FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 L'eussiez-vous pu...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 

Aurieu vous voté ?
OUI, j'accepte la proposition et je limite les salaires abusifs
83%
 83% [ 5 ]
NON, je laisse la situation inchangée
17%
 17% [ 1 ]
Total des votes : 6
 

AuteurMessage
lgda



Nombre de messages : 4516
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: L'eussiez-vous pu...   Mer 26 Juin 2013 - 10:59

L'auriez-vous acceptée ??

Contexte
Ces dernières années, plusieurs scandales économiques retentissants - en particulier la faillite de Swissair mais également les diverses crises bancaires - ont ému l'opinion publique. Les directeurs et les membres de conseils d'administration de grandes sociétés ont fait l'objet de critiques virulentes, surtout ceux des sociétés anonymes cotées en bourse qui ont perçu des rémunérations d'un montant considérable alors que leur entreprise enregistrait des pertes (dans le cas de certaines banques, plusieurs milliards de bonus alors que la banque enregistrait des pertes 2 à 5 fois plus importantes que les bonus accordés). Les indemnités de départ conséquentes versées à certains cadres lorsqu'ils quittent leur entreprise sont aussi une source d'incompréhension. Parfois, ces dirigeants d'entreprises sont considérés comme des "arnaqueurs" par le grand public et présentés comme tels dans les médias. Avec la crise financière actuelle, ce thème est à nouveau au premier plan.

Un groupe de citoyens a réagi à cette situation en lançant une initiative populaire. Il s'agit d'un droit qui permet à tout individu de proposer une modification du cadre légal pour autant que sa proposition soit soutenue par 100'000 citoyens qui contresignent la proposition.
Si les initiants réussissent à collecter les 100'000 signatures nécessaires, le peuple suisse votera sur la proposition.


Initiative
L'initiative populaire fédérale "contre les rémunérations abusives" veut mettre un frein aux indemnités versées à la haute direction de sociétés anonymes cotées en bourse, qui sont jugées excessives. Le comité d'initiative se propose en premier lieu d'atteindre son objectif par un renforcement de la gouvernance d'entreprise. Par ailleurs, il veut permettre aux actionnaires de pouvoir influer sur la politique de rémunération des cadres dirigeants.
A cette fin, l'initiative exige l'adoption des mesures suivantes, applicables exclusivement aux sociétés anonymes cotées en bourse:
 

  • L'assemblée générale vote chaque année la somme globale des rémunérations du conseil d'administration, de la direction et du comité consultatif. - L'assemblée générale élit annuellement et individuellement les membres du conseil d'administration et son président ainsi que les membres du comité de rémunération.
  • Seule la représentation des droits de vote par un mandataire indépendant est admise. La représentation par un organe de la société et par la banque dépositaire sont bannies.
  • Lors des élections et des votes de l'assemblée générale, les caisses de pension votent dans l'intérêt de leurs assurés et elles communiquent ce qu'elles ont voté.
  • Pour que les actionnaires ne soient plus tenus d'être présents physiquement à l'assemblée générale, ils doivent avoir la possibilité de voter à distance par voie électronique.
  • Les membres des organes ne reçoivent ni indemnité de départ (parachute doré) ni rémunération anticipée (golden hello) et ils ne peuvent plus être récompensés par des primes supplémentaires en cas d'achat et de vente d'entreprises.
  • Les membres des organes ne peuvent pas être engagés simultanément dans plusieurs sociétés d'un même groupe en tant que travailleur ou que consultant.
  • La gestion de la société ne peut pas être déléguée à une personne morale. - Des dispositions statutaires doivent réglementer le montant des crédits, des prêts et des rentes octroyés aux membres des organes, de même que les plans d'intéressement et de participation. La durée des contrats de travail des membres de la direction ainsi que le nombre de mandats externes que les membres des organes peuvent exercer doivent également figurer dans les statuts.
  • Les violations des dispositions de l'initiative doivent être sanctionnées par des peines privatives de liberté de trois ans au plus et par des peines pécuniaires pouvant atteindre six rémunérations annuelles.
  • Toutes ces exigences doivent être mises en œuvre dans la législation dans un délai d'une année à compter de l'acceptation de l'initiative par le peuple et les cantons.


Pour les puristes (juristes): voici le texte légal:
La Constitution fédérale du 18 avril 1999 est modifiée comme suit:
Art. 95, al. 3 (nouveau)
3 En vue de protéger l'économie, la propriété privée et les actionnaires et d'assurer une gestion d'entreprise durable, la loi oblige les sociétés anonymes suisses cotées en bourse en Suisse ou à l'étranger à respecter les principes suivants: 

  1. l'assemblée générale vote chaque année la somme globale des rémunérations (argent et valeur des prestations en nature) du conseil d'administration, de la direction et du comité consultatif. Elle désigne chaque année le président du conseil d'administration et, un par un, les membres du conseil d'administration et les membres du comité de rémunération ainsi que le représentant indépendant. Les caisses de pension votent dans l'intérêt de leurs assurés et communiquent ce qu'elles ont voté. Les actionnaires peuvent voter à distance par voie électronique; ils ne peuvent pas être représentés par un membre d'un organe de la société ou par un dépositaire;
  2. les membres des organes ne reçoivent ni indemnité de départ ni autre indemnité, aucune rémunération anticipée ni prime pour des achats ou des ventes d'entreprises, et ne peuvent pas être liés par un autre contrat de conseil ou de travail à une société du groupe. La gestion de la société ne peut pas être déléguée à une personne morale;
  3. les statuts règlent le montant des rentes, des crédits et des prêts octroyés aux membres des organes, les plans de bonus et de participation et le nombre de mandats externes de ces derniers, de même que la durée du contrat de travail des membres de la direction;
  4. toute violation des dispositions prévues aux let. a à c sera sanctionnée d'une peine privative de liberté de trois ans au plus et d'une peine pécuniaire pouvant atteindre six rémunérations annuelles.


Le but de cette initiative n'était pas de limiter les salaires excessifs mais de les soumettre à l'approbation de l'assemblée des actionnaires.
Auparavant, les rémunérations de la direction étaient sous la responsabilité du conseil d'administration. Et l'euphorie des années 90 a conduit à un cercle vicieux:

  • Le conseil d'administration augmentait la rémunération de la direction.
  • Le conseil d'administration prenait ensuite prétexte de cette augmentation pour accroitre ses propres rémunérations. Puis la direction demandait à son tour une augmentation suite à l'augmentation des rémunérations du conseil…
  • Et ces décisions restaient hors du champ de compétence des actionnaires qui ne pouvaient que voter la décharge du conseil (le conseil d'administration présente en un seul bloc toutes les décisions prises durant l'année écoulée et propose à l'assemblée des actionnaires de valiser ces décisions [i.e. de décharger le conseil de la responsabilité des décisions prises]. Il n'est pas possible de contester une décision isolément, c'est tout ou rien)


En transférant la responsabilité à l'assemblée des actionnaires, ces derniers peuvent toujours, si la situation le justifie, accorder des rémunérations élevées, mais si l'entreprise va mal, ils peuvent aussi raboter les salaires. Et le cercle vicieux des augmentations perpétuelles est brisé

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4516
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: L'eussiez-vous pu...   Jeu 27 Juin 2013 - 21:48

Les 4 qui ont voté comme la majorité des Suisses peuvent ils argumenter leur décision ?

Ensuite, je me ferai le plaisir de jouer les avocats du Diable patronat suisse.

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic



Nombre de messages : 1000
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: L'eussiez-vous pu...   Ven 28 Juin 2013 - 0:59

lgda a écrit:
Les 4 qui ont voté comme la majorité des Suisses peuvent ils argumenter leur décision ?
Ensuite, je me ferai le plaisir de jouer les avocats du Diable patronat suisse.
Je n'ai pas voté, étant pour un droit des employés de prendre part aux décisions de la direction des entreprises.
En ce cas, il est probable que toute rémunération des dirigeants jugée abusive serait soumise à véto
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
buck



Nombre de messages : 2578
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: L'eussiez-vous pu...   Ven 28 Juin 2013 - 11:27

youpi transferer encore plus de pouvoir aux actionnaires qui ont souvent un vision a court terme et des notions de rentabilites sans trop de relation avec le terrain... (mon ceo vient de se faire lourder par les actionnaires pour cause d'incompatibilite d'humeur entre lui et le dernier petit nouveau)
De toute facon ca ne limitera pas les gros salaires si les actionnaires sont d'accord pour ca, c'est juste une contrainte exterieure (dans certaines boites les gros actionnaires, ceux qui comptes siegent deja au comite d'entreprise)

question excessif c'est combien ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4516
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: L'eussiez-vous pu...   Ven 28 Juin 2013 - 11:49

buck a écrit:
question excessif c'est combien ?
Brady Dougan CEO banque Crédit Suisse a touché 91'000'000.00 pour 2009, salaire et bonus et le reste. C'est près de 2'000 fois le plus petit salaire dans son entreprise.
En d'autres termes, l'employé qui gagne le moins devrait travailler près de 2'000 ans pour gagner autant que ce qu'a gagné le CEO pour la seule année 2009 !

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4516
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: L'eussiez-vous pu...   Ven 28 Juin 2013 - 11:58

DonPanic a écrit:
Je n'ai pas voté, étant pour un droit des employés de prendre part aux décisions de la direction des entreprises.
En ce cas, il est probable que toute rémunération des dirigeants jugée abusive serait soumise à véto
Cet automne nous voterons encore une fois sur un sujet similaire: il s'agira cette fois d'accepter une proposition de limiter l'extension totale des salaire sur une échelle de 1 à 12.
C'est-à-dire que la rémunération totale du plus haut salaire ne pourra excéder 12 fois la plus basse rémunération.

Même si je ne suis pas d'accord avec le facteur de 12, que je trouve trop bas, je vais voter "oui" et je souhaite une défaite honorable à cette initiative.

Si elle passe, elle va fortement déstabiliser l'environnement économique. Donc elle ne doit pas passer.
Mais il faut qu'elle fasse un bon score, du genre 40 à 45% de oui pour envoyer un signal clair au monde économique que les excès, ça suffit !

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2578
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: L'eussiez-vous pu...   Ven 28 Juin 2013 - 12:08

lgda a écrit:
buck a écrit:
question excessif c'est combien ?
Brady Dougan CEO banque Crédit Suisse a touché 91'000'000.00 pour 2009, salaire et bonus et le reste. C'est près de 2'000 fois le plus petit salaire dans son entreprise.
En d'autres termes, l'employé qui gagne le moins devrait travailler près de 2'000 ans pour gagner autant que ce qu'a gagné le CEO pour la seule année 2009 !

Citation :
C'est-à-dire que la rémunération totale du plus haut salaire ne pourra excéder 12 fois la plus basse rémunération.

Même si je ne suis pas d'accord avec le facteur de 12, que je trouve trop bas, je vais voter "oui" et je souhaite une défaite honorable à cette initiative.
c'est bien ce qu eje voulais dire , a partir de combien on fixe la limite ?
Pour certain ca sera a partir du premier franc superieur a son propre salaire, d'autres les 91 millions ne sera pas excessif (pas mon cas pour preciser Wink )
Un gars comme Gohsn qui touche 15 millions de nissan ne me choque pas, il a bien remonte la marque de par ses actions, par contre les 2-3 millions qu#il touche pour renault c'est trop vu la situation de renault (en parti a cause de lui, la crise n'aidant pas)
Bref ici pour les patron des boites nationalles le rapport est de 20, ca me semble correct a moi, mais pas forcement a melanchon ni a cope
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4527
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: L'eussiez-vous pu...   Ven 28 Juin 2013 - 14:43

J'ai répondu que j'aurais voté pour ce texte, malgré que certtains points n'ont pas mon approbation. On voit bien qu'en fonction des sociétés, les actionnaires se comportent pas de la même façon. Certains semblent être des prédateurs qui cherchent à tirer le maximum de profit. Dans ce cas, l'argent retiré aux dirigeants ira dans la poche des actionnaires ... et ce n'est pas tellement mieux. Hier, il y a eu des rumeurs sur la possible cession des parts du groupe Peugeot à General Motors de la part de la famille Peugeot. Immédiatement, l'action Peugeot s'est envolée en bourse ! Pourquoi ?
Quelque part pour le groupe, c'est une mauvaise nouvelle, ils vont être intégrés à une très grosse multinationale qui va vouloir réguler les coûts, qui va vouloir développer des synergies. Du coup, il faut moins de recherche-développement, on va dégraisser et supprimer les doublons. Mais, dans le même temps, certains actionnaires pensent, augmentation de la valeur de l'action, et plus de gains. Même s'ils ne sont que transitoires, mais en achetant avant la cession et en revendant quelques moi après, ils espèrent une belle culbute.

En fait, oui, il faut limiter les salaires outrageusement élevés des certains dirigeants, surtout si l'entreprise perd de l'argent. Ce uqi est quand-même un signe de mauvaise direction de l'entreprise ... Les déboires de Peugeot sont bien dus en partie à une mauvaise gouvernance et à des mauvais choix faits il y a 5 ans. Dans cette optique, les stock-option peuvent sembler une solution, mais il ne faudrait les débloquer que X années après. Ainsi, si le dirigeant a mal fait son boulot, il récoltera que des clopinettes.

D'autres solutions existent et certains les avaient évoquées. Par exemple, mettre dans les lois une répartition des bénéfices. Par exemple, la règle des 3 tiers. On divise les bénéfices dégagés en 3. Le premier tiers est pour l'entreprise et son développement, ils sont donc ré-investis pour des projets futurs. Le second tiers, c'est la rémunération de ceux qui ont permis ces bénéfices. Ils sont répartis aux ouvriers, employés, cadres, dirigeants de l'entreprise selon des barèmes a définir au sein de l'entreprise. Le dernier tiers, c'est pour les actionnaires.

Un tel système garanti une répartition efficace et équitable des bénéfices. Mais, il faut bien retenir que tous les systèmes peuvent être détournés de diverses manières. J'ai travaillé dans une entreprise mulhousienne filiale d'une entreprise suisse. A l'époque, les capitaux avaient le plus grand mal à franchir les frontières. Qu'à cela ne tienne, l'objet d'une partie de l'entreprise était de fabriquer des transpalettes à partir d'un corps hydraulique fabriqué par la maison-mère en Suisse. Celle-ci était libre de nous fixer le prix qu'elle désirait pour nous fournir cet élément. Il était de notoriété publique au sein de l'entreprise que le prix d'achat de cet élément était très supérieur au coût réel et permettait de rapatrier les bénéfices. D'ailleurs, ça permettait pas mal de choses. Les dirigeants voualient licencier ? Les suisses augmentaient leurs prix, l'entreprise devenait déficitaire et on pouvait licencier .... L'un des objectifs des dirigeants de al boite était de s'arranger pour obtenir un bilan comptable nul, la plupart du temps. Pas de bénéfices en France => moins d'impôts à payer en France.

J'ai appris il y a peu que certaines entreprises ont poussé la tartuferie plus loin. Ces entreprises ont une filiale (ou plusieurs) dans un paradis fiscal. Il se trouve que par diverses opérations, les marques utilisées par l'entreprise appartiennent à cette filiale. Donc, toutes les entreprises payent un droit de marque et d'image à la filiale située dans le paradis fiscal. Ce qui permet de transférer de l'argent vers le paradis fiscal d'échapper à l'impôt pour ces sommes-là. Sommes qui peuvent être très conséquentes.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anthracite



Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: L'eussiez-vous pu...   Ven 28 Juin 2013 - 20:18

buck a écrit:
Bref ici pour les patron des boites nationalles le rapport est de 20, ca me semble correct a moi, mais pas forcement a melanchon ni a cope
Ben, oui, mais c'est vraiment un maximum !
S'ils veulent gagner plus, ils n'ont cas augmenter le salaire de base.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4516
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: L'eussiez-vous pu...   Lun 1 Juil 2013 - 9:01

buck a écrit:

Un gars comme Gohsn qui touche 15 millions de nissan ne me choque pas, il a bien remonte la marque de par ses actions...
Un gars comme Goshn qui touche 15 mio me choque tout autant qu'un Dougan qui en touche 6 fois plus !

Franchement, vous croyez sincèrement que ces deux "artistes" ont réellement eux-même analysé et collecté les infos et réfléchi aux solutions à appliquer ??
Vous croyez VRAIMENT qu'ils ont, à eux deux, effectué le travail d'une compagnie de consultants ? (à l'armée, une compagnie compte entre 100 et 120 hommes)

Donc vous croyez vraiment qu'ayant effectué le travail normalement fourni par 100 à 120 personnes, ils sont en droit de réclamer un salaire correspondant à celui qu'auraient touché ces 100 à 120 personnes ?

Ou bien ne croyez vous pas plutôt qu'il y a bien eu 100 à 120 personnes qui ont trimé dur pour produire quelques analyses exhaustives, compilées dans quelques scénarios réalistes et que nos deux "valeureux" dirigeants se sont juste contenté de lire ces scénarios et de choisir celui qui correspondait le mieux à leurs préjugés ??
Dans un tel cas, autant prendre un chimpanzé au zoo, lui donner 3 bananes et lui faire tirer au hasard le scénario à appliquer. Il y a de forte chances qu'il fasse aussi bien que Goshn ou Dougan !
Et pour bien moins cher !

Il y a par contre une autre critique qui m'a donné plus de fil à retordre:
- Tout le monde crie sur les salaires des dirigeants de banque et d'industrie mais personne ne dit rien contre un Federer, un Nadal, un Hamilton ou un Schumacher qui touchent aussi plusieurs dizaines de millions par an ??

Et vous, qu'en dites-vous ?

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7689
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: L'eussiez-vous pu...   Lun 1 Juil 2013 - 11:43

Je suis d'accord que les salaires des sports professionnels les plus en vue sont exorbitants, ceci dit leur carrière s'arrête à 30-35 ans quand un directeur de banque peut gagner son salaire jusqu'a 65 ans.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2578
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: L'eussiez-vous pu...   Lun 1 Juil 2013 - 12:11

lgda a écrit:
buck a écrit:

Un gars comme Gohsn qui touche 15 millions de nissan ne me choque pas, il a bien remonte la marque de par ses actions...
Un gars comme Goshn qui touche 15 mio me choque tout autant qu'un Dougan qui en touche 6 fois plus !

Franchement, vous croyez sincèrement que ces deux "artistes" ont réellement eux-même analysé et collecté les infos et réfléchi aux solutions à appliquer ??
Vous croyez VRAIMENT qu'ils ont, à eux deux, effectué le travail d'une compagnie de consultants ? (à l'armée, une compagnie compte entre 100 et 120 hommes)

Donc vous croyez vraiment qu'ayant effectué le travail normalement fourni par 100 à 120 personnes, ils sont en droit de réclamer un salaire correspondant à celui qu'auraient touché ces 100 à 120 personnes ?

Ou bien ne croyez vous pas plutôt qu'il y a bien eu 100 à 120 personnes qui ont trimé dur pour produire quelques analyses exhaustives, compilées dans quelques scénarios réalistes et que nos deux "valeureux" dirigeants se sont juste contenté de lire ces scénarios et de choisir celui qui correspondait le mieux à leurs préjugés ??
Dans un tel cas, autant prendre un chimpanzé au zoo, lui donner 3 bananes et lui faire tirer au hasard le scénario à appliquer. Il y a de forte chances qu'il fasse aussi bien que Goshn ou Dougan !
Et pour bien moins cher !

Il y a par contre une autre critique qui m'a donné plus de fil à retordre:
- Tout le monde crie sur les salaires des dirigeants de banque et d'industrie mais personne ne dit rien contre un Federer, un Nadal, un Hamilton ou un Schumacher qui touchent aussi plusieurs dizaines de millions par an ??

Et vous, qu'en dites-vous ?
lol les reduire a de simple schimpanzes ...
bravo , faut oser ...
rassure toi son equipe a ete grassement payee aussi vu la situation de quasi faillite de Nissan, mais comme ils ne sont pas connus par le public et toi (et moi) les journaleux n'en parlent pas.

Pour les sportifs, hum combien ils rapportent a leurs employeurs ?, qui beneficierait du fait que Ibra soit paye seulement au smic ? Pas le public ca c'est sur ...
Idem pour les star Hollywood (Downey a touche 50Mio pour iron man 3, pas vu le film et je m'en contre fou)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4527
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: L'eussiez-vous pu...   Lun 1 Juil 2013 - 16:57

Les sprotifs ou les artistes tirent profits d'un système. Il faut reconnaitre que leur situation s'est grandement améliorée depuis quelques décenies.

Revenons un peu en arrière : l'artiste ou le sportif était plus ou moins le salarié de l'organisateur. L'organisateur de spectacles gagnait des sommes folles et donnait parfois que des clopinettes à ceux qui lui permettaient de gagner ces argent. Mais, les organisateurs rétorquaient que c'étaient eux qui supportaient tous les risques. Organiser un spectacle, qu'il soit sportif ou artistique est une sacré prise de risque, il faut le reconnaitre.

Mais, au cours des années 60 et 70, les artistes et les sportifs ont réussi à re-équilibrer la balance en leur faveur. Surtout que les droits-télé explosaient et la manne financière déversée par la publicité commençait à prendre des proportions appréciables. Les sportifs ou les artistes gagnent beaucoup d'argent. Ils gagnent de l'argent en proportion à l'argent qu'ils font gagner. On peut se sposer des questions sur le système. Surtout que la plupart des débutants ne sont pas aidés alors qu'ils pourraient l'être plus. Mais grâce aux gains générés par les vedettes, il se trouve toujours des familles pour miser sur les talents d'un ou plusieurs enfants. Et donc faire les sacrifices nécessaires. EN sport, il y a des filières qui se montent, les sponsors ayant compris que pour que le système perdure, ils doivent amener régulièrement de la "chair fraiche" aux spectateurs. Du coup, se développe des systèmes maffieux avec du dopage plus ou moins généralisé.

Les sommes extravagantes gagnées par certains joueurs font que je ne suis plus le foot depuis bien 30 ans. Je trouve que l'argent a perverti l'image d'un sport qui devait être une école de vie pour devenir un homme meilleur. Un homme comme nimoun, qui vient de s'éteindre, représentait pour moi ce que que devrait être un sportif. Toutefois, dans le système actuel, je comprend que certains joueurs gagnent ces sommes extravagantes. Et je pense qu'il sera très difficile de changer de paradygme et d'en arriver à un système plus équitable.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
ji_louis



Nombre de messages : 1961
Localisation : près de la mer
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: L'eussiez-vous pu...   Lun 1 Juil 2013 - 18:39

Pour l'artiste ou le sportif de haut niveau, la réflexion économique est tout autre que pour le grand patron.

Seriez-vous prêt à payer quelques centimes pour voir votre artiste ou votre joueur préférés se produire (ou jouer) devant vous? Les gens qui achètent les billets pour le stade ou pour le spectacle votent oui avec leurs pieds et leur porte-monnaie. Maintenant, multipliez ces centimes par la foule des gens prêts à payer, cela fait déjà une belle somme. Maintenant, cette foule est une cible intéressante pour les publicitaires, qui eux aussi sont prêts à payer pour que ces sportifs ou ces artistes associent leur célébrité aux produits qu'ils vantent: Jackpot pour les célébrités.

Quant au foot en club, il ne m'intéresse plus depuis l'arrêt Bosnan.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.octaam.net/
DonPanic



Nombre de messages : 1000
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: L'eussiez-vous pu...   Lun 1 Juil 2013 - 18:57

narduccio a écrit:
Les sommes extravagantes gagnées par certains joueurs font que je ne suis plus le foot depuis bien 30 ans. Je trouve que l'argent a perverti l'image d'un sport qui devait être une école de vie pour devenir un homme meilleur. Un homme comme nimoun, qui vient de s'éteindre, représentait pour moi ce que que devrait être un sportif. Toutefois, dans le système actuel, je comprend que certains joueurs gagnent ces sommes extravagantes. Et je pense qu'il sera très difficile de changer de paradygme et d'en arriver à un système plus équitable.
Pour les sports collectifs pro, les sommes sont devenues astronomiques, entre autres, suite à la Cour de justice des Communautés européennes (CJCE), Arrêt Bosman, depuis cet arrêt, il n'est plus possible de limiter le nombre de sportifs de diverses nationalités dans une équipe ou une compétition professionnelle.
Avant, le gros d'une équipe pro était issue du centre de formation de l'équipe, adjointe de quelques joueurs mercenaires, maintenant qu'ils peuvent être tous mercenaires, les salaires ont explosé, grassement alimentés par les droits TV que sont prêtes à payer des centaines de chaines par le monde et des investisseurs multimilliardaires
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Steph



Nombre de messages : 7689
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: L'eussiez-vous pu...   Mar 2 Juil 2013 - 12:36

Ce qui est moche c'est que derrière cette poignée de bien nantis on trouve tout un peuple de pros qui eux aussi ont tout investi pour en arriver là, qui assurent le spectable et maintiennent le système en place mais pour des clopinettes (je pense surtout au cyclisme). Et pour eux aussi, la carriére de termine à 35 ans.

Concernant les patrons je n'ai pas une expérience énorme mais j'ai quand même l'impression qu'ils ont la part belle: une grande boite tourne quand même en grande partie d'elle-même et leurs décisions, bonnes ou mauvaises, ne changent pas toujours grand chose (il y a des exceptions, bien sûr). Et puis s'ils réussissent c'est la cagnotte et s'ils ratent, c'est le parachute doré. On ne peut pas perdre à ce jeu-la!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4527
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: L'eussiez-vous pu...   Mar 2 Juil 2013 - 16:42

Steph a écrit:
Concernant les patrons je n'ai pas une expérience énorme mais j'ai quand même l'impression qu'ils ont la part belle: une grande boite tourne quand même en grande partie d'elle-même et leurs décisions, bonnes ou mauvaises, ne changent pas toujours grand chose (il y a des exceptions, bien sûr). Et puis s'ils réussissent c'est la cagnotte et s'ils ratent, c'est le parachute doré. On ne peut pas perdre à ce jeu-la!

Travaillant dans une grosse boite, je connais un patit peu le système. EN fait, les directeurs ont de plus en plus une fonction de représentation. SI je prend le directeur de ma centrale, je me souviens qu'en 1984-86, on le voyait souvent à son poste dans son bureau et il dirigeait effectivement la centrale. Actuellement, il ne passe que quelques heures par mois dans son bureau. Il passe un peu de temps dans les services, un peu de temps aux réunions. Mais, il est souvent en réunion à Paris et le reste du temps, il siège dans diverses réunions en préfecture, au conseil général, régional, en représentation auprès de divers organismes, ... EN fait, une grande partie de son boulot sur le site a été repris par le Directeur Délégué qui est actuellement assisté par un directeur Délégué à la Production. En fait, la direction du site est assurée par un collège de 7 directeurs et le DD avait la responsabilité de la production. Chacun des directeurs, sauf le directeur d'unité ont un domaine réservé : gestion financière, sécurité-radio-protection, ... Mais, le collège augmente, avec le nouveau directeur de la production on est donc passé à 8 directeurs et le directeur en charge de la sécurité qui avait aussi l'environnement dans son escarcelle a perdu celle-ci au profit d'un directeur supplémentaire, ce qui fait 9. Ces directeurs définissent la politique du site dans les matières qu'ils leur incombent. Ils ont des réunions hebdomaires pour ce tenir mutuellement au courant de l'avancée de leurs dossiers et pour rendre compte au DU (directeur d'unité) quand il est présent et au DD le reste du temps. Pourtant, les emplois du temps du DU et du DD ne cessent de s'alourdir. Il y a une astreinte décision pour les décisions qui concernent la direction du site. Il y a 20 ans, elle était partagée entre DD et DU, puis on a adjoint 2 autres directeurs. Maintenant, elle est répartie entre 4 directeurs qui gèrent des domaines importants (Prod, sûreté, ...) . DU et DD font une astreinte supplémentaire pour les questions très importante (une partie des décisions à prendre en accident est de leur ressort, dont celle de déclarer la fin de l'accident). La plupart des décisions prises par la direction du site émane en fait de divers ingénieurs qui étudient des problèmes et montent des dossiers. Les directeurs donnent les orientations générales, lisent les dossiers et puis tranchent. Souvent leurs décisions ont un effet à quelques mois, voire à plusieurs années.

Au niveau Parc, à Paris, il y a une organisation similaire. Le directeur du Parc avait une équipe réduite, il y a 20 ans. Maintenant, il y a une quinzaine de directeurs d'État-Major. Leur rôle est de prendre les grandes orientations en ce qui concerne le Parc, de veiller à une égalité de résultats et de veiller aux respects des engagements des centrales. Quand une centrale a été en difficulté au niveau de la Sûreté, c'est une subdivision du Parc qui fait des audits et qui dépend du DEM (Directeur d'État-Major) Sûreté qui l'a signalé à l'ASN. Parfois, leurs décisions sont très réactives. Comme la suspension immédiate d'un DU qui avait masqué un incident assez important dans les années 90. Mais, les orientations prises le sont souvent à un horizon de 3 à 5 ans.

Au niveau EDF, la plupart des décisions sont stratégiques. Proglio donne des orientations qui prendront effet dans plusieurs années, voire plus. Il lui arrive aussi de taper du poing sur la table quand certains résultats ne sont pas à la hauteur des promesses qui lui ont été faites.

En fait, il est très compliqué de dire qui dirige vraiment une grosse boite. Effectivement, une partie avance par inertie. Il y a des parties qui vont tenter de suivre leur propre chemin et parfois c'est favorisé au niveau de la direction. D'autre fois, la direction resserre les liens et casse les éventuelles velléités indépendance (toute relative). Deux directions d'un même groupe peuvent être tentées par des politiques antagonistes entre-elles. C'est à la direction de veiller à maintenir un cadre de cohérence, si nécessaire.

Le travail de Proglio est-il plus harassant que celui d'un DU ? Franchement, je ne sais pas ce qu'il faut répondre à cette question. Pourtant, le salaire, même s'il a été ramené à une plus juste valeur depuis peu, présente encore une différence de 6 à 8, pour ce que j'en sais. Un DU aura la responsabilité d'un éventuel accident nucléaire. Plusieurs DU se sont retrouvés devant la justice pour non-respect du Code du Travail a cause des horaires des cadres ou de certains employés. Or, les billets d'embauches sont décidés au niveau du Parc en fonction de directives provenant de la direction nationale. Ce qui veut dire que le DU doit faire en sorte que le Code du Travail soit respecté avec des contraintes imposées, alors que les dossiers qu'on doit rendre à l'ASN pour justifier la bonne exploitation de la centrale ne cessent de se complexifier. SI on a donné l'environnement a un nouveau directeur, c'est parce que ça devient un secteur d'activité qui prend de l'importance avec une règlementation de plus en plus contraignante. Il faut donc monter des dossiers plus complexes et avoir des gens spécialement dédiés à l'étude de ses questions. Tout cela avec seulement la création d'un ou deux postes sur l'ensemble du personnel de la centrale. Au niveau centrale, je pense que les gens sont assez bien payés. Bien entendu, si on m'augmente de 15%, ou si on me double mon salaire, je m'en plaindrais pas. Certains devraient peut-être être un peu revaloriser. Quand je me compare à mes collèges au niveau national, je découvre certaines bizarreries. Mon boulot a évolué depuis environ 8 ans avec une très forte montée d'un niveau management. Pourtant, il y a des centrales où les gens qui ont le même poste que moi, du fait de leur organisation, ne pratiquent pas au même niveau ce volet management qui occupe maintenant environ 50% de mon temps, mais ils ont tous un salaire supérieur ... Parfois c'est l'histoire d'un site qui explique certaines bizarreries. Quand personne ne postule pour un poste parce qu'ils estiment que les contraintes sont supérieures au gains, il arrive que l'on s'arrange pour reclasser plus vite ceux qui sont déjà dans le poste => le salaire médian du poste augmente => l'attractivité augmente. Dans ces centrales, il y a eu des périodes où il y a eu des reclassements "automatiques" au bout de 18 mois d'occupation de l'emploi. Moi, j'occupe mon poste depuis au moins 2 ans, mais, on m'explique que je n'ai pas encore atteint les critères pour être reclasser.

Mais, il faut bien voir que le système impose des "strates". Un DU qui est sollicité pour devenir DEM demande fort logiquement à percevoir un salaire supérieur. Surtout que par ses contacts à l'extérieur, il se rend compte que des postes équivalents dans d'autres entreprises sont parfois mieux rémunérés. Un directeur du Parc qui est appelé à la Direction qui chapeaute la production (thermique, nucléaire, hydraulique, ....) veut aussi une augmentation de salaire. Et encore, EDF est une entreprise atypique sur quelques points qui concernent la rémunération. Je suis mieux payé que mon chef d'équipe. Parce que lui est un jeune ingénieur qui à 30 ans, tandis que moi j'ai une ancienneté de 30 ans ... Je suis entré à EDF à peu près au moment de sa naissance. Dans de nombreux grands groupes, il y a des gens au RF qui gèrent de manière à ce qu'un chef d'équipe a toujours un salaire supérieur à celui de tous ces subordonnés. J'ai un collège dont le beau-père était cadre au RH de Peugeot, c'est le cas chez eux. Un chef doit percevoir plus que ces subordonnés. Et après, cela peut mettre en tension l'égalité entre collèges. Un chef d'équipe qui exerce depuis 5 ans, peut difficilement comprendre qu'un jeune qui vient d'être nommé est plus payé que lui parce qu'un de ses subordonnés a beaucoup d'ancienneté ....

En fait, il n'y a pas de système juste. On trouvera toujours des failles.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: L'eussiez-vous pu...   Aujourd'hui à 15:32

Revenir en haut Aller en bas
 
L'eussiez-vous pu...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» prenez-vous un goûter?
» Sommeil et insomnies, qu'en est-il pour vous?
» Connaissez-vous cet homme, un illuminé ?
» Croyez vous que l'Église soit infiltrée par des groupes anti-catholiques
» LA TRISTESSE VOUS ENVAHIT ? LISEZ CE QUI SUIT...

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Société-
Sauter vers: