FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Dim 6 Jan 2013 - 23:14

Salut

Toujours dans l'esprit du sujet si l'univers était plus mécanique que l'on le pensait.
Il est une question que je me pose au sujet de l'onde qu'elle soit acoustique ou électromagnétique. Pour quelle raison la forme d'une onde est plutôt une sinusoïde qu'un trajet en forme de créneaux tel qu'un signal électronique comme celui-ci


Je crois en connaitre la raison, mais j'ai besoin de la confirmation.
Ce serait à cause la plasticité du porteur de l'onde. La vidéo suivante montre assez bien comment fonctionne une onde. accoustique



Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Lun 7 Jan 2013 - 12:55

Salut

En fait, ce que je pense que s'il existe un crescendo/decrescendo non linéaire mais courbe, ce serait du au mouvement des particules porteuses de l'onde, qui font un mouvement de va et vient comme un liquide dans un récipient que l'on a remué.

Le Vieux qui a peut être une idée comment pourrait fonctionner mécaniquement la gravité, mais très difficile à visualiser

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Lun 7 Jan 2013 - 13:00

Le Vieux a écrit:
Ce serait à cause la plasticité du porteur de l'onde.

Bonjour

Pour moi c'est évident Very Happy
ça démontre que le porteur d'ondes se déforme de bien différentes façons
seulement de quoi est-il fait???
La réponse ne sera pas donnée par moi dans l'immédiat Very Happy

PS j'imagine l'étonnement des canards, si je jette une pierre dans la mare et que ça fasse des ondes carrées Very Happy

Blondie qui s'excuse...

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Lun 7 Jan 2013 - 13:15

Salut

Blondie a écrit:
ça démontre que le porteur d'ondes se déforme de bien différentes façons

Et ensuite revient à son état au repos en attendant une autre onde de même fréquence ou de fréquence différente.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)


Dernière édition par Le Vieux le Lun 7 Jan 2013 - 17:27, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2594
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Lun 7 Jan 2013 - 13:43

Salut etbonne annee bonne sante and co Wink
Le soucis des cretes dans les signauxc'est que ca manque de continuite, a moins d'etre dans un probleme a seuil ca va coincer (dans l'analyse de Fourrier des ondes ca doit doner une energie infinie il me semble)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4579
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Lun 7 Jan 2013 - 13:44

blondie a écrit:

PS j'imagine l'étonnement des canards, si je jette une pierre dans la mare et que ça fasse des ondes carrées Very Happy

Blondie qui s'excuse...

flower
Pour sûr qu'ils en choperaient des mammites...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Lun 7 Jan 2013 - 14:03

Salut

Buck a écrit:
dans l'analyse de Fourrier des ondes ca doit doner une energie infinie il me semble)
.

j'ai lu justement qqc la dessus hier de Stephen Hawkings qui disait qu'une énergie infinie était ridicule, mais ne citait pas Fourier, mais un autre qui pensait qu'une masse chauffée émettait dans toutes les longueurs d'ondes en même temps, chacune portant une quantité d'énergie, ce qui si l'on additionne toutes les longueurs d'onde on en arrive à une énergie infinie, c'est Planck qui aurait démontré que ce n'était pas le cas. Je mettrais demain voir même ce soir en copie ce que Stephen Hawking a dit à ce sujet, afin que je ne dise pas de bêtise (je prfère que ce soit une autorité reconnue qui les dise à ma place Razz )

le Vieux qui te souhaite également mes meilleurs vœux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2594
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Lun 7 Jan 2013 - 14:34

merci Wink
A voir en effet ce qu'il en a dit. La physique n'aime pas les infinis en general Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Lun 7 Jan 2013 - 20:22

buck a écrit:
merci Wink
A voir en effet ce qu'il en a dit. La physique n'aime pas les infinis en general Wink
Je ne crois pas, non plus, à l'infini en physique.
Il y a toujours un truc qui fait qu'en pratique ça ne marche pas !
Pour les ondes carrées, ce doit être le temps de Planck qui limite.

Triste pour le gamma d'Albert...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Lun 7 Jan 2013 - 20:30

Le Vieux a écrit:
Salut

Toujours dans l'esprit du sujet si l'univers était plus mécanique que l'on le pensait.
Il est une question que je me pose au sujet de l'onde qu'elle soit acoustique ou électromagnétique. Pour quelle raison la forme d'une onde est plutôt une sinusoïde qu'un trajet en forme de créneaux tel qu'un signal électronique comme celui-ci


Je crois en connaitre la raison, mais j'ai besoin de la confirmation.
Ce serait à cause la plasticité du porteur de l'onde. La vidéo suivante montre assez bien comment fonctionne une onde. accoustique



Le Vieux
Imagine une onde sonore dans l'air, peux-tu imaginer que la compression se fasse en un temps nul et qu'ensuite il reste cette surpression pendant le plat pour ensuite s'inverser en un temps tout aussi nul ?
La fonction sinusoïdale est naturelle (le balancier de l'horloge, par exemple) et ne coûte théoriquement que l'énergie de la première impulsion.
Pour répondre à une autre de tes interrogations, plus le milieu est rigide, mieux l'onde se propage vite.
Voir l'air, l'eau, et l'acier trempé...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Lun 7 Jan 2013 - 20:34

Salut

Citation :
plus le milieu est rigide, mieux l'onde se propage vite.

Il n'existe pas à ma connaissance de milieu ou les molécules n'aient aucune latitude, même l'acier possède une certaines plasticité.

Tiens une question, un métal gelé, est-il meilleur, idem ou moindre conducteur du son ?

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Lun 7 Jan 2013 - 20:36

Salut


Citation :
La fonction sinusoïdale est naturelle

Cela je veux bien le croire, pour moi le balancier serait dans mon modèle le vecteur du son et non le son lui même

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jibus



Nombre de messages : 2607
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Lun 7 Jan 2013 - 20:52


coucou

alors, c'est effectivement un probleme d'infini...

si on prend une analogie electrique par exemple et que l'on essaye d'imaginer une tension carree, passant de +5 volts a -5 volts.

qu'est ce que cela signifie? quand tu as du + 5 volts ca veut dire que, d'un cote de ton systeme, tu as plein d'electrons libres, alors que de l'autre cote non. le fait d'avoir des electrons d'un cote et non de l'autre te donne une difference de potentiel, une tension, de +5 volts.

maintenant, si tu te poses dans le cas ou tu as du -5 volts, ca veut dire que tu as la configuration inverse, c'est a dire que du cote ou tu avais plein d'electrons, tu n'en n'as plus, alors que de l'autre cote tu as plein d'electrons...

pour avoir une onde carree, tu dois passer d'un etat a un autre de maniere instantanee. c'est a dire que, la ou tu avais plein d'electrons, d'un seul coup tu n'en n'as plus, et que la ou tu n'en n'avais pas, d'un seul coup tu en as plein.

physiquement, ca n'est pas possible, les electrons ont besoin de bouger d'un point a un autre, ils n'apparaissent pas soudainement quelque part sortis de nulle part, et ils ne disparaissent pas de quelque part nonplus pour aller dans le neant... et ce trajet, meme si il se fait dans un temps tres court, ne se fait pas en un temps 0 non plus...

et le fait que ca ne soit pas en un temps 0 implique que l'onde carree n'est pas possible...

'jib, qui se demande si il est clair..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Lun 7 Jan 2013 - 21:49

Salut

Citation :
'jib, qui se demande si il est clair..

Oui, c'est clair, je me doute bien que l'instantané n'existe pas et qu'en fait la forme en créneaux si l'on affine suffisamment ou du moins si l'on change d'échelle, l'on obtiendra aussi une sinusoïde qui tendra vers une onde carrée sans jamais l'être.

Merci pour le rappel du balancier, c'est la bonne image, je ne parvenais pas à bien expliquer le fond de ma pensée, le mouvement du balancier est le même que le mouvement de chaque molécule porteuse de l'information ce qui donne cette forme sinusoïdale.

Dans une masse totalement rigide (ce qui n'existe pas dans la nature), en effet une onde pourrait également se propager et même rapidement, puisque ce serait théoriquement instantané. Mais si c'était l’éther, il me semble alors qu'il faudrait une énergie quasi infinie, car la moindre onde devrait mettre en branle l'entièreté de l'univers (ce qui semble ne pas être le cas). D' ou ma conclusion est que la gravité ne peut pas être instantanée dans un modèle mécanique, puisque l'éther n'est pas rigide.


Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Lun 7 Jan 2013 - 23:29

Salut

buck a écrit:

Le soucis des cretes dans les signauxc'est que ca manque de continuite, a moins d'etre dans un probleme a seuil ca va coincer (dans l'analyse de Fourrier des ondes ca doit doner une energie infinie il me semble)

Comme je ne suis pas certain que tu parlais de la même chose, j' ai recopié tout le texte qui en "parlait ? , quel boulot.
C'est donc un extrait du livre de Hawking "une belle histoire du temps"

Hawking a écrit:
Selon les lois en vigueur à l'époque, un corps chaud était censé emettre des ondes électromagnétiques en quantité égale à toutes les fréquences. Dans ce cas, il devrait alors émettre la même quantité d'énergie dans toutes les couleurs du spectre de la lumière visible, ainsi qu'a toutes les fréquences : ondes radio, rayon x, etc. Mathématiquement, dire qu'un corps chaud émet des ondes égales à toutes les fréquences comprise entre 1 et deux millions, ou encore entre deux et trois millions, et ainsi de suite, à l'infini. Admettons que pour toutes ces fréquences la quantité d'énergie rayonnée serait donc de 1+1+1+1+1+..... jusqu'à l'infini. Puisque le nombre d'ondes par seconde est illimité, la somme des énergies serait donc infinie. Si l'on suit ce raisonnement, l'énergie totale rayonnée devrait donc être illimitée. Afin d'échapper à ce résultat évidemment ridicule, le physicien Max Planck suggéra en 1900 que la lumière, les rayons X et autres ondes électromagnétiques ne pouvaient être émis que par paquet discontinus, auxquels il donna le nom de quanta. Un quantum de lumière est aujourd'hui appelé photon. Plus la fréquence de la lumière est élevée, plus la quantité d'énergie qu'elle transporte est importante. C'est pourquoi, bien que les photons d'une couleur donnée, ou d'une fréquence donnée, soient identique, la théorie de >Planck affirme que les photons de fréquences diverses sont différent dans la mesure ou ils transportent des quantités d'énergie différentes. En d'autres termes, selon la théorie quantique, la lumière la plus faible d'une couleur donnée (la lumière transportée par un seul photon) possède une quantité d'énergie dépendante de sa couleur. Parce que la lumière violette a une fréquence deux fois supérieure à celle de la lumière rouge, un quantum de lumière violette transporte deux fois plus d'énergie qu'un quantum de lumière rouge. C'est ainsi que la plus petite quantité possible d'énergie de lumière violette est deux fois supérieure à la plus petite quantité de lumière rouge.
En quoi cela résout-il le problème du corps noir ? La plus petite quantité d'énergie électromagnétique qu'un corps noir puisse émettre à une fréquence donnée est transportée par un photon de cette fréquence. L'énergie du photon étant plus grande à haute fréquence , la plus petite quantité d'énergie émise par un corps noir sera d'autant plus importante que la fréquence sera élevée. A des fréquences suffisamment élevée, la quantité d'énergie transportée par un seul photon sera supérieure à l'énergie disponible dans un corps et, dans ce cas aucune lumière ne sera émise, ce qui met fin à l'hypothèse d'une quantité infinie d'énergie

Le Vieux qui ne fera pas cela tous les jours.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2594
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Mar 8 Jan 2013 - 11:39

en effet ca difere de ce que j'avais en tete, je pensais a une approche analyse du signal ou les decompositions en series de Fourier regnent en maitre Wink qui est une approche mathematqiue des choses.
La Hawking part sur l'energie des photons (d'ailleurs cette partie fait partie de ce sur quoi j'ai bute il y a 2 mois)
Pour revenir a la notion d'infinie, il faut faire la part des choses. c'es infini par rapporta quoi? pour un escargot la vitesse de la lumiere est a l'infini. Un atome est perdu tout seul dans un mm³ de matiere et pourtant dans un transistor qd on met des atomes donneurs ou accepteur dans le silicium la quantites c'est du 1e15 at cm² qu'on injecte, la limite metallurgique des jonctions est a 1e23 at cm³. Bref c'est rapport d'equivalence dans ces cas

Si un inifini intervient c'est aussi parce que il manque aussi un model de representation. La frequence maximale observable n'est pas inini mais est de l'ordre de 1e23Hz correspondant a la coupure GZK dans les sursaut gamma. cette frequence de coupure correspond a l'interaction des photons avec le vide interstellaire qui limite la frequence car le vide deja n'est pas completement vide (1 proton par metre cube) et c'est sans compter les particules imaginaires du vide
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Mar 8 Jan 2013 - 13:39

Salut

Citation :
En effet ça diffère de ce que j'avais en tète, je pensais a une approche analyse du signal ou les décompositions en séries de Fourier règnent en maitre Wink qui est une approche mathématique des choses.

J'aurai du regarder ce que c'était les séries de Fourier, j'aurais vu que cela n'avait pas à voir directement avec l'écrit de Hawking.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2594
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Mar 8 Jan 2013 - 14:37

Salut
Pas de soucis, c'est bien de definir ce dont quoi on parle parfois. Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jibus



Nombre de messages : 2607
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Mar 8 Jan 2013 - 20:24


Le Vieux a écrit:
Je crois en connaitre la raison, mais j'ai besoin de la confirmation.
Ce serait à cause la plasticité du porteur de l'onde. La vidéo suivante montre assez bien comment fonctionne une onde. accoustique

je continue a cogiter la dessus... et, la aussi, un autre argument qui expliquerait plus que les ondes soient sinusoidales en partant de l'origine de l'onde plus que du porteur de l'onde...

ce coup ci avec une onde electromagnetique.

cela dit, cette interpretation du "photon initial" est une interpretation tout a fait propre a moi... je ne sais pas si c'est valide...

d'abord, comment marche une onde electromagnetique? en gros, ca se base sur des principes du magnetisme et de l'electricite (d'ou le nom), qui dit que: si il y a une variation electrique, alors il va se creer un champ magnetique qui tentera de compenser la variation electrique et, de la meme maniere, si il y a une variation de champ magnetique, alors il va se creer un champ electrique qui tentera de compenser la variation du champ magnetique.

dans une onde electromagnetique, c'est un phenomene comme ca qui se produit et qui s'auto entretient, le champ electrique varie, ce qui implique que le champ magnetique varie pour tenter de contrer le champ electrique, ce qui implique que le champ electrique va revarier a son tour pour tenter de contrer le champ magnetique, etc, etc...

maintenant, comment se cree un champ electromagnetique (c'est a dire un photon) dans un atome? on a, dans l'atome, un electron qui est sur une orbite. d'un seul coup, a cause d'une perturbation, l'electron change d'orbite. cet electron changeant d'orbite, ca cree une variation de champ electrique, l'electron passe d'une couche A a une couche B, la charge qui se trouvait en A passe en B.

ce passage de A a B n'est pas instantane. comme dans le cas electrique, l'electron ne disparait pas de A pour apparaitre en B, mais il fait un trajet de l'un a l'autre, il lui faut donc un certain temps pour passer d'un point a un autre.

la forme non carree de l'onde obtenue vient donc de l'origine, du fait que, le mouvement initial, ce qui cree l'onde, est le mouvement d'un electron passant d'une couche electronique a une autre, et que ce mouvement n'est pas instantane. du coup, la variation du champ electrique initiale n'est pas carree.. et donc la variation magnetique resultante ne va pas l'etre, etc, etc...

comme je disais, ceci est une interpretation tout a fait propre. en physique je me souviens qu'on nous expliquait qu'un electron passait d'un etat a un autre et, a ce moment la, emettait un photon... mais l'origine du photon s'explique-t-elle bien par le fait que l'electron realise un trajet d'une couche a une autre? c'est ce que j'imagine... mais je n'en suis pas sur..

'jib
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Mar 8 Jan 2013 - 20:27

Le Vieux a écrit:
Salut

Citation :
plus le milieu est rigide, mieux l'onde se propage vite.

Il n'existe pas à ma connaissance de milieu ou les molécules n'aient aucune latitude, même l'acier possède une certaines plasticité.

Tiens une question, un métal gelé, est-il meilleur, idem ou moindre conducteur du son ?

Le Vieux
En principe : Oui.
Sauf éclatement
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Mar 8 Jan 2013 - 20:33

Le Vieux a écrit:
Salut

Citation :
En effet ça diffère de ce que j'avais en tète, je pensais a une approche analyse du signal ou les décompositions en séries de Fourier règnent en maitre Wink qui est une approche mathématique des choses.

J'aurai du regarder ce que c'était les séries de Fourier, j'aurais vu que cela n'avait pas à voir directement avec l'écrit de Hawking.

Le Vieux
Tu as le développement en série de Fourier (une fondamentale plus tout une série d'harmoniques), pour tout phénomène périodique, et pour ceux qui ne le sont pas la transformée du même.
Tout signal est donc une série limitée ou infinie de sinusoïdes.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Mar 8 Jan 2013 - 20:52

Anthracite a écrit:
Le Vieux a écrit:
Salut

Citation :
plus le milieu est rigide, mieux l'onde se propage vite.

Il n'existe pas à ma connaissance de milieu ou les molécules n'aient aucune latitude, même l'acier possède une certaines plasticité.

Tiens une question, un métal gelé, est-il meilleur, idem ou moindre conducteur du son ?

Le Vieux
En principe : Oui.
Sauf éclatement
C'est pourquoi, les anciens pensaient que l'éther avait une rigidité infinie, mais ne pas s'opposer au mouvement des masses y circulant.
Mais, c'est vrai, ils pensaient matière et pas champ, comme celui de Higgs par exemple.
Il faut dire qu'un champ en supportant un autre devait être une idée inconvenante à l'époque.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Mar 8 Jan 2013 - 21:03

Salut

Citation :
C'est pourquoi, les anciens pensaient que l'éther avait une rigidité infinie, mais ne pas s'opposer au mouvement des masses y circulant.

c'est ce que j'avais également pensé un moment, mais la forme de l'onde m'a donné à penser qu'il en était autrement, de plus, sauf erreur de ma part, un éther rigide et porteur d'onde, toute onde devrait faire vibrer l' entièreté de l'univers, d'ou sans doute une quantité d'énergie en rapport avec la taille de l'univers

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Mar 8 Jan 2013 - 22:38

Citation :
c'est ce que j'avais également pensé un moment, mais la forme de l'onde m'a donné à penser qu'il en était autrement, de plus, sauf erreur de ma part, un éther rigide et porteur d'onde, toute onde devrait faire vibrer l' entièreté de l'univers, d'ou sans doute une quantité d'énergie en rapport avec la taille de l'univers
Eh bien non, pas plus (ni moins) qu'actuellement, la règle de l'atténuation avec le carré de la distance joue dans les deux cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jibus



Nombre de messages : 2607
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    Mer 9 Jan 2013 - 1:13


enfin bon, un truc que mon explication sur l'emission des photons ne prend pas en compte c'est que, dans le cas de l'atome au repos, l'electron est en mouvement perpetuel autour du noyau...

dans ce cas la, la charge electrique etant toujours en mouvement, ca devrait emettre en continu des ondes...

'jib, perplexifie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)    

Revenir en haut Aller en bas
 
forme sinusoïdale de l'onde (accoustique&électromagnétique)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Un propulseur électro-magnétique
» Les pollutions électro magnétique
» Les ondes du cerveau
» Comète Shumacher-Levy
» [géobiologie]Appareils électroniques de détection

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Physique-
Sauter vers: