FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pédolâtrie

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
DonPanic



Nombre de messages : 1001
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Pédolâtrie   Sam 2 Aoû 2014 - 13:10

De bon matin, dans le métro, une grosse poussant poussette me sollicite pour l'aider à faire monter les escaliers à sa poussette. Je regarde le gamin assis dedans, à vue de nez, il a environ 7 ans. Je demande à la femme s'il est handicapé.
Elle me regarde, la bouche ouverte, le visage inexpressif. Je me tire en haussant les épaules.
En haut des escaliers, je me retourne, elle a réussi à embaucher un bon con compatissant.

Le même jour, en fin d'aprème, métro presque bondé, une homme accompagné d'un môme d'au moins 8 ans entre.
Un aimable quinqua se lève pour céder sa place, le môme s'y installe.

J'essaie de trouver un mot pour ce délire de l'enfant-roi. "Pédarchie", non, ce ne sont pas les enfants qui règnent, ce sont les adultes qui déconnent. "Pédomanie", pas terrible. Pédolâtrie, ça marche.

Gamins, on ne vous a pas éduqués à céder la place assise aux personnes âgées ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Sam 2 Aoû 2014 - 16:08

Salut

Et ce n'est pas en interdisant même la petite fessée que l'on va arranger les choses. Les enfants ont besoin de repères, la politesse en est un, on peut leur expliquer pourquoi la politesse est nécessaire dans une société, malheureusement les adultes ne leur montre pas souvent le bon exemple.


Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
narduccio



Nombre de messages : 4528
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Sam 2 Aoû 2014 - 20:39

Faudrait expliquer aux parents que les enfants-rois font souvent de bons chômeurs. Ils sont ingérables en entreprise, donc on a tendance à ne pas les embaucher ou à s'en débarrasser dès que possible.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie



Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Dim 3 Aoû 2014 - 11:19

Bonjour

La politesse et la bonne éducation sont considérées comme la marque d'une bourgeoisie rétrograde  Very Happy 
les "djeunes et les reubeux" Ne sont t-ils pas les exemples a donner  aux enfants, afin qu'ils soient en phase
avec la société du futur...Non?
Blondie rétrograde
 flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4528
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Dim 3 Aoû 2014 - 12:12

blondie a écrit:
les "djeunes et les reubeux" Ne sont t-ils pas les exemples a donner  aux enfants, afin qu'ils soient en phase
avec la société du futur...Non?

Désolé, je connais de nombreux "djeunes et les reubeux" qui sont très polis. D'ailleurs, les "reubeux" que je connais, mais ils ne viennent pas de cités, sont plus polis que la moyenne des "djeunes" que je connais. Mais, ce sont des gens qui ont réussi leurs études et qui ont trouvé un boulot chez nous suite à cela. Faut éviter de tomber dans les poncifs made in TF1.  Wink 

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie



Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Dim 3 Aoû 2014 - 17:07

narduccio a écrit:
ce sont des gens qui ont réussi leurs études et qui ont trouvé un boulot chez nous suite à cela




Bonjour

Heureusement qu'il y en a, seulement sont-ils représentatifs ?

Blondie lectrice du Figaro, spectatrice de TF1, ex élève de St Marie  Very Happy 

 flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4528
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Dim 3 Aoû 2014 - 17:26

blondie a écrit:
Heureusement qu'il y en a, seulement sont-ils représentatifs ?

Beaucoup plus qu'on ne le croit. A la télé, on favorise les minorités "visibles". Quand j'étais ados, on voyait des "ritals" à la télé, mais jamais un jeune comme moi qui était fondu dans la masse. Il ne faut pas prendre l'image déformée des médias (de droite ou de gauche) pour la réalité. Je préfère faire confiance aux instituts de sondages. Et ils montrent qu'en général, les immigrés et fils d'immigrés réussissent a peu près autant que les non-immigrés qui vivent dans le même milieu social. Avec une particularité en ce qui concerne les jeunes des cités. Il y a toujours un écart garçons-filles lors des études dans les collèges. Les garçons ont tendance à aller vers la délinquance ou vers un mode de vie "borderline", puis, un grand nombre se reprennent. Les filles restent plus sage. Or, chez les musulmans des cités, les filles bossent nettement mieux que leurs frères. Certaines études montrent qu'elles sont conscientes qu'il est plus facile de s'en sortir par le "haut". L'exemple caricatural de cela étant Rachida Dati. La fille fait ministre et les frères restent des délinquants. Mais, il semble que les filles des quartiers sont en train de rejoindre leurs frères.  Evil or Very Mad 

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Lun 4 Aoû 2014 - 17:41

Salut

Nardu a écrit:
es filles bossent nettement mieux que leurs frères. Certaines études montrent qu'elles sont conscientes qu'il est plus facile de s'en sortir par le "haut".

Déjà à mon époque, les têtes de classes étaient souvent des filles, issues assez souvent de l'immigration, notamment italienne.
En Afrique, d'après ce que j'en sais, les femmes bossent toujours plus dur et je pense que si un jour l’Afrique s'en sort ce sera bien plus du au travail des femmes qu'a celui des hommes.



Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Mar 5 Aoû 2014 - 9:40

Salut

Ce que semble oublier beaucoup de parent c'est qu'aimer c'est savoir aussi sévir. La fessée doit être utilisée qu'en dernier recours et le plus rarement possible si l'on veut que cela fasse un effet, de plus il est inutile de faire un peu mal, la portée est essentiellement psychologique.
Le plus important à mon avis c'est d'être juste, les enfants sont très sensible à l'injustice et il arrive parfois que les parents doivent reconnaitre auprès d'eux, l'erreur de les avoir punis. Je ne crois pas au fait que demander d'être excuser est une preuve de faiblesse.

Le Vieux


_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
yoda



Nombre de messages : 2087
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Dim 10 Aoû 2014 - 23:45

DonPanic a écrit:
De bon matin, dans le métro, une grosse poussant poussette me sollicite pour l'aider à faire monter les escaliers à sa poussette. Je regarde le gamin assis dedans, à vue de nez, il a environ 7 ans.
(...)
J'essaie de trouver un mot pour ce délire de l'enfant-roi.
Un enfant de 7 ans, ou même de 5 ans, en poussette, ce n'est pas de l'enfant-roi. Ce n'est pas pour épargner leurs petites jambes fatiguées que les adultes les collent en poussette. C'est parce que c'est le moyen le plus simple pour que l'enfant avance au rythme de l'adulte (donc sans s'arrêter pour regarder quelque chose qui l'intéresse, sans se mettre à courir pour se défouler), et pour que l'adulte n'ait pas besoin de s'occuper de lui (il est attaché !).

Citation :
Le même jour, en fin d'aprème, métro presque bondé, une homme accompagné d'un môme d'au moins 8 ans entre.
Un aimable quinqua se lève pour céder sa place, le môme s'y installe.
(...)
Gamins, on ne vous a pas éduqués à céder la place assise aux personnes âgées ?
Parmi les personnes prioritaires pour les places assises dans le métro, il y a les femmes enceintes et les adultes accompagnés d'enfants de moins de 4 ans. Ok, dans ton exemple, le môme avait plus de 4 ans... Mais de mes souvenirs parisiens, en général, les enfants voyagent debout, même avant leur naissance. D'ailleurs, même à Nantes, lors de ma deuxième grossesse, je devais parfois réclamer une place assise... un afflux massif d'immigrés parisiens en moins de 2 ans ?
Alors pour une fois qu'un adulte laisse sa place à un enfant qui n'en avait pas forcément besoin, vu la rareté extrême du cas quand les enfants en ont besoin, ça va pas faire basculer les statistiques en faveur des enfants.
Et pour ma part, il m'est arrivé une ou deux fois de laisser ma place à un enfant qui se plaignait de voyager debout. À 30 comme à 50 ans, on peut voyager debout, et de mes souvenirs d'enfance, c'est beaucoup plus facile à 30 ans qu'à 8 ans.

Le Vieux a écrit:
Et ce n'est pas en interdisant même la petite fessée que l'on va arranger les choses.
Et pourquoi pas ? De ce que je vois autour de moi, les enfants les plus durs sont aussi ceux qui reçoivent le plus de fessées. Dans certains cas, la cause et la conséquence sont assez difficiles à dénouer, mais quoi qu'il en soit, ça n'a pas l'air efficace du tout...
Maintenant, on peut directement poser la question à Steph, Buck ou Callie : la fessée est interdite en Autriche depuis 1989, cela concerne donc toutes les personnes de 25 ans ou moins. Sont-elles intenables ? L'impolitesse règne-t-elle en maître là-bas ? La Suède ne m'a pas l'air non plus de sombrer dans la délinquance... même les enfants qui meurent de maltraitance n'y existent quasiment plus !

Pourquoi interdire la fessée en France et en Belgique ?
D'une part, pour combler un vide juridique. On interdit aux hommes de punir leur femme en les battant, on n'a plus de droit de cogner ses parents quand ils sont trop vieux pour se défendre - et qu'il y a motif de les punir, hein ! on n'est pas des bêtes !, y'a plus que les enfants pour qui il y avait un certain vide juridique, voire un vide juridique certain, pas trop compatible avec les droits de l'homme tout ça.
D'autre part, à cause du problème des violences infantiles. Bon, y'en a qui croient que, comme en Suède, on va passer de 2 enfants qui meurent par jour sous les coups d'un parent à un tous les 4 ans. Ça, c'est pas possible, parce que pour que les parents cessent effectivement de donner des fessées à leurs enfants, il faut les accompagner pour leur enseigner l'autorité (une baffe, c'est un aveu de manque d'autorité, pas une marque d'autorité), et je vois pas la France se donner les moyens de le faire. Mais au moins, on aura quelque chose de plus clair pour sévir contre les parents maltraitants. Actuellement, il y a un énorme flou juridique entre la punition et la maltraitance. Si c'est assez évident que donner 30 coups de fessée déculottée à ton gosse quand il parle avant d'être interrogé (et autres motifs futiles) est de la maltraitance, et qu'une fessée de quelques coups deux fois dans sa vie suite à une énorme connerie n'en est pas, il y a toute une graduation entre les 2 qui rend assez difficiles certains cas. Apparemment, la présence ou non de marques visibles peut jouer, bref, faut frapper son petit dans le ventre, si on ne le tue pas on ne sera pas inquiété.

Je trouve quand même qu'il y a des gens horribles. Un jour, je rentrais en train avec mes deux enfants. Le petit se met à crier, c'était l'âge où il découvrait qu'il en était capable, donc bon, normal qu'il joue avec sa voix. Son frère l'imite, je gronde le frère, en vain (l'âge de l'opposition). Et là, j'entends des pimbêches à côté dire que c'est scandaleux de plus donner de fessée. Merde ! Je suis une mauvaise mère parce que je ne bats pas comme plâtre mon fils de 8 mois qui découvre qu'il peut crier ??? Bah oui, j'aurais sûrement dû l'éduquer à coups de baffes dès la naissance, c'est quand même pas tolérable qu'il mange pas à heures fixes à 5 jours !
Bon, je vous rassure tout de suite : les enfants super sages et super bien éduqués, qui impressionnent tout le monde par leur calme et leur sociabilité en train, ce sont les miens. Et puis les enfants horribles qui font rien que des conneries et qui n'écoutent rien, ce sont aussi les miens ! C'est un truc que j'ai découvert en étant mère : en fait, les duos parents-enfants-bien-éduqués-et-polis, et les duos parents-enfants-qui-font-des-caprices, ce sont les mêmes ! Ce n'est pas une différence d'éducation ou de caractère (enfin pas seulement), mais de moment ! Les enfants bien sages et obéissants font parfois des caprices, et les enfants terribles sont à d'autres moments de petits anges. Tout est question de fatigue et de tas d'autres facteurs...

Reste que je trouve la société de plus en plus intolérante vis-à-vis des enfants. Il y a une sacrée pression sur les parents pour que leurs enfants se comportent comme des adultes. Si un enfant pose des questions un peu fort à sa maman dans le train, tous les regards vont converger vers eux, des chuuut se faire entendre, elle va vite se sentir obligée de le punir, alors que bien entendu elle n'en a pas envie, son enfant n'a rien d'impoli. Son seul tort est d'être un enfant, et de lui parler en face, parce que s'il avait 20 ans de plus et qu'il braillait au téléphone, personne ne trouverait ça dérangeant... Les enfants qui marchent dans les trains, c'est mal vu. Or, un enfant, il peut pas rester assis pendant des heures sans bouger, il n'a pas demandé à être là, il ne suit que les désirs des adultes. Alors les parents les attachent dans la poussette, comme ça en plus ils vont pas s'arrêter pour regarder une fleur ou un oiseau, ils feront pas perdre de temps. Mais bon, peu importe pour les mauvaises langues : un enfant qui marche, c'est mal, c'est un enfant-roi. Un enfant qui marche pas, c'est mal aussi, c'est un enfant-roi. Quoi qu'il fasse, l'enfant a le tort de ne pas être un adulte, ou du moins de ne pas l'imiter à la perfection (notamment en tirant la tronche). Bienvenue dans le monde de l'adulte-roi.

Lire aussi ceci.
Et puis ça, pour les parents qui ne peuvent s'empêcher de coller les enfants en poussette.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Lun 11 Aoû 2014 - 9:20

Salut

Yoda a écrit:
une baffe, c'est un aveu de manque d'autorité, pas une marque d'autorité)

Une baffe n'est pas une fessée, (par baffe j’entends une gifle sur le visage) et je n'ai jamais donné de gifle à mes enfants, c'est dangereux et la portée psychologique est beaucoup trop importante.

Yoda a écrit:
e suis une mauvaise mère parce que je ne bats pas comme plâtre mon fils de 8 mois qui découvre qu'il peut crier ???

Donné une fessée à un enfant de 8 mois ce serait stupide, inutile, injuste et sans doute contre productif. On ne donne pas de fessée à des enfants de cet âge, ce sont les deux pimbêches à qui il faudrait donnée des fessées (peut être même qu'elles ne demanderaient pas mieux  Very Happy
Le cadet n'a jamais eu de fessée bien que parfois il était prit dans une sorte de crise d'hystérie, je me souviens qu'il a hurlé dans mes bras (il avait un peu plus d'un an) pendant plus d'une heure alors que nous étions en train de visité une ville en Écosse, mais j'ai tenu bon malgré le regard des passants mais je ne l'ai pas fessé pour la cause, les deux ainés oui, mais uniquement parce qu'ils se battaient encore à 10 heure du soir alors qu'ils devaient dormir, ils devaient avoir entre 6 et 10 ans. Cela s'est amélioré lorsqu'ils ont eu chacun leur chambre, mais crois moi il arrive que l'on a épuisé tous les arguments menacé de privation et que rien n'y a fait, je ne pouvais pas les lier à leur lit non plus, c'est beau la théorie mais .... ils ont le tour pour nous rendre complètement dingue

Une chose aussi est certaine, ne jamais donner de fessée lorsque l'on est énervé, car bien souvent dans ce cas, la tentation est grande, mais on le fait non pas pour punir l'enfant mais pour se soulager, et là alors c'est l'injustice qui règne en maître.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Lun 11 Aoû 2014 - 9:36

Salut

Yoda a écrit:
la fessée est interdite en Autriche depuis 1989, cela concerne donc toutes les personnes de 25 ans ou moins. Sont-elles intenables ? L'impolitesse règne-t-elle en maître là-bas

Une anecdote concernant l'Autriche.

Nous étions dans un restaurant, l'ainé dormait dans son landau et l'avions mit à coté de nous, lorsqu'un groupe de jeunes gens (4 ou 5)  sont rentré très bruyant  et parlant fort, mais l'un deux fit signe à ses compagnons désignant  l'enfant qui dormait et durant tout le temps du repas ils ont parlé à voix basse. Mais c'était il y a  35 ans, Nous avions avions beaucoup apprécié les autrichiens, ce n'était pas le seul contact agréable que nous avions eu avec eux. Il existe une mentalité de pays, non pas qu'un peuple soit mieux qu'un autre, mais je remarque tout de même que la politesse germanique est mieux  développée qu'ailleurs. (nous l'avons constaté également au Danemark il y a deux ans)  et cela se voit même dans la façon de conduire. (note que j'ai remarqué une nette amélioration en France, surtout dans le sud,  par rapport à ce que je constatai il y a une quarantaine d'année)

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Lun 11 Aoû 2014 - 9:48

En fait, ce sur quoi je m'insurge, c'est que l'on se croit obligé de légiférer sur tout et n'importe quoi, ce n'est pas la fessée qu'il faut interdire, mais la brutalité, mettre l'accent sur la prévention et les solutions plutôt que la sanction. Aujourd'hui on va interdire la fessée et demain se sera quoi ?

Alost, ville Belge en Flandre, vient d'interdire aux enfants de jouer dans la rue parque qu'il font du bruit (le bourgmestre a prit comme excuse que c'est la sécurité des enfants qui est en jeu) , je remarque aussi que c'est à Alost que le parti très à droite NVA fait de de très bons scores.


_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Steph



Nombre de messages : 7691
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Lun 11 Aoû 2014 - 12:11

Ben moi j'ai recu ma part de fessees et je peux t'assurer que je ne suis pas un pervers agressif pour autant, au contraire je suis quelqu'un de particulierement calme. Je n'ai jamais eu l'impression d'avoir ete injustement fesse. La fessee permet de fixer une limite a ne pas depasser, l'enfant comprend qu'il a ete trop loin.
Yoda quand un de tes enfants met l'autre en danger tu fais quoi? Tu laisses faire? Tu argumentes, sachant qu'il n'est pas mesure de comprendre? Ben moi je lui montre clairement qu'il a pas interet a recommencer, il comprendra plus tard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7691
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Lun 11 Aoû 2014 - 12:25

Et oui je fais partie de ces satyres qui pensent qu'un enfant n'a pas le droit de faire ce qu'il veut quand il veut. Ton enfant vient de decouvrir qu'il peut crier, tres bien. Mais il n'est pas oblige de le partager avec tout le metro, il peut le faire dans sa chambre non? C'est trop contraignant? Les gens qui sont a cote de toi n'ont peut-etre pas envie pas envie de partager ta merveilleuse experience de jeune mere. Les enfants qui n'ont jamais subi la contrainte deviennent souvent des adultes qui ne supportent pas la contrainte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7691
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Lun 11 Aoû 2014 - 12:26

Et oui je fais partie de ces satyres qui pensent qu'un enfant n'a pas le droit de faire ce qu'il veut quand il veut. Ton enfant vient de decouvrir qu'il peut crier, tres bien. Mais il n'est pas oblige de le partager avec tout le metro, il peut le faire dans sa chambre non? C'est trop contraignant? Les gens qui sont a cote de toi n'ont peut-etre pas envie pas envie de partager ta merveilleuse experience de jeune mere. Les enfants qui n'ont jamais subi la contrainte deviennent souvent des adultes qui ne supportent pas la contrainte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Lun 11 Aoû 2014 - 12:41

Salut

Steph a écrit:
ais il n'est pas oblige de le partager avec tout le metro, il peut le faire dans sa chambre non?

Oui, mais tout de même à 8 mois, les adultes peuvent tout de même supporter un bébé qui crie dans le métro, même si c'est pas trop agréable, d'autant que l'enfant peut crier parce-qu' il est mal, colique, dent qui pousse ou que sais-je ?
De même que dire des gens de la ville qui déménagent à la campagne et qui ne supportent pas les bruits habituels de la campagne comme le chant du coq par exemple.

Le Vieux


_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
lgda



Nombre de messages : 4516
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Lun 11 Aoû 2014 - 13:21

Steph a écrit:
... Je n'ai jamais eu l'impression d'avoir ete injustement fesse. La fessee permet de fixer une limite a ne pas depasser, l'enfant comprend qu'il a ete trop loin...
Ayant été à l'école alors que les chatiments physiques étaient encore tolérés (mais pas encouragés, les enfants pouvaient être secoués mais pas agités  Twisted Evil ), je me rappelle très bien avoir su faire dès le début la différence entre une sanction justifiée et une sanction injustifiée (et qui, malgré ou à cause du recul, me semble encore aujourd'hui injustifiable).
Et j'ai le sentiment que les autres enfants étaient tout autant capables de faire cette distinction...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie



Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Lun 11 Aoû 2014 - 16:39

Bonjour

Monsieur le directeur général n'a pas été sage !!! Evil or Very Mad 

La maîtresse n'est pas contente  Evil or Very Mad 

Monsieur le directeur général va être fessé  Evil or Very Mad Evil or Very Mad 

etc..

Peut être que monsieur le directeur n'a pas eu la fessée qu'il avait méritée étant petit !!!

Blondie psy

 flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda



Nombre de messages : 2087
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Lun 11 Aoû 2014 - 16:45

Le Vieux a écrit:
Une baffe n'est pas une fessée, (par baffe j’entends une gifle sur le visage) et je n'ai jamais donné de gifle à mes enfants, c'est dangereux et la portée psychologique est beaucoup trop importante.
C'est assez amusant, mais quand on suit les discussions enflammées sur les châtiments corporels, on tombe souvent sur ce genre de phrase, mais également sur la phrase inverse, qui dit grosso modo qu'il faudrait interdire la fessée, mais pas la gifle, que la gifle calme et que c'est pas grave, mais que la fessée est humiliante et qu'il ne faut surtout pas en donner.
Personnellement, je serais bien incapable de me prononcer, d'autant plus que je n'ai reçu que des gifles (la fessée était la menace suprême, mais je n'ai jamais fait d'assez grosse bêtise pour en avoir), en ayant exaspéré ma mère. Et d'ailleurs, j'en ai parfois donné à mon fils (au grand de 3 ans, pas au tout-petit), et je n'en suis pas fière du tout... la preuve sûrement qu'on a tendance à reproduire la violence qu'on a reçue étant enfant.

Citation :
Le cadet n'a jamais eu de fessée bien que parfois il était prit dans une sorte de crise d'hystérie, je me souviens qu'il a hurlé dans mes bras (il avait un peu plus d'un an) pendant plus d'une heure alors que nous étions en train de visité une ville en Écosse, mais j'ai tenu bon malgré le regard des passants mais je ne l'ai pas fessé pour la cause
A cet âge là, ils ne savent pas gérer leurs émotions, ce n'est pas une fessée qui va les aider. Et même à l'âge de mon fils aîné d'ailleurs !

Citation :
les deux ainés oui, mais uniquement parce qu'ils se battaient encore à 10 heure du soir alors qu'ils devaient dormir,  ils devaient avoir entre 6 et 10 ans.  Cela s'est amélioré lorsqu'ils ont eu chacun leur chambre, mais crois moi il arrive que l'on a épuisé tous les arguments menacé de privation et que rien n'y a fait, je ne pouvais  pas les lier à leur lit non plus, c'est beau la théorie mais .... ils ont le tour pour nous rendre complètement dingue
Je vais pas te jeter la pierre pour avoir donné une fessée, surtout que là, ils étaient assez grands pour comprendre. De toutes façons, pour que la loi soit efficace, il faut aussi soutenir les parents pour qu'ils apprennent à faire sans (mais bon, en quelques générations, les parents ont réussi à se débarrasser du fouet et même du martinet, les enseignants et assistantes maternelles ont appris à faire sans les punitions corporelles, donc l'idée fera son chemin toute seule si elle est un peu aidée par une loi, même si ça prendra plus de temps).
L'idée n'est pas de mettre un flic dans les familles pour voir si la loi est respectée, mais c'est surtout de la part de l'État de poser le principe auprès des parents que la punition corporelle n'est plus acceptable. Du coup, les parents n'auront pas à se demander à combien de fessées par mois on passe du normal, accepté par l'État pour le bien de l'enfant, à la maltraitance qui peut leur valoir la prison. C'est un peu la même chose que dans les couples : si le gars trompe sa femme et se prend une gifle quand il lui avoue, ça ne va généralement pas aller dans les tribunaux, sauf parfois s'il y a divorce, ce n'est pas de la violence conjugale dans le même sens que si sa femme rentrait tous les soirs bourrée et le tabassait pour le plaisir. ça n'empêche pas que même une baffe une fois sous le coup de la colère, c'est interdit. On n'éduque plus les hommes comme ça. Pourquoi refuser aux enfants le respect qu'on exige envers les adultes ?

Citation :
En fait, ce sur quoi je m'insurge, c'est que l'on se croit obligé de légiférer sur tout et n'importe quoi, ce n'est pas la fessée qu'il faut interdire, mais la brutalité, mettre l'accent sur la prévention et les solutions plutôt que la sanction. Aujourd'hui on va interdire la fessée et demain se sera quoi ?
Tant que le châtiment corporel est admis comme une méthode éducative, il est plus difficile de mettre en place des politiques de prévention. J'ignore ce qu'il en est en Belgique, mais en France au moins, aucune sanction n'est prévue. Le projet de loi est juste un projet de principe, en gros pour dire que battre ses enfants n'est plus considéré comme normal, et que c'est une simple tolérance.
Demain ? On a déjà interdit la violence envers les vieux, les noirs, les femmes et les animaux. Du coup, avec les enfants, je crois pas qu'il restera d'autres franges de la population à considérer... quoique on pourra renforcer quand même l'interdiction de la violence envers les animaux... donc après les enfants, ça risque d'être la corrida.

Citation :
Alost, ville Belge en Flandre, vient d'interdire aux enfants de jouer dans la rue parque qu'il font du bruit (le bourgmestre a prit comme excuse que c'est la sécurité des enfants qui est en jeu) , je remarque aussi que c'est à Alost que le parti très à droite NVA fait de de très bons scores.
C'est marrant, je viens de lire cet article montrant un rapport entre l'éducation reçue et le bord politique... [ironie] probablement un rai rapport de cause à effet, et pas une corrélation montrant une cause commune[/ironie]

Steph a écrit:
Yoda quand un de tes enfants met l'autre en danger tu fais quoi? Tu laisses faire? Tu argumentes, sachant qu'il n'est pas mesure de comprendre?
Je l'empêche d'agir physiquement, c'est la première des choses à faire.
Ensuite, s'il n'est pas en mesure de comprendre l'argumentation, il ne comprendra pas non plus la fessée, donc je ne vois pas à quoi ça servirait. Et puis il suffit que je lève un peu la voix pour qu'il se mette à pleurer... le problème c'est que ce n'est pas une meilleure solution que la fessée : finalement il ne se souvient que du moment désagréable (maman a grondé), pas de ce qui l'a déclenché, donc rien ne se met e place correctement dans son petit cerveau pour qu'il ne recommence pas.
Par contre, j'essaie pour le plus grand, selon la situation, de mettre en place une punition appropriée, dont il est prévenu à l'avance, et en lien avec la bêtise faite. J'espère ainsi qu'il y aura plus de facilité pour qu'il se souvienne.
Le problème, c'est qu'on tombe facilement dans l'injustice, parce qu'il est trop immature pour se contrôler pleinement, ni même pour comprendre très bien que l'interdiction est toujours d'actualité alors que les circonstances ont changé. Il a surtout besoin de soutien, de douceur et de bienveillance à son âge ! Mais aussi de fermeté, il veut avoir l'assurance que les règles ne changent pas, mais ça ne nécessite pas de violence pour ça.

Steph a écrit:
Et oui je fais partie de ces satyres qui pensent qu'un enfant n'a pas le droit de faire ce qu'il veut quand il veut. Ton enfant vient de decouvrir qu'il peut crier, tres bien. Mais il n'est pas oblige de le partager avec tout le metro, il peut le faire dans sa chambre non? C'est trop contraignant? Les gens qui sont a cote de toi n'ont peut-etre pas envie pas envie de partager ta merveilleuse experience de jeune mere. Les enfants qui n'ont jamais subi la contrainte deviennent souvent des adultes qui ne supportent pas la contrainte.
Des enfants qui n'ont jamais subi la contrainte, je n'en connais pas. Le mien en tout cas ne choisit pas l'heure à laquelle il se lève, ni les heures de repas, ni avec qui il va passer la journée, ni où il va, ni quand il est changé. Pendant presque la moitié de sa vie, il ne choisissait pas non plus la position dans laquelle il était ni ses jouets. Il n'avait que les pleurs, les sourires et "maman" pour s'exprimer. Et puis bon, plus grand, ça ne va pas s'arranger, en fait les seules personnes qui vivent avec très peu de contraintes sont adultes. C'est d'ailleurs quelque chose que je savoure chaque jour en tant qu'adulte, la liberté dont je dispose... même si du coup on devient responsable de gâcher sa vie.
Quant à obliger mon enfant à ne crier que dans sa chambre, oui, bien sûr que c'était trop contraignant, pour cela il aurait fallu que je réussisse à convaincre la maternité que mon enfant n'a pas le droit d'aller dans l'espace public, et donc de sortir de sa chambre, jusqu'à ce qu'il soit assez grand d'une part pour être conscient qu'il crie, et d'autre part pour comprendre qu'il y a des endroits où il a le droit de crier et d'autres non... ça coûterait un peu cher à la société, à force, et on n'a pas assez de place en maternité pour ça ! Trêve de plaisanterie, non seulement tout le monde n'a pas les moyens d'arrêter de travailler ou d'employer une nounou à domicile, mais en plus, c'est le gros problème soulevé dans l'article que j'ai mis en lien, celui de l'espace public hostile aux enfants, et de l'absence de connaissance de l'enfant qui en découle, à tel point qu'on considère qu'un enfant qui crie est mal élevé à un âge où une fessée peut être fatale.
De plus, les gênées en question ne téléphonaient pas, rien ne leur interdisait d'aller à l'intérieur du wagon. Si on reste dans l'espace destiné aux personnes qui font du bruit, il ne faut pas se plaindre du bruit que font les autres, même si pour une fois ce sont des enfants qui s'amusent et pas des adultes qui braillent au téléphone.

En fait, j'avais surtout envie de leur dire que je donnerai des fessée à mes enfants le jour où on fouettera les gens qui font des dépassements de vitesse ou qui se garent sur les trottoirs. Si un chauffard a trop de dignité pour le rétablissement des châtiments corporels à son encontre, mes enfants qui ne tuent personne, eux, ne méritent pas d'être plus mal traités.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7691
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Lun 11 Aoû 2014 - 17:43

Lever la voix en criant c'est le seuil limite avant la fessee et crois-moi si tu veux, a 14 ans, alors que toute intervention physique est exclue, lorsque je commence a crier mes enfants se tiennent a carreau. A noter que n'importe quelle punition n'a de sens que si l'enfant en comprend les raisons, c'est evident. C'est pas fait pour se defouler!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7691
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Lun 11 Aoû 2014 - 17:46

Yoda tu confonds crier tout le temps et crier dans le metro.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda



Nombre de messages : 2087
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Mar 12 Aoû 2014 - 14:55

Steph a écrit:
A noter que n'importe quelle punition n'a de sens que si l'enfant en comprend les raisons, c'est evident.
Pour moi, ça tombe sous le sens, mais on est en train de parler de bébés qui crient...  Rolling Eyes 

Il faut aussi que l'enfant soit en mesure d'obéir, qu'il en ait la capacité physique.
Je prends l'exemple du "caprice" du petit de 3 ans (aie... le mien est en plein dans l'âge où il risque de me faire le coup !). On sait que l'enfant qui se roule par terre dans un magasin pour avoir ses bonbons ne joue pas la comédie pour faire plier ses parents, mais qu'il est complètement débordé par une émotion (la frustration, la colère) qu'il est incapable d'identifier et dont il ne sait pas sortir. On sait que ce n'est pas une question d'éducation, mais de maturité du cerveau, la plupart des enfants passent par ces phases. On sait aussi que la meilleure réponse à apporter est de le contenir dans ses bras, en nommant ce qu'il ressent, pour qu'il puisse s'apaiser et comprendre ce qui lui arrive.
Mais quand ça arrive, que se passe-t-il ? Tous les regards convergent vers le parent, qui gêné, s'excuse (comme s'il avait à s'excuser parce qu'il a un enfant qui va leur payer leur retraite en baver toute sa vie parce que la génération de ses parents et de ses grands-parent a pourri sa planète), et va faire démonstration que non, son enfant n'est pas mal élevé, et oui, il est autoritaire. Donc il va lui flanquer une fessée pour contenter la foule (je parle de la France, pays où on est nostalgique des exécutions publiques), et puis il va céder parce qu'il se sent coupable... Mais bon, ça ne rime à rien, puisque l'enfant est puni alors qu'il n'était pas en mesure d'obéir. Il doit d'abord apprendre à gérer ses émotions...

En plus, c'est contre-productif. Les enfants nous imitent bien plus qu'ils nous écoutent, nous sommes un exemple pour eux. C'est arrivé que mon grand se prenne des baffes, par son père ou par moi. Ce qu'il a fait ensuite, c'est qu'il a frappé son frère. Pas pas méchanceté ou par vengeance, mais par imitation. Il frappe son frère comme il lui donne à manger ou comme il change la couche de sa poupée : pour faire comme nous, pour être comme nous. Les enfants sont des miroirs assez dérangeants...

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
yoda



Nombre de messages : 2087
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Mar 12 Aoû 2014 - 14:55

Steph a écrit:
Yoda tu confonds crier tout le temps et crier dans le metro.
J'ai pas compris où se situais la confusion...  scratch 

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Mar 12 Aoû 2014 - 15:12

Salut

Yoda a écrit:
. On sait que l'enfant qui se roule par terre dans un magasin pour avoir ses bonbons ne joue pas la comédie pour faire plier ses parents, mais qu'il est complètement débordé par une émotion (la frustration, la colère) qu'il est incapable d'identifier et dont il ne sait pas sortir. On sait que ce n'est pas une question d'éducation, mais de maturité du cerveau, la plupart des enfants passent par ces phases. On sait aussi que la meilleure réponse à apporter est de le contenir dans ses bras, en nommant ce qu'il ressent, pour qu'il puisse s'apaiser et comprendre ce qui lui arrive.

Quoi qu'il en soit, la réponse à donner est aussi celle de ne pas céder, car l'enfant frustration ou pas, retiendra qu'il a fait plier ses parents et recommencera.

Une anecdote.
Je ramenai "ma" petite fille de 6 ans chez elle, dont la maison est distante de 6/700 mètres environ de la nôtre, elle a pleuré, hurlé tout au long du chemin pour se faire porter, chose que je n'ai pas fait sauf arrivé à une centaine de mètres de chez elle, comme elle avait cessé de pleuré, je l'ai donc prise sur mes épaules, j'ai vue dans son regard une lueur de jouissance qui avait l'air de dire "papy je t'ai eu"
Ceci dit, je me fiche du regard des gens et de plus dans notre quartier tout le monde a ou a eut des enfants et je pense que tout le monde ou presque comprend les enfants et leurs manières ce qui aide à l'éducation en pleine rue

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pédolâtrie   Aujourd'hui à 11:08

Revenir en haut Aller en bas
 
Pédolâtrie
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Actimétrie
» Exercice économétrie - régression non linéaire multiple
» L'idolâtrie
» Formules surfaces géométrie dans l'espace ?
» L'invention de la géométrie

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Société-
Sauter vers: