FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Le cancer de la vessie chez les viticulteurs.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le cancer de la vessie chez les viticulteurs.   Ven 10 Juil 2015 - 12:53

Steph a écrit:
> En fait, souvent le vrai problème est leur utilisation sans prendre les précautions adéquates à leur utilisation.

Exactement (c'est comme beaucoup de choses, la voiture par exemple), mais pour cela il faut une formation adéquate.
Existe-t-elle?

Durant de longues décennies, on ne peut pas dire qu'il y avait une vraie formation sécurité pour l'utilisation de certains produits. Il y avait des suggestions de précautions d'emploi, puis parfois des démonstrations des producteurs en liaison avec des syndicats agricoles. Et en ce qui concerne les particuliers, il n'y avait pas grand chose.

J'ai un oncle qui est exploitant agricoles dans la région de Bologne. Il y a 40 ans, quand il répandait les produits, il était sur son tracteur en habites de travail normal et souvent il avait son fils ou ses filles avec lui sur le tracteur. Mon cousin a eu une leucémie à 12 ans. Ce fut dur, mais il s'en est tiré après des mois de calvaire. Depuis 20-25 ans, j'ai vu apparaitre les sur-tenues et les masques et il fait attention au vent quand il répand ses produits. Car dans la région, les champs et l'habitat sont très imbriqués. Maintenant, il est presque en tenue d'astronaute et ce n'est pas toujours facile quand il doit traiter un champ pendant l'été. Mon cousin a repris l'exploitation, et il participe souvent à des cours ou a des réunions où on lui montre comment utiliser les produits et comment obtenir mieux en en utilisant moins. Démarche totalement différente d'il y a quelques décennies où on incitait les agriculteurs à utiliser le plus de produits possibles pour augmenter les rendements.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Le cancer de la vessie chez les viticulteurs.   Sam 11 Juil 2015 - 18:47

On peut quand même se demander si un produit qui est si dangereux à répandre peut être utilisé de facon anodine pour la production de produits alimentaires.

La démarche du cousin est certainement très bonne mais la bonne question est: est-ce une démarche personnelle ou est-ce que cela fait partie d'un plan national avec une volonté de faire changer les choses de manière globale.
Chez nous en Autriche les agriculteurs font a peu près ce qu'ils veulent, le rendement est le paramètre qui importe.
On a même mesure des doses limites (comme par hasard) en uranium dans l'eau alimentaire sans que le bourgmestre fronce les sourcils, c'est dire...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le cancer de la vessie chez les viticulteurs.   Sam 11 Juil 2015 - 21:33

Pour ce que j'en sais, il y a une démarche européenne qui vise à limiter les quantités de produits déversés dans la nature. Les pays qui ne respectent pas les critères de cette Directive dans un délai raisonnable risquent des amendes assez fortes. En quantité de produits déversés, il ne me semble pas que l'Autriche était mal placée. Si ma mémoire est bonne, la dernière place était solidement détenue par ... la Belgique. Faut que je retrouve des stats actuelles sur la question.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4579
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Le cancer de la vessie chez les viticulteurs.   Dim 12 Juil 2015 - 11:13

narduccio a écrit:
...Si ma mémoire est bonne, la dernière place était solidement détenue par ... la Belgique. Faut que je retrouve des stats actuelles sur la question.
Je ne sais pas exactement ce qu'il en est mais j'ai souvent lu que l'agriculture française étant très grande consommatrice de pesticides bien que la "palme" de l'excès soit détenue par les jardiniers du dimanche...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le cancer de la vessie chez les viticulteurs.   Dim 12 Juil 2015 - 15:58

lgda a écrit:
narduccio a écrit:
...Si ma mémoire est bonne, la dernière place était solidement détenue par ... la Belgique. Faut que je retrouve des stats actuelles sur la question.
Je ne sais pas exactement ce qu'il en est mais j'ai souvent lu que l'agriculture française étant très grande consommatrice de pesticides bien que la "palme" de l'excès soit détenue par les jardiniers du dimanche...

En fait, il me semble qu'on a eu une discussion, il y a quelques années sur les pesticides déversés par les agriculteurs. Vu les surfaces en question, la France étant un grand pays, elle tenait la première place. Mais quand on reportait les quantités à l'hectare, c'était bien les belges qui étaient en tête.

J'ai retrouvé une étude sur la question qui date de 2001. Cette année-là, la première place était détenue par les Pays-Bas avec 17,5 kg/ha de surface agricole. La Belgique arrivait en seconde position avec 10,7 kg/ha. La moyenne européenne était à 4,5 kg/ha et la France et l'Allemagne étaient ex-æquo à 4,4 kg/ha. Le Portugal fermant la marche à 1,9 kg/ha. Sénat.fr :La qualité de l'eau et assainissement en France (annexes)

Pour mémoire, l'agriculture utilisait 90% des produits, les particuliers 8% pour leurs jardins et les communes 2% pour les espaces verts.

Voici l'état 2010 des marchés phytosanitaires en Europe :


La tendance lourde est à la baisse :


Mais cela a tendance a se stabiliser :


_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Le cancer de la vessie chez les viticulteurs.   Lun 13 Juil 2015 - 22:00

Le sujet a éveillé ma curiosité.
J'ai lu le rapport de l'institut responsable de l'analyse des produits alimentaires en Autriche.
Il montre la présence de résidus de pesticides (la plupart du temps sous les seuils limites) dans 65% des produits alimentaires issus de l'agriculture classique (90% des pommes p.ex.).
Seuls 1,8% des produits issus de l'agriculture biologique ont montré des résidus de pesticides. En réalité seuls des produits provenant du Guatemala ont été controllés positifs.

Pour la consommation totale de pesticides en Autriche je n'ai rien trouvé, ce qui est déjà très parlant en soi (dernier rapport gouvernemental datant de 1996).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4679
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Le cancer de la vessie chez les viticulteurs.   Lun 13 Juil 2015 - 22:13

Steph a écrit:
Pour la consommation totale de pesticides en Autriche je n'ai rien trouvé, ce qui est déjà très parlant en soi (dernier rapport gouvernemental datant de 1996).

Étonnant...

Statistiques du Ministère du Développement Durable a écrit:
Impacts des pesticides sur la qualité des aliments

En application du règlement n° 396/2005 concernant les limites maximales applicables aux résidus de pesticides fixées par la Commission européenne, chaque année des plans de surveillance et de contrôle destinés à s’assurer de la conformité des denrées d’origine végétale à la réglementation sont mis en œuvre par les directions départementales de la protection des populations.

Les limites maximales de résidus (LMR) de pesticides correspondent aux quantités maximales attendues, établies à partir des bonnes pratiques agricoles. Il y a une LMR pour chaque fruit, légume ou céréale et chaque pesticide. Elle est exprimée généralement en mg par kg.

En 2010, ces programmes de surveillance et de contrôle ont conduit aux résultats suivants (après prise en compte de l’incertitude analytique) sur 5 180 échantillons :
- pour les fruits, 65,9 % des échantillons contiennent des résidus détectables et 1,7 % ont une teneur en pesticides supérieure aux LMR ;
- pour les légumes, 29,1 % contiennent des résidus détectables et 1,4 % présentent des dépassements de LMR ;
- les céréales présentent 0,4 % de non-conformité sur 234 échantillons. 1 % de non- conformité a été constatée sur les produits transformés ;
- les contrôles sur les produits d'alimentation infantile et sur 220 échantillons de produits issus de la production biologique n’ont révélé aucune non-conformité au sens communautaire.


Donc, en application du règlement 396/2005, l'Autriche doit soumettre chaque année un programme de surveillance avec des données chiffrées et contrôler qu'il est respecté. Si ce n'est pas le cas, il devrait être poursuivi par des autrichiens devant la Commission Européenne et devoir payer des amendes.

Les impacts des pesticides


_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7877
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Le cancer de la vessie chez les viticulteurs.   Mar 14 Juil 2015 - 21:28

Je me suis mal exprimé.
Quand je parlais de consommation totale de pesticides je parlais de leur utilisation, pas de leur consommation dans les produits alimentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Le cancer de la vessie chez les viticulteurs.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Le cancer de la vessie chez les viticulteurs.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Calculs de la vessie chez un chien
» Crise chez mes beaux parents :-(
» Ma visite chez l'endocrinologue Echographie, Scintigraphie,
» 1er rendez vous chez l'orthophoniste
» Constipation chez bébé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Biologie et Santé-
Sauter vers: