FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Transition énergétique : les couacs!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
Steph



Nombre de messages : 7689
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Mar 3 Sep 2013 - 9:29

PtitGG a écrit:
DonPanic a écrit:

inconvénient, elles sont moins durable, craignent les incendies et les xylophages
Il n'y a pas des traitements qui empêchent tout ça?
Économiquement cela implique de renouveler ces traitements ... comme un ravalement de façade, donc est-ce vraiment plus cher qu'une maison en brique?
Je ne suis pas sûr qu'elles soient moins durables. Une maison en "dur" a une durée de vie de 60-75 ans d'après les experts autrichiens. La maison que mon père s'est construite avec des panneaux marins a 30 ans et ne montre pas une seule ride. Les panneaux marins sont insensibles aux insectes. Par contre pour les poutres de la toiture là il a oublié de traiter regulièrement, une poutre a été bouffée jusqu'à craquer :-(
Heureusement sans perforer le plafond, le reste a tenu!

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie



Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Mar 3 Sep 2013 - 12:28

Steph a écrit:
Je ne suis pas sûr qu'elles soient moins durables. Une maison en "dur" a une durée de vie de 60-75 ans d'après les experts autrichiens.
Shocked 

Bonjour

Je suis dans une maison qui date du XVII° avec une annexe du XV°
Les poutres en chêne et la charpente sont sans probléme
les experts Autrichiens devraient faire un tour par cheu nous

Blondie qui a des fenêtres a petits carreaux...horribles a faire:evil: 

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7689
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Mar 3 Sep 2013 - 13:37

Je doute qu'elle n'ait jamais subi de rénovations depuis sa construction.

Moi aussi je vis dans un vieux village et les maisons de plus de 50 ans qui n'ont pas été rénovées sont dans un état pitoyable.
Ma maison est en partie construite sur une vielle cave à vin. Le toit d'ardoises devra bientôt être refait, non pas parce que les ardoises sont usées mais tout ce qui va avec se laisse aller: les tuiles se déchaussent, se soulèvent, la sous-toiture se voile avec le temps. Je ne compte pas la mousse qui a envahi le toit, je ne crois pas qu'elle soit néfaste.
Je ne crois pas qu'une mur de briques puisse tenir plus de 100 ans sans être rejointoyé.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ji_louis



Nombre de messages : 1961
Localisation : près de la mer
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Mar 3 Sep 2013 - 14:18

Les tours de La Rochelle sont sur des piliers en chêne depuis plusieurs siècle. Un a été extrait pour le montrer dans le petit musée (à la tour des 4 sergents, je crois): quasi intact!

Traitement initial: 30 ans d'immersion dans l'eau de mer!



Remarque: Pour les pont-levis et les portes des forteresses, c'était la même chose: 30 ans d'immersion dans l'eau douce avant de travailler le bois pour en faire poutres, madriers ou planches.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.octaam.net/
lgda



Nombre de messages : 4516
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Mar 3 Sep 2013 - 14:36

PtitGG a écrit:
Si ma mémoire ne me joue pas des tours, Tore Supra a pu produire de l'énergie (plus qu'il n'en consomme) pendant 1 minute.
En passant à un tokamak plus gros, on devrait être positif plus longtemps.

ITER doit permettre de tester et choisir notamment les instruments de mesure (contrôle-commande, surveillance des matériaux, sécurité/sûreté) et surtout ... comment récupérer l'énergie produite de manière optimum! (c'est la moindre des choses ...)  
Salut !

Il y a aussi une autre raison importante: on sait déjà récupérer de l'énergie d'un Tokamak mais le vrai problème avant mise en service productive est de résoudre le problème des déchets de combustion.

Un tokamak contient un tore (une bague pour Blondie) de matières fusionnables qui sont confinées et chauffées jusqu'au point de fusion nucléaire. Cela produit de l'énergie qui est récupérée.
Mais les résidus de fusion, les cendres en quelque sorte polluent le combustible et il faudrait augmenter la température ou le confinement pour maintenir la réaction. Problème, si on doit injecter plus d'énergie pour n'en récupérer que la même chose, on baisse le rendement.

Il y a deux méthodes pour ce faire:

  • soit on travaille par cycles: on injecte un schluck de carburant frais, on le chauffe, il fusionne, on récupère l'énergie, on nettoie le four et on recommence. Ce n'est ni efficace ni pratique.
  • soit on travaille en continu mais cela impose de purifier le tore de ses scories et garder la fusion aussi efficace que possible


Tout ça a été effectué entre autres sur le tokamak de l'Ecole Polytechniques Fédérale de Lausanne. Le pompage des cendres de fusion a été résolu par une configuration adaptée des champs magnétiques de confinement.

Mais ce tokamak qui a réussi à atteindre le point de production d'énergie est malgré tout trop petit pour servir de base à une production continue d'énergie.
Il faut un tokamak plus gros et plus puissant pour tester les conditions de production. Ce sera le rôle d'ITER.

Si tout se passe bien et si les probabilités de mortalité sont ce qu'elles sont, on devrait voir s'allumer le premier tokamak de série juste avant de défaillir d'émotion...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic



Nombre de messages : 1000
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Mar 3 Sep 2013 - 17:13

PtitGG a écrit:
DonPanic a écrit:

inconvénient, elles sont moins durable, craignent les incendies et les xylophages
Il n'y a pas des traitements qui empêchent tout ça?
En ce qui concerne les xylophages, on traite le bois avec des produits insecticides pas vraiment écolos pale 
Contre les incendies, Plilippe Auguste avait obligé que les maisons de Paris, faites très majoritairement de bois et de torchis, fussent couvertes de plâtre. Pendant quelques décennies avec les façades de maisons blanches et ses monuments religieux colorés, Paris fût, de l'avis de nombreux observateurs, la plus belle ville de la Chrétienté.
Pourquoi Paris ne fut pas sujette à de grands incendies, contrairement à Londres.

Ce que je veux dire, c'est qu'un quartier fait de maisons en bois, ça craint nettement plus qu'en maçonnerie, et qu'il faudrait obliger l'installation de sprinkleurs
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Mar 3 Sep 2013 - 20:17

ji_louis a écrit:
Les tours de La Rochelle sont sur des piliers en chêne depuis plusieurs siècle. Un a été extrait pour le montrer dans le petit musée (à la tour des 4 sergents, je crois): quasi intact!

Traitement initial: 30 ans d'immersion dans l'eau de mer!

[

Remarque: Pour les pont-levis et les portes des forteresses, c'était la même chose: 30 ans d'immersion dans l'eau douce avant de travailler le bois pour en faire poutres, madriers ou planches.
On immergeait également, jadis, les troncs quelques années dans le fil du courant d'une rivière avec de bons résultats.
Mais, on n'a plus le temps de le faire actuellement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7689
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Mer 4 Sep 2013 - 9:23

Ben imagine un peu: tu fais le boulot aujourd'hui et on te paie dans 30 ans!
Laughing 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie



Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Mer 4 Sep 2013 - 11:58

Steph a écrit:
Je doute qu'elle n'ait jamais subi de rénovations depuis sa construction
Bonjour

Bien sur ...Surtout portes et fenêtres

Il y a parfois un peut d'humidité dans ma région Very Happy 

Blondie:flower:
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Mer 4 Sep 2013 - 19:45

Steph a écrit:
Ben imagine un peu: tu fais le boulot aujourd'hui et on te paie dans 30 ans!
Laughing 
Bah, une question de roulement comme l'exploitation des arbres.

Mais, je présume qu'un "gros capitaliste" avant la lettre a commencé de vendre la génération - 30, puis la -29, etc. en se disant qu'il n'aurait pas de réclamation avant un demi-siècle...

Et là, tu as raison, qui peut encore espérer boucher trente ans de connerie !

La technique ? Suspect 

Dans les années 70, les voliges (planches) en sapin séchées à chaud pétaient en trois morceaux quand on les laissait tomber par terre...
Il semble qu'on fasse un peu moins mauvais actuellement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7689
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Jeu 5 Sep 2013 - 11:28

Si je ne me trompe les arbres abattus sont arrosés sur place pendant un certain temps mais j'ignore combien de temps.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PtitGG



Nombre de messages : 1162
Age : 38
Localisation : entre Vercors, Chartreuse et Belledonne
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Jeu 5 Sep 2013 - 12:08

Steph a écrit:
Si je ne me trompe les arbres abattus sont arrosés sur place pendant un certain temps mais j'ignore combien de temps.
Il y a une scierie en bordure de la piste que j'emprunte pour me balader à vélo, et les troncs stockés à l'extérieur sont arrosés en permanence. Maintenant savoir combien de temps dure ce processus, aucune idée.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4516
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Jeu 5 Sep 2013 - 13:12

PtitGG a écrit:
Steph a écrit:
Si je ne me trompe les arbres abattus sont arrosés sur place pendant un certain temps mais j'ignore combien de temps.
Il y a une scierie en bordure de la piste que j'emprunte pour me balader à vélo, et les troncs stockés à l'extérieur sont arrosés en permanence. Maintenant savoir combien de temps dure ce processus, aucune idée.
Ca dure aussi longtemps qu'on n'utilise pas le bois !

L'arrosage est une protection contre le bostryche typographe, un xylophage qui se nourrit de la couche de base de l'écorce de l'épicéa (sapin rouge). L'arrosage prévient la ponte des oeufs et empêche la reproduction de ce ravageur.

L'arrosage a surtout été utilisé après les tempêtes de mille neuf cent nonante-neuf, Lothard et Martin, pour éviter la perte de valeur du bois abattu et la prolifération des parasites.

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7689
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Jeu 5 Sep 2013 - 13:36

Si je me souviens bien, cela permet également d'éliminer une partie de la résine, ce qui renforcerait la stabilité du bois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4527
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Mer 30 Oct 2013 - 14:56

Voici une analyse critique de la transition énergétique allemande : Manicore : transition énergétique allemande

Pour résumer, on y voit, chiffres à l'appui, que la transition énergétique allemande a coûté cher et qu'elle a loupé son objectif. L'objectif qui lui avait été assigné était la réduction des rejets en CO2. Or, la part des énergies fossiles dans la production d'électricité allemande n'a pas baissé. Le "renouvelable" a pris la place du moyen de production qui rejetait le moins de CO2 : le nucléaire ! Pour obtenir ce résultat, il a fallu dépenser 10 fois plus d'argent que la France avec son programme électronucléaire. De plus, l'éolien arrive presque en surcapacité, il fait donc baisser les prix quand il est disponible. Il coûte donc cher alors qu'il rapporte peu. De plus, le réseau allemand n'a pas été dimensionné pour cela, ce qui occasionne pas mal de problèmes avec les voisins de l'Allemagne.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Jeu 31 Oct 2013 - 0:15

Pour en revenir à l'éolien, il semble qu'il y ait émission d'infrasons nuisibles, d'après un J.T. de la RTBF.
Donc à prendre avec les réserves d'usage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7689
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Lun 4 Nov 2013 - 15:11

Anthracite a écrit:
Pour en revenir à l'éolien, il semble qu'il y ait émission d'infrasons nuisibles, d'après un J.T. de la RTBF.
Donc à prendre avec les réserves d'usage.
J'aussi lu qu'il étaient extrêmement orientés et parfois seulement détectables à distance. C'est pourquoi on recommande des distances minimales vis-à-vis des habitations.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7689
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Lun 4 Nov 2013 - 15:18

Tiens on a souvent parlé de l'isolation comme de la première mesure d'efficacité énergétique.
En Autriche souffle un vent de folie: on isole à qui mieux-mieux les immeubles avec un truc qui ressemble à la frigolite sur toute la surface des murs. Comme une connaissance a cherché un appart pendant des mois, j'ai un apercu du cout d'une telle isolation et aussi je peux me faire une petite idée de l'avantage financier qui peut en découler...ou non.

Alors voilà les données:
Pour un appartement de 80m², le cout de la rénovation est amorti à raison de 250 Euros par mois pendant 15 ans.
Faisons le calcul: 250x12x15=45 000 Euros de dette
(ce qui peut réprésenter, au passage, environ 50% du prix d'achat de l'appartement)

Moi dans mon appartement de 100m² je payais 50 Euros de chauffage par mois pendant 12 mois. Allez je suis bon joueur, je compte 60 Euros pour un appart de 80m². Voyons grand, on va dire que la rénovation diminue les couts de chauffage de 25% (ce que je ne crois pas), les couts seront donc réduits de 15 Euros par mois.
Sur 50 ans, cela ferait: 15x15X50=9 000 Euros d'épargnés

Conclusion: cette opération est une catastrophe financière.
Au point qu'il est impossible de revendre un appartement qui a subi une telle rénovation sans perdre beaucouop d'argent.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4527
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Lun 4 Nov 2013 - 16:03

Steph a écrit:
Conclusion: cette opération est une catastrophe financière.
Au point qu'il est impossible de revendre un appartement qui a subi une telle rénovation sans perdre beaucoup d'argent.
C'est l'un des paradoxes. Il est plus facile de réduire sa facture de chauffage par 3 que sa consommation de carburant pour se déplacer. Mais, sauf dans de rares cas, ce n'est pas rentable ... Sauf si c'est fait en natif, le surcoût est alors d'environ 10% du prix du neuf et ça s'amortit à long terme (20ans environ).

En fait, dans de nombreux cas, il vaut mieux intervenir ponctuellement en connaissance de cause et traiter les gouffres qui existent. Pour certains, remplacer des fenêtres, installer de nouveaux volets, boucher une entrée d'air, .... peut permettre de traiter une grosse perte ponctuelle. Et ce sera plus rentable que de faire une isolation totale externe.

Mais, si on veut baisser la facture énergétique d'un pays, c'est sur l'isolation qu'on aura les résultats les plus visibles. Justement parce que le faible coût des carburants fossiles a fait que de nombreuses maisons qui ont entre 15 et 30 ans sont mal isolées.

C'est pour cela que tous les acteurs du secteur réclament des aides. Sans aides de l’État, ce n'est pas viable. Or actuellement, les États sont pauvres.

Mais, une maison mal isolée est souvent inconfortable : pleine de courants d'air l'hiver et trop chaude l'été. Il faut donc aussi tenir compte du facteur "confort" et plaisir de vie.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Lun 4 Nov 2013 - 20:56

Steph a écrit:
Conclusion: cette opération est une catastrophe financière.
Au point qu'il est impossible de revendre un appartement qui a subi une telle rénovation sans perdre beaucouop d'argent.
Et également pour la santé, l'aération étant trop limitée.
Mieux vaudrait donc vivre sous un pont en s'il n'y avait les résidus de diesel en suspension dans l'air
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7689
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Mar 5 Nov 2013 - 15:01

Ca c'est peut-être un peu exagéré, toutes les maisons ont des fenêtres: il suffit de les ouvrir!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Mar 5 Nov 2013 - 20:22

Steph a écrit:
Ca c'est peut-être un peu exagéré, toutes les maisons ont des fenêtres: il suffit de les ouvrir!
Et de chauffer...Suspect 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7689
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Mer 6 Nov 2013 - 11:39

Oui enfin y a une difference entre un courant d'air permanent et une bonne bouffée d'air frais 2x par jour.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Mer 6 Nov 2013 - 23:10

Steph a écrit:
Oui enfin y a une difference entre un courant d'air permanent et une bonne bouffée d'air frais 2x par jour.
Oui, il y a une différence...

Note qu'avec les vêtements dits polaires, légers et chauds, on peut supprimer les fenêtres et le chauffage.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2578
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Jeu 7 Nov 2013 - 11:22

moi j'aimerais bien que les moisissures exterieures ne rentrent pas qd on ouvre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Transition énergétique : les couacs!   Aujourd'hui à 15:28

Revenir en haut Aller en bas
 
Transition énergétique : les couacs!
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Transition énergétique : les couacs!
» Google et dépenses énergétique
» Aromathérapie énergétique de Lydia Bosson, Guénolée Dietz
» [Help] Barrière énergétique.
» Numérologie énergétique

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Société-
Sauter vers: