FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Eolienne: quelques calculs

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
AuteurMessage
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Sam 2 Fév 2013 - 19:16

Bonjour

C'est un beau projet

Mais pour stoker l'énergie, il me semble a premiére vue que c'est bien compliquer les choses...
Pourquoi pas:
Sur le sec
Lever des bloques de bétons pendant la période de production du courant et en récupérer l'énergie
en cas de besoins Very Happy
Perte d'énergie avec les frottements?
Voir avec Monsieur l'Ingénieur

Avantages:pas d'ile a construire, hors d'eau, maintenace facile....

Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Sam 2 Fév 2013 - 20:52

Je n'ai pas vu de blocs...
Mais, j'ai sans doute mal lu.

Oui, pomper de l'eau en hauteur pour en récupérer ensuite l'énergie potentielle est une bonne idée
bien que le rendement ne soit pas terrible...

On peut améliorer les choses en tenant compte des marées.
Et, finalement, pourquoi ne pas obliger la lune à tourner, comme avant, plus près de la Terre
là on pourrait même se passer d'éoliennes Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Dim 3 Fév 2013 - 21:07

blondie a écrit:
Bonjour

C'est un beau projet

Mais pour stoker l'énergie, il me semble a premiére vue que c'est bien compliquer les choses...
Pourquoi pas:
Sur le sec
Lever des bloques de bétons pendant la période de production du courant et en récupérer l'énergie
en cas de besoins Very Happy
Perte d'énergie avec les frottements?
Voir avec Monsieur l'Ingénieur

Avantages:pas d'ile a construire, hors d'eau, maintenace facile....

Blondie flower
Il faut un nombre indécent de mètres et un poids démentiel pour suppléer à une éolienne, sans parler des frottements !

Pour exemple, par kilo et par mètre, ça doit faire : 2,7 mWh
Faut déjà 100 m et 10 tonnes pour avoir dans les 2,7 kWh, ce qui est très (trop) peu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7860
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Mer 29 Mai 2013 - 12:46

En attendant dans la région les éoliennes poussent comme des champignons!
3 communes sont en train de planifier leur propre parc.
Faut dire que celles qui sont installées tournent bien.
Dimanche en allant courir j'avais 18 éoliennes dans mon champs de vision et chacune tournait à environ 12 tours/min, ca doit produire un max!
Dans le village d'à coté on est en train de construire un parcours de golf et la société de production d'électricité a fait un accord avec eux pour installer 8 éoliennes sur leur terrain, de quoi alimenter tout le village, soit 10 000 personnes environ.

Comme l'a fait remarquer Nardu, cela demande une adaptation du réseau et cela est mis en évidence régulièrement par le producteur d'électricité mais apparemment ce changement est reconnu comme nécessaire et donc financé en priorité.

J'ai fait quelques photos et aussi pris une vidéo à 50m d'une éolienne qui tourne à plein régime pour vous montrer ce que ca donne en terme d'esthétique et de bruit.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Mer 29 Mai 2013 - 19:28

Je viens de lire dans S&V qu'on pouvait réduire par deux les performances des éoliennes pour cause de tourbillons qu'elles engendrent.
D'autre part, j'ai vu à la télé un monsieur qui dit que les nuisances sonores sont bien réelles.
Aussi, suis-je très intéressé par ton avis là-dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7860
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Mer 19 Juin 2013 - 19:46

Salut!

J'ai uploadé 2 vidéos pour vous montrer la campagne environnante et le boucan que font les éoliennes. Baissez le volume de vos écouteurs, c'est épouvantable :-)

http://www.dailymotion.com/video/x1123d1_mov05787_people

http://www.dailymotion.com/video/x1123ef_le-boucan-d-une-eolienne-en-live_people#.UcHf_dhLjTo

Vous remarquerez qu'il y a pas mal de vent, on l'entend souffler dans le micro.
C'était début mai, maintenant les champs ont bien poussé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Mer 19 Juin 2013 - 19:54

Steph a écrit:
Salut!

J'ai uploadé 2 vidéos pour vous montrer la campagne environnante et le boucan que font les éoliennes. Baissez le volume de vos écouteurs, c'est épouvantable :-)

http://www.dailymotion.com/video/x1123d1_mov05787_people

http://www.dailymotion.com/video/x1123ef_le-boucan-d-une-eolienne-en-live_people#.UcHf_dhLjTo

Vous remarquerez qu'il y a pas mal de vent, on l'entend souffler dans le micro.
C'était début mai, maintenant les champs ont bien poussé!
C'est vrai que ça ne semble pas dévastateur comme bruit.
Je ne vais pas pinailler et demander à quelle distance.
Je crois qu'il y a également une exagération chez les "anti"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7860
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Mer 19 Juin 2013 - 20:25

Environ 200m mais sûrement pas plus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Jeu 20 Juin 2013 - 19:45

Apparemment, c'est un bruit assez naturel et pas trop élevé qui sera encore moins perçu quand les champs auront poussé !
Reste à voir si c'est le cas partout, je n'ai pas d'éoliennes dans mon coin et les seules que je croise en voiture parfois sont d'un volume sonore bien inférieur au bruit de la circulation.
Donc à suivre avec tes ou mes oreilles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6090
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Jeu 20 Juin 2013 - 19:57

Salut

Il y en a quelques unes par chez moi, je suis passé plus d'une fois à leur pied et je confirme qu'elle ne font pas plus de bruit que le vent dans les épicéas. (tout près on entend toutefois un petit grésillement électrique, du je suppose à un transfo).

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Ven 21 Juin 2013 - 21:43

Et le bruit du vent dans les arbres est plutôt reposant...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Dim 28 Juil 2013 - 22:07

Le Vieux a écrit:
Salut

Il y en a quelques unes par chez moi, je suis passé plus d'une fois à leur pied et je confirme qu'elle ne font pas plus de bruit que le vent dans les épicéas. (tout près on entend toutefois un petit grésillement électrique, du je suppose à un transfo).

Le Vieux
Note que l'éolienne n'est pas une source ponctuelle de bruit si on peut la considérer comme telle à une certaine distance.
Il est non moins évident que ponctuellement ses divers éléments peuvent engendrer des bruits peu supportables pour ceux qui habitent trop près. ( Où que les éoliennes soient trop près d'où ils habitent).
C'est pourquoi les normes ont été revues.
 
Mais, ce n'est pas ce qui m’inquiète le plus.
Leur rendement dépend de la distance à laquelle elles sont implantées et leur rendement peut varier entre la moitié et le quart de celui prévu, pour cause de tourbillons qu'elles génèrent.
 
Pas graves diront les partisans dont un comptable de mes amis...
Sauf qu'elles ont un coût qui pourrait être multiplié par quatre, plus, initiative de notre gouvernement, une taxe de huit mille euro par an et par pied d'éolinne...
 
ça, après le scandale des panneaux solaire, ce qui finirait par engendrer un prix exsorbitant par Kkwh...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7860
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Mer 7 Aoû 2013 - 11:45

J'ai lu quelques articles scientifiques intéressants sur l'énergie éolienne dont je vous livre une résumé:

1. La capacité totale de l'énergie éolienne terrestre au niveau mondial est de 400 terawatts, soit environ 20x plus que nécessaire pour couvrir la consommation actuelle.
2. La capacité totale de l'énergie éolienne en altitude est de 1800 terawatts
3. Si on produisait la totalité de la consommation actuelle par éolienne terrestre, l'impact sur l'environnement (dû à l'absorption d'énergie/la diminution de la force des vents) serait négligeable.
4. Le bruit des pales est très directionnel. De ce fait, un observateur au pied de la turbine peut ne rien entendre mais quelqu'un qui se trouve à 2km peut ne pas trouver le sommeil (ca c'est nouveau pour moi).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7860
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Mer 7 Aoû 2013 - 14:08

Amusant: sur wikipedia je trouve un texte qui explique qu'alors que l'Allemagne importait plus d'électricité à la France qu'elle n'en exportait en 2011 (avant la fermeture de leurs réacteurs nucléaires), la tendance s'est inversée en 2012 (la France a globalement plus importé de l'Allemagne qu'elle n'en a exporté).
La raison en serait (selon la presse allemande) qu'en hiver l'électricité allemande serait moins chère que la francaise.
http://www.fr-online.de/wirtschaft/energie-frankreich-braucht-deutschen-strom,1472780,21536742.html

C'est quand même moche ca parce qu'un des principaux arguments des pro-nucléaires c'est justement les soi-disant bas prix.

Je lis également que la fermeture de 8 centrales atomiques en Allemagne (représentant 32MWh) fut compensée presqu'en totalité par la baisse des exportations (12TWh) et l'apport des énergies renouvelables (18TWh).
Depuis 2011 et la fermeture de toutes ses centrales nucléaires l'Allemagne reste globablement exportatrice d'électricité.

Je lis encore qu'en Europe on produit trop d'électricité, ce qui conduit à une chute des prix et à une perte de rentabilité pour les producteurs, dont certains veulent fermer des centrales devenues superflues. C'est dingue non?
http://www.sueddeutsche.de/wirtschaft/atomausstieg-stromindustrie-will-kraftwerke-stilllegen-1.1722439

La combustion de gas ou de pétrole produit des quantités phénoménales de produits radioactifs (contenus dans les combustibles) et leur émission n'est tout simplement pas contrôlée!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Mer 7 Aoû 2013 - 19:37

Steph a écrit:
J'ai lu quelques articles scientifiques intéressants sur l'énergie éolienne dont je vous livre une résumé:

1. La capacité totale de l'énergie éolienne terrestre au niveau mondial est de 400 terawatts, soit environ 20x plus que nécessaire pour couvrir la consommation actuelle.
2. La capacité totale de l'énergie éolienne en altitude est de 1800 terawatts
3. Si on produisait la totalité de la consommation actuelle par éolienne terrestre, l'impact sur l'environnement (dû à l'absorption d'énergie/la diminution de la force des vents) serait négligeable.
4. Le bruit des pales est très directionnel. De ce fait, un observateur au pied de la turbine peut ne rien entendre mais quelqu'un qui se trouve à 2km peut ne pas trouver le sommeil (ca c'est nouveau pour moi).
Je suppose que cette énergie veut dire que c'est une puissance disponible correspondant à une année d'utilisation.
Dans ce cas, mieux vaut préciser : 400 térawatts tous les ans.

Ensuite, c'est un beau pari de dire que cela n'entraînera aucune conséquence.
Ça me rappelle les paysans qui courraient avec des fourches après les premiers automobilistes, ce qui a fait bien rire les savants de l'époque...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4656
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Jeu 8 Aoû 2013 - 0:41

Steph a écrit:
Amusant: sur wikipedia je trouve un texte qui explique qu'alors que l'Allemagne importait plus d'électricité à la France qu'elle n'en exportait en 2011 (avant la fermeture de leurs réacteurs nucléaires), la tendance s'est inversée en 2012 (la France a globalement plus importé de l'Allemagne qu'elle n'en a exporté).
La raison en serait (selon la presse allemande) qu'en hiver l'électricité allemande serait moins chère que la francaise.
http://www.fr-online.de/wirtschaft/energie-frankreich-braucht-deutschen-strom,1472780,21536742.html

C'est quand même moche ca parce qu'un des principaux arguments des pro-nucléaires c'est justement les soi-disant bas prix.

Je lis également que la fermeture de 8 centrales atomiques en Allemagne (représentant 32MWh) fut compensée presqu'en totalité par la baisse des exportations (12TWh) et l'apport des énergies renouvelables (18TWh).
Depuis 2011 et la fermeture de toutes ses centrales nucléaires l'Allemagne reste globablement exportatrice d'électricité.

Je lis encore qu'en Europe on produit trop d'électricité, ce qui conduit à une chute des prix et à une perte de rentabilité pour les producteurs, dont certains veulent fermer des centrales devenues superflues. C'est dingue non?
http://www.sueddeutsche.de/wirtschaft/atomausstieg-stromindustrie-will-kraftwerke-stilllegen-1.1722439

La combustion de gas ou de pétrole produit des quantités phénoménales de produits radioactifs (contenus dans les combustibles) et leur émission n'est tout simplement pas contrôlée!




... La réalité est un peu différente. Il se trouve que l'Allemagne se trouve surproductrice en électricité à certains moments. Du coup, elle exporte à bas prix. La différence est compensée par divers mécanismes qui font que le prix de l'électricité pour le consommateur lambda en Allemagne est le double d'en France. En fait, l'Allemagne exporte de l'électricité subventionnée et importe de l'électricité au coût du marché. Ce qui est tout bénèf pour ceux qui importent à bas coût et exportent à prix élevé.

Pour ce qui est de la "surproduction", faudrait-il dire "merci la crise ?". Avant 2007, on prévoyait que les années 2008-2013 allaient être des années très difficile en Europe en ce qui concernait l'énergie. Pourquoi 2013 ? Parce qu'il y avait de nombreux projets de mise en service de centrales thermiques à gaz et à charbon. Justement parce que de nombreux producteurs avaient flairé le filon, une énergie chère => des prix élevés. Si tu veux, tu fouille dans les tréfonds du forum et tu dois trouver un ou deux posts où j'exposais à l'époque cette problématique.

"Grâce" à la crise, il se trouve que l'Europe surproduit ... Et certains prétendent que cela démontre que l'on peut se passer du nucléaire. Mais si demain, l'économie repart, on fait quoi ? Le prix de l'énergie explique aussi en partie le différentiel de croissance entre l'Europe et les Etats-Unis. Si on veut une énergie propre, il faut accepter d'en assumer les conséquences.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nieur



Nombre de messages : 1699
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Mer 28 Aoû 2013 - 20:11

Anthracite a écrit:

Je suppose que cette énergie veut dire que c'est une puissance disponible correspondant à une année d'utilisation.
Dans ce cas, mieux vaut préciser : 400 térawatts tous les ans.
Tiens tu recommences.
400TW sur une seconde (moyennée à l'année).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Mer 28 Aoû 2013 - 20:19

Nieur a écrit:
Anthracite a écrit:

Je suppose que cette énergie veut dire que c'est une puissance disponible correspondant à une année d'utilisation.
Dans ce cas, mieux vaut préciser : 400 térawatts tous les ans.
Tiens tu recommences.
400TW sur une seconde (moyennée à l'année).
Ben oui, quand j'ai raison, je persiste, mais comme ce forum est un lieu d'entre'aides, je veux bien t'expliquer la différence entre énergie et puissance si tu le souhaites. Very Happy 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7860
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Ven 10 Juil 2015 - 9:09

La surproduction d'électricité éolienne de la région du Weinviertel où j'habite se confirme.
On en produit tellement que les bornes de recharge pour véhicules électriques se multiplient dans le coin.
La borne la plus proche, disponible pour 2 autos, est déjà occupée tous les soirs.
Si je décide d'acheter une auto électrique, faudra que j'en trouve une autre Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4567
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Ven 10 Juil 2015 - 9:23

Steph a écrit:
La surproduction d'électricité éolienne de la région du Weinviertel où j'habite se confirme.
On en produit tellement que les bornes de recharge pour véhicules électriques se multiplient dans le coin.
La borne la plus proche, disponible pour 2 autos, est déjà occupée tous les soirs.
Si je décide d'acheter une auto électrique, faudra que j'en trouve une autre  Very Happy
J'ai un peu de peine à voir le lien entre les bornes de recharge et l'électricité éolienne...

Peux-tu expliciter ?

Merci d'avance !

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7860
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Sam 11 Juil 2015 - 18:40

Les bornes publiques sont gratuites pour les utilisateurs mais pas pour le producteur.
Si le producteur peut se permettre de proposer des bornes de recharge publiques gratuitement, c'est parce qu'il n'y perd rien.
Et dans ce cas-ci, il n'y perd rien car la production est de toute facon excédentaire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4567
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Sam 11 Juil 2015 - 21:25

Merci, comme ça c'est plus clair !

Donc les Autrichiens ont trouvé un moyen de stockage somme toute logique et performant. Mieux vaut stocker de cette manière-là que perdre cette énergie.

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4656
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Sam 11 Juil 2015 - 21:37

Steph a écrit:
Et dans ce cas-ci, il n'y perd rien car la production est de toute façon excédentaire.

Pour ce que j'en sais, globalement l'Europe manque plutôt d'énergie et ne souffre pas de capacités excédentaires. Le problème est que l'on ne sais pas stocker l'électricité. Donc, il arrive à certaines heures, ou certains jours que les éoliennes produisent beaucoup d'électricité, plus que le marché local n'est capable d'en absorber. De plus, on s'est rendu compte que le réseau était très mal dimensionné dans certains cas et ne permet pas l'équilibrage entre des zones excédentaires et des zones qui manquent d'électricité. Quand la situation sera normalisée, les producteurs ne donneront plus leur "électricité excédentaire", mais en contrepartie, le prix moyen de l'électricité risque d'être un peu plus bas...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4567
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Dim 12 Juil 2015 - 11:16

narduccio a écrit:
Quand la situation sera normalisée, les producteurs ne donneront plus leur "électricité excédentaire", mais en contrepartie, le prix moyen de l'électricité risque d'être un peu plus bas...
La fin de la gratuité, c'est une "bonne" chose, car cela donne une valeur à la chose consommée, cela induit le début du processus de réduction du gaspillage.
Quant à une baisse du prix, c'est toujours bon à prendre...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4656
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   Dim 12 Juil 2015 - 16:12

lgda a écrit:
Quant à une baisse du prix, c'est toujours bon à prendre...

Dans l'état actuel des choses, cela devrait conduire à une baisse des prix. Mais, il y aura peut-être des décisions prises contre les moyens de production d'électricité que rejettent le plus de GES. Si c'est le cas, sans recours au nucléaire, on verra une raréfaction de l'offre et une remontée des prix. Au mois de juin, le parc électronucléaire français a tourné au maximum de ses capacités. Et pourtant, on a même eu des alertes "situation critique" sur le réseau.

D'accord, un certain nombre de centrales nucléaires étaient à l'arrêt pour rechargement. Et d'autres avaient des limitations de puissance à cause de problèmes de surchauffe des transformateurs de sortie. D'accord, comme il n'y avait pas de vent, les éoliennes ne tournaient pas. Mais, comme il y avait beaucoup de soleil, le photovoltaïque a produit au maximum de ses capacités. Mais, dans le même temps, pour cause de canicules, les clims tournaient aussi au maximum de leurs capacités. Du coup, le réseau a été plus tendu qu'au cœur de l'hiver. Par chance (?!?) certains postes de transformation ont déclenché à cause de la chaleur ... et on a délesté (involontairement) pas mal de clients. Et du coup, on n'a pas eu de black-out généralisé. Mais, on a redémarré tous les groupes thermiques et diesels disponibles ... Et c'était la nuit que la situation était le plus tendue. Comme il n'y avait plus de soleil, le photovoltaïque ne produisait plus. Mais, les gens maintenaient les clims en service pour obtenir des températures fraiches dans leurs chambres à coucher pour pouvoir dormir. Et il n'y avait toujours pas de vent.

Tout cela pour dire que de nombreux facteurs influent sur la disponibilité de la ressource en électricité. Et les prix dépendront de l'équilibre entre l'offre et la demande. Ce n'est pas pour rien que je dit que la meilleure solution c'est l'isolation et la diminution de la consommation.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Eolienne: quelques calculs   

Revenir en haut Aller en bas
 
Eolienne: quelques calculs
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 4Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4  Suivant
 Sujets similaires
-
» Eolienne: quelques calculs
» Apprendre quelques rudiments de breton par la microtoponymie
» quelques champignons
» Mathématiques : nombres et calculs (semaines 1, 2, 3, 4, 5)
» Quelques vérité ou canular du monde

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Physique-
Sauter vers: