FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réchauffement intolérable.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Réchauffement intolérable.   Lun 13 Mai 2013 - 20:01

Scoop !
Le refroidissement actuel serait dû à une nouvelle période d'inactivité de notre Soleil.
Certains parlent d'un nouveau minimum de Maunder... affraid

Citation :
Cette époque correspond au cœur d'une période, appelée petit âge glaciaire, où le climat terrestre était assez froid, du moins en Europe, en Amérique du Nord et en Chine. Le climat terrestre serait donc au moins en partie fonction de l'activité magnétique du Soleil. Deux hypothèses sont évoquées :

http://fr.wikipedia.org/wiki/Minimum_de_Maunder

Ne serait-il pas temps de rappeler aux Van Pieperzele et autres qu'il n'y a pas que le CO2, mais bien également des gaz vraiment toxiques (dioxyde d'azote et particules fines) émis par les pots catalytiques avant qu'ils n'aient atteint une température suffisante, c'est-à-dire entre dix et quinze kilomètres, déplacement des plus fréquents...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Lun 13 Mai 2013 - 23:51

Anthracite a écrit:
Scoop !
Le refroidissement actuel serait dû à une nouvelle période d'inactivité de notre Soleil.
Certains parlent d'un nouveau minimum de Maunder... affraid
Citation :
Cette époque correspond au cœur d'une période, appelée petit âge glaciaire, où le climat terrestre était assez froid, du moins en Europe, en Amérique du Nord et en Chine. Le climat terrestre serait donc au moins en partie fonction de l'activité magnétique du Soleil. Deux hypothèses sont évoquées :
http://fr.wikipedia.org/wiki/Minimum_de_Maunder
.

Faut d'abord savoir de quoi tu parles http://www.youtube.com/watch?feature=player_detailpage&v=6j4bl57D_1U
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Steph



Nombre de messages : 7884
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Mar 14 Mai 2013 - 22:12

Extraordinairement intéressant. N'empêche je ne suis pas certain que cela ait une influence notable sur le temps qu'il fait chez nous, non?
Les influences locales sont probablement beaucoup plus fortes, je me trompe?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Mer 15 Mai 2013 - 14:48

Steph a écrit:
Extraordinairement intéressant. N'empêche je ne suis pas certain que cela ait une influence notable sur le temps qu'il fait chez nous, non?
Les influences locales sont probablement beaucoup plus fortes, je me trompe?
C'est que les influences locales dépendent de conditions aux échelles continentales, dont le réchauffement polaire.
http://www2.ucar.edu/atmosnews/news/8570/west-antarctica-warming-more-expected
Ce en gros qui provoque un gonflement de la zone de basse pression polaire, laquelle repousse les zones anticycloniques plus au sud.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Mer 15 Mai 2013 - 22:02

Steph a écrit:
Extraordinairement intéressant. N'empêche je ne suis pas certain que cela ait une influence notable sur le temps qu'il fait chez nous, non?
Les influences locales sont probablement beaucoup plus fortes, je me trompe?

Non, rien n'est absolument prouvé.
On peut juste voir, surtout, dans l'hémisphère nord une relation entre baisse d'activité solaire et petites périodes glaciaires.
Pendant le minimum de Maunder, le vin en fut était (en hiver) débité à la hache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7884
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Jeu 16 Mai 2013 - 15:10

Oui pardon je me suis laissé emporter par la vidéo.
En ce qui concerne des minima comme celui de maunder sans aucune doute.
Mais la différence entre un double pic ou un simple pic legèrement plus intense (comme cela est présenté dans le vidéo de Donpanic) ne devrait intéresser que quelques spécialistes non?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Jeu 16 Mai 2013 - 18:29

Anthracite a écrit:
Pendant le minimum de Maunder, le vin en fut était (en hiver) débité à la hache.

Bah ça ne m'impressionne pas plus que ça, vu que j'ai pété une bouteille de champ en l'oubliant au congélo. No
Le pinard gèle vers les -10°C, et il a la propriété de dégeler lentement.
faut voir si on s'en souvient parce que c'était fréquent ou que ce n'est pas tous les jours qu'on est obligé de péter un couvercle de tonneau et casser le vin à la hache puisqu'on l'a déja sortie pour péter le couvercle

Aux hivers 1955 et 1984, par -10 -15°C, n'eussent été nos moyens de chauffage, l'aurait suffi que le froid dure quelques semaines de plus pour que plein de trucs gèlent dans les baraques et autres entrepôts

ce que je redoute le plus, ce sont les étés pourris qui pourrissent les récoltes, et le pinard
Justement, le pinard, si le temps est pourrave, il est moins alcoolisé, et moins il est alcoolisé plus il gèle vite
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Jeu 16 Mai 2013 - 20:24

Steph a écrit:
Mais la différence entre un double pic ou un simple pic legèrement plus intense (comme cela est présenté dans le vidéo de Donpanic) ne devrait intéresser que quelques spécialistes non?
Oui, ils doivent être fort routiniers !
Plus sérieusement, je crois qu'on ne sait que peu de choses au sujet du climat, je viens de lire qu'on aurait détecté des taux biens plus importants de CO2 dans le passé de notre planète sans autant qu'il y ait eu des températures anormales.
Mais je ne me suis pas autoproclamé climatologue... No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Jeu 16 Mai 2013 - 23:40

Anthracite a écrit:
Mais je ne me suis pas autoproclamé climatologue... No
Cher autoproclamé Anthracite, dis carrément ce que tu penses, l'homme n'est absolument pour rien dans le réchauffement observé, ce sera plus clair
Je dis ça parce de toutes façons, à priori, l'augmentation des GES qu'on balance dans l'atmosphère se traduit nécessairement par un accroissement de température du système, non compte tenu de rétroactions ultérieures du système
et qu'appeler autoproclamé climatologue l'ensemble des chercheurs et personnels des institutions météo et climatiques mondiales, ça en fait du monde à leur chier dans leur bottes

A priori, une petite hausse des températures, je serais plutôt pour, les cocotiers au Spitzberg, d'autant plus que les ours blancs, franchement, je m'en tape
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Ven 17 Mai 2013 - 20:05

DonPanic a écrit:
Anthracite a écrit:
Mais je ne me suis pas autoproclamé climatologue... No
Cher autoproclamé Anthracite, dis carrément ce que tu penses, l'homme n'est absolument pour rien
Bah ! cher proclamé DonPanic je n'oserais dire que l'homme n'est absolument pour rien dans l'évolution du climat et de la végétation...
Beaucoup de déserts en sont des exemples.

Citation :
d'autant plus que les ours blancs, franchement, je m'en tape

Tu n'es pas le seul, la chasse aux ours blancs est rouverte en Arctique.
Ils (les rescapés) trouveront probablement un agréable refuge dans nos contrées.

Ajout :
Citation :
...et qu'appeler autoproclamé climatologue l'ensemble des chercheurs et personnels des institutions météo et climatiques mondiales, ça en fait du monde à leur chier dans leur bottes

Je ne qualifie de telle façon que les membres du GIEC.
Tu as les météorologues, qui ont fait des études pour l'être et qui prédisent le temps qu'il ne fera pas demain, ce n'est pas d'eux que je parlais.

Mais bien des climatologues qui prédisent le temps qu'il ne fera pas dans dix ans.
Ceux-là n'ont pas fait d'études pour et s'autoproclament "experts"
En se basant uniquement sur l'augmentation du gaz carbonique.

Comme tu le dis si bien plus haut,c'est un peu court, surtout si l'on songe aux avatars qu'a connus la Terre avant l'homme, oscillant jadis entre ère glaciaire et périodes quasi tropicales.

Bien d'autres facteurs, comme l'activité solaire, par exemple, devraient entrer en ligne de compte.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Lun 20 Mai 2013 - 13:07

Anthracite a écrit:
Plus sérieusement, je crois qu'on ne sait que peu de choses au sujet du climat, je viens de lire qu'on aurait détecté des taux biens plus importants de CO2 dans le passé de notre planète sans autant qu'il y ait eu des températures anormales.
Si t'es sérieux, tu cites la source, parce que le "j'ai lu quelque part que", c'est archi-nul

Anthracite a écrit:

Ajout :
Citation :
...et qu'appeler autoproclamé climatologue l'ensemble des chercheurs et personnels des institutions météo et climatiques mondiales, ça en fait du monde à leur chier dans leur bottes
Je ne qualifie de telle façon que les membres du GIEC.
Tu as les météorologues, qui ont fait des études pour l'être et qui prédisent le temps qu'il ne fera pas demain, ce n'est pas d'eux que je parlais.
Mais bien des climatologues qui prédisent le temps qu'il ne fera pas dans dix ans.
Ceux-là n'ont pas fait d'études pour et s'autoproclament "experts"
En se basant uniquement sur l'augmentation du gaz carbonique.
Comme tu le dis si bien plus haut,c'est un peu court, surtout si l'on songe aux avatars qu'a connus la Terre avant l'homme, oscillant jadis entre ère glaciaire et périodes quasi tropicales.
Bien d'autres facteurs, comme l'activité solaire, par exemple, devraient entrer en ligne de compte.
Tu dresses de ça une caricature merdique
Les climatologues sérieux prennent en compte les variables climatiques, l'activité solaire, c'est même basique de chez basique que pour valider un modèle climatique, il faut qu'il simule d'abord ce qu'on sait de l'histoire climatique depuis au moins 600000 ans, y compris les divers minimums et optimums
Et leur boulot n'est pas de prédire le temps, mais si possible, entre autres, la température et la hauteur des océans, quelles variations risque de subir la circulation thermohaline quand on rajoute du CO2 et autres GES au rythme actuel et prévisible à terme, non compte tenu de catas genre conflit nucléaire, effondrement économique généralisé, pandémie meurtrière, superexplosion volcanique ou rencontre de bolide météoritique.





Quant à moi, je ne cherche pas mes sources dans France Dimanche, je préfère aller les chercher aux bons endroits pour comprendre pourquoi on a un temps tout pourrave, Noaa, Nasa, Ucar
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Lun 20 Mai 2013 - 19:28

Citation :
Si t'es sérieux, tu cites la source, parce que le "j'ai lu quelque part que", c'est archi-nul
Ce qui clôt définitivement toute discussion, on en reparlera dans cinquante ans... Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Lun 17 Juin 2013 - 22:54

Effectivement, un numéro récent de S&V en parlait. L'inconvénient de cette baisse d'activité solaire, si elle se confirme, c'est qu'elle risque de masquer le réchauffement, du moins sous nos latitudes (mais si la banquise continue de fondre, y'aura que le GIEC pour le remarquer, les experts en climat auto-proclamés ne voient que le gel sur le pas de leur porte).
Et comme le décideur est l'électeur de base, à moins que la majorité d'entre eux se piquent de science, rien ne risque d'être fait pour limiter nos émissions.Ce qui fera encore plus mal quand le soleil se réveillera...

Concernant l'époque où il y avait bien plus de CO2, je me souviens d'un graph de geol au lycée où on voyait ça. Comme c'était à la formation de la terre le soleil tout jeune chauffait moins, et c'est la quantité de CO2 qui expliquait qu'il faisait assez chaud pour avoir déjà de l'eau liquide. mais c'est vieux, je sais pas comment c'était prouvé, on n'a pas de roche si vieille, non ?

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
ji_louis

avatar

Nombre de messages : 1997
Localisation : près de la mer
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Mar 18 Juin 2013 - 12:09

Trouver les roches terrestres les plus vieilles qui n'aient pas été transformées (plus de 4 milliards d'années) n'est pas un problème: Les boucliers continentaux au Canada et en Russie en regorgent. D'autre part, les plus anciennes traces de vie ont été trouvées dans des roches australiennes, des stromatolites de 3,45 milliards d'années.

Quant à limiter nos émissions de gaz à effet de serre, cela se fera pour des raisons économiques, quand le prix de l'énergie de source fossile se sera suffisamment renchérit pour que les alternatives renouvelables (solaire, éolien, mers, etc) soient devenus concurrentiels et à condition d'une évolution des réseaux électriques et de la création de larges capacités de stockage d'énergie (batteries, super-condensateurs, stockage de poids en altitude, barrages hydroélectriques réversibles, etc).

En définitive, le moyen le plus rapide et le plus radical pour diminuer les émissions de GES, c'est une guerre entraînant la fermeture durable (au moins 2 mois, le temps des contrats d'affrètement des pétroliers) du détroit d'Ormuz: Le monde actuel ne peut pas se passer de 40% de la production pétrolière mondiale, ce qui entraînerait:

  • immédiatement une flambée des prix, d'abord de l'énergie, puis de tout le reste,
  • un arrêt rapide de pans entiers des industries mondiales,
  • un crash économique mondial d'une ampleur inégalée,
  • une diminution de la production alimentaire mondiale,
  • une famine importante dans tous les pays non auto-suffisants,
  • des émeutes, peut être des guerres locales ou régionales.


On peut voir actuellement, que l'Europe est la principale région du monde à avoir réduit ses émissions de GES, tout simplement parce qu'elle consomme moins d'énergie à cause de la grave crise économique qu'elle traverse. Les USA ont aussi baissé leurs émissions de GES, mais simplement parce qu'ils ont remplacé une bonne partie de leur consommation de charbon dans les centrales thermiques par du gaz de schistes. Partout ailleurs, ça augmente avec la croissance économique, et les sociétés actuelles estiment avoir besoin de (ou avoir droit à) la croissance économique pour avoir plus de confort et une meilleure vie pour les citoyens.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.octaam.net/
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Mar 18 Juin 2013 - 12:35

ji_louis a écrit:
Quant à limiter nos émissions de gaz à effet de serre, cela se fera pour des raisons économiques, quand le prix de l'énergie de source fossile se sera suffisamment renchérit pour que les alternatives renouvelables (solaire, éolien, mers, etc) soient devenus concurrentiels et à condition d'une évolution des réseaux électriques et de la création de larges capacités de stockage d'énergie (batteries, super-condensateurs, stockage de poids en altitude, barrages hydroélectriques réversibles, etc).
Notre gros problème au niveau des énergies fossiles, c'est qu'il y a encore un sacré stock de charbon...

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
lgda



Nombre de messages : 4583
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Mar 18 Juin 2013 - 12:51

Ce qui ne manque pas de m'étonner par rapport au pétrole et au charbon, c'est qu'il a bien fallu D'ABORD que ces énormes réserves de carbone soient des plantes avant de tourner au charbon ou au pétrole !
Donc, corrigez-moi (mais pas trop fort) si je me trompe, mais il a bien fallu qu'à un moment du passé, ce carbone-là soit dans l'atmosphère ou dans des plantes vivantes !
Non ?

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Mar 18 Juin 2013 - 13:34

C'est sûr que le carbone des énergies fossile est d'abord passé dans l'atmosphère pour être fixé par les plantes (également via l'eau des océans).
Si ta conclusion, c'est "à un moment, il y a eu autant de carbone dans l'atmosphère que si on utilisait toutes les énergies fossiles", je n'en suis pas sûre. Aux moment primitifs de la Terre, peut-être, mais une partie a été emprisonnée dans les océans et les roches. Du coup, au moment du début de la vie, il faut soustraire au carbone actuellement fossile celui qui a été ajouté depuis à l'atmosphère, par les volcans en particulier.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
lgda



Nombre de messages : 4583
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Mar 18 Juin 2013 - 13:42

Merci de la réponse !

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ji_louis

avatar

Nombre de messages : 1997
Localisation : près de la mer
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Mar 18 Juin 2013 - 15:48

yoda a écrit:
Notre gros problème au niveau des énergies fossiles, c'est qu'il y a encore un sacré stock de charbon.
Non, le problème (écologique) est qu'il est rentable à exploiter. C'est parce qu'il est moins rentable que le gaz de schiste que les américains l'ont laissé tomber en fait, comme il serait risqué d'abandonner son exploitation (à cause des aléas des prix des matières premières), ils exportent ce charbon à bas prix plutôt que de cesser son exploitation.

Le carbone n'a jamais été très concentré dans l'atmosphère à partir du moment où la vie animale est apparue dans les océans, soit quand même bien après que les premières algues l'aient enrichie en oxygène. Il ne faut pas oublier que les plantes fixent aussi le carbone (et les minéraux) de la terre par leurs racines via les micro-organismes symbiotiques.

Le cycle du carbone est tel que la fixation du carbone atmosphérique par les plantes le change en solide qui se stratifie au fond des océans (et sur terre jusqu'à l'apparition des champignons xylophages). C'est un cycle parce que le fond sous-marin se renouvelle par la tectonique des plaques et l'érosion. Sans tectonique, les strates profondes des dépôts resteraient sous-marines ou souterraines.

On peut faire l'analogie avec les falaises calcaires qui ont été créées par les micro-organismes à squelette de carbonate de calcium (plancton, corail) et dont les cadavres ont jonché le sol marin en strates. Grace à la tectonique des plaques, nous avons les falaises de Douvres et les mines de Carrare; sans elle, elles seraient sous la mer.

Falaises de Douvres


Mine de marbre de Carrare
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.octaam.net/
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Mer 31 Juil 2013 - 17:13

Anthracite a écrit:
Scoop !
Le refroidissement actuel serait dû à une nouvelle période d'inactivité de notre Soleil.
Certains parlent d'un nouveau minimum de Maunder... affraid
Rien ne vaut une bonne petite canicule pour effacer les angoisses d'un hiver et d'un printemps localement froids
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Mer 31 Juil 2013 - 19:39

DonPanic a écrit:
Anthracite a écrit:
Scoop !
Le refroidissement actuel serait dû à une nouvelle période d'inactivité de notre Soleil.
Certains parlent d'un nouveau minimum de Maunder... affraid
Rien ne vaut une bonne petite canicule pour effacer les angoisses d'un hiver et d'un printemps localement froids
À cela, on répond qu'il faut estimer le réchauffement annuel de la planète et il y a, parait-il, au moins 15 ans que cette température est constante.
Objection admise par notre représentant du giec, Van Hip (et pas pippip houra !)
Mais il faut préciser que la température moyenne de la Terre est difficile à évaluer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Mer 31 Juil 2013 - 21:18

Anthracite a écrit:
À cela, on répond qu'il faut estimer le réchauffement annuel de la planète et il y a, parait-il, au moins 15 ans que cette température est constante. Objection admise par notre représentant du giec, Van Hip
Objection qui n'empêche pas l'accélération de la montée des eaux océaniques.

Anthracite a écrit:
Mais il faut préciser que la température moyenne de la Terre est difficile à évaluer.
Effectivement, les outils et sites d'observation ne cessent de se multiplier avec environ 5000 stations météo et 2500 bouées Argo de l'Organisation Météorologique mondiale, plus de 40000 navires équipés de leur propre station météo et communicant leurs données, sans compter quelques 40 satellites à vocation météo.
L'important étant l'évolution des températures enregistrées aux mêmes points de mesure pendant la période dont on fait les moyennes annuelles
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Jeu 1 Aoû 2013 - 20:06

DonPanic a écrit:
Anthracite a écrit:
À cela, on répond qu'il faut estimer le réchauffement annuel de la planète et il y a, parait-il, au moins 15 ans que cette température est constante. Objection admise par notre représentant du giec, Van Hip
Objection qui n'empêche pas l'accélération de la montée des eaux océaniques.

Qui n'est plus, depuis plusieurs années, la conséquence de l'augmentation de la température de l'eau vu que la température des océans reste constante.

Restent deux solutions, vois-tu lesquelles ?
Et d'innombrables hypothèses, toute les plus ingénieuses (et contestées) les unes que les autres pour expliquer ce phénomène.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1070
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Jeu 1 Aoû 2013 - 22:17

Anthracite a écrit:
Qui n'est plus, depuis plusieurs années, la conséquence de l'augmentation de la température de l'eau vu que la température des océans reste constante.
Où as-tu vu jouer ça ? au cinéma ?
http://www.skepticalscience.com/new-research-confirms-global-warming-has-accelerated.html
en français
http://www.futura-sciences.com/magazines/environnement/infos/actu/d/climatologie-oceans-confirment-acceleration-rechauffement-climatique-45513/?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   Ven 2 Aoû 2013 - 12:11

ji_louis a écrit:
Non, le problème (écologique) est qu'il est rentable à exploiter.
Pourquoi non ? Ce n'est pas contradictoire... S'il n'y avait pas de stock de charbon, on ne risquerait pas de l'exploiter très longtemps, donc sa rentabilité ne serait pas un problème...

DonPanic a écrit:
Rien ne vaut une bonne petite canicule pour effacer les angoisses d'un hiver et d'un printemps localement froids
En effet ! Laughing 
De toutes façons, si le peu d'activité du soleil pouvait expliquer l'hiver long européen, il me semble qu'au niveau mondial l'"hiver" (car c'était pas un hiver partout) était plutôt chaud, voire l'un des plus chauds enregistrés.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réchauffement intolérable.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réchauffement intolérable.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 3Aller à la page : 1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» La péridurale .... pour un accouchement sans douleur
» Sommes-nous tous des intolérants au gluten ?
» Le Trés vénérable TENGA Rimpoché
» Vénérable Anne
» échauffement

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Actualités-
Sauter vers: