FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Sandy

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Sandy   Mer 31 Oct 2012 - 17:05

Bonjour

Je me souviens avoir vu a Paris dans l'attente d'une crue de la seine
des matériaux de construction mis a côté des entrées de métro...
(parpins,ciment...)

Vu aussi a la télé, les bouches de métro de New York, protégées avec des panneaux de contre-plaqué.!!!

Ce vieux métro est inondé, rien de bien surprenant!!!

Pourtant le Ricains sont des gens organisés...Non?

Comprend pas

Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Sandy   Mer 31 Oct 2012 - 20:44

Cela me semple compliqué de mettre des digues autour chaque bouche de métro.
Reste le système de la Nollande, qui protège de la mer, mais pas d'inondations venant de l'intérieur du pays pour cause de déluge.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4682
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Sandy   Mer 31 Oct 2012 - 21:09

Anthracite a écrit:
Cela me semple compliqué de mettre des digues autour chaque bouche de métro.

C'est au contraire très simple ... si c'est prévu à l'avance.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Sandy   Jeu 1 Nov 2012 - 14:39

narduccio a écrit:
Anthracite a écrit:
Cela me semple compliqué de mettre des digues autour chaque bouche de métro.

C'est au contraire très simple ... si c'est prévu à l'avance.
Tu m'expliques ?
Des portes étanches ?

Note que je ne connais pas le métro new-yorkais.

Par contre, pour celui de Bruxelles ce serait pratiquement impossible, il y aurait trop d'autres points de rentrée d'eau.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4682
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Sandy   Jeu 1 Nov 2012 - 15:36

Pas des portes étanches, mais des batardeaux empilables. On en trouve, pour qui sait regarder aux portes de certaines stations du métro parisien et de certains bâtiments en zone inondable. Le principe est simple et certains l'avaient promu pour les maisons situées en zones inondables. Tu installe 2 cornières en U solidement fixées au flan de ton ouverture. Plus une au sol.Tu installe des joints en caoutchouc. Ensuite, tu utilise des batardeaux empilables qui entrent tout juste dans le U. Tu empile les planches pour dépasser le niveau maximum de montée des eaux.

Avant que l'eau arrive, tu obstrue le passage grâce aux batardeaux. C'est le poids de l'eau qui va forcer les batardeaux contre les joints et faire l'étanchéité. C'est mis en place en quelques minutes à l’annonce d'une crue. Certains veulent les rendre obligatoire en zone inondable. Mais, ce n'est efficace que si les parois sont étanches à l'eau et si on traite toutes les ouvertures.





Bien entendu, il faut les mettre en place avant la crue. Si tu habite en zone inondable et que tu est absent de chez toi quand le crue est annoncée ... prépare-toi à éponger à ton retour. Usuellement, on a une indication fiable de la plupart des crues sur 24 heures. Sauf dans les zones où il y a des phénomènes de concentration de bassins versant qui font qu'en moins d'une heure on peut voir de grosses quantité d'eau arriver puis repartir dévastant tout sur leur passage.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Sandy   Jeu 1 Nov 2012 - 16:31

Narduccio a écrit:
Tu installe 2 cornières en U solidement fixées au flan de ton ouverture. Plus une au sol.Tu installe des joints en caoutchouc. Ensuite, tu utilise des batardeaux empilables qui entrent tout juste dans le U. Tu empile les planches pour dépasser le niveau maximum de montée des eaux.
Bonjour
Il me semble avoir vu ces cornières au métro Invalides
un piège pour les talons...c'était peut être autre chose...

Mais les matériaux lourds, c'était a la Concorde,peut-être
le grand collecteur d'égouts en était la cause...

Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4682
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Sandy   Jeu 1 Nov 2012 - 16:51

blondie a écrit:
Bonjour
Il me semble avoir vu ces cornières au métro Invalides
un piège pour les talons...c'était peut être autre chose...

Ce doit être cela. C'est effectivement un piège à talons. A certains endroits, on les recouvre avec une plaque pour éviter les accidents et pour protéger le joint du fond.

Mais, pour certains endroits, on les a automatisés. Il s'agit d'une espèce de volet roulant qui va appuyer sur la cornière horizontale. On ne peut rien mettre sur cette cornière parce que ça dégraderait l'étanchéité.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Sandy   Jeu 1 Nov 2012 - 17:11

narduccio a écrit:
. Mais, ce n'est efficace que si les parois sont étanches à l'eau et si on traite toutes les ouvertures.


Donc pas de passage du souterrain à la surface pour cause de rail, de ballast et de l'alimentation électrique (troisième rail chez-nous).

Merci pour tes explications !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4682
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Sandy   Jeu 1 Nov 2012 - 18:06

Anthracite a écrit:
Donc pas de passage du souterrain à la surface pour cause de rail, de ballast et de l'alimentation électrique (troisième rail chez-nous).

Merci pour tes explications !

C'est faisable. Plus compliqué mais faisable. On a mis hors-eau l'essentiel de la centrale. Donc la ligne d'accès par le rail. Faudrait que j'aille voir comment c'est fait, mais cela a été fait. Les alimentations électrique peuvent aussi être traitées pour ne pas craindre l'eau. En fait, un câble électrique peut rester sans protection dans l'eau. SI l'eau est très pure, tu pourra même t'en approcher. Si l'eau est conductrice ... tu sera électrisé, c'est tout. Nous avons eu une inondation dans une centrale électrique. Plus d'un mètre d'eau dans la salle des machines. Certaines pompes électriques ont continué à travailler sans aucun problème. C'est lorsque l'eau s'est introduite dans les borniers que la plupart ont flashé. Mais, si les borniers sont étanches, ça marche.

Mais encore une fois, cela se prépare en amont. Plusieurs années avant. Et il faut être exhaustif dans les points faibles. Il suffit à l'eau d'un seul accès pour pénétrer et rien n'arrête l'eau quand elle s’engouffre quelque part.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Sandy   Jeu 1 Nov 2012 - 20:19

Mouais, mais même, sans compter le ballast qui laisse passer l'eau, il faut encore empêcher l'eau de passer le long de trois rails (ou d'une caténaire) donc, peut-être théoriquement faisable, mais pratiquement compliqué.
Même hors tension (on ne peut pas penser que l'eau d'inondation, de plus salée, soit isolante).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4682
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Sandy   Jeu 1 Nov 2012 - 23:26

Anthracite a écrit:
Mouais, mais même, sans compter le ballast qui laisse passer l'eau, il faut encore empêcher l'eau de passer le long de trois rails (ou d'une caténaire) donc, peut-être théoriquement faisable, mais pratiquement compliqué.
Même hors tension (on ne peut pas penser que l'eau d'inondation, de plus salée, soit isolante).

Premièrement, le passage devant être isolé peut être sans ballast, posé sur des plots spéciaux en béton. Il n'en faut pas beaucoup, il suffit d'un seuil d'environ 1 mètre. Ensuite, on peut accepter qu'un peu d'eau rentre, il suffit de la collecter et l'amener à un puisard où elle pourra être rejetée au-dessus de la digue. Et ça coûte nettement moins cher qu'un réseau à l'arrêt pour plusieurs jours le temps de pomper, puis de vérifier l'état de toutes les connections. C'est vrai; avant, çà coute toujours trop cher; après, on se dit que c'était presque donné. COmbien coûte un jour de perte d'exploitation ?

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4583
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Sandy   Ven 2 Nov 2012 - 8:08

[quote="narduccio"]
Anthracite a écrit:
COmbien coûte un jour de perte d'exploitation ?
Ne pas oublier le prix du nettoyage...
Pour un réseau de transport, la garantie de reprendre l'exploitation sans risque repose sur un nettoyage exhaustif, donc couteux.

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4682
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Sandy   Ven 2 Nov 2012 - 13:13

[quote="lgda"]
narduccio a écrit:
Anthracite a écrit:
COmbien coûte un jour de perte d'exploitation ?
Ne pas oublier le prix du nettoyage...
Pour un réseau de transport, la garantie de reprendre l'exploitation sans risque repose sur un nettoyage exhaustif, donc couteux.

SI on fait le total, il y a la perte d'exploitation des jours où c'est inondé, plus la perte d'exploitation des jours où l'on procédera à la vidange, puis au nettoyage. Et éventuellement, des jours où l'on fera fonctionner les métros à vitesse réduite parce qu'on a anticipé l'ouverture et qu'on veut prendre aucun risque. Plus le coût du nettoyage. Plus éventuellement la perte d'image et les gens qui vont plus prendre de métros pendant un moment parce qu'ils auront vu des photos de galeries inondées et que ça va leur faire peur.

Bref, l'un dans l'autre, on regrette toujours après de ne pas avoir pris les précautions qu'il fallait.

Le coté positif, c'est que maintenant on sait où il faut traiter puisqu'on a vu par où l'eau est passée.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Sandy   Ven 2 Nov 2012 - 20:36

[quote="narduccio"]
lgda a écrit:
narduccio a écrit:
Anthracite a écrit:
COmbien coûte un jour de perte d'exploitation ?
Ne pas oublier le prix du nettoyage...
Pour un réseau de transport, la garantie de reprendre l'exploitation sans risque repose sur un nettoyage exhaustif, donc couteux.

SI on fait le total, il y a la perte d'exploitation des jours où c'est inondé, plus la perte d'exploitation des jours où l'on procédera à la vidange, puis au nettoyage. Et éventuellement, des jours où l'on fera fonctionner les métros à vitesse réduite parce qu'on a anticipé l'ouverture et qu'on veut prendre aucun risque. Plus le coût du nettoyage. Plus éventuellement la perte d'image et les gens qui vont plus prendre de métros pendant un moment parce qu'ils auront vu des photos de galeries inondées et que ça va leur faire peur.

Bref, l'un dans l'autre, on regrette toujours après de ne pas avoir pris les précautions qu'il fallait.

Le coté positif, c'est que maintenant on sait où il faut traiter puisqu'on a vu par où l'eau est passée.
Heu ?
J'ai écrit ça moi ??
Sinon, Nardu n'a pas tort en écrivant qu'il faut faire une étude du blème...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Sandy   

Revenir en haut Aller en bas
 
Sandy
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» L'enfant des plaines. Petit clin d'oeil à Sandy-Loup
» Exposé complet de M. Sandy McDonald-mai 11
» Durée de la panne électrique de NY suite à Sandy
» Sandy-Loup a tout perdu !
» Sandy-Louve qui danse

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Actualités-
Sauter vers: