FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
AuteurMessage
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Jeu 13 Déc 2012 - 23:11

Le Vieux a écrit:
Salut

d'autant que jusqu’à nouvel ordre, on n'a pas trouvé de polarité à la gravitation à moins qu'elle soit dépositaire d'une infinité (ou presque) de polarité.

Le Vieux

Pas de polarité, mais on tombe bien dans le sens moindre gravité vers plus de gravité.
Autrement dit, on ne tombe pas dans un champ de gravitation uniforme (ou dans une courbure, comment dire ? Droite ? Suspect )
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Jeu 13 Déc 2012 - 23:16

buck a écrit:
ca me permet de ne pas avoir d'infini intervenant (et evite de parler de limite Wink ) et comem a priori la consommation de matiere se faisant de maniere tangentielle par le trou noir, ca evite de se poser la question de que devient la matiere une fois passe le rayon. Mais peut poser un pb pour expliquer la fuite d'information predit (seulement predit??) par Hawking
Oui, mais il me semble que si par les effroyables pressions régnant au centre d'un trou noir, celui-ci se ratatine, on ne le verrait pas.
Aucune différence au point de vue de son horizon.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6070
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Ven 14 Déc 2012 - 10:50

Salut

Citation :
Pas de polarité, mais on tombe bien dans le sens moindre gravité vers plus de gravité.
Autrement dit, on ne tombe pas dans un champ de gravitation uniforme (ou dans une courbure, comment dire ? Droite ? Suspect )


Oui, toit à fait, j'avais pensé à une figure un peu sous forme d'épluchure d'oignon, dont les épluchures plus proche du cœur seraient plus serrées que les périphériques, ce qui expliquerait la déviation d'un rayon lumineux mais pas la gravité en elle même, une simple déformation statique ne peut pas expliquer la gravitation.

Pour continuer sur notre ballon, que se passerait-il si je place une enceinte acoustique sous le ballon ? que va faire notre ballon, comme je n'ai jamais rien vu être attiré par des baffles en fonction, soit qu'il ne se passe rien, ce dont je doute, je pense au contraire que le ballon va avoir tendance à s'élever, les ondes sonores venant du bas vers le haut, ce qui est contraire au principe que je recherche, par contre si je place l'enceinte au dessus du ballon, celui-ci pourrait descendre vers le sol ? Si oui que conclure sur une onde gravitationnelles ? (pour autant qu'il s'agit bien d'ondes)
a) soit que les ondes gravitationnelles, fonctionnent bien du centre de masse vers l'extérieure, mais en inverse un peu comme les lacunes en électronique.
b) soit que les ondes viennent de l'extérieur vers le centre de masse et là aie.... pour l'explication

Il ne fut pas oublier, même si c'est négligeable, la gravité du petit objet attiré par le plus gros, car cette petite gravité doit jouer un rôle, dans mon exemple de ballon avec les enceintes acoustiques, il faudrait également que le ballon émette également une onde sonore pour que l'expérience soit complète.
Peut être avons nous aussi tort de considérer seulement la terre matérielle avec ses 12 756 km de diamètre à l'équateur sans sa gravité, rien ne nous dit que le diamètre de la « masse » terre (ou n'importe quel astre) n'est pas l'univers entier.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6070
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Ven 14 Déc 2012 - 11:57

Salut

Pour illustrer la lévitation par ultrasons

http://www.dailymotion.com/video/x2cpbq_levitation-par-le-son-technologie-o_tech#.UMrpGaz8e9g

Le Vieux


_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
buck



Nombre de messages : 2584
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Ven 14 Déc 2012 - 12:19

difficilement tenable ton explication, si tu tiens compte de non pas un element comme la terre mais rien que le systeme solaire
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6070
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Ven 14 Déc 2012 - 12:28

Salut

Buck a écrit:
difficilement tenable ton explication, si tu tiens compte de non pas un element comme la terre mais rien que le systeme solaire

Je me doute bien qu'il ne s'agit pas de l' Explication, ce serait trop simple, mais plutôt d'éléments dont on devrait peut être, mais seulement peut être tenir compte.

Le Vieux


_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6070
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Ven 14 Déc 2012 - 13:11

Salut

En fait, ce que je tente de faire, c'est d'éliminer les incohérences mécaniques, du moins ce qui me semble incohérent. Je regrette vraiment de ne pas avoir été plus courageux à l'étude comme vous l'avez été, j'aurais peut être pu faire un bon physicien, toutefois, n'étant pas un génie, je me serais sans doute complais dans un certain formalisme qui m'aurait fait perdre ma naïveté.


Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6070
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Ven 14 Déc 2012 - 13:57

salut

buck a écrit:
difficilement tenable ton explication, si tu tiens compte de non pas un élément comme la terre mais rien que le système solaire

Je suppose que tu fais référence au fait que les planètes tournent autour du soleil et que tout tient ensemble ? Il est vrai que mon explication n'en tient pas compte. J'ai utilisé l'idée d'un objet statique parce qu'il me semblait plus difficile de le mettre en mouvement vers le sol plutôt qu'un objet doté d'une énergie cinétique. Je n'ai pas d'explication du pourquoi le soleil tourne sur lui même, je suppose que cela fait partie intégrante du centre de notre galaxie, mais le fait que le centre galactique fait tourner notre étoile ne fait que reporter le problème plus loin. Par contre je pourrais donner une explication mécanique à quelques phénomènes.
J'avais lu au sujet des superfluides, que si l'on créait un tourbillon au centre, l'on constatait la création de plusieurs tourbillons périphérique, cela m'avait interloqué sur le moment, mais par après je me suis que c'était moins étrange qu'il n'y paraissait de prime abord. Ainsi, si le laborantin créait avec son crayon son petit tourbillon dans le super fluide, celui-ci se déplaçant sans presque aucune friction, n'aura qu'en son centre son mini maelström, mais sans presque aucune friction, ne veut pas dire totalement aucune, donc si le récipient est suffisamment large, les bord externes du tourbillon central entrainera en rotation tout comme des roues dentées la matière et l'on obtiendra d'autre tourbillon. Ceci appliqué à notre système solaire, si du moins l'on consent à accepter la présence d'éther qui servira de superfluide , entrainerait donc les planètes en rotation comme de roues dentées le ferait dans une boite de vitesse. Le hic, c'est dans quel sens tourne le soleil ? Car dans mon explication, ils devraient tourner dans le sens inverse

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Ven 14 Déc 2012 - 20:22

Le Vieux a écrit:
Salut

Pour illustrer la lévitation par ultrasons

http://www.dailymotion.com/video/x2cpbq_levitation-par-le-son-technologie-o_tech#.UMrpGaz8e9g

Le Vieux

Pas vraiment plus étrange que celle par un réacteur, une hélice ou magnétique*, dans tous les cas il y a de l'énergie dépensée là ou c'est théoriquement inutile.
Par contre, celle par étagère, une fois l'objet installé, n'en consomme plus.

*Pour la magnétique, avec supraconducteur, une fois instalée, elle n'en consomme théoriquement pas plus que l'éragère.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Ven 14 Déc 2012 - 20:33

Le Vieux a écrit:
Salut

Citation :
Pas de polarité, mais on tombe bien dans le sens moindre gravité vers plus de gravité.
Autrement dit, on ne tombe pas dans un champ de gravitation uniforme (ou dans une courbure, comment dire ? Droite ? Suspect )


Oui, toit à fait, Le Vieux
Mais, ça ouvre des perspectives, un corps tombera d'autant plus vite que le gradient de gravitation est plus grand, et l'inverse!
Donc, il faudrait pouvoir le réduire !

Ce qui fait qu'on en vient à songer que si l'on resserre les lignes de force du champ (un peu comme pour une lampe de poche), on devrait alléger pas mal un objet.
Il "ne reste plus qu'à trouver" un truc qui fasse lentille gravitationnelle.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6070
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Ven 14 Déc 2012 - 20:35

Salut

Citation :
Par contre, celle par étagère, une fois l'objet installé, n'en consomme plus.

Bonne remarque, la gravité non seulement ne consommerait pas d'énergie et au contraire récupère l'énergie que lui donne toutes masses passant dans sa zone, la seule option était dans ce cas la déformation de l'espace qui conduirait toutes masses dans la direction des centres de masse respectifs.

Mais je visualise assez mal le modus operandi d'un système statique, il est à noter que l'aimant fait de même, consomme assez peu d'énergie mais néanmoins attire un objet magnétisable, mais là, nous avons a faire à un système bipolaire, il existe un courant entre les pôles, le système n'est pas statique mais bien dynamique.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6070
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Sam 15 Déc 2012 - 12:54

Salut

Old Man a écrit:
Mais je visualise assez mal le modus operandi d'un système statique,

Tout compte fait, si, il y a moyen, vous me direz si cela pourrait être correct.

Donc, supposons donc une déformation de l'espace parallèle à la surface d'une masse (comme un épluchure), ce qui justifiera me semble t-il la déviation d'un rayon lumineux ou d'un objet qui passerait à proximité, mais en aucun cas, ne pourrait prendre la direction du centre de masse, suivant plutôt les lignes géodésiques, si l'objet a assez d'énergie, il ressortirait de la zone déformée en prenant une autre direction ou alors resterait en suspension dans la zone de l'espace déformé, ce qui ne peut être le cas, cela nous le savons pour le constater tous le jours.

Mettons maintenant des lignes de forces verticales dirigées vers le centre de masse, ce qui justifierait une attraction dirigée vers le centre de masse, mais ces lignes de forces perpendiculaires prisent isolément, seraient-elles à même de justifier la déviation d'un rayon lumineux? sans en être certain, je ne le crois pas. Alors quoi? (note que je ne sais pas plus justifier pour l'instant des lignes de forces verticales sans l'usage d'énergie)

Si nous avons un système statique, il s'agit peut être de la combinaisons des deux ? qu'en penser ?

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Sam 15 Déc 2012 - 22:28

Old Nick,
J'ai pas trop bien capté ce que tu expliques.
Désolé !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Sam 15 Déc 2012 - 22:35

Anthracite a écrit:
Le Vieux a écrit:
Salut

Citation :
Pas de polarité, mais on tombe bien dans le sens moindre gravité vers plus de gravité.
Autrement dit, on ne tombe pas dans un champ de gravitation uniforme (ou dans une courbure, comment dire ? Droite ? Suspect )


Oui, toit à fait, Le Vieux
Mais, ça ouvre des perspectives, un corps tombera d'autant plus vite que le gradient de gravitation est plus grand, et l'inverse!
Donc, il faudrait pouvoir le réduire !

Ce qui fait qu'on en vient à songer que si l'on resserre les lignes de force du champ (un peu comme pour une lampe de poche), on devrait alléger pas mal un objet.
Il "ne reste plus qu'à trouver" un truc qui fasse lentille gravitationnelle.

Bah, fastoche non ?
Ben le jour on aura trouvé ça (ce qui équivaut à redresser, voir inverser la courbure, pour ceux qui aiment) on ne devra même pas expérimenter vu la monstrueuse tornade qui se déclenchera dès le dispositif opérationnel ! Twisted Evil
On en vient à songer qu'il ne vaut mieux pas...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6070
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Dim 16 Déc 2012 - 14:35

Salut

Citation :
Old Nick,
J'ai pas trop bien capté ce que tu expliques.
Désolé !

pas de soucis, de toutes manières je suis tombé dans un cul de sac.

En fait, j'ai tenté de trouver une solution qui ne consomme aucune énergie en tablant sur la structure même de l' espace, cette structure aurait, selon mon idée, servit de guide à tout objet passant dans son champs, un peu comme des rails qui amène le train à la gare. La courbure de l'espace en effet résout le problème de la déviation d'un rayon lumineux qui suit cette courbure, mais en aucun cas ne peut justifier la gravité elle même, seulement une mise en évidence du champs gravitationnel.

Ceci dit, après réflexion, il m'apparait aussi impossible d'exclure une forme d'énergie pour faire fonctionner la gravitation, et en même temps,, il m'apparait tout aussi impossible à une masse de perdre constamment de l'énergie sans que cette masse diminue, ou du moins sans la récupérer d'une manière ou d'une autre.
- L'idée de l'expansion de l'univers, comme tu l'a cité, ainsi que de tous ses composants est peut être une piste à suivre.
- l'idée que la gravitation pourrait fonctionner comme un aimant, avec une sorte de bipolarité que l'on n'aurait pas encore pu mettre en évidence. (à moins de considérer l'éther comme tant un pôle et toute masse comme un autre pôle, mais je sens que cela va être dur à expliquer








_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Dim 16 Déc 2012 - 20:30

Le Vieux a écrit:
Salut

- L'idée de l'expansion de l'univers, comme tu l'a cité, ainsi que de tous ses composants est peut être une piste à suivre.
-
On n’a pas trop le choix :
— ou bien l'univers est en expansion et l'énergie initiale se dilue en fonction du cube du rayon.
— ou c'est le fait de la diminution d'énergie qui fait paraître l'univers en expansion.
En fonction du cube de son rayon apparent.


Le premier cas est en faveur de ce que tu posais comme base (on voit la réalité).
Le second est en faveur de ce qu'on croit voir.
Ça pose le problème de la conservation (ou de la transformation) de l'énergie, mais c'est plus dans le sens de la relativité.
Question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6070
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Dim 16 Déc 2012 - 21:13

Salut

L'idée que l'on puisse se diluer d'une seconde à l'autre ou dans 100 milliards d'années n'est pas vraiment plaisante.

Mais cela expliquerait la possible perte d'énergie par le biais de la gravité de toutes masses.

Il existe 3 autres forces connues, faible, forte et électromagnétique qui teindraient le tout en un ensemble cohérent.
Ceci dit, si cela explique que la gravité peut user de l'énergie néanmoins n'explique pas le mécanisme en lui même de la gravitation.

Le Vieux.

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6070
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Dim 16 Déc 2012 - 21:15

dans le même ordre d'idée, et si la matière noire était de la gravité à l'état pur, celle perdue depuis 15 milliard d'années par toutes les masses de l'univers ?

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Dim 16 Déc 2012 - 22:46

On peut envisager que la gravitation perde de l'énergie pour créer la structure de l'espace.
Note que si l'on a pu réunir les trois autres forces, la gravitation n'a pu l'être jusqu'à présent.

Je crois que pour le magnétisme tu es trop influencé par la belle image du spectre du champ montré avec de la limaille de fer, en réalité, un seul aimant finirait par avoir des lignes de champ, de plus en plus faibles, dans l'univers entier.

On peut d’ailleurs songer que l'énergie absorbée lors de l'établissement d'un courant dans une bobine est la traduction de l'établissement de ce champ.
Énergie qui tend à être restituée à la coupure.
Mais, comme dit plus haut, attention à ne pas amalgamer avec la gravitation.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6070
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Dim 16 Déc 2012 - 23:07

Salut

Citation :
Je crois que pour le magnétisme tu es trop influencé par la belle image du spectre du champ montré avec de la limaille de fer, en réalité, un seul aimant finirait par avoir des lignes de champ, de plus en plus faibles, dans l'univers entier.

j' ais quand même conscience de la limite de portée des champs d'un aimant, surtout qu'elles doivent faire non seulement un aller, mais aussi un retour vers l'autre pôle ce qui en limite la portée alors que la gravité on ne lui connait pas de limite. Et si jamais il en existe une, elle se situe vraiment très loin de la masse qui la produite

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Lun 17 Déc 2012 - 20:52

Le Vieux a écrit:
Salut

j' ais quand même conscience de la limite de portée des champs d'un aimant,
Le Vieux
Hé ! bien tu as mauvaise conscience.

Regarde.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-paul

avatar

Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Lun 17 Déc 2012 - 21:15

Salut,
C'est vrai qu'un champ magnétique, un champ électrique décroissent parcequ'ils sont confiné dans une liaison entre deux pôles, mais un champ électromagnétique qui ne l'est pas a une portée" universelle" puisque nous sommes presque capable de voir le big bang et d'en capter les ondes radio !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6070
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Mar 18 Déc 2012 - 11:01

Salut

Je pense tout de même que le champs magnétique bipolaire ne peut pas être adapté tel quel à la gravité en tant que principe, je conçois bien que la gravité n'est pas une force comparable tout rapport gardé masse/distance avec un simple aimant, mais peut être la compréhension totale d'un aimant pourrait nous donner une piste.
Gardons en dans un coin de notre mémoire pour le moment et l'aimant et le problème énergétique de la gravité, pour se concentrer sur le mécanisme en lui même.
Je constate que ni moi ni personne, n'ait encore réussit à échafauder une seule théorie plausible et satisfaisante sur le mécanisme de la gravité. car en fait, qu'avons nous ?
- 2 masses en présence obligatoire pour que la gravitation s'exprime,
- entre les deux un médiateur pour chaque masse portant l'information de l'endroit du centre de masse, ce médiateur est-il une onde, une particule, ou autre chose, voyez-vous ce quoi pourrait être cet autre chose ?

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
buck



Nombre de messages : 2584
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Mar 18 Déc 2012 - 12:49

Salut
La gravitation s'exprime a partir du moment ou on a une masse (c'est comme la lumiere allumee dans la cave ce n'est pas parce que tu ne la vois pas qu'elle n'est pas allumee Wink ), si une seconde masse arrive une force s'exerce entre elles (de la meme maniere que l'aimant d'ailleurs qui a lui aussi en theorie une portee infinie et on peut assimiler la gravitation a un monopole qu#on desepere de trouver du cote magnetique)
On a un champs de forces avec peut etre un support d'information qu'est el graviton. L'image d'une boule sur un drap dont la planerite est deformee par la boule me semble assez realiste tout du moins pour comprendre, ou l'on a un puis qui attire vers lui tout ce qui passe a portee, ce qui est tres loins peut subir une influence dependant de la deformation (pente du drap a l’endroit de l'objet), et une deformation du drap donnant aussi la deformation des dimensions spatiales et temporelles du a l'elasticite du drap.
Apres qu'est ce que le drap ca reste toujours un objet non quantifie a l'heure actuelle

Desole de ne pas participer autant que je voudrais, et les 3 prochaines semaines ca sera pire jeudi on rentre en France pour les vacances
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6070
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    Mar 18 Déc 2012 - 13:49

Salut

Citation :
c'est comme la lumiere allumee dans la cave ce n'est pas parce que tu ne la vois pas qu'elle n'est pas allumee Wink

Je l'ai indiqué dans l'esprit du Chat de Schrödinger, la lumière dans la cave tu ne sais qu'elle est restée allumée que si tu constates qu'elle est toujours allumée lorsque tu ouvres la porte.

Citation :
Apres qu'est ce que le drap ca reste toujours un objet non quantifie a l'heure actuelle

Je ne vois que deux possibilités,
1) un éther,
2) la gravité elle même

Tiens une question, hier j'ai lu dans pour la science je crois au sujet du boson de Higgs qu'il parlait du champs universel, quelqu'un pourrait t'il me dire de quoi il s'agit ?

Citation :
Desole de ne pas participer autant que je voudrais, et les 3 prochaines semaines ca sera pire jeudi on rentre en France pour les vacances

Dommage, mais pas grave, sauf fin du monde (ou fin du serveur du forum), le sujet sera toujours là dans un mois, en attendant je te souhaite à toi ainsi qu'à Mme et les enfants d'agréables fêtes de fin d'année

Le Vieux





_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?    

Revenir en haut Aller en bas
 
Et si le monde de l'astro physique était mécanique ?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 5 sur 9Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8, 9  Suivant
 Sujets similaires
-
» DE L'ASTRO-PHYSIQUE A LA POLITIQUE : LE TORE
» Le prix Nobel de physique décerné aux inventeurs de l’ampoule LED
» *Prévisions astro 2017*
» recherche d'emploi
» Quelle réalité physique peut-on donner à l'astral, le monde "invisible"?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Physique-
Sauter vers: