FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Piles alcalines et recharge

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6192
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Piles alcalines et recharge   Mar 27 Déc 2011 - 13:37

Salut

Je viens d'acheter un peu au hasard, je l'avoue, un chargeur de piles aa et aaa. Lorsque j'ai déballé l'objet, en lisant le mode d'emploi, j' eu la surprise d'y lire que l'on pouvait recharger des piles alcalines une vingtaine de fois. J'avais toujours cru que l'on ne pouvait pas le faire voir même que c'était impossible.
Le mode d'emploi prétend que la recharge de ces piles est possible grâce à un procédé de charge particulière très lente. Le chargeur comportant un processeur qui régule la charge en fonction de la pile à charger et protège d'une éventuelle surchauffe et donc explosion

En fait le terme de recharge des piles alcaline est impropre dit toujours le mode d'emploi, le mot recharge doit être repris plutôt comme recyclé, boosté, régénéré.
Je vais tester les piles alcaline que j'ai et vous dirais d'ici 1 ou deux jours, ce qu'il en est. Mais si l'un d'entre vous s'y connais je serai heureux de savoir ce qui se passe physiquement/chimiquement dans ces alcalines et rechargeablse.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Mar 27 Déc 2011 - 22:21

J'attends de tes nouvelles, mais sois prudent, la recharge ou la régénération de toute pile, particulièrement des alcalines est possible, mais je crains que le résultat ne soit pas très satisfaisant.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
PtitGG

avatar

Nombre de messages : 1210
Age : 40
Localisation : Au pays de la Rosette
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Mer 28 Déc 2011 - 9:38

prévois un extincteur au cas où ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6192
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Mer 28 Déc 2011 - 17:39

Salut

Voilà les piles sont régénérées, mais n'ont pas atteint leur maximum qui devaient être un peu supérieure à 1,5 V, mais néanmoins la plupart des 4 sont repassées au dessus de la barre des 1,25 V sauf une à 1,46 V au lieu des 0,6 /0,7 avant test Ce qui est déjà un résultat, restera à savoir si elles vont avoir une longévité satisfaisante ?

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Jeu 29 Déc 2011 - 17:21

Le Vieux a écrit:
Salut

Voilà les piles sont régénérées, mais n'ont pas atteint leur maximum qui devaient être un peu supérieure à 1,5 V, mais néanmoins la plupart des 4 sont repassées au dessus de la barre des 1,25 V sauf une à 1,46 V au lieu des 0,6 /0,7 avant test Ce qui est déjà un résultat, restera à savoir si elles vont avoir une longévité satisfaisante ?

Le Vieux

Je crains que non, seule celle qui s'approche de 1,5 V peut éventuellement donner un peu de satisfaction.
Une pile neuve fait 1,7 V.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6192
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Ven 30 Déc 2011 - 10:36

Salut

Citation :
Je crains que non, seule celle qui s'approche de 1,5 V peut éventuellement donner un peu de satisfaction.
Une pile neuve fait 1,7 V.

c'est bien mon avis également (même si je n'y connais pas grand chose), toutefois, la plupart des appareils peuvent fonctionner avec des tensions plus faible, la preuve en est que les piles rechargeables on le voltage à 1,25 v au lieu de 1,5 v des non rechargeables. Je ne mettrait pas ces piles alcaline régénérées dans des appareils gourmand, mais dans des appareils tel que les télécommandes peu gourmand. Dans l'avenir, je ne prendrais plus que des rechargeables, surtout depuis que je constate que le chargeur que j'ai fonctionne à peu près correctement, ce qui n'était pas le cas avec l'ancien qui chauffait plus les piles qu'il ne les chargeait

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nieur



Nombre de messages : 1699
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Ven 30 Déc 2011 - 16:32

Anthracite a écrit:

Je crains que non, seule celle qui s'approche de 1,5 V peut éventuellement donner un peu de satisfaction.
Une pile neuve fait 1,7 V.
Les piles rechargeables font 1,2 V et fonctionnent très bien, même si elles sont moins efficaces dans certaines utilisations où ça tire fort.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Ven 30 Déc 2011 - 18:03

Nieur a écrit:
Anthracite a écrit:

Je crains que non, seule celle qui s'approche de 1,5 V peut éventuellement donner un peu de satisfaction.
Une pile neuve fait 1,7 V.
Les piles rechargeables font 1,2 V et fonctionnent très bien, même si elles sont moins efficaces dans certaines utilisations où ça tire fort.
Si l'on remplace le mot pile par batterie, c'est à peu près ça. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nieur



Nombre de messages : 1699
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Ven 30 Déc 2011 - 21:06

Ce qui ne change rien au fond, mais j'en prends bonne note.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Ven 30 Déc 2011 - 22:39

Nieur a écrit:
Ce qui ne change rien au fond, mais j'en prends bonne note.
Non, ça ne change rien.
Mais, comme je te sais amateur de définitions exactes, je dois te dire que "pile" signifie batterie non rechargeable.
Ce qui est à peu près le cas, la recharge éventuelle n'en est pas vraiment une au sens strict.

Par contre, une batterie est un générateur d'électricité rechargeable ou pas, ce qui veut dire qu'on ne peut se planter en parlant de batteries, même pour une pile.
Et le terme "batterie rechargeable" n'est pas un pléonasme.

Par contre, "pile rechargeable" est une incongruité.
Qu'on trouve de plus en plus souvent chez les vendeurs.
Comme cette image est (faussement) parlante, elle finira, sans doute, par s'imposer.
Je ne crois pas, perso, que ce soit un bien.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4622
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Ven 30 Déc 2011 - 23:01

Anthracite a écrit:
Nieur a écrit:
Ce qui ne change rien au fond, mais j'en prends bonne note.
Non, ça ne change rien.
Mais, comme je te sais amateur de définitions exactes, je dois te dire que "pile" signifie batterie non rechargeable.
Ce qui est à peu près le cas, la recharge éventuelle n'en est pas vraiment une au sens strict.

Par contre, une batterie est un générateur d'électricité rechargeable ou pas, ce qui veut dire qu'on ne peut se planter en parlant de batteries, même pour une pile.
Et le terme "batterie rechargeable" n'est pas un pléonasme.

Par contre, "pile rechargeable" est une incongruité.
Qu'on trouve de plus en plus souvent chez les vendeurs.
Comme cette image est (faussement) parlante, elle finira, sans doute, par s'imposer.
Je ne crois pas, perso, que ce soit un bien.
Puisqu'il le faut...
On va pinailler sur les termes.

Batterie = au sens strict ne peut désigner qu'un assemblage de plusieurs éléments simples. Un élément simple n'a (par simplification) qu'une tension de 1.5V, donc une batterie ne peut avoir comme tension qu'un multiple de 1.5V.

Pile = au sens strict, correspond à un empilement d'éléments simples, comme dans la pile de Volta. Même commentaire que pour la batterie, une pile ne peut désigner qu'un multiple d'éléments simples.

Rechargeable= le terme exact est un accumulateur.

Non-rechargeable= le terme exact est un générateur.

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nieur



Nombre de messages : 1699
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Sam 31 Déc 2011 - 0:05

En physique, on m'avait appris que la batterie était un raccourci de "batterie d'accumulateurs", en effet LGDA.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Sam 31 Déc 2011 - 0:30

Il n’est pas question de pinailler et je pense, pour mettre les points sur les i, avoir fait preuve, en répondant, d’une grande largeur d’esprit en disant que pile rechargeable allait passer dans le langage courant.
Voici ce qu’en dit Wiki et qui me rappelle très fort mes cours (mais avais-je des clenches comme profs ?) :
Citation :
Une pile électrique (ou plus simplement pile) est un dispositif électrochimique transformant l'énergie d'une réaction chimique en énergie électrique. Dans une pile du commerce, les réactifs sont introduits à la fabrication. Quand ils sont épuisés, la tension s'effondre et on doit remplacer la pile usagée.
À l'origine, le terme désignait un élément unique composé d'un empilement d'une rondelle d'un métal et d'un autre baignant dans un électrolyte. Par extension, le mot « pile » désigne toute batterie monobloc non rechargeable. Cependant, le terme « batterie » désigne un ensemble d'éléments utilisés en série pour obtenir une tension souhaitée, dans un emballage unique. Une batterie peut être rechargeable ou non. Dans le langage courant, c'est généralement une batterie lorsqu'elle est rechargeable, notamment batterie de voiture, au plomb. Mais la locution « pile rechargeable » n'a pas de sens. De même, par abus de langage, le terme « pile » est utilisé pour désigner d'autres générateurs électrochimiques : pile à combustible, accumulateur électrique.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Pile_%C3%A9lectrique
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nieur



Nombre de messages : 1699
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Sam 31 Déc 2011 - 1:52

Donc, la pile n'est pas rechargeable mais peut être rechargée. Mmh OK Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Sam 31 Déc 2011 - 14:44

Nieur a écrit:
Donc, la pile n'est pas rechargeable mais peut être rechargée. Mmh OK Smile
Tu as tout compris ! Wink
Ben oui, on aime bien tout classer rigoureusement et puis on tombe sur des cas limites.
La nouvelle pile alcaline est effectivement un peu des deux.

Citation :
Pile Alcaline rechargeable[modifier]Il existe depuis les années 1990 une version améliorée dite alcaline rechargeable, spécifiquement destinée à être rechargée de nombreuses fois. Elle est issue des travaux de Karl Kordesch, le co-inventeur de la pile alcaline, et de ses collaborateurs[3]. Comme les accumulateurs NiMH et NiCd, elle a connu de nombreux perfectionnements. Ce type de pile, fabriqué dans les années 1990 par la société Rayovac est actuellement manufacturé en particulier par une société canadienne[4]. Force est de constater qu'il ne génère pas de revenus comparables à ceux des autres piles alcalines (vendues pour une seule utilisation, et donc destinées à être achetées en grandes quantités par les clients), et il est disponible dans le commerce de façon presque confidentielle.

Ce type de piles alcalines ne peut pas délivrer des courants aussi intenses que les accumulateurs NiMH, qui sont particulièrement polyvalents, mais il a deux avantages notables :

d'une part, les piles alcalines rechargeables ont une tension nominale de 1,5V, ce qui convient bien à beaucoup d'appareils conçus pour fonctionner avec des piles alcalines
d'autre part, les piles alcalines rechargeables ont une longue durée de conservation de la charge hors utilisation (plusieurs années), et sont parfaitement adaptées en tant qu' d’accu de secours, par exemple
http://fr.wikipedia.org/wiki/Accumulateur_%C3%A9lectrique#Pile_alcaline

Note que le terme accumulateur électrique est imprécis, puisqu'il désigne également condensateur et self.
Et Wiki se mêle aussi les pinceaux, nul doute que le terme pile sera remplacé par batterie après de longues discussions.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-paul

avatar

Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Dim 15 Jan 2012 - 17:58

Puisque l'on en est aux définitions, voici celle ve wiki pour un condensateur:
"Un condensateur est un composant électronique ou électrique élémentaire, constitué de deux armatures conductrices (appelées « électrodes ») en influence totale et séparées par un isolant polarisable (ou « diélectrique »). Sa propriété principale est de pouvoir stocker des charges électriques opposées sur ses armatures. La valeur absolue de ces charges est proportionnelle à la valeur absolue de la tension qui lui est appliquée. Le condensateur est caractérisé par le coefficient de proportionnalité entre charge et tension appelé capacité électrique et exprimée en farads"
Le condensateur est le seul dispositif de stockage de l'électricité: pour expliciter ma pensée, tous les autres dispositifs sont des transformateurs d'énergie comme par exemple un accumulateur qui convertit l'énergie électrique en composés chimiques différents sur ses électrodes par le biais de l'électrolyse.
Ce n'est pas le cas d'un condensateur qui stocke l'énergie électrique dans son isolant.
Malheureusement, on ne sait guère fabriquer de condensateur d'une capacité supérieure à 1 Farad !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Dim 15 Jan 2012 - 22:23

-paul a écrit:
Puisque l'on en est aux définitions, voici celle ve wiki pour un condensateur:
"Un condensateur est un composant électronique ou électrique élémentaire, constitué de deux armatures conductrices (appelées « électrodes ») en influence totale et séparées par un isolant polarisable (ou « diélectrique »). Sa propriété principale est de pouvoir stocker des charges électriques opposées sur ses armatures. La valeur absolue de ces charges est proportionnelle à la valeur absolue de la tension qui lui est appliquée. Le condensateur est caractérisé par le coefficient de proportionnalité entre charge et tension appelé capacité électrique et exprimée en farads"
Le condensateur est le seul dispositif de stockage de l'électricité: pour expliciter ma pensée, tous les autres dispositifs sont des transformateurs d'énergie comme par exemple un accumulateur qui convertit l'énergie électrique en composés chimiques différents sur ses électrodes par le biais de l'électrolyse.
Ce n'est pas le cas d'un condensateur qui stocke l'énergie électrique dans son isolant.
Malheureusement, on ne sait guère fabriquer de condensateur d'une capacité supérieure à 1 Farad !
Arf !!! Laughing
Ça me rappelle le bon temps où j'ai collaboré à cette institution !
Ben non, évidement, ce n'est pas le seul élément pouvant stoker de l'énergie électrique, la self en est un autre.
De plus, cette dernière assertion est également fausse (on ne sait guère fabriquer de condensateur d'une capacité supérieure à 1 Farad !) on arrive, pour de basses tensions, il est vrai, depuis quelques années, à 10 farads, et on compte bien dépasser cette valeur.

Note que ces petites erreurs seront vites réparées, Wiki étant l'encyclopédie qui raconte le moins de conneries au total et c'est, si je me souviens bien, en contradiction avec d'autres articles...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-paul

avatar

Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Lun 16 Jan 2012 - 10:21

La différence entre une "self " (bobine d'induction) et un condensateur est que la bobine ne peut fournir qu'une énergie instantanée, je pensais moi , dans l'esprit du stockage d'énergie électrique à emmagasiner celle ci pour la fournir au moment opportun!
Il y a bien les "super condensateurs" mais là, le fonctionnement n'est plus tout à fait le même!
La capacité (1 Farad est la capacité d'un condensateur qui ,ayant reçu une charge d'1 Coulomb, possède une ddp de 1 V à ses bornes) est proportionnelle à la surface des électrodes et inversement proportionnelle à l'épaisseur du diélectrique.
Un condensateur de 1 Farad 12 volts a déjà des dimensions conséquentes.
On peut également regarder les condensateurs redresseurs de cosinus d'Edf .
Je vois mal Edf équiper ses générateurs de condensateurs gros comme des immeubles qui devraient, de plus , être alimentés en continu lequel devrait ensuite être converti en alternatif! (ce qui n'est pas le cas des redresseurs de cosinus)
Dans le même esprit, une voiture électrique ne pourrait tirer suffisamment d'énergie pour avancer sur une distance raisonnable!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Lun 16 Jan 2012 - 20:50

Bon, en gros et en équivalence mécanique, une capa c’est un ressort et une self est une masse.
Et l'on peut très bien utiliser un tore pour emmagasiner de l’énergie.
Ça s'est déjà fait.

Mais, revenons à nos moutons électriques.
Imagine une très grosse self (on a plus facilement beaucoup plus de henrys que de farads) parcourue par un courant.
Ben, si la résistance du circuit est faible, on aura une énergie, proportionnelle au carré du courant disponible pendant longtemps.
Mieux même, si l’on utilise la supraconduction. (Hélas, il arrive qu’avec l’augmentation du courant que ce genre de conducteur redevienne brusquement résistif.) on peut très bien garder en réserve perpétuellement cette énergie.
On peut espérer que les recherches sur la supraconductivité à température ambiante aboutissent.

Note que les condensateurs ne sont pas sans reproche , ils ont tous une plus ou moins grande résistance de fuite, surtout ceux à grosse capacité.
À propos, la valeur d’un condensateur dépend, en plus de ce que tu as si bien expliqué de la nature du diélectrique, ce qui peut varier leurs valeurs de 1 à quelques dizaines, si mes souvenirs scolaires sont bons.
Quant au super condensateur, ce sont bien des condensateurs !
(Jusqu’à 100 F, mais malheureusement guère plus de 2V et comme on sait que leur mise en série est problématique _ question de tolérance des valeurs de capacités…)

Pour le reste, il me semble que ce soit aux consommateurs à veiller d’avoir un cos phi correct.
L’alternateur voit l’image du réseau.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-paul

avatar

Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Mar 17 Jan 2012 - 9:25

Je persiste (peut être à tort si on me démontre le contraire) à penser que l'énergie emmagasinée par les Henrys est instantanée, et donc peu utilisable pour "mettre en conserve" l'électricité!
Pour revenir à mon propos initial, l'idée est de conserver l'électricité le plus longtemps possible, avec le moins de perte possibles.
Toujours dans cet esprit, l'idée du supra conducteur séduit depuis longtemps Edf, ne serait ce que pour le transport dans ses lignes!
Ce qui constitue le principal écueil, aujourd'hui, ce sont les conditions d'obtension de cette supra conductivité: en effet, il faudrait avoir celle ci à température ambiante, pression ambiante pour que le transport soit sûr et bon marché.
Aujourd'hui, ce n'est pas le cas: s'il faut refroidir les conducteurs, l'économie d'énergie n'est pas interessante, et le système est dangereux et peu fiable en cas de panne.
Il parait que l'hydrogène métallique serait un bon candidat, car il aurait une capacité à rester dans son état après avoir cessé les conditions de pression et de température de son obtension ? (et jusqu'à quelles conditions, ambiantes?).
Les pertes principales sont dues à l'effet Joule, mais j'ignore ce qu'elles représentent pour Edf ou pour une voiture électrique par exemple?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2595
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Mar 17 Jan 2012 - 12:21

Une self capable d'emmagasiner de l'energie ?? (sur supra ce n'est que le courant qui circule sans pertes)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-paul

avatar

Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Mar 17 Jan 2012 - 15:18

Si, il a raison, un bobinage sur un circuit magnétique emmagasine de l'énergie, c'est ce que l'on nommait "l'extra courant de rupture" . Si tu coupes le courant dans une bobine (sans secondaire) en tenant les bornes, tu prends un bon coup de jus, car il peut y avoir 500 V aux bornes au moment de la rupture, même si l'alimentation de la bobine est de 12 V!
Il y a une relation directe entre électricité et magnétisme (en fait cela ne fait qu'un : voir Maxwell) , c'est pour cela qu'un moteur tournant a une force contre électromotrice (il devient un générateur).
Encore une fois, c'est une énergie instantanée, donc inutilisable comme source d'électricité alors qu'un condensateur restitue sa charge beaucoup lus longuement dans le temps .
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6192
Age : 68
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Mar 17 Jan 2012 - 15:22

Salut

Tiens la bouteille de Leyde, c'est une sorte de condensateur et il me semble qu'elle tenait la charge assez longtemps non ?

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2595
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Mar 17 Jan 2012 - 15:33

En effet paul, c'est pour ca que j'ai ecrit emmagasiner de l'energie. Ici on est au meme titre que l'energie statique: c'est irrecuperable et dans le second cas vient foutre le bronx dans les circuits.
Sur la self: si tu veux recupüerer quelque chose: tu va avoir a faire a la loi de Lenz qi va contrer le courant qui circule et le couper meme
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
-paul

avatar

Nombre de messages : 614
Date d'inscription : 06/01/2012

MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   Mar 17 Jan 2012 - 15:57

l'énergie de l'électricité statique est récupérable: voir les machines électrostatiques , on peut même alimenter un moteur électrostatique ou l'on utilise plus les répulsions attractions magnétiques,mais les répulsions attractions electrostatiques! (voir les vidéos de démonstration du palais de la découverte).
Naturellement cela n'a pas d'intérêt industriel!

"Au temps de ma jeunesse folle" il n'y avait pas de circuits intégrés, et les tubes électroniques supportaient alègrement les décharges électrostatiques!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Piles alcalines et recharge   

Revenir en haut Aller en bas
 
Piles alcalines et recharge
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Piles alcalines et recharge
» Durée de vie des piles
» Les piles rechargeables NiZn
» Achat groupé de piles lithium 3.6 volts 1/2 AA.
» recharge de produit.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Chimie-
Sauter vers: