FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Pour Yoda et les autres mamans

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
lgda



Nombre de messages : 4635
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Pour Yoda et les autres mamans   Ven 19 Avr 2013 - 12:30

Questions:
- Avez-vous nourri vos enfants de votre sein ou au biberon ou les deux ?
- A quel âge avez vous commencé à diversifier l'alimentation, c'est-à-dire à habituer l'enfant aux petits pots et autres purées ?
- Quel a été le facteur de détermination du choix de l'alimentation naturelle, le cas échéant, artificielle, resp. du début de l'apprentissage de la diversité alimentaire: pédiatre, les conseils de maman ou de belle-maman, les conseils des copines, les conseils des revues spécialisées en puériculture, les conseils des revues "pour femmes" ?

Question subsidiaire: vos enfants ont-ils été victimes des coliques du nourrisson ? Si oui, début ? Et fin ?

Merci de votre participation !

PS: les papas peuvent aussi participer...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6212
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Ven 19 Avr 2013 - 14:37

Salut

- l'épouse a voulu donner le sein, mais on a eu des problème, donc on a continué au biberon.
- Les petits pots ont été vite proscrit chez nous et "ma" dame a préféré faire les tambouilles elle même, on savait au moins ce que l'on y mettait.
- Vers quel âge ? je demanderais
- on a toujours été pour la diversification alimentaire, donc très tôt on a habitué les enfants à accepter un peu de tout, mais cela n'a pas toujours été une réussite totale.
- Suivre les conseils des pédiatres ou du nourrisson (par nourrisson j’entends un contrôle périodique par des professionnel de la santé pour peser, vacciner, bref vérifier le l'état de santé du nourrisson), là aussi l'on a vite abandonné, on a préféré suivre notre instinct et surtout l'instinct du petit, car en suivant les conseils "avisé" des personnes autorisées, on s'est vite aperçu que l'enfant était sous ou mal alimenté.
- pour les coliques, je ne m'en souviens pas, ici aussi je demanderai

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6212
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Ven 19 Avr 2013 - 14:39

Concernant les vaccins, si je me souviens bien, on a suivit les recommandations

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
lgda



Nombre de messages : 4635
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Ven 19 Avr 2013 - 15:05

Le Vieux a écrit:
Concernant les vaccins, si je me souviens bien, on a suivit les recommandations
Les vaccins ne sont pas le sujet de mon trouble face à ces situations...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6212
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Ven 19 Avr 2013 - 15:33

lgda a écrit:
Le Vieux a écrit:
Concernant les vaccins, si je me souviens bien, on a suivit les recommandations
Les vaccins ne sont pas le sujet de mon trouble face à ces situations...

C'était surtout pour souligner que nous n'étions pas réfractaire à tous les conseils octroyés par les professionnel.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
yoda

avatar

Nombre de messages : 2185
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Ven 19 Avr 2013 - 16:19

C'est un interrogatoire en règle ! Tu fais une étude sociologique ?
Type d'alimentation
Pour le 1er, il a été au sein le 1er mois. Suite à des difficultés (candidose), j'ai voulu arrêter à cause de la douleur, donc mixe pendant une bonne semaine, et reprise de l'allaitement car la candidose était guérie et le bébé plus âgé prenait mieux le sein. Il y a eu une nouvelle interruption à ses 3 mois car j'ai été opérée en urgence, j'ai dû m'interrompre pendant 3 jours (et sans avoir de tire-lait, car l'interdiction de donner le sein était renouvelée à chaque fois que je pensais pouvoir reprendre). A partir de ce moment, le bébé a pris moins de poids, et à 5 mois il a été en mixte (un biberon/jour) sur les conseils du médecin, et ce jusqu'à 8 mois, où il a arrêté de lui-même alors qu'il n'avait plus que la tétée du matin.
Pour le 2d, j'espère que ce sera moins chaotique, mais lui aussi connaîtra le mixte à 5 mois quand il sera gardé en journée, vu que je me vois pas tirer mon lait au boulot... Les débuts sont bien plus sereins, l'expérience ça aide !

Début de la diversification
Entre 5 et 6 mois pour le 1er, avec des purées à la cuiller.
Pour le 2d, je m'intéresse à la diversification menée par l'enfant, faudra voir si c'est jouable avec la nounou.

Facteur de choix
C'est arrivé à la fac, on a eu des cours sur les instincts du nouveau-né, sa recherche du sein. Et on a vu aussi les bienfaits du lait maternel. Moi qui ne m'étais pas vraiment posé la question, et qui étais sensible des mamelons, j'ai commencé à me dire que ça vaudrait le coup d'essayer.
Pour mon tout-petit, c'est surtout que c'est tellement plus pratique !
Pour le début de la diversification, je m suis laissée influencer par la pédiatre.

Les coliques
ça a commencé avec la montée de lait, pic vers 6 semaines (impossible de le coucher sur le dos), fin après 4 mois.
Le 2d en a eu dès la montée de lait. Vu qu'un ami en a eu jusqu'à 4 mois et son frère aussi je n'ai guère d'espoir...
Pour le 1er, j'ai tenté les calmants avant la tétée, les probiotiques, l'éviction partielle du lait... tout ce qui a marché sur d'autres ne fonctionnait pas pour lui.

Tandis que je finis de rédiger ce message, il est en train de téter...

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
lgda



Nombre de messages : 4635
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Lun 22 Avr 2013 - 10:39

yoda a écrit:
C'est un interrogatoire en règle ! Tu fais une étude sociologique ?
Pas une étude socio mais presque.

Je suis surpris de constater l'împortance de vox scientiae bien que des témoignages comme le Vieux en montrent les limites.
J'ai surtout été surpris de lire il y a peu une règle "de bon sens" donnée par un pédiatre ricain et dont l'absence de diffusion urbi et orbi ne manque de me surprendre tant elle st simple et semble efficace.

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7997
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Lun 22 Avr 2013 - 15:54

Salut!

1) Mes 2 enfants ont têté jusqu'à 11 mois!
2) Ah bon il faut diversifier? Moi mes enfants se nourrissent toujours exclusivement au lait à 12 et 11 ans!
Bon blague à part j'aime pas trop les règles toutes faites qui ne tiennent pas compte des individualités. On a commencé à diversifier quand le lait ne suffisait plus, je ne saurais plus dire quand c'était.
3) Pour les conseils c'est un savant mélange de pédiatre, de belle-mère et de bon sens. Ma belle-mère nous avait conseillé d'introduire les nouveaux aliments 1 par 1 et une semaine à la fois. Ainsi on se rend compte si un aliment particulier pose problème. Je trouve que c'est un bon conseil.
4) Les coliques je crois que c'est difficilement évitable. C'est essentiellement dû aux changements dans le bioflore intestinale, dus au changement d'alimentation. Là aussi un changement progressif devrait faciliter les choses. Je dois dire que de ce coté-la nous n'avons pas eu trop de problèmes, Gott sei dank! Mes enfants étant particulièrement doués dans l'art de faire des vents, ce qui soulage des coliques. Ce qui marche le mieux de ma propre expérience c'est un massage du ventre.
De toute facon ces souvenirs ne laissent aucun trace donc on s'en fout ;-)

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Leeloo



Nombre de messages : 454
Date d'inscription : 23/09/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Mar 23 Avr 2013 - 14:31

Meme schema pour les 2 enfants:
- au sein jusqu'a 2 mois puis j'ai vite craque et suis passe au sein et biberon alternes le troisieme mois, puis uniquement biberons
- a 4 mois, j'ai commence les legumes en puree et les fruits ecrases, a 6 mois j'ai rajoute le poulet (dans les legumes...pas dans les fruits!), a 8 mois le poisson, mais frais uniquement et hache (a cause des arretes), et a 1 an les produits laitiers et les fruits "exotiques" - tout fait maison uniquement...a moins qu'on soit en vacances et sans cuisine....
- facteur de détermination du choix de l'alimentation naturelle: le pediatre qui m'a donne le feu vert, mes enfants qui semblaient s'ennuyer avec leur lait, et surtout l'envie de voir leur tete quand ils gouteraient aux courgettes, a la carotte et aux fruits !!!! (excellents souvenirs !)
Question subsidiaire: vos enfants ont-ils été victimes des coliques du nourrisson ? JAMAIS....
Chez moi, on aime la nourriture, et la nourriture nous aime!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6212
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Mar 23 Avr 2013 - 20:18

Salut

Oui, les 3 fistons ont eut des coliques, et aucun n'ont mangé des pots industriels préparés, "ma" dame m'a dit qu'aucun des trois n'en n'ont pas mangé parce qu'il n'en ont simplement pas voulus. elle a remarqué aussi que les filles étaient plus sujettes aux coliques que les garçons, (à moins qu'elles l’exprimaient plus fortement) , l'on ne sait pas toujours quand les enfants ont des coliques ou non, l'expression varie d'un enfant à l'autre

Le Vieux.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6212
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Mer 24 Avr 2013 - 9:47

Salut

Extrait du site :http://www.bebeguide.com/reconnaitre-comprendre-et-soulager-les-coliques-du-nourrisson/


Citation :
Les coliques du nourrisson : d’où viennent-elles ?

Quand votre bébé voit le jour, il est presque fini. Presque, uniquement. En effet, son système digestif reste immature. Jusqu’alors nourri directement via le cordon ombilical et sa circulation sanguine, votre enfant a très peu fait usage de son tube digestif et encore moins de son estomac.
Cette immaturité du tube digestif pourrait-être une des causes des coliques. Mais en réalité le corps médical n’est pas encore très sûr des raisons de ces douleurs.
Comment reconnaître les coliques du nourrisson ?

On parle de coliques uniquement si votre nourrisson est par ailleurs en bonne santé et son poids normal.
Elles surviennent généralement en fin d’après-midi, après un repas. Votre enfant est agité, il replie les jambes contre son ventre, pleure et se montre inconsolable jusqu’à ce qu’il émette enfin un gaz.
A savoir : les coliques du nourrisson n’ont pas nécessairement d’incidence sur les selles de votre bébé, qui restent généralement normales (jaunes et liquides pour un bébé allaité, notamment).
Quand apparaissent-elles ?

Les coliques du nourrisson font en général leur apparition autour de la 2e ou 3e semaine de vie pour disparaître vers l’âge de trois mois – quelques fois un peu plus tard. Quoi qu’il en soit elles s’achèvent définitivement à 6 mois.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
yoda

avatar

Nombre de messages : 2185
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Mer 24 Avr 2013 - 15:24

lgda a écrit:
Je suis surpris de constater l'împortance de vox scientiae bien que des témoignages comme le Vieux en montrent les limites.
En posant la question sur un forum scientifique, est-ce surprenant ?
D'une façon générale, je pense que les médecins ont une forte influence sur les parents, surtout si c'est un premier bébé et que les grands-parents et autres voix de confiance sont éloignés... La plupart des nouveaux parents se sentent un peu paumés avec leur premier bébé.
A mon avis, pour trouver des gens qui n'écoutent pas les scientifiques, il faut aller chercher dans :
- des personnes qui ne vont pas consulter de médecin : milieu pauvre, ou trop rural, illettrisme...
- des gens adeptes des médecins alternatives, qui eux sont plus enclin à se défier de la science

lgda a écrit:
J'ai surtout été surpris de lire il y a peu une règle "de bon sens" donnée par un pédiatre ricain et dont l'absence de diffusion urbi et orbi ne manque de me surprendre tant elle st simple et semble efficace.
Quelle est cette règle ?

Leeloo a écrit:
Question subsidiaire: vos enfants ont-ils été victimes des coliques du nourrisson ? JAMAIS....
ça existe !!!! cheers

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
lgda



Nombre de messages : 4635
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Mer 24 Avr 2013 - 17:58

yoda a écrit:
lgda a écrit:
J'ai surtout été surpris de lire il y a peu une règle "de bon sens" donnée par un pédiatre ricain et dont l'absence de diffusion urbi et orbi ne manque de me surprendre tant elle st simple et semble efficace.
Quelle est cette règle ?
Un pédiatre confronté à la question des coliques de nourrisson a effectué une enquête auprès des parents de ses patients. Il a obtenu des réponses similaires à celles collectées ci-dessus (mais plus nombreuses, dont il a pu mieux statistiquer le problème).

Sa conclusion est très bateau: le nourrisson vient au monde avec un bagage bactérien qui doit rapidement s'adapter au lait maternel. Dès que cette adaptation est faite, le nourrisson consomme du lait sans (trop de) problème. Puis vient le moment de diversifier l'alimentation, c'est-à-dire, du point de vue biologique, de provoquer une nouvelle adaptation de la flore bactérienne intestinale.
La question devient: quel est le moment idéal pour provoquer cette transformation ?
Sa réponse est que le meilleur moyen de le savoir est de demander au nourrisson !
Il n'y a pas de moment précis pour le faire, pas de contrainte temporelle fixe (du genre: à 4 mois, le bébé doit être capable d'avaler son steack-salade-coca) mais une observation du nourrisson.

Sa conclusion est: dès que le bébé commencer à sucer ses mains, à porter à sa bouche tout ce qui passe à portée de ses mains, c'est qu'il est prêt !

Je me suis dis que c'était une observation à l'image de l'oeuf de Colomb, un truc tout simple une fois qu'on le sait, restait à le découvrir ou à l'observer en toute indépendance d'esprit.

PS. nos gamins ont assez peu souffert de coliques, les massages ont été leur principal remède. Et ils ont été longtemps nourri au sein selon la recommandation de l'OMS.

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Mer 24 Avr 2013 - 19:54

Juste pour signaler que je n'ai jamais allaité. No
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2185
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Jeu 25 Avr 2013 - 12:21

LGDA, ce dont tu parles est la diversification menée par l'enfant, que je n'ai pas fait pour le 1er parce que j'ai écouté le pédiatre (sans regret d'ailleurs puisqu'il a très bien accepté les légumes, comme quoi il était plus prêt que je ne le pensais).
Mais ça commence à être connu, la question est abordée dans les documents qu'on donne gratuitement aux nouveaux parents.
D'ailleurs, quelques études ont été faites montrant que ces enfants, à quelques années de vie, se nourrissent naturellement plus sainement que ceux qui ont été diversifiés à la cuiller... cependant il me semble que le rapport de cause à effet n'est pas certain, je suppose que les parents adoptant un tel mode de diversification sont des personnes qui s'informent plus que la moyenne sur la nutrition, et qu'ils mangent eux-même plus sainement.

Anthracite, les papas qui allaitent, ça existe, il y a eu quelques cas rares et désespérés dans lesquels les pères ont produit spontanément du lait, ce qui a sauvé leur enfant. Vous les hommes avez tout le matériel pour, c'est hormonalement qu'il y a un problème, mais un transexuel, s'il ne peut se faire greffer un utérus pour porter un enfant, peut par contre allaiter !

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
lgda



Nombre de messages : 4635
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Jeu 25 Avr 2013 - 13:48

yoda a écrit:
LGDA, ce dont tu parles est la diversification menée par l'enfant, que je n'ai pas fait pour le 1er parce que j'ai écouté le pédiatre (sans regret d'ailleurs puisqu'il a très bien accepté les légumes, comme quoi il était plus prêt que je ne le pensais).
Mais ça commence à être connu, la question est abordée dans les documents qu'on donne gratuitement aux nouveaux parents.
OK merci pour les infos !
Quoi qu'il en soit, je suis choqué de constater que le développement centré sur l'utilisateur final ne soit pas la norme.
Ca semble pourtant si logique et naturel.

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7997
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Jeu 25 Avr 2013 - 17:40

OK on peut produire du lait mais le pauvre bébé doit quand même mourir de faim.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Jeu 25 Avr 2013 - 19:43

yoda a écrit:
Anthracite, les papas qui allaitent, ça existe, il y a eu quelques cas rares et désespérés dans lesquels les pères ont produit spontanément du lait, ce qui a sauvé leur enfant. Vous les hommes avez tout le matériel pour, c'est hormonalement qu'il y a un problème, mais un transexuel, s'il ne peut se faire greffer un utérus pour porter un enfant, peut par contre allaiter !
Mouais, j'ai connu un cas, mais c'était juste assez pour l'emm... mais pas suffisant pour nourrir junior.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2185
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Ven 26 Avr 2013 - 20:16

Pour enrevenir à ladiversification menée par l'enfant, le principe ne se limite pas à choisir le moment en fonction de l'enfant, mais aussi à le laisser être acteur de sa diversification, en lui proposant directement des morceaux variés qu'il mettra lui-même à sa bouche, ce qui signifie qu'il choisira aussi quels légumes il veut.
Si les pédiatres indiquent plutôt un âge, c'est qu'ils soupçonnent un lien entre le début de la diversification et l'explosion des allergies alimentaires.

Par contre, je ne vois pas le rapport avecles coliques du nourrisson...

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
lgda



Nombre de messages : 4635
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Lun 29 Avr 2013 - 7:20

yoda a écrit:
Par contre, je ne vois pas le rapport avecles coliques du nourrisson...
D'après le pédiatre en question, les coliques seraient simplement le signe que le système digestif n'est pas encore adapté à digérer le nouveau type de nourriture.

En gros, si tu diversifies trop tôt, les nouveaux aliments sont traités par un système digestif qui n'est pas encore équipé des bactéries idoines, d'où flatulences, douleurs, etc.

Et plus tard dans la vie, si tu ne diversifies pas assez (par exemple, si tu consommes chaque jour le même type de plat, avec les mêmes ingrédients), tu vas exercer une pression sélective sur ta flore intestinale qui va entrainer l'accroissement des bactéries capables de digérer ce que tu manges habituellement et, par voie de conséquence, réduire la proportion des bactéries capables de digérer autre chose. Et le jour où tu manges autre chose, le manque de bactéries aptes à traiter cet "autre chose" fait que tu vas le lendemain chez ton toubab te plaindre d'une intolérance alimentaire que tu as toi-même générée en ne diversifiant pas assez ton alimentation...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Lun 29 Avr 2013 - 19:32

lgda a écrit:
yoda a écrit:
Par contre, je ne vois pas le rapport avecles coliques du nourrisson...

Et plus tard dans la vie, si tu ne diversifies pas assez (par exemple, si tu consommes chaque jour le même type de plat, avec les mêmes ingrédients), tu vas exercer une pression sélective sur ta flore intestinale qui va entrainer l'accroissement des bactéries capables de digérer ce que tu manges habituellement et, par voie de conséquence, réduire la proportion des bactéries capables de digérer autre chose. Et le jour où tu manges autre chose, le manque de bactéries aptes à traiter cet "autre chose" fait que tu vas le lendemain chez ton toubab te plaindre d'une intolérance alimentaire que tu as toi-même générée en ne diversifiant pas assez ton alimentation...
Quelle horreur !
Faut bouffer avec une checklist ?
Bon, je sors ici ! Laughing
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2185
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Mar 7 Mai 2013 - 0:22

lgda a écrit:
D'après le pédiatre en question, les coliques seraient simplement le signe que le système digestif n'est pas encore adapté à digérer le nouveau type de nourriture.

En gros, si tu diversifies trop tôt, les nouveaux aliments sont traités par un système digestif qui n'est pas encore équipé des bactéries idoines, d'où flatulences, douleurs, etc.
Sauf que de nos jours, on diversifie à partir de 4 à 6 mois, selon les cas. Donc après la période des coliques du nourrisson, qui en général s'arrêtent vers 3 mois.
C'est pour ça que je ne vois pas trop le rapport entre les coliques et l'âge de la diversification (sauf s'il a lieu très tôt, mais les enfants des années 70 avaient-ils plus de coliques ?).

Par contre, concernant les coliques, même si les causes sont encore assez méconnues (mais à mon humble avis, étant donné la diversité des remèdes proposés et le fait que certains fonctionnent chez certains enfants, les causes sont probablement multiples), l'immaturité du système digestif par rapport au lait (le nouveau type de nourriture) est mis en avant.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7997
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Mar 7 Mai 2013 - 15:01

Ben en fait moi j'avais plutôt appris le contraire, à savoir que l'intestin du nouveau né est bien adapté à l'alimentation lactée avec des activités de maltase basse et de lactase élevée. Et ces activités s'inversent avec le temps et le changement d'alimentation.
Par contre ce qui serait intéressant c'est d'étudier le GALT, le système immunitaire associé à l'intestin. Car de ce coté il doit y avoir de fameuses adaptations nécessaires pour faire accepter la nouvelle flore intestinale.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2185
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Mer 8 Mai 2013 - 20:22

Sur les difficultés de digestion du lait, j'ai eu pas mal de sons de cloche :
- organes mal positionnés (guérison par l'ostéopathe)
- le manque de lactase, ce qui n'est pas incompatible avec le fait qu ensuite il digère mieux le lait qu'un adulte, simplement avant la naissance il ne bouffait que du liquide amniotique
-le manque de flore intestinale : certaines ont donné des probiotiques avec succès
-l'alimentation liquide
- l'acidité du lait (c'est la puéricultrice qui le dit et recommande le lait de chaux)
- les protéines du lait de vache (certaines mères allaitantes ont cessé de consommer du lait avec succès)

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
yoda

avatar

Nombre de messages : 2185
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   Mar 18 Juin 2013 - 13:16

Je remonte, car cette fois j'ai un petit qui a beaucoup moins de coliques que son frère, ce qui m'a permis de faire un lien entre mon alimentation et ses épisodes de coliques.
Et d'ailleurs, la cause, bien que je l'ai déjà entendue, j'avais oubliée de la mentionner,car faisant trop partie dans ma tête des légendes de grand-mère : quand je mange des oignons, des poireaux, du choux, des topinambours... mon fils a des coliques.
Heureusement, on arrive en été, c'est moins la saison des légumes qui donnent des gaz.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Pour Yoda et les autres mamans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Pour Yoda et les autres mamans
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» regard des autres mamans a la maternite
» Un poème pour les mamans
» « L'unité des Chrétiens exige un effort quotidien d'ouverture aux autres » Benoit XVI
» Que faite vous pour la Fête des mamans !
» Prière pour le pardon aux autres et à soi-même - Avec Jésus

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Autre-
Sauter vers: