FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Même pas peur

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Même pas peur   Dim 15 Nov 2015 - 9:04

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
ji_louis

avatar

Nombre de messages : 2016
Localisation : près de la mer
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Même pas peur   Mar 17 Nov 2015 - 13:50

Alors que j'habite en banlieue parisienne, j'ai appris les attentats le lendemain matin en allant sur le forum d'un jeu parce que des joueurs étrangers proposaient de faire une journée de deuil; et quelques minutes plus tard ma belle-mère russe me téléphonait, plutôt affolée, pour savoir comment nous allions (madame et les petits dormaient encore)!

Les terroristes de Daesh ont voulu faire le maximum de victimes possible et avoir l'impact médiatique le plus fort possible avant d'en finir. Ceci explique l'attaque (ratée) du stade de France alors qu'avait lieu un match de foot très attirant, et les attaques à des terrasses de cafés et restaurants bondés un vendredi soir, et une salle de spectacle elle aussi bondée.

Les mitraillages de la foule à des terrasses de cafés et de restaurants avaient déjà eu lieu dans les années 50 et 60 (FLN en Algérie), il utilisaient aussi des bombes. Ce fût aussi le cas dans les années 80 par le hezbollah (par exemple, rue des rosiers en 1982). Le seul élément un peu nouveau est que le terroriste à choisi d'en finir en se faisant sauter avec ses victimes; mis à part la motivation religieuse, il ne souffre pas beaucoup (pas le temps de se rendre compte puisqu'il est instantanément déchiqueté) et cela lui évite les soucis d'une cavale, la souffrance d'un séjour en prison, la honte d'une capture et d'une condamnation après un jugement par l'autorité honnie (c'est une fuite efficace).

Le massacre au Bataclan est une nouveauté en France, mais ce mode opératoire a déjà été utilisé par les tchétchènes en Russie (grand théatre de Moscou en 2002, école de Beslan en 2004). C'est aussi le mode opératoire au cinéma d'Aurora en 20012, mais le criminel s'est rendu sans faire d'histoires. On peut aussi le comparer avec le massacre commis en 2011 en Norvège par un terroriste d'extrême droite, bien que les tirs aient eu lieu sur une île, les victimes étaient aussi comme dans une souricière, la distance de l'île à la rive du lac étant un obstacle à la fuite presque aussi efficace que les murs des salles de ces attentats.

Au stade de France, les terroristes ont voulu utiliser une des techniques courantes des attaques des islamistes sur le front: Un kamikaze se fait sauter contre un obstacles (mur, porte, vigiles, check point, etc) pour le détruire et ouvrir le passage à des complices, ceci pouvant se reproduire autant de fois qu'il y a d'obstacles à franchir et de kamikazes pour les neutraliser. Mais ils ont complètement foiré leur opération puisqu'ils ne sont pas arrivés à entrer (un vigile a repoussé le premier bonhomme lors de la fouille). En désespoir de cause, il ont essayé de faire un maximum de victimes en allant dans un autre lieu susceptible d'avoir beaucoup de public, le Mac Do du stade, mais il était presque vide et leurs explosions n'ont touché qu'un seul passant.

Je dit tout ça pour réfuter les analyses de beaucoup d'intervenants médiatiques :
- "Ils ont voulu frapper la jeunesse"
- "C'est un attentat contre la culture"
- "C'est la conséquence du flot d'émigrés"
- etc...

Non.
Ils ont juste voulu faire un maximum de victimes.
Dans ce but, deux équipes (au moins) aux méthodes et à l'expérience différentes se sont coordonnées mais se sont probablement préparées chacune de leur côté, l'une en ville, l'autre au stade.
L'équipe "ville" a visé des cibles faciles à atteindre et pouvant faire un maximum de dégâts facilement. Et elle a pleinement réussi.
L'équipe "stade" a visé une cible hautement symbolique mais très surveillée et défendue (pléthore de vigiles et de policiers sur places) et elle a foiré.

Si dans ces équipes, on retrouve des papiers syriens, les identités retrouvées pour l'instant montrent des français et des belges, donc des européens qui se sont radicalisés dan leur coin et qui se sont réunis en réseau grâce à des séjours en Syrie ou en prison ou symplement dans leurs quartiers.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.octaam.net/
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Même pas peur   Mar 17 Nov 2015 - 16:55

ji_louis a écrit:
Alors que j'habite en banlieue parisienne, j'ai appris les attentats le lendemain matin en allant sur le forum d'un jeu parce que des joueurs étrangers proposaient de faire une journée de deuil; et quelques minutes plus tard ma belle-mère russe me téléphonait, plutôt affolée, pour savoir comment nous allions (madame et les petits dormaient encore)!
Les terroristes de Daesh ont voulu faire le maximum de victimes possible et avoir l'impact médiatique le plus fort possible avant d'en finir. Ceci explique l'attaque (ratée) du stade de France alors qu'avait lieu un match de foot très attirant, et les attaques à des terrasses de cafés et restaurants bondés un vendredi soir, et une salle de spectacle elle aussi bondée.
Je dit tout ça pour réfuter les analyses de beaucoup d'intervenants médiatiques :
- "Ils ont voulu frapper la jeunesse"
- "C'est un attentat contre la culture"
- "C'est la conséquence du flot d'émigrés"
- etc...
Non.
Ils ont juste voulu faire un maximum de victimes.
Dans ce but, deux équipes (au moins) aux méthodes et à l'expérience différentes se sont coordonnées mais se sont probablement préparées chacune de leur côté, l'une en ville, l'autre au stade.
L'équipe "ville" a visé des cibles faciles à atteindre et pouvant faire un maximum de dégâts facilement. Et elle a pleinement réussi.
L'équipe "stade" a visé une cible hautement symbolique mais très surveillée et défendue (pléthore de vigiles et de policiers sur places) et elle a foiré.

Tout le monde a bien compris qu'ils voulaient faire le max de victimes et avoir une couverture médiatique grandiose, note que la cible la plus "rentable" a été le Bataclan, ç'aurait dû être le Stade de France et la retransmission en direct de leurs exploits s'ils avaient pu y pénétrer, mais que les terrasses de bistrot, ce n'est pas vraiment l'idéal pour du carnage de masse, t'as beaucoup mieux comme une belle grande salle de cinéma de 2800 places vers Clichy, ou les plus grands nightclubs branchés du moment, leur but était principalement de disperser les forces de police et saturer leurs communications.

Quant à leur motivations à eux sur le choix des cibles, la culture, ils ne savent même pas de quoi il s'agit, la zique, c'est haram, le seul instrument de musique prétendument hallal, c'est le tambourin, les terrasses de café, elles ne peuvent être fréquentées que par des mécréants alcoolisés.

En fait si les terroristes daechiens ont réussi leur coup en ce qui concerne la couverture médiatique des attaques, vu l'ampleur des condamnations provenant des Musulmans de France et du monde entier, exemple la condamnation par toutes les factions palestiniennes sans exception, ces actions vont leur être contre-productives.
Les attaques contre Charlie et le supermarché casher pouvaient n'être pas condamnées, voire approuvées par les musulmans fervents ou sévèrement pro-palestiniens, mais là, quand musulman ou pas, Charlie ou pas, tu risques la balle ou l'éclat de bombe à la sortie du match où à boire un coca en terrasse, même les djeunz des cités, présumés recrues potentielles de Daech trouvent ça "trop abuser" et participent de bon gré à la minute de silence des écoles, ce qui n'avait pas toujours été le cas précédemment.
Quant aux djeunz des cités qui vendent des barrettes ou autres délicatesses psychotropes et leur patrons mafieux, ils ne vont pas être contents de se retrouver avec une police d'état d'urgence aux pouvoirs renforcés, pas sûr qu'ils soient disposés à fournir en Kalash des gugusses dont les actions viennent entraver leur business.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
lgda



Nombre de messages : 4625
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Même pas peur   Mar 17 Nov 2015 - 19:43

Salut Don ! Salut JiLouis !

Je vous remercie pour vos analyses qui sont très intéressantes.

Et j'aimerais connaitre vos opinions respectives sur cet article:
http://www.lematin.ch/monde/ecrit-bible-djihadistes/story/13193575

Citation :

Il a écrit la bible des djihadistes
Analyse — Les attentats de vendredi soir appliquent les méthodes prônées par Abou Moussab al-Souri, idéologue du «troisième djihad».

Personne ne sait où il est. Et pourtant, son influence est grande. Les attentats de Paris perpétrés vendredi soir portent sa marque. Mustafa Setmariam Nassar, 58 ans, s’est choisi pour nom de guerre Abou Moussab al-Souri (le Syrien). Né à Alep, il a obtenu la nationalité espagnole par mariage. Il a notamment participé avec les Frères musulmans au soulèvement de Hama en 1982 et assisté à l’écrasement du mouvement par les forces de Hafez el-Assad. Appartenant à la garde rapprochée d’Oussama ben Laden, il a fui l’Afghanistan en raison de l’offensive américaine lancée après le 11 septembre 2001. Il a été arrêté par les services secrets pakistanais en 2005, avant d’être remis aux Etats-Unis qui, à leur tour, l’ont livré à Damas en 2011. Bachar el-Assad le relâchera en 2011 afin de propager les idées djihadistes parmi les manifestants qui s’opposent à lui dans la rue.

1600 pages de stratégie

La notoriété d’Abou Moussab al-Souri a surtout grandi avec la publication sur Internet en décembre 2004 d’un pavé de 1600 pages. «Appel à la résistance islamique mondiale» est devenu le livre de chevet des apprentis djihadistes. Il prône l’avènement d’un troisième djihad. Celui-là même qui a inspiré Mohammed Merah en 2012 à Toulouse, les frères Tsarnaev en 2013 à Boston, Medhi Nemmouche en 2014 à Bruxelles, Amedy Coulibaly en janvier dernier à Paris ou encore les auteurs des attentats de vendredi soir. Dans ce manuel, Abou Moussab al-Souri expose sa théorie qui va à l’encontre d’un terrorisme spectaculaire et des attentats du World Trade Center, dont les conséquences ont été catastrophiques à ses yeux (augmentation des crédits militaires aux Etats-Unis, invasion de l’Afghanistan et de l’Irak, démantèlement d’une partie d’Al-Qaida). Critique à l’égard de Ben Laden, il milite pour de nouvelles cibles. Pour lui, les Etats-Unis sont trop puissants et éloignés. Il faut frapper l’Europe, «ventre mou» de l’Occident.

Pas de commandement central

Autre tournant stratégique: il soutient des attentats commis par de petites cellules indépendantes d’un commandement central, difficilement repérables par les services de renseignement. Il s’agit donc d’un djihad horizontal, sans structure pyramidale, qu’il nomme «nizam la tanzim» (un système et non une organisation). Cela revient à privilégier l’autoradicalisation et un endoctrinement via les réseaux sociaux. Et non via des personnes physiques, comme des imams, car elles sont surveillées.

Il veut enfin monter les groupes les uns contre les autres au sein des sociétés occidentales pour obtenir à terme une guerre civile. Pour cela, il mise sur la xénophobie et les discriminations dont sont victimes les communautés musulmanes vivant en Europe. Abou Moussab al-Souri aimerait mobiliser ces personnes pour qu’elles détruisent l’Occident directement de l’intérieur. En multipliant attaques et provocations, il prévoit que l’islamophobie se renforcera, poussant davantage de musulmans à s’engager du côté des plus radicaux. Mais selon le politologue Gilles Kepel, cité par Le Monde, la faille de cette stratégie pourrait se situer dans ces attentats aveugles car les djihadistes touchent aussi «leurs coreligionnaires qu’ils veulent enrôler dans leurs rangs». Difficile d’obtenir leur appui s’ils figurent parmi les victimes.

Mohammad-Mahmoud Ould Mohamedou, directeur-adjoint au Geneva Centre for Security Policy et professeur associé à l’Institut des hautes études internationales et du développement (IHEID), relative tout de même cette influence d’Abou Moussab al-Souri sur les attentats de vendredi. «Elle est indéniable, mais de manière indirecte, diffuse sur la galaxie Al-Qaida, et ensuite sur l’Etat islamique. Al-Baghdadi (ndlr: le leader de l’organisation) a mis à jour ces écrits qui datent tout de même de 11 ans. Aujourd’hui, l’impact d’Abou Moussab al-Souri est surtout visible dans l’importance accordée à une stratégie inscrite dans la durée.»

Le chercheur remarque que si l’Etat islamique ne s’est pas encore attaqué aux Etats-Unis, c’est qu’il n’en a peut-être pas eu l’opportunité. Il rappelle d’ailleurs la fusillade qui a échoué au Texas en mai dernier lors d’un concours de caricatures de Mahomet. Pour lui, les attentats de Paris font partie d’une stratégie beaucoup plus vaste de l’Etat islamique qui s’organise sur trois volets. Premièrement, la gestion des villes qu’il tient en Syrie et en Irak. Deuxièmement, des opérations régionales, comme les attaques survenues en Arabie saoudite, au Yémen, en Tunisie ou en Libye. Enfin, et c’est la nouveauté: un troisième cercle de résonance internationale, avec l’avion russe touché le 31 octobre et maintenant la capitale française.

© Le Matin

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4778
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Même pas peur   Mer 18 Nov 2015 - 1:16

ji_louis a écrit:
Les terroristes de Daesh ont voulu faire le maximum de victimes possible et avoir l'impact médiatique le plus fort possible avant d'en finir. Ceci explique l'attaque (ratée) du stade de France alors qu'avait lieu un match de foot très attirant, et les attaques à des terrasses de cafés et restaurants bondés un vendredi soir, et une salle de spectacle elle aussi bondée.

J'ai un gros doute sur les intentions de certains des terroristes. Et de nombreux spécialistes se posent aussi des questions. Ainsi en ce qui concerne les 3 djihadistes qui se sont faits sauter au Stade de France. 3 explosions, 4 morts ... 40, 45 minutes avant et il y aurait eu plusieurs dizaines de morts. A la fin du match, idem. Au moins plusieurs dizaines de morts...

Parlons du Bataclan, quand on voit le score que peut faire le moindre ado américain avec un fusil d'assaut, on peut se poser des questions quant au score de nos 3 djihadistes professionnels. On se dit qu'il leur aurait été facile de tuer 2 ou 3 fois plus de monde ...

Quant aux tireurs qui ont mitraillé les devantures des restaurants du Xème arrondissement. Ils ont des scores assez importants, vu le nombre de personnes attablés sur les terrasses. Mais là aussi, à chaque fois une bonne centaine de douilles pour 10 à 15 décès. Le score aurait pu être plus important.

Attentats à Paris. L’énigme du Stade de France

Le cas qui semble le plus emblématique est celui du 3ème terroriste à se faire exploser au Stade de France, il choisit de s'isoler dans une impasse. Il donne presque l'impression de chercher à faire le moins de morts possible en ne tuant que lui-même ...

Dans certains cas, on met en doute l'effet des drogues que les djihadistes ont peut-être pris avant leurs méfaits. Mais cela n'explique pas tout.

Il y a 129 morts et plus de 300 blessés. Apparemment, pas mal de monde se demande pourquoi le bilan et si faible. Ils s'en félicitent, mais ils ne comprennent pas.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Même pas peur   Mer 18 Nov 2015 - 2:48

narduccio a écrit:
J'ai un gros doute sur les intentions de certains des terroristes. Et de nombreux spécialistes se posent aussi des questions. Ainsi en ce qui concerne les 3 djihadistes qui se sont faits sauter au Stade de France. 3 explosions, 4 morts ... 40, 45 minutes avant et il y aurait eu plusieurs dizaines de morts. A la fin du match, idem. Au moins plusieurs dizaines de morts...

Les-dits nombreux spécialistes ne sont pas nécessairement spécialistes en armement, munitions et tir au fusil d'assaut.
Je n'ai lu nulle part que les assailants du Stade de France étaient armés de fusils d'assaut, et par conséquent, étaient peut-être incapables de forcer le passage.

narduccio a écrit:
Parlons du Bataclan, quand on voit le score que peut faire le moindre ado américain avec un fusil d'assaut, on peut se poser des questions quant au score de nos 3 djihadistes professionnels. On se dit qu'il leur aurait été facile de tuer 2 ou 3 fois plus de monde ...
Quant aux tireurs qui ont mitraillé les devantures des restaurants du Xème arrondissement. Ils ont des scores assez importants, vu le nombre de personnes attablés sur les terrasses. Mais là aussi, à chaque fois une bonne centaine de douilles pour 10 à 15 décès. Le score aurait pu être plus important.

Je ne crois pas. La vraie vie, c'est pas du jeu vidéo. Avec un fusil d'assaut, soit tu tires précisément balle par balle en visant soigneusement des cibles plus ou moins mobiles, et c'est relativement lent, soit tu tires dans le tas en automatique et tu perds la précision, alors mettre dans les cibles plus d'une balle sur 5 est un exploit, tenir compte qu'il faut changer de chargeur tous les 30 coups si chargeur "standard", quelques secondes que les cibles peuvent mettre à profit.
Il est probable que les assaillants du Bataclan ont été assez vite à court de munitions, même à supposer qu'ils aient eu chacun 5 chargeurs qui pèsent chacun environ 820 g, soit plus de 4 kilos plus le poids de l'arme chargée avec le chargeur déjà engagé ça te fait 180 balles dont presque 4/5 n'atteignent pas les cibles en tir automatique, d'ailleurs il n'est pas rapporté que les commandos de police qui ont investi les lieux aient échangé des coups de feu avec les terroristes, ces derniers n'avaient plus qu'à déclencher leur ceinture d'explosifs. Note qu'en tir cible par cible, t'as de fortes chances de les atteindre mortellement tandis qu'en tir automatique, il y aura plutôt quelques morts et une tripotée de blessés.

narduccio a écrit:
Le cas qui semble le plus emblématique est celui du 3ème terroriste à se faire exploser au Stade de France, il choisit de s'isoler dans une impasse. Il donne presque l'impression de chercher à faire le moins de morts possible en ne tuant que lui-même ...
Dans certains cas, on met en doute l'effet des drogues que les djihadistes ont peut-être pris avant leurs méfaits. Mais cela n'explique pas tout.
Il y a 129 morts et plus de 300 blessés. Apparemment, pas mal de monde se demande pourquoi le bilan et si faible. Ils s'en félicitent, mais ils ne comprennent pas.

A mon avis, les porteurs de ceinture d'explosifs au Stade de France étaient plutôt des novices.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
narduccio



Nombre de messages : 4778
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Même pas peur   Mer 18 Nov 2015 - 3:35

DonPanic a écrit:
narduccio a écrit:
J'ai un gros doute sur les intentions de certains des terroristes. Et de nombreux spécialistes se posent aussi des questions. Ainsi en ce qui concerne les 3 djihadistes qui se sont faits sauter au Stade de France. 3 explosions, 4 morts ... 40, 45 minutes avant et il y aurait eu plusieurs dizaines de morts. A la fin du match, idem. Au moins plusieurs dizaines de morts...

Les-dits nombreux spécialistes ne sont pas nécessairement spécialistes en armement, munitions et tir au fusil d'assaut.
Je n'ai lu nulle part que les assaillants du Stade de France étaient armés de fusils d'assaut, et par conséquent, étaient peut-être incapables de forcer le passage.
Il suffit de lire wikipedia : kalachnikov = fusil d'assaut ... Mais as-tu fait l'effort de lire le lien posté ? Qui parle de morts dus à des kalachnikov au Stade de France ? Merci de ne pas faire d'amalgame pour essayer de ridiculiser une vérité qui semble ne pas te plaire. Une explosion au milieu d'une foule provoque ... un mouvement de foule. Il y avait 70 000 spectateurs ce soir-là au SDF. 3 kamikazes qui se font exploser au milieu de 70 000 personnes, tu sais ce que ça donne ? Quelques morts directs à cause des explosifs, quelques blessés ... et puis un tas de monde qui court, qui fuit n'importe où. Donc, à minima quelques dizaines de morts supplémentaires à cause de la panique causée. Parce qu'une foule qui fuit, ça ne réfléchi pas, ça ne ralenti pas pour éviter un gamin, ça ne dévie pas si quelqu'un trébuche : ça l'écrase. C'est cela que ne comprennent pas les spécialistes. Pourquoi ils se sont fait sauter la gueule à un moment où les seuls gens qu'ils tuaient, c'étaient eux.

DonPanic a écrit:
narduccio a écrit:
Parlons du Bataclan, quand on voit le score que peut faire le moindre ado américain avec un fusil d'assaut, on peut se poser des questions quant au score de nos 3 djihadistes professionnels. On se dit qu'il leur aurait été facile de tuer 2 ou 3 fois plus de monde ...
Quant aux tireurs qui ont mitraillé les devantures des restaurants du Xème arrondissement. Ils ont des scores assez importants, vu le nombre de personnes attablés sur les terrasses. Mais là aussi, à chaque fois une bonne centaine de douilles pour 10 à 15 décès. Le score aurait pu être plus important.

Je ne crois pas. La vraie vie, c'est pas du jeu vidéo. Avec un fusil d'assaut, soit tu tires précisément balle par balle en visant soigneusement des cibles plus ou moins mobiles, et c'est relativement lent, soit tu tires dans le tas en automatique et tu perds la précision, alors mettre dans les cibles une balle sur 5 est un exploit, tenir compte qu'il faut changer de chargeur tous les 30 coups si chargeur "standard", quelques secondes que les cibles peuvent mettre à profit.
Qui te parle de jeux vidéo. L'attaque au Bataclan a duré de 22h15 à 0h20, soit 2 heures. Si 2 terroristes étaient entrés dans le Bataclan, pendant que 2 autres attendaient dehors en tirant au coup par coup, posément, sur les fuyards, 2 à 3 coups par minutes. Ils auraient tué combien de personnes ? Bref, même en tenant compte des contingences relatives au changement de chargeur. Ils auraient pu être plus efficients. Et, au fait, pour ce que l'on en sait, dans la salle, ils ont tiré en rafales, mais à certaines périodes, ils ont aussi tiré au coup par coup. D'après les témoins, ils ont tiré sur ceux qui bougeaient, ils ont aussi tiré sur là où ils entendaient des téléphones sonner.

En fait, le carnage aurait pu être plus grand. Et les enquêteurs, ne comprennent pas pourquoi ce ne fut pas le cas. Ils sont contents que ce ne soit pas le cas. Mais, ils aimeraient comprendre.

DonPanic a écrit:
Il est probable que les assaillants du Bataclan ont été assez vite à court de munitions, même à supposer qu'ils aient eu chacun 5 chargeurs qui pèsent chacun environ 820 g, soit plus de 4 kilos plus le poids de l'arme chargée avec le chargeur déjà engagé ça te fait 180 balles dont au moins 4/5 n'atteignent pas les cibles en tir automatique, d'ailleurs il n'est pas rapporté que les commandos de police qui ont investi les lieux aient échangé des coups de feu avec les terroristes, ces derniers n'avaient plus qu'à déclencher leur ceinture d'explosifs. Note aussi qu'en tir cible par cible, t'as de fortes chances de faire des morts tandis qu'en tir automatique, il y aura plutôt quelques morts et une tripotée de blessés.
Dans le cas des fusillades aux terrasses des cafés, les témoins indiquent que les tireurs ont balayé la zone. En fait, les gens se sont trsè vite couchés et ceux qui n'ont pas été touchés au premier balayage, on vu les balles frapper au-dessus de leurs têtes. Des "professionnels", auraient ajusté leurs tirs vers le sol au second balayage.


DonPanic a écrit:
narduccio a écrit:
Le cas qui semble le plus emblématique est celui du 3ème terroriste à se faire exploser au Stade de France, il choisit de s'isoler dans une impasse. Il donne presque l'impression de chercher à faire le moins de morts possible en ne tuant que lui-même ...
Dans certains cas, on met en doute l'effet des drogues que les djihadistes ont peut-être pris avant leurs méfaits. Mais cela n'explique pas tout.
Il y a 129 morts et plus de 300 blessés. Apparemment, pas mal de monde se demande pourquoi le bilan et si faible. Ils s'en félicitent, mais ils ne comprennent pas.

A mon avis, les porteurs de ceinture d'explosifs au Stade de France étaient plutôt des novices.
Cela expliquerait bien des choses, mais dans ce cas, quid des planificateurs ?

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Même pas peur   Mer 18 Nov 2015 - 4:19

lgda a écrit:
Salut Don ! Salut JiLouis !
Je vous remercie pour vos analyses qui sont très intéressantes.
Et j'aimerais connaitre vos opinions respectives sur cet article:
http://www.lematin.ch/monde/ecrit-bible-djihadistes/story/13193575
Bah, la plupart des analystes et stratèges de salon raisonnent en tendance, il faut raisonner "cybernétique" ça veut dire en tenant compte des rétro-actions,
ex: plus le territoire d'un groupe s'étend, plus il a de longueur de frontières, plus il est difficile à contrôler, et plus ça suscite d'ennemis...
si bien que si les Daechiens sont intelligents ils s'en tiennent à se conquérir leur "Sunnistan" irako-syrien où ils ont un support local, ils n'y mènent pas une politique qui leur aliènent la population locale et s'abstiennent de conquérir des territoires non sunnites où leurs ennemis auxquels on fournira des armes auront l'avantage du terrain.
S'ils s'assagissent un tant soit peu, ils perdent l'aura de combattants de l'Islam défiant le monde entier et leur attrait sur les desperados volontaires pour le jihad.
Il y a donc des limites à l'expansion de Daech.

Une idée qu'elle serait bonne, c'est que les forces coalisées anti-Daech puissent publier sur la toile la liste des jihadistes tués avec photo de leur cadavre.
Ça limiterait probablement le volontariat jihadiste au paradis d'Allah aux seuls gugusses basiquement suicidaires en dissuadant les aventuriers.







Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Même pas peur   Mer 18 Nov 2015 - 5:03

narduccio a écrit:
Il suffit de lire wikipedia : kalachnikov = fusil d'assaut ... Mais as-tu fait l'effort de lire le lien posté ? Qui parle de morts dus à des kalachnikov au Stade de France ? Merci de ne pas faire d'amalgame pour essayer de ridiculiser une vérité qui semble ne pas te plaire.
C'est quoi ta parano ?

narduccio a écrit:
Une explosion au milieu d'une foule provoque ... un mouvement de foule. Il y avait 70 000 spectateurs ce soir-là au SDF. 3 kamikazes qui se font exploser au milieu de 70 000 personnes, tu sais ce que ça donne ? Quelques morts directs à cause des explosifs, quelques blessés ... et puis un tas de monde qui court, qui fuit n'importe où. Donc, à minima quelques dizaines de morts supplémentaires à cause de la panique causée. Parce qu'une foule qui fuit, ça ne réfléchi pas, ça ne ralenti pas pour éviter un gamin, ça ne dévie pas si quelqu'un trébuche : ça l'écrase. C'est cela que ne comprennent pas les spécialistes. Pourquoi ils se sont fait sauter la gueule à un moment où les seuls gens qu'ils tuaient, c'étaient eux.
Ces kamikazes-là n'ayant pas de kalash n'ont pu pénétrer le Stade de France et devaient agir à une heure convenue, ils ont cherché vite fait des cibles de substitution.

narduccio a écrit:
Qui te parle de jeux vidéo. L'attaque au Bataclan a duré de 22h15 à 0h20, soit 2 heures. Si 2 terroristes étaient entrés dans le Bataclan, pendant que 2 autres attendaient dehors en tirant au coup par coup, posément, sur les fuyards, 2 à 3 coups par minutes. Ils auraient tué combien de personnes ? Bref, même en tenant compte des contingences relatives au changement de chargeur. Ils auraient pu être plus efficients. Et, au fait, pour ce que l'on en sait, dans la salle, ils ont tiré en rafales, mais à certaines périodes, ils ont aussi tiré au coup par coup. D'après les témoins, ils ont tiré sur ceux qui bougeaient, ils ont aussi tiré sur là où ils entendaient des téléphones sonner.
En fait, le carnage aurait pu être plus grand. Et les enquêteurs, ne comprennent pas pourquoi ce ne fut pas le cas. Ils sont contents que ce ne soit pas le cas. Mais, ils aimeraient comprendre.
Et si ma tante en avait, elle serait mon oncle  geek
Les enquêteurs ne comprennent pas que les plans des terroristes n'aient pas été exécutés de manière optimale, la belle affaire !

DonPanic a écrit:
Dans le cas des fusillades aux terrasses des cafés, les témoins indiquent que les tireurs ont balayé la zone. En fait, les gens se sont trsè vite couchés et ceux qui n'ont pas été touchés au premier balayage, on vu les balles frapper au-dessus de leurs têtes. Des "professionnels", auraient ajusté leurs tirs vers le sol au second balayage.
Ce commando-là avait un programme de plusieurs établissements à mitrailler, ils ont défouraillé vite fait pour aller se faire voir ailleurs.


narduccio a écrit:
DonPanic a écrit:
A mon avis, les porteurs de ceinture d'explosifs au Stade de France étaient plutôt des novices.
Cela expliquerait bien des choses, mais dans ce cas, quid des planificateurs ?

Les planificateurs ont parfaitement réussi leur coup quant à la couverture et la réaction médiatique planétaire, même s'ils auraient pu alourdir le carnage avec une préparation plus étudiée.

quant aux experts (en quoi ?) télévisuels, s'ils faisaient simple, ils ne séviraient pas plus de 3 minutes chacun sur les plateaux, c'est pas comme ça qu'ils mettraient du beurre et de la conf sur leurs tartines.

Ceci dit, il se peut qu'un fond d'humanité mal réprimé ait provoqué quelques actes manqués chez les terroristes, ils ont tous probablement eu une période gentille dans leur enfance ou leur adolescence
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
lgda



Nombre de messages : 4625
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Même pas peur   Mer 18 Nov 2015 - 10:15

DonPanic a écrit:
narduccio a écrit:
Parlons du Bataclan, quand on voit le score que peut faire le moindre ado américain avec un fusil d'assaut, on peut se poser des questions quant au score de nos 3 djihadistes professionnels.

... Avec un fusil d'assaut, soit tu tires précisément balle par balle en visant soigneusement des cibles plus ou moins mobiles, et c'est relativement lent, soit tu tires dans le tas en automatique et tu perds la précision...Note qu'en tir cible par cible, t'as de fortes chances de les atteindre mortellement tandis qu'en tir automatique, il y aura plutôt quelques morts et une tripotée de blessés.
C'est aussi la réflexion que j'ai faite à ma femme en regardant les infos: Ils tirent au coup-par-coup, ça va être un carnage !
Lorsque tu tires en rafale, il est difficile de maintenir le fusil d'assaut et le tir se dispersew vite.

narduccio a écrit:
Le cas qui semble le plus emblématique est celui du 3ème terroriste à se faire exploser au Stade de France, il choisit de s'isoler dans une impasse. Il donne presque l'impression de chercher à faire le moins de morts possible en ne tuant que lui-même ...
Dans certains cas, on met en doute l'effet des drogues que les djihadistes ont peut-être pris avant leurs méfaits. Mais cela n'explique pas tout.
Il y a 129 morts et plus de 300 blessés. Apparemment, pas mal de monde se demande pourquoi le bilan et si faible. Ils s'en félicitent, mais ils ne comprennent pas.
Nard a raison. Une bonne explosion dans la foule aurait tué quelques personnes mais le mouvement de panique aurait été dévastateur. Comme au Heysel en 1985, mais en pire.

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4625
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Même pas peur   Mer 18 Nov 2015 - 11:10

Saint-Denis: 3 morts dont une femme ayant fait usage de sa ceinture de chasteté perpétuelle...

Selon France 2, la police a capturé un cerveau !
Pour l'heure, il semble qu'il soit intact dans sa boite cranienne avec tout le corps attaché en bon ordre au bout du cou.

Ô tempora, ô mores !
De mon temps, quand on faisait la bombe, c'était bien moins saignant !

Et quelqu'un aurait du dire à cette donzelle qu'il y a des moyens moins radicaux de s'envoyer en l'air...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4778
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Même pas peur   Mer 18 Nov 2015 - 15:00

lgda a écrit:
DonPanic a écrit:
narduccio a écrit:
Parlons du Bataclan, quand on voit le score que peut faire le moindre ado américain avec un fusil d'assaut, on peut se poser des questions quant au score de nos 3 djihadistes professionnels.

... Avec un fusil d'assaut, soit tu tires précisément balle par balle en visant soigneusement des cibles plus ou moins mobiles, et c'est relativement lent, soit tu tires dans le tas en automatique et tu perds la précision...Note qu'en tir cible par cible, t'as de fortes chances de les atteindre mortellement tandis qu'en tir automatique, il y aura plutôt quelques morts et une tripotée de blessés.
C'est aussi la réflexion que j'ai faite à ma femme en regardant les infos: Ils tirent au coup-par-coup, ça va être un carnage !
Lorsque tu tires en rafale, il est difficile de maintenir le fusil d'assaut et le tir se disperse vite.

C'est bien la question que soulèvent à mi-vois pas mal de spécialistes, de gens qui connaissent la chose militaire. On a eu de la chance que ces gens aient tenu à faire beaucoup de bruit plutôt que d'être efficace. Ils ont tiré à hauteur d'homme, sur des victimes qui se couchaient. Ils ont tiré dans le tas, au jugé. Les analyses diront s'ils s'étaient drogués avant de passer à l'action. De plus, de nombreux témoignages parlent de scènes surréalistes. Un des tireurs qui oblige quelqu'un à brûler une liasse de billets pour que celui-ci manifeste son mépris de l'argent et qui le laisse filer ... en laissant entendre que s'il n'avait pas brûler la liasse, il aurait mérité la mort ... Ces gens-là nous fantasment, ils pensent que nous sommes obnubilés par l'argent. Une liasse de billets ne vaudra jamais une vie. Et si le gars n'avait pas eu de briquet sur lui ... Serait-il mort parce qu'il n'avait pas les moyens de brûler cette liasse de billets ?

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4778
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Même pas peur   Mer 18 Nov 2015 - 15:14

DonPanic a écrit:
narduccio a écrit:
Il suffit de lire wikipedia : kalachnikov = fusil d'assaut ... Mais as-tu fait l'effort de lire le lien posté ? Qui parle de morts dus à des kalachnikov au Stade de France ? Merci de ne pas faire d'amalgame pour essayer de ridiculiser une vérité qui semble ne pas te plaire.
C'est quoi ta parano ?
Moi, je n'ai jamais parlé de kalachnikov au sujet du Stade de France. Et c'est bien les mouvements de foule auxquels je faisais allusion. Cela me semblait compréhensible dans l'article que j'ai posté. DU coup, je n'ai pas du tout compris ton intervention.

DonPanic a écrit:
narduccio a écrit:
Une explosion au milieu d'une foule provoque ... un mouvement de foule. Il y avait 70 000 spectateurs ce soir-là au SDF. 3 kamikazes qui se font exploser au milieu de 70 000 personnes, tu sais ce que ça donne ? Quelques morts directs à cause des explosifs, quelques blessés ... et puis un tas de monde qui court, qui fuit n'importe où. Donc, à minima quelques dizaines de morts supplémentaires à cause de la panique causée. Parce qu'une foule qui fuit, ça ne réfléchi pas, ça ne ralenti pas pour éviter un gamin, ça ne dévie pas si quelqu'un trébuche : ça l'écrase. C'est cela que ne comprennent pas les spécialistes. Pourquoi ils se sont fait sauter la gueule à un moment où les seuls gens qu'ils tuaient, c'étaient eux.
Ces kamikazes-là n'ayant pas de kalash n'ont pu pénétrer le Stade de France et devaient agir à une heure convenue, ils ont cherché vite fait des cibles de substitution.
C'est l'une des solution retenue. Mais, les enquêteurs désireraient en être sûrs. Ils ont du mal à comprendre l'horaire. Si la préparation avait été si bonne que le vantent certains, les kamikazes se seraient présentés au SdF au moments de plus grande cohue. Au début, ou à la fin du match. Et là, on aurait peut-être eu une centaine de morts en plus. Bref, il y a un certain dilettantisme.

DonPanic a écrit:
narduccio a écrit:
Qui te parle de jeux vidéo. L'attaque au Bataclan a duré de 22h15 à 0h20, soit 2 heures. Si 2 terroristes étaient entrés dans le Bataclan, pendant que 2 autres attendaient dehors en tirant au coup par coup, posément, sur les fuyards, 2 à 3 coups par minutes. Ils auraient tué combien de personnes ? Bref, même en tenant compte des contingences relatives au changement de chargeur. Ils auraient pu être plus efficients. Et, au fait, pour ce que l'on en sait, dans la salle, ils ont tiré en rafales, mais à certaines périodes, ils ont aussi tiré au coup par coup. D'après les témoins, ils ont tiré sur ceux qui bougeaient, ils ont aussi tiré sur là où ils entendaient des téléphones sonner.
En fait, le carnage aurait pu être plus grand. Et les enquêteurs, ne comprennent pas pourquoi ce ne fut pas le cas. Ils sont contents que ce ne soit pas le cas. Mais, ils aimeraient comprendre.
Et si ma tante en avait, elle serait mon oncle  geek
Les enquêteurs ne comprennent pas que les plans des terroristes n'aient pas été exécutés de manière optimale, la belle affaire !
En fait, cela éclaire pas mal sur les moyens d'actions des terroristes... Mais aussi sur les failles de sécurité des services de renseignements. Par exemple, les SR se sont focalisés sur les gens qui exprimaient sur les réseaux sociaux des idées en faveur des djihadistes. Aujourd'hui, il semblerait que ceux-là ne sont pas dangereux. Ceux qui sont dangereux, ce sont ceux qui se taisent, qui disparaissent. Il semble aussi qu'il va falloir coordonner les signalements, mettre en communs ce que l'on découvre ... Bref, du travail en perspective pour les services spécialisés de la lutte contre le terrorisme.

DonPanic a écrit:
DonPanic a écrit:
Dans le cas des fusillades aux terrasses des cafés, les témoins indiquent que les tireurs ont balayé la zone. En fait, les gens se sont trsè vite couchés et ceux qui n'ont pas été touchés au premier balayage, on vu les balles frapper au-dessus de leurs têtes. Des "professionnels", auraient ajusté leurs tirs vers le sol au second balayage.
Ce commando-là avait un programme de plusieurs établissements à mitrailler, ils ont défouraillé vite fait pour aller se faire voir ailleurs.
Les témoins indiquent, au contraire, qu'à certains moments, ils semblaient prendre tout leur temps. De plus, il s'est passé 6 minutes entre 2 fusillades successives à 2 lieux distants de 11 minutes par le plus court des trajets. Les enquêteurs cherchent à savoir s'il y a eu une seule ou deux équipes qui auraient eues toutes les deux une seat noire.


narduccio a écrit:
DonPanic a écrit:
A mon avis, les porteurs de ceinture d'explosifs au Stade de France étaient plutôt des novices.
Cela expliquerait bien des choses, mais dans ce cas, quid des planificateurs ?

Les planificateurs ont parfaitement réussi leur coup quant à la couverture et la réaction médiatique planétaire, même s'ils auraient pu alourdir le carnage avec une préparation plus étudiée.

quant aux experts (en quoi ?) télévisuels, s'ils faisaient simple, ils ne séviraient pas plus de 3 minutes chacun sur les plateaux, c'est pas comme ça qu'ils mettraient du beurre et de la conf sur leurs tartines.

Ceci dit, il se peut qu'un fond d'humanité mal réprimé ait provoqué quelques actes manqués chez les terroristes, ils ont tous probablement eu une période gentille dans leur enfance ou leur adolescence[/quote]

En fait, les interrogations de ces articles proviennent de sources autorisés dans le milieu du renseignement. Pas des gens présents sur les plateaux télévisuels. Si tout était limpide, les enquêtes seraient terminées, car l'action de la justice s'éteint avec le décès des mis-en-cause.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Même pas peur   Mer 18 Nov 2015 - 18:05

narduccio a écrit:
DonPanic a écrit:
Ces kamikazes-là n'ayant pas de kalash n'ont pu pénétrer le Stade de France et devaient agir à une heure convenue, ils ont cherché vite fait des cibles de substitution.
C'est l'une des solution retenue. Mais, les enquêteurs désireraient en être sûrs. Ils ont du mal à comprendre l'horaire. Si la préparation avait été si bonne que le vantent certains, les kamikazes se seraient présentés au SdF au moments de plus grande cohue. Au début, ou à la fin du match. Et là, on aurait peut-être eu une centaine de morts en plus. Bref, il y a un certain dilettantisme.
Je pense que ce qu'avaient prévu les terroristes, c'est de se faire sauter dans les tribunes, au vu des caméras TV, en présence du président, de préférence lors de l'exécution de l'hymne national pour faire plus joli, le but premier n'étant pas nécessairement le nombre de victimes, mais le retentissement de leur action sur des millions de téléspectateurs, le nombre de victimes venant au second rang de leurs visées.
Le dilettantisme réside probablement dans leur négligence de la réactivité des services de sécurité du Stade de France, vigiles format frigo+congélo  et policiers, formés de longue date à réagir contre les hooligans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
narduccio



Nombre de messages : 4778
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Même pas peur   Mer 18 Nov 2015 - 18:15

Mais, apparemment, ils n'ont même pas réussit à passer la première formalité. Le Stade de France est "protégé" par une espèce de défense en profondeur. Il faut d'abord passer un tourniquet qui ne permet le passage qu'aux porteurs de billets. Ensuite, il y a les stadiers. Dans l'état actuel de l'enquête, on n'est même pas sûrs qu'ils avaient un billet pour rentrer. Il est possible que le billet retrouvé soit celui de l'unique victime.

L'absence de billets intrigue. S'ils espéraient entrer, ils devaient avoir des billets. S'ils n'avaient pas de billets, c'est soit qu'ils espéraient forcer les portes. Donc, ils auraient du avoir des armes, des fusils d'assaut. Soit qu'ils avaient prévu de se faire exploser dans la foule présente à l'extérieur du stade, ce qui implique un autre horaire... Donc, soit il y a eu une erreur dans la préparation de l'attaque, soit dans le timing.

Cela semble aussi démontrer que les terroristes ne sont pas dans la recherche de la plus grande efficacité, mais qu'ils sont dans les symboles. Frapper au Stade de France devait être plus important que de faire d'autres morts que les leurs.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Même pas peur   Jeu 19 Nov 2015 - 3:25

narduccio a écrit:
Cela semble aussi démontrer que les terroristes ne sont pas dans la recherche de la plus grande efficacité, mais qu'ils sont dans les symboles. Frapper au Stade de France devait être plus important que de faire d'autres morts que les leurs.

Justement, dans les mitraillages de terrasse de cafés, as-tu remarqué dans la liste des victimes toutes les personnes liées de près ou de loin au monde médiatique ?
Qui laisse voir que les établissements visés n'ont pas du tout été choisis au hasard.

Et quant au Bataclan ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
narduccio



Nombre de messages : 4778
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Même pas peur   Jeu 19 Nov 2015 - 9:42

DonPanic a écrit:
narduccio a écrit:
Cela semble aussi démontrer que les terroristes ne sont pas dans la recherche de la plus grande efficacité, mais qu'ils sont dans les symboles. Frapper au Stade de France devait être plus important que de faire d'autres morts que les leurs.

Justement, dans les mitraillages de terrasse de cafés, as-tu remarqué dans la liste des victimes toutes les personnes liées de près ou de loin au monde médiatique ?
Qui laisse voir que les établissements visés n'ont pas du tout été choisis au hasard.

Il y a d'autres endroits où ils auraient pu frapper encore plus d'artistes. Justement, certains trouvent qu'ils ont ciblé plutôt des quartiers populaire. Surtout si on tient compte que le 18° fait aussi partie des revendications.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6197
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Même pas peur   Jeu 19 Nov 2015 - 11:19

Salut

Si l'on se pose des questions sur l'efficacité dans l'horreur, je me permet de rappeler le cas de Anders Behring Breivik, qui a fait un carnage à lui tout seul avec une arme automatique et s'en est tiré vivant. Si jamais d'autres connards de chez connard ont l'idée de viser des réunions de masse en extérieure, comme s'est souvent le cas en Irak ou ailleurs, dans des marchés, des fêtes foraines, des gay pride, des départ de tour de France etc..  ou il n'y a jamais de contrôle, je n'ose imaginer le nombre de personnes qui seront atteintes.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2182
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Même pas peur   Ven 20 Nov 2015 - 1:51

ça me rappelle un collègue, qui se demandait comment les tueurs fous américains pouvaient être aussi peu efficaces. D'après mon homme, tirer à l'arme automatique dans une salle de cinéma ou de spectacle garantira beaucoup de blessés mais peu de morts. Il s'y connaît mieux que moi en arme, donc je veux bien le croire.

Je pense pas qu'il y ait vraiment un manque d'efficacité quand même dans les attaques, hormis celle au SDF.
Si les gars avaient buté 140 personnes au lieu de 70 au Bataclan, leur action aurait-elle été plus efficace ? Je veux dire, quel est le but de leur action ? Faire un max de morts parmi les ennemis ? ça, c'est rentable sur le champ de bataille, quand l'ennemi est pas beaucoup plus nombreux que toi et qu'il porte une arme. Quand l'ennemi se compte en milliards et qu'il te menace pas, en tuer 1000 ou aucun, ça change rien au rapport de force... Leur but, c'est de terroriser. Et là, je pense qu'à 10 morts ils avaient déjà rempli leur objectif, donc ils pouvaient s'amuser...

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1098
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Même pas peur   Ven 20 Nov 2015 - 2:45

narduccio a écrit:
Il y a d'autres endroits où ils auraient pu frapper encore plus d'artistes. Justement, certains trouvent qu'ils ont ciblé plutôt des quartiers populaire. Surtout si on tient compte que le 18° fait aussi partie des revendications.
Ces quartiers dits populaires du Nord-Est parisien se sont boboïsés, continuent de se boboîser à grande vitesse, et le 18ème, il n'y a pas que la Goutte d'Or, il comprend aussi Montmartre et surtout Pigalle, lieu infernal pour le jihadiste barbu.
Le vrai populo, il n'a pas les moyens de se payer Paris intra-périf, sauf la piaule de bonne de 10m² transformée "studette" à 400~500 €/mois que lui disputera l'étudiant cautionné par ses bobos de parents.
Tout concourt pour le vrai populo, il soit relégué en banlieue plus ou moins lointaine.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
narduccio



Nombre de messages : 4778
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Même pas peur   Ven 20 Nov 2015 - 9:57

DonPanic a écrit:
narduccio a écrit:
Il y a d'autres endroits où ils auraient pu frapper encore plus d'artistes. Justement, certains trouvent qu'ils ont ciblé plutôt des quartiers populaire. Surtout si on tient compte que le 18° fait aussi partie des revendications.
Ces quartiers dits populaires du Nord-Est parisien se sont boboïsés, continuent de se boboîser à grande vitesse, et le 18ème, il n'y a pas que la Goutte d'Or, il comprend aussi Montmartre et surtout Pigalle, lieu infernal pour le jihadiste barbu.
Le vrai populo, il n'a pas les moyens de se payer Paris intra-périf, sauf la piaule de bonne de 10m² transformée "studette" à 400~500 €/mois que lui disputera l'étudiant cautionné par ses bobos de parents.
Tout concourt pour le vrai populo, il soit relégué en banlieue plus ou moins lointaine.

Oui, mais s'il avaient voulu frapper les esprits en tuant du gratin, c'est pas là qu'ils auraient frappé. Il y a effectivement du monde "connu" dans les victimes. Mais, ce ne sont pas des têtes d'affiches. Avant vendredi qui connaissait les Eagles of the Death metal à part une poigne de fans. Si cela avait été un super-groupe, c'est au Zenith qu'on les aurait trouvé. Le fait qu'une partie des victimes travaillait dans les médias et que cela a augmenté la couverture médiatique de l'évènement, je pense que c'est un corolaire, pas l'effet principal attendu.

De Yann Barthès à Laurence Ferrari : les hommages à leurs collaborateurs

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4778
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Même pas peur   Ven 20 Nov 2015 - 10:01

yoda a écrit:
ça me rappelle un collègue, qui se demandait comment les tueurs fous américains pouvaient être aussi peu efficaces. D'après mon homme, tirer à l'arme automatique dans une salle de cinéma ou de spectacle garantira beaucoup de blessés mais peu de morts. Il s'y connaît mieux que moi en arme, donc je veux bien le croire.

Je pense pas qu'il y ait vraiment un manque d'efficacité quand même dans les attaques, hormis celle au SDF.
Si les gars avaient buté 140 personnes au lieu de 70 au Bataclan, leur action aurait-elle été plus efficace ? Je veux dire, quel est le but de leur action ? Faire un max de morts parmi les ennemis ? ça, c'est rentable sur le champ de bataille, quand l'ennemi est pas beaucoup plus nombreux que toi et qu'il porte une arme. Quand l'ennemi se compte en milliards et qu'il te menace pas, en tuer 1000 ou aucun, ça change rien au rapport de force... Leur but, c'est de terroriser. Et là, je pense qu'à 10 morts ils avaient déjà rempli leur objectif, donc ils pouvaient s'amuser...

Il y a quand même une certaine volonté de faire "du chiffre". Quand on attaque une salle de spectacle avec 1000 et quelques spectateurs, c'est que l'on veut frapper les esprits. Mais, on oublie que le Bataclan a été la scène d'une prise d'otages. Pendant un moment, ils ont "parqué" un certain nombre de personnes dans la fosse en attendant les forces de l'ordre.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4625
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Même pas peur   Ven 20 Nov 2015 - 10:11

narduccio a écrit:
Mais, on oublie que le Bataclan a été la scène d'une prise d'otages. Pendant un moment, ils ont "parqué" un certain nombre de personnes dans la fosse en attendant les forces de l'ordre.
Ca colle pas avec ta théorie...
Pourquoi attendre la police ? Pour les narguer en disant "On en tient un gros paquet et vous ne pouvez rien contre nous !" ??
Un peu léger comme argument...

Perso, je pense qu'ils ont surtout attendu la couverture médiatique !
Si c'est le cas, objectif atteint...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4778
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Même pas peur   Ven 20 Nov 2015 - 10:39

lgda a écrit:
narduccio a écrit:
Mais, on oublie que le Bataclan a été la scène d'une prise d'otages. Pendant un moment, ils ont "parqué" un certain nombre de personnes dans la fosse en attendant les forces de l'ordre.
Ca colle pas avec ta théorie...
Pourquoi attendre la police ? Pour les narguer en disant "On en tient un gros paquet et vous ne pouvez rien contre nous !" ??
Un peu léger comme argument...

Perso, je pense qu'ils ont surtout attendu la couverture médiatique !
Si c'est le cas, objectif atteint...

Je pense qu'ils voulaient occuper le maximum l'espace médiatique. Pour cela, la prise d'otage devait durer le plus longtemps possible. Avec une confrontation armée et visible de l'extérieur. Les forces de l'ordre on contré cela en 2 points :
- les médias ont été tenus à 200-300 mètres de l'évènement;
- ils ont donné l'assaut dès qu'ils ont eu la certitude que discuter n'allait pas servir à quelque chose.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2182
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Même pas peur   Ven 20 Nov 2015 - 16:29

DonPanic a écrit:
Le vrai populo, il n'a pas les moyens de se payer Paris intra-périf, sauf la piaule de bonne de 10m² transformée "studette" à 400~500 €/mois que lui disputera l'étudiant cautionné par ses bobos de parents.
À ma connaissance, il y a des logements sociaux à Paris, donc quelques vrais populo, même si la majorité d'entre eux doit aller en banlieue lointaine. Il y a 10 ans, le 19-20e, ça craignait un peu. La population de ces quartiers et le niveau de vie, ça respirait pas le bobo, et les loyers y étaient moins cher qu'en banlieue sud. Même si hors de prix pour un provincial pas pistonné pour une HLM.
De plus, la banlieue est si morne que les gens qui occupent les terrasses le soir, pour la plupart, ne vivent pas dans le quartier, surtout aussi longtemps avant les derniers RER/metro.

Nardu a écrit:
Il y a quand même une certaine volonté de faire "du chiffre". Quand on attaque une salle de spectacle avec 1000 et quelques spectateurs, c'est que l'on veut frapper les esprits.
Bien sûr, mais le chiffre est un moyen, pas une fin en soi. Et tuer 70 personnes dans une salle de 70 personnes, ça fait pas le même effet que le même nombre avec dans les mille personnes terrorisées et de nombreuses blessées, et la conscience en-dehors de la salle de l'ampleur du carnage possible.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Même pas peur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Même pas peur
Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» agoraphobie et peur d'affronter seul le monde?
» La peur de ma vie, premier blocage!
» Fibroscopie et coloscopie: j'ai peur!!
» Anorexie comportementale et peur de manger
» ça vous fait peur ça aussi?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Actualités-
Sauter vers: