centaines ou des milliers de femmes agressées sexuellement dans des grandes villes au jour de l'an, c'est la routine, le quotidien. Ce qui fait que de victimes, ces femmes redeviennent coupables. C'est comme celle qui meurt tous les 4 jours sous les coups de son mari. On va quand même pas s'inquiéter pour ça. Ce sont des gonzesses, leurs problèmes n'intéresse que les féministes - qui sont, on le rappelle, le pire fléau de l'humanité.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7882
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Mer 31 Aoû 2016 - 9:28

Tu sais je ne voudrais pas entrer dans un débat compliqué et surtout un débat où les hommes sont par avance perdants (!!) mais si on comparait les violences physiques que les femmes subissent et les violences psychiques que les hommes subissent, on risquerait d'avoir des surprises.
Quant au sentiment de culpabilité, je pense qu'il y a un gros problème d'éducation et pas seulement des hommes.
J'ai éduqué ma fille de manière à ce qu'elle soit consciente que son corps lui appartient à elle seule et que c'est elle seule qui décide de ce qu'elle en fait et cela depuis toujours. Elle a eu aussi une visite de pédopsychiatres dans ce sens à l'école mais 1 seule dans toute une vie scolaire ca ne risque pas de les marquer beaucoup.
Elle a toujours eu le droit de refuser un contact physique avec qui que ce soit, même moi, si elle ne le voulait pas.
Le fait est que les adultes trouvent probablement plus commode de retirer le droit à l'autodétermination à l'enfant, c'est plus facile, ca pose moins de problèmes.
Je suis persuadé que les agresseurs sont encouragés par une femme qui a peur, ca leur donne un signal du genre "tu n'as rien à craindre, elle flippe complètement, tu peux y aller".
Face à une femme déterminée ils sont souvent décontenancés et j'espère avoir donné à ma fille une arme efficace contre ce genre d'agression.

Maintenant la question de savoir si c'étaient des réfugiés ou non et si ca a motivé des victimes à porter plainte:
Moi je ne me rappelle pas avoir lu qu'on pensait à un acte terroriste. Cela n'a d'ailleurs aucun sens: agresser des femmes seules n'a rien d'un acte terroriste!
Le 8 janvier (la veille de mon intervention sur le forum), le ministère signale que parmi les agresseurs il y aurait des réfugiés.
A ce moment il y a 32 suspects dont 3 allemands. Par la suite on a corrigé le tableau, mais il faut dire que les agresseurs n'avaient pas tatoué leur origine sur leur front.
Par la suite, on a même appris que des réfugiés avaient aidé certaines femmes, ca ce sont les petites histoires dont rafolent les journaux mais bon ca ne fait de mal de remettre un peu l'église au milieu du village.
A ce moent la plupart des plaintes ont déjà été déposées, il n'y a pas eu de vague de plaintes à la suite de cette annonce.
D'ailleurs les descriptions des policiers, des victimes et des témoins concordent: il s'agirait essentiellement de gens basanés.
Seraient-ils tous manipulés, y compris les témoins? En fait toute l'Allemagne ne porte plainte ou ne dépose de témoignage que si c'est un basané et les policiens ne retiennent que les gens de couleur, c'est bien ca?

En fait la question essentielle pour les allemands c'est de savoir s'il s'agit de bandes organisées, cela expliquerait que les agresseurs appartiennent à quelques nationalités seulement.
Car il y a eu à la fois vol et agression sexuelle.
Moi ce que j'en dit, c'est qu'elles doivent être vachement bien organisées pour opérer dans plusieurs villes simultanément et à la fois super mal organisées pour se faire choper aussi facilement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Jeu 1 Sep 2016 - 0:23

Steph a écrit:
Moi je ne me rappelle pas avoir lu qu'on pensait à un acte terroriste. Cela n'a d'ailleurs aucun sens: agresser des femmes seules n'a rien d'un acte terroriste!
ça date du 11 janvier. Narduccio évoque aussi le nombre de plaintes qui a explosé.
narduccio a écrit:
Le Vieux a écrit:
Il faut aussi envisager la possibilité, vu le nombre, qu'il y ait eut des intentions préalablement organisées derrière, comme par l'EI par exemple.

C'est une piste qui est explorée, surtout depuis que le nombre de plaintes a explosé. Dans la foule, 100-150 agressions, c'est une sommes d'actes de délinquances. Là, le nombre de plaintes doit atteindre les 500, ou s'il ne les a pas atteint, il n'en est pas trop éloigné. Donc, pas mal de gens suspectent une volonté commune. Tous les délinquants sexuels de Cologne ne se sont pas retrouvés tout à coup, par hasard, sur cette place. A moins que cela soit un acte conscient réalisé dans le but d'obtenir un rejet des migrants par la population allemande.

Steph a écrit:
Seraient-ils tous manipulés, y compris les témoins? En fait toute l'Allemagne ne porte plainte ou ne dépose de témoignage que si c'est un basané et les policiens ne retiennent que les gens de couleur, c'est bien ca?
Les journaux ont dit : il y a eu un coup monté de réfugiés qui ont agressé des femmes sexuellement. Du coup, toutes les femmes ayant été agressées par quelqu'un qui pouvait être supposé réfugié a porté plainte, alors qu'elle ne l'aurait pas fait sans ces titres en une.
Si à la place des réfugiés, ça avait été des agresseurs à fort accent belge qui avaient été identifiés dans un premier temps, les femmes agressées par des basanées seraient restées chez elles, quand celles agressées par des belges seraient allées porter plainte. C'est pas une question de racisme !

En fait, c'est un problème de chiffre. Si on ne prend que les viols :
Mediapart a écrit:
Lors des fêtes de la bière à Munich, deux plaintes sont enregistrées en moyenne chaque année. Mais en 2002, c'est 13 viols qui ont été comptabilisés. Les associations locales estiment que le chiffre doit être multiplié par dix, les victimes ne portant généralement pas plainte.
Donc a priori, Munich, les gens picolent, 130 viols. Cologne, une dizaine de viols.
Là, le viol, c'est un fait grave. Toutes les femmes ne se font pas violer plusieurs fois par an. Ça mène relativement souvent à un dépôt de plainte. On parle d'agressions sexuelles. Le truc banal, quotidien. Qui donne lieu à une plainte beaucoup beaucoup beaucoup moins qu'une fois sur dix.
Dans un premier temps, on avait une centaine de plaintes pour agression à Cologne. Ce qui signifie qu'il y a eu sûrement des milliers d'agressions sexuelles. C'est normal, c'est banal. Les gens boivent, ils tripotent. Comme c'est la même chose tous les ans à Munich, les Allemands sont pas très différents des Français sur ce point. Et me raconte pas que la fête de la bière est un rassemblement religieux musulman.
Sur ces milliers d'agressions sexuelles, 100 à 150 dépôt de plainte (donc beaucoup beaucoup moins de 10% du total des agressions) ont fait la une. Avec une précision : les coupables étaient réfugiés. Sur cela, on est arrivé à plus de 400 plaintes. Soit là encore un nombre infime du total des agressions. Concernant des "réfugiés". Ce qui signifie que de nombreuses femmes n'ont pas porté plainte. La majorité. Et que la minorité ayant porté plainte a été, pour plus de la moitié, orientée. Pas par racisme, je le répète. Les journaux auraient parlé de blonds, que les victimes d'agression sexuelle par les blonds auraient porté plainte.

Le résultat des courses, c'est qu'on sait qu'il y a des agresseurs sexuels parmi les maghrébins. En quelle proportion ? On n'en sait rien. De par mon expérience personnelle (et je peux dire que j'ai donné de mon corps pour ça No ), c'est conforme à la population globale. Mais ça reste un cas particulier.
Bref, on ne peut rien déduire sur le cas général des femmes en Allemagne.
Y'a juste un point qui plaide en faveur des musulmans : des fêtards sous l'emprise de l'alcool, c'est pas très conforme à l'islam. Des immigrés de culture musulmane, sans doute, mais des religieux pratiquants... peu probable (sauf salafistes).

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
lgda



Nombre de messages : 4583
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Jeu 1 Sep 2016 - 9:51

[syndrome du YENAPOINKOM-NOU]
Bon, j'aurais quand même une question: quelle est la définition légale du viol, resp. de l'agression sexuelle chez vous ?

En Suisse, les définitions sont claires:
- le viol ne concerne que la pénétration vaginale imposée. Donc tout ce qui ne concerne pas la pénétration vaginale n'est, selon la loi suisse, pas un viol.
- tout le reste est une contrainte sexuelle.
[/syndrome du YENAPOINKOM-NOU]

Et de votre point de vue personnel à vous:
- c'est quoi, un viol ?
- c'est quoi une contrainte sexuelle ?
- c'est quoi  une agression sexuelle ?

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6097
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Jeu 1 Sep 2016 - 10:20

Salut

Bonne question.

En Belgique:


extrait de  l' Article 375 du Code penal

"Tout acte de pénétration sexuelle, de quelque nature qu'il soit et par quelque moyen que ce soit, commis sur une personne qui n'y consent pas, constitue le crime de viol.
Il n'y a pas consentement notamment lorsque l'acte a été imposé par violence, contrainte ou ruse, ou a été rendu possible en raison d'une infirmité ou d'une déficience physique ou mentale de la victime.

Cela ne concerne donc pas  que le vagin féminin

Le reste est, semble t-il, considéré comme "attentat à la pudeur" et la punition dépendra aussi de l'age de la personne agressée, cela m'a 'air assez compliqué à déterminer et sera sans doute laissée à l'appréciation du juge.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Steph



Nombre de messages : 7882
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Lun 5 Sep 2016 - 9:54

yoda a écrit:
de l'alcool, c'est pas très conforme à l'islam. Des immigrés de culture musulmane, sans doute, mais des religieux pratiquants... peu probable (sauf salafistes).

Hihi toi t'as lu les Infos au maroc.
Cherche "maroc faites ce que je dis pas ce que je fais" sur Google, tu seras surprise!
Politique, Religion, même combat: le pouvoir.

Pour le reste je clos le débat et je reste viligant. Il y aura d'autres exemples.
On en reparlera!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Mar 6 Sep 2016 - 0:04

lgda a écrit:
Et de votre point de vue personnel à vous:
- c'est quoi, un viol ?
- c'est quoi une contrainte sexuelle ?
- c'est quoi  une agression sexuelle ?
Pour moi, est viol tout acte sexuel non consenti. Je n'aime pas l'idée de le limiter à la pénétration. Pour moi, une femme qui fait un cunni à une autre, c'est un viol. De plus, il semble qu'en droit français seul celui qui est pénétré peut être considéré comme violé. Ce qui signifie que les viols des hommes par les femmes, avec pénétration vaginale, ne sont reconnus au mieux que comme des agressions sexuelles.

Une agression sexuelle est un contact de nature sexuel (tripotage - parfois avec l'excuse de la bousculade), d'exhibition sexuelle ou de voyeurisme sexuel (camera du téléphone glissé sous la jupe). Les insultes à caractère sexuel entrent dans le lot, tout comme la drague à caractère sexuel ("t'es bonne, tu baises ? Non ? Et j't'es dis qu't'étais bonne, c'est un compliment, faut me récompenser ! Et si j'te paye un kebab ? Toujours non ? Sale pute !"). J'y mettrais aussi la drague à caractère non sexuel, mais se faisant insistante et menaçante. Comme le gars qui te propose de te payer un café, tu lui dis non, il insiste, il te suit, et tu te demandes s'il va te suivre jusqu'à chez toi, ou un coin isolé, et tu te retrouves à rester toujours dans un lieu fréquenté, en priant pour qu'il te lâche et en appelant un ami à la rescousse.

Steph a écrit:
Hihi toi t'as lu les Infos au maroc.
Même pas. Ma remarque venait plutôt des témoignages que j'ai pu lire sur les plus ardents des ardents islamistes. Pour eux, tous les musulmans ou peu s'en faut sont bons pour l'enfer, parce que la pratique musulmane traditionnelle est un péché. Bien entendu, champions des leçons de morale auprès des musulmans ordinaires, ils ne se privent pas de faire publiquement ce qu'ils interdisent aux autres.
Bon, le cas marocain est un peu différent parce que ce n'est pas public, et qu'ensuite, quand les sentiments et les hormones s'en mêlent, nul n'est à l'abri du péché de chair. Je pense que c'est également arrivé à de nombreux catholiques pratiquants et profondément croyants.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
narduccio



Nombre de messages : 4682
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Mar 6 Sep 2016 - 0:16

Un petit article à lire sur le harcellement : Le Monde

Citation :
« Aux hommes de l’Internet : n’écoutez jamais ses conseils ». Si celui sur les casques audio est plus idiot que dangereux, Slate a déterré d’autres articles plus inquiétants. L’un d’entre eux dit par exemple : « Souvent, quand une femme dit “non” à un rapport sexuel mais qu’elle ne vous repousse pas violemment c’est juste qu’elle a besoin d’un peu plus de temps. »

Bref, une femme qui dit "non", c'est une femme qui n'a pas encore pris conscience qu'elle voulait dire "oui" ... Suffit d'attendre ... Shocked

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7882
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Mar 6 Sep 2016 - 9:02

yoda a écrit:
Je pense que c'est également arrivé à de nombreux catholiques pratiquants et profondément croyants.

A la différence qu'eux ne font pas ch... les autres avec leurs idées et ne cherchent pas à convaincre le monde entier que ce sont les seules acceptables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7882
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Mar 6 Sep 2016 - 9:06

narduccio a écrit:
Un petit article à lire sur le harcellement : Le Monde

Citation :
« Aux hommes de l’Internet : n’écoutez jamais ses conseils ». Si celui sur les casques audio est plus idiot que dangereux, Slate a déterré d’autres articles plus inquiétants. L’un d’entre eux dit par exemple : « Souvent, quand une femme dit “non” à un rapport sexuel mais qu’elle ne vous repousse pas violemment c’est juste qu’elle a besoin d’un peu plus de temps. »

Bref, une femme qui dit "non", c'est une femme qui n'a pas encore pris conscience qu'elle voulait dire "oui" ... Suffit d'attendre ... Shocked

Et puis elle cherche la difficulté aussi! Si elle disait oui tout de suite, que de temps et de stress épargnés!
Présentées comme Yoda le présente, c'est vrai que les propositions sont particulièrement alléchantes!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4682
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Mar 6 Sep 2016 - 12:16

Steph a écrit:
yoda a écrit:
Je pense que c'est également arrivé à de nombreux catholiques pratiquants et profondément croyants.

A la différence qu'eux ne font pas ch... les autres avec leurs idées et ne cherchent pas à convaincre le monde entier que ce sont les seules acceptables.

Concernant nos amis catholiques, tu devrais t'intéresser à ce qui se passe autour de l'église Sainte Rita. Si tu fais une petite recherche sur le net, tu trouvera facilement des vidéos montrant des prêtres en soutanes se faire expulser d'une église. Tu trouvera tout un tas de messages dénonçant cela et faisant l'amalgame avec ce que s'autoriseraient d'autres religions ...

Mais, si après tu vas sur des sites sérieux, tu verra la réalité de ces gens qui ne feraient chier personne ...

Mensonges et récupération politique autour de l’Eglise Sainte-Rita
L’extrême droite et la droite s’émeuvent de l’évacuation de l’église Sainte-Rita à Paris

Tu découvrira que les prières de rues ne sont pas que le fait des musulmans (et que certains sont très violents) : Paris : un homme violemment frappé pendant une prière de rue devant l'église Sainte-Rita
Il semblerait que le seul tort de cet homme serait de ne pas être blanc et d'écouter la musique un peu fort ...

Citation :
Après que le coup a été asséné, la vidéo s’interrompt brutalement pour laisser place à un message prosélytique des « Soldats du Christ », un groupuscule catholique extrémiste luttant contre « l’extermination » de la chrétienté. Le descriptif accompagnant la vidéo sur YouTube – et par ailleurs truffé de fautes d’orthographe – justifie l’agression en ces termes : « Une personne mal attentionné, alcoolisées, diffusant de la musique à l’aide de son téléphone portable. Nous l’avions prévenu il n’a pas voulu entendre la voix de la raison. Un Soldats Du Christ la châtié pour son impolitesse. »

La vérité est que les extrémismes se renforcent mutuellement. La vérité est que le monde devient moins tolérant. Et comme le soulignent les sites musulmans :
Citation :
Pourtant, aucun politicien n’a songé à souligner que ce groupuscule enfreignait la loi. En effet, depuis le 16 octobre 2011, au nom de la laïcité, les prières et manifestations de ferveur religieuse dans l’espace public – la rue, en l’occurrence – sont strictement interdites. Une loi qui avait été créée sur mesure pour chasser des trottoirs les fidèles musulmans qui ne trouvaient pas de place à l’intérieur des mosquées. Deux poids, deux mesures, une nouvelle fois ?
C'est de l'iniquité que se nourrissent les communautarismes. Il faut appliquer nos lois, il faut les appliquer de manière équitable. En France, il est interdit de prier dans la rue, cela compte pour les musulmans, comme pour les catholiques.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Mer 7 Sep 2016 - 0:05

narduccio a écrit:
La vérité est que le monde devient moins tolérant.
La vérité est que le monde actuel me fait beaucoup penser à l'Europe des années 30 : crise économique (et tant qu'on dépendra du pétrole, on n'en verra pas le bout), crise de confiance envers la classe politique (liée en grande partie à la classe politique elle-même), montée des nationalismes. À la différence que cette fois, il n'y a pas que les Juifs à être accusés de tous les maux.


Citation :
C'est de l'iniquité que se nourrissent les communautarismes. Il faut appliquer nos lois, il faut les appliquer de manière équitable.
Je pense que les débats sur le burkini doit être du pain béni pour les adeptes de la guerre des civilisations.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Mer 7 Sep 2016 - 0:27

Au fait, merci pour l'information sur l'église Sainte-Rita. J'avais vu passer les images sur Facebook, ça m'avait pas plus émue que ça (c'est pas comme si l'expulsion de personnes occupant illégalement un site était rare par chez nous, et au moins, les croyants, ils peuvent prier ailleurs, alors que les tritons, ils ont pas de chance de survie).

Par contre, je réagis quand même quand le premier lien écrit :
Citation :
selon la préfecture de police, l’évacuation s’est « déroulée sans incident ». Par ailleurs, les moyens utilisés par les CRS sont tout à fait légaux.
Quand on voit les images, on a bien l'impression que les occupants sont pas sortis gentiment en marchant. J'imagine que "sans incident", c'est pour dire que personne n'a été tué ni mutilé... Même si les moyens utilisés sont légaux, ça reste un tantinet brutal. Ils se sont quand même bel et bien fait expulser comme de vulgaires zadistes ! C'est simplement que l'extrême-droite s'en émeut beaucoup plus que pour des zadistes écolo... Et vice-versa d'ailleurs. Quoique personnellement, je me fiche des zadistes, tant que les policiers les traitent avec humanité (pas en pissant sur leurs affaires, par exemple), ils peuvent toujours aller ailleurs et ils sont conscients des risques et les assument (sauf les insultes, les coups gratuits et les tirs de flash-ball dans les yeux, faut pas exagérer). Par contre, les campagnols amphibie, ils ont rien demandé et ils ont nulle part ailleurs où aller.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7882
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Mer 7 Sep 2016 - 9:30

Nardu l'autoflagellation très peu pour moi, merci beaucoup.
La communauté chrétienne s'émouvrait oui ou non si un représentant de l'Eglise prêchait la pédophilie ou la torture?
Puis-je te rappeler que lors de la condamnation à mort de Salman Rushdie il ne s'est pas trouvé beaucoup de musulmans pour le défendre?
Les musulmans trouvent beaucoup de compréhension et de compassion chez nous, le contraire est difficile à voir.

Il y a certainement des extrémistes partout mais il faut comparer ce qui est comparable.
Les extrémistes chrétiens ne mettent pas la planète à feu et à sang, c'est une réalité qu'on ne peut pas nier.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4682
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Mer 7 Sep 2016 - 16:42

Steph a écrit:
La communauté chrétienne s'émouvrait oui ou non si un représentant de l’Église prêchait la pédophilie ou la torture?

Il y a des chrétiens qui ont tiqué aux déclarations de certains responsables ecclésiastiques aux sujets de certaines affaires...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4682
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Mer 7 Sep 2016 - 16:48

yoda a écrit:
Par contre, je réagis quand même quand le premier lien écrit :
Citation :
selon la préfecture de police, l’évacuation s’est « déroulée sans incident ». Par ailleurs, les moyens utilisés par les CRS sont tout à fait légaux.
Quand on voit les images, on a bien l'impression que les occupants sont pas sortis gentiment en marchant. J'imagine que "sans incident", c'est pour dire que personne n'a été tué ni mutilé... Même si les moyens utilisés sont légaux, ça reste un tantinet brutal. Ils se sont quand même bel et bien fait expulser comme de vulgaires zadistes ! C'est simplement que l'extrême-droite s'en émeut beaucoup plus que pour des zadistes écolo... Et vice-versa d'ailleurs. Quoique personnellement, je me fiche des zadistes, tant que les policiers les traitent avec humanité (pas en pissant sur leurs affaires, par exemple), ils peuvent toujours aller ailleurs et ils sont conscients des risques et les assument (sauf les insultes, les coups gratuits et les tirs de flash-ball dans les yeux, faut pas exagérer). Par contre, les campagnols amphibie, ils ont rien demandé et ils ont nulle part ailleurs où aller.

En réalité, "ils" étaient venus pour cela. Pour être sûrs que l'assaut serait menés durant une messe, ils ont enfilé 3 messes d'affilées. Quand on sait que théoriquement un prêtre ne devrait officier qu'une fois par jour, cela suppose quand même une certaine organisation. Si tu vois des photos en plans larges, tu verra quelques policiers qui évacuent des gens qui dès qu'ils sont dehors, reviennent se mettre à leur place. A un moment, il est logique que le CRS s'énerve un peu... Un fait, comme les zadistes, ils ont utilisé toutes les ficelles utilisables dans ces conditions. Et il y avait de nombreux témoins qui filmaient la scène. Si tu arrive à trouve un blog de flic (je sais qu'il en existe), j'ai cru comprendre qu'ils étaient passablement exaaspérés par ces gens qui prônent l'ordre et qui se comportent comme n'importe quel zadiste de base...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Mer 7 Sep 2016 - 23:50

Steph a écrit:
Les extrémistes chrétiens ne mettent pas la planète à feu et à sang, c'est une réalité qu'on ne peut pas nier.
Ils l'ont fait y'a quelques siècles. Maintenant, il y a un problème grave avec les extrémistes musulmans. Ça c'est clair. C'est un grave problème.
Dans les banlieues françaises, ça fait 15 ans que les musulmans s'organisent pour lutter contre le salafisme. Ça fait plus de 15 ans qu'ils se plaignent des imams payés par l'argent du pétrole qui viennent endoctriner les jeunes issus de l'immigration sans religion en leur donnant une fausse image de l'islam. On a affaire à une putain de secte. Qui recrute principalement dans la jeunesse arabe. Et ils ont une super arme : ils tuent des milliers de musulmans, et ils mettent ça sur notre dos à nous. Et comme on est très cons, quand même, ils obtiennent beaucoup beaucoup de soutiens de la part des occidentaux. Un soutien moral, en premier lieu : il suffit d'écouter le premier mec d'extrême-droite venu, qui a le même discours que le salafiste, que c'est le monde musulman contre le monde chrétien, que les valeurs sont incompatibles, etc. Et puis bien entendu, financier, politique, etc.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
narduccio



Nombre de messages : 4682
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Mer 7 Sep 2016 - 23:59

Euhhh, de 2000 à 2013, seuls 5% des actes terroristes sont imputables à l'islamisme radical : 5 chiffres qui pourraient changer votre vision du terorisme

Pourtant, pour la plupart des gens "terrorisme" implique terrorisme islamique ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Jeu 8 Sep 2016 - 12:13

narduccio a écrit:
Euhhh, de 2000 à 2013, seuls 5% des actes terroristes sont imputables à l'islamisme radical : 5 chiffres qui pourraient changer votre vision du terorisme
En Europe, précise l'article (et puis en 2015-2016, il y a eu une grosse flambée).
N'oublions pas que les attentats sont extrêmement fréquents en Irak et en Afghanistan. Quant à la Syrie, vaut mieux pas en parler. Bien sûr, en raison de la mort kilométrique, on en parle moins.

Alors, c'est clair, les coupables sont des extrémistes, raison de plus pour lutter contre eux. Mais si on écoute Saddam, j'ai l'impression que son sentiment à lui est que la faute vient de l'interventionnisme américain. C'est aussi probablement le sentiment de nombreux jeunes de banlieues, assez vulnérables aux théories du complot, et qui constatent bien qu'un Arabe a moins de valeur pour nos médias qu'un Français. Ces gamins grandissent avec un sentiment profond d'injustice. Quels sont les pays qui souffrent le plus de guerres en ce moment ? Les pays arabes. Les actes de racisme anti-arabe sont très fréquents en France (c'est un peu comme l'agression sexuelle pour les femmes : c'est leur quotidien, la vie de tous les jours). Les actes de vandalisme sur les mosquées sont fréquents, et le gamin qui a vu des tags insultants sur sa mosquée le matin et qui allume la télé le soir pour voir que tout le monde est indigné des actes de vandalisme sur les synagogues et que ces dernières vont être protégées, je crois pas qu'il se sente super à l'aise. Tout ça, c'est du pain béni pour les islamistes... Le débat sur le burkini en est un autre...
Comme le disait Narduccio, il faut appliquer les lois de manière équitable. Et également les écrire de manière équitable. La laïcité est notre garant.

J'adore à propos cette vidéo qui circulait sur les réseaux sociaux :



_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7882
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Jeu 8 Sep 2016 - 14:27

Je me demande vraiment ou tu vis Yoda, moi les femmes que je cotoie ne sont pas tous les jours agressées sexuellement, ne serait-ce que verbalement.
La France serait-elle donc devenue une sorte de jungle machiste?? C'est le Walking dead Avec des hommes à la place des Zombies?
Ici, au contraire, on n'entend parler que des droits de la femme et le besoin d'égalité.
Dans mon village il y a un centre d'aide aux femmes, une aide qui peut concerner n'importe quel domaine de la vie: finance, sexe, violence, travail..
Un homme sans travail, sans sexe et sans argent, il peut crever tout seul, personne ne s'en soucie.
Je ne suis pas contre l'aide aux femmes mais je pense que les féministes ne recherchent pas l'égalité des sexes.

Quant à la réflexion de Nardu, on s'en tape un peu que seulement 5% du terrorisme global soit lié à l'islamisme radical.
Qu'il y ait un tas de raisons pour faire exploser une bombe, personne n'en doute.
Ce qui serait interessant, c'est de comparer les actes de terreur liés à l'Islam à ceux liés à la chrétienté ou à l'athéisme.
Et puis peut-être qu'il faudrait comparer le nombre de victimes parce que même si c'est un acte de chaque coté, il y a une différence entre un malade mental qui attaque 3 personnes dans la rue avec un sabre et une attaque organisées qui détourne 3 avions de ligne pour faire des milliers de morts.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Ven 9 Sep 2016 - 0:20

Steph a écrit:
Je me demande vraiment ou tu vis Yoda, moi les femmes que je cotoie ne sont pas tous les jours agressées sexuellement, ne serait-ce que verbalement.
Dans le monde des femmes. Toi, tu vis dans le monde tout rose et gentil des hommes, dans lequel les femmes exagèrent toujours, dans lequel "salope" est un compliment, tout comme siffler une femme, et une main aux fesses, une blague grivoise dont y'a pas de quoi chier une pendule. Et puis d'ailleurs, les mecs qui harcèlent les femmes, y'en a quasiment pas. Peut-être 1% des hommes, la majorité des hommes sont courtois, galants, ne font pas de blagues grivoises. La majorité fait des blagues sexistes, mais bon, si les femmes ne rient pas grassement quand on leur rappelle que leur place est dans la cuisine, ce sont des coincées sans humour. Tout comme les féministes, d'ailleurs, et tu ne te prives pas d'utiliser ce mot comme une insulte. C'est sûr que lutter pour l'égalité des salaires ou l'équité dans les tâches ménagères, c'est forcément des moches mal baisées que ça intéresse. En quoi ton petit amour-propre de mâle se sent-il menacé par l'égalité homme-femmes ? Je sais que tu penses que les femmes sont pas des êtres humains normaux, qu'ils représentent une classe à part, sur laquelle on peut faire des généralités... un peu comme les musulmans d'ailleurs, je me demande quelle considération tu octroies aux femmes musulmanes, du coup.

Moi, je vis de l'autre côté de ce monde. Dans lequel on me renvoie très souvent, parfois innocemment, à mon supposé statut inférieur. Dans lequel les 1% des connards qui harcèlent, ils s'en prennent à plusieurs femmes par jour. Même en prenant du repos, on arrive vite fait à 300 cas de harcèlement par an... donc en moyenne, à 3 cas par femme et par an. Toutes ne sont pas loties de la même manière, ça reste une moyenne statistique. Mais 3 agressions sexuelles par an, c'est déjà énorme. Souvent, les gens autour ne voient rien. D'où cette impression que c'est que de l'exagération, après tout la majorité des hommes ne sont pas des sales cons ! Et puis bien entendu, je suis une femme, tu es un homme, tu sais bien mieux que moi ce que je peux vivre et ressentir au quotidien.

Tu sais, moi ce qui me gène le plus dans ces histoires d'agressions sexuelles à Cologne, c'est que pour pas mal des offusqués, ils en ont rien à foutre des agressions sexuelles en général. Ils font mine de s'indigner parce que cette fois, ce sont des étrangers qui les ont faites, et que ça donne un prétexte à leur racisme. Par contre, quand ce sont des blancs qui agressent les femmes, on retourne bien vite dans le déni.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 5Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5  Suivant
 Sujets similaires
-
» Sainte Rita de Cascia et commentaire du jour "Si je veux qu'il reste jusqu'à ce que je vienne,..."
» 1978: ovni dans la Vienne - (86)
» IL EST VIVANT ! – Que vienne ton règne ! (chants)
» Père, que Ton règne vienne !
» Un "permis de conduire les chiens" à Vienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Actualités-
Sauter vers: