FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Projet Iter: à quoi ressemblerait sa chaudière

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2
AuteurMessage
jeanp



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: projet ITER   Dim 4 Déc 2011 - 13:16

J'ai appris qu'il y avait un gros problème sur le revêtement interne qui doit résister à la chaleur rayonnée et à un gros flux de neutrons.

Quelques questions taraudent le néophyte que je suis:

Pourquoi utiliser le couple deutérium tritium qui génère forcément beaucoup de neutrons puisqu'il y a un neutron qui n'entre pas dans la réaction
(1/2 D + 1/3 T = 2/4 He + 1 neutron); est ce pour une question de niveaux d'énergie?

Puisque vous me parlez de la fusion froide, est ce bien de fusion dont il s'agit ?

En effet, l'énergie nécessaire au "rapprochement" de deux protons est considérable du fait de la répulsion "électrostatique" qui a un champ d'action plus lointain que les forces nucléaires qui lient entre eux les éléments du noyeau?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Projet Iter: à quoi ressemblerait sa chaudière    Lun 5 Déc 2011 - 0:59

jeanp a écrit:
J'ai appris qu'il y avait un gros problème sur le revêtement interne qui doit résister à la chaleur rayonnée et à un gros flux de neutrons.
Oui !
Citation :

Quelques questions taraudent le néophyte que je suis:

Pourquoi utiliser le couple deutérium tritium qui génère forcément beaucoup de neutrons puisqu'il y a un neutron qui n'entre pas dans la réaction
(1/2 D + 1/3 T = 2/4 He + 1 neutron); est ce pour une question de niveaux d'énergie?

C’est une question d’augmenter l’inertie en augmentant la masse du noyau sans en augmenter les forces de répulsion.
C’est un vieux principe qui date.
Je ne sais plus qui y avait pensé voilà bien longtemps…
Citation :


Puisque vous me parlez de la fusion froide, est ce bien de fusion dont il s'agit ?

En effet, l'énergie nécessaire au "rapprochement" de deux protons est considérable du fait de la répulsion "électrostatique" qui a un champ d'action plus lointain que les forces nucléaires qui lient entre eux les éléments du noyeau?
Je ne crois pas que l'on ait une idée exacte de ce que c'est et encore moins qu'on puisse l'expliquer..
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Projet Iter: à quoi ressemblerait sa chaudière    Lun 5 Déc 2011 - 22:20

Je pourrais ajouter que le tritium à l'avantage de fusionner spontanément, ce qui est aussi un inconvénient qui explique sa rareté...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Projet Iter: à quoi ressemblerait sa chaudière    Lun 5 Déc 2011 - 22:26

Steph a écrit:
Le problème c'est qu'il y a tellement peu de gens qui y travaillent, sur ces projets, qu'ils restent confidentiels.
Aussi peu d'intérêt pour quelque chose d'aussi crucial, c'est bien normal.
Ben oui, il n'y a que l'intérêt à court terme qui compte dans nos sociétés, c'est comme pour le thorium qui avait, en plus, le désavantage de ne pas produire de plutonium...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nieur



Nombre de messages : 1699
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Projet Iter: à quoi ressemblerait sa chaudière    Mar 6 Déc 2011 - 0:19

Anthracite a écrit:
Je pourrais ajouter que le tritium à l'avantage de fusionner spontanément, ce qui est aussi un inconvénient qui explique sa rareté...
Comment ça "spontanément" ? A froid ? A pression normale ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanp



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: obtention du tritium   Mar 6 Déc 2011 - 9:55

Si je ne m'abuse, le Tritium est obtenu à partir du Lithium ( 3/7 Li= 2 1/3 T + 1/1 H ? ) , extemporanément dans le réacteur.

Le Lithium est trés répandu sur terre, ne serait ce que dans les océans ! (tout comme le Deutérium), non ?

Les ressources en "matière première" pour le fonctionnement d'un "thermo réacteur" n'a donc rien à voir avec les ressources en Uranium voire en Thorium nécessaires au fonctionnement d'un réacteur !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Projet Iter: à quoi ressemblerait sa chaudière    Mar 6 Déc 2011 - 22:31

Et le lithium donne un aspect Anthracite avec le temps...
Wink
Mais, le tritium est un nucléide radioactif d'une période de demi-vie d'environ douze ans.
Dans des conditions "normales", il s'en crée par l'action des rayons cosmiques sur les autres composant de l'atmosphère, sensiblement autant qu'il n'en disparaît par sa fusion naturelle qui le transforme en hélium 3

De plus, il est très difficile de le conserver (comme l'hydrogène) très longtemps, aucun matériau ne peut vraiment le retenir captif.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nieur



Nombre de messages : 1699
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Projet Iter: à quoi ressemblerait sa chaudière    Mer 7 Déc 2011 - 1:47

Et donc, pour avoir une explication sur cette fusion "naturelle" ou "spontanée" ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanp



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Ce fameux Helium 3 !   Mer 7 Déc 2011 - 9:30

Je croyais qu'il était émis par le soleil et que c'est pour cela qu'il était "abondant" sur la surface lunaire ! (au point que son expoitation est envisagée!).

En tous cas, c'est une autre orientation possible pour la fusion, si je ne m'abuse ?

Quelles seraient les conditions nécessaires dans ce cas de figure ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Projet Iter: à quoi ressemblerait sa chaudière    Mer 7 Déc 2011 - 20:27

jeanp a écrit:
Je croyais qu'il était émis par le soleil et que c'est pour cela qu'il était "abondant" sur la surface lunaire ! (au point que son expoitation est envisagée!).
Tu m'en apprends des choses !
Mais, c'est assez logique, la Lune est très exposée au rayonnement cosmique vu la faiblesse de son champ magnétique et le Soleil est un bon pourvoyeur de ces rayons !
Citation :


En tous cas, c'est une autre orientation possible pour la fusion, si je ne m'abuse ? Quelles seraient les conditions nécessaires dans ce cas de figure ?
On sait également que la réaction tritium — deutérium est particulièrement énergétique.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanp



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: Helium 3   Jeu 8 Déc 2011 - 9:32

Ce n'est pas gentil de se moquer! J'ai commencé à m'intéresser à l'astrophysique à 60 ans (j'ai vu l'homme marcher sur la lune, mais je ne le verrai pas marcher sur mars) et comme les connaissances évoluent de manière exponentielle, j'ai beaucoup de choses à découvrir !

Pour en revenir à notre sujet, le projet d'exploitation de cet isotope non radio actif par les Américains est trés sérieux.

Son origine est solaire sur la lune, ("vents solaires") et magmatique ou transmutatoire (effectivement rayons cosmiques) sur la terre, mais en trés petite quantité, alors que le régolite lunaire en contiendrai entre 1 et 100 millions de tonnes.
Il semble que son exploitation soit rentable avec la technologie actuelle, et on ne peut que penser que celle ci le sera encore plus dans l'avenir !

Pour en terminer sur iter, il y a d'autres techniques évidemment deutérium deutérium, tritium tritium (même s'il est radioactif) hydrogène hydrogène et toutes les combinaisons dont effectivement les énergies sont différentes (si je ne m'abuse en fonction de la perte de masse).
Iter est un grand projet, un défi du 21 ème siècle, et une pièce maîtresse de la résolution du problème de l'énergie propre, abondante de sûre; donc à suivre avec beaucoup d'intérêt!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Projet Iter: à quoi ressemblerait sa chaudière    Jeu 8 Déc 2011 - 20:29

Je ne me moquais pas.

J'ignorais totalement qu'il y avait de telles réserves de tritium sur la Lune.
Comme quoi, même moi peux avoir des lacunes... Wink

Mais, je serais moins optimiste que toi sur les générateurs à fusion, du moins dans un futur proche.
Quant à Mars, on devrait y être depuis longtemps.
Mais, c'est une question d'investissement et... de prise de risque !
Ce qui était concevable il y a cinquante ans ne l'est plus aujourd'hui.

Au plaisir de te lire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanp



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: helium 3   Ven 9 Déc 2011 - 8:53

Je pensais que le titre Helium 3 était parlant. En effet, il s'agit bien de l'helium 3 présent sur la lune, non du tritium.

Comme tu me l'a justement fait remarquer, le tritium est radio actif, et il a une période de 12 ans, donc, le flux de provenance solaire serait considérable, et nous baignerions dans la radioactivité...nous ne serions sans doute pas ici à quester la connaissance!

"L'expérience est une lanterne que l'homme porte dans le dos, car elle n'éclaire que le chemin parcouru" Confucius

Personnellement, je pense que l'homme parviendra à maîtriser la fusion contrôlée, contrairement à sa première invention, .....le feu !

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6092
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Projet Iter: à quoi ressemblerait sa chaudière    Ven 9 Déc 2011 - 10:27

Salut

JeanP a écrit:
J'ai commencé à m'intéresser à l'astrophysique à 60 ans

Ciel je ne serais donc plus donc l'ainé Very Happy

Ceci dit, je ne pense pas que l'on vous a souhaité la bienvenue, ce que je fais à l'instant

Longue vie sur le forum

le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
jeanp



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: oh, nous sommes de la même classe!   Ven 9 Déc 2011 - 14:48

ou presque: j'ai 62 ans, encore toutes mes dents, et je ne pense pas "radoter" encore, en tous cas pour les sciences, bien que je ne partage pas toujours l'opinion des jeunes !!!

Merci pour cette bienvenue, je suis heureux, pour ma part, de me trouver parmi vous !!!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Projet Iter: à quoi ressemblerait sa chaudière    Ven 9 Déc 2011 - 20:29

jeanp a écrit:
ou presque: j'ai 62 ans, encore toutes mes dents, et je ne pense pas "radoter" encore, en tous cas pour les sciences, bien que je ne partage pas toujours l'opinion des jeunes !!!

Merci pour cette bienvenue, je suis heureux, pour ma part, de me trouver parmi vous !!!
Ya pas de quoi et le vieux, que toton Pic appelait le gamin, n'a pas toujours été le Mathusalem du forum...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanp



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: autres sujets   Sam 10 Déc 2011 - 8:42

Puis je savoir quels sont les autres sujets d'intérêt que tu souhaiterais éventuellement débattre ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Projet Iter: à quoi ressemblerait sa chaudière    Sam 10 Déc 2011 - 13:02

jeanp a écrit:
Puis je savoir quels sont les autres sujets d'intérêt que tu souhaiterais éventuellement débattre ?
J'ai une préférence pour la physique bien que mes études étaient basées sur l'électromécanique et l'électronique.
À part ça, et avec plus ou moins de bonheur, un peu de tout.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jeanp



Nombre de messages : 30
Date d'inscription : 29/11/2011

MessageSujet: bonjour,   Dim 11 Déc 2011 - 10:57

Pour moi, c'était la chimie, mais je connais un peu l'électronique, ayant été Radio Amateur (je reçois régulièrement la Belgique, évidemment) .

Un sujet m'intéresse, celui de la vie hors de la terre, en particulier dans le système solaire (pour l'instant, a vie sur les exoplanètes est hors de notre portée, bien que trés intéressante, notamment pour les "eucariotes intelligents").

Un satellite de jupiter, Europe, est plein de promesses, c'est un "water world" qui pourrait nous réserver bien des surprises.

Mars renferme sans doute toujours une vie microscopique dans ses entrailles, mais, si cette découverte de la première vie extraterrestre serait un scoop, permettant d'avoir une première vue sur ce qui serait soit une confirmation que la vie a une configuration unique, soit que la vie peut revêtir plusieurs formes dans sa configuration.

On pourrait alors comparer Darwin à Newton !

Comme ce sujet sort de notre contexte de la chaudière d'iter, je pense que nous devons ouvrir un autre débat !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Projet Iter: à quoi ressemblerait sa chaudière    Lun 12 Déc 2011 - 20:49

C'est une très bonne idée, et je te recommande particulièrement Steph, c'est pas du toc en la matière.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Projet Iter: à quoi ressemblerait sa chaudière    

Revenir en haut Aller en bas
 
Projet Iter: à quoi ressemblerait sa chaudière
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 2 sur 2Aller à la page : Précédent  1, 2
 Sujets similaires
-
» Fusion nucléaire - ARTE
» A quoi ressemblerait le terre si les hommes disparaissaient ?
» En quoi consiste un projet tutoré ?
» Le projet d'établissement : à quoi sert-il, et comment est-il élaboré ?
» Accompagnement personnalisé, c'est quoi cette arnaque?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Physique-
Sauter vers: