FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
AuteurMessage
Steph



Nombre de messages : 7884
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Mar 23 Oct 2012 - 16:21

Non justement, la première cigarette est déjà nocive, activement et passivement.
En buvant modérément on ne fait de mal ni à soi-même ni à son voisin à ce que je sache.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Mar 23 Oct 2012 - 17:54

Bonjour

Connaissez vous la cigarette électronique???

ça se vend très bien actuellement Very Happy

Bientôt le pétard électronique???...

A vous de l'inventer....s'il n'existe pas alien

Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Mar 23 Oct 2012 - 18:43

Steph a écrit:
Non justement, la première cigarette est déjà nocive, activement et passivement.
En buvant modérément on ne fait de mal ni à soi-même ni à son voisin à ce que je sache.
Qu'on boive ou qu'on fume, on se fait plaisir, c'est ça qui est bénéfique. Parce que l'alcool en lui-même n'est à ma connaissance pas bénéfique, ce sont d'autres substances que l'on trouve dans les boissons alcoolisées qui le sont...

Si on se préoccupe de la cigarette dès la consommation irrégulière à faibles doses, devrait-on aussi se préoccuper des barbecues ? de l'encens ?
L'alcool est-il vraiment moins préoccupant alors que le malade alcoolique entre dans une spirale infernale de désocialisation ? Qu'il peut tuer directement ?

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7884
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Mar 23 Oct 2012 - 19:37

Il semblerait bien que ce soit l'alcool en lui-même mais les preuves sont encore ténues. Quoi qu'il en soit l'alcool ne présente pas les mêmes dangers que la cigarette pris à dose modérée et n'entraine pas de dépendance, qui n'est pas la moindre des choses.
Le problème n'est pas l'alcool en lui-même c'est l'image qu'il a dans la société. Boire de l'alcool c'est cool, c'est mature, ca fait dur, un homme un vrai et plus on peut en boire et plus on est un homme. Ca c'est le vrai problème et c'est là que l'effort est à faire.

La cigarette n'oublions pas que ses défauts ne se limitent pas aux formes les plus graves (cancer) mais c'est un facteur potentialisant pour à peu près toutes les morbidités connues et il n'existe pas de dose minimum, l'effet est simplement proportionnel à la consommation.
Aux dernières nouvelles l'encens et les barbecue ne sont pas fumés chaque jours, plusieurs fois par jour et n'entrainent pas de dépendance!
Je ne doute pas que dans le cas contraire ils seraient interdits, l'excès de grillades est déjà déconseillé.

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Mar 23 Oct 2012 - 19:46

Steph a écrit:
Pour l'alcool la question est plus délicate car l'alcool est bénéfique pour la santé, c'est l'excès de consommation qui est nocif!
Tiens tiens! comme on peut changer d'avis en si peu de temps !
En me lisant ? Wink cheers

(
Citation :
comme le sel, les graisses et tout un tas d'autres choses)
Dont l'insuffisance peut nuire gravement à la santé ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Mar 23 Oct 2012 - 19:50

Steph a écrit:
l'excès de grillades est déjà déconseillé.

Stéphane
Comme tous les excès...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Mar 23 Oct 2012 - 21:36

blondie a écrit:
Bonjour

Connaissez vous la cigarette électronique???

ça se vend très bien actuellement Very Happy


Blondie flower
Inoffensive, paraît-il, mais interdite dans les cafés et, je crois, les avions.

Parce que donnant l'illusion qu'on fume là où on ne peut pas...

Assez amusant de la part des ayatollahs antitabac non?

0
Qui se dit que l'inquisition aurait encore de beaux jours devant elle...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7884
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Mer 24 Oct 2012 - 9:32

He oui j'ai appris un tas de choses sur ce forum et j'espère que ca va continuer durer Cool
Ceci dit je ne suis certainement pas POUR la consommation d'alcool, en fait ce qui me dérange c'est moins le fait de boire de l'alcool que l'association positive qui en est faite en société. Un mec qui est bourré on trouve ca amusant et là est peut-être le vrai problème.
Une autre question avec l'alcool est : quand commencerait-on à interdire? De l'alcool on peut en trouver à des concentrations entre 1 et 90%. Je crois que personne ne niera qu'un bière de 33cl ne peut avoir aucun impact négatif et même un verre de vin par jour semble avoir un impact positif sur la santé. Et c'est sans compter tous les médicaments dont le principe actif est solubilisé dans l'alcool.

Dans notre société un manque de sel et de graisse est pratiquement impossible et je ne pense pas que cela puisse gravement nuire à la santé même si je suis d'avis qu'un milieu est toujours préférable aux extrêmes.

Les excès sont tous à éviter: là on parlait surtout du fait que certaines choses sont déjà néfastes avant d'être excessives.

Pour la cigarette électronique je suis réservé: je connais 2 personnes qui l'ont essayée et ca n'a pas duré très longtemps. Il faudrait voir les statistiques mais le meilleur moyen d'arrêter est certainement de ne pas commencer :-)



Dernière édition par Steph le Mer 24 Oct 2012 - 9:42, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Steph



Nombre de messages : 7884
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Mer 24 Oct 2012 - 9:42

Anthracite a écrit:
Steph a écrit:
l'excès de grillades est déjà déconseillé.

Stéphane
Comme tous les excès...

Bof bof, phrase un peu bateau.
Personne n'est mort d'avoir consommé trop de salades, de pommes ou de pain complet.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6097
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Mer 24 Oct 2012 - 9:52

Salut

Steph a écrit:
Personne n'est mort d'avoir consommé trop de salades, de pommes ou de pain complet.

Peut être parce que ceux qui en ont abusé ne sont plus là pour le raconter. Wink

Le Vieux


_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Mer 24 Oct 2012 - 14:34

Steph a écrit:
Aux dernières nouvelles l'encens et les barbecue ne sont pas fumés chaque jours, plusieurs fois par jour et n'entrainent pas de dépendance!
Le problème est donc bien dans la quantité... La dépendance n'arrivant pas avec une cigarette le dimanche après le repas.

Anthracite a écrit:
Assez amusant de la part des ayatollahs antitabac non?

0
Qui se dit que l'inquisition aurait encore de beaux jours devant elle...
A ma connaissance personne ne propose de passer les fumeurs sur le bûcher... L'excès dans les comparaisons douteuses est déconseillé, non ?


Steph a écrit:
Les excès sont tous à éviter: là on parlait surtout du fait que certaines choses sont déjà néfastes avant d'être excessives.
et
Steph a écrit:
Personne n'est mort d'avoir consommé trop de salades, de pommes ou de pain complet.
Alors, faut éviter ou non les excès de salades, de pommes et de pain complet ?

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7884
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Mer 24 Oct 2012 - 16:28

yoda a écrit:
Steph a écrit:
Personne n'est mort d'avoir consommé trop de salades, de pommes ou de pain complet.
Alors, faut éviter ou non les excès de salades, de pommes et de pain complet ?

Oui, mais c'est nettement plus anodin que les excès de tabac et d'alcool.
(je citais Anthracite)


Dernière édition par Steph le Mer 24 Oct 2012 - 16:37, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Steph



Nombre de messages : 7884
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Mer 24 Oct 2012 - 16:35

yoda a écrit:
Steph a écrit:
Aux dernières nouvelles l'encens et les barbecue ne sont pas fumés chaque jours, plusieurs fois par jour et n'entrainent pas de dépendance!
Le problème est donc bien dans la quantité... La dépendance n'arrivant pas avec une cigarette le dimanche après le repas.

Laisse-moi rire: la moyenne c'est entre 10 et 20 cigarettes QUOTIDIENNEMENT.
1 chaque dimanche? Ridicule.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Mer 24 Oct 2012 - 17:11

Steph a écrit:
Laisse-moi rire: la moyenne c'est entre 10 et 20 cigarettes QUOTIDIENNEMENT.
1 chaque dimanche? Ridicule.
Et ? L'espérance de vie est de 80 ans, ça veut dire que personne ne peut mourir avant 50 ?

Par ailleurs, d'où vient cette moyenne ?
- de tout le monde ? Dans ce cas, aucune cigarette est encore plus ridicule qu'une par semaine, non ? Et pouf, je m'envole dans un nuage de fumée, je n'existe pas !
- des fumeurs ? Le problème, c'est qu'à moins d'une cigarette par jour, on n'est sans doute pas compté comme fumeur... Sinon je réapparais comme fumeuse, j'ai fumé un demi-paquet de mentholées il y a 10 ans et quelques bouffées il y a 20 ans... et du coup c'est la même moyenne que si on compte tout le monde, non ? Je pense que les individus qui n'ont jamais fumé à une seule cigarette de toute leur vie sont assez rares pour ne pas faire bouger la moyenne.

Et si on revient à notre sujet de départ : les fumeurs de cannabis, très nombreux sont ceux qui y touchent à l'occasion seulement...

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Mer 24 Oct 2012 - 18:27

Blondie

Fumer=dents jaunes-haleine douteuse-donne des rides-brule le canapé-encrasse les rideaux
et coûte de +en+cher parait-il
En plus ça pue, pique les yeux et l'odeur de tabac froid c'est l'horreur... affraid

Mais ça fait chic avec un fume cigarettes dans certains lieux Very Happy

Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Mer 24 Oct 2012 - 19:25

blondie a écrit:
Blondie

Fumer=dents jaunes-haleine douteuse-donne des rides-brule le canapé-encrasse les rideaux
et coûte de +en+cher parait-il
En plus ça pue, pique les yeux et l'odeur de tabac froid c'est l'horreur... affraid

Mais ça fait chic avec un fume cigarettes dans certains lieux Very Happy

Blondie flower
Exact !!! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Mer 24 Oct 2012 - 19:47

yoda a écrit:
Anthracite a écrit:
Assez amusant de la part des ayatollahs antitabac non?

0
Qui se dit que l'inquisition aurait encore de beaux jours devant elle...
A ma connaissance personne ne propose de passer les fumeurs sur le bûcher... L'excès dans les comparaisons douteuses est déconseillé, non ?


Parce que c'est, de nos jours, interdit par la loi !


Mais, comme quoi cette affirmation est contournable (pour les nostalgiques) et est d'actualité, certains médecins refusent de soigner les fumeurs (et les obèses !).

On se demande s'ils tentent également de réanimer, si faire se peut, les suicidés frais ?
Après tout, dans leur optique, ils sont également pleinement responsables de leur état !

http://phdobesite.blogspot.be/2012/08/est-ce-quon-peut-refuser-de-traiter-une.html

Mais, il est vrai que c'est plus facile et gratifiant de "guérir" des personnes saines aptes à subir l'ablation d'un organe, pas vraiment indispensable à leur survie...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Mer 24 Oct 2012 - 19:53

Steph a écrit:
mais le meilleur moyen d'arrêter est certainement de ne pas commencer :-)

Argument imparable ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Mer 24 Oct 2012 - 19:56

Le Vieux a écrit:
Salut

Steph a écrit:
Personne n'est mort d'avoir consommé trop de salades, de pommes ou de pain complet.

Peut être parce que ceux qui en ont abusé ne sont plus là pour le raconter. Wink

Le Vieux

Ouais, Very Happy il paraît qu'on peut être accro à l'eau...

Citation :
Même si physiquement la jeune femme se sent bien, les médecins s'accordent pour dire que l'hyper-hydratation peut être dangereuse, voire mortelle. En effet, à cause de l'eau, les cellules peuvent gonfler et exploser.
À prendre au premier ou au énième degré, mais le problème semble réel !

http://fr-ca.etre.yahoo.com/cette-femme-est-accro-a-l-eau.html
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PtitGG

avatar

Nombre de messages : 1210
Age : 39
Localisation : Au pays de la Rosette
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Jeu 25 Oct 2012 - 6:35

la sensation de soif de cette femme est elle physique ou psychologique? Telle est la question
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6097
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Jeu 25 Oct 2012 - 9:24

Salut

Ptitgg a écrit:
la sensation de soif de cette femme est elle physique ou psychologique? Telle est la question

De mon expérience personnelle, je dirais physique. Ainsi, il m'est arrivé de rouler en vélo assez longtemps sans m'hydrater suffisamment et après avoir bien suer, lorsque j'arrive à la maison ou parfois même toujours en route, je ne parviens plus à étancher ma soif si je dépasse un certain stade, je dois me faire violence de ne plus boire car je sens bien que cela ne va plus

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Jeu 25 Oct 2012 - 14:26

Anthracite a écrit:
Parce que c'est, de nos jours, interdit par la loi !
Ben voyons... T'en fais pas, le jour où on aura rétabli l'usage des bûchers, quand les écologistes, les gauchistes et les paresseux seront en cendres, il restera plus grand-monde pour brûler les fumeurs... D'autant plus que, honnêtement, je pense qu'il y a plus de fumeurs qui sont près à incendier les non-fumeurs que l'inverse. Quand on a les poumons encrassés et perdu le sens de l'odorat, on a moins de scrupule à brûler la chair humaine. Cependant, comme les non-fumeurs s’essoufflent moins vite, ils ont des chances d'échapper aux fumeurs à la course...

Citation :
Mais, comme quoi cette affirmation est contournable (pour les nostalgiques) et est d'actualité, certains médecins refusent de soigner les fumeurs (et les obèses !).
C'est un peu étrange le lien que tu donnes, car il concerne un pays sans sécurité sociale (et pas les fumeurs).
Parce que la logique que j'ai entendu jusqu'ici, c'est que comme c'est la société qui paie pour les soins, l'individu devrait faire des efforts pour rester en bonne santé ou assurer lui-même le paiement de ses soins.
Là j'ai un peu du mal à comprendre le médecin, à part la perte de clients patients, je vois pas ce qu'il y gagne. Tant qu'ils paient les soins, c'est leur problème...
Cela dit, si on part de cette logique, je rappelle que dans la plupart des pays du monde, les soins médicaux sont réservés à ceux qui sont assez riches pour les payer. Si c'est de l'inquisition, alors les pauvres seraient les premiers sur le bûcher...
Cependant, ça existe déjà sans le feu, mais avec la famine, le manque de soins etc. ça s'appelle le capitalisme, ça a remplacé l'inquisition. Mais avec les mêmes intentions nobles : la pauvreté étant héréditaire, tuer les pauvres rend les gens plus riches. Aussi sûr que tuer les hérétiques les préservait de l'enfer !
Et ce problème, c'est franchement plus réel que tes fantasmes sur les fumeurs qui seraient tués par des inquisiteurs...

Citation :
On se demande s'ils tentent également de réanimer, si faire se peut, les suicidés frais ?
Après tout, dans leur optique, ils sont également pleinement responsables de leur état !
Et si les médecins réanime un suicidé, tu vas râler parce qu'on les prive de leur droit à se donner la mort. L'inquisition aussi pour eux ?

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Jeu 25 Oct 2012 - 19:27

Bof, un dernier essai (je n'ai plus grand-chose à prouver ici) de discussion posée et raisonnable...
Wink
— Les médecins qui refusent de soigner les fumeurs, il y en a aussi en France qui a, je crois, une sécurité sociale ?
— Je n'ai pas très bien compris ton amalgame avec les poumons encrassés. Smile
Mais ce devait être de l'humour non ?
— Je ne pense pas que je râlerais, le rôle des médecins étant de tenter de soigner les gens.

Tiens, propos n'ayant rien à voir avec ce qui est dit précédemment, je le souligne et scoop : il paraît que le cannabis rend idiot de manière permanente, d'après S&V et que même si l'on arrête, ce n'est pas réversible. No Sad
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Jeu 25 Oct 2012 - 21:04

Le Vieux a écrit:
Salut

De mon expérience personnelle, je dirais physique. Ainsi, il m'est arrivé de rouler en vélo assez longtemps sans m'hydrater suffisamment et après avoir bien suer, lorsque j'arrive à la maison ou parfois même toujours en route, je ne parviens plus à étancher ma soif si je dépasse un certain stade, je dois me faire violence de ne plus boire car je sens bien que cela ne va plus

Le Vieux
Peut-être a-t-elle les glandes salivaires un peu fainéantes ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2135
Age : 39
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   Jeu 25 Oct 2012 - 22:34

Anthracite a écrit:
Bof, un dernier essai (je n'ai plus grand-chose à prouver ici) de discussion posée et raisonnable...
Tu sais, quand on en est à parler d'inquisition pour qualifier l'interdiction de fumer dans les avions, c'est parce qu'on a voulu éviter le point Godwin ou faire original en remplaçant le nazisme par une autre comparaison débile. Mais dans l'esprit, le point Godwin est bien atteint...

Citation :
Les médecins qui refusent de soigner les fumeurs, il y en a aussi en France qui a, je crois, une sécurité sociale ?
Techniquement non, mais il y en a qui aimeraient bien le faire (ou plus exactement, qu'ils ne soient plus remboursés par la sécu). Ce qui se "justifie" par le fait que les soins sont payés par tous, mais que le malade l'a "bien cherché". On avait eu une discussion à ce sujet avec Thunderbird. Le problème, c'est qu'en poussant le raisonnement, on ne soigne pas non plus les malades du sida, sauf s'ils ont été contaminés par un viol ou une transfusion.
Par contre, je ne comprends pas trop la position du médecin aux USA, puisque les soins apportés à l'obèse sont payés par l'obèse... A moins qu'il exerce dans un hôpital public, et là ça se comprendrait vu la mentalité de la population.

Citation :
— Je n'ai pas très bien compris ton amalgame avec les poumons encrassés. Smile
Mais ce devait être de l'humour non ?
C'était de l'humour, mais je vois pas trop en quoi c'est choquant de dire que les fumeurs ont des problèmes de souffle...

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?   

Revenir en haut Aller en bas
 
Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3  Suivant
 Sujets similaires
-
» Dépénalisation du cannabis : économiquement rentable?
» dépénalisation du cannabis ?
» Vers une dépénalisation du Cannabis?
» "Économiquement rentable : comment l'école transforme les élèves en parfaits petits consommateurs" (Aurélie Ledoux)
» Dépénalisation du cannabis: votre avis?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Vie :: Actualités-
Sauter vers: