FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pollution particules fines diésel

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Pollution particules fines diésel   Jeu 27 Nov 2014 - 14:42

http://www.lemonde.fr/planete/article/2014/11/24/a-paris-la-pollution-est-aussi-nocive-que-le-tabagisme-passif_4528203_3244.html
Mais c'est bien plus facile de s'en prendre aux fumeurs, bientôt interdits de squares et de parcs publics, que tenter de diminuer la pollution diésel et gazole.
On leur fera payer les amendes européennes en augmentant les taxes sur le tabac pour pollution des particules fines et oxydes d'azote, et on continuera les décrets liberticides.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Jeu 27 Nov 2014 - 16:03

Salut

La pollution par particules fines des diesels est surtout du  aux véhicules de plus de 10 ans. Les véhicules diesel actuels ne polluent presque pas, du moins pas plus que les véhicules à essences; Cette baisse de pollution est due surtout à la présence des filtres à particules qu'équipent les véhicules modernes, toute marques confondues.
Le problème est surtout un problème économique. Les petites cylindrées diesel, devraient peu à peu disparaitre, car l'adjonction d'un filtre à particules est trop cher pour les petits budgets, ce qui n'est pas le cas proportionnellement des gros véhicules ou le fait de payer 2000 euros de plus pour une grosse cylindrée à un impact moindre dans la décision de choisir une nouvelle voiture. Peu de personnes à petits revenus se payant des véhicules à plus de 30.000 euros.

Quant à la cigarette, le problème n'est pas seulement le problèmes des particules fines, mais bien que la cigarette émettrait près de 2000 composés chimique dont beaucoup sont loin d'être innocents.

J'ai entendu dire que l'on interdirait la cigarette dans la rue, bien que non fumeur et dérangé par les fumées, je ne suis pas en faveur d'une telle mesure qui restreint en effet la liberté, on doit mettre l'accent plutôt sur la prévention que l'interdiction.

A propos des particules fines, les véhicules diesels seraient responsable de 30% de l'émission de ces particules, dont 80% des ces 30% seraient du comme précisé plus haut aux vieux véhicules.
Les 70% restant serait du aux feux de bois, aux usines et aux fumées qui nous viendrait de l’Europe central et même d'Allemagne qui a ouvert des centrales électrique au charbon.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Jeu 27 Nov 2014 - 17:12

Je te comprends sur le coup DonPanic.
Concernant les centrales au charbon modernes, je pense que les fumées sont lavées et le rejet de particules également minimal, par contre le rejet de CO2 ne peut pas être filtré.

Concernant la toxicité des nanoparticules, il faut bien dire qu'on ne connait pas encore grand chose et que la recherche a un fameux retard sur la production, retard qui croit sans cesse.
Au nom de la sacro-sainte croissance économique, on développe des milliers de nanoparticules différentes que l'on met dans à peu près tous les produits usuels sans avoir pris la peine de les tester auparavant.
Et ca ne va pas s'arranger avec le temps car chaque jour on développe des dizaines de nouvelles formes de nanomatériaux.
Il y a là un gros problème de manque de respect du principe de précaution dont j'avais déjà fait part sur ce forum.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Jeu 27 Nov 2014 - 17:50

Le Vieux a écrit:
Salut

La pollution par particules fines des diesels est surtout du  aux véhicules de plus de 10 ans. Les véhicules diesel actuels ne polluent presque pas,

Euhhh .... comment dire, à part que c'est totalement faux. Les véhicules diesel neufs équipés de filtres à particules retiennent bien un maximum de particules dites pm 10, mais laissent passer les particules ultra-fines. Problèmes, ce sont elles qui s'avèrent les plus dangereuses... parce qu'elles pénètrent plus profondément dans les poumons.

Le Vieux a écrit:
du moins pas plus que les véhicules à essences;
Il est difficile de dire qui pollue plus ou moins, on considère actuellement que ce sont 2 pollutions différentes aux effets différents.

Pour ce qui concerne les centrales charbon : en France, EDF a arrêté ses centrales "pour remise à niveau". Dans les faits, il semblerait que ce soit plutôt un arrêt définitif. Le prix du gaz qui s'écroule rend cette dernière technologie particulièrement attractive. De plus, les lois qui vont accompagner la transition énergétique rendent les centrales au charbon particulièrement sujettes à des impositions. En fait, il vaudrait mieux construire des centrales modernes avec des systèmes de lavages des fumées. Mais, c'est nettement plus cher qu'une centrale à gaz. Et comme en France on importe les deux ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Jeu 27 Nov 2014 - 18:01

Salut

Le problème des ultra fines c'est que ne sait pas encore bien les mesurer,  de plus nous n'avons aucun recul de leur présence à leur sujet puisque l'on ne savait pas les mesurer dans le temps et es-tu certain que ce sont les seuls moteurs diesel qui les produit ? les moteurs à essence  en fournissent également ainsi que les  motos deux-temps.
Sans compter que les nanoparticules on en retrouve partout dans l'industrie.
On retrouve aussi des particules fines qui nous viennent de Scandinavie, pays ou le chauffage au bois est très en usage

Il est un fait que les ultra fine ont les plus actives, car elles peuvent passer dans le sang.


le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)


Dernière édition par Le Vieux le Jeu 27 Nov 2014 - 18:04, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Jeu 27 Nov 2014 - 18:04

voilà un lien d'une émission qui est passée hier, donc mercredi 26 novembre 2014
au titre évocateur "rouler au diesel tue !"
http://www.france5.fr/emissions/c-dans-l-air/diffusions/26-11-2014_282613

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Jeu 27 Nov 2014 - 18:49

Le Vieux a écrit:
Le problème des ultra fines c'est que ne sait pas encore bien les mesurer,

Désolé d'encore devoir te contredire, mais on sait les mesurer : Ballon de Paris

Il serait plus juste de dire qu'on ne les mesure pas partout tout le temps ... Par exemple, voici la carte de la concentration en PM10 sur l'Alsace en temps quasi-réel : http://www.atmo-rhinsuperieur.net/fdiFPM10I24.htm
Mais tu ne trouvera pas la carte des PM2.5, parce qu'il n'y a pas de station de mesure en local. Mais, on a un parc de jeu avec des ballons, peut-être dans un avenir proche ?

Air Quality Now a écrit:
De composition physique et chimique variée, de source et de taille différentes, les particules qu’on trouve dans l’air sont complexes. On distingue les particules PM10 (de taille inférieure à 10 µm) et les particules PM2,5 (inférieures à 2,5 µm). Les plus fines sont néfastes pour la santé car elles peuvent pénétrer profondément dans l’appareil respiratoire. Les particules plus grosses se déposent sur le sol par sédimentation et ne sont pas forcément inhalées. La principale source de particules PM10 et PM2,5 dans les villes européennes est le trafic routier, en particulier les véhicules diesel. Les valeurs limites sont rarement atteintes.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Jeu 27 Nov 2014 - 23:45

Le Vieux a écrit:
La pollution par particules fines des diesels est surtout du  aux véhicules de plus de 10 ans. Les véhicules diesel actuels ne polluent presque pas, du moins pas plus que les véhicules à essences; Cette baisse de pollution est due surtout à la présence des filtres à particules qu'équipent les véhicules modernes, toute marques confondues.
Le problème est surtout un problème économique. Les petites cylindrées diesel, devraient peu à peu disparaitre, car l'adjonction d'un filtre à particules est trop cher pour les petits budgets, ce qui n'est pas le cas proportionnellement des gros véhicules ou le fait de payer 2000 euros de plus pour une grosse cylindrée à un impact moindre dans la décision de choisir une nouvelle voiture. Peu de personnes à petits revenus se payant des véhicules à plus de 30.000 euros.

Oui, malheureusement, la prime à la casse a fait acheter une très large grande majorité de petites cylindrées

Le Vieux a écrit:
Quant à la cigarette, le problème n'est pas seulement le problèmes des particules fines, mais bien que la cigarette émettrait près de 2000 composés chimique dont beaucoup sont loin d'être innocents.

Le taux de dilution d'un filet de fumée de clope en lieu obligatoirement ouvert n'absolument rien à voir avec celui de 8 fumeurs simultanés confinés dans 20m², et les victimes des composés chimiques d'un clope le sont de leur plein gré, contrairement à celles des pollutions au fioules et autres gazoles.

Le Vieux a écrit:
J'ai entendu dire que l'on interdirait la cigarette dans la rue, bien que non fumeur et dérangé par les fumées, je ne suis pas en faveur d'une telle mesure qui restreint en effet la liberté, on doit mettre l'accent plutôt sur la prévention que l'interdiction.

Tant qu'avoir affaire aux ayatollahs de l'anticlope, autant demander l'asile politique à l'Iran.  clown
Ceci dit, je doute que les députés ou membres du gouvernement se dépêchent de se priver possiblement du tiers tabagique du corps électoral

Le Vieux a écrit:
A propos des particules fines, les véhicules diesels seraient responsable de 30% de l'émission de ces particules, dont 80% des ces 30% seraient du comme précisé plus haut aux vieux véhicules.
Les 70% restant serait du aux feux de bois, aux usines (...)

et aux chaudières au fioule dont la plupart n'ont aucun système de filtrage

En ce qui concerne Paris, l'impact du bois brûlé en cheminées est douteux, c'est d'ailleurs maintenant interdit, je doute par contre de l’innocuité des chaudières à pellets.

Le Vieux a écrit:
(...)et aux fumées qui nous viendrait de l’Europe central et même d'Allemagne qui a ouvert des centrales électrique au charbon.

Pis que ça, au lignite pale
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
lgda



Nombre de messages : 4579
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Ven 28 Nov 2014 - 9:23

narduccio a écrit:
Le Vieux a écrit:
Salut

La pollution par particules fines des diesels est surtout du  aux véhicules de plus de 10 ans. Les véhicules diesel actuels ne polluent presque pas,

Euhhh .... comment dire, à part que c'est totalement faux. Les véhicules diesel neufs équipés de filtres à particules retiennent bien un maximum de particules dites pm 10, mais laissent passer les particules ultra-fines. Problèmes, ce sont elles qui s'avèrent les plus dangereuses... parce qu'elles pénètrent plus profondément dans les poumons.
Un ingénieur Caterpillar a bien vulgarisé la situation:
- dans les années 50' et 60', le diesel était injecté dans les moteurs sous forme de brouillard à grosses gouttes, la combustion était mauvaise et le machiniste rentrait chez lui le soir avec la peau huileuse de résidus imbrûlés.
- dans les années 70', les injecteurs vaporisaient un brouillard plus fin, la combustion était plus efficace et le machiniste, en se mouchant, voyait des traces noires, les résidus imbrûlés, dans son mouchoir. Les particules étant plus fines, elles se déposaient dans le nez.
- dans les années 80', les progrès dans les injecteurs et la combustion ont fait que le nez du machiniste était propre mais ses crachats contenaient des traces de résidus. Au lieu de se déposer dans le nez les particules plus fines atteignaient la gorge et les bronches.
- dans les années 90', à la suite des améliorations apportés aux moteurs, les particules ont été en mesure d'atteindre les alvéoles pulmonaires.
- dans les années 2000, avec les filtres à particules, la taille des résidus est encore devenue plus fine. Maintenant, on trouve des traces dans le sang...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Ven 28 Nov 2014 - 9:41

Salut

Lgda a écrit:
- dans les années 2000, avec les filtres à particules, la taille des résidus est encore devenue plus fine. Maintenant, on trouve des traces dans le sang...

C'est la possibilité de la mesure je doute du changement de la taille des particules ultra fines qui existaient déjà depuis le début. Par contre la concentration à du certainement augmenter en cause l'accroissement de la circulation automobile d'une part mais aussi des nouveaux produits industriel d'autre part

Le Vieux


_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Ven 28 Nov 2014 - 9:55

Salut

Nardu
Nardu a écrit:
Désolé d'encore devoir te contredire, mais on sait les mesurer : Ballon de Paris

Il est possible que je n'ai pas été assez attentif ou compris à ce que se disait dans le débat dont j'ai mis le lien, note que je n'ai pas écrit que l'on ne sait pas les mesurer mais seulement pas aisément. Si on sait les mesurer, on ne les mesure néanmoins pas partout, connait-on les chiffres des particules ultra fine à un moment donné, à Lyon, Marseille, Bordeaux, Grenoble, Bruxelles, Liège etc..? Chaque ville à sa particularité Grenoble est dans une vallée profonde Liège est également dans une vallée mais faible, Marseille est au bord de mer Bordeaux aussi, mais c'est l'atlantique etc..
Si l'on possède une carte précise des particules ultra fine, avec la proportion des origines d'émission alors on pourra déterminer qui fait quoi et ce qu'il y a lieu de faire.

Je ne suis pas un inconditionnel du diesel, même si je reconnais que j'aime cette motorisation, ce que je ne sais pas avec certitude si le problème est essentiellement mécanique ou s'il provient du carburant, s'il vient du carburant diesel alors ce sont au pétrolier/raffineur de faire des efforts, s'il est mécanique, alors il faudra que l'on m'explique le pourquoi.


Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Ven 28 Nov 2014 - 10:29

lgda a écrit:
narduccio a écrit:
Le Vieux a écrit:
Salut

La pollution par particules fines des diesels est surtout du  aux véhicules de plus de 10 ans. Les véhicules diesel actuels ne polluent presque pas,

Euhhh .... comment dire, à part que c'est totalement faux. Les véhicules diesel neufs équipés de filtres à particules retiennent bien un maximum de particules dites pm 10, mais laissent passer les particules ultra-fines. Problèmes, ce sont elles qui s'avèrent les plus dangereuses... parce qu'elles pénètrent plus profondément dans les poumons.
Un ingénieur Caterpillar a bien vulgarisé la situation:
- dans les années 50' et 60', le diesel était injecté dans les moteurs sous forme de brouillard à grosses gouttes, la combustion était mauvaise et le machiniste rentrait chez lui le soir avec la peau huileuse de résidus imbrûlés.
- dans les années 70', les injecteurs vaporisaient un brouillard plus fin, la combustion était plus efficace et le machiniste, en se mouchant, voyait des traces noires, les résidus imbrûlés, dans son mouchoir. Les particules étant plus fines, elles se déposaient dans le nez.
- dans les années 80', les progrès dans les injecteurs et la combustion ont fait que le nez du machiniste était propre mais ses crachats contenaient des traces de résidus. Au lieu de se déposer dans le nez les particules plus fines atteignaient la gorge et les bronches.
- dans les années 90', à la suite des améliorations apportés aux moteurs, les particules ont été en mesure d'atteindre les alvéoles pulmonaires.
- dans les années 2000, avec les filtres à particules, la taille des résidus est encore devenue plus fine. Maintenant, on trouve des traces dans le sang...

Heureusement, il y aurait une happy end: quand les particules deviendront assez petites pour être filtrées par le rein, elles seront devenues beaucoup moins dangereuses Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Ven 28 Nov 2014 - 13:16

Salut

Steph a écrit:
Heureusement, il y aurait une happy end: quand les particules deviendront assez petites pour être filtrées par le rein, elles seront devenues beaucoup moins dangereuses Very Happy


Ne risquent elles pas de s'incruster tout de même en passant dans les cellules ? du moins certaines

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Ven 28 Nov 2014 - 13:17

Le Vieux a écrit:
Salut

Nardu
Nardu a écrit:
Désolé d'encore devoir te contredire, mais on sait les mesurer : Ballon de Paris

Il est possible que je n'ai pas été assez attentif ou compris à ce que se disait dans le débat dont j'ai mis le lien, note que je n'ai pas écrit que l'on ne sait pas les mesurer mais seulement pas aisément. Si on sait les mesurer, on ne les mesure néanmoins pas partout, connait-on les chiffres des particules ultra fine à un moment donné,  à Lyon, Marseille, Bordeaux, Grenoble, Bruxelles, Liège etc..? Chaque ville à sa particularité Grenoble est dans une vallée profonde Liège est également dans une vallée mais faible, Marseille est au bord de mer Bordeaux aussi, mais c'est l'atlantique etc..  
Si l'on possède une carte précise  des particules ultra fine, avec la proportion des origines d'émission alors on pourra déterminer qui fait quoi et ce qu'il y a lieu de faire.

Je ne suis pas un inconditionnel du diesel, même si je reconnais que j'aime cette motorisation, ce que je ne sais pas avec certitude si le problème est essentiellement mécanique ou s'il provient du carburant, s'il vient du carburant diesel alors ce sont au pétrolier/raffineur de faire des efforts, s'il est mécanique, alors il faudra que l'on m'explique le pourquoi.


Le Vieux

La meilleure solution qu'on ai trouvé pour les mesurer est la diffraction de la lumière d'un laser. On a installé entre la nacelle de l’attraction "Ballon de Paris" et le sol un capteur et un laser. On mesure la diffraction sur la distance lorsque le ballon s'élève. La longueur d'onde du laser permet de mesurer finement la présence des particules PM2,5. Je pense qu'on va trouver le moyen de multiplier ces mesures. Soit à poste fixe, soit sur divers éléments mobiles.

On sait donc les mesurer. Mais, tu a raison, ce n'est pas encore installé partout. Ce qui a surpris à Paris, c'est qu'on en trouve plus qu'on ne le pensait. Beaucoup plus. Lors des pointes de pollutions, ce serait l'équivalent de se retrouver enfermé dans une pièce de 20m2 en compagnie de 8 fumeurs. La comparaison avec les fumeurs n'est pas anodine. Un cancérologue avait fait scandale parce qu'il avait utilisé des "unités cigarettes" pour corréler le risque encouru par les travailleurs du nucléaire exposés aux rayonnements radioactifs. En fait, il s'agit d'une unité utilisé assez couramment par pas mal de chercheurs en cancérologie. Les cancers des fumeurs sont les plus fréquents, on connait donc assez bien leurs mécanismes d’apparitions. On a donc une bonne base pour comparer les risques de survenu d'un cancer. Mais, il faudrait toujours dire : "Dans la population générale". On a appris que certaines personnes sont plus sensibles que d'autres et qu'il y aurait un facteur dix en ce qui concerne la survenue d'un cancer. Plusieurs villes cherchent a installer des appareils pour mesurer ces particules ou les moyens d'installer des mesures mobiles.

Mais, cela risque d'avoir certaines conséquences. Si je prend l'exemple de Strasbourg, les écolos dénoncent le projet "inutile" de faire un Grand Contournement à l'Ouest de Strasbourg, pour délester les autoroutes qui traversent la ville. En fait, le vendredi de 14h à 18h, il y a un grand bouchon de 20 km qui se forme. Tous ces véhicules au ralenti polluent énormément. Si on quantifie la pollution, je ne pense pas que le GCO soit aussi inutile que cela. Enfin, cela dépend si on considère que le poids politique de la destruction de quelques dizaines d'hectares de prairies agricoles par rapport aux poumons de centaines de milliers de personnes...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Ven 28 Nov 2014 - 13:32

Salut

Il est un fait que les bouchons causent beacoup de problème de pollution et résoudre ce problème est possible techniquement mais à quel prix ?
- transport en commun,
- véhicule hybride
- véhicule électrique
- véhicule stop and start
- meilleures distribution de la voirie.
pour ce dernier point je ne crois pas beaucoup à cette solution, du moins en ce qui concerne les nouveaux accès les nouvelles routes finissent toujours pas être encombrée. Il existe un cas intéressant, celui de Séoul, ou la municipalité à décidé de supprimer une voie importante qui traversait la ville et l'on s'est aperçu que la circulation étaient finalement mieux distribuée, j'ai pu le constater moi même à une très petite échelle en cause de travaux là ou il y avait habituellement des bouchions.

Pour les véhicules stop and start je me pose la question, je dispose d'un tel véhicule, mais j'ai rarement l'occasion de laisser le moteur à l’arrêt plus de 30" ce qui est peu, mais nous n'avons pas beacoup^ de bouchons à Liège par les routes que j'emprunte.

Le Vieux


_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Ven 28 Nov 2014 - 13:33

Merci à Nardu pour ses précisions

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Ven 28 Nov 2014 - 13:35

Le Vieux a écrit:
Salut

Steph a écrit:
Heureusement, il y aurait une happy end: quand les particules deviendront assez petites pour être filtrées par le rein, elles seront devenues beaucoup moins dangereuses Very Happy


Ne risquent elles pas de s'incruster tout de même en passant dans les cellules ? du moins certaines

Le Vieux

Oui bien sûr et ce d'autant plus que lorsque les particules atteignent de si petites tailles, elles sont "bues" par toutes les cellules, alors que les particules micrométriques ne peuvent être capturées que par des cellules spécialisées, les "phagocytes" (dont les macrophages sont un exemple bien connu). Ce qu'elles font une fois dans les cellules est très mal connu et plutôt pas de bonne augure. Surtout lorsqu'il s'agit de particules issues de la combustion (que cela soit la cigarette, l'herbe, la moquette du salon ou le moteur diésel), qui sont particulièrement actives et oxydatives.
Chez le rat ou la souris (je ne me souviens plus), des nanoparticules d'or (considéré comme biologiquement inerte) injectées dans le sang se sont accumulées dans les organes et notamment le foie (qui contient beaucoup de macrophages pour nettoyer le sang) et on a retrouvé des amas de particules après 6 mois (ce qui est énorme pour une souris, environ 1/3 de sa vie). Je crois que pas beaucoup de gens aimeraient avoir ce genre de trucs dans leur foie pendant plusieurs mois...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Ven 28 Nov 2014 - 17:06

Bonjour

J'ai cru comprendre que la fabrication du diesel était plus chère que l'essence
et que la différence de prix n'était qu'une question de taxes...
Dans ce cas ,ce n'est qu'une question de politique industrielle qui peut orienté
dans un sens ou dans un autre...

Non ?

Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ji_louis

avatar

Nombre de messages : 1996
Localisation : près de la mer
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Ven 28 Nov 2014 - 19:07

J'ai eu l'an dernier mes pires crises de toux, façon vieil asthmatique, et je pensais "innocemment" que ce n'était qu'une aggravation due à l'âge de ces mêmes symptômes dont je souffre chaque hiver (même quand j'étais à Saint Malo).

Je comprends mieux maintenant... Sad Plus besoin d'aller voir les médecins pour comprendre la prochaine fois, je vais directement leur demander de me mettre en congé pour aller respirer ailleurs!


Illustration de la pollution atmosphérique à Paris l'an dernier. Je travaille à La Défense, en arrière plan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.octaam.net/
lgda



Nombre de messages : 4579
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Ven 28 Nov 2014 - 23:39

ji_louis a écrit:

Illustration de la pollution atmosphérique à Paris l'an dernier. Je travaille à La Défense, en arrière plan.
Parce que tu vois un arrière-plan ????

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Sam 29 Nov 2014 - 0:07

Salut

Lgda a écrit:
Parce que tu vois un arrière-plan ????

Ben tu sais que la défense c'est secret on la voit sans la voir c'est pourquoi que l'on appelle cela la défense, la défense de voir bien entendu

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Sam 29 Nov 2014 - 2:35

blondie a écrit:
Bonjour

J'ai cru comprendre que la fabrication du diesel était plus chère que l'essence
et que la différence de prix n'était qu'une question de taxes...
Dans ce cas ,ce n'est qu'une question de politique industrielle qui peut orienté
dans un sens ou dans un autre...

Non ?

Blondie flower

C'est compliqué... En fait, tout le monde est d'accord depuis des années : il faudrait ré-équilibrer les taxes entre l'essence et le diesel! Tout le monde : droite, gauche, centre-droit, centre-gauche et écologistes. Bref, sauf les populistes des 2 bords de l'échiquier. Mais, ce serait une mesure très impopulaire, surtout dans une période comme celle qu'on traverse. Cela aurait été plus facile il y a 10 ans, ou 8 ans. Mais voilà, ils devaient avoir de très bonnes raisons de renvoyer cela à plus tard. En fait, un simple ré-équilibrage de 1 centime au litre n'aurait qu'une faible incidence sur le pouvoir d'achat. Mais entrainerait sûrement de sacrés levées de bouclier.

De plus, l'actuelle ministre de l'écologie est opposée à toutes les solutions qui impacterait le pouvoir d'achat des moins favorisés de nos concitoyens.

Pour moi, la solution la plus réaliste serait d'augmenter la TIPP en fonction de la pollution et de diminuer les retraits pour la Sécurité Sociale de la même valeur. AInsi, ce seraient les pollueurs qui payeraient. De plus, cela serait vertueux en montrant où vont les vraies dépenses.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Sam 29 Nov 2014 - 20:55

Salut

Il semblerait que la levée de bouclier serait moindre en Belgique.

Citation :
es accises sur le gasoil seront augmentées par l’application du système de cliquet " , indique l’accord de gouvernement. Comprendre : le diesel sera plus fortement taxé à l’avenir. Et cette taxe variera en fonction du prix du pétrole, histoire de garder une certaine stabilité des prix à la pompe.
Daniel Smagghe est le président de l’association de défense des automobilistes Touring et il n’est pas opposé à la mesure, à priori. " C’est une bonne mesure d’un point de vue environnemental, puisque nous savons tous que le diesel pollue plus que l’essence ", explique-t-il. Mais pour lui il y a une condition, l’argent récolté devrait servir à encourager l’achat de véhicules à essence. " Il faut absolument réduire la différence entre le prix du gasoil et le prix de l’essence. Ou encore, pousser les gens qui font moins de 10 000 kilomètres par an à se tourner vers une voiture à essence ".

extrait du site:http://www.rtbf.be/info/societe/detail_accord-de-gouvernement-une-hausse-des-taxes-sur-le-diesel?id=8374798

Il faut aussi prendre en compte que la voiture diesel est plus chère à l'achat, donc elle rapporte plsu de taxe à l'état rien que par ce fait, puisque la tva se calcule sur le prix d'achat mais par contre elle consomme moins à puissance égale, le carburant étant plus gras, les moteurs sont plus solides, la longévité d'un diesel est plus grande. Même à prix égal du carburant , il me semble que le diesel est plus rentable

Il me parait évident qu'il est stupide de prendre une voiture diesel pour faire des trajets cours. Moi même pour mes trajets cours j'ai une puce passe partout, bien pratique et elle est à l'essence et pour mes trajet long une diesel de 1600 kg qui ne consomme pas plus que ma puce.

Les plus gros pollueur sont surtout les camions, qui sont de plus en plus nombreux sur les routes, va t-on obliger les constructeurs à construire des camions à essence ? possible mais j'en doute. D'autre part que si un camion consomme disons 30 litres de diesel au 100, ce sera quoi la consommation en version essence ? 15% de plus sans doute soit donc 4 à 5 litres de plus ? alors que vas t-on avoir comme gain question pollution ? sans compte qu'un camion qui transporte 250 litres d'essences dans ses réservoir, c'est autre chose que 250 litre de diesel question sécurité.
Il ne faut pas oublier les trains et les bateaux qui se déplacent aussi en diesel, qui eux aussi polue, mais leur paticule fine ou ultra fine c'est loin des villes que cela se situe.

Je pense qu'il faut tenir compte de tout et de façon intelligente et que l'on ne peut interdire quoi que se soit sans une étude appropriée depuis l'extraction du minerais de fer à la route.

Le Vieux



_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Sam 29 Nov 2014 - 21:00

Et qu'en est-il de mon chauffage central au mazout puisque je consomme pour me chauffer 2,5 fois de plus de mazout que pour me déplacer

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   Lun 1 Déc 2014 - 12:46

salut

Le Vieux a écrit:
il me semble que le diesel est plus rentable

A partir d'un certain nombre de km toutefois, cela concerne principalement les professionnels de la route donc.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pollution particules fines diésel   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pollution particules fines diésel
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pollution particules fines diésel
» Europe: Nouvelles règles anti-pollution pour les centrales au charbon : vers plus de mercure et de particules fines
» la pollution domestique
» Accélérateur de particules
» Dialogue Miphum/Gereve : Nature des particules élémentaires

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Biologie et Santé-
Sauter vers: