FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
AuteurMessage
narduccio



Nombre de messages : 4694
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Mer 14 Fév 2018 - 14:44

En fait, il y a un très gros questionnement sur ce qui est "normal" et ce qui ne l'est pas. Que des femmes se sentent agressées dans leur quotidien, ce n'est pas une situation normale, et on doit justement réagir. Cela démontre, aussi, un gros problème d'éducation. "On" a prétendument libéralisé les relations hommes-femmes. Or, en réalité on a remplacé un modèle où la société corsetait peut-être trop les relations à l'intérieur du couple (mais les hommes avaient le droit d'aller voir ailleurs pour extraire leur "animalité"), par un modèle où il était de bon ton d'être ouvert et d'avoir un maximum de relations. Et, ceux qui ne se confortaient pas à ce modèle étaient juste de vieux rétrogrades. Donc, on sollicitait sans cesse les femmes, et celles qui refusaient les avances étaient d'affreuses vieilles bigotes.

Il fallait changer les choses, et ce vent qui balaye notre société était nécessaire. Mais, il y a des signes qui montrent que tout est plus complexe et qu'il y a d'autres éceuils qu'il faudra balayer...

Dans des collèges et des lycées, en France, il y a des campagnes sur Intsagram où des filles sont harcelées. Leur tort ? Avoir voulu complaire à leurs petits amis en postant sur ce réseau des photos d'elles plus ou moins dénudées. En théorie, les photos sur Instagram sont sensées disparaitre au bout d'un court laps de temps... Sauf si on fait des copies d'écrans. Il y a donc des campagnes où des jeunes hommes respectueux de la religion et de la morale, du moins, c'est comme clea qu'ils se présentent, balancent les "putes" de leurs villes ...

Il y a aussi que l'éducation sexuelle de la plupart des jeunes hommes passe par le visionnage de films pornos, où la violence envers les femmes est souvent présentée comme normale...

Puis, dans certains pays scandinaves, le consentement à l'acte sexuel doit être réciproque et éclairé. En fait, les 2 participants doivent être d'accords et ... si possible, ne laisser aucun doute à leur partenaire. On n'est pas encore à la signature d'un contrat selon lequel les 2 sont consentants... mais...

De plus en plus d'hommes sont perdus, ils ne savent plus comment aborder les femmes. Manifestent-ils trop fort l'attraction qu'ils ressentent ? Ils sont "lourds" et harceleurs. Gardent-ils trop de distance, ils sont froids et mesquins. Ils naviguent entre 2 peurs. Se sentir attiré par une femme et lui dire ... au risque de passer pour un harceleur. Ou se taire et passer à coté de la femme de sa vie ...

Bref, ils faut refonder le lien entre les 2 sexes et rétablir des relations apaisées. Mais cela prendra du temps

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7897
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Mer 14 Fév 2018 - 14:59

Pour s'effleurer la main, il faut des mots de passe.

(Cabrel, il y a déjà un peu de temps. Visionnaire?)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2142
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Jeu 15 Fév 2018 - 0:10

Steph a écrit:
Comment on démontre qu'on n'a pas tripoté une femme?
Devant la justice, la charge de la preuve revient encore à l'accusateur.
Devant l'opinion publique, c'est un peu plus compliqué. En général, il vaut mieux avoir de base l'image d'un homme respectable et n'ayant pas besoin de ça, qu'être un garçon moche et ayant déjà eu des propos sexistes ou des attitudes douteuses. De même, la femme qui accuse ne doit pas s'habiller de façon trop provocante et avoir elle aussi une image de femme respectable sans être une sainte-nitouche.
Il est cependant à noter que la quantité de femmes accusatrices peut contrebalancer une réputation qu'on pensait intouchable, demander son avis à DSK sur la question...
Nardu a écrit:

De plus en plus d'hommes sont perdus, ils ne savent plus comment aborder les femmes. Manifestent-ils trop fort l'attraction qu'ils ressentent ? Ils sont "lourds" et harceleurs. Gardent-ils trop de distance, ils sont froids et mesquins. Ils naviguent entre 2 peurs. Se sentir attiré par une femme et lui dire ... au risque de passer pour un harceleur. Ou se taire et passer à coté de la femme de sa vie ...
Ce n'est pourtant pas très compliqué.
Bien sûr, c'est toujours chiant pour une belle femme de pas pouvoir faire 100m dans la rue sans avoir 2-3 hommes qui viennent lui proposer de boire un café, ou qui l'abordent respectueusement. Mais ce n'est pas du harcèlement. La fille peut se sentir harcelée parce que ça lui arrive souvent, tout comme on peut se sentir harcelés par les distributeurs de prospectus/journaux gratuits, mais ce ne sont pas les comportements qui sont à remettre en question.

Le harcèlement est assez simple à différencier de la séduction (bon sujet pour un soir de Saint-Valentin) : la séduction est un rapport entre deux personnes d'égal à égal, qui se joue à deux. Le harcèlement est un rapport sans réciprocité et sans égalité.

Des exemples ?

  • Un homme s'approche d'une femme dans la rue à une distance intime alors qu'il ne la connaît pas -> harcèlement
  • Alors qu'ils discutent depuis un moment dans un bar/une boîte, les deux personnes se rapprochent petit à petit -> séduction
  • Ils discutent depuis un moment au bar, il s'approche, elle s'éloigne, il se rapproche, elle s'éloigne, il se rapproche jusqu'à ce qu'elle soit coincée contre le mur -> harcèlement
  • Un homme propose un café à une femme dans la rue. La femme dit non. L'homme dit "tant pis" et s'éloigne -> tentative de séduction ratée, mais pas harcèlement
  • Un homme aborde une femme dans la rue en lui proposant un café. Elle refuse. Il insiste ("allez, fait pas ta pute !") -> harcèlement
  • Un homme aborde une femme dans la rue en lui faisant un compliment sur son physique -> manque flagrant de politesse, s'apparente au harcèlement si le compliment porte sur les seins ou les fesses et cherche à mettre la femme mal à l'aise
  • Un homme siffle une femme dans la rue -> non mais sérieux !
  • Un homme reluque une femme -> harcèlement (reluquer n'est pas un synonyme de regard furtif vers un décolleté plongeant qu'on ne peut pas ignorer, c'est synonyme de regard insistant et ne pouvant être ignoré par la victime)
  • Un homme suit une femme à un ou deux mètres de distance -> harcèlement
  • Un homme aborde une femme, elle l'ignore, il continue -> harcèlement
  • Un homme aborde une femme, elle répond, ils entament une conversation -> séduction


Il est à noter que si on remplace homme par femme et réciproquement (ou seulement l'un des deux), on reste dans le même genre de rapport. Le cas de l'homme qui harcèle la femme est plus fréquent, mais il n'est pas le seul à exister.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7897
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Jeu 15 Fév 2018 - 10:35

Et une femme qui continue à parler et parler alors que l'homme ne veut plus rien entendre, c'est aussi du harcèlement?
Parce que là on touche environ 95% de la population Very Happy
Ah non chuis con, là c'est l'homme qui a un déficit en communication.
Nuance!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2142
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   Hier à 22:50

Ta propension extrême à balancer à la moindre occasion un gros cliché sexiste et machiste, sous couvert d'humour, c'est lourd.

Comme les sexisme, c'est aussi le fait des femmes, trouverais-tu drôle et amusant d'avoir une ou plusieurs connaissances féminines qui ne peuvent se retenir de blague à longueur de temps sur le fait que t'es un douillet, que tu ne penses qu'au cul, que t'es incapable de rien faire de tes dix doigts, que t'as besoin d'une femme pour acheter autre chose que de la pizza surgelée quand tu fais les courses, le tout assorti de blagues bien grasses sur le fait que 95% des hommes sont des salauds qui baisent à droite à gauche et abandonnent lâchement leur femme dès qu'elle a un problème ?
Bien sûr, le tout sous couvert d'humour. C'est pas de l'anti-homme, c'est juste de l'humour, et si tu rigoles pas, c'est que t'es coincé, c'est tout.

Pour ma part, je trouve ça hyper malsain. C'est rarement si dénué d'arrière-pensée que ça.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg   

Revenir en haut Aller en bas
 
Agressions sexuelles à Cologne, Vienne et Salzbourg
Revenir en haut 
Page 6 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6
 Sujets similaires
-
» Sainte Rita de Cascia et commentaire du jour "Si je veux qu'il reste jusqu'à ce que je vienne,..."
» 1978: ovni dans la Vienne - (86)
» IL EST VIVANT ! – Que vienne ton règne ! (chants)
» Père, que Ton règne vienne !
» Un "permis de conduire les chiens" à Vienne

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Actualités-
Sauter vers: