FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Ven 26 Oct 2012 - 17:49

Yoda a écrit:
Tu sais, quand on en est à parler d'inquisition pour qualifier l'interdiction de fumer dans les avions, c'est parce qu'on a voulu éviter le point Godwin ou faire original en remplaçant le nazisme par une autre comparaison débile. Mais dans l'esprit, le point Godwin est bien atteint...

Bonjour

Tiens, je viens d'apprendre quelque chose Very Happy

Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4682
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Ven 26 Oct 2012 - 18:21

blondie a écrit:
Yoda a écrit:
Tu sais, quand on en est à parler d'inquisition pour qualifier l'interdiction de fumer dans les avions, c'est parce qu'on a voulu éviter le point Godwin ou faire original en remplaçant le nazisme par une autre comparaison débile. Mais dans l'esprit, le point Godwin est bien atteint...

Bonjour

Tiens, je viens d'apprendre quelque chose Very Happy

Blondie flower

Sur de nombreux forums on considère que l'on a atteint le point Godwin quand on commence à parler du nazisme ... Officiant sur des forums d'histoire, je sais que c'est faux. Le point Godwin, c'est quand on traite quelqu'un d'être quelque chose qu'il ne peut pas accepter au plus fort de son être.
Par exemple, lors d'une discussion sur Passion-Histoire, on évoquait les relations hommes-femmes à une certaine période et l'un des participants à dit à un autre que sa position montrait un certain sexisme. Pour des raisons que j'ignore, cela a été le point Godwin de la discussion entre ces 2 personnes. Le second est monté sur ses grands chevaux et les noms d'oiseaux ont volé de part et d'autre. Alors que dans d'autres discussions, on discute du nazisme en confrontant des points de vue antagoniste sans atteindre ce point Godwin.

Le modérateur que je suis a parfois du mal à comprendre pourquoi et quand le point Godwin est atteint. J'ai un très bon exemple; toujours sur PH, dans la section "Histoire du religieux", 2 personnes discutent de la période où l'on discutait de la répartition de la divinité dans la Sainte Trinité. A un moment, le ton monte. L'équipe de modération a relu plusieurs fois le passage incriminé. Pour nous, les 2 personnes disaient la même chose (un un frifrelin près, un quart de poil de cul pour parler trivialement). Mais faut voir comment ils sont montés dans la violence verbale écrite. On a jamais réussi à les calmer ... du coup, on a viré les 2 !

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Ven 26 Oct 2012 - 19:38

narduccio a écrit:

c'est quand on traite quelqu'un d'être quelque chose qu'il ne peut pas accepter au plus fort de son être.
Ça, c'est un truc que je ne pige pas, chacun a le droit d'avoir son opinion sur l'autre et s'il estime, après quelques tentatives d'explications, que cet autre est trop con (opinion qui n'engage que lui) il suffit de se taire...
Au moins, c'est clair et pas mauvais ni pour sa tension ni pour le forum* qu'il fréquente.

* On constate que dès que la situation se complique, injures ou arnaque, une nette et significative baisse de fréquentation...
En général difficilement réversible.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4682
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Ven 26 Oct 2012 - 20:18

Anthracite a écrit:
narduccio a écrit:

c'est quand on traite quelqu'un d'être quelque chose qu'il ne peut pas accepter au plus fort de son être.
Ça, c'est un truc que je ne pige pas, chacun a le droit d'avoir son opinion sur l'autre et s'il estime, après quelques tentatives d'explications, que cet autre est trop con (opinion qui n'engage que lui) il suffit de se taire...
Au moins, c'est clair et pas mauvais ni pour sa tension ni pour le forum* qu'il fréquente.

* On constate que dès que la situation se complique, injures ou arnaque, une nette et significative baisse de fréquentation...
En général difficilement réversible.

Tu a le droit d'avoir ton opinion sur autrui. C'est le fait de l'exprimer qui est en cause, mais surtout avec le fait que cette opinion va à l'encontre des valeurs fondamentales de ton vis-à-vis.

Il faut ses 2 conditions. Traiter quelqu'un qui se pense fondamentalement démocrate de nazi peut toucher quelque chose de sensible. Traiter un néo-gaga de nazi, c'est le flatter. Le premier réagira de manière virulente, le second fera souvent semblant d'être vexé (s'il est là à visage masqué), parfois, il ne réagira même pas.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Ven 26 Oct 2012 - 20:46

Mais comme je ne traite pas les gens de nazi — du moins ceux qui ne le sont pas* Wink — contrairement à ce d'aucuns pourraient croire, à tort et en usant éventuellement d'amalgames, je ne suis pas très inquiêt... Smile

* Note que pour Adolf c'est oui, mais il ne participe plus à aucun forum, j'espère... What a Face
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Sam 27 Oct 2012 - 19:57

narduccio a écrit:
Il faut ses 2 conditions. Traiter quelqu'un qui se pense fondamentalement démocrate de nazi peut toucher quelque chose de sensible
Et j'ai fait cela ??? Suspect
Si oui, je m'en excuse.

Mais j'en serais très étonné.

Même si je disais à "Saddam" que je ne crois pas qu'Allah existe, j'arrêterais vite la discussion si elle prenait un tour aigre !
Ce qui ne m'étonnerait pas trop...
D'un autre côté, j'aurais tendance à amorcer la discussion, au moins une réponse, on ne sait jamais, surtout que c'est d'un éventuel doute que jailli parfois une étincelle de vérité.

Ou ce qu'on croit l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Dim 28 Oct 2012 - 12:04

Bonjour

Je me demande si la signification de nazi est la même suivant les générations.???

Il me semble que pour les ados, c'est abstrait

et pour les moins de 30 c'est synonyme d'intolérance...

et montre un niveau culturel différent que de le fait de traiter le contradicteur "d'enc..."

Embarassed

Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Dim 28 Oct 2012 - 20:31

blondie a écrit:
Bonjour

Je me demande si la signification de nazi est la même suivant les générations.???


Blondie flower
Bien sûr que non, hélas, des vieux trucs du millénaire précédent c'est pas envisageable...
Et pourtant, ne dit-on pas que l'histoire est un perpétuel recommencement ?

Mais quand on voit les restrictions de liberté ne serait-on pas en train de récidiver, de manière plus insidieuse et doucereuse, mais encore plus efficace ?

Encore que chez-nous (?) en Flandre, c'est plus brutal.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7882
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Dim 28 Oct 2012 - 23:38

yoda a écrit:
Steph a écrit:
Laisse-moi rire: la moyenne c'est entre 10 et 20 cigarettes QUOTIDIENNEMENT.
1 chaque dimanche? Ridicule.
Et ? L'espérance de vie est de 80 ans, ça veut dire que personne ne peut mourir avant 50 ?

Aucune importance, les cas particuliers hors-norme ne sont pas pris en compte pour faire les règlements et les lois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Lun 29 Oct 2012 - 13:49

narduccio a écrit:
Le point Godwin, c'est quand on traite quelqu'un d'être quelque chose qu'il ne peut pas accepter au plus fort de son être.
J'aurais plutôt dit : quand on traite une personne ou une opinion par une comparaison absurde et caricaturale.
Le nazi intervient fréquemment, c'est un grand classique de l'amalgame ("si tu ne supportes pas la fumée de cigarette dans un bistrot, c'est que tu veux mettre les fumeurs au four crématoire, nazi !"). Là il y a clairement point godwin (même si ça ne blesse pas l'interlocuteur). Mais si on passe à "si tu ne supportes pas la fumée de cigarette dans un bistrot, c'est que tu veux mettre les fumeurs au bûcher, inquisiteur !" ou "si tu ne supportes pas la fumée de cigarette dans un bistrot, c'est que tu veux mettre les fumeurs au goulag, staliniste !", on a simplement une variante originale sur le même thème. Bizarrement, je vois rarement qui que ce soit crier au point Godwin, alors qu'il y en a si on constate une inspiration historique relative au nazisme dans une oeuvre de fiction. Bref, de l'indicateur d'une conversation qui dérape, le point Godwin est devenu une coupure systématique de toute conversation pouvant amener à parler des horreurs du nazisme. D'ailleurs, à ce sujet, il y a le point Wingod, quand quelqu'un décerne un point Godwin à tort (le pire exemple étant suite à un message sur un suicide au four à gaz...).

Après, je dirais que si on traite quelqu'un de quelque chose qu'il ne peut accepter, ce n'est pas forcément intentionnel ni grotesque. Ensuite, il va être difficile de remettre la conversation sur les rails, c'est sûr, mais bon, si A explique à B que son opinion est sexiste, probablement que A le pense vraiment, peut-être même que l'opinion est vraiment sexiste, et possible que B le prenne très mal et que la conversation dérape. Mais dans les intentions de A et le qualificatif employé, on est très loin d'un A qui utiliserait fasciste, taliban ou inquisiteur pour qualifier B à cause d'une opinion sexiste. Car il est évident qu'à moins d'une idiotie grave, A ne considère pas que B soit ce dont il le qualifie, et que son intention est bien de faire sortir B de ses gonds en le comparant avec quelque chose qu'il n'est pas et ne peut accepter d'être.

Donc je dirais que le point Godwin est plus dans la fausseté manifeste du qualificatif et son emploi dans le but de fâcher l'autre. En général, cela montre que A ne tient plus à discuter avec B, il ne souhaite pas que B défende son point de vue, il ne souhaite pas non plus exprimer son propre point de vue. C'est un désengagement de la conversation, une façon de dire "je ne veux plus parler de ça, donc je te qualifies d'une chose grotesque, ainsi cela montrera que mon opinion est la bonne (car en te traitant de fasciste pour avoir cette opinion, je n'ai plus besoin de défendre la mienne, seul un fasciste pouvant en avoir une différente) et tu t'empêtreras tellement à te défendre de ce dont je te qualifies que tu ne diras plus rien contre ma propre opinion".

D'ailleurs, on notera que dans la discussion actuelle, on est un peu en train de discuter pour savoir si le fait de ne pas vouloir être enfumé dans les avions est uniquement le fait de fervents catholiques brûlant d'envie de passer au bûcher tous les hérétiques, ou si éventuellement on peut être non-croyant et même ne pas vouloir de mal aux hérétiques ni même aux fumeurs, tant qu'il respectent également le droit des non-fumeurs à aller dans les lieux publics sans fumer. Par contre, aucune discussion concernant ceux qui considèrent qu'ils devraient avoir le droit de fumer où ils veulent sans contrainte, eux c'est bon, c'est pas des inquisiteurs, ils sont cleans...

Anthracite a écrit:
Mais quand on voit les restrictions de liberté ne serait-on pas en train de récidiver, de manière plus insidieuse et doucereuse, mais encore plus efficace ?
C'est surtout quand on voit les scores de l'extrême-droite aux élections qui est inquiétant. Parce que concernant les restrictions de liberté, l'extrême-droite est souvent contre - en général ils sont les premiers à hurler au scandale des limitations de vitesse, des amendes pour les crottes de chien ou des interdictions de chasse. Si ça touche à leur électorat, faudrait quand même pas interdire ou sanctionner... la loi, à leurs yeux, c'est pour les immigrés !

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?
» dépénalisation du cannabis ?
» Vers une dépénalisation du Cannabis?
» "Économiquement rentable : comment l'école transforme les élèves en parfaits petits consommateurs" (Aurélie Ledoux)
» Dépénalisation du cannabis: votre avis?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Actualités-
Sauter vers: