FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La vie sur Mars

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
AuteurMessage
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6078
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Lun 2 Jan 2012 - 13:11

Salut

Citation :
à Baalbeck, au Liban, il y a 2 "pierres" de 20 000 tonnes

J'ai marché dessus lorsque j'étais au Liban en 74 ou 75 bien que très imposante je trouve que 20000 tonnes me parait exagéré, j'ai un peu oublié la mesure que j'avais faite de manière très succincte de ces pierres, l'une d'entre elles devait faire à peu près 16 mètres de long, sur 4/6 mètres de large et autant de hauteur, ce qui nous amènerait à 16*6*6 donc dans les meilleur des cas à 576 m3 ce qui nous donnerait tout de même un peu plus de 1000 tonnes, ce qui n'est pas déjà si mal et suffisant pour se poser de bonnes questions sur les techniques employées

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Lun 2 Jan 2012 - 15:30

Bonjour

En Bretagne nous avons vu un bateau de pêche qui s ‘était échouer sur la plage
après s ‘être planter sur des rochers..
A marée basse, des aussières (gros câbles) ont été ficelés au bateau et déroulées sur la plage…des cordes ont étaient ficelées aux aussières..
Ce qui a permis aux gens du proche patelin et touristes de tirer dessus au commandement « Ho Hisse !!! »
Le bateau avait 15-20 mètres mais avec un tirant d’eau de peut-être 6 mètres, je puis dire quel poids ça pouvait faire, mais certainement très lourd…
Nous étions au moins 2-300 personnes à tirer…Ho Hisse !!!
Ben ça était dur au début, puis on a tirer le bateau hors d’eau.
les trous dans la coque ont été reboucher avec tôle et chalumeaux, et le bateau à repris la mer avec la marée haute…
Cette belle histoire c’est pour dire , qu’a mon avis = on peut déplacer n’importe quoi , a condition d’y mettre suffisamment de gens …Ceci étant valable pour les énormes dolmens , menhirs , traîné sur de longues distances et tous les gros bidules déplacés dans l’antiquité ,sans pour autant faire intervenir les extra terrestres, la télékinésie etc.…
Dommage pour l’imaginaire mais plus rassurant , Non ???

Blondie terre à terre
flower

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ji_louis

avatar

Nombre de messages : 1992
Localisation : près de la mer
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Lun 2 Jan 2012 - 18:47

Un chalutier de 15m, ça fait dans les 40 tonnes de déplacement (partie immergée), disons 50 tonnes en tout (sans la cargaison).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.octaam.net/
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Lun 2 Jan 2012 - 20:33

jean pe a écrit:
Je te trouve bien optimiste! Même soumise au froid absolu vénus est de la même taille que la terre!
Et donc que sa tepérature de surface sera de 0k.

Citation :
Encore une fois, si la planète n'a pu se refroidir depuis 4.5 milliards d'années, elle ne pourra pas se refroidir en quelques années.
Faudra, au moins, encore une fois de plus ! Smile Wink

Avec, pour Vénus, une énergie solaire totale absorbée par an (terrestre) de 7000 zettajoules (10^21 joules,)* on peut comprendre que cette planète ne se soit guère refroidie.
Mais ici, on la supprime cette énergie !

Par contre, mauvaise nouvelle pour nous :
1) Mon idée « géniale » est plus vieille que moi.
2) Cette idée est sérieusement prise en considération.
Citation :
Deux pistes sont explorées pour diminuer la température à la surface de Vénus:
• diminuer le rayonnement solaire soit en faisant de l'ombre, soit en augmentant l'albédo.
• diminuer l'effet de serre.
http://fr.wikipedia.org/wiki/Terraformation#Diminuer_la_temp.C3.A9rature


Pour diminuer l’effet de serre, il faut casser les molécules de Co2, il y aura assez d’énergie pour le faire, mais il faudra attendre que la température soit suffisamment abaissée pour que ce soit utile, sinon carbone et oxygène vont se recombiner.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Lun 2 Jan 2012 - 21:11

Le Vieux a écrit:
Salut

dans les meilleur des cas à 576 m3 ce qui nous donnerait tout de même un peu plus de 1000 tonnes, ce qui n'est pas déjà si mal et suffisant pour se poser de bonnes questions sur les techniques employées

Le Vieux
Pan dans le mile, c'est bien de cet ordre de grandeur à +/- 100 T près, ce qui n'est pas mal pour une estimation ! cheers
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Lun 2 Jan 2012 - 21:57

Pour en revenir à la formule de Drake, il y a une théorie qui veut que l'univers soit infini.
Dès lors, il y a une infinité d'étoiles propice à la vie, une infinité de planètes également et, donc, le plus improbable doit exister, tant qu'il ne transgresse aucune loi physique (en supposant qu'on les connaisse).
Donc, en toute logique, il y aurait une infinité de Terres et même une infinité de Terres où nous taperons le même texte sur ce même forum !
Cela semble un non-sens, mais comment prouver que notre univers n'est pas infini ?
La suite se trouve peut-être hors de notre horizon...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nieur



Nombre de messages : 1699
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Mar 3 Jan 2012 - 2:33

Anthracite a écrit:
Pour en revenir à la formule de Drake, il y a une théorie qui veut que l'univers soit infini.
Dès lors, il y a une infinité d'étoiles propice à la vie, une infinité de planètes également et, donc, le plus improbable doit exister, tant qu'il ne transgresse aucune loi physique (en supposant qu'on les connaisse).
Donc, en toute logique, il y aurait une infinité de Terres et même une infinité de Terres où nous taperons le même texte sur ce même forum !
Cela semble un non-sens, mais comment prouver que notre univers n'est pas infini ?.
Si l'univers était infini, parmi toutes ces civilisations il y en aurait une qui aurait contacté toutes les autres. Ca ne nous est pas arrivé, donc l'univers n'est pas infini.
Ou alors il est infini mais dieu existe et il nous a voulus uniques Smile
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean pe



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 01/01/2012

MessageSujet: Plusieurs réponses   Mar 3 Jan 2012 - 9:53

Pour ce qui concerne "la pierre de Baalbeck", le poids, selon Wiki, est effectivement de l'ordre de 1200 tonnes (moins de la moitié d'une saturne 5), sa longueur est de 21,3 mètres.
Difficile de déplacer une telle masse, puisque pour reprendre saturne 5 (un peu plus de 3200 t pleine!), on la déplace sur des rails, avec le crowler ( 2700 tonnes).
Il n'y a eu qu'Energia (Russe) qui a dépassé Saturne 5, mais n'a volé que 2 fois.
Toujours est il qu'il faut des rails. Si vous avez des exemples de 1200 t déplacées sans chaussée et sans rails....
Quant à déplacer 1200 tonnes à la main, dans ce cas, il faudrait mettre en place la pierre qui est restée plantée pour le démontrer.
L'homme a une puissance de 1/10 ème de cheval, compte tenu des frottements (impossible de le déplacer sur des rondins huilés, ils seraient écrasés), combien faudrait il d'hommes ?
Quel cordage résisterait à la traction nécessaire, enfin, le frottement du profil d'une coque sur du sable mouillé et la face plate de la pierre sur la roche, y'a pas photo!
Je n'ai jamais dit que je croyais aux petits hommes gris ni à l'antique civilisation trés avancée, dans un cas comme dans l'autre, aucune preuve irréfutable n'étaie ces théories, par contre, je persiste à dire que ce mystère n'est pas résolu!!!
Pour ce qui concerne le refroidissement de Vénus, je ne sais pas si le fait de ne plus recevoir 7000 zétajoules ??? refroidirait une planète qui n'émettrait plus de radiations dans l'espace: encore une fois, si cela ne passe pas, c'est dans les 2 sens, on n'a pas affaire à un miroir de laser, alors refroidir en un ou deux ans !
Pour ce qui est de l'univers, si je ne me fourvoie, j'ai lu que celui ci est infini dans sa virtualité, puisqu'il est en expansion (qui s'accélère), mais la partie "matérielle" est finie, depuis son apparition , il a des dimensions bien matérielles.
Par contre, en vertu de E=MC2, et comme l'énergie totale de l'univers est constante, il y a toujours le même produit masse de matière par énergie présente, c'est pour cela qu'il y a maintenant une théorie qui veut que l'univers finira "gelé" par disparition de l'énergie au profit de la matière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saddam

avatar

Nombre de messages : 509
Age : 39
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Mar 3 Jan 2012 - 11:25

ZUUUT!!!!!!!!!!! scratch


Dernière édition par saddam le Mer 4 Jan 2012 - 7:03, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Mar 3 Jan 2012 - 20:46

Nieur a écrit:
Anthracite a écrit:
Pour en revenir à la formule de Drake, il y a une théorie qui veut que l'univers soit infini.
Dès lors, il y a une infinité d'étoiles propice à la vie, une infinité de planètes également et, donc, le plus improbable doit exister, tant qu'il ne transgresse aucune loi physique (en supposant qu'on les connaisse).
Donc, en toute logique, il y aurait une infinité de Terres et même une infinité de Terres où nous taperons le même texte sur ce même forum !
Cela semble un non-sens, mais comment prouver que notre univers n'est pas infini ?.
Si l'univers était infini, parmi toutes ces civilisations il y en aurait une qui aurait contacté toutes les autres. Ca ne nous est pas arrivé, donc l'univers n'est pas infini.
Ou alors il est infini mais dieu existe et il nous a voulus uniques Smile
C'est une objection (l'autre étant le "Big-bang"), mais aucune des deux ne tient, vu que cette autre "partie (?)" de l'univers est trop éloignée pour qu'on puisse la voir ni l'écouter.
La lumière ne peut nous en parvenir.
Note que ce problème pourra peut-être élucidé dans quelques milliards d'années.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Mar 3 Jan 2012 - 20:51

jean pe a écrit:
Pour ce qui est de l'univers, si je ne me fourvoie, j'ai lu que celui ci est infini dans sa virtualité, puisqu'il est en expansion (qui s'accélère), mais la partie "matérielle" est finie, depuis son apparition , il a des dimensions bien matérielles.
Par contre, en vertu de E=MC2, et comme l'énergie totale de l'univers est constante, il y a toujours le même produit masse de matière par énergie présente, c'est pour cela qu'il y a maintenant une théorie qui veut que l'univers finira "gelé" par disparition de l'énergie au profit de la matière.
Toute l'énergie de notre univers, celui qui est visible.
Mais si l'on est trop loin pour que la lumière nous permette de voir plus loin ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7846
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Mar 3 Jan 2012 - 22:14

Le Vieux a écrit:
Salut

Citation :
à Baalbeck, au Liban, il y a 2 "pierres" de 20 000 tonnes

J'ai marché dessus lorsque j'étais au Liban en 74 ou 75 bien que très imposante je trouve que 20000 tonnes me parait exagéré, j'ai un peu oublié la mesure que j'avais faite de manière très succincte de ces pierres, l'une d'entre elles devait faire à peu près 16 mètres de long, sur 4/6 mètres de large et autant de hauteur, ce qui nous amènerait à 16*6*6 donc dans les meilleur des cas à 576 m3 ce qui nous donnerait tout de même un peu plus de 1000 tonnes, ce qui n'est pas déjà si mal et suffisant pour se poser de bonnes questions sur les techniques employées

Le Vieux

Voilà ce qu'en dit Wiki:
La pierre de Baalbek dite Hadjar-el-Qoublé (la pierre du Sud) est donnée pour 21,50 m × 4,80 x 4,20 m soit de 900 à 1 100 tonnes, selon des estimations assez constantes. Elle est sortie de la carrière, mais elle est restée plantée en oblique, non loin du lieu de son extraction.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6078
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Mar 3 Jan 2012 - 22:26

Salut

La pierre sur laquelle j'ai marché n’était pas celle décrite sur wiki, j'ignorai à l'époque ou se trouvait la carrière ,la pierre dont je parle était bien en place et soutenait les 6 dernières colonnes du temple de jupiter. J'aime autant dire que de la voir et de se dire que cette pierre à été transportée sur des centaines de mètres laisse rêveur et l'on se sent vraiment très petit à coté, . Il me semble souvenir qu'il y en avait même plusieurs de très grandes tailles et hélas, bien que j'avais estimé leur grandeur p/r à ma taille, je me souviens plus des mesures de ces deux ou trois pièrres. Le temple de Jupiter aurait été construit longtemps après le déplacement de ces pierres. et sans doute que la dernière pierre restée en carrière pourrait prouver qu'il existait tout de même une limite aux déplacements

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6078
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Mar 3 Jan 2012 - 22:30

Salut

Je viens de visionner quelques photos et hélas on ne les voit pas,alors je me demande si les pierres n'était pas plutôt derrière les 6 colonnes, fichue mémoire, de ne pas me souvenir avec exactitude de ce que j'avais vu

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
saddam

avatar

Nombre de messages : 509
Age : 39
Date d'inscription : 22/10/2007

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Mer 4 Jan 2012 - 6:52


C'est sans doute de cette pierre qu'il s'agit?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean pe



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 01/01/2012

MessageSujet: l'univers fini ou infini?   Mer 4 Jan 2012 - 9:20

Pour ce qui concerne le contact avec les autres civilisations, vous oubliez un paramètre fondamental: le temps!
Mathématiquement, plus on s'éloigne, plus il y a de chances de trouver une autre civilisation, mais moins il y a de chances de la rencontrer, car pour qu'une civilisation puisse nous contacter, il faudrait qu'elle ait le temps d'évoluer afin de se doter des moyens technologiques!
Nous savons que l'espace est hostile, que de nombreuses catastrophes se produisent régulièrement (météorites, flux gamma mortels, .....).
De plus, une civilisation trés évoluée ne viendra pas interférer dans le développement d'une civilisation primitive, connaissant les dégats que cela peut engendrer!
Pour ce qui concerne les bornes de l'univers, il y a des "balises" trés lointaines pour le "borner" (quasars, supernovae et sursauts gamma).
Comment connaitrions nous l'âge de l'univers si nous n'étions pas capables d'avoir une bonne évaluation de ses limites ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6078
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Mer 4 Jan 2012 - 9:46

Salut

Non seulement le temps mais aussi le fait des limites de survie d'une civilisation, on a vu pourtant des civilisations brillantes tel que l’Égyptienne durer 3000 ans (c'est à dire 1000 ans de plus que l'occident chrétien ou encore 1500 ans de plus que la musulmane toujours très jeune en comparaison, s'éteindre), de plus s'il existait une civilisation même très évoluées, il faudrait encore qu'elle nous trouve parmi les myriades d'étoiles de galaxies (encore que sur ce point, il se pourrait encore bien que civilisation décide d'envoyer tout azimut des sondes détectrice de vie.

Le vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean pe



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 01/01/2012

MessageSujet: Salut   Mer 4 Jan 2012 - 10:29

Je partage entièrement ton opinion!
C'est vrai que je n'ai pas inclu dans mon propos l'auto destruction de la civilisation qui peut être effective en quelques années ou un peu plus (guerre, décadance...), et on peut même ajouter les conditions locales tel que les conditions climatiques (sécheresse, glaciation...).
Donc, tu pense que le fait de ne pas avoir eu de contact avec une autre civilisation extra solaire ne signifie pas forcément qu'il n'y en a pas ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
blondie

avatar

Nombre de messages : 2287
Date d'inscription : 23/05/2007

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Mer 4 Jan 2012 - 12:57

Le Vieux a écrit:
Non seulement le temps mais aussi le fait des limites de survie d'une civilisation

Bonjour
Certainement,mais même au delà d'une "civilisation"

100 000 ans...Ce ne serait-il pas dans cet espace de temps ou se limiterait un contact possible d'une espéce a une autres ???
Ex: Que donnerait une "conversation" entre nos ancétres où nos descendants avec + ou - 100 000 ans?
Pourtant c'est une proportion infime de l'age de l'univers...Non ???
Blondie flower
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean pe



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 01/01/2012

MessageSujet: Salut, Blondie   Mer 4 Jan 2012 - 13:21

Avoir une conversation, c'est mettre la charrue avant les boeufs!
Cependant depuis sa création en 1959, le SETI a envoyé des messages en direction d'alpha du centaure, sans réponse, mais peut être entendus???
La tache est immense: un nombre colossal de directions et de fréquences possibles (fréquence d'émission de l'hydrogène , par exemple?).
Si nous recevons une réponse, la civilisation qui aura répondu sera peut être éteinte!
C'est une bouteille à la mer (tu aimes la marine).
Rien ne dit qu'ils utiliseront telle ou telle partie du spectre électromagnétique, peut être qu'ils modulent des rayons X ou gamma, ou un laser ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6078
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Mer 4 Jan 2012 - 13:30

Salut

Citation :
onc, tu pense que le fait de ne pas avoir eu de contact avec une autre civilisation extra solaire ne signifie pas forcément qu'il n'y en a pas ?

Oui, tout à fait, car il faudrait déjà que cette civilisation existe et soit suffisamment avancée technologiquement pour nous contacter, qu'elle en ait eut le temps. qu'elle en ait eut l'envie, Il faudrait qu'elle ait réussit à passer outre la loi d'Einstein et il n'est pas certain que cela puisse être possible. Il est possible aussi que ce soit hélas la nôtre la plus avancée, car il faut bien une qui le soit dans l'univers à moins qu'il y ait une infinité de civilisations.

Pour nous repérer, déjà il faudrait déjà passer à proximité de notre planète pour savoir que nous existons, on peut penser que le rayon actuel de notre détection est de l'ordre d'une 100aine années lumière (date des premières émissions d'onde radiophonique) ce qui nécessiterait déjà des capteurs vraiment très très sensibles et 100 années lumière ce qui est sommes toutes assez peu.

Le Vieux


_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean pe



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 01/01/2012

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Mer 4 Jan 2012 - 14:03

Encore, tu es généreux, car les émissions n'étaient pas trés puissantes, et surtout en ondes amorties il y a 1 siècle, donc à large spectre, et s'ils font comme nous, ils ne risquent pas de nous détecter à 100 AL d'ici!
De toutes façons, c'est un travail de longue haleine, et je ne suis pas certain que la communauté humaine aie la patience nécessaire (ou les finances, bref, la volonté!).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Mer 4 Jan 2012 - 20:14

Le Vieux a écrit:
Salut

Citation :
onc, tu pense que le fait de ne pas avoir eu de contact avec une autre civilisation extra solaire ne signifie pas forcément qu'il n'y en a pas ?

et il n'est pas certain que cela puisse être possible. Il est possible
Le Vieux

Ou que nos systèmes soient compatibles, je me demande quel serait le résultat de l'échange entre un télégraphe Chappe et un émetteur-récepteur actuel...
Tous deux utilisant des ondes électromagnétiques, ce qui n'est, peut-être pas le cas.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Mer 4 Jan 2012 - 20:17

blondie a écrit:
Le Vieux a écrit:
Non seulement le temps mais aussi le fait des limites de survie d'une civilisation

Bonjour
Certainement,mais même au delà d'une "civilisation"

100 000 ans...Ce ne serait-il pas dans cet espace de temps ou se limiterait un contact possible d'une espéce a une autres ???
Ex: Que donnerait une "conversation" entre nos ancétres où nos descendants avec + ou - 100 000 ans?
Pourtant c'est une proportion infime de l'age de l'univers...Non ???
Blondie flower
On peut se le demander...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jean pe



Nombre de messages : 12
Date d'inscription : 01/01/2012

MessageSujet: Re: La vie sur Mars   Jeu 5 Jan 2012 - 9:14


[/quote]
Ou que nos systèmes soient compatibles, je me demande quel serait le résultat de l'échange entre un télégraphe Chappe et un émetteur-récepteur actuel...
Tous deux utilisant des ondes électromagnétiques, ce qui n'est, peut-être pas le cas.[/quote]

J'aime beaucoup ta comparaison télégraphe chappe/radio, en effet, tous deux utilisent les ondes électromagnétiques, l'un pour la vision, l'autre pour la propagation d'énergie qui transporte le signal.
On pourrait imaginer d'autres systèmes d'utilisation des ondes électromagnétiques pour lesquels nous ne sommes pas équipés au niveau de la détection !
Le "fin du fin" serait une "modulation à distance" des émissions électromagnétiques de leur étoile!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La vie sur Mars   

Revenir en haut Aller en bas
 
La vie sur Mars
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 4 sur 7Aller à la page : Précédent  1, 2, 3, 4, 5, 6, 7  Suivant
 Sujets similaires
-
» [Topic unique] Exploration de la planète Mars
» Vidéo ovni: Lumières de Phoenix (13 mars 1997)
» la planete mars et ses curiosités
» Bourse de Vien / Anthisnes le 8 mars en Belgique
» 17 mars 1815 : Vermenton

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Physique-
Sauter vers: