FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  
anipassion.com
Partagez | 
 

 Séparation des sexes à l'école

Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
PtitGG

avatar

Nombre de messages : 1210
Age : 40
Localisation : Au pays de la Rosette
Date d'inscription : 25/02/2007

MessageSujet: Séparation des sexes à l'école   Lun 26 Déc 2011 - 14:56

http://www.atlantico.fr/decryptage/separer-garcons-filles-ecole-education-cerveau-252919.html?page=0,0
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2168
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Lun 23 Jan 2012 - 15:05

Comment peut-on penser un instant que séparer les sexes à l'école aurait un effet bénéfique sur les stéréotypes liés au genre ? Shocked
C'est au contraire en côtoyant qu'on perd ses stéréotypes, qu'on apprend à se comprendre et à dialoguer. Et si cet apprentissage ne fait l'objet d'aucun cours, il a bel et bien lieu à l'école... mixte !

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Lun 23 Jan 2012 - 20:47

yoda a écrit:
Comment peut-on penser un instant que séparer les sexes à l'école aurait un effet bénéfique sur les stéréotypes liés au genre ? Shocked
C'est au contraire en côtoyant qu'on perd ses stéréotypes, qu'on apprend à se comprendre et à dialoguer. Et si cet apprentissage ne fait l'objet d'aucun cours, il a bel et bien lieu à l'école... mixte !
Tiens, tu n'as pas tort ! scratch
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4760
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Mar 6 Nov 2012 - 16:58

yoda a écrit:
Comment peut-on penser un instant que séparer les sexes à l'école aurait un effet bénéfique sur les stéréotypes liés au genre ? Shocked
C'est au contraire en côtoyant qu'on perd ses stéréotypes, qu'on apprend à se comprendre et à dialoguer. Et si cet apprentissage ne fait l'objet d'aucun cours, il a bel et bien lieu à l'école... mixte !

Je pensais aussi que tu n'a pas tort. Et puis, je suis tombé sur cette info : 20minutes : Le dictionnaire des écoliers bourré de clichés sexistes

Depuis septembre 2010, il existe un outil pédagogique destiné à des élèves en difficultés. Il s'agit du dictionnaire des écoliers. L'idée au départ est pas mal, des écoliers écrivent des définitions de mots. Comme ça s'adresse à des élèves en difficulté, ils comprennent mieux quand c'est expliqué par des enfants de leur âge. Ces définitions sont validées par 3 référents avant d'être validée. A part, que les définitions de certains termes sont entêtements sexistes. Nos enfants ont beau partager la même salle de classe, il semble qu'ils ont une vision très datée du rôle de l'homme et de la femme. Ou alors, ils répètent exactement ce qu'ils voient chez eux ... et la marge de progression serait alors immense.
Mais, le mieux est de voir exactement ce qu'il y a d'écrit sur ce dictionnaire en ligne :
Citation :
«Des milliers de mots pour réussir à l’école», dont les définitions rédigées par des élèves de primaire s’avèrent parfois surprenantes voire choquantes. A tel point que le ministère de l’Éducation nationale a décidé ce lundi de «suspendre jusqu'à nouvel ordre» le site Le Dictionnaire des écoliers. Lancé par le Centre National de Documentation Pédagogique au mois de septembre 2010, il rentrait dans «un grand plan national de lutte contre l'illettrisme» pour «des élèves principalement en difficultés» s'excuse-t-on du côté du ministère.

Sur les réseaux sociaux, le site a beaucoup fait parler de lui. De nombreuses définitions à caractère sexistes ont été dégottées par les internautes. Ainsi, une «femme» pour des enfants du CE2 au CM2, «c'est une maman, une mamie ou une jeune fille. Elle peut porter des bijoux, des jupes et des robes. Elle a de la poitrine». Par exemple, «Miss France est la plus belle femme de France». Le terme «dame», lui, s’utilise plutôt ainsi: «Ce mercredi matin, au supermarché, j'ai croisé une dame très bien habillée.»

«Le père, c’est le chef de famille»
Certes, mais alors un homme? «C'est un humain qui a de la barbe». Tout simplement. Le mot «père», renvoyait en revanche à une définition plus complexe et sexiste: «C'est le mari de la maman, sans lui la maman ne pourrait pas avoir d'enfants. C'est le chef de famille parce qu'il protège ses enfants et sa femme. On dit aussi papa». Et la mère? «C'est une femme qui a des enfants. On l'appelle maman ou mamounette». Aux yeux des enfants, c'est un mot qu'on utilise dans des phrases telles que «ma mère, c'est aussi la maman de mes frères et sœurs» ou, plus cliché, «ma mère repasse les affaires de toute la famille». C’est donc sans surprise que l’on découvre l’exemple donné pour le terme «ménage» : «Tous les dimanches, ma maman fait le ménage: elle rend la maison propre.»

Cet outil pédagogique était présenté comme «le fruit de l'imagination et du travail de milliers d'élèves guidés par leurs maîtres». Chaque définition a été validée par trois référents avant d’être publiée. Le dictionnaire, qui compte plus de 17.000 définitions, ne contient pas que des clichés sexistes. Côté santé, un obèse y est décrit comme «une personne malade, qui est tellement grosse qu'elle peut à peine marcher». Et côté histoire, on peut prendre l’exemple suivant pour expliquer l’esclavage: «Avoir un chien en ville est une sorte d'esclavage qui implique certaines obligations comme le sortir pour faire ses besoins...»

C’est dire si le programme «ABCD de l’égalité» annoncé par Najat Vallaut-Belkacem et Vincent Peillon au mois d’octobre pour combattre ce genre de «stéréotypes» est le bienvenu. En attendant, le site a «momentanément» fermé ses portes. «En ce qui concerne ces problèmes, c'est quand même innacceptable» admet-on au ministère de l'Education. Une évaluation a été requise par l'Inspection générale de l'enseignement scolaire, portant sur l'ensemble du dispositif. «Les définitions vont être revues et étayées, ou modifiées si besoin dans les cas qui ont été relevés. il s'agit moins d'erreurs que de simplifications réalisées par des élèves principalement en difficultés» annonce le ministère qui précise toutefois que «le travail réalisé par les enseignants n'est pas mis en cause».

Aurélie Delmas

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7961
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Mar 6 Nov 2012 - 18:49

Lamentable. Je trouve lamentable d'être choqué par ces définitions et d'y voir du sexisme.
Il est tout à fait normal que les enfants ne fassent pas dans la subtilité, qu'est-ce qu'on attend d'eux? Qu'ils expliquent les subtiles différences entre les sexe en faisant bien attention de ne froisser personne?

C'est sexiste de dire qu'un homme a de la barbe?
C'est sexiste de dire que sans homme la femme ne peut pas avoir d'enfants?
C'est sexiste de dire que la femme c'est la personne qui fait les enfants? (on n'attends quand même pas que des enfants fassent la distinction entre avoir des enfants et faire des enfants?!)
C'est donc totalement cliché de dire que la mère c'est la maman des frères et soeurs?

Voir du sexisme et des clichés là-dedans, c'est de l'extrémisme!

Et si 80% des femmes continuent à faire le ménage bien gentiment, pourquoi est-ce que les enfants ne le diraient pas? Ils ne peuvent pas dire la vérité pour ne pas choquer c'est ca?

Les enfants ne sont pas poliquement corrects, qu'on leur laisse cette qualité!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2168
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Mar 6 Nov 2012 - 19:26

narduccio a écrit:
Je pensais aussi que tu n'a pas tort. Et puis, je suis tombé sur cette info
D'après les définitions, les images sexistes ne semblent pas venir de l'école, ou de la mixité fille-garçon à l'école. Il semble plutôt que ça vienne de la maison, la télé.
Effectivement la mixité ne résoudra pas tout, mais je pense tout de même que pour que les garçons réalisent que les filles peuvent être autre chose que des potiches-robot-ménager, c'est mieux d'être mélangés avec des filles à l'école que de leur côté. C'est vrai que s'ils trouvent des fortes en maths à l'école, il est possible qu'ils oublient un jour, ou arrangent la réalité pour coller avec l'image "les filles sont nulles en maths, c'est pour ça qu'elles peuvent pas être ingénieur". Mais c'est encore plus sûr s'ils ne croisent pas de fille forte en maths et s'imaginent que dans les écoles de fille, on apprend à passer l'aspirateur plutôt que des additions.

Steph a écrit:
Lamentable. Je trouve lamentable d'être choqué par ces définitions et d'y voir du sexisme.
Pour toi, c'est pas sexiste de dire qu'une femme est soit mère, soit jeune fille (je croyais que ça datait du moyen-âge de ne bien considérer que les mères et les pucelles) ?
Pas sexiste de dire que le père est le chef de famille ? Il me semble pourtant que maintenant la femme a le droit de travailler sans lui demander l'autorisation...
Pas sexiste de définir le statut de maman par le repassage ?

Citation :
Et si 80% des femmes continuent à faire le ménage bien gentiment, pourquoi est-ce que les enfants ne le diraient pas? Ils ne peuvent pas dire la vérité pour ne pas choquer c'est ca?
Ce qui est choquant, ce n'est pas que les enfants le disent.
Ce qui l'est un peu plus, c'est qu'ils considèrent cela comme si naturel qu'il le pose en définition. Un enfant qui donne comme définition du ménage que c'est ce que font les femmes, ce n'est pas la même chose qu'un enfant qui dit que chez lui c'est sa maman qui fait le ménage.
ça veut quand même dire que le féminisme a encore de belles heures devant lui (je trouve même que ça empire).

Ensuite, ce qui a fait scandale, c'est que ces définitions soient passées malgré les référents et enseignants, et donc que c'est devenu un enseignement officiel, un dictionnaire pour que les enfants apprennent les mots. Pas un outil pour que les adultes sachent comment les enfants comprennent certains mots.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
jibus



Nombre de messages : 2612
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Mar 6 Nov 2012 - 19:41

yoda a écrit:
Steph a écrit:
Lamentable. Je trouve lamentable d'être choqué par ces définitions et d'y voir du sexisme.
Pour toi, c'est pas sexiste de dire qu'une femme est soit mère, soit jeune fille (je croyais que ça datait du moyen-âge de ne bien considérer que les mères et les pucelles) ?
Pas sexiste de dire que le père est le chef de famille ? Il me semble pourtant que maintenant la femme a le droit de travailler sans lui demander l'autorisation...
Pas sexiste de définir le statut de maman par le repassage ?

je crois que ce que voulait dire steph c'est que, si c'etait un adulte qui avait ecrit ca, oui ca serait sexiste... mais la ca vient d'enfants...

alors les enfants expliquent les choses avec leurs mots et leur vecu...

alors, dans leur vecu, il est surement beaucoup plus commun de voir la maman faire le repassage que le papa... le fait en soit est peut etre sexiste, mais c'est ce que vivent les enfants, alors ils l'ecrivent...

et puis concernant le fait de considerer que une femme est une mere... ben c'est fortement le cas pour tous les enfants. tant qu'ils sont jeunes, les femme qu'ils coitoient le plus c'est leur maman, leur meme, et les mamans des copains de l'ecole... alors comme vision de la femme, ils ne vont pas avoir une vision de la femme independante, sans enfants et cadre superieure... ca c'est le genre de femmes qu'ils ne connaissent pas...

'jib
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Mar 6 Nov 2012 - 20:29

jibus a écrit:
yoda a écrit:
Steph a écrit:
Lamentable. Je trouve lamentable d'être choqué par ces définitions et d'y voir du sexisme.
Pour toi, c'est pas sexiste de dire qu'une femme est soit mère, soit jeune fille (je croyais que ça datait du moyen-âge de ne bien considérer que les mères et les pucelles) ?
Pas sexiste de dire que le père est le chef de famille ? Il me semble pourtant que maintenant la femme a le droit de travailler sans lui demander l'autorisation...
Pas sexiste de définir le statut de maman par le repassage ?

je crois que ce que voulait dire steph c'est que, si c'etait un adulte qui avait ecrit ca, oui ca serait sexiste... mais la ca vient d'enfants...

alors les enfants expliquent les choses avec leurs mots et leur vecu...

alors, dans leur vecu, il est surement beaucoup plus commun de voir la maman faire le repassage que le papa... le fait en soit est peut etre sexiste, mais c'est ce que vivent les enfants, alors ils l'ecrivent...

et puis concernant le fait de considerer que une femme est une mere... ben c'est fortement le cas pour tous les enfants. tant qu'ils sont jeunes, les femme qu'ils coitoient le plus c'est leur maman, leur meme, et les mamans des copains de l'ecole... alors comme vision de la femme, ils ne vont pas avoir une vision de la femme independante, sans enfants et cadre superieure... ca c'est le genre de femmes qu'ils ne connaissent pas...

'jib
Je ne puis que te donner raison ainsi qu'à Steph, mais il y aura toujours des gens coupés des réalités élémentaires pour pondre de mirifiques et inexorables théories basées sur des fondations, disons, Suspect douteuses. Suspect
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jibus



Nombre de messages : 2612
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Mar 6 Nov 2012 - 20:52

Anthracite a écrit:
Je ne puis que te donner raison ainsi qu'à Steph, mais il y aura toujours des gens coupés des réalités élémentaires pour pondre de mirifiques et inexorables théories basées sur des fondations, disons, Suspect douteuses. Suspect

tu es d'accord avec moi!!?? zut.. faut que je relise ce que j'ai ecrit, j'ai du mettre une betise!!

Very Happy

'jib
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4760
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Mar 6 Nov 2012 - 22:33

Effectivement, les gosses ne sont qu'une caisse de résonance. Leurs propos sont sexistes, parce qu'ils reflètent le monde qui les entoure. Mais, il devait y avoir un filtre : les référents et les instituteurs (ou plutôt les professeurs des écoles, comme on dit maintenant). Or, ces filtres n'ont pas fonctionné. Notre société est de plus en plus sexiste, pour diverses raisons. Je le constate presque chaque jours chez plusieurs de mes collègues de travail ou autour de moi.

Le société est moins égalitaire à bien des égards et je trouve que c'est les médias qui nous le montrent le plus. Et je trouve que pas mal de femmes et de filles semblent se complaire dans cette place qu'on leur destine : les enfants, le ménage et puis le reste.

Par exemple : qui mène le combat contre la fermeture de la centrale de Fessenheim : les femmes. Pourquoi ? Les mecs savent que demain s'il le faut, EDF leur trouvera une place dans une autre centrale et madame n'a qu'à suivre. EDF trouvera aussi une place ailleurs pour les femmes, mais la plupart savent qu'elles devront choisir entre leur carrière ou leur mari.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jibus



Nombre de messages : 2612
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Mer 7 Nov 2012 - 1:43


donc, pour eviter le sexisme, il faudrait donc avoir une explication directe, purement biologique, en evitant a tout prix tout possible detail culturel. ca donnerait donc:

homme: etre humain dote d'une bite et de 2 couilles.
femme: etre humain dote d'une paire de seins generalement plus gros que ceux des hommes et d'un vagin
vagin: organe qu'a la femme a l'interieur de son corps avec un orifice vers l'exterieur permettant a d'autres organes, objets ou bebes d'y rentrer ou d'en sortir
bite: organe qu'ont les hommes entre les jambes et qui sert avant tout a faire pipi. quand ils sont encore jeunes, cet organe s'appelle un zizi. la bite peut etre molle ou dure, suivant l'humeur de l'homme.
couille: petite boule situee sur le corps de l'homme a cote de la bite et pendant generalement de maniere lamentable en attendant que quelqu'un y fasse attention
anus: orifice commun aux hommes et aux femmes, servant avant tout a evacuer le caca. peut aussi avoir d'autres usages

voila voila.. si avec ca les enfants ne comprennent pas..

'jib
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7961
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Mer 7 Nov 2012 - 11:27

Merci à jibus de m'avoir compris.
Il faut peut-être se dire que ce dictionnaire a été créé non par pour faire comprendre des notions philosophiques à des enfants en difficulté, mais pour les aider à comprendre le vocabulaire avec des mots qu'ils peuvent appréhender facilement.
Maintenant j'ai du mal à comprendre la présence de mot comme "papa" et "maman" dans un tel dico, je doute TRES FORT qu'il existe des enfants qui ne connaissent pas le sens de ces termes.

Concernant le sexisme et le travail ménager des femmes: que dans la majorité des ménages ce soit la femme qui ait la responsabilité du ménage est un fait. C'est sexiste mais c'est un fait. C'est pas juste mais c'est un fait. Je suis contre mais ca n'empêche que c'est comme ca. Donc c'est normal que cela soit ressenti tel quel par la majorité des enfants.
Et pour dire le fond de ma pensée, les femmes n'en sont pas les dernières coupables. Que je sache, peu de femmes sont frappées parce qu'elles ne font pas le ménage donc quelque part elles sont complices. Moi je refuse d'utiliser ma compagne comme femme de ménage et je participe aux tâches comme elle (à vrai dire c'est même moi qui fait les tâches les plus ingrates comme nettoyer la toilette parce qu'elle a horreur de ca et moi ca ne me fait rien), mais même chez les jeunes couples les jeunes femmes prennent cette responsabilité d'elles-mêmes, sans la remettre une seule fois en question.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Mer 7 Nov 2012 - 20:39

jibus a écrit:
Anthracite a écrit:
Je ne puis que te donner raison ainsi qu'à Steph, mais il y aura toujours des gens coupés des réalités élémentaires pour pondre de mirifiques et inexorables théories basées sur des fondations, disons, Suspect douteuses. Suspect

tu es d'accord avec moi!!?? zut.. faut que je relise ce que j'ai ecrit, j'ai du mettre une betise!!

Very Happy

'jib
Heu...
Pour te consoler, je n'ai peut-être pas bien compris ce que tu écrivais ! Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2168
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Dim 11 Nov 2012 - 21:23

jibus a écrit:
je crois que ce que voulait dire steph c'est que, si c'etait un adulte qui avait ecrit ca, oui ca serait sexiste... mais la ca vient d'enfants...

alors les enfants expliquent les choses avec leurs mots et leur vecu...
Veux-tu dire par là qu'on n'est sexiste que si on est conscient d'être sexiste ? Si c'étaient des femmes adultes qui écrivaient cela, est-ce que ce serait du sexisme pour toi ou non ?
En gros, ma question est de savoir ce que tu considères être ou non du sexisme.
Pour moi, quand on est dans la répétition d'un vécu social, même sans avoir la moindre intention de dévaloriser, on est dans le sexisme.

Ce qui est inquiétant dans cette expression de sexisme par les enfants, c'est qu'elle vient de l'éducation qu'ils ont reçue. ça signifie que les jeunes générations n'ont pas une évolution positive par rapport aux plus vieilles génération, donc qu'il est peu probable que le sexisme social diminue.

Citation :
et puis concernant le fait de considerer que une femme est une mere... ben c'est fortement le cas pour tous les enfants. tant qu'ils sont jeunes, les femme qu'ils coitoient le plus c'est leur maman, leur meme, et les mamans des copains de l'ecole... alors comme vision de la femme, ils ne vont pas avoir une vision de la femme independante, sans enfants et cadre superieure... ca c'est le genre de femmes qu'ils ne connaissent pas...
Et quels sont les hommes qu'ils côtoient ? Des pères... Pourtant j'imagine mal qu'ils réduisent à cela le fait d'être un homme, ce qui reflète que la société leur montre autre chose comme modèle masculin. Il y a donc bien un problème, non ?

Steph a écrit:
Concernant le sexisme et le travail ménager des femmes: que dans la majorité des ménages ce soit la femme qui ait la responsabilité du ménage est un fait.
C'est exact, mais derrière il y a l'éducation qui dit "maman fait le ménage parce que papa travaille trop, mais ça pourrait être l'inverse" et celle qui dit "les mamans font les ménage, toi tu n'as rien à faire parce que tu es un garçon/tu vas devoir faire le ménage pour ton mari plus tard, commence avec tes frères". Dans le premier cas, l'enfant ne définit pas fille = ménage car enfants garçons ou filles en font autant à la maison.

Citation :
Et pour dire le fond de ma pensée, les femmes n'en sont pas les dernières coupables. Que je sache, peu de femmes sont frappées parce qu'elles ne font pas le ménage donc quelque part elles sont complices.
Le fait de ne pas être frappées est un mauvais argument, la peur de la séparation est une motivation...
Mais au-dela de ces craintes, elles sont surtout coupables d'accepter et de transmettre une éducation sexiste... et parfois plus que les hommes !

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Steph



Nombre de messages : 7961
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Lun 12 Nov 2012 - 15:58

yoda a écrit:
Mais au-dela de ces craintes, elles sont surtout coupables d'accepter et de transmettre une éducation sexiste... et parfois plus que les hommes !
Oui c'est bien ce que je soulignais. Le sexisme entretenu par les femmes...ironique non? C'est une malheureuse réalité.

Concernant la séparation: Hmmm, c'est loin d'être la majorité. A l'heure actuelle, une séparation avec des enfants c'est presque mieux qu'un 6 au lotto pour une femme. Enfin là je ne suis plus objectif mais quand tu fais les comptes: aides familiales + 30% du revenu du père (pour 2 enfants) + une rente à vie si elle est assez convaincante devant le juge.
J'en connais qui ne doivent plus aller travailler pour toucher 2000 euros par mois!


Edit: pardon pas rente à vie. Rente jusqu'à la pension (NDLR)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2168
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Lun 12 Nov 2012 - 17:45

Je pensais à une peur morale plus que financière. La financière existe, faut quand même pas oublier que la pauvreté touche énormément les femmes seules avec enfant. Pour que le père aide, il faut qu'il ait des sous, et qu'il accepte de les verser. Deux conditions pas toujours réunies. Et, à mon avis, bien moins réunies chez les femmes victimes de sexisme que chez les autres. Celles qui peuvent espérer 2000€ de leur ex-compagnon sont issues de milieux où le sexisme est moins présent, et quand il l'est, on attend plus d'elles qu'elles fassent la potiche que le ménage, et elles y trouvent leur compte à mon avis.
Mais je pensais surtout à la peur morale. Une séparation est toujours un échec du couple. Si les deux membres du couple ont été élevés dans une éducation sexiste, même si madame veut en sortir et si monsieur ne la frappera pas si elle ne lave pas ses chaussettes, ça créera quand même des tensions dans le couple qui peuvent s'avérer bien plus pénibles à supporter que laver des chaussettes. C'est beau d'avoir des convictions, mais quand on aime, on sait aussi faire des concessions...

Bref, cela reste quand même plus rare et moins préoccupant que le sexisme qui se transmet de génération en génération car les femmes reproduisent sur leurs enfants l'éducation qu'elles ont reçue. Et qui se voit justement dans ce dictionnaire.
Le problème qui je pense accentue le problème, c'est l'influence de la société. Elle me semble être plus en faveur du sexisme qu'avant, essentiellement je pense pour des raisons marketting. Toutes les familles comprenant des enfants garçon et fille achèteront plus de jouets si ceux-ci sont marqués et identifiés comme "garçon" ou "fille", ne permettant guère de laisser un enfant jouer avec le jouet de son aîné. Avant, avec 3 enfants, on achetais une boite de kinder surprise. C'est fini maintenant : il y a les boites filles et les boites garçon, donc à moins d'avoir 3 enfants du même sexe, on achète 3 boites.
Le sexisme au service de la croissance, en somme...

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Ven 23 Nov 2012 - 20:35

Puisque les sexes sont (en principe) destinés à se réunir un jour, il me semble bon qu'on apprenne à se connaître. Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Dim 25 Nov 2012 - 18:35

Bonjour

Chez moi 3 générations vivent les unes a côté des autres.

Si le rôle de la femme c'est modifier quelque peut a chaque génération, c'est grace aux progres technologiques...

Je n'ai jamais eu l'impression que dans chaque couple il y a un rapport dominant dominé..

C'est pas dans les traditions...

C'est vrais, c'est la Normandie Very Happy
flower

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2168
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Dim 25 Nov 2012 - 20:01

Je ne sais pas si c'est ce dont tu voulais parler, mais il y a une chose qui me sidère, c'est la confusion faite entre l'influence du progrès technique et celle des droits dans la quantité de travail domestique effectué par une femme.
Ce que je veux dire, c'est que les femmes de notre génération font moins de double journées que leurs mères (bon, ce n'est pas le cas pour moi, mais c'est parce que ma mère est devenue femme au foyer), et que ça tient à deux facteurs :
- le féminisme, qui fait que les hommes prennent un peu plus part aux tâches ménagères que leurs pères, ce qui déchargent les femmes
- le progrès technique, qui fait que même pour les femmes qui font tout, elles le font plus vite qu'avant (vive les lave-linge et lave-vaisselle).

Or, on a un discours censé être féministe qui confond les deux, considérant que tout recul dans ce progrès technique est dirigé contre les femmes. Or, c'est l'inverse d'un discours féministe, puisqu'il correspond à dire que ce sont bien aux femmes de faire le ménage.
Je pense au fameux exemple des couches lavables, dont je me demandais si je devais en rire ou en pleurer.

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Dim 25 Nov 2012 - 20:31

blondie a écrit:
Bonjour

Chez moi 3 générations vivent les unes a côté des autres.

Si le rôle de la femme c'est modifier quelque peut a chaque génération, c'est grace aux progres technologiques...

Je n'ai jamais eu l'impression que dans chaque couple il y a un rapport dominant dominé..

C'est pas dans les traditions...

C'est vrais, c'est la Normandie Very Happy
flower

C'est peut-être à cause de la cohabitation de trois générations...

Chez moi, on se bat presque pour savoir qui va cuisiner.

Moins pour la vaisselle !

Curieux...
Bien que quand je cuisine je laisse les lieux nickel.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4760
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Mar 28 Jan 2014 - 17:28

yoda a écrit:
Comment peut-on penser un instant que séparer les sexes à l'école aurait un effet bénéfique sur les stéréotypes liés au genre ?  Shocked
C'est au contraire en côtoyant qu'on perd ses stéréotypes, qu'on apprend à se comprendre et à dialoguer. Et si cet apprentissage ne fait l'objet d'aucun cours, il a bel et bien lieu à l'école... mixte !

Certains pensent le contraire : un garçon doit rester un garçon et une fille une fille ...

Du coup, on se met à boycotter les écoles :
My TF1TV a écrit:
Que ce soit à Meaux, lundi, ou Montbéliard, vendredi dernier, des parents ont décidé de ne pas emmener leurs enfants à l'école. En cause, des SMS, qui affirmaient que la théorie du genre allait être enseignée à leur progéniture.

Ce ne sont pas une épidémie de gastro ou la grippe qui ont vidé plusieurs écoles d'une partie de leurs élèves vendredi et lundi dernier. Mais la rumeur. Une simple rumeur, propagée par SMS puis par le net. Et c'est comme cela que lundi, à Meaux, en Seine-et-Marne, 20% des écoliers de la zone urbaine sensible de Beauval ont manqué la classe, révèle ce matin Le Parisien. Le plus fort taux d'absence a été atteint à l'école primaire Binet, située dans cette même ZUS, avec 40% d'absents, affirme le quotidien. Plus à l'Est, à Montbéliard et dans ses environs, le mouvement a été moins suivi mais des désertions inexpliquées ont également été constatées vendredi dernier sur les bancs de certaines écoles publiques. "Cela reste marginal", a expliqué l'inspecteur d'Académie du Doubs, Patrick Mellon, dans l'Est Républicain.

Mais que disait cette rumeur pour susciter une telle réaction des parents ? Les SMS, qui ciblaient essentiellement la communauté musulmane, affirmaient que les enseignants allaient apprendre la théorie du genre aux enfants. A Meaux, relate ainsi Le Parisien, les familles ont reçu un message assurant que "l'Education nationale va enseigner à nos enfants qu'ils ne naissent pas fille ou garçon comme Dieu l'a voulu mais qu'ils choisissent de le devenir. Avec des intervenants homos et lesbiennes qui viendront leur bourrer la tête d'idées monstrueuses...". A Montbéliard, trois SMS, plutôt directs, ont eux aussi circulé rapporte l'Est Républicain : "L'éducation sexuelle prévue à la rentrée 2014 en maternelle. Avec démonstration", "Voilà qu'ils s'interrogent sur le fait d'enseigner à nos enfants de 4 ans comment se masturber !", "Les parents parlent de peluches en forme de pénis et de vagin qui seraient présentées aux enfants pour distinguer les genres"...

Qui propage la rumeur ? Pour l'académie du Doubs comme pour les enseignants de Seine-et-Marne, il n'y a guère de doute : c'est Farida Belghoul. Figure des rassemblements antiracistes des années 80', cette militante s'est donnée pour nouveau combat la lutte contre l'introduction de la "théorie du genre" à l'école. Elle est notamment soutenue par le polémiste Alain Soral, fondateur de l'association Égalité et réconciliation, ancien membre du FN et proche de Dieudonné.
Farida Belghoul vise notamment les "ABCD de l'égalité à l'école", un dispositif actuellement expérimenté dans une dizaine d'académies et dont l'objectif est de réduire les inégalités homme-femme à travers un apprentissage visant à respecter l'autre sexe. Le 13 décembre dernier, elle lance la "Journée de retrait à l'école", qui invite les parents à retirer leurs enfants de l'école une journée par mois à partir de janvier 2014 pour protester contre ce qu'elle considère comme une entrée déguisée de la théorie du genre à l'école. Les premiers jours fixés étaient les 24 et 27 janvier...

L'affaire est prise au sérieux par l'Éducation nationale. Des messages ont été envoyés aux responsables des écoles concernées par les programmes ABCD pour les informer de cette campagne SMS et leur demander de rassurer les parents qui s'inquièteraient. La méthode ABCD veut "favoriser l'égalité, la mixité et propose des outils pour lutter contre les stéréotypes" rappelle l'inspecteur d'académie Patrick Mellon. Et de conclure dans l'Est Républicain, que "les parents n'ont aucune crainte à avoir en mettant leurs enfants à l'école publique". Reste une question : combien de parents destinataires de ces messages croient encore, aujourd'hui, que ce qu'ils ont lu était vrai ?

D'étranges SMS invitent les parents à boycotter l'école

Je trouve cela très grave. On joue avec la peur des gens pour se faire mousser. Et les gens ne prennent même pas la peine de réfléchir ou de chercher à s'informer auprès des gens compétents. En fait, d'après ce que j'ai entendu à la radio, ils "s'informent" sur le net aux sources de ces conneries. On se croirait revenu dans les années 30.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Mar 28 Jan 2014 - 18:42

Steph a écrit:
Je trouve cela très grave. On joue avec la peur des gens pour se faire mousser. Et les gens ne prennent même pas la peine de réfléchir ou de chercher à s'informer auprès des gens compétents. En fait, d'après ce que j'ai entendu à la radio, ils "s'informent" sur le net aux sources de ces conneries. On se croirait revenu dans les années 30.

Bonjour

Moi aussi je trouve effrayant que les gens se référent aveuglement à toutes ces conneries que véhiculent les réseaux sociaux, et même qui pourrons déclencher des mouvements plus graves dans l'avenir  Crying or Very sad

Blondie  flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4760
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Mar 28 Jan 2014 - 20:18

blondie a écrit:
Steph a écrit:
Je trouve cela très grave. On joue avec la peur des gens pour se faire mousser. Et les gens ne prennent même pas la peine de réfléchir ou de chercher à s'informer auprès des gens compétents. En fait, d'après ce que j'ai entendu à la radio, ils "s'informent" sur le net aux sources de ces conneries. On se croirait revenu dans les années 30.

Bonjour

Moi aussi je trouve effrayant que les gens se référent aveuglement à toutes ces conneries que véhiculent les réseaux sociaux, et même qui pourrons déclencher des mouvements plus graves dans l'avenir  Crying or Very sad

Blondie  flower

Merci de rendre à Narduccio ce qui tu a prêté à Steph ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4760
Age : 59
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Mar 28 Jan 2014 - 20:21

blondie a écrit:
Bonjour

Moi aussi je trouve effrayant que les gens se référent aveuglement à toutes ces conneries que véhiculent les réseaux sociaux, et même qui pourrons déclencher des mouvements plus graves dans l'avenir  Crying or Very sad

Blondie  flower

En fait, c'est une conséquence de la réticence vis-à-vis des élites. Les gens n'ont plus confiance et préfèrent croire n'importe quel margoulin plutôt que les représentants des élites. Et, si on ajoute là-dessus, les théories du complot ... On nous ment ma pôvre dâme. Ne soyez pas si crédule et écoutez-moi plutôt que d'écouter ces beaux-messieurs qui ne savent rien de la vraie vie ...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
yoda

avatar

Nombre de messages : 2168
Age : 40
Localisation : Nantes
Date d'inscription : 11/02/2007

MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   Mer 29 Jan 2014 - 0:33

J'ai pas trop compris ce que viens faire les années 30 dans l'histoire (à part chercher le point Godwin, vilain ! Ou plus machiavélique, le point Wingod...). Il n'y avait pas Internet dans les années 30...

En tous cas, ce qui m'inquiète dans ce cas, ce n'est pas tant le coté rumeur qui se propage par SMS, mais les personnes qui tirent les ficelles. Parce que derrière, ce sont des sites internet qui sont bien fichus, donc par des personnes qui ne sont pas dépourvues d'éducation, et qui savent donc pertinemment qu'elles sont en train de manipuler les foules. Effectivement, il y a dans le contenu de ses sites (et pas dans l'utilisation d'Internet - j'imagine que c'est ce que tu voulais dire Narduccio), un fort relent des années 30. Surtout dans des précisions telles que "les associations juives viendront inspecter le sexe de vos enfants". Mais que cherche au juste l'extrême-droite ? Des enfants moins scolarisés, donc plus facilement manipulables pour le jour où ils iront voter ?

_________________
yoda

Les gens sont prêts à tout pour sauver le monde, excepté prendre des cours de science.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://rolistesnantais.blogspot.fr/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Séparation des sexes à l'école   

Revenir en haut Aller en bas
 
Séparation des sexes à l'école
Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» préparation FORPROF
» Questions préparation Oral EPS
» Darcos au Sénat et l'école maternelle (vidéo)
» [6ème] De l'école au collège
» Nouvelle école à Amiens

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Sciences humaines-
Sauter vers: