FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 obsolescence programmée

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
AuteurMessage
narduccio



Nombre de messages : 4656
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Dim 12 Fév 2012 - 13:14

@ -Paul, je me méfie de plus en plus des "excellents' reportages scientifiques d'Arte ou de France 5. Par exemple, c'est bien Art qui a fait passer le reportage sur l'évolution programmée alors que de nombreux biologistes criaient au scandale. Ou alors un reportage récent dénonçant la responsabilité de l'aluminium dans des maladies comme alzheimer, alors que depuis 5 ans plusieurs études semblent indiquer que la présence d'aluminium na le cerveau des malades est une conséquence de la maladie et non la cause...

Sans compter que de nombreux documentaires sont des phamplets à charge où on enfonce sans cesse le clous sans instruire un minimum à décharge.

Quant aux ampoules àincandescence à 1000 heures, fait le calcul et tu verra que tu a des ampoules à la maison qui ont déjà fait plus de 100 000 heures. Et oui, 1000 heures de fonctionnement, çà fait environ 40 jours en continu. Par exemple, dans mon ancienne maison, à un moment, pour des histoires d'assurance, j'avais une lampe qui éclairait mon escalier d'entrée pendant toutes les nuits. Ampoule que je ne changeait que touts les 5 à 10 ans ... je te laisse faire le calcul.

Après, la durée de vie d,une ampoule dépend de plusieurs critères. Par exemple, que l'ampoule en verre soit épaisse garanti que l'ampoule soit moins fragile. Elle résistera mieux aux chocs et manipulation. Mais dans le même temps, cela diminue sa capacité à se refroidir, donc augmente le risque de voir l'ampoule claquer si on l'utilise top longtemps en continu. L'épaisseur du verre est donc un compromis entre ces 2 critères en tenanr compte d'un troisième critère : les capacités industrielles. Il faut concevoir des machines capables de créer rapidement des ampoulesavec un taux de rebut le plus faible possible. On oublie souvent que les conditions industrielles limitaient les capacités des objets créés. C'est pour cela que les scientifiques qui avaient besoin de matériel de qualité, le faisaient faire par des artisans spécialisés malgré le coût.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7860
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Dim 12 Fév 2012 - 13:37

Huyustus a écrit:
Je suis effaré de lire de telles sornettes au sujet de la soi-disant obsolescence programmée sur un blog qui se dit scientifique et donc rationnel.
C'est à croire que vous n'avez pas idée de la manière dont un produit industriel de grande consommation est conçu, et que l'indignation à deux balles du consommateur désinformé vous tient lieu de bible, tout comme la sagesse métaphysique du garagiste de quartier.

C'est affligeant.

Avec une telle argumentation tu nous as déjà tous convaincus!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-paul

avatar

Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Dim 12 Fév 2012 - 15:07

narduccio a écrit:
@un reportage récent dénonçant la responsabilité de l'aluminium dans des maladies comme alzheimer, alors que depuis 5 ans plusieurs études semblent indiquer que la présence d'aluminium na le cerveau des malades est une conséquence de la maladie et non la cause...

Quant aux ampoules àincandescence à 1000 heures, fait le calcul et tu verra que tu a des ampoules à la maison qui ont déjà fait plus de 100 000 heures.

Après, la durée de vie d,une ampoule dépend de plusieurs critères. Par exemple, que l'ampoule en verre soit épaisse garanti que l'ampoule soit moins fragile. Elle résistera mieux aux chocs et manipulation. Mais dans le même temps, cela diminue sa capacité à se refroidir, donc augmente le risque de voir l'ampoule claquer si on l'utilise top longtemps en continu. L'épaisseur du verre est donc un compromis entre ces 2 critères en tenanr compte d'un troisième critère : les capacités industrielles. Il faut concevoir des machines capables de créer rapidement des ampoulesavec un taux de rebut le plus faible possible. On oublie souvent que les conditions industrielles limitaient les capacités des objets créés. C'est pour cela que les scientifiques qui avaient besoin de matériel de qualité, le faisaient faire par des artisans spécialisés malgré le coût.

Au sujet de l'aluminium, j'ai pris la peine de consulter quelques sites sérieux, et je n'ai rien trouvé concernant la présence d'aluminium dans le cerveau qui serait une conséquence de
la maladie d'alzheimer,non l'inverse: si tu peux m'indiquer les références ...
En ce qui concerne les ampoules, je n'ai jamais dit que les ampoules actuelles étaient "garanties 1000 heures", mais qu'elles l'avaient été durant l'entre deux guerres, nuance! (les USA avaient dénoncé ce fait en 1920 1930, bis répétitas).
Personnellement, je ne laisse pas un éclairage allumé en permanence, pas plus que les municipalités d'ailleurs (éclairage public éteint le jour)!
Une ampoule qui fonctionne 100 000heures, je n'en ai pas eu personnellement, même celles qui fonctionnent trés peu (combles, ....) sont changées au bout d'une dizaine d'années: nous n'avons pas les mêmes fournisseurs....
Pour ce qui concerne l'épaisseur du verre d'une ampoule, cela ne joue pas sur la capacité de refroidissement (ou démontre moi le contraire), pas plus que cela ne joue sur sa résistance aux chocs, car si cela amène éventuellement un peu de résistance aux chocs faibles, il faudra renforcer la résistance du filament, notamment à chaud (véhicules...).
Pour ce qui concerne la fabrication industrielle, tout dépend de la conception de la chaine de fabrication, on peut tout faire, mais pas au même prix....
La fabrication artisanale n'est pas un critère de qualité: j'ai connu un fabricant de verrerie de chimie à qui nous demandions des fabrications spéciales, oui, mais qui ne s'avéraient pas plus résistantes que la verrerie industrielle! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-paul

avatar

Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Pour Blondie   Dim 12 Fév 2012 - 15:13

En ce qui concerne ta question sur les "dépotoirs" Africains, je cite:

"Greenpeace lance un avertissement dans un rapport publié récemment sur le commerce de déchets électroniques, un phénomène qui, selon l’organisme environnemental, se répand de l’Asie à l’Afrique de l’Ouest et en particulier au Ghana. Des télés et des ordinateurs contenant certains produits chimiques toxiques y aboutissent dans des dépotoirs, où ils sont parfois démontés par des enfants âgés d’à peine cinq ans."

Tu peux trouver des infos sur
http://www.cipaco.org/spip.php?article1815
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4656
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Lun 13 Fév 2012 - 2:12

Si les ampoules avaient été sciemment limitées à 1000 heures, on s'éclairerait encore à la bougie. 1000 heures de fonctionnement, c'est très exactement 41.6666 jours. Si on regarde des vieux films, on voit que dans les pensionnats ou à l'armée, il y avait des lumières qui brillaient toute la nuit, cela voudrait donc dire qu'on les changeait en moyenne tous les 83 jours. Tu ne trouve pas que ça fait vraiment peu ? Et les concierges des grands bâtiments auraient du passer leur temps à changer les ampoules.

Il y a une ampoule qui brille depuis 107 ans. Mais, elle a été fabriquée artisanalement :
Citation :
Les pompiers de la caserne californienne de Livermore ont la même ampoule électrique à filament depuis 107 ans, littéralement. Et elle brille depuis tout ce temps sans discontinuer (hormis pendant 22 minutes où elle a été déménagée depuis le QG n°6 des pompiers en 1979). Cela représente tout de même un petit million d’heures de fonctionnement.

Mais comment expliquer une telle longévité?

Le gardien non officiel de l’ampoule, le pompier retraité Tom Bramell, pense que sa longévité est due à sa fabrication artisanale à l’ancienne. « Je pense que l’ampoule est restée vivante toutes ces années car ceux qui l’ont fabriquée lui ont donné une étanchéité parfaite, empêchant l’air d’entrer dans l’ampoule et de désintégrer le filament de carbone. L’ampoule opère donc dans le vide et ne chauffe pas. Voilà le secret ».
Elle brille depuis 107 ans

Et voilà une partie de la réponse. Si tu veux faire une bonne ampoule, il faut faire une ampoule de verre plus ou moins épais. il faut insérer un filament calibré et aussi constant que possible. Ensuite, il faut y faire un vide poussé. Tout cela industriellement. Il y a toutefois une erreur dans l'article, une ampoule à filament, c'est 90% d'émission en infrarouge et 10% de lumière. Et les infrarouges, ça traverse le vide. Donc, si l'ampoule ne chauffe pas, c'est aussi qu'elle ne doit pas être très puissante.

Pour terminer, dans le reportage, ils disent que les imprimantes sont calculée pour 18 000 impressions. 36 ramettes A4 ! j'ai du être grugé, aucunes de mes imprimantes n'a tenu aussi longtemps. Soit l'encre devenait introuvable, soit des petites pièces en plastique s'usaient et finissaient par lâcher (surtout avec le papier recyclable qu'on trouvait il y a 4 ou 5 ans). Il va donc falloir que je me procure cette imprimante, elle tiendra quelques années de plus que celles que j'ai eu jusqu'à présent.

Et pour ceux qui réclament une critique scientifique : éconoclaste

Citation :
Ce passage m'a irrésistiblement rappelé cette phrase de J.M. Folz, ancien PDG de Peugeot, qui a déclaré un jour "qu'il y a trois façons de se ruiner : le jeu, les femmes et les ingénieurs. Les deux premières sont les plus agréables, la troisième est la plus sûre". Il entendait par là que ce que les ingénieurs aiment concevoir n'est pas toujours ce que les clients désirent, et qu'à trop suivre les ingénieurs, on finit par faire des produits hors de prix et qui n'intéressent pas les clients (ayant dirigé Citroen, il savait de quoi il parlait). Etant donnée la mentalité des ingénieurs dans les années 50, il est fort probable qu'ils n'ont pas apprécié de perdre une partie de leur pouvoir dans les grandes entreprises industrielles au profit des services de design et de marketing, et regretté de ne plus pouvoir fabriquer ce qui leur plaisait. Il est certain que tout le monde, consommateurs et entreprises, y a gagné.

C'est vers la 45ème minute que le reportage nous offre son plus beau moment surréaliste. C'est qu'il y avait une alternative à la consommation jetable caractéristique de nos sociétés modernes; elle se trouvait derrière le rideau de fer. Là bas, on trouvait des ingénieurs soucieux de produire de la qualité, des produits éternels. Une entreprise d'électricité est-allemande avait même conçu une ampoule électrique de bien plus longue durée que ce que l'on trouvait à l'Ouest; dans le bloc communiste, on produisait pour durer. J'ai eu du mal à réprimer mon hilarité, me souvenant des multiples blagues de la RDA, dont les habitants ne manquaient pas de moquer la piètre qualité de leur production nationale (vous savez comment doubler la valeur de revente d'une trabant? En faisant le plein). Je me souviens aussi que la meilleure façon de faire pleurer un habitant des pays de l'Est, à l'époque, était de lui faire visiter un supermarché occidental (expérience vécue). Etrangement d'ailleurs, lorsque le rideau de fer est tombé, la première chose que les allemands de l'Est ont faite a été de se ruer sur les biens de consommation fabriqués à l'Ouest; l'horrible société consumériste leur semblait manifestement plus attrayante que leurs propres produits. Quant aux usines Est-Allemandes, elles étaient tellement efficaces qu'elles ont toutes dû fermer. Le documentaire suggère à demi-mot que les industriels de l'Ouest ont voulu se débarrasser de ces compétiteurs redoutables, peu au fait du grand complot pour obliger les consommateurs à acheter sans cesse.

Citation :
A la fin de ce document manipulateur, complotiste, qui n'explique rien, on se demande comment on en arrive à réaliser une chose pareille. L'explication est en filigrane dans le document, qui nous montre avec des trémolos dans la voix off des conférences sur la décroissance, et qui donne la part belle à Serge Latouche, le grand prêtre du mouvement. On comprend alors que nous ne sommes pas face à une entreprise d'information, mais à une entreprise de morale, selon le concept défini par le sociologue Howard Becker. Le but du documentaire n'est pas d'informer, mais de convertir les mécréants. C'est ce qui conduit la réalisatrice à nous vanter les collants indestructibles, sans une seconde confronter son propre comportement de consommatrice à son discours.

Ce qui est plus étonnant, c'est de voir l'unanimité de la critique journalistique et des responsables d'Arte, qui ont gobé sans sourciller et applaudi à un documentaire qui est une énorme faute professionnelle. De journalistes, de documentaristes, on attend qu'ils nous informent de la façon la plus intègre possible. Que l'objectivité absolue soit impossible à atteindre, soit; mais elle est le standard d'éthique professionnelle qui devrait guider ceux qui nous informent. A préférer les entreprises de morale aux entreprises d'information, il est à craindre que la profession journalistique soit en bonne voie d'obsolescence programmée.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6089
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Lun 13 Fév 2012 - 10:22

Salut

Citation :
Pour terminer, dans le reportage, ils disent que les imprimantes sont calculée pour 18 000 impressions.



La plupart de nos imprimantes de bureaux ont dépassé largement ce nombre d'impression. Certaines édite 3 à 400 pages/jour et ont plusieurs années
de fonction.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-paul

avatar

Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Lun 13 Fév 2012 - 11:13

[quote="narduccio"]
Il y a une ampoule qui brille depuis 107 ans. Mais, elle a été fabriquée artisanalement :
Citation :
Mais comment expliquer une telle longévité?
Le gardien non officiel de l’ampoule, le pompier retraité Tom Bramell, pense que sa longévité est due à sa fabrication artisanale à l’ancienne. « Je pense que l’ampoule est restée vivante toutes ces années car ceux qui l’ont fabriquée lui ont donné une étanchéité parfaite, empêchant l’air d’entrer dans l’ampoule et de désintégrer le filament de carbone. L’ampoule opère donc dans le vide et ne chauffe pas. Voilà le secret ».
.
Ceci n'est pas une réponse motivée, c'est une supputation. Cette ampoule n'est pas la seule, même si c'est la plus connue, il y a une ampoule électrique d'une centrale allemande qui est elle aussi centenaire, cependant dans ce cas, il a été clairement reconnu qu'elle n'avait qu'une puissance de 40 W, quelle est la puissance de l'ampoule américaine ? La longévité est une histoire de statistiques, il y a quelques points qui sortent largement de la courbe de Gauss représentant la longévité!

En ce qui concerne les imprimantes, tu attribue la limitation dde la longévité à l'usure des pièces; il serait donc là encore d'étudier des stats , car la répartition serait trés large dans le cas de pannes dues à l'usure, et plus concentrées dans le cas d'un dispositif limiteur, cependant, seul les fabricants peuvent en disposer, et je doute qu'ils acceptent de les publier !

Citation :
Ce passage m'a irrésistiblement rappelé cette phrase de J.M. Folz, ancien PDG de Peugeot,
Il entendait par là que ce que les ingénieurs aiment concevoir n'est pas toujours ce que les clients désirent, et qu'à trop suivre les ingénieurs, on finit par faire des produits hors de prix et qui n'intéressent pas les clients
.
C'est vrai que les ingénieurs ont changé de vues au cours des 30 glorieuses.
C'est surtout que la manière dont on les considérait a changé, ils ont perdu leur auréole et sont descendus de leur piedestal. De ce fait, ils ont du se soumettre aux contraintes des commerciaux comme le reste de l'entreprise. Quand on a conçu la 2 CV, on a imposé aux clients (à tort ou à raison) un cahier des charges défini par le constructeur, aujourd'hui, ce sont évidemment les désirs du client qui définissent le cahier des charges (il fallait d'ailleurs plusieurs années pour obtenir un véhicule, aujourd'hui, aucune entreprise ne pourrait être pérenne dans ces conditions).
Citation :
C'est vers la 45ème minute que le reportage nous offre son plus beau moment surréaliste. C'est qu'il y avait une alternative à la consommation jetable caractéristique de nos sociétés modernes; elle se trouvait derrière le rideau de fer. Là bas, on trouvait des ingénieurs soucieux de produire de la qualité, des produits éternels. Une entreprise d'électricité est-allemande avait même conçu une ampoule électrique de bien plus longue durée que ce que l'on trouvait à l'Ouest; dans le bloc communiste, on produisait pour durer. J'ai eu du mal à réprimer mon hilarité, me souvenant des multiples blagues de la RDA, dont les habitants ne manquaient pas de moquer la piètre qualité de leur production nationale (vous savez comment doubler la valeur de revente d'une trabant? En faisant le plein). Je me souviens aussi que la meilleure façon de faire pleurer un habitant des pays de l'Est, à l'époque, était de lui faire visiter un supermarché occidental (expérience vécue)
.
La, on est parole contre parole, car il n'y a pas de démonstration objective ni d'un coté ni de l'autre!

Citation :
A la fin de ce document manipulateur, complotiste, qui n'explique rien, on se demande comment on en arrive à réaliser une chose pareille. L'explication est en filigrane dans le document, qui nous montre avec des trémolos dans la voix off des conférences sur la décroissance, et qui donne la part belle à Serge Latouche, le grand prêtre du mouvement. On comprend alors que nous ne sommes pas face à une entreprise d'information, mais à une entreprise de morale, selon le concept défini par le sociologue Howard Becker. Le but du documentaire n'est pas d'informer, mais de convertir les mécréants. C'est ce qui conduit la réalisatrice à nous vanter les collants indestructibles, sans une seconde confronter son propre comportement de consommatrice à son discours
.
Personnellement, je trouve amusant que l'on dénonce la "théorie du complot" en en énonçant un autre !
Very Happy

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6089
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Lun 13 Fév 2012 - 11:29

Salut

Citation :
En ce qui concerne les imprimantes, tu attribue la limitation dde la longévité à l'usure des pièces; il serait donc là encore d'étudier des stats ,

La plupart du temps ce sont toujours les même pièces qui s'usent, le four et les galets d'entrainements, une usure qui me parait tout à fait normale dans notre cas, ce qui n'est pas normal, c'est la difficulté que l'on a à trouver les pièces de rechanges.

Pour les statistiques, il n'y a pas que les constructeurs qui peuvent les donner, mais aussi les firmes indépendantes qui s'occupent de la maintenance du matériel.


Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel99



Nombre de messages : 1953
Age : 51
Localisation : Est Parisien
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Lun 13 Fév 2012 - 12:23

Pour les statistiques, il n'y a pas que les constructeurs qui peuvent les donner, mais aussi les firmes indépendantes qui s'occupent de la maintenance du matériel.
Oui... et les résultats sont parfois... édifiants. :-D

Au boulot, sous les yeux du client.

- Le constructeur : 75% du matériel que vous nous envoyez est déclaré irréparable chez.
- L'indépendant : Oui... et du coup nous avons pris un prestataire externe et le taux est tombé de 75% à 25%.

Je dit pas la tête qu'a fait le client et le changement de couleur du constructeur... parce qu'à chaque irréparable le constructeur, lui, facturais le client.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-paul

avatar

Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Lun 13 Fév 2012 - 13:55

Peut être est ce un complot ? Je plaisante, bien sûr . Amicalement Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6089
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Lun 13 Fév 2012 - 16:13

Citation :
Je dit pas la tête qu'a fait le client et le changement de couleur du constructeur... parce qu'à chaque irréparable le constructeur, lui, facturais le client.

Et que dire lorsque l'on demande une réparation, la réparation coute plus chère que l'achat d'une neuve. heureusement que l'on avait demandé un devis au préalable, et je me demande si une fois on ne nous avait pas dit que le devis était payant et le montant n'étant pas loin de l'imprimante neuve.
Faire réparer une imprimante chère cela vaut le coût, mais en ce qui concerne les petites, il est clair que c'est non, sauf lorsque l'on a un contrat annuel pour l'ensemble du parc
Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4656
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Lun 13 Fév 2012 - 17:08

Quand on regarde de près la stratégie des diverses marques, on note pas mal de différences. Epson, par exemple, a souvent eu des cartouches spécifiques et des pièces spécifiques. Ce n'est que depuis quelques années qu'elle essaye de diminuer le nombre de modèles et d'avoir des cartouches qui marchent pour une famille de modèles. D'autres ont une standardisation plus grande avec soit des imprimantes presque identiques qui ne changent que par les caractéristiques des têtes. Ce qui fait qu'un même galet d'entraînement va pouvoir aller sur plusieurs imprimantes ou alors des têtes qui correspondent à de très nombreux modèles.

Dans tous les cas, cela influe sur le prix des pièces et sur le prix du stockage. Qu'un dépanneurs doive avoir dans sa besace un nombre limité de pièce ou alors qu'il doive venir voir quelle est la pièce qui déconne pour dire au client : "bon, je vais commander la pièce et je reviens vous la changer dans 1 semaine", cela change pas mal de choses pour le client.

Au boulot, nous avons des copieurs canon, certains sont relativement peu utilisés, d'autres sont peut-être un peu trop utilisés. Au début, ils avaient mis des copieurs identiques dans tous les services. Puis, ils ont essayé de globaliser. Comme les copieurs servent aussi d'imprimantes, cela voulait dire pour les service qui font peu de copies de devoir traverser des bâtiments entiers pour aller chercher son impression. Bon, ça entretient la forme des bureaucrates. Wink
Pour autant que je sache, les pièces d'usures sont toujours identiques et le dépanneurs les change régulièrement dans sa maintenance programmée ou incidentelle. Les autres pièces, il faut passer commande.

Quand j'ai travaillé dans un bureau de dessin d'un constructeur automobile (un petit), lors d'un rallye on a appris une donnée essentielle : toujours s'arranger pour que les pièces d'usures soient :
- clairement identifiées. En fait, on sait que les contraintes auxquelles la voiture sera soumise vont entrainer de la casse. On va donc essayer d'amener les contraintes sur certaines pièces qu'on changera systématiquement avant qu'elles cassent.
- facilement accessibles. C'est logique, s'il faut chaque soit démonter la voiture pour changer une petite vis qui concentre trop de contraintes, le jeu n'en vaut pas la chandelle.

En fait, voilà résumé la science des constructeurs de voiture de courses. C'est une très belle école pour ce qui concerne ces histoires de durée de vie. On sait qu'il faut construire la voiture la plus légère possible, parce que le poids est l'un des plus gros ennemis. Mais de nombreux exemples montrent qu'une voiture trop légère ne tient pas la distance. La bonne voiture de course serait celle qui serait exactement calculée pour tomber en rade 1m après son arrivée au contrôle technique. Avec rupture de toutes les pièces en même temps parce que toutes les pièces seraient calculées pour tenir juste le temps nécessaire. Bon, maintenant, il y a des réglementations qui imposent de limiter le nombre de châssis par saison.

Hé bien, c'est la même chose pour pas mal de nos objets. En juste un peu plus compliqué. Je dois acheter un canapé, j'ai en gros 2 options :
- j'achète un canapé mode, pas cher. Il est prévu pour une durée de vie assez courte. Selon l'usage que j'en ferais, il est possible qu'il ne dure que 2 ou 3 ans. Ce fut le cas de la banquette-lit de la chambre d'étudiante de ma fille. Elle a été utilisée pour accueillir sa bande d'ami(e)s dont certains avaient parfois des comportements assez enfantins. Une des lattes du sommier s'est cassée lorsque 2 de ces copains se disputaient une télécommande. Plus, pour qu'elle puisse se coucher chaque nuit. Même si ma fille ne pèse qu'environ 50 kg, cela a finit par user le matelas. Quant elle était plus jeune, elle avait eu une banquette similaire dans sa salle de jeu à la cave. Parfois quelques ami(e)s y ont passé la nuit. Et à l'époque, elles étaient plus légères. La banquette à tenu plus de 5 ans.
- j'achète un produit haut de gamme. En fait, coté prix, si on est aux alentours d'un prix plancher de 200€ pour les banquettes, là on parle de 800 à plusieurs milliers d'euros. Ces produits sont prévus pour durer plus de 5 ans, dans des conditions normales d'utilisations. Certains semblent même conçus pour durer une vie (en gros plus de 20 ans).

Le consommateur que je suis à le choix. Si je ne regarde que coté financier. La dépense nette à court terme va de 200 à 4000 €. Un rapport de 1 a 20. Les canapés à 4000€ ont plus de classe. Mais, je peux opter pour des canapés à 700€ que je changerais tous les 5-6 ans. Je peux aussi opter pour un salon "tendance", que je changerais tous les 3-4 ans.

Dernière chose qu'on oublie souvent. On entend par exemple parler des objets de nos grands mères faits pour durer toute une vie ... En oubliant de parler de l'entretien. Ma mère avait reçu de ses parents un matelas de ce genre avec un garnissage de laine brute. Une fois par an, elle allait acheter des ballots de laine. Elle décousait ses matelas et sortait toute la laine, elle l'aérait puis elle regarnissait les matelas et elle recousait. Parfois, elle en profitait pour repriser des points un peu trop usés, voire changer une des faces du matelas. Un sacré travail. Si on veut garder longtemps des objets, il faut les entretenir. Donc, changer les pièces d'usures avant qu'elles cassent. Parce que quand elles cassent, elles tendent à redistribuer les contraintes qu'elles ont subies et elles abiment des pièces voisines. Or, quel est l'entretien de vos imprimantes, je parle d'un entretient courant, avant usure. Qui apporte ses objets chez un réparateur pour changer telle ou telle pièce avant qu'elle casse ? Tout un modèle à changer.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4566
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Lun 13 Fév 2012 - 18:05

narduccio a écrit:
La bonne voiture de course serait celle qui serait exactement calculée pour tomber en rade 1m après son arrivée au contrôle technique.
Colin Chapman l'adit avant toi...
Citation :
" Any car which holds together for more than a race is too heavy. (Tongue-in-cheek, as race cars must test and qualify before the start of any race.) "

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Huyustus



Nombre de messages : 1749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Mar 14 Fév 2012 - 3:16

Steph a écrit:
Huyustus a écrit:
Je suis effaré de lire de telles sornettes au sujet de la soi-disant obsolescence programmée sur un blog qui se dit scientifique et donc rationnel.
C'est à croire que vous n'avez pas idée de la manière dont un produit industriel de grande consommation est conçu, et que l'indignation à deux balles du consommateur désinformé vous tient lieu de bible, tout comme la sagesse métaphysique du garagiste de quartier.

C'est affligeant.

Avec une telle argumentation tu nous as déjà tous convaincus!

Ouais. Quand j'ai affaire à la théorie du complot, je sais que c'est le cerveau reptilien qui est à l'œuvre. Il est alors peu utile de finasser ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Huyustus



Nombre de messages : 1749
Localisation : Paris
Date d'inscription : 08/03/2008

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Mar 14 Fév 2012 - 3:26

-paul a écrit:
C'est vous qui êtes affligeant, mon jeune ami.
Si vous êtes d'un autre avis, argumentez, puisque vous vous proclamez "scientifique"
Pour l'instant, vous affirmez péremptoirement, c'est tout.......

Michel radioactif a très bien répondu.

Et j'ai passé l'âge de m'épuiser à argumenter avec les complotistes. Si la vision d'un monde peuplé de malfaisants qui complotent contre le vertueux peuple vous aide à vivre, c'est très bien, ça ne me gêne pas, mais je n'ai pas l'intention d'y passer plus de temps que cela.

Bien cordialement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-paul

avatar

Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Mar 14 Fév 2012 - 8:46

Quant on n'a pas les moyens de répondre, on est obligé d'attendre que les autres le fassent pour vous.
Cordialement, mon jeune ami (qui n'a pas trop d'inclination a respecter ses aînés).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7860
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Mar 14 Fév 2012 - 19:40

Huyustus a écrit:
Et j'ai passé l'âge de m'épuiser à argumenter avec les complotistes. Si la vision d'un monde peuplé de malfaisants qui complotent contre le vertueux peuple vous aide à vivre, c'est très bien, ça ne me gêne pas, mais je n'ai pas l'intention d'y passer plus de temps que cela.

Si tu n'as pas le temps d'argumenter, pas la peine d'entrer dans un débat.
Concernant la comparaison avec l'allemagne de l'Est, je note qu'alors que le coeur du débat est bien la longévité, l'auteur met l'accent sur l'attrait qu'exercait l'abondance de l'ouest sur les allemands de l'est. Ce n'est un secret pour personne que les allemands de l'est n'avaient pas beaucoup de choix, mais je vois mal comment cela peut servir d'argument en matière de longévité.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4656
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Mar 14 Fév 2012 - 19:51

Steph a écrit:
Ce n'est un secret pour personne que les allemands de l'est n'avaient pas beaucoup de choix, mais je vois mal comment cela peut servir d'argument en matière de longévité.

C'est que certains des outils, malgré une très grande robustesse ne fonctionnaient pas de manière idéale. Parce que mal conçus. Mais aussi parce qu'on pouvait pas critiquer les fonctionnalités d'un objet construit par les camarades travailleurs. Donc, certains objets sophistiqués, tombaient régulièrement en panne. Et ils n'avaient parfois pas le choix, c'était le seul objet de cette catégorie disponible dans leur magasin.

Quant on parle durée de vie, il y a l'exemple des Trabants qui vient rapidement en tête, mais c'est l'arbre qui cache la forêt. De nombreux objets qui sortaient des usines de productions du bloc de l'Est avait un fonctionnement des plus aléatoires. J'avais entendu une blague dans le temps : comment un russe sait que son réveil fonctionne aussi bien que lorsqu'il l'a acheté ? C'est simple, parce que, comme d'habitude, il n'a pas sonné ce matin ! Enfin, je pense que c'était quelque chose de ce genre, avec le temps, j'ai perdu les détails.

Mais, ils n'avaient pas le choix et donc, ils bricolaient parfois pas mal de choses pour en obtenir un fonctionnement tant soit peu correct. Parfois, il suffissait de peu pour qu'un objet fonctionne idéalement.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-paul

avatar

Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Mer 15 Fév 2012 - 9:17

Citation :
narduccio
C'est que certains des outils, malgré une très grande robustesse ne fonctionnaient pas de manière idéale. Parce que mal conçus. Mais aussi parce qu'on pouvait pas critiquer les fonctionnalités d'un objet construit par les camarades travailleurs.
Je ne connais pas les objets de conception "république démocratique", mais je connais un peu les objets Russes, ayant passé des vacances chez l'habitant.
Le principal problème y est (encore) l'entretien et la réparation.
Un exemple: un ascenseur (dans un immeuble relativement chic, car il n'y en a pas partout), marqué "en panne" ("remon", en fait réparation).
Je me renseigne auprés de la personne qui m'héberge, elle me répond que cela date de 6 mois, et qu'ils ne savent pas quand il sera réparé!...
Les réparateurs n'ont pas souvent "pignon sur rue", pas qu'ils soient clandestins mais ils réparent souvent dans des bâtiments trés anonymes, trés peu commerciaux, et il faut connaître!....
Citation :
Quand on parle durée de vie, il y a l'exemple des Trabants qui vient rapidement en tête, mais c'est l'arbre qui cache la forêt. De nombreux objets qui sortaient des usines de productions du bloc de l'Est avait un fonctionnement des plus aléatoires..
.
Sincèrement, la durée de vie ne m'a pas parue différente de ce que l'on peut obtenir ici, même peut être, un peu meilleure. Crois tu que la motivation d'un métallo de chez Renault à cette époque ait été meilleure que la motivation d'un ouvrier moscovite de chez ZIL ! (ils avaient intérêt à ne pas perdre leur travail, car tout y était attaché, depuis les soins médicaux, la garde des enfants, en passant par les vacances...), sans compter que pour trouver un autre job dans un pays ou il n'y a qu'un employeur !...
Citation :
Mais, ils n'avaient pas le choix et donc, ils bricolaient parfois pas mal de choses pour en obtenir un fonctionnement tant soit peu correct. Parfois, il suffissait de peu pour qu'un objet fonctionne idéalement.
Par nécessité, les Russes sont des bricoleurs qui font de véritables miracles, principalement par manque d'argent! Certains fonctionnements sont voulus à la conception: dans l'appartement de mon hôtesse, il y avait un récepteur radio à transistors: quelle ne fut pas ma surprise de constater que celui ci ne comportait pas de "bouton d'accord", mais des touches correspondant uniquement à la réception des émissions Russes !
certains sont donc tentés de bricoler un accord à condensateur variable permettant de recevoir toute une gamme, y compris la BBC par exemple! Comme partout il y a des motivations qui ne sont pas toujours exprimées!
En conclusion, pour moi, les produits y sont plus simples, souvent plus solides, mais il y a un gros problème d'entretien réparation! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6089
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Mer 15 Fév 2012 - 10:23

Salut

Citation :
En conclusion, pour moi, les produits y sont plus simples, souvent plus solides, mais il y a un gros problème d'entretien réparation! Very Happy


De fait, les anciens produits étaient plus facile à réparer bien que moins fiables assez étonnement ils duraient plus longtemps, mais on les raccommodait comme on pouvait. Moi même qui ai voyagé vers le moyen orient, j'ai du faire réparer plusieurs fois mes véhicules sur place, souvent moi même étant mécano de métier à l'époque mais toujours avec l'aide des autochtones, qui comme le dit Paul faisaient des miracles avec peu. Actuellement j'ai des voitures nettement plus fiables, mais j’hésiterais à faire les même voyages avec, car à la moindre panne je ne pourrais pas les réparer sur palce sans disposer du matériel nécessaire qui n'est pas à la portée de l'utilisateur lambda

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7860
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Mer 15 Fév 2012 - 10:45

Je citerai également le remplacement de certaines pièces métalliques par des pièces en plastique, impossibles à réparer soi-même.
Je crois que beaucoup ont fait cette expérience, en tout cas c'est évident dans le matériel de laboratoire: on remplace de plus en plus des pièces métalliques par du plastique et quand ca casse et bien il ne nous reste plus qu'à acheter du nouveau.
Souvent il s'agit de pièces qui subissent des cisaillements ou des torsions donc pas la peine d'essayer de les recoller.
Comment expliquer ce remplacement autrement que par une volonté de limiter la durée de vie de l'appareil?
- il ne s'agit pas d'offrir un choix au client: c'est le même outil
- il ne s'agit pas d'améliorer la technologie
- il ne s'agit pas de réduire le prix d'achat, c'est le même ou souvent plus cher car tout augmente ma bonne dame
Alors, quels sont les arguments dans anti-conspirationnistes: qu'est-ce qui motive ce remplacement sinon une volonté délibérée de limiter la durée de vie? ;-)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6089
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Mer 15 Fév 2012 - 11:25

Salut

Citation :
Comment expliquer ce remplacement autrement que par une volonté de limiter la durée de vie de l'appareil?

Je penserai plutôt à une baisse des coûts, mouler une pièce en plastique coute certainement moins cher qu'une pièce usinée

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2589
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Mer 15 Fév 2012 - 11:35

en effet baisse des couts ... Pas besoin d'aller chercher tres loin
J'abonde dans le sens d'huyustus, plutot que de remettre en cause cette volonte de conspiration (tjs plus facile a croire) on y est alle droit dedans, sans prendre de recul

++ Fred
PS c'est moi ou pas moyen de voir un message du forum depuis 3 jours au moins?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-paul

avatar

Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Mer 15 Fév 2012 - 11:56

Steph a écrit:
Je citerai également le remplacement de certaines pièces métalliques par des pièces en plastique, impossibles à réparer soi-même.
Je crois que beaucoup ont fait cette expérience, en tout cas c'est évident dans le matériel de laboratoire: on remplace de plus en plus des pièces métalliques par du plastique et quand ca casse et bien il ne nous reste plus qu'à acheter du nouveau.
Et le nouvel appareil est encore moins solide que le précédent....
Citation :

Souvent il s'agit de pièces qui subissent des cisaillements ou des torsions donc pas la peine d'essayer de les recoller.
De toutes façons, une colle "plastiques", ça n'existe pas, il y a quelques colles spécifiques pour une matière donnée c'est tout (ex colle PVC au tétrahydrofurane)
Citation :
Comment expliquer ce remplacement autrement que par une volonté de limiter la durée de vie de l'appareil?.
Il y a un cas d'exception: le nylon pour les engrenages, celui ci est plus résistant à l'abrasion que les métaux.
Le remplacement de matériel par une nouvelle version permet de cautionner une augmentation! De toutes façons, tu sais comme moi que le matériel de labo est à diffusion limité, donc fort cher!
Citation :
Alors, quels sont les arguments dans anti-conspirationnistes: qu'est-ce qui motive ce remplacement sinon une volonté délibérée de limiter la durée de vie? ;-)
Comme toi, j'attends toujours les arguments, soeur Anne ..... Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6089
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: obsolescence programmée   Mer 15 Fév 2012 - 11:59

Salut

Citation :
PS c'est moi ou pas moyen de voir un message du forum depuis 3 jours au moins?

Hier, j'ai eu un petit soucis d'index, mais cela semble résolu.

Il est un fait que l'abaissement des coûts fait en sorte que l'on lésine sur la qualité et peut donner ainsi l'impression que l'on limite volontairement l'usage d'un appareil. j'ai déjà remarqué qu'une fois la garantie passée, certains appareils, surtout les ménager, tombent en panne (un percolateur chez nous est tombé en panne deux jours après la fin de la garantie) . Ceci concours à donner l'impression de la fin programmée d'un appareil. mais en fait, ils sont calculés tellement juste qu’effectivement leur usage est limité dans le temps et la plupart des appareils ne sont plus réparable, par ailleurs on ne trouve pas ou rarement les pièces détachées.

Même les grande marque à force de vouloir faire bon marché, délocalisent leur construction dans des pays à main d’œuvre à faible cout. C'est le cas de Nikon, mon d60 fabriqué en Chine est tombé en panne aoprès 15 mois d’utilisation, il était heureusement toujours sous garantie, chez Nikon Bruxelles, ils ne sont pas parvenu à le réparer (en fait il l'ont réparé 4 fois mais l'appareil est retomber en panne à chaque fois) et finalement il me l'ont remplacé par un nouveau, qui lui était fabriqué en Thailande, j'espère qu'il tiendra le coup,.

J'ai commandé une nouvelle voiture, mais j'ai demandé ou elle était montée avant de signer, et comme elle était montée en Allemagne, alors j'ai signé, les véhicules chez VW à partir d'un certain niveau serait montée en Allemagne qui est souvent un gage de qualité minimum

Le Vieux


_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: obsolescence programmée   

Revenir en haut Aller en bas
 
obsolescence programmée
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 6Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6  Suivant
 Sujets similaires
-
» Pour Dan: notre cerveau est-il programmé pour croire?
» Césarienne programmé mardi prochain....
» Cesarienne programmée !
» Quand la panne est programmée par le fabricant
» N'oublie pas les chevaux écumants du passé

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Autres-
Sauter vers: