FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 UNe vérification s'impose !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lgda



Nombre de messages : 4563
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: UNe vérification s'impose !   Mer 16 Jan 2013 - 13:31

Salut les spécialistes !

Dans mon jeune âge, il y a fort longtemps (lorsque j'étais à l'école avec Gandalf...) on nous enseignait en physique qu'en théorie, seule la translation vers le haut ou le bas impliquait un travail avec dépense d'énergie (pour un déplacement dans le cadre du champ gravitationnel de la Terre).
Le déplacement latéral était censé ne rien "couter" en dehors des frottements que nous considérions par définition comme négligeables.

Ceci simplifiait beaucoup les calculs mais était-ce réaliste ?

Peut-on, en situation ordinaire, affirmer que soulever une charge implique un certain travail dépendant du poids (de la masse, en termes techniques) et de la différence de hauteur alors que glisser une une charge similaire sur un plan horizontal serait sans effort (les frottements étant définis comme négligeables ou presque) ?

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1060
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: UNe vérification s'impose !   Mer 16 Jan 2013 - 14:17

lgda a écrit:
Peut-on, en situation ordinaire, affirmer que soulever une charge implique un certain travail dépendant du poids (de la masse, en termes techniques) et de la différence de hauteur alors que glisser une une charge similaire sur un plan horizontal serait sans effort (les frottements étant définis comme négligeables ou presque) ?

En situation ordinaire, on sait qu'à masse égale trimbaler du mou demande nettement plus d'efforts que de trimbaler du rigide, et que tout dépend des moyens et autres diables mis en œuvre pour déplacer la charge de A en B
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1060
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: UNe vérification s'impose !   Mer 16 Jan 2013 - 14:44

lgda a écrit:
Dans mon jeune âge, il y a fort longtemps (lorsque j'étais à l'école avec Gandalf...) on nous enseignait en physique qu'en théorie, seule la translation vers le haut ou le bas impliquait un travail avec dépense d'énergie (pour un déplacement dans le cadre du champ gravitationnel de la Terre).
Le déplacement latéral était censé ne rien "couter" en dehors des frottements que nous considérions par définition comme négligeables.
Ceci simplifiait beaucoup les calculs mais était-ce réaliste ?
Pas du tout
Dans mon jeune âge, j'ai appris que pour accélerer une masse comme pour la freiner, il fallait un apport d'énergie, s'il n'y a pas de résistances au déplacement, l'énergie à apporter est identique quelque soit la distance à parcourir à condition que cette distance soit non-nulle
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
lgda



Nombre de messages : 4563
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: UNe vérification s'impose !   Mer 16 Jan 2013 - 15:07

DonPanic a écrit:
lgda a écrit:
Dans mon jeune âge, il y a fort longtemps (lorsque j'étais à l'école avec Gandalf...) on nous enseignait en physique qu'en théorie, seule la translation vers le haut ou le bas impliquait un travail avec dépense d'énergie (pour un déplacement dans le cadre du champ gravitationnel de la Terre).
Le déplacement latéral était censé ne rien "couter" en dehors des frottements que nous considérions par définition comme négligeables.
Ceci simplifiait beaucoup les calculs mais était-ce réaliste ?
Pas du tout
Dans mon jeune âge, j'ai appris que pour accélerer une masse comme pour la freiner, il fallait un apport d'énergie, s'il n'y a pas de résistances au déplacement, l'énergie à apporter est identique quelque soit la distance à parcourir à condition que cette distance soit non-nulle
Ouais mais on nous avait dit que l'énergie de freinage à l'arrivée était égale à l'énergie d'accélération à fournir au départ, par conséquent puisqu'on récupère à l'arrivée ce qu'on a mis au départ, ça ne coute rien !

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7851
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: UNe vérification s'impose !   Mer 16 Jan 2013 - 15:13

lgda a écrit:
DonPanic a écrit:
lgda a écrit:
Dans mon jeune âge, il y a fort longtemps (lorsque j'étais à l'école avec Gandalf...) on nous enseignait en physique qu'en théorie, seule la translation vers le haut ou le bas impliquait un travail avec dépense d'énergie (pour un déplacement dans le cadre du champ gravitationnel de la Terre).
Le déplacement latéral était censé ne rien "couter" en dehors des frottements que nous considérions par définition comme négligeables.
Ceci simplifiait beaucoup les calculs mais était-ce réaliste ?
Pas du tout
Dans mon jeune âge, j'ai appris que pour accélerer une masse comme pour la freiner, il fallait un apport d'énergie, s'il n'y a pas de résistances au déplacement, l'énergie à apporter est identique quelque soit la distance à parcourir à condition que cette distance soit non-nulle
Ouais mais on nous avait dit que l'énergie de freinage à l'arrivée était égale à l'énergie d'accélération à fournir au départ, par conséquent puisqu'on récupère à l'arrivée ce qu'on a mis au départ, ça ne coute rien !

Tu as demandé ce qui est réaliste. Dans la réalité il est souvent possible de fournir l'énergie pour l'accélération mais beaucoup pus difficile de la récupération lors de la décélération. Sans pertes, en plus. Et les forces de friction sont rarement négligeables.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1060
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: UNe vérification s'impose !   Mer 16 Jan 2013 - 15:26

lgda a écrit:
Ouais mais on nous avait dit que l'énergie de freinage à l'arrivée était égale à l'énergie d'accélération à fournir au départ, par conséquent puisqu'on récupère à l'arrivée ce qu'on a mis au départ, ça ne coute rien !

Suppose que tu sois en train de trimbaler de la masse sur un diable, tu crois vraiment récupérer ton énergie mise dans l'accélération en faisant l'effort de l'arrêter ?
Le truc, c'est que toute l'énergie cinétique de la charge sera dissipée en chaleur au freinage sauf si le freinage actionne un volant d'inertie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
buck



Nombre de messages : 2589
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: UNe vérification s'impose !   Mer 16 Jan 2013 - 16:09

lgda a écrit:
DonPanic a écrit:
lgda a écrit:
Dans mon jeune âge, il y a fort longtemps (lorsque j'étais à l'école avec Gandalf...) on nous enseignait en physique qu'en théorie, seule la translation vers le haut ou le bas impliquait un travail avec dépense d'énergie (pour un déplacement dans le cadre du champ gravitationnel de la Terre).
Le déplacement latéral était censé ne rien "couter" en dehors des frottements que nous considérions par définition comme négligeables.
Ceci simplifiait beaucoup les calculs mais était-ce réaliste ?
Pas du tout
Dans mon jeune âge, j'ai appris que pour accélerer une masse comme pour la freiner, il fallait un apport d'énergie, s'il n'y a pas de résistances au déplacement, l'énergie à apporter est identique quelque soit la distance à parcourir à condition que cette distance soit non-nulle
Ouais mais on nous avait dit que l'énergie de freinage à l'arrivée était égale à l'énergie d'accélération à fournir au départ, par conséquent puisqu'on récupère à l'arrivée ce qu'on a mis au départ, ça ne coute rien !
il y a la meme valeur mais sont de sens oppose. Ca ne signifie pas que au final ca s'annule (surtout qu'il faut apporter 2 fois l'energie)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: UNe vérification s'impose !   Mer 16 Jan 2013 - 21:26

lgda a écrit:
Salut les spécialistes !

Dans mon jeune âge, il y a fort longtemps (lorsque j'étais à l'école avec Gandalf...) on nous enseignait en physique qu'en théorie, seule la translation vers le haut ou le bas impliquait un travail avec dépense d'énergie (pour un déplacement dans le cadre du champ gravitationnel de la Terre).
Le déplacement latéral était censé ne rien "couter" en dehors des frottements que nous considérions par définition comme négligeables.

Ceci simplifiait beaucoup les calculs mais était-ce réaliste ?

Peut-on, en situation ordinaire, affirmer que soulever une charge implique un certain travail dépendant du poids (de la masse, en termes techniques) et de la différence de hauteur alors que glisser une une charge similaire sur un plan horizontal serait sans effort (les frottements étant définis comme négligeables ou presque) ?
Oui, en théorie.
pour ce qui est des déplacements horizontaux, ça dépend, voir les satellites, mais le fait seul que le 1/2 mv2 existe montre que tout n'est pas perdu en frottement et finalement en chaleur.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: UNe vérification s'impose !   Mer 16 Jan 2013 - 21:28

lgda a écrit:

Ouais mais on nous avait dit que l'énergie de freinage à l'arrivée était égale à l'énergie d'accélération à fournir au départ, par conséquent puisqu'on récupère à l'arrivée ce qu'on a mis au départ, ça ne coute rien !
Logique s'il n'y a pas de pertes !
Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: UNe vérification s'impose !   Mer 16 Jan 2013 - 21:31

Steph a écrit:
Tu as demandé ce qui est réaliste. Dans la réalité il est souvent possible de fournir l'énergie pour l'accélération mais beaucoup pus difficile de la récupération lors de la décélération. Sans pertes, en plus. Et les forces de friction sont rarement négligeables.
Oui, et c'est un gros problème.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jibus



Nombre de messages : 2607
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: UNe vérification s'impose !   Mer 16 Jan 2013 - 21:40

lgda a écrit:
Ceci simplifiait beaucoup les calculs mais était-ce réaliste ?

Peut-on, en situation ordinaire, affirmer que soulever une charge implique un certain travail dépendant du poids (de la masse, en termes techniques) et de la différence de hauteur alors que glisser une une charge similaire sur un plan horizontal serait sans effort (les frottements étant définis comme négligeables ou presque) ?

alors... tu te places en situation ordinaire, mais tu definis les frottements comme negligeables...

enfin bon, quoiqu'il en soit... mette une charge en mouvement, meme sans frottements, ca implique un travail. 5000 tonnes, meme sans frottements, ca a quand meme une inertie..

par contre, quand tu n'as pas de frottements, une fois que ton corps est en mouvement, alors il continue en mode MRU (Mouvement Rectiligne Uniforme), c'est a dire qu'il va continuer a avancer indefiniment, et ca, il le fait sans travail...

'jib
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: UNe vérification s'impose !   

Revenir en haut Aller en bas
 
UNe vérification s'impose !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un bilan s'impose
» Equations et inéquations (Vérification de résultats + aide)
» 361 - Vérification et Mise en service
» La direction qui s'impose à nous !
» le CDE impose un devoir de rattrapage !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Physique-
Sauter vers: