FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Hop tique !

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
lgda



Nombre de messages : 4566
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Hop tique !   Mar 15 Mar 2011 - 15:17

Question d'optique:

Les napareils photo sont équipés d'objectifs dont les lentilles reçoivent un traitement de surface qui élimine par interférence destructrice les rayons lumineux susceptibles de nuire à la qualité des images.

Quelle est la réalité physique qui se cache derrière ce blabla mercantile ?

Pour ce que j'en sais , une mince couche de chaipakoi est déposée à la surface de la lentille. L'épaisseur bien calculé de cette couche fait que les longueurs d'onde à éliminer sont éliminées par annihilation d'opposition de phase.

Certes....
Mais comment calculer cette épaisseur adéquate ?

1 longueur d'onde ? 1/2 longueur d'onde ? 1/4 longueur d'onde ? 732/1028 longueur d'onde ?

Merci d'expliquer simplement...

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6089
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Hop tique !   Mar 15 Mar 2011 - 15:44

Salut

Tu peux trouver des renseignement intéressants sur ce lien
http://pics.idemdito.org/fr/tech/coating.htm

[quote]Solution
Le traitement se compose d'une couche speciale anti-reflets (coating). C'est une réalisation pratique par les laboratoires de Carl Zeiss (en 1935) d'une découverte faite par Rayleigh en 1886: du verre ancien, légèrement terni, réflète moins la lumière et en laisse passer plus. Le traitement anti-reflet était un secret militaire allemand pendant la seconde guerre mondiale.

La lumière qui frappe l'optique a une certaine fréquence, et donc une longueur d'onde. la fréquence détermine la couleur. Toutes les teintes visibles sont limitées à une bande réduite, ce qui fait que le traitement agit pratiquement pour toutes les longueurs d'ondes, et donc toutes les couleurs.

Le but de la couche anti-reflet est de produire une seconde réflection qui s'oppose à la réflection au contact du verre. Le coating doit avoir une épaisseur d'un quart de la longueur d'onde. Les rayons réfléchis par le verre et les rayons réfléchis par le coating sont en anti-phase et s'éliminent mutuellement. L'effet recherché est ainsi atteint. La couche anti-reflet ne modifie pas les paramètres de l'optique.

Le coating doit avoir un indice de réfraction qui se situe entre celui du verre (environ 1.6) et celui de l'air (1.0). Si la couche aurait un indice d'1.6, il n'y aurait pas de réflection entre le verre et le coating. Et inversément, si le coating a un indice de réfraction égal à celui de l'air, il n'y aurait pas de réflection sur le coating même. Le produit utilisé est généralement le fluorure de magnésium.

Mais les rayons lumineux se composent de différentes fréquences. La couche anti-reflet ne fonctionne bien que pour une seule fréquence (et donc couleur). L'angle d'incidence joue aussi un role pour déterminer le pic de fréquence. Un coating simple a une épaisseur d'environ 140nm (nanomètres), ce qui correspond au pic de sensibilité de nos yeux. Cette fréquence est la mieux éliminée par le coating simple couche. Pour éliminer les réflections sur tout le spectre lumineux, on utilise un coating multicouches, d'épaisseurs différentes et d'indices variant d'1.0 à 1.6, qui réduit les reflets sur toutes les fréquences (couleurs) et angles d'incidence.



Concernant la teinte.
Citation :
l faut signaler que toutes les couleurs sont réfléchies. Mais la couche anti-reflets simple élimine mieux la composante jaune-vert (nos yeux y sont le plus sensible et cette partie du spectre contient le plus d'énergie lumineuse). Ce qui est réfléchi, c'est le restant, ce qui donne une teinte bleue aux reflets. Les fabricants d'optiques utilisent parfois une monocouche d'épaisseur différente pour chaque lentille de l'optique, et c'est ainsi que l'optique peut avoir un reflet émeraude si la première lentille est compensée pour l'orange.

Un coating multi-couches réduit les réflections de toutes les fréquences: l'optique aura donc une teinte plus foncée (attention: il ne s'agit pas du verre qui est teinté!)
En principe, le coating n'a que peu d'influence sur la teinte de la lumière traversant la lentille. Un coating simple couche a tendance à mieux laisser passer les tons jaunes-verts, mais ce phénomène est peu apparent (différence d'environ 1%). La balance des blancs automatique corrigera aisément ce défaut. Pour éliminer totalement une dominance couleur éventuelle, les fabricants utilisent soit des couches d'épaisseur différente pour chaque lentille de l'optique ou utilisent un coating multicouche sur toutes les lentilles.

A gauche, tu vois chaque fois une optique sans couche anti-reflet et une optique mono-couche. La première optique est corrigée pour les tons jaunes-vert et la réflection est bleue. La seconde optique est corrigée pour les tons oranges et donne des reflets verts. Le fabricant d'optique utilisera différents couchages sur les différentes lentilles pour éviter une couleur dominante. L'optique non traité provient d'une camera vidéo des années 80. La qualité optique est déterminée principalement par la qualité du tube de prise de vue et de l'enregistrement video (VHS). Un coating a été jugé non-nécessaire. [/qupte]

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4566
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Hop tique !   Mar 15 Mar 2011 - 15:55

OK Merci !

Donc, si la couche fait 1/4 de longueur d'onde, le temps que la lumière fasse l'aller et retour, elle se trouve décalée de 1/2 par rapport à la source, donc en opposition de phase et tout s'annule.

Mais si on fait une couche de 1/2, le temps que la lumière fasse l'aller et retour et le décalage est de 1, il devrait donc y avoir addition des phases et amplification de la lumière ??

J'ai juste ?

J'ai inventé le laser ? (Ah, non... Trop tard, c'est déjà fait...)

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2589
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Hop tique !   Mar 15 Mar 2011 - 15:59

ou une cavite résonnante Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6089
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Hop tique !   Mar 15 Mar 2011 - 16:03

Salut

Citation :
Mais si on fait une couche de 1/2, le temps que la lumière fasse l'aller et retour et le décalage est de 1, il devrait donc y avoir addition des phases et amplification de la lumière ??

Je me demande si dans ce cas, la lumière traverse encore la lentille pusique au nom du principe "que rien ne se perd rien ne se crèe", on ne peut avoir d'amplification de la lumière donc d l'énergie, sinon sur un surface plus réduite et comme rien dans ce cas, rien ne vient concentrer la lumière, on n'obtient rien. Mais ce n'est que l'avis d'un ignare

Le Vieux


_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
ji_louis

avatar

Nombre de messages : 1994
Localisation : près de la mer
Date d'inscription : 13/02/2007

MessageSujet: Re: Hop tique !   Mar 22 Mar 2011 - 18:49

lgda a écrit:
Donc, si la couche fait 1/4 de longueur d'onde, le temps que la lumière fasse l'aller et retour, elle se trouve décalée de 1/2 par rapport à la source, donc en opposition de phase et tout s'annule.

Mais si on fait une couche de 1/2, le temps que la lumière fasse l'aller et retour et le décalage est de 1, il devrait donc y avoir addition des phases et amplification de la lumière ??

J'ai juste ?
Non, on a simplement un rayon lumineux qui arrive en retard d'une période.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://www.octaam.net/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Hop tique !   

Revenir en haut Aller en bas
 
Hop tique !
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Un propulseur électro-magnétique
» la maladie génétique de ma fille !
» Quand un prêtre devient hérétique...
» Google et dépenses énergétique
» Bilan génétique!

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Physique-
Sauter vers: