FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lgda



Nombre de messages : 4566
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11   Mer 21 Sep 2011 - 22:58

Attentats du 11 septembre
Une réaction chimique expliquerait l’effondrement des Twin Towers

Selon un expert en matériaux norvégien, c’est la rencontre explosive entre l’aluminium en fusion provenant des Boeing 767 détournés par les terroristes et l’eau du système anti-incendie qui a provoqué l’effondrement des tours du World Trade Center le 11 septembre 2001.

La commission d’enquête officielle sur ces attentats a conclu que les poutres métalliques formant la structure interne des Twin Towers, chauffées à blanc dans l’incendie des tours, avaient cédé. Un expert en matériaux norvégien met à mal cette théorie.

Mais pour Christian Simensen, chercheur au département Matériaux et Chimie du SINTEF, le plus important organisme indépendant de recherches en Scandinavie, l’explication des autorités américaines est erronée.

Selon sa théorie, l’aluminium composant la carlingue des deux avions est entré en fusion sous l’effet de l’incendie et a coulé vers les étages inférieurs où il est entré en contact avec l’eau projetée par le système anti-incendie. S’en est alors suivi un phénomène bien connu des chimistes: une explosion dévastatrice.

Comme un château de cartes

«La combinaison d’aluminium en fusion et d’eau produit des explosions phénoménales, comme le démontrent à la fois les expériences scientifiques et 250 accidents recensés par les industriels de l’aluminium depuis 1980», souligne M. Simensen dans son étude, publiée dans la revue spécialisée «Aluminium International Today» et présentée récemment dans une conférence à San Diego (Etats-Unis).

L’une de ces expériences a mis en présence 20 kg d’aluminium fondu et 20 litres d’eau, avec un peu de rouille en guise de catalyseur: la déflagration a détruit tout le laboratoire et laissé un cratère de 30 mètres diamètre, assure le chercheur. Or chaque Boeing qui s’est écrasé sur les tours du World Trade Center contenait trente tonnes d’aluminium.

«L’alliage d’aluminium des carlingues, qui contient aussi du magnésium, fond à partir de 660°C. Et si l’aluminium est porté à 750°C, il devient aussi liquide que de l’eau», souligne M. Simensen, qui pense que ce phénomène s’est produit au sein des Twin Towers.

En coulant vers les étages inférieurs, plusieurs tonnes d’aluminium seraient donc entrées en contact avec l’eau du système anti-incendie, provoquant une réaction immédiate: augmentation de la température de plusieurs centaines de degrés et libération d’hydrogène, un gaz très explosif.

De quoi produire une déflagration assez puissante pour souffler toute une section de la tour, les étages supérieurs s’effondrant pour emporter ceux d’en dessous, comme un château de cartes.

Source:http://www.lematin.ch/%5Bprimary-termpath-raw%5D/une-reaction-chimique-expliquerait-l’effondrement-des-twin-towers

Perso ça me semble possible.

Nard, sais tu à quelle t° peut se produire la thermolyse de l'eau ?
Wiki affirme que ça débute vers 750°.

Cela a t il joué un rôle dans l'explosion de ce Cher Nobyle ou à Fukushima ?

Merci de ton aide et bonne soirée !

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4656
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11   Mer 21 Sep 2011 - 23:12

Il me semble me souvenir que la thermolyse de l'eau, c'est bien vers 750°C que ça commence. A Tchernobyl, il y a bien eu thermolyse, avec peut-être un peu de radiolyse (séparation des molécules d'hydrogène et oxygène due au flux de radiations).

A Fukushima, c'est la gaine du combustible qui serait la cause première du dégagement d'hydrogène.

Citation :
Dans le cœur du réacteur, la gaine, composée d'alliages à base de zirconium, baigne dans l'eau du circuit primaire, à une température de 360°C sous 150 bar. Par réaction chimique entre le zirconium de la gaine et l'eau du cœur, une couche de zircone, ZrO2, se forme à la surface extérieure de la gaine. Une partie de l'hydrogène ainsi libérée peut migrer lentement dans la gaine pour atteindre, en fin de vie de la gaine, après 7 cycles, une concentration maximale de 700 wt. ppm. Pendant la phase de refroidissement, on observe une redistribution, conduisant à la formation de zones de concentration en H très inhomogènes et à la formation d'hydrures, de tailles et teneurs fortement liées au scénario de refroidissement.

http://iramis.cea.fr/Phocea/Vie_des_labos/Ast/ast_visu.php?id_ast=1553

Citation :
Lors d'un APRP, le cœur du réacteur est vidangé. Le refroidissement n'étant plus assuré, la température de gaine monte très rapidement, puis décroît lentement, la réaction en chaîne n'étant plus entretenue. Après une durée variable en fonction du scénario d'accident, allant de quelques minutes à une demi-heure, il y a un renoyage du cœur. Cette situation a été simulée dans les laboratoires de DEN/DMN/SRMA par l'utilisation d'une gaine préhydrurée à 600 wt ppm H, représentative de la teneur en fin de vie du crayon. Elle est oxydée à 1200°C pendant 50 s, ce qui correspond à la montée en température. La trempe (renoyage du cœur) est effectuée après différents temps de refroidissement, représentatifs du scénario de l'accident. Les essais mécaniques effectués sur ces échantillons ont montré une grande différence des propriétés mécaniques de l'alliage en fonction de la température de trempe : alors qu'il est quasi-fragile lorsque la trempe a lieu à haute ou basse température, il y a une restauration de la ductilité autour de 600 et 700°C. Les échantillons ont donc été mesurés sur les mêmes régions par microsonde électronique au SRMA, pour la répartition de Zr, Sn, Fe, Cr et O, et sur la microsonde nucléaire pour Zr, Fe, Cr etH. Zr et Sn étant homogènement distribués, nous avons pu mettre en évidence la présence de zones très hétérogènes concernant les éléments d'addition, contenant d'une part Fe Cr et H, d'autre part O.


Pendant la phase à haute température, l'alliage se trouve dans en phase cristallographique β. Pendant le refroidissement, il y a croissance d'une deuxième phase, la phase α, riche en O, qui « repousse » Fe Cr et H dans les zones encore en phase β. L'interpénétration de ces deux phases, aux propriétés mécaniques très différentes, figée lors de la trempe, explique la restauration de ductilité observée.



Pour les Twins Towers, s''il y a eu une explosion due à l'aluminium, cela ne transparait pas :
- ni sur les images;
- ni sur les relevés sismographiques qui semblent plus cohérents avec un effondrement du à la fatige des poutrelles.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4566
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11   Jeu 22 Sep 2011 - 11:01

narduccio a écrit:

Pour les Twins Towers, s''il y a eu une explosion due à l'aluminium, cela ne transparait pas :
- ni sur les images;
- ni sur les relevés sismographiques qui semblent plus cohérents avec un effondrement du à la fatige des poutrelles.
Je vais donc regarder plus attentivement le démarrage de l'effondrement des tours
As tu des liens sur les sismogrammes des tours ?

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4656
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11   Jeu 22 Sep 2011 - 15:45

lgda a écrit:
As tu des liens sur les sismogrammes des tours ?

Je les ai vus dans une des émissions qui est passée dernièrement à la télé. La montée en fréquence est relativement faible et en ressemble pas à la signature d'une explosion, ni d'une série d'explosions. Je vais faire une recherche sur le net si je trouve quelque chose.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7860
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11   Dim 25 Sep 2011 - 18:14

Il en mis du temps pour pondre sa théorie!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4566
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11   Dim 25 Sep 2011 - 22:54

Après avoir revisionné ces vidéos:
Street-level collapse
Compilation
J'en conclus que si l'aluminium a joué un rôle, il a été minime.

A voir:
- vidéo 1, secondes 0:09 à 0:33, on voit distinctement des coulées d'acier. Donc la t° a au moins localement dépassé les 800°.
- vidéo 2, seconde 0:04, on voit brièvement la facade se cintrer vers l'intérieur et l'effondrement démarrer simultanément. Séquence reprise de 0:32 à 0:36. Egalement à partir de 0:46, de 0:59, de 1:16, etc...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ji_louis

avatar

Nombre de messages : 1994
Localisation : près de la mer
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11   Lun 26 Sep 2011 - 15:33

La chaleur dégagée par la kérosène brulant dans un four (la tour) est une explication suffisante sans avoir à chercher plus compliqué. Remarquez que le béton de la voute du tunnel du Mont Blanc avait fondu rien que par la combustion d'un camion de margarine (et parce que la chaleur ne pouvait pas s'évacuer, effet de four). Le béton fond aux alentours de 1000°C et l'acier vers 800°C (selon leur qualité et leura composition).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.octaam.net/
Steph



Nombre de messages : 7860
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11   Lun 26 Sep 2011 - 16:40

Mais le kérosène n'a-t-il pas été brulé pour ainsi dire instantanément lors de l'impact?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4566
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11   Lun 26 Sep 2011 - 17:27

Steph a écrit:
Mais le kérosène n'a-t-il pas été brulé pour ainsi dire instantanément lors de l'impact?
Non.
De plus, tu n'es pas en présence d'une simple structure d'acier et de béton mais d'un espace rempli d'ordinateurs, de meubles et de papiers en tous genres qui sont tous plus ou moins combustibles...
Si le kérosène a brûlé relativement vite, il a surtout porté la t° environnante suffisamment haut pour permettre la combustion du reste.

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11   Lun 26 Sep 2011 - 19:37

J'ai lu, encore plus simple, la chaleur dégagée, dans les 5/7 cent degrés, était de nature à diminuer par deux la résistance de l'acier.
Les coulées, vues, de métal en fusion ne seraient pas celle de ce métal, mais bien celle de l'aluminium (ou de l'alliage) de l'avion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4566
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11   Lun 26 Sep 2011 - 22:51

Anthracite a écrit:

Les coulées, vues, de métal en fusion ne seraient pas celle de ce métal, mais bien celle de l'aluminium (ou de l'alliage) de l'avion.
Impossible !
L'aluminium ou ses alliages sont trop froids pour rayonner en rouge cerise à rouge clair, c'est à dire entre 750° et 850°.

Tabelle des températures de l'acier

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4566
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11   Lun 26 Sep 2011 - 22:53

L'aluminium en fusion est gris, désespérément gris.
Ce qui ruine le coeur du jeune soudeur qui ne dispose d'aucun repère pour savoir jusqu'où ne pas chauffer trop fort No

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7860
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11   Mar 27 Sep 2011 - 0:33

Peut-être que l'on a vu les coulées refroidies?
Une coulée refroidie reste-t-elle une coulée ou devient-elle une trace de coulée?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4566
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11   Mar 27 Sep 2011 - 8:08

Steph a écrit:
Peut-être que l'on a vu les coulées refroidies?
Une coulée refroidie reste-t-elle une coulée ou devient-elle une trace de coulée?
Stéphanie de Monaco ???
Peux tu répéter la question ?

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11   Mar 27 Sep 2011 - 19:32

lgda a écrit:
L'aluminium en fusion est gris, désespérément gris.
Ce qui ruine le coeur du jeune soudeur qui ne dispose d'aucun repère pour savoir jusqu'où ne pas chauffer trop fort No
Ce que tu dis, sans préjuger de quoi que ce soit, ni en tirer une quelconque conclusion est exactement à l'opposé de l'article de S & V de ce mois.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4566
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11   Mar 27 Sep 2011 - 21:26

Anthracite a écrit:
lgda a écrit:
L'aluminium en fusion est gris, désespérément gris.
Ce qui ruine le coeur du jeune soudeur qui ne dispose d'aucun repère pour savoir jusqu'où ne pas chauffer trop fort No
Ce que tu dis, sans préjuger de quoi que ce soit, ni en tirer une quelconque conclusion est exactement à l'opposé de l'article de S & V de ce mois.
A quelle page ?

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nieur



Nombre de messages : 1699
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11   Mar 27 Sep 2011 - 21:40

Gris, gris... il le sera si sa température n'est que celle de fusion. Mais ce n'est pas parce qu'il est liquide qu'il n'est qu'à sa température de fusion.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4566
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11   Mar 27 Sep 2011 - 22:01

Désolé je n'ai jamais chauffé de l'alu plus haut que sa t° de fusion.
Après, l'alu était par terre, ce qui n'est pas idéal pour poursuivre le travail au chamuleau...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11   Mer 28 Sep 2011 - 19:12

lgda a écrit:
Anthracite a écrit:
lgda a écrit:
L'aluminium en fusion est gris, désespérément gris.
Ce qui ruine le coeur du jeune soudeur qui ne dispose d'aucun repère pour savoir jusqu'où ne pas chauffer trop fort No
Ce que tu dis, sans préjuger de quoi que ce soit, ni en tirer une quelconque conclusion est exactement à l'opposé de l'article de S & V de ce mois.
A quelle page ?
107
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11   

Revenir en haut Aller en bas
 
Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Une révélation EXPLOSIVE sur le 9/11
» Corrélation entre 2 séries de données, quel test?
» Corrélation et significativité
» Comparaison de corrélation sur 2 population indépendantes
» test de pearson et coefficient de corrélation [RESOLU]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Physique-
Sauter vers: