FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 une alternative au pétrole?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
PtitGG



Nombre de messages : 1162
Age : 38
Localisation : entre Vercors, Chartreuse et Belledonne
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: une alternative au pétrole?   Sam 19 Avr 2014 - 14:54

http://www.slate.fr/economie/86199/lere-du-petrole-volonte#xtor=RSS-2

D'un point de vue environnemental ... c'est tentant sur le papier
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ji_louis



Nombre de messages : 1961
Localisation : près de la mer
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: une alternative au pétrole?   Dim 20 Avr 2014 - 1:24

C'est oublier que l'énergie dépensée pour créer le carburant est forcément supérieure à celle qu'il peut délivrer, et ce surplus vient du charbon, du pétrole ou du nucléaire (et pour une toute petite partie, des énergies renouvelables).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.octaam.net/
PtitGG



Nombre de messages : 1162
Age : 38
Localisation : entre Vercors, Chartreuse et Belledonne
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: une alternative au pétrole?   Dim 20 Avr 2014 - 7:49

Bien entendu il faut que l'énergie fournie ne soit pas "carbonée".
la source principale étant l'eau de mer, coupler le système avec de l'éolien off-shore me semble aller de soit.

il est cependant regrettable que l'article ne mentionne que le coût en $ et non le coût en kW.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie



Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: une alternative au pétrole?   Dim 20 Avr 2014 - 11:21

PtitGG a écrit:
Bien entendu il faut que l'énergie fournie ne soit pas "carbonée".
la source principale étant l'eau de mer, coupler le système avec de l'éolien off-shore me semble aller de soit.
Bonjour

Il me semble que c'est surtout l'avantage du "stockage" de l'électricité qui est intéressant...

Blondie
 flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4528
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: une alternative au pétrole?   Dim 20 Avr 2014 - 11:53

PtitGG a écrit:
Bien entendu il faut que l'énergie fournie ne soit pas "carbonée".
la source principale étant l'eau de mer, coupler le système avec de l'éolien off-shore me semble aller de soit.

il est cependant regrettable que l'article ne mentionne que le coût en $ et non le coût en kW.

Avec les problèmes de pollution qui en découleraient ? Sans compter la dégradation du rendement ?

Parce qu'il s'agirait, dans ce cas, de créer des parcs d'éoliennes off-shore, de construire à proximité des stations qui vont utiliser l'énergie produite pour produire du pétrole, puis de l'envoyer dans les pipe-lines à terre. Avec les risques de fuites lors de la production ou lors du transport. Avec une perte de rendement lors de la production de ce pétrole, puis une perte de production lors de son utilisation. Alors que l'électricité produite peut très facilement être envoyée à terre.

En fait, j'y vois une annonce pour contrer le développement prévisible des véhicules électriques : "vous précipitez pas, on trouvera comment remplir vos réservoirs pour des centaines d'années". Je ne pense pas que ce soit une bonne nouvelle pour l'environnement.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PtitGG



Nombre de messages : 1162
Age : 38
Localisation : entre Vercors, Chartreuse et Belledonne
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: une alternative au pétrole?   Dim 20 Avr 2014 - 12:36

Je comprends parfaitement tes arguments Narduccio.

J'y mettrais cependant quelques bémols.

Il y a toujours des pertes lorsqu'on produit de l'énergie et lorsqu'on la transporte, et ceux quelque soit l'énergie ... la problématique et les impacts environnementaux ne sont pas nouveaux.

Changer l'ensemble du parc mondial automobile en électrique ... même avec toute la bonne volonté du monde, ce n'est pas pour après demain. Sans compter que son usage (pour l'instant) n'est adapté qu'au trajet quotidien d'un rurbain (ce qui je concède représente dans une semaine plus de la moitié des déplacements dans les pays développés).
Tu oublies aussi qu'il n'y a pas que les voitures qui utilisent du pétrole : camions, bateaux, avions ... et là je doute beaucoup qu'on arrive à court ou moyen termes à remplacer leurs moteurs thermiques par des moteurs électriques. Les alimenter avec un carburant renouvelable (cycle du carbone) plutôt qu'un carburant fossile me semble donc un plus ou on va dire un moindre mal.

Et les pays en voie de développement? les endroits un peu isolé en pleine brousse/forêt/désert etc. Tu penses qu'ils vont trouver des bornes de recharges?

Il n'y a de toute façon pas une solution qui va résoudre tous les problèmes (sauf si on trouve le St Graal de l'énergie : abondante, facilement transportable et stockable, et neutre pour l'environnement), mais un panel de solutions qui vont, sinon résoudre, corriger du moins une partie de nos erreurs.

Je ne vois pas (mais je suis peut être plus optimiste que toi) en quoi ce nouveau carburant remettrais en cause la voiture électrique... surtout que ce carburant est plus cher.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4528
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: une alternative au pétrole?   Dim 20 Avr 2014 - 21:19

Je vais commencer par un petit calcul. Quand je charge ma Zoé, j'ai un certain rendement : aux alentours de 80%. A l'usage, il y a aussi une légère perte, mais elle est plus faible.

Admettons que de produise 100 kWh d'électricité grâce à mes éoliennes. Il y a d'abord le rendement du à la production de pétrole "marin". Soit, pomper de l'eau de mer, la transformer en pétrole. Soyons large et admettons un rendement énergétique de 30%. Ensuite, on envoie de pétrole dans des canalisations pour le distribuer. Quelques pourcents de perte ... disons négligeables. Puis, une fois qu'il est dans le réservoir du véhicule, on a le rendement usuel d'un véhicule thermique. Au maximum, on a un rendement de 36%. Mais çà, c'est sur un banc de charge à puissance stabilisée. Dans la réalité, on est plus proche de 10%. Donc, mes 100 kwh me donnent environ 3 kWh aux roues du véhicule. Tandis que branché directement sur le réseau électrique, j'ai environ 70 kWh ...

C'est un calcul fait à la louche. Juste pour situer les enjeux.

Pour ce qui est des freins au développement des VE, c'est simple. Cette annonce correspond à dire aux gens : ce n'est pas la peine de changer pour un autre type de moteur, puisqu'on saura toujours remplir les réservoirs de vos véhicules avec du pétrole...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7691
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: une alternative au pétrole?   Mar 22 Avr 2014 - 10:26

Je trouve que vous allez un peu vite en besogne.
On ne sait encore rien du tout de cette technologie, il est impossible d'en connaitre le rendement.
Les réflexions de ji-louis et nardu sont pleines de bon sens mais elles sont prématurées.
En prélevant des molécules dans la mer, on peut imaginer qu'elles ont été biosynthétisées, ce qui fait qu'une partie de l'énergie de production est déjá présente dans les molécules au départ.
Il n'est pas impossible que le bilan énergétique soit très favorable.

Mais même si on avait besoin de solaire, la situation serait quand même vachement intéressante parce que les océans couvrent 2/3 de la surface terrestre et qu'il y a sans aucun doute des régions océaniques qui se prêtent particulièrement bien à ce type de production. Et comme le dit très justement blondie, utiliser le solaire pour faire du pétrole est une facon d'éviter un de ses plus grands désavantages: le transport et le stockage.

Personne n'a dit non plus qu'on va d'un coups couvrir toute la demande énergétique mondiale avec ce système, mais cela pourrait devenir une pierre dans l'édifice.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ji_louis



Nombre de messages : 1961
Localisation : près de la mer
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: une alternative au pétrole?   Mar 22 Avr 2014 - 19:28

Le transport du pétrole n'est pas vraiment un problème, on extrait, transporte et consomme environ 90 000 000 000 (90 milliards) de barils de pétrole par an, par navire, oléoduc et camions sur des milliers de kilomètres.

Quant au stockage, heureusement que c'est facile parce qu'on n'a pas encore inventé le moteur électronucléaire de la Doloréan de "Retour vers le futur", et que ça au moins fait un siècle et demi qu'on maîtrise le stockage d'hydrocarbures (sans parler du goudron qu'utilisaient déjà les phéniciens, deux millénaires avant Mac Adam).


Quant à la fabrication d'hydrocarbures, il s'agit de rétablir les liaisons chimiques détruites lors de la combustion entre Hydrogène, Oxygène et Carbone, même en partant des résidus eux-mêmes ( par exemple: 2 H2O + CO2 <==> CH4 (méthane) + 2 O2 ).
Même dans les conditions idéales, le processus disperse de l'énergie (faire et défaire, c'est toujours travailler, donc consommer de l'énergie). Alors imagine donc si il faut filtrer la mer pour séparer CO2 et H2O d'un côté, toutes les autres molécules de l'autre: NaCl (sel de mer et de table), Fe (le fer de la croûte terrestre, élément qui y est le plus abondant), Si (le silicium du sable, deuxième plus abondant dans la croûte terrestre), So (le souffre des volcans et des gaz d'échappement), en fait tous les éléments chimiques + tous les déchets industriels et organiques, etc...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.octaam.net/
PtitGG



Nombre de messages : 1162
Age : 38
Localisation : entre Vercors, Chartreuse et Belledonne
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: une alternative au pétrole?   Mer 23 Avr 2014 - 6:36

Puisque tu parles de filtrage, n'y-a-t-il pas quelque élément rare à récupérer par la même occasion?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7691
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: une alternative au pétrole?   Mer 23 Avr 2014 - 10:10

ji-louis, je parlais de transport et stockage de l'énergie solaire.
Quant à la séparation et la purification du pétrole, tu n'ignores pas que c'est déjà le cas pour le pétrole brut pompé dans le sol.

En y pensant bien il s'agit peut-être d'une annonce à motif purement politique, un message à la Russie pour lui faire comprendre que son gaz, elle peut se le mettre où on pense.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ji_louis



Nombre de messages : 1961
Localisation : près de la mer
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: une alternative au pétrole?   Ven 25 Avr 2014 - 2:09

Effectivement, il est plus difficile de stocker l'énergie solaire telle qu'on sait la capter: chaleur et électricité.

Pour la séparation et la purification du pétrole, le procédé théorique est simplissime: On le chauffe pour le faire évaporer sous conditions de pression et de température contrôlées, c'est le cracking (ou craquage), connu depuis la moitié du XIXème siècle, et dont l'invention est à l'origine de la seconde révolution industrielle (on passe du charbon au pétrole).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.octaam.net/
narduccio



Nombre de messages : 4528
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: une alternative au pétrole?   Ven 25 Avr 2014 - 15:12

ji_louis a écrit:
Effectivement, il est plus difficile de stocker l'énergie solaire telle qu'on sait la capter: chaleur et électricité.

Pour la séparation et la purification du pétrole, le procédé théorique est simplissime: On le chauffe pour le faire évaporer sous conditions de pression et de température contrôlées, c'est le cracking (ou craquage), connu depuis la moitié du XIXème siècle, et dont l'invention est à l'origine de la seconde révolution industrielle (on passe du charbon au pétrole).

Simplissime, mais avec un certain rendement. Pour 1 litre de carburant amené à un réservoir, il faut pomper 3 litres de pétrole. Donc, un rendement de 30% ... qu'on oublie souvent de prendre en compte.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ji_louis



Nombre de messages : 1961
Localisation : près de la mer
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: une alternative au pétrole?   Mar 29 Avr 2014 - 14:01

Citation :


Du soleil pour produire du carburant d'aviation

Un projet de recherche financé par l'UE baptisé SOLAR-JET a permis de produire, à partir d'eau et de dioxyde de carbone (CO2), le premier carburéacteur "solaire" au monde. Les chercheurs sont parvenus pour la première fois à réaliser la totalité de la chaîne de production du kérosène renouvelable, en utilisant de la lumière concentrée comme source d'énergie à haute température. Le projet en est encore au stade expérimental, l'équivalent d'un verre de carburant ayant pu être produit en laboratoire par simulation du rayonnement solaire. Ces résultats laissent cependant espérer que l'on pourra un jour produire n'importe quel hydrocarbure liquide à partir de CO2, d'eau et de soleil.

Máire Geoghegan-Quinn, commissaire européenne à la recherche, à l'innovation et à la science, a déclaré: "Grâce à cette technologie, nous pourrons peut-être un jour produire en abondance un carburant plus propre pour les avions, les voitures et les autres moyens de transport. La sécurité énergétique pourrait s'en trouver grandement améliorée et l'un des principaux gaz à effet de serre responsables du réchauffement climatique pourrait ainsi être transformé en une ressource utile."

Le réacteur solaire transforme le CO2 et l'eau en "Syngas"

Solar-Jet. Illustration: Europa

Le procédé
Dans un premier temps, on a utilisé de la lumière concentrée (simulant le rayonnement solaire) pour transformer du dioxyde de carbone et de l'eau en gaz de synthèse (syngas) dans un réacteur solaire à haute température (voir illustration ci-dessus) contenant des matériaux à base d'oxyde de métaux mis au point à l'école polytechnique fédérale de Zurich (ETH Zürich). Le syngas (mélange d'hydrogène et de monoxyde de carbone) a ensuite été transformé en kérosène par Shell selon le procédé "Fischer-Tropsch".

Si la production de syngas au moyen du rayonnement solaire concentré en est encore à un stade peu avancé de développement, la filière de transformation du syngas en kérosène est déjà en train d'être déployée à l'échelle mondiale par des entreprises, dont Shell. La combinaison de ces deux filières pourrait permettre un approvisionnement sûr, durable et évolutif en carburant d'aviation ainsi qu'en diesel et en essence, voire en matières plastiques. Les carburants obtenus par le procédé Fischer-Tropsch sont déjà certifiés et peuvent être utilisés par les véhicules et avions actuels sans qu'il soit nécessaire de modifier le moteur de ces derniers ou leur infrastructure de ravitaillement.

Contexte
Le projet quadriennal SOLAR-JET lancé en juin 2011 est financé à hauteur de 2,2 millions d'euros par l'UE au titre du septième programme-cadre de recherche et de développement technologique. Il rassemble des organismes de recherche du monde universitaire et de l'industrie (ETH Zürich, Bauhaus Luftfahrt, Deutsches Zentrum für Luft- und Raumfahrt (DLR), Shell Global Solutions et le partenaire de gestion ARTTIC).

Au cours de la prochaine phase du projet, les partenaires entendent optimiser le réacteur solaire et déterminer si cette technologie peut fonctionner à une plus grande échelle et à un coût concurrentiel.

La recherche de nouvelles sources durables d'énergie demeure une priorité dans le cadre du programme Horizon 2020, programme septennal de recherche et d'innovation de l'Union lancé le 1er janvier 2014. Dans l'appel à propositions pour une énergie "bas carbone" compétitive, publié le 11 décembre dernier, la Commission a proposé d'investir 732 millions d'euros sur deux ans dans ce domaine. L'appel comprend une rubrique sur le développement de la prochaine génération de technologies pour les biocarburants et les carburants de remplacement durables.

Pour plus d'information voir (en anglais): http://www.solar-jet.aero
Voir aussi la vidéo:http://www.youtube.com/watch?v=eFDQ3JUtIT8&feature=player_embedded
source: lien sous le bandeau de titre



En complément: procédé Fischer-Tropsch

et une critique:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.octaam.net/
Steph



Nombre de messages : 7691
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: une alternative au pétrole?   Mer 30 Avr 2014 - 13:44

Intéressant, il faudrait voir aussi combien d'énergie est nécessaire pour obtenir des gaz purifiés
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PtitGG



Nombre de messages : 1162
Age : 38
Localisation : entre Vercors, Chartreuse et Belledonne
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: une alternative au pétrole?   Mer 30 Avr 2014 - 21:06

ça semble en effet plus "propre" que le projet de l'armée américaine ... qui n'indique pas l'origine de l'énergie utilisée casser les molécules.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: une alternative au pétrole?   Aujourd'hui à 11:09

Revenir en haut Aller en bas
 
une alternative au pétrole?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Les micro-algues, alternative au pétrole: une promesse qui prend forme
» une alternative au pétrole?
» Quelle rapport de tension à appliquer en tension contiue et en alternative en HT
» Pétrole brut et carburants
» Une alternative écologique aux tampons et serviettes !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Société-
Sauter vers: