FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 digital vs analogique

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage
Steph



Nombre de messages : 7859
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: digital vs analogique   Mer 21 Déc 2011 - 17:50

Salut!

Question existentielle: vu que je n'allume plus la télé depuis une bonne décennie, je n'ai aucune notion de quoi que ce soit concernant la technologie qui lui est attachée.
Hier s'est posée la question de savoir comment recevoir un programme sur la TV (vieille, vous l'avez deviné!) et je me suis retrouvé tout bête: je n'en ai aucune idée!! Comme je ne vois plus d'antennes sur les maisons, je suppose que ca passe par le cable ou le satellite et j'ai fait une petite recherche. Ce qui m'a amené à découvrir qu'on peut encore recevoir des programmes par ondes en Autriche, mais il faut un boitier digital élégamment appelé DVB-T.
Là-dessus, je me demandais quelle différence il pouvait bien y avoir entre un signal analogique et un signal digital s'ils passent tous les 2 par des ondes?!
Bon entre une montre digitale et une montre analogique je vois bien la différence mais avec un signal télé, quelle différence les distingue? (je parle de la physique ici, pas du matériel utilisé pour les capter).

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6089
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Mer 21 Déc 2011 - 18:02

Salut

Pas simple à expliquer.

Le signal analogique à une forme sinusoïdale modulé est reçut par une antenne qui retransmet le signal à un circuit relativement simple de principe, fait d'un condensateur qui peut être variable (ce qui permet de changer la longueur des ondes) et une bobine qui lui mêem renvoi à des amplificateurs (transistor, tube etc)


tandis que la numérique, envoi des paquets qui seront en quelques sorte décortiqué et compté par un processeur.

Le Vieux


_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Mer 21 Déc 2011 - 18:18

Le Vieux a écrit:
tandis que la numérique, envoi des paquets qui seront en quelques sorte décortiqué et compté par un processeur.


Oui mais l'onde porteuse est-elle modulée par l'amplitude ou par la fréquence ???

Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6089
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Mer 21 Déc 2011 - 18:50

Salut

Citation :
Oui mais l'onde porteuse est-elle modulée par l'amplitude ou par la fréquence ???

Je n'ai pas trouvé sur le net une explication claire. En fait un signal numérique est composé de séries de 0 et de 1 ( oui/non ou ouvert/fermé), ce que j'ignore c'est quand l'onde représente un 0 et quand elle elle représente 1.

Je ferais une recherche ce soir pour donner une explication claire.

le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2589
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Mer 21 Déc 2011 - 19:12

Non elle n'est pas modulee, codee et compressee oui mais pas modulee ca ne sert pas
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6089
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Jeu 22 Déc 2011 - 11:32

Salut

Je n'ai pas eu le temps hier soir, mais voici ce que j'ai trouvé ce matin, j'espère que cela peut aider à la compréhension
principe général:



et plus fondamental



extrait du site : http://arsene.perez-mas.pagesperso-orange.fr/signal/numerisation/numerisation.htm

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6089
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Jeu 22 Déc 2011 - 11:33

Salut

en résumé, il semble d'après le schémas 2 que la numérisation se baserait sur la tension, cela me parait étrange, mais bon, je ne suis pas expert. Si Anthracite passe par ici, il nous en dira certainement qqc de plus précis

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4566
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Jeu 22 Déc 2011 - 13:05

Salut !
La numérisation se contente de convertir en suite de chiffres une variation de n'importe quoi.
A la sortie de la source qui convertit quelque chose (son, lumière, odeur, etc..) en flux électrique, on mesure les variations de ce qu'on veut et on convertit la mesure en chiffres.
Suivant ce qu'on mesure, on va échantillonner plus ou moins souvent. Pour le son, on échantillonne à peu près 44100 fois par seconde pour la qualité CD (plus souvent pour une meilleure qualité, moins souvent pour une qualité plus basse, par exemple, le téléphone, c'est un échantillonnage à 8000 mesures/seconde), c'est à dire que toutes les 1/44100èmes de seconde, on regarde à quelle hauteur se trouve l'émission et on stocke ce chiffre. C'est la conversion analogique -> numérique. Ensuite on passe cette suite de chiffres au convertisseur numérique -> analogique qui effectuera l'opération inverse, chaque 1/44100ème de seconde, il va envoyer un flux électrique dans l'émetteur correspondant à l'effet désiré qui traduira ce flux électrique en quelque chose que l'utilisateur désire percevoir (un son, une lumière, une odeur, une stimulation électrique, etc...)

Pourquoi mesurer la tension ? On pourrait fort bien mesurer l'intensité mais il se trouve que l'humain est flemmard et qu'il va mesurer ce qui est le plus facile à faire...

L'avantage des suites de chiffres par rapport aux ondes analogiques, c'est qu'on peut multiplexer les suites de chiffres.
Une onde analogique transporte un canal et c'est tout. Le multiplexage est un codage de plusieurs suites. A l'entrée, on injecte autant de canaux que possible, c'est à dire que si l'échantillonnage pratique de l'émetteur permet d'envoyer un chiffre toutes les 1/441000èmes de seconde, alors on peut envoyer 10 canaux CD à l'aide de cet émetteur puisque l'échantillonneur CD ne travaille qu'une fois toutes les 1/44100èmes de seconde.
Ceci signifie que pour transmettre le signal sans perte, il faut envoyer un chiffre au moins une fois chaque 1/44100ème de seconde, or l'émetteur peut envoyer 10 chiffres durant cet intervalle. Puisqu'on peut lui faire envoyer 10 fois plus que nécessaire pour un canal, chaque 1/441000ème de seconde, on injecte dans l'émetteur un chiffre selon un ordre précis, d'abord le chiffre du canal 1, puis celui du 2, puis celui du 3, etc. jusqu'à 10 puis on recommence à 1, 2 etc.
Le récepteur effectue la gymnastique inverse, chaque 1/441000ème de seconde, il reçoit un chiffre qu'il va remettre dans l'ordre à chaque canal, le premier chiffre au canal 1, le suivant au canal 2, puis au 3, etc. jusqu'à 10, ensuite il recommence avec le 1, puis le 2 etc.
Au bout de chaque canal se trouve un récepteur qui reçoit un chiffre chaque 1/44100ème de seconde. A partir de ces chiffres, il peut générer le flux électrique correspondant et si on branche ce flux à un haut-parleur, on obtient la musique qui avait au préalable été enregistrée par le microphone. Si on branche le flux électrique sur une ampoule électrique, on obtient une lampe qui fluctue au rythme de la musique. Si on branche le flux sur une plaque chauffante, on n'obtient rien ou si peu de chaleur qu'il vaut mieux en revenir à la musique...

----------------

Pour Buck,

L'onde sera modulée dans tous les cas, soit elle est modulée en fréquence, c'est la célèbre bande FM (fréquency modouléchionne) dans le cas de la radio, soit elle est modulée en amplitude, c'est le réglage AM des anciennes radios.
Ensuite, tout n'est que convention de codage par rapport à la fréquence de référence.
- en FM, on peut attribuer la valeur 1 à une fréquence légèrement plus courte que la fréquence de référence et 0 (zéro) à une fréquence légèrement plus longue, les changements de fréquence servant à transporter la suite de 1 et de 0 codant l'information en binaire
- en AM, c'est le même principe, sauf que la modulation de fréquence (plus courte ou plus longue que la référence) sera remplacée par une modulation de l'amplitude. A fréquence constante, on envoie un signal plus ou moins puissant pour signifier les 1 et les 0 qui forment la suite binaire des canaux de ce qu'on veut transmettre (son, lumière, chocs électriques, etc.).

D'autres questions ?

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7859
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Jeu 22 Déc 2011 - 13:26

Oui
Moi je parle de digital et d'analogique et on me répond numérique. Je le classe où, celui-là?
Ton explication est superbe mais tu parles de numérisation et dans ton texte apparait le mot "analogique". Dois-je comprendre que la numérisation est associée au signal analogique?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4566
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Jeu 22 Déc 2011 - 13:46

Steph a écrit:
Oui
Moi je parle de digital et d'analogique et on me répond numérique. Je le classe où, celui-là?
Ton explication est superbe mais tu parles de numérisation et dans ton texte apparait le mot "analogique". Dois-je comprendre que la numérisation est associée au signal analogique?
Digital = de digit, nom anglais qui désigne les chiffres de 0 à 9, donc en français, digital doit être traduit par numérique car cela n'a rien à voir avec les doigts...

La numérisation est l'action de convertir un signal analogique en suite de nombres. Un signal est dit analogique lorsqu'il est analogue à la source qu'il mesure.
Si tu es face à un escalier, lorsque tu regardes la main-courante, c'est un signal analogique continu qui monte progressivement vers le haut d'une certaine hauteur. Lorsque tu regarde l'escalier, il monte de la même hauteur mais selon des sauts discontinus, si tu avances très lentement à quelques millimètres par seconde, tu verras bien la différence:
- en faisant glisser le doigt sur la rambarde, tu montes doucement, progressivement, c'est analogique, sans interruption, sans cassure.
- en faisant glisser les pieds, tu vas progresser sur une certaine distance à plat, puis tu fais face à un mur qui te force à monter de quelques centimètres en un instant avant de poursuivre à plat, puis faire face à un mur, et ainsi de suite. C'est l'équivalent de l'échantillonnage et de la numérisation.
Considère que le plat de chaque marche correspond à la durée entre chaque échantillon et la hauteur à la valeur numérique de l'échantillon. Si tu monte de 10 marches, il te suffit de mesurer les 10 valeurs des différentes hauteurs qui te font monter de toute la hauteur de l'escalier.
Par contre, si tu veux mesurer la progression de la rambarde analogique, tu dois mesurer si souvent chaque variation de hauteur que tu as un nombre infini de mesures...

Voilà pourquoi la numérisation (the digitalisation) d'une variation d'intensité sonore ou lumineuse occupe beaucoup moins de place que la réalité analogique. Tu perds un peu en qualité mais tu gagnes en volume de données...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6089
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Jeu 22 Déc 2011 - 13:46

Salut

Digital et numérique c'est bonnet blanc et blanc bonnet

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7859
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Jeu 22 Déc 2011 - 15:19

Cool merci pour les explications.
Tu ferais un super prof de physique lgda :-D

Cela implique aussi qu'un signal analogique perdu ne donne plus rien tandis que quelques bits numériques de perdus ne changent pas grand chose, non? Ce qui rend probablement le numérique plus efficace en termes de résistance aux perturbations. Je me trompe?

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4566
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Jeu 22 Déc 2011 - 15:46

Le Vieux a écrit:
Salut

Digital et numérique c'est bonnet blanc et blanc bonnet

Le Vieux
Que nenni, mon brave, que nenni !!

Digital et numérique, c'est white hat et blanc bonnet ! What a Face

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4566
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Jeu 22 Déc 2011 - 15:54

Steph a écrit:
Cool merci pour les explications.
Tu ferais un super prof de physique lgda :-D

Cela implique aussi qu'un signal analogique perdu ne donne plus rien tandis que quelques bits numériques de perdus ne changent pas grand chose, non? Ce qui rend probablement le numérique plus efficace en termes de résistance aux perturbations. Je me trompe?

Stéphane
Ben, en fait, ni oui ni non, bien au contraire !!

Un signal analogique peut être fortement perturbé mais rester significatif, par exemple, en radio-amateur où même avec une friture comme pas permis, tu arrives à capter quelque chose.
Ou même en radio "ordinaire", si tu es dans un endroit mal arrosé par une radio, tu peux écouter une musique que tu connais déjà malgré une forte friture et tout ce que la friture masque, ta mémoire te le feras reconnaitre et apprécier.
Pour rester dans la radio, avec le numérique, aussi longtemps que les algorithmes de réparation des erreurs arrivent à masquer les manques, tu peux te trouver dans une zone mal desservie et ne pas t'en rendre compte. Alors que si tu bouges de quelques mètres, les manques seront si nombreux que la communication sera tout simplement coupée...
C'est ce qui se passe avec les téléphones portables à technologie numérique lorsque tu voyages en train ou en voiture ( non, pas en voiture, vu que l'usage est interdit...) tu entends très bien, puis viennent des interruptions de quelques dixièmes de secondes et ensuite plus rien.
Si ces téléphones étaient analogiques, tu entendrais mieux la perte progressive de signal.

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nieur



Nombre de messages : 1699
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Jeu 22 Déc 2011 - 16:57

Oui tu te trompes : une info perdue est perdue. Analogique ou numérique.
Mais on peut coder l'information de sorte que ce soit réparable (redondance) ou pas grave (compression destructive). Dans le second cas, tu aura un "glitch" qui sera soit un bruit étrange, soit une tâche carrée dans l image sur quelques instants.

En analogique, tu auras un peu de friture dans le son, ou de neige dans l'image (télé ou radio mal réglée)

En général, la TNT/satellite est parfaite ou ne fonctionne pas, avec quelques passages de perte de signal (vent qui fait bouger l'antenne, orage...)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Jeu 22 Déc 2011 - 19:00

Bonjour

J'aime bien écouter du clavecin...

Les enregistrements numériques me semblent froids Shocked

par rapport aux vieux 33...

Il y a de nombreux harmoniques qui ne passent pas avec le numérique
et si on fait la comparaison avec l'instrument lui même c'est affligeant.

Au XVIII° s. on ne mettait pas la musique en conserve et on ne pouvait la déguster
que dans les bonnes maisons... Dans quelle époque sommes nous??? Ventrebleu!!!!

Marquise Blondie flower




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Jeu 22 Déc 2011 - 19:20

Steph a écrit:
Tu ferais un super prof de physique lgda :-D

C'est ben vrais ça

Même moi je comprends Very Happy

Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4566
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Jeu 22 Déc 2011 - 23:58

blondie a écrit:
Bonjour

J'aime bien écouter du clavecin...

Les enregistrements numériques me semblent froids Shocked

par rapport aux vieux 33...

Il y a de nombreux harmoniques qui ne passent pas avec le numérique
et si on fait la comparaison avec l'instrument lui même c'est affligeant.

Au XVIII° s. on ne mettait pas la musique en conserve et on ne pouvait la déguster
que dans les bonnes maisons... Dans quelle époque sommes nous??? Ventrebleu!!!!

Marquise Blondie flower
Ouais mais au XVIIe siècle, on ne savait pas accorder un clavecin de manière parfaite, alors on recommandait de "bien tempérer" le clavecin (cf. J-S Bach), c'est à dire de ne pas chauffer la pièce par une bonne flambée si c'était l'hiver. La musique devenant de ce fait un loisir estival pour audiophile strict.

Et si les 33T sont si "chauds" c'est que toute la chaine analogique de lecture du son ajoute un nombre effroyable d'harmoniques qui ne sont pas présents à l'enregistrement !

Donc l'enregistrement "parfait" ne peut être que DDD (numérique[digital] à la prise de son, numérique au traitement du son et numérique à la reproduction du son)

Et ce qui selon toi est un "bon" enregistrement bien "harmonisé" est en fait, d'un point de vue purement technique, un enregistrement perverti par d'innombrables harmoniques ajoutés par le cumul des imperfections de chaque élément mais dont la somme de ces imperfections provoque une sensation de "chaleur" sonore et d' "humanité" de la reproduction.

De fait, ne dit-on pas d'une beauté trop parfaite, trop équilibrée, qu'elle est froide et impersonnelle ?

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1064
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Ven 23 Déc 2011 - 0:41

lgda a écrit:
Donc l'enregistrement "parfait" ne peut être que DDD (numérique[digital] à la prise de son, numérique au traitement du son et numérique à la reproduction du son)

Et ça se trouve où, des haut-parleurs numériques ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6089
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Ven 23 Déc 2011 - 1:06

Salut

Citation :
De fait, ne dit-on pas d'une beauté trop parfaite, trop équilibrée, qu'elle est froide et impersonnelle ?

Déjà que je regrette les amplis à tubes qui rendaient un son plus chaud que les amplsi transistorisés . Ceci dit, la digitalisation de la musique peut très bien convenir à certaines formes musicales qui ne sont pas nécessairement réservées à la musique moderne celle qui ne retransmet pas des sentiments mais seulement du son, certain smorceaux classiques sont très bien rendu aussi par la numérisation.

Quant aux haut parleur numérique, je ne crois pas que Lgda avait affirmé leur existence (en fait un haut parleur n'est qu'une solénoïde attachée à une membrane coulissant dans un aimant), et étant donné que notre oreille est analogique, d' ou le son s'il veut être perceptible ne peut être qu'analogique.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Ven 23 Déc 2011 - 13:24

LeVieux a écrit:
et étant donné que notre oreille est analogique, d' ou le son s'il veut être perceptible ne peut être qu'analogique.


ça me semble bizarre que si tout est numériser que les HP ne le soient pas Shocked

a moins qu'il y ai transformation entre ce qui arrive dans le HP et ce qui l'en sort

Comme le phénomène de la rémanence rétinienne qui nous permet
de percevoir le mouvement a partir d'images fixes qui changent rapidement???

Igda a écrit:
De fait, ne dit-on pas d'une beauté trop parfaite, trop équilibrée, qu'elle est froide et impersonnelle ?

Si fait... Mais pourquoi "l'imperfection" est-elle ressentie comme plus riche et et naturelle plutôt qu'un note pure avec ses vibrations bien calibrées???

C'est totalement subjectif?

Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Michel99



Nombre de messages : 1953
Age : 51
Localisation : Est Parisien
Date d'inscription : 25/05/2007

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Ven 23 Déc 2011 - 13:58

ça me semble bizarre que si tout est numériser que les HP ne le soient pas
En fait je n'arrive même pas à imaginer comment un HP pourrait être "numérique", le son lui même étant un phénomène analogique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nieur



Nombre de messages : 1699
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Ven 23 Déc 2011 - 14:07

lgda a écrit:

Donc l'enregistrement "parfait" ne peut être que DDD (numérique[digital] à la prise de son, numérique au traitement du son et numérique à la reproduction du son)
Non.
Les fréquences d'échantillonnage (44 100Hz ou 48Khz) sont, malgré la loi de Shannon, insuffisantes pour certains sons un peu capricieux (violoncelle, et certains cuivres paraît-il).
Le plus fidèle restera le tout analogique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
DonPanic

avatar

Nombre de messages : 1064
Date d'inscription : 19/04/2008

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Ven 23 Déc 2011 - 17:57

Le Vieux a écrit:
Déjà que je regrette les amplis à tubes qui rendaient un son plus chaud que les amplsi transistorisés .

Normal, les transistors ne rendent que les fréquences supérieures à 200 Htz
les amplis à lampes ont toujours eu un rendu des graves sans équivalent, de 30 à 200 htz.

J'ai eu longtemps un ampli Merlaud à lampes, avec des HP à basses elliptiques de 34 cm de grand diamètre
Un pote qui avait le top des chaines Braun de l'époque était absolument jaloux du fait que sur ma chaine, guitare basse et grosse caisse étaient parfaitement distinctes alors que sur sa chaine, basse et grosse caisse formaient un bruit indifférencié
(nous avions le même modèle de cellule elliptique Ortofon)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://lascienceadeuxmains.donpanic.org
lgda



Nombre de messages : 4566
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: digital vs analogique   Ven 23 Déc 2011 - 22:52

DonPanic a écrit:
lgda a écrit:
Donc l'enregistrement "parfait" ne peut être que DDD (numérique[digital] à la prise de son, numérique au traitement du son et numérique à la reproduction du son)

Et ça se trouve où, des haut-parleurs numériques ?
Là où on achète des microphones numériques ! lol!

Blague à part, ces deux éléments ne peuvent être qu'analogiques.
Le micro capte le son et émet un signal analogique qui sera ensuite numérisé.
L'ampli peut être numérique mais le signal qui en sort sera analogique et le HP le convertira en son.

Quoique...
Magna sauf erreur a produit il y a une vingtaine d'années un HP qu'on pourrait qualifier de numérique, Une masse d'air ionisé par un courant HF est modulée par un courant BF. Mais je présume que tu peux nous en dire plus.

Accessoirement, le point le plus faible de la chaine musicale est très certainement l'oreille de l'auditeur.

J'ai plusieurs couples de HP JBL (hélas je n'ai jamais réussi à les faire se reproduire... Est-ce dû à la captivité ?) et je peux les reconnaitre à leur voix les yeux fermés. J'ai mes préférés et ceux que je considère comme "de 2ème ligue"...
Et un jour que je faisais écouter mes HP à un pote qui se targuait d'avoir des oreilles super-affutées, à ma grande surprise, il a été incapable de faire la différence entre les "top de top" et les "2ème ligue"...
Comme quoi, posséder du matériel à top niveau ne garantit pas que les oreilles soient à la hauteur de l'investissement...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: digital vs analogique   

Revenir en haut Aller en bas
 
digital vs analogique
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant
 Sujets similaires
-
» Le comput digital
» Malle Alu 70L - Multimétre digital
» La mammographie digitale.
» Votre avis: Consommation électrique ou à piles???
» Conseil appareil photo digital

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Physique-
Sauter vers: