FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
blondie



Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Mar 28 Jan 2014 - 13:20

Steph a écrit:
De même que tu ne déchires pas les habits de ta collègues super-sexy quand vous vous retrouvez tous les 2 nez à nez dans l'ascenseur (sauf si elle est d'accord): ton cerveau reptilien a beau t'ordonner de copuler avec cette ravissante créature, ton cortex cérébral te dit: pas touche pépère, garde tes mains dans les poches et pense au dernier discours de Francois Hollande.

Bonjour
En pareil cas ...j'ai  dit :que si c'est un riche et honorable monsieur ..dés que l'on arrive au rez de chaussée
j'ébouriffe mes cheveux, je déchire mon corsage et je hurle!!! en espérant qu'il y a beaucoup de témoins!!!
Après c'est le travail de l'avocat..
.Humour !!!

Blondie  Very Happy 

 flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7689
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Mar 28 Jan 2014 - 13:42

A peine de l'humour. Tu pourrais vraiment le faire, ca marcherait!
On n'est plus en sécurité nulle part, ma bonne dame!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7689
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Jeu 16 Juil 2015 - 21:44

J'en rajoute une couche: après une semaine de vacances près d'un lac proche de Salzburg, j'aimerais extérioriser mon raz-le-bol de ne pas pouvoir me coucher au bord de l'eau ou m'asseoir à une terrasse sans devoir respirer les effluves des drogués de la cigarette.
Et oui, à 10 mètres ca sent très fort. Ils sont partout, on ne peut pas les éviter. Impossible de pouvoir respirer un air qui ne pue pas.
Le ciel est bleu, l'eau est douce, le soleil brille...et l'air pue.

Plein le c... de m'interdire sans cesse de respirer un air pur au nom des libertés individuelles. Ca ne fout pas les vacances en l'air, mais ca laisse un gout (et une odeur) amer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda



Nombre de messages : 2085
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Ven 17 Juil 2015 - 15:56

Pars en vacances dans un endroit inaccessible en voiture.
1) tu t'épargnes les fumées d'échappement
2) bizarrement, les fumeurs y sont moins nombreux (et plus l'accès est sportif, moins y'a de mégots par terre, foi de randonneuse !)

Du coup, l'air pur est quasiment garanti...

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Ven 17 Juil 2015 - 16:18

Salut

Fin juin, nous étions au milieu de la forêt des Landes avec comme seule odeur, celle du pin et comme bruit de fond, les cigales.

Le Vieux qui n'apprécie pas non plus l'odeur de la fumée, à la limite celle des saucissons fumés

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7689
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Lun 20 Juil 2015 - 11:24

Nous avons un appartement au bord de l'Attersee près d'une plage publique donc on y passe pratiquement toutes nos vacances.
Je n'ai pas les moyens de me payer un lac pour moi tout seul...
Des randonnées on en fait et puis après on se rafraichit dans le lac Very Happy
Je dois dire qu'avec mon dos j'ai une autonomie relativement limitée (pas plus de 2h de marche les bons jours).
Et puis par 38°C à l'ombre parfois je préfère aller boire une bière bien fraiche à une terrasse d'un café que de boire de l'eau tiède que j'ai portée pendant 2h.

Amusant: hier en attendant le train sur le quai, je sens une ôdeur de cigarette. Je regarde autour de moi: un type en grillait une sur un banc à environ 5m de moi.
Et, juste au-dessus de sa tête, un panneau interdiction de fumer.
Sans aucun agressivité je lui ai fait remarquer qu'il fumait juste en-dessous du panneau.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda



Nombre de messages : 2085
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Lun 20 Juil 2015 - 13:06

Y'a pas de site web qui recense les meilleures destinations de vacances sans tabac ? Parce que dans certains pays, il y a plus de fumeurs que dans d'autres...

Il est vrai que le risque serait de voir ces "bons plans" envahis par les fumeurs... Le fumeur étant bien connu pour exécrer la fumée du tabac produite par les autres.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
DonPanic



Nombre de messages : 1000
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Lun 20 Juil 2015 - 19:15

Steph a écrit:
J'en rajoute une couche: après une semaine de vacances près d'un lac proche de Salzburg, j'aimerais extérioriser mon raz-le-bol de ne pas pouvoir me coucher au bord de l'eau ou m'asseoir à une terrasse sans devoir respirer les effluves des drogués de la cigarette.
Et oui, à 10 mètres ca sent très fort. Ils sont partout, on ne peut pas les éviter. Impossible de pouvoir respirer un air qui ne pue pas.
Le ciel est bleu, l'eau est douce, le soleil brille...et l'air pue.
Plein le c... de m'interdire sans cesse de respirer un air pur au nom des libertés individuelles. Ca ne fout pas les vacances en l'air, mais ca laisse un gout (et une odeur) amer.

Et tu y es allé comment, de chez toi au bord de ce lac, à pied, à vélo ?

C'est juste que le mec qui sort de sa caisse et se plaint des fumeurs, il se mérite un missile anti-char plein pot dans sa bagnole... cherry

Objectivement,  question pollution et rejets indésirables nuisibles à autrui ou à la Nature, aucun conducteur autre que de bagnoles électriques ou à air comprimé n'a de leçons à donner à quelque fumeur que ce soit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
narduccio



Nombre de messages : 4527
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Lun 20 Juil 2015 - 19:48

DonPanic a écrit:
Steph a écrit:
J'en rajoute une couche: après une semaine de vacances près d'un lac proche de Salzburg, j'aimerais extérioriser mon raz-le-bol de ne pas pouvoir me coucher au bord de l'eau ou m'asseoir à une terrasse sans devoir respirer les effluves des drogués de la cigarette.
Et oui, à 10 mètres ca sent très fort. Ils sont partout, on ne peut pas les éviter. Impossible de pouvoir respirer un air qui ne pue pas.
Le ciel est bleu, l'eau est douce, le soleil brille...et l'air pue.
Plein le c... de m'interdire sans cesse de respirer un air pur au nom des libertés individuelles. Ca ne fout pas les vacances en l'air, mais ca laisse un gout (et une odeur) amer.

Et tu y es allé comment, de chez toi au bord de ce lac, à pied, à vélo ?

C'est juste que le mec qui sort de sa caisse et se plaint des fumeurs, il se mérite un missile anti-char plein pot dans sa bagnole...  cherry

Objectivement,  question pollution et rejets indésirables nuisibles à autrui ou à la Nature, aucun conducteur autre que de bagnoles électriques ou à air comprimé n'a de leçons à donner à quelque fumeur que ce soit.

Ouf, ma Zoé et moi on est sauvé .... Wink

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DonPanic



Nombre de messages : 1000
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Lun 20 Juil 2015 - 21:48

narduccio a écrit:
Ouf, ma Zoé et moi on est sauvé .... Wink
Fais gaffe quand même à la poussière de pneus Very Happy


Les fumeurs n'apparaissent même pas dans le Bilan des émissions de polluants atmosphériques http://www.airparif.asso.fr/etat-air/air-et-climat-bilan-emissions#sources
A mon avis, c'est un complot des fabricants de tabac et des sectes tabagiques Suspect

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
DonPanic



Nombre de messages : 1000
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Lun 20 Juil 2015 - 21:53

Steph a écrit:
Amusant: hier en attendant le train sur le quai, je sens une ôdeur de cigarette. Je regarde autour de moi: un type en grillait une sur un banc à environ 5m de moi.
Et, juste au-dessus de sa tête, un panneau interdiction de fumer.
Sans aucun agressivité je lui ai fait remarquer qu'il fumait juste en-dessous du panneau.

Bah, en gare de Beaugency, pour vous montrer que c'est pas l'air qui y manque sa photo,
je m'étais éloigné au bout du quai quand un péquin s'avance du milieu du quai jusqu'à trop près de moi pour me dire qu'on est dans un espace non-fumeur,
au même moment, un type costumé en Chef de Gare sort s'en griller une sur le quai, agressivement, je pointe le doigt et je dis au péquin: "Allez donc vous en plaindre au Monsieur, là-bas".

Jt'en foutrais, moi, des espaces fumeurs non-fumeurs, comme si un espace, ça fumait geek
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
narduccio



Nombre de messages : 4527
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Mar 21 Juil 2015 - 1:01

DonPanic a écrit:
narduccio a écrit:
Ouf, ma Zoé et moi on est sauvé .... Wink
Fais gaffe quand même à la poussière de pneus  Very Happy

Tu dois être un connaisseur ... puisque tu n'a pas évoqué la poussière des freins. Freins, que je n'utilise presque plus, puisque je décélère en me servant de la récupération d'énergie. On sent très bien la différence à la pédale. SI on ne l'appuie pas au-dessus d'une certaine valeur, les freins ne sont pas sollicités. L'avantage, je n'ai pas les jantes noircies par la poussière de frein.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Steph



Nombre de messages : 7689
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Mar 21 Juil 2015 - 9:15

DonPanic a écrit:
Steph a écrit:
J'en rajoute une couche: après une semaine de vacances près d'un lac proche de Salzburg, j'aimerais extérioriser mon raz-le-bol de ne pas pouvoir me coucher au bord de l'eau ou m'asseoir à une terrasse sans devoir respirer les effluves des drogués de la cigarette.
Et oui, à 10 mètres ca sent très fort. Ils sont partout, on ne peut pas les éviter. Impossible de pouvoir respirer un air qui ne pue pas.
Le ciel est bleu, l'eau est douce, le soleil brille...et l'air pue.
Plein le c... de m'interdire sans cesse de respirer un air pur au nom des libertés individuelles. Ca ne fout pas les vacances en l'air, mais ca laisse un gout (et une odeur) amer.

Et tu y es allé comment, de chez toi au bord de ce lac, à pied, à vélo ?

C'est juste que le mec qui sort de sa caisse et se plaint des fumeurs, il se mérite un missile anti-char plein pot dans sa bagnole...  cherry

Objectivement,  question pollution et rejets indésirables nuisibles à autrui ou à la Nature, aucun conducteur autre que de bagnoles électriques ou à air comprimé n'a de leçons à donner à quelque fumeur que ce soit.

Les 300km jusqu'à l'appart on prend quand même l'auto (qui est pleine à craquer) mais pour les 200m jusqu'à la plage on est suffisamment sportifs pour les faire à pied. Very Happy
Cet été je vais même au boulot à vélo, 11km de plat c'est pas un exploit. Et quel plaisir! Surtout quand on habite une belle région, on fait 2 belles sorties par jour.

Objectivement je ne sais pas mais subjectivement, je sais très bien que respirer l'odeur de la cigarette est une des choses qui est le plus à même de foutre un bon moment en l'air.
Rien que pour ca, je trouve la cigarette électronique pas mal du tout. Même si ca empêche le sevrage pour le fumeur, au moins, il n'emmerde pas son entourage.

PS: le chateau est plus beau que la gare Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic



Nombre de messages : 1000
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Mar 21 Juil 2015 - 18:26

Steph a écrit:
Les 300km jusqu'à l'appart on prend quand même l'auto (qui est pleine à craquer) mais pour les 200m jusqu'à la plage on est suffisamment sportifs pour les faire à pied. Very Happy
Cet été je vais même au boulot à vélo, 11km de plat c'est pas un exploit. Et quel plaisir! Surtout quand on habite une belle région, on fait 2 belles sorties par jour.

Objectivement je ne sais pas mais subjectivement, je sais très bien que respirer l'odeur de la cigarette est une des choses qui est le plus à même de foutre un bon moment en l'air.
Rien que pour ca, je trouve la cigarette électronique pas mal du tout. Même si ca empêche le sevrage pour le fumeur, au moins, il n'emmerde pas son entourage.

Subjectivement, c'est quand l’émotionnel prend le pas sur le rationnel, non ?
émotionnellement, j'ai toujours aimé, depuis l'enfance, l'odeur des brûleries de café et celle des boutiques de tabac.
A vrai dire, je ne détestais pas celle des stations-services.

Le truc, c'est que nos naseaux citadins sont tellement habitués aux rejets d'hydrocarbures qu'on ne les sent même plus et qu'il faut un long séjour dans la campagne pour se rendre compte au retour que les rues des villes puent de ces rejets d'hydrocarbures, et si tu peux pester contre les fumeurs, c'est que justement que tu ne vis pas dans une atmosphère où l'odeur de la cigarette prédomine.

Il y a de ces jours chauds où le fumeur que je suis se félicite dans le métro d'avoir le sens de l'odorat plus ou moins flingué, entre le mec qui se bouffe son MacD(Odrant l'oignon) ou son kébab, les ceusses et celles dont la dernière douche remonte à loin, ou croient qu'un coup de déodorant ou une friction de parfum valent une douche, sans compter le claudo de chez claudo droit échappé d'un égout, et qui fait tout plein de places assises libres autour de lui...


Dernière édition par DonPanic le Mar 21 Juil 2015 - 18:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
yoda



Nombre de messages : 2085
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Mar 21 Juil 2015 - 18:41

DonPanic a écrit:
Subjectivement, c'est quand l’émotionnel prend le pas sur le rationnel, non ?
Dans le cas présent, c'est quand le ressenti prend le pas sur la donnée brute.
Ce qui est assez logique, parce que je suis pas sûre que dans l'état actuel de la recherche, on puisse quantifier objectivement le plaisir ou le déplaisir qu'on a à renifler certaines odeurs.
Et même si on le pouvait, j'aurais du mal à comprendre l'objectivement. La moyenne humaine ? En quoi la moyenne serait-elle plus importante que l'individuel pour qualifier le dégoût provoqué par une odeur ? L'odeur de vomi me donne envie de gerber, et même si 67% de l'humanité adore respirer le vomi, ça m'empêche pas d'avoir envie de gerber de le savoir...

Eh oui, nous sommes entourés d'odeurs gênantes.
Maintenant, la conclusion à en tirer, c'est :
  • De toutes façons, le monde pue. Donc personne ne devrait se plaindre de ce qui pue. Donc je n'ai pas besoin de respecter l'odorat d'autrui. En fait, je n'ai pas besoin de faire des efforts pour ramasser mes crottes de chien, me laver ou manger mes kebabs en plein air tant qu'il restera une seule autre personne au monde qui fera comme moi. Tout les autres doivent me respecter avant que je les respecte.
  • Je vais faire ma part du colibri, et si je peux pas empêcher les autres de fumer et manger n'importe où ni les obliger à se laver, je peux commencer par me comporter avec eux comme j'aimerais qu'ils se comportent avec moi

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
DonPanic



Nombre de messages : 1000
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Mar 21 Juil 2015 - 19:12

yoda a écrit:
Dans le cas présent, c'est quand le ressenti prend le pas sur la donnée brute.
Ce qui est assez logique, parce que je suis pas sûre que dans l'état actuel de la recherche, on puisse quantifier objectivement le plaisir ou le déplaisir qu'on a à renifler certaines odeurs.
Pas un problème de recherche, le rapport aux odeurs est à la fois culturel et personnel.

yoda a écrit:
Et même si on le pouvait, j'aurais du mal à comprendre l'objectivement. La moyenne humaine ? En quoi la moyenne serait-elle plus importante que l'individuel pour qualifier le dégoût provoqué par une odeur ? L'odeur de vomi me donne envie de gerber,
T'as qu'à te mettre en apnée à vue du sinistre

yoda a écrit:
et même si 67% de l'humanité adore respirer le vomi, ça m'empêche pas d'avoir envie de gerber de le savoir...
À prémisse improbable, conclusion emberlificotée, je trouve

yoda a écrit:
Eh oui, nous sommes entourés d'odeurs gênantes.
Maintenant, la conclusion à en tirer, c'est :

  • De toutes façons, le monde pue. Donc personne ne devrait se plaindre de ce qui pue. Donc je n'ai pas besoin de respecter l'odorat d'autrui. En fait, je n'ai pas besoin de faire des efforts pour ramasser mes crottes de chien, me laver ou manger mes kebabs en plein air tant qu'il restera une seule autre personne au monde qui fera comme moi. Tout les autres doivent me respecter avant que je les respecte.
  • Je vais faire ma part du colibri, et si je peux pas empêcher les autres de fumer et manger n'importe où ni les obliger à se laver, je peux commencer par me comporter avec eux comme j'aimerais qu'ils se comportent avec moi  

À ta place, je m’entrainerais plutôt à l'apnée
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
yoda



Nombre de messages : 2085
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Mer 22 Juil 2015 - 0:25

Si t'as pas compris, pour faire court, la question qui se pose est un problème éthique.
Si j'ai un comportement gênant pour mon entourage, comme faire du bruit tard le soir, ou fumer devant eux, et que je constate que d'autres personnes que moi ont également un comportement dérangeant pour leur entourage (dont moi), un peu différent mais similaire, quelle doit être ma réaction ?
  • Me réfugier derrière le comportement insupportable des autres pour justifier le mien et le continuer ?
  • Commencer par cesser mon comportement insupportable parce que c'est la seule chose morale à faire ? Quitte à se sentir gros pigeon parce que les autres ne font pas d'efforts ?


J'ai tendance à privilégier le second parce qu'avec le premier, le conflit ne peut cesser. Si je fais la fête à donf le soir parce que mon voisin passe la tondeuse le dimanche à l'aube, et qu'on attend chacun que l'autre cesse pour s'arrêter, on va juste se pourrir la vie mutuellement jusqu'à la fin des temps.
Et même de façon bien plus perverse, c'est ainsi qu'on justifie tout acte malveillant par les actes pires ailleurs ("bah oui j'ai tué un enfant de 4 ans qui m'avait insulté, mais hier aux infos quelqu'un avait violé et tué un enfant de 3 ans, donc tu vois, t'as pas à te plaindre de moi tant qu'il y a des violeurs et tueurs d'enfants") ou qu'on dénigre toutes les actions humanitaires parce qu'il y a toujours plus urgent "han c'est pas bien de voulori faire du bénévolat pour les gens qui meurent d'ébola tant que des enfants meurent de faim !" "oh non, t'as pas donné des sous pour les enfants qui meurent de faim, il y a bien plus urgent en cette épidémie d'ébola !"

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
DonPanic



Nombre de messages : 1000
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Mer 22 Juil 2015 - 12:37

yoda a écrit:
Si t'as pas compris, pour faire court, la question qui se pose est un problème éthique.
Si j'ai un comportement gênant pour mon entourage, comme faire du bruit tard le soir, ou fumer devant eux,

Fumer devant des clopophobes, c'est une gêne intellectuelle, la leur, je me suis fait brancher plusieurs fois en terrasse par des ayatollahs anticlopes alors qu'ils étaient à contrevent, c'est fumer parmi eux qui est non seulement une gêne, mais une agression dont je m'abstiens.
Leur gêne intellectuelle, je m'assois dessus: les phobies, ça se soigne.
Jusqu'à preuve du contraire, la fumée de cigarette en milieu ouvert, ça monte et ça se dissipe.

yoda a écrit:
et que je constate que d'autres personnes que moi ont également un comportement dérangeant pour leur entourage (dont moi), un peu différent mais similaire, quelle doit être ma réaction ?

  • Me réfugier derrière le comportement insupportable des autres pour justifier le mien et le continuer ?
  • Commencer par cesser mon comportement insupportable parce que c'est la seule chose morale à faire ? Quitte à se sentir gros pigeon parce que les autres ne font pas d'efforts ?


J'ai tendance à privilégier le second parce qu'avec le premier, le conflit ne peut cesser. Si je fais la fête à donf le soir parce que mon voisin passe la tondeuse le dimanche à l'aube, et qu'on attend chacun que l'autre cesse pour s'arrêter, on va juste se pourrir la vie mutuellement jusqu'à la fin des temps.

j'aurais d'abord tendance à user de la parole pour trouver avec l'autre un modus vivendi acceptable, parce que finalement, si t'y réfléchis un instant, tu vois bien tu te dictes ta conduite bien éthique et morale en solitaire.
À toi la Loi issue des arcanes de ta pensée, à moi le Dire, j'y peux rien, je suis un animal social parlant, et le pragmatisme.

yoda a écrit:
Et même de façon bien plus perverse, c'est ainsi qu'on justifie tout acte malveillant par les actes pires ailleurs ("bah oui j'ai tué un enfant de 4 ans qui m'avait insulté, mais hier aux infos quelqu'un avait violé et tué un enfant de 3 ans, donc tu vois, t'as pas à te plaindre de moi tant qu'il y a des violeurs et tueurs d'enfants") ou qu'on dénigre toutes les actions humanitaires parce qu'il y a toujours plus urgent "han c'est pas bien de voulori faire du bénévolat pour les gens qui meurent d'ébola tant que des enfants meurent de faim !" "oh non, t'as pas donné des sous pour les enfants qui meurent de faim, il y a bien plus urgent en cette épidémie d'ébola !"

C'est sûr que c'est la porte ouverte à toutes les fenêtres  Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Steph



Nombre de messages : 7689
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Mer 22 Juil 2015 - 13:48

Donpanic, tu peux jouer avec les mots si tu veux, être gêné par la fumée de cigarette est peut-être émotionnel, et alors?
Si je venais sans aucune raison devant toi te traiter d'enculé, tu réagirais émotionnellement aussi non? Aurais-tu tort pour autant?

Ne pas apprécier la fumée de cigarette ce n'est pas être un ayatollah clopophobe, c'est une réaction saine et sensée.
Au même titre que ne pas aimer l'ôdeur de pet. Serais-tu un ayatollah pétophobe si je venais à péter devant ton nez?

Fumer à 10m peut gêner, que tu refuses de l'accepter ou non, c'est un fait. Sur un quai de gare le vent est rarement linéaire, il se crée des tourbillons. Tu peux imaginer des vents théoriques parfaitement linéaires pour te déculpabiliser et une fumée qui monte en flêche droit vers le ciel, cela ne change rien au fait qu'un fumeur gêne effectivement dans un rayon assez important.
Cela en fait d'ailleurs une différence importante avec l'odeur de transpiration: celle-là, on ne la sent que dans un rayon de 1-2m, ce n'est pas bien difficile à éviter, même dans un transport en commun.
Perso, l'excès de parfum me gêne au moins autant que la cigarette ou les ôdeurs corporelles et le rayon d'action est parfois important aussi.
Je considère qu'obliger son entourage à supporter son parfum est un manque de respect du même niveau que de fumer ou péter en public.
Mais ceci est purement émotionnel. En mode rationnel, seule la fumée de cigarette a des effets délétères sur la santé.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic



Nombre de messages : 1000
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Mer 22 Juil 2015 - 15:23

Steph a écrit:
Donpanic, tu peux jouer avec les mots si tu veux, être gêné par la fumée de cigarette est peut-être émotionnel, et alors?
Si je venais sans aucune raison devant toi te traiter d'enculé, tu réagirais émotionnellement aussi non? Aurais-tu tort pour autant?
Ne pas apprécier la fumée de cigarette ce n'est pas être un ayatollah clopophobe, c'est une réaction saine et sensée.

pour autant que ça ne tourne pas à l'obsession, et épargne moi cet argument du l'homme qui te nuit ou t'agresse intentionnellement.
Le pékin qui s'en allume une à 10 mètres de toi n'est pas là pour te nuire, il ne fait que se donner du plaisir, en principe

Steph a écrit:
Au même titre que ne pas aimer l'ôdeur de pet. Serais-tu un ayatollah pétophobe si je venais à péter devant ton nez?

Je ferais plutôt l'ayatollah apnéiste

Steph a écrit:
Fumer à 10m peut gêner, que tu refuses de l'accepter ou non, c'est un fait. Sur un quai de gare le vent est rarement linéaire, il se crée des tourbillons. Tu peux imaginer des vents théoriques parfaitement linéaires pour te déculpabiliser et une fumée qui monte en flêche droit vers le ciel, cela ne change rien au fait qu'un fumeur gêne effectivement dans un rayon assez important.

Bien sûr, si l'on ne se fonde
Que sur ce qui saute aux yeux,
Le vent semble une brut' raffolant de nuire à tout l'monde...

Mais une attention profonde
Prouv' que c'est chez les fâcheux
Qu'il préfèr' choisir les victim's de ses petits jeux!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
narduccio



Nombre de messages : 4527
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Mer 22 Juil 2015 - 15:41

DonPanic a écrit:
yoda a écrit:
Si t'as pas compris, pour faire court, la question qui se pose est un problème éthique.
Si j'ai un comportement gênant pour mon entourage, comme faire du bruit tard le soir, ou fumer devant eux,

Fumer devant des clopophobes, c'est une gêne intellectuelle, la leur, je me suis fait brancher plusieurs fois en terrasse par des ayatollahs anticlopes alors qu'ils étaient à contrevent,

Dimanche soir, ma compagne et moi sommes allés diner en Allemagne. Nous avons opté pour la terrasse d'un petit restaurant dans un petit bourg près de Fribourg. Ma compagne est une fumeuse occasionnelle. A un moment, je la voie frémir des narines : "quelqu'un fume, ici !" Moi, personnellement, n'ayant jamais fumé, je ne sentais rien. Nous avons regardé autour ... Personne de visible. Puis, moi aussi je détecte l'odeur de la fumée de cigarette. Mais, toujours personne de visible. Au bout de 30 secondes, nous repérons des allemands, attablés tout au bout de la terrasse qui effectivement fumaient. Le vent allait effectivement de nous vers eux. Et pourtant, on sentait leur fumée. Je pense que la fumée devait être rabattue en partie par des volutes de vent résiduelles sur les façades du restaurant. Et j'ai encore une fois constaté qu'un fumeur ou un ex-fumeur est bien plus sensible que moi à la fumée de cigarette ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
yoda



Nombre de messages : 2085
Age : 38
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Ven 24 Juil 2015 - 12:21

DonPanic a écrit:
Jusqu'à preuve du contraire, la fumée de cigarette en milieu ouvert, ça monte et ça se dissipe.
Pourtant, l'adage dit que la fumée va toujours vers les non-fumeurs (corollaire de la loi de Murphy)...
Techniquement, en général, un fumeur tient sa cigarette au niveau de ses hanches, en écartant un peu le bras pour éviter que la fumée vienne vers lui. Donc dans un monde parfait, la fumée est toujours respirée par le voisin de droite du fumeur (ou de gauche si le fumeur est gaucher). Aux terrasses des restaurants, ils tiennent la cigarette plus en arrière, là encore pour ne pas subir leur fumée (on les comprend !), donc là encore dans un monde parfait, la fumée va empuantir la table de derrière !
Bon, nous ne sommes pas dans un monde parfait, donc il y a un paramètre supplémentaire, c'est le vent. Et des fois, c'est assez surprenant, je me souviens d'un jour où le fumeur de notre groupe s'était placé à l'extrémité dans le sens du vent, pour nous épargner sa fumée. Et là, on a vu très clairement la fumée aller du côté des non-fumeurs. Je sais pas si on avait mal évalué le sens du vent, ou s'il avait tourné, mais ça nous a bien fait rire de constater que même quand le fumeur essaie de l'éviter, la fumée va toujours du côté des non-fumeurs. Bien sûr, c'est un hasard, et comme on constate forcément quand ça s'avère vrai et pas le reste du temps, c'est comme la loi de Murphy, c'est pas une réalité tangible (sauf peut-être pour les tartines de confiture).

Autre constat, sur les cigarillos, quand quelqu'un en fume, on le sent sur son passage pendant plusieurs minutes après qu'il soit parti.

DonPanic a écrit:
j'aurais d'abord tendance à user de la parole pour trouver avec l'autre un modus vivendi acceptable, parce que finalement, si t'y réfléchis un instant, tu vois bien tu te dictes ta conduite bien éthique et morale en solitaire.
À toi la Loi issue des arcanes de ta pensée, à moi le Dire, j'y peux rien, je suis un animal social parlant, et le pragmatisme.
Sur le principe, je suis plutôt d'accord, mais à condition que dans la pratique le dialogue ce soit pas "Je vais t'expliquer pour quelles raisons objectives les bruits que j'émets ne peuvent pas être une nuisance à ton bien-être, quoi que tu en penses, et que la réponse à tes problèmes de sommeil devraient être soignés par un psy. En plus, tu passes la tondeuse dans la journée, ça me gène. Donc t'es vachement mal placé pour te plaindre."

Parce que ça, ce n'est pas du dialogue. Ça, c'est juste décider que tu ne vas pas changer ton comportement et l'expliquer à ton voisin en le traitant de gros con.

Maintenant, ce qui m'épates, c'est que tu as ce discours devant des gens qui ne sont pas perturbés par tes fumées (ça ne passe pas par le réseau), pour te plaindre de personnes que tu as gênées (ce qui revient à te victimiser) qui ne peuvent pas te lire.
Peut-être parce que les coups de poings dans la figure, ça ne passe pas non plus le réseau, remarque...

Steph a écrit:
Perso, l'excès de parfum me gêne au moins autant que la cigarette ou les ôdeurs corporelles et le rayon d'action est parfois important aussi.
Je considère qu'obliger son entourage à supporter son parfum est un manque de respect du même niveau que de fumer ou péter en public.
C'est un peu différent quand même. Le fumeur fume pour son plaisir, sa puanteur n'en est qu'un dommage collatéral.
Quand on se parfume, on cherche à avoir une odeur agréable pour les autres (on ne sent pas son propre parfum, théoriquement). Alors, à moins que le parfum excessif soit issu d'une volonté de la personne d'avoir de la place autour d'elle, c'est plus probablement le résultat d'une erreur d'estimation que d'un manque de respect. Ce serait plus sympa de lui signaler si c'est récurrent.

DonPanic a écrit:
Le pékin qui s'en allume une à 10 mètres de toi n'est pas là pour te nuire, il ne fait que se donner du plaisir, en principe
De même que le pékin qui est à 10m de toi qui vient te signaler que ta fumée le gêne et qu'il est interdit de fumer n'est pas là pour te nuire. Il essaie de te rendre service (t'éviter une prune) et de préserver sa santé ou son odeur corporelle. À la base, c'est toi qui le dérange, et ton discours est vraiment de celui qui se victimise, tu te considères agressé par toutes ces personnes qui te demandent simplement de les respecter. Ce n'est pas parce que tu ne fumes pas juste pour les faire chier que tu ne les fait pas chier pour autant.

De même que le voleur qui me pique mon sac à main, il le fait pour avoir mon fric et pas pour me faire chier. Ça n'en fait pas pour autant la victime si je vais porter plainte contre lui (et moi l'agresseur, du coup).

DonPanic a écrit:
Je ferais plutôt l'ayatollah apnéiste
C'est vrai qu'avec le pet, c'est possible (enfin avec de l’entraînement et en n'ayant pas de problème de poumon). Par contre, le tabac, ça s'imprègne dans les vêtements. Donc grosso modo, quand tu es en train de fumer sur le quai, comme il te faut plusieurs minutes pour terminer ta clope, le gars à 10m de toi, tu penses qu'il ne doit s'arrêter de respirer que pendant 5 minutes. Sauf qu'en fait, en fumeur consciencieux, je suppose que quand tu as terminé ta clope, tu suis l'effet de mode consistant à la balancer au petit bonheur pour qu'elle puisse continuer à se consumer quelques minutes (et avec un peu de chance, brûler une femme en nu-pieds), car bon, écraser sa clope, c'est has-been, du coup il doit se retenir un peu plus. Mais admettons, moins de 10 minutes... Mais c'est oublier que ta fumée s'est imprégnée dans ses vêtements, donc faut qu'il fasse de l'apnée quelques heures de plus, jusqu'à ce qu'il puisse prendre une douche. Plusieurs heures d'apnée, c'est quand même un peu longuet, je trouve. Perso, je n'y arrive pas.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
narduccio



Nombre de messages : 4527
Age : 57
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Ven 24 Juil 2015 - 15:15

En ce qui concerne l'excès de parfum. A l'époque où je faisais de fréquentes migraines, j'en ai eu une déclenchée par le parfum assez capiteux dont s'était aspergée une voisine qui nous avait invité à un barbecue. J'ai du rentrer, prendre 2 cachets et aller me coucher. Pour l'instant, j'ai jamais eu cela avec les fumeurs.

Aujourd'hui, je suis allé au super-marché et sur le parking, j'ai vu une jeune mère avec sa petite fille assise dans le caddie. La mère avait une cloque à la main et la fille était entourée d'une volute de fumée... J'ai hésité à lui demander si elle aimait sa fille ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Vieux



Nombre de messages : 5877
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Ven 24 Juil 2015 - 16:54

Salut

N'étant pas trop sectaire, bien que non fumeur Wink , lorsque je suis à l'extérieur, je m'efforce de supporter les fumeurs et leur fumées et si c'est trop violent, je me déplace.
Dommage qu'ils ne fument pas plutôt la pipe, c'est plus agréable à humer.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic



Nombre de messages : 1000
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Ven 24 Juil 2015 - 21:43

yoda a écrit:
DonPanic a écrit:
Jusqu'à preuve du contraire, la fumée de cigarette en milieu ouvert, ça monte et ça se dissipe.
Pourtant, l'adage dit que la fumée va toujours vers les non-fumeurs (corollaire de la loi de Murphy)...
J'emmerde les adages en général et Murphy en particulier

yoda a écrit:
DonPanic a écrit:
j'aurais d'abord tendance à user de la parole pour trouver avec l'autre un modus vivendi acceptable, parce que finalement, si t'y réfléchis un instant, tu vois bien tu te dictes ta conduite bien éthique et morale en solitaire.
À toi la Loi issue des arcanes de ta pensée, à moi le Dire, j'y peux rien, je suis un animal social parlant, et le pragmatisme.
Sur le principe, je suis plutôt d'accord, mais à condition que dans la pratique le dialogue ce soit pas "Je vais t'expliquer pour quelles raisons objectives les bruits que j'émets ne peuvent pas être une nuisance à ton bien-être, quoi que tu en penses, et que la réponse à tes problèmes de sommeil devraient être soignés par un psy. En plus, tu passes la tondeuse dans la journée, ça me gène. Donc t'es vachement mal placé pour te plaindre."
Parce que ça, ce n'est pas du dialogue. Ça, c'est juste décider que tu ne vas pas changer ton comportement et l'expliquer à ton voisin en le traitant de gros con.

Pour que ton argument ait pertinence, faudrait d’abord que tu me prêtes du gazon et ta tondeuse  Very Happy


yoda a écrit:
DonPanic a écrit:
Le pékin qui s'en allume une à 10 mètres de toi n'est pas là pour te nuire, il ne fait que se donner du plaisir, en principe
De même que le pékin qui est à 10m de toi qui vient te signaler que ta fumée le gêne et qu'il est interdit de fumer n'est pas là pour te nuire. Il essaie de te rendre service (t'éviter une prune) et de préserver sa santé ou son odeur corporelle. À la base, c'est toi qui le dérange, et ton discours est vraiment de celui qui se victimise, tu te considères agressé par toutes ces personnes qui te demandent simplement de les respecter. Ce n'est pas parce que tu ne fumes pas juste pour les faire chier que tu ne les fait pas chier pour autant.
(...)Par contre, le tabac, ça s'imprègne dans les vêtements. Donc grosso modo, quand tu es en train de fumer sur le quai, comme il te faut plusieurs minutes pour terminer ta clope, le gars à 10m de toi, tu penses qu'il ne doit s'arrêter de respirer que pendant 5 minutes. Sauf qu'en fait, en fumeur consciencieux, je suppose que quand tu as terminé ta clope, tu suis l'effet de mode consistant à la balancer au petit bonheur pour qu'elle puisse continuer à se consumer quelques minutes (et avec un peu de chance, brûler une femme en nu-pieds), car bon, écraser sa clope, c'est has-been, du coup il doit se retenir un peu plus. Mais admettons, moins de 10 minutes... Mais c'est oublier que ta fumée s'est imprégnée dans ses vêtements, donc faut qu'il fasse de l'apnée quelques heures de plus, jusqu'à ce qu'il puisse prendre une douche. Plusieurs heures d'apnée, c'est quand même un peu longuet, je trouve. Perso, je n'y arrive pas.

Tu nages en plein fantasme, tu serais même même un tantinet délirante.  geek
D'abord, à Beaugency, les bouts de quais de gare sont au moins à 50 m de leurs accès par le bâtiment principal de la gare ou de sortie de passage souterrain.

Je doute de l'imprégnation de ses vêtements dans ces conditions, les quais de la Gare de Beaugency n'est pas le local tabagique confiné.

En outre, un péquin sur le quai proche des accès de la gare l'est aussi des échappements des voitures qui y manœuvrent, mais bon, notre péquin a un odorat sélectif.
Les effluents gazolés, ce n'est pas ça qui le dérange, moi, tant qu'à faire, si je peux m'éloigner des voitures qui y manœuvrent en allant au bout du quai...
histoire de ne pas rajouter le poison des autres à mon poison perso

Ensuite, je roule mes clopes avec un tabac (réputé sans additifs), des filtres (prétendument 100% biodégradables), du papier (prétendument fait de chanvre bio) dénué d'accélérateur de combustion contrairement aux clopes industrielles, et mes clopes produisent 5 fois moins de fumée, s'éteignent en moins de 10 secondes si on n'y aspire pas, il m'arrive de garder le même clope durant 2 heures y tirant une bouffée dessus tous les 10~15 minutes, ce qui arrive quand je travaille avec ma main gauche, ce qui oblige à lâcher le briquet que tout fumeur de cigarettes roulées main doit y avoir en permanence.

Je n'ai donc aucun besoin d'écraser mes mégots, et ayant grand honte des fumeurs qui souillent le sol de leurs mégots, je balance TOUJOURS les miens dans la première poubelle venue, ou si c'est de la terre au sol, j'écrabouille ce qui deviendrait en théorie un excellent compost.

Le péquin qui éprouve le besoin de parcourir 50 mètres pratiquement en rase-campagne pour me dire que ma fumée le gênerait,
ce n'est certainement pas ma fumée qui le gêne, quelque soit le sens du vent, faut pas se foutre du monde, c'est la largeur d'un terrain de foot !

Nul a pris une prune pour avoir fumé sur un quai de gare découvert, surtout loin des accès.

yoda a écrit:
Maintenant, ce qui m'épates, c'est que tu as ce discours devant des gens qui ne sont pas perturbés par tes fumées (ça ne passe pas par le réseau), pour te plaindre de personnes que tu as gênées (ce qui revient à te victimiser) qui ne peuvent pas te lire.

Je maintiens que dans des circonstances où je ne gênais pas, des genre ayatollahs anticlopes sont venues me faire chier pour que dalle
en temps normal, quand on me dit que je gêne, je vais me faire voir ailleurs
sauf si j'étais installé là le premier, en ce cas me dire que je gêne constitue une violation de territoire caractérisée
et vaut déclaration de guerre
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...   Aujourd'hui à 15:31

Revenir en haut Aller en bas
 
les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» les ligueurs et ligueuses anti-tabacs...
» Non respect de la loi anti-tabac
» Décret anti-tabac N°2006-1386 du 15.11.2006
» anti mouche, moustique, fourmi ect
» Croyez vous que l'Église soit infiltrée par des groupes anti-catholiques

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Société-
Sauter vers: