FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 steak in vitro

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: steak in vitro   Lun 20 Fév 2012 - 17:51

Bonjour

De différentes sources:

' Le premier steak de viande bovine créé à partir cellules souches vient d'être mis au point par un laboratoire néerlandais. Une technologie qui pourrait être une véritable révolution écologique en bouleversant l'élevage et l'alimentation mondiale.'

Encore de la SF ???

si des usines a viandes remplacent nos prairies... veaux et vaches n'existerons plus que dans les zoos ???

Blondie inquiète

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2595
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: steak in vitro   Lun 20 Fév 2012 - 17:54

soleil vert .. brrrr
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PtitGG

avatar

Nombre de messages : 1210
Age : 40
Localisation : Au pays de la Rosette
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: steak in vitro   Lun 20 Fév 2012 - 21:01

250000€ le steack quand même si je ne m'abuse ... c'est pas encore généralisé!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: steak in vitro   Lun 20 Fév 2012 - 23:16

blondie a écrit:

Bonjour

si des usines a viandes remplacent nos prairies... veaux et vaches n'existerons plus que dans les zoos ???

Blondie inquiète

flower
Bah ! ça évitera de tuer pour bouffer.
Quoi, il n'y aura plus de boeuf ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4778
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: steak in vitro   Mar 21 Fév 2012 - 0:01

Et sauf erreur de ma part, ça ressemble plus à de la saucisse qu'à un steak. L'info est parue, il y a 1 ou 2 mois dans S&V.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7978
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: steak in vitro   Mar 21 Fév 2012 - 11:34

Bof le steak et les cellules en culture ca reste des cellules animales hein.
Le comble c'est que les cellules en culture ont besoin de serum bovin pour vivre! ;-)
Et effectivement le prix risque fort de rester longtemps inabordable.
Buck: tu sais les vaches qui paissent dans les champs péri-viennois se nourrissent probablement depuis longtemps des atomes de grognards défunts. :-)

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel99



Nombre de messages : 1953
Age : 52
Localisation : Est Parisien
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: steak in vitro   Mar 21 Fév 2012 - 12:48

Ce que ça m'inspire ?
"... adieu veau, vache, cochon, couvée ..."

Ce n'est pas de moi. :-)


Michel99, qui se demande si on mettra de la sauce au Prion dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nieur



Nombre de messages : 1699
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: steak in vitro   Mar 21 Fév 2012 - 14:21

Steph a écrit:

Buck: tu sais les vaches qui paissent dans les champs péri-viennois se nourrissent probablement depuis longtemps des atomes de grognards défunts. :-)
Ce qui me fait penser que du coup, rien de ce qu'on mange ne peut être casher / hallal, vu que chaque gramme de nourriture contient forcément un atome de carbone ayant appartenu à de l'homme, du cochon, du dinosaure...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7978
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: steak in vitro   Mar 21 Fév 2012 - 14:35

Nieur a écrit:
Steph a écrit:

Buck: tu sais les vaches qui paissent dans les champs péri-viennois se nourrissent probablement depuis longtemps des atomes de grognards défunts. :-)
Ce qui me fait penser que du coup, rien de ce qu'on mange ne peut être casher / hallal, vu que chaque gramme de nourriture contient forcément un atome de carbone ayant appartenu à de l'homme, du cochon, du dinosaure...

Hé oui!
Tout dépend de l'échelle à laquelle tu t'arrêtes: organe, cellule, molecule, atome, quark...
Peut-être que mon nez tient un peu de la patate et mon gros orteil gauche de la carotte!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: steak in vitro   Mar 21 Fév 2012 - 22:09

Michel99 a écrit:
Ce que ça m'inspire ?
"... adieu veau, vache, cochon, couvée ..."

Ce n'est pas de moi. :-)

Non ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: steak in vitro   Mar 21 Fév 2012 - 22:15

Steph a écrit:
Peut-être que mon nez tient un peu de la patate et mon gros orteil gauche de la carotte!
On ne demandera pas, encore que cela pourrait intéresser Blondie, ici, d'autres précisions.

Note qu'on se dirige dans le domaine homéopathique, il me semble...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: steak in vitro   Mer 22 Fév 2012 - 16:35

Anthracite a écrit:
Steph a écrit:
Peut-être que mon nez tient un peu de la patate et mon gros orteil gauche de la carotte!

On ne demandera pas, encore que cela pourrait intéresser Blondie, ici, d'autres précisions.

Shocked


flower


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: in vitro   Dim 1 Juil 2012 - 11:43

La viande in vitro : cuisine cellulaire

bonjour

Les fermes aux milliers de vaches et le poulet a élevage intensif vont devenir ringards...

Nous sommes sur la bonne voie pour fabriquer de la protéine de manière industrielle Very Happy

De la viande pour tous à meilleur prix et fin du massacre de toutes les bestioles qui garnissent actuellement notre assiette...

Donc:Tout est au mieux, dans le meilleur des mondes Very Happy

Blondie qui n'aimait pas trop la solution "soleil vert'

flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: steak in vitro   Dim 1 Juil 2012 - 11:57

Scusez moi,le lien doit rien vous donner, mais l(article est accessible sur Google

"L’association de défense des animaux PETA a promis 1 million de dollars à la première équipe capable de produire de la viande de poulet synthétique"

flower

J'ai modifié le lien : Narduccio
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4778
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: steak in vitro   Dim 1 Juil 2012 - 16:01

Il me semble qu'on a déjà une discussion sur le sujet. Ça parlais de "saucisses".

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: steak in vitro   Dim 1 Juil 2012 - 18:01

"Aucun message ou sujet ne correspond à vos critères de recherche"

Qui m'dit au sujet de "saucisse" Very Happy

Bon ben tant pis Crying or Very sad

Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4778
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: steak in vitro   Dim 1 Juil 2012 - 18:14

blondie a écrit:
"Aucun message ou sujet ne correspond à vos critères de recherche"

Qui m'dit au sujet de "saucisse" Very Happy

Bon ben tant pis Crying or Very sad

Blondie flower

En cherchant avec l'option google, j'ai trouvé ceci : steak

Et devine qui a été l'initiatrice de la discussion ?

En fait, il y a des annonces différentes dans la presse, mais il s'agit de choses très proches. Si on veut continuer de fournir de la viande à une population nombreuses, il faudra continuer à en produire. Or, la viande est un vrai gouffre écologique. Certains proposent sont interdiction pure et simple pour diverses raisons religieuses, philosophiques, écologiques, ... D'autres constatent que l'être humain a besoin d'une certaine quantité de viande dans son alimentation. Il y a des conséquences sanitaires à la sur comme à la sous-consommation de viande. On pourrait interdire de trop consommer de viande, ce qui résoudrait le problème pour quelques années (mais comment faire). On pourrait aussi produire de la viande à meilleurs coût et avec moins d'impact sur notre environnement. Il y a donc diverses initiatives qui se sont mises en places. Surtout qu'on sait que cela est scientifiquement possible.

Mais, les consommateurs accepteraient-ils de consommer de la viande de synthèse issue de boites de Pétri ?

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: steak in vitro   Lun 2 Juil 2012 - 11:37

Narduccio a écrit:
Et devine qui a été l'initiatrice de la discussion ?

Bonjour Narduccio

En effet je radote et je ne me souvenais pas que cette discussion avait déja été faite en ce lieu, et en début d'année!!! Crying or Very sad

Avec mes excuses

Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4778
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: steak in vitro   Lun 2 Juil 2012 - 11:44

Pas la peine de t'excuser. Cela montre au moins que le sujet t'intéresse. Faudrait peut-être manger un peu plus de poisson. Wink

Moi aussi, le sujet m'intéresse, autrement j'aurais déjà oublié qu'on en a déjà parlé.
Je pense que je vais lier les 2 discussions.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4778
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: steak in vitro   Lun 2 Juil 2012 - 12:00

Ce matin,le texte est déjà difficile d'accès, je l'ai donc copié :
Citation :
La viande in vitro, cuisine cellulaire
Par Isabelle Sorente
La viande in vitro, cuisine cellulaire L’association de défense des animaux PETA a promis 1 million de dollars à la première équipe capable de produire de la viande de poulet synthétique

L’élevage, cette horreur, avait également disparu. Elever, chérir des bêtes pour les livrer ensuite au couteau du boucher, c’étaient bien là des mœurs dignes des barbares du XXe siècle. Le «bétail» n’existait plus. La viande était «cultivée» sous la direction des chimistes spécialistes. En 1943, René Barjavel, dans son célèbre roman Ravage, rêvait-il de viande in vitro?

Soixante-dix ans plus tard, le rêve a quitté la fiction pour entrer sous les hottes à flux laminaire des laboratoires. Au point que l’association People for the Ethical Treatment of Animals (PETA) a offert en 2008 une récompense de 1 million de dollars au premier scientifique capable de dévelop­per de la viande de poulet synthé­tique avant le 30 juin 2012. «La viande de culture pourrait mettre un terme à la souffrance de milliards d’animaux dans les élevages intensifs et les abattoirs», affirme Isabelle Goetz, de PETA France.

Mais, alors que la date limite du concours est arrivée, les cher­cheurs semblent loin d’avoir franchi toutes les étapes préala­bles à une commercialisation. PETA pourrait donc décider de reporter la date butoir, pour encourager les travaux.

Au début des années 2000, un projet de la NASA visait déjà à synthétiser de la viande artifi­cielle, grâce à du tissu musculaire de poisson rouge, pour les cosmonautes en mission de longue durée. Aux Pays-Bas, la recherche sur la viande de synthèse, lancée par l’industriel Willem van Eelen, bénéficie depuis 2004 d’un soutien de 2 mil­lions d’euros du gouverne­ment et mobilise trois universités. Un premier prototype de ham­bur­ger in vitro pourrait être développé dans les laboratoires de l’Université de Maastricht d’ici au mois de novembre par l’équipe de Mark Post, professeur de physiologie vasculaire.

Outre ce projet, d’autres recher­ches sont notamment menées aux Etats-Unis par Nicholas Genovese et au Brésil par le biologiste Vladimir Mironov: avec 9 mil­liards d’habitants dans le monde en 2050, le marché potentiel d’une source alternative de pro­téines animales pourrait s’avérer considérable et motiver les investisseurs.

Pour les défenseurs des animaux, la viande de culture représente un immense espoir. «En plus de mettre un terme à la souffrance animale, elle pourrait résoudre le problème écologique que posent l’occupation des sols cultivables et l’émission de gaz à effet de serre par le bétail», indi­que Isabelle Goetz.

Une étude réalisée par des chercheurs des Universités d’Ox­ford et d’Amsterdam affirme en effet que la viande de culture pourrait réduire de 99% l’occupa­tion des sols et de plus de 78% l’émission des gaz à effet de serre. «Ces chiffres sont toutefois à prendre avec précaution, nous ignorons encore tout des processus d’industrialisation de la future viande in vitro, précise Brigitte Picard, directrice de recherche à l’Institut national de la recherche agronomique (INRA), spécialisée dans le déve­loppement musculaire du bovin. S’il est vrai que 70% des terres arables sont utilisées pour nourrir les animaux, certaines de ces sur­faces ne peuvent l’être que pour l’élevage. Par ailleurs, les prairies sont nécessaires au stockage du carbone. Elles en absorbent environ 500 kg par hectare et par an.»

Mark Post ne remportera pas le prix de 1 million de dollars pro­mis par PETA puisqu’il ne travaille pas sur le poulet mais sur le bœuf. En 2009, les chercheurs néerlan­dais étaient déjà parvenus à cultiver de petits morceaux de viande de 8 mm sur 22 mm et de 0,5 mm d’épaisseur. Alors professeur à l’Université d’Eind­hoven, Mark Post avait mis au point une technique de stimula­tion électrique pour augmenter la taille des cellules musculaires.

En octobre 2011, il lance l’In Vitro Meat Project, destiné à mettre au point un hamburger synthétique et comestible. D’abord les cellules souches sont prélevées par biopsie classique sur un muscle de bœuf. Il s’agit de cellules dites «satellites», locali­sées dans le muscle et capables de proliférer en cas de lésion, par exemple, pour reconstituer le tissu. La prolifération va dans ce cas nécessiter un milieu de culture.

Et c’est ici que les choses se compliquent. Pour nourrir les cel­lu­les, l’équipe de Mark Post, comme les scientifiques qui tra­vaillent sur la régénération mus­culaire, a d’abord utilisé un clas­sique sérum de veau. Ce sé­rum, propice au développement de la fibre musculaire, pourrait poser problème dans une pers­pective de consommation en Eu­rope, où la réglementation inter­dit la viande produite avec des hormones de croissance. Les équipes néerlan­daises s’orientent donc aujour­d’hui vers des milieux de culture synthétique et réflé­chis­sent no­tam­ment à un sérum nutritif à base d’algues.

Pour transformer les cellules musculaires en fibres, l’équipe de Mark Post les arrime ensuite à un «échafaudage» constitué d’un po­ly­mère de glucose et les soumet à des étirements jusqu’à ce que la fibre atteigne une taille suffisante. Le rendement du processus est étroitement lié à la capacité de duplication d’une cellule souche. Trente duplications correspon­dent à un milliard de cellules, soit environ 100 grammes de viande. Avec 50 duplications, un chiffre plausible d’après le biologiste, nous voici à la tête d’un cheptel synthétique de 100 tonnes.

Malgré cette arithmétique im­pres­sionnante, Mark Post n’ima­gine pas la commercialisation de la viande in vitro avant une quinzaine d’années: l’optimisa­tion du milieu et des conditions de culture des cellules reste l’une des principales difficultés.

Pour Brigitte Picard, ces recher­ches soulèvent un enjeu fonda­men­tal, qui tient à la définition même de la viande: «Le terme «viande» est abusif. La viande, son goût et sa consistance ne se rédui­sent pas à du tissu musculaire ni à une équation. Le développement des cellules tient au fonctionne­ment d’ensemble d’un organisme. Le muscle est constitué de fibres, mais aussi de tissu conjonctif riche en collagène, de cellules adipeuses, de vaisseaux sanguins et de l’innervation. Ce qui fait la viande, c’est d’abord la diversité des morceaux.»

Une éventuelle production à grande échelle se heurterait aussi, selon elle, à la nécessité d’avoir recours aux antibiotiques et aux antifongiques lors du processus de fabrication. Brigitte Picard rap­pelle que les cellules souches sont extrêmement fragiles: si elles ne sont pas traitées, elles ne survivent pas. «La viande in vitro, conclut- elle, ce n’est pas de la viande bio.»

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4778
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: steak in vitro   Lun 2 Juil 2012 - 12:13

Voici des avis complémentaires :
Citation :
Trop de viande sur le feu, mais artificielle
Selon le fameux physicien et génétiste Edoardo Boncinelli, la recherche sur la création de viande artificielle a une grande valeur scientifique et pourrait vaincre un jour la faim dans le monde. Il existe actuellement 2 études en Hollande, l’une du professeur Marlk Post qui prétend pouvoir produire un hamburger artificiel dans 6 mois, et l’autre du professeur Henk Haagsman qui a isolé des cellules d’un porc vivant et les cultive dans un bouillon d’autres substances animales. Ces études sont financées aussi bien par des fonds publics que par des fonds privés. D’autres études sont en cours dans diverses nations.

Les avis sur ce type d’expérimentation sont divergents ; selon la Coldiretti, ¾ des italiens s’en préoccupe, alors que Margherita Hack, la fameuse astrophysicienne et végétarienne le voit très positivement.
Dans le futur, il n’y aura pas de ressources suffisantes dans le monde pour produire des aliments pour la population mondiale en croissance, et cette technologie éliminerait ce problème tout en réduisant le fort impact sur l’environnement que cause l’élevage.
Les problèmes soulevés pour la viande artificielle sont : le cout élevé de production, les doutes sur la reconnaissance entre viande artificielle et animale, et la possibilité de la rendre appétible.
In Italie, il y a eu un précurseur de la viande artificielle : Vittorio Raffaele Ursini, qui tenta de produire, dans les années 60, les protéines de la fermentation des hydrocarbures pour l’alimentation animale, sans toutefois obtenir l’autorisation à la vente de la part du Ministre de la Santé.
(22/09/2011, La Gazzetta del Sud)

Ils proviennent d'une revue de veille technique sur l'agro-alimentaire (y'a pleins d'infos qui me paraissent intéressantes ...).
Agrosphères.eu

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6197
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: steak in vitro   Lun 2 Juil 2012 - 12:17

Salut

Citation :
Malgré cette arithmétique im­pres­sionnante, Mark Post n’ima­gine pas la commercialisation de la viande in vitro avant une quinzaine d’années: l’optimisa­tion du milieu et des conditions de culture des cellules reste l’une des principales difficultés.

Ce que je crains dans une telle élaboration, c'est la captation du processus de fabrication par des grandes multinationales et l'on connait les problèmes lorsqu'elle dispose d'un monopole.
Disparition des petites éleveurs, mises au chômage des ouvriers tant agricole que celles des abattoirs, et enrichissement d'actionnaire déjà multimillionnaire.

Le Vieux qui se dit qu'il vaut mieux manger moins de viande que du synthétique


_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4778
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: steak in vitro   Lun 2 Juil 2012 - 12:35

Les investissements initiaux semblent effectivement colossaux. Mais, certains sont à base d'argent public ce qui devrait entrainer un accès plus facile pour les petits producteurs.

Parfois, le diable est dans les détails. Donc, je ne veux pas juger par avance. Quand je lis certains des commentaires ... voici quelque chose qu'on développera dans 20 ou 30 ans, mais on a déjà décrété : «La viande in vitro, conclut- elle, ce n’est pas de la viande bio.»

Il est possible, si c'est bien fait que produire de la viande synthétique, donc non-bio, soit plus favorable pour la planète que de consommer de la viande bio. En fait, plusieurs tenants du bio essayent de convaincre les gens que le bio c'est bon pour la santé. Or, plusieurs études montrent des résultats très mitigés. Le bio est peut-être mieux pour la planète parce qu'on met dans la terre moins de produits chimiques, mais rien ne démontre que le bio est meilleurs pour celui qui le consomme.

En fait, derrière les paroles de certains tenants d'une pureté alimentaire, on voit encore passer certains messages eugénistes de périodes passées.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6197
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: steak in vitro   Lun 2 Juil 2012 - 12:47

Salut

L'impact du bio sur la santé, je ne sais pas, pas plus que le synthétique ou autre.
Ceci , il y aura aussi le problème du gout, comment obtenir une variété de gout aussi différent que celui qui existe dans la nature, le mouton des alpages ne donne pas la même viande que celui qui pait sur des prés salés pas plus que son lait. De même toutes les races bovines ne donnent pas le même gout non plus. mais il est vrai que si c'est pour fournir du steak haché pour de la restauration rapide, qui de toute manière on arrive plus à y distinguer le gout, alors pourquoi pas ?

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: steak in vitro   Lun 2 Juil 2012 - 16:20

=Le Vieux a écrit:
il y aura aussi le problème du goût, comment obtenir une variété de goût aussi différent que celui qui existe dans la nature, le mouton des alpages ne donne pas la même viande que celui qui pait sur des prés salés pas plus que son lait.

Bonjour
C'est pas bien de ne pas faire confiance à nos amis chimistes...
Depuis toujours j'ai déguster des glaces a la fraise sans fraises
comme pratiquement tout.... aromatiser avec de délicieux E23 etc...
Puis,j'imagine sur l'écrant dans un labo,une zolie molécule en 3D
"Tu le met où ton atome???C'est du pré salé et pas des alpages que l'on doit faire"
Tout ça , c'est de la SF et ma glace a la fraise est délicieuse Very Happy
Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: steak in vitro   

Revenir en haut Aller en bas
 
steak in vitro
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» steak in vitro
» Le steak in vitro - A lire!
» Steak de Soja
» [Suisse] Anniversaire : Les grossesses in vitro ne sont plus taboues
» La Fecondation in Vitro a detruit sa famille

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Biologie et Santé-
Sauter vers: