FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Economie familiale et sociale.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Cassandre 46



Nombre de messages : 169
Age : 70
Localisation : FRANCE 51
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Economie familiale et sociale.   Mar 13 Aoû 2013 - 10:47

Je suis tombée sur ce forum par hasard en cherchant des informations sur le certificat d'études primaires, sujet qui me tient vraiment à cœur parce que je dois beaucoup à mes instituteurs d'une part et parce que j'ai été sensibilisée à l'histoire de l'enseignement et la pédagogie d'autre part quand j'étais en formation dans une Ecole Normale d'institutrices avant 1968...
Je me suis rendue compte que ce forum était fréquenté plutôt par des scientifiques mais l'intitulé Forum de Sciences et de vie m'a rappelé que le certificat d'études primaires comportait une épreuve de sciences portant sur des questions simples et pratiques certaines étant réservées aux candidats de la ville et d'autres aux candidats de la campagne, certaines étant réservées aux filles et d'autres aux garçons. Il y a eu beaucoup de découvertes, d'inventions et de changements divers tout au long du XX° siècle, et surtout dans la seconde moitié du siècle, rendant ces questions obsolètes et parfois complètement dépassées. Je suis tombée un jour sur un manuel des années 50 préconisant l'utilisation de plaques d'amiante pour isoler certains endroits de la maison.
Malgré tout, les sujets abordés permettaient de bien se débrouiller pour affronter les difficultés de la vie quotidienne. Savoir jardiner, faire des conserves, gérer le budget, s'occuper du bébé,coudre, aménager sainement la maison, connaître les  principales maladies, observer une bonne hygiène de vie , c'était tout de même utile.
Quand je suis devenue documentaliste dans un lycée général et technique à la rentrée 1974, j'ai découvert qu'une discipline reprenait ces notions sous une forme améliorée et adaptée aux changements de tout l'environnement. Elle s'intitulait soit Vie familiale et sociale, soit Économie familiale et sociale. Les professeurs chargés de l'enseigner ne disposaient d'aucun manuel pour les aider à préparer leurs cours. Nous cherchions ensemble des articles dans la presse ou des revues un peu plus spécialisées et je demandais à un pharmacien que je connaissais de me garder 3 ou 4 exemplaires des feuillets d'information et de conseils pratiques mis à la disposition du public. Par la suite, 3 éditeurs ont publié un manuel approprié.
Les professeurs assurant l'enseignement de cette discipline n'étaient pas vraiment pris au sérieux par la hiérarchie et parfois d'autres collègues. Comme l'horaire hebdomadaire par classe qui leur était attribué était réduit, ils avaient de nombreuses classes en charge. Je garde un bon souvenir de ces collègues qui avaient les pieds sur terre et une appréciable ouverture d'esprit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Economie familiale et sociale.   Mar 13 Aoû 2013 - 12:53

Salut

Cassandre a écrit:

Je suis tombée sur ce forum par hasard en cherchant des informations sur le certificat d'études primaires, sujet qui me tient vraiment à cœur parce que je dois beaucoup à mes instituteurs d'une part et parce que j'ai été sensibilisée à l'histoire de l'enseignement et la pédagogie d'autre part quand j'étais en formation dans une Ecole Normale d'institutrices avant 1968...
Je me suis rendue compte que ce forum était fréquenté plutôt par des scientifiques
Comme tu as pu le remarquer, nous sommes ouvert à tous les sujets susceptibles d’intéresser le plus grand nombre. Moi, je ne suis pas du tout un scientifique, mais j'aime tout ce qui touche à la science.

Oui, les instituteurs aussi bien de la maternelle que du primaire ont la rude tâche de former les esprits et je pense que le métier d'instituteur n'est pas assez valorisé, que ce soit ici en Belgique ou en France,  par  rapport aux études supérieures, alors que les enfants du secondaire  a cet âge n'ont plus la même malléabilité nécessaire pour avoir une plus grande ouverture d'esprit.
Certes les parents ont la plus grande part dans cette formation, mais l'école a le devoir de compléter cette formation et éventuellement rectifier certaines erreurs de parcours et aussi réciproquement. mais ce n'est que mon avis

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Cassandre 46



Nombre de messages : 169
Age : 70
Localisation : FRANCE 51
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: Economie familiale et sociale.   Mar 13 Aoû 2013 - 16:33

Le vieux qui me répond a 62 ans et j'en ai 67  mais chacun sait que c'est la jeunesse d'esprit qui compte je suppose !
Mon père ( 1895-1995) nous répétait souvent : " on en apprend tous les jours." et il n'était pas question de manquer l'école pour un motif complètement "bidon", de faire l'imbécile en classe, et de ne pas apprendre ses leçons. Il suffisait que nous observions ces trois consignes très simples pour que nos parents, par ailleurs très occupés aux champs, aux vignes, au jardin et aux soins à donner aux animaux, ne soient pas au quotidien sur notre dos. Tout allait bien.
De temps en temps, si l'occasion se présentait au détour d'une conversation, notre père vérifiait nos connaissances en conjugaison, en arithmétique ou dans les dates pour voir où nous en étions et il nous disait que nous avions la chance d'avoir un bon instituteur, métier qu'il n’aurait pas eu la patience d'exercer. Comme il comprenait vite et mémorisait sans effort, il avait du mal à admettre que chacun avait son rythme. En conséquence quand j'ai choisi d'entrer à l’École Normale parce que j'aimais l'étude mais aussi parce c'était la solution la plus économique, il m'a laissé m'envoler.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4516
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Economie familiale et sociale.   Mar 13 Aoû 2013 - 21:42

Cassandre 46 a écrit:
Mon père ( 1895-1995) nous répétait souvent : " on en apprend tous les jours."
D'où le proverbe ingénieur: "Il vaut mieux mourir le soir plutôt que le matin car on peut encore apprendre quelque chose durant la journée !".

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic



Nombre de messages : 1001
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Economie familiale et sociale.   Jeu 15 Aoû 2013 - 13:06

Cassandre 46 a écrit:
Je suis tombée un jour sur un manuel des années 50 préconisant l'utilisation de plaques d'amiante pour isoler certains endroits de la maison.
Bonjour
L’amiante n'a d’intérêt isolant que pour sa résistance à la chaleur et au feu.
Sous forme de plaques ou intégrées au fibrociment, l'amiante ne présente pas de risques. Il en représente surtout sous forme de flocage
Ce sont les travailleurs de l'amiante qui sont victimes d’asbestose et de cancers du poumon dus à l'amiante, personne n'est mort d'avoir utilisé des plaques grille-pain à feuille d'amiante.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
DonPanic



Nombre de messages : 1001
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Economie familiale et sociale.   Jeu 15 Aoû 2013 - 13:09

Cassandre 46 a écrit:
Le vieux qui me répond a 62 ans et j'en ai 67  mais chacun sait que c'est la jeunesse d'esprit qui compte je suppose !
la génération "leçons de choses" Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Cassandre 46



Nombre de messages : 169
Age : 70
Localisation : FRANCE 51
Date d'inscription : 07/08/2013

MessageSujet: Re: Economie familiale et sociale.   Ven 16 Aoû 2013 - 11:33

Eh oui, nous apportions des bourgeons, des fleurs des fruits, des légumes, des métaux, des tissus pour les observer, apprendre d'où ils venaient, à quoi ils servaient. Et en plus certaines plantes appartenaient à des familles dont les noms nous amusaient : les cucurbitacées par exemple. Les manuels de leçons d'observation de Marcel Orieux m'ont accompagnée jusqu'en classe de cinquième.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Economie familiale et sociale.   Aujourd'hui à 11:13

Revenir en haut Aller en bas
 
Economie familiale et sociale.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» nouvelle section : paganisme, wicca, vie familiale et sociale
» Risques du métier AUXILIAIRE DE VIE SOCIALE
» La phobie scolaire: phobie sociale des enfants (2/3 des cas)
» projet de fin d'etude economie
» Phobie sociale et peur de l'abandon

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Société-
Sauter vers: