FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pollution particules fines diésel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Lun 1 Déc 2014 - 15:41

Le Vieux a écrit:
salut

Le Vieux a écrit:
il me semble que le diesel est plus rentable

A partir d'un certain nombre de km toutefois, cela concerne principalement  les professionnels de la route donc.

Le Vieux

SI on prend le cas français : 60% des véhicules sont des diesels (globalement), la moyenne parcourue par an par les voitures est de 13600 km. Donc, de nombreux véhicules diesels ne parcourent pas les km nécessaires à leur rentabilité. Pire, un certain nombre de véhicule diesel ne font pas chaque jour les kilomètres nécessaires pour obtenir une bonne combustion. Comme ils ne font que des trajets courts, ils roulent en permanence dans la zone où ils polluent le plus et où ils s'encrassent le plus. C'est d'ailleurs ce qui explique les déboires qu'ont connu certains constructeurs dans le passé. Leurs moteurs diesel étaient conçus pour de longs trajets et quelques petits trajets occasionnels. Mais, certaines pannes les avaient surpris. Jusqu’à ce qu'ils comprennent que le public visé utilisait leurs diesel pour quelques longs trajets annuels et de nombreux déplacements courts tout le reste de l'année. Ce qui fatiguait pas mal certaines pièces du moteur qui n'avaient pas été calculée pour cet usage.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Lun 1 Déc 2014 - 15:47

Le Vieux a écrit:
Et qu'en est-il de mon chauffage central au mazout  puisque je consomme pour me chauffer 2,5 fois de plus de mazout que pour me déplacer

Si tu fais régler ta chaudière chaque année, si tu fais ramoner ta cheminée régulièrement, si ta cheminée est assez élevée pour obtenir un bon taux de dilution, il est possible que tu pollue moins que la moyenne. On sait qu'un tiers des rejets de CO2 sont dus au chauffage urbain. On estime que c'est sur ce plan-là que les gains pourraient être les plus intéressants : il suffirait d'isoler convenablement toutes les habitations qui ne le sont pas. Cela pourrait concerner environ 60% des habitations en France. Ce chiffre varie de manière assez importante selon les sources. La meilleure solution serait de réaliser une isolation externe sur toutes les habitations qui n'en possèdent pas. Avec le prix de l'énergie du début de l'année 2014, la rentabilité était évoquée sur 20 à 30 ans. Avec la baisse du prix du pétrole actuel, la rentabilité à court terme est devenue utopique. Tout ce que l'on sait, c'est que l'actuelle guerre des prix cessera bien un jour et qu'à ce moment-là, se chauffer pourrait devenir un luxe.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Lun 1 Déc 2014 - 15:53

Vous me donnez une horrible conscience. J'ai acheté une renault kangoo diesel d'occase, pas parce que c'est une diesel mais parce qu'elle ne coutait pas cher et qu'elle n'avait que 60 000 km.
Mais je ne fais que 7000 km par an et un trajet de 8km pour aller travailler.
Je suis un monstre!!!
J'y penserai quand il s'agira de changer de bagnole.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Lun 1 Déc 2014 - 16:02

Steph a écrit:
Vous me donnez une horrible conscience. J'ai acheté une renault kangoo diesel d'occase, pas parce que c'est une diesel mais parce qu'elle ne coutait pas cher et qu'elle n'avait que 60 000 km.
Mais je ne fais que 7000 km par an et un trajet de 8km pour aller travailler.
Je suis un monstre!!!
J'y penserai quand il s'agira de changer de bagnole.

Ma seconde voiture est en rade. J'ai donc envisagé d'acheter une mercedes C220 d'un de mes collègues : 7 ans et 60 000 km. Mon usage aurait été de 5 à 8 000 km par an (les vacances plus quelques week-end avec ma copine). Je me rassurais en me disant qu'avec une telle voiture, j'aurais une solution longue distance assurée pour environ 10 ans avec un investissement minime. Et puis, je fais 19 000 km par an en voiture électrique ... Est-ce que cela compense ?

Certains des trajets que je fais pourraient se faire en avion ou en train. Mais, l'un des derniers week-ends que nous avons faits était dans une station thermale allemande à 90 minutes de voiture de Colmar. Pour y aller en train, c'est plus de 4 heures de trajets... Le voyage précédent, ce fut Colmar-Auxerre... Un vrai casse-tête pour y aller en train. On envisage Barcelone ou Londres. Là ce sera sûrement en avion pour Barcelone et en train pour Londres.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Mer 3 Déc 2014 - 18:08

Il semblerait que si on apprend à bien utiliser un thermostat, on pourrait économiser pas mal de fuel ... et donc diminuer la pollution : 30 ans que les thermostats existent et on ne sait toujours pas vraiment les utiliser alors qu’ils sont une source potentielle d'économies d'énergie majeure Read more at http://www.atlantico.fr/decryptage/30-ans-que-thermostats-existent-et-on-ne-sait-toujours-pas-vraiment-utiliser-alors-qu-sont-source-potentielle-economies-energie-1878150.html#ilup240QV0ReC89M.99

Un autre leins poru ceux qui n'arriveraient pas à visualiser le premier : -20141201]http://www.planet.fr/revue-du-web-30-ans-que-les-thermostats-existent-et-on-ne-sait-toujours-pas-vraiment-les-utiliser-alors-quils-sont-une-source-potentielle-deconomies?xtor=ES-14-734624[Planet-Mi-journee]-20141201

Planet.fr a écrit:
Les thermostats se résument rarement à deux boutons pour monter ou baisser la température.. Une difficulté qui entraîne leur mauvaise utilisation et un gâchis d'énergie considérable. Mais une excellente illustration aussi de la complexité de la technologie à l'intérieur du résidentiel, qui est pourtant une condition nécessaire à la réussite de notre transition énergétique.
Publicité
Atlantico : Les thermostats supposés améliorer notre régulation de la consommation d'énergie sont mal utilisés, et ont d'ailleurs l'effet inverse nous faisant trop consommer. Pourquoi ce système, déjà répandu et qui n'a plus rien de révolutionnaire, est-il si complexe à appréhender ?

Myriam Maestroni : Il s'agit d'une excellente illustration de la complexité de la technologie à l'intérieur du résidentiel, qui est pourtant une condition nécessaire mais non suffisante pour réussir la transition énergétique.

On a en effet trois leviers principaux pour réussir cette transition : le comportement (comment on souhaite se chauffer, quel mode de vie on souhaite avoir...), l'investissement dans les technologies et le coût de leur utilisation (dans un contexte où l'on consomme de plus en plus d'énergie et où nous devenons éléctro-dépendants), et les nouvelles technologies qui apparaissent pour accompagner cette transition.

Et d'ailleurs, les thermostats ont été l'une des premières inventions pour accompagner cette transition. Il a donc impulsé un changement de comportement, en diffusant l'idée qu'il fallait mieux penser à sa consommation, savoir définir ce que serait sa chaleur de jour, sa chaleur de nuit etc.
Quelles économies peut-on attendre d'une meilleure utilisation des thermostats ?

Le calcul le plus courant considère qu'un degré de plus ou de moins génère une dépense ou une économie de 7% de la consommation d'énergie. Il faut bien sûr nuancer puisque la température recommandée de chauffage entre le jour et la nuit varie, que les personnes peuvent être très présentes ou plutôt absentes de leur logement, que l'on préfère généralement avoir plus de chaleur le week-end qu'en semaine...
Ces systèmes sont perçus comme complexes, voire incompréhensibles, du fait de fonctions trop nombreuses, là où les utilisateurs ne s'intéressent qu'aux boutons "+" et "-" pour régler la température. Les thermostats ont-ils leur...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Mer 3 Déc 2014 - 19:16

En fait, nous sommes très loin des villes les plus polluées de la planète. Le record ?



New-Delhi avec une moyenne annuelle de 153 microgrammes par mètre cube ... Oui, vous lisez bien, ce n'est pas la valeur record, mais le moyenne! Le taux moyen recommandé par l'OMS est de 20microgrammes par mètres cubes. Paris (749ème position sur 1622) a une concentration moyenne de 17 µg/m3. Pourtant, lors des pics de nombreuses personnes souffrent de problèmes respiratoires. Je n'ose imaginer ce que ce serait si je vivais à New-Delhi.

L'Obs GRAND FORMAT. Plongée (en apnée) dans les villes les plus polluées

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pollution particules fines diésel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Pollution particules fines diésel
» Europe: Nouvelles règles anti-pollution pour les centrales au charbon : vers plus de mercure et de particules fines
» la pollution domestique
» Accélérateur de particules
» Dialogue Miphum/Gereve : Nature des particules élémentaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Biologie et Santé-
Sauter vers: