FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La nature de métamatière et la séparation des parents

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: La nature de métamatière et la séparation des parents   Dim 30 Jan 2011 - 11:48

Bonjour.



Les humains ont une anatomie mammifère mais ne sont pas pour autant des animaux et encore moins des végétaux. Ils forment une classification à part. Dans le monde des vivants, Il y a les végétaux, les animaux et les humains.



Les humains se différencient par la possession de deux énergies : l'instinct et l'intelligence.

Les animaux et les végétaux eux n'ont que l'instinct pour vivre.



Les humains font partie intégrante de la nature de matière. Ils sont donc soumis aux lois qui ordonnent l'environnement matériel.



Chez certaines espèces, une loi naturelle veut que les jeunes soient élevés par leurs deux parents. Les jeunes tirent leur éducation de l'union de ses deux parents. C'est le cas de l'espèce humaine.



Chez l'espèce humaine, la séparation des parents pendant l'éducation des jeunes est contre nature. Elle est soumise à la riposte de la nature de matière : la souffrance.



Avant la naissance des jeunes, la séparation d'un couple n'est pas contre nature et n'est pas soumise à la souffrance.

Après la naissance des jeunes et pendant toute leur éducation, la séparation des parents est contre nature et soumise à la souffrance.

Après l'éducation des jeunes, la séparation des parents n'est plus contre nature et n'est plus soumise à la riposte matérielle : la souffrance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nieur



Nombre de messages : 1699
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Dim 30 Jan 2011 - 12:22

Outre la bêtise des propos, je me demande quel est le but de ce post qui ne comporte que des affirmations, ce qui est quand même douteux en matière de psychologie ou de religion.

Nieur, qui préfère ceux qui doutent a ceux qui «savent».
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7879
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Dim 30 Jan 2011 - 19:21

Moi aussi, la principale question que je me pose c'est "pourquoi?". Mais que cherche ce bonhomme en réalité?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Lun 31 Jan 2011 - 11:01

Nieur a écrit:
Outre la bêtise des propos, je me demande quel est le but de ce post qui ne comporte que des affirmations, ce qui est quand même douteux en matière de psychologie ou de religion.

Nieur, qui préfère ceux qui doutent a ceux qui «savent».
La croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains se positionne par rapport au divorce des parents.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Lun 31 Jan 2011 - 11:01

Steph a écrit:
Moi aussi, la principale question que je me pose c'est "pourquoi?". Mais que cherche ce bonhomme en réalité?
Tout aussi intelligents que soient les parents séparés pour pour que tout se passe bien et qu'il continue l'éducation de leur(s) enfant(s) ensemble et en accord, il manque l'amour et le respect qui les unit. Les jeunes tirent leur éducation de l'union de leurs deux parents. C'est une loi naturelle. Les humains doivent la respecter au risque de subir la riposte de la nature matérielle : la souffrance morale lancinante.




La formation de nouveaux couples n'empêche malheureusement pas la souffrance morale laquelle est une riposte de la nature de matière face à une agression.

Les parents divorcés ont beau reformer un couple chacun de leur coté, la souffrance est là. Souffrance des enfants devant leurs parents désunis. Souffrance des parents qui voient leurs enfants souffrir. Une souffrance permanente, lancinante qui harcèle l'enfant et mine son caractère. Une souffrance tenace qui consume les heures et les jours des parents, des moments normalement prévus pour Vivre (avec un grand V).

La vie est courte. Les humains en ont qu'une. Il n'en auront pas une autre après la mort de leur corps de matière. Agir contre nature de matière et subir sa riposte légitime : la souffrance, est un temps perdu considérable.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7879
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Lun 31 Jan 2011 - 20:46

Nous sommes bien d'accord que toute séparation engendre sa souffrance (et pas seulement chez l'enfant) mais

1) qu'est-ce que la métamatière vient faire là-dedans

2) Il vaut mieux limiter la souffrance à une séparation que de la prolonger éternellement avec des parents qui ne se supportent plus

Quelle expérience as-tu du divorce?
Moi je suis papa de 2 enfants et divorcé.

Stéphane
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Lun 31 Jan 2011 - 23:32

Citation :
Les humains se différencient par la possession de deux énergies : l'instinct et l'intelligence.

Les animaux et les végétaux eux n'ont que l'instinct pour vivre.
Ben c'est ce que l'on pensait le précédent millénaire, depuis on s'est aperçu que c'était faux et on l'a démontré...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Mar 1 Fév 2011 - 11:22

Citation :
Nous sommes bien d'accord que toute séparation engendre sa souffrance (et pas seulement chez l'enfant) mais

1) qu'est-ce que la métamatière vient faire là-dedans
La croyance à l'univers de métamatière, sa symbiose avec l'univers de matière et sa relation avec les humains se positionne par rapport au divorce des parents.

Citation :
2) Il vaut mieux limiter la souffrance à une séparation que de la prolonger éternellement avec des parents qui ne se supportent plus
Les parents pensent que la matière ne régit pas tout, même si elle est en amont de la création et que l'enfant puisse échapper à une souffrance quelle qu'elle soit. La souffrance fait aussi partie de la vie hélas et que l'enfant est effectivement soumis et subit les situations. Je pense que même la souffrance est structurante.


Ben voyons !! Le couple divorce pour faire plaisir à l'enfant !!

Il souffre le martyr moralement de la séparation de ses parents, en plus il endosse la responsabilité de la séparation : c'est pour lui faire plaisir que nous divorçons disent les parents. Pour lui éviter de souffrir !!

Il souffre de la séparation de ses parents et il se sent est responsable de sa souffrance. Lui qui est totalement innocent. Double peine.

Lorsque la nature de matière est agressée, comme dans le cas de la séparation d'un couple au moment de l'éducation des jeunes, sa riposte légitime tend vers la suppression des fautifs. Elle commence par une souffrance morale lancinante qui déstabilise la personnalité va jusqu'à son effondrement.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Mar 1 Fév 2011 - 11:23

Anthracite a écrit:
Ben c'est ce que l'on pensait le précédent millénaire, depuis on s'est aperçu que c'était faux et on l'a démontré...
Heureusement pour la nature de matière seule l'espèce humaine possède l'intelligence. seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens instinctifs quelle a imposé aux autres éléments. Elle a déjà tant à faire avec l'intelligence humaine !!! Si les animaux et les végétaux possédaient l'intelligence et pouvaient se libérer des liens instincts, ça deviendrait ingérable pour elle.

L'intelligence permet aux humains de se libérer des liens instinctifs instaurés par la nature de matière. Ils peuvent vivre comme bon leurs semble pour leur bonheur ou pour leur malheur.

Les animaux et les végétaux ne le peuvent pas. Ils n'ont pas l'intelligence. Ils ont seulement l'instinct. Ils vivent comme la nature de matière leurs a imposée de vivre sans possibilité de dévier. Ils sont capables d'apprendre seulement dans les limites imposées par la nature de matière. Pas au delà. Leurs comportements sont bridés par les liens instinctifs que la nature de matière leurs à imposé depuis toujours et pour toujours.

Seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens de l'instinct. Elle possède une deuxième énergie : l'intelligence. Avec l'intelligence, pas de limite d'évolution pour l'espèce humaine.

L'intelligence est bien présente à la naissance à l'état embryonnaire. Elle se développe au fil de la vie à la fois par l'environnement familial, l'environnement culturel, l'éducation, l'évolution psychologique etc.

Pas de graine d'intelligence innée, pas de développement intelligent possible !! Comme chez les animaux et chez les végétaux !!

La découverte de la métamatière a mis en évidence l'influence de l'énergie instinct sur tous les éléments matériels sans exception. L'instinct est le "bras armé" de l'univers de matière. Tout ce appartient à cet univers est guidé, bridé par l'instinct.

La découverte de la métamatière a aussi mis en évidence l'influence de l'énergie intelligence sur tous les êtres métamatériels. L'intelligence est le "bras armé" de l'univers de métamatière. Tout ce qui appartient à cet univers est guidé, bridé par l'intelligence.

Nous faisons partie intégrante de l'univers de matière. Nous sommes aussi sous l'influence de l'instinct. Mais nous avons une deuxième énergie qui nous affranchit des liens instinctifs : l'intelligence. Nos comportements ne sont plus bridés. Nous pouvons vivre comme bon nous semble. Nous pouvons tout faire sciemment.

Un âne qui n'a plus soif ne boira pas ! Un humain qui n'a plus soif peut continuer à boire jusqu'à en mourir !!!
L'âne boit par instinct. L'humain qui n'a plus soif mais continue à boire, boit par intelligence ; son intelligence corrompt son instinct de boire.

La nature de matière n'a pas fini de nous étonner. L'instinct non plus n'a pas fini de nous étonner.

Une espèce animale ou végétale ne peut pas détruire la nature. Elle a bridé ses comportements par des liens instinctifs de façon à ce qu'ils ne nuisent pas à l'environnement matériel.

L'espèce humaine fait exception. Elle possède l'intelligence métamatérielle. Elle est libérée des liens de l'instinct. La nature de matière n'a plus d'emprise sur elle. L'espèce humaine peut donc nuire gravement à la nature de matière si son intelligence est laissée sans contrôle de la nature de métamatière.

L'instinct et l'intelligence sont deux énergies différentes. La première appartient à l'univers de matière et anime tous ses éléments. La deuxième appartient à l'univers de métamatière et anime tous ses élements.

Instinct et intelligence doivent rester séparer. S'ils se mélangent, il se produit une réaction néfaste pour les natures matérielles et métamatérielles. L'intelligence se met au service de l'instinct et l'instintc se met au service de l'intelligence. Le pire des scénario pour les univers matériels et métamatériels.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4580
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Mar 1 Fév 2011 - 11:56

Claude De Bortoli a écrit:

Heureusement pour la nature de matière seule l'espèce humaine possède l'intelligence. seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens instinctifs quelle a imposé aux autres éléments. Elle a déjà tant à faire avec l'intelligence humaine !!! Si les animaux et les végétaux possédaient l'intelligence et pouvaient se libérer des liens instincts, ça deviendrait ingérable pour elle.

Ce préambule est faux et le reste aussi...

Citation :
Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Mer 2 Fév 2011 - 9:48

Que les parents ne fassent pas porter leur désunion sur les épaules de leur enfant en prétextant que la violence dans leur couple n'est pas structurante pour lui. L'enfant se soumet au point de vue de ses parents.


S'il n'y a plus l'amour dans la couple et qu'il y a violence, c'est une désunion. L'enfant est soumis à la souffrance morale lancinante qui le déstructure.


S'il y a encore l'amour dans le couple mais parfois violence, il n'y a pas désunion pour la nature de matière. Il n'y a pas de riposte légitime de sa part : la souffrance morale lancinante.





Pas de faux semblants possible avec les enfants !! Ils perçoivent de suite la désunion de ses parents et en souffrent le martyr !! L'union des parents doit être sincère.



S'il y a haine permanente, il y a désunion, il y a souffrance déstabilisatrice pour l'enfant.

Un reste d'union dans le couple c'est une bouée lancée à l'enfant dans un raz de marée de souffrance.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6092
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Mer 2 Fév 2011 - 10:55

Salut

Je te répondrais "à par cela quoi de neuf ? " car tout ce que tu dis, on le sait depuis fort longtemps, mais avec une autre manière de le dire et sans faire intervenir la méta matière.

Bien sur que la séparation des parents est le plus souvent vécus comme une souffrance par les enfants qui n'ont pas demandé à ce que leur parent se séparent et bien sur toutes les séparations ne se passent toujours comme il faudrait afin d'atténuer l'impact sur les enfants. Mais parfois il faut savoir choisir la solution la moins pire.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Mer 2 Fév 2011 - 22:41

lgda a écrit:
Claude De Bortoli a écrit:

Heureusement pour la nature de matière seule l'espèce humaine possède l'intelligence. seule l'espèce humaine est capable de se libérer des liens instinctifs quelle a imposé aux autres éléments. Elle a déjà tant à faire avec l'intelligence humaine !!! Si les animaux et les végétaux possédaient l'intelligence et pouvaient se libérer des liens instincts, ça deviendrait ingérable pour elle.

Ce préambule est faux et le reste aussi...

Citation :
Les cons ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnaît
Quel résumé saisissant ! cheers
Bah, quand les bases sont fausses la construction, ou la démonstration, a toutes les chances de l'être.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Jeu 3 Fév 2011 - 9:42

Le Vieux a écrit:
Salut

Je te répondrais "à par cela quoi de neuf ? " car tout ce que tu dis, on le sait depuis fort longtemps, mais avec une autre manière de le dire et sans faire intervenir la méta matière.

Bien sur que la séparation des parents est le plus souvent vécus comme une souffrance par les enfants qui n'ont pas demandé à ce que leur parent se séparent et bien sur toutes les séparations ne se passent toujours comme il faudrait afin d'atténuer l'impact sur les enfants. Mais parfois il faut savoir choisir la solution la moins pire.

Le Vieux
Les parents pensent que la matière ne régit pas tout, même si elle est en amont de la création et que l'enfant puisse échapper à une souffrance quelle qu'elle soit. La souffrance fait aussi partie de la vie hélas et que l'enfant est effectivement soumis et subit les situations. Je pense que même la souffrance est structurante.


Ben voyons !! Le couple divorce pour faire plaisir à l'enfant !!

Il souffre le martyr moralement de la séparation de ses parents, en plus il endosse la responsabilité de la séparation : c'est pour lui faire plaisir que nous divorçons disent les parents. Pour lui éviter de souffrir !!

Il souffre de la séparation de ses parents et il se sent est responsable de sa souffrance. Lui qui est totalement innocent. Double peine.

Lorsque la nature de matière est agressée, comme dans le cas de la séparation d'un couple au moment de l'éducation des jeunes, sa riposte légitime tend vers la suppression des fautifs. Elle commence par une souffrance morale lancinante qui déstabilise la personnalité va jusqu'à son effondrement.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6092
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Jeu 3 Fév 2011 - 10:29

Salut

Citation :
Ben voyons !! Le couple divorce pour faire plaisir à l'enfant !!

Je crois que tu ne comprend pas, lorsqu'un couple se déchire, voir même atteint un paroxysme de violence, il est préférable que le couple se sépare même pour les enfant, je connais un couple (et me^me plusieurs) dont le père est violent, même à l'encontre de ses filles, que devrait faire la femme à ton avis ? , rester et subir des claques et des coup de gueule à longueur de journée ou demander le divorce et un éloignement obligé du père ?

Je pense qu'un peu de travail de terrain te ferait du bien.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
lgda



Nombre de messages : 4580
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Jeu 3 Fév 2011 - 11:45

Claude De Bortoli a écrit:
Lorsque la nature de matière est agressée, comme dans le cas de la séparation d'un couple au moment de l'éducation des jeunes, sa riposte légitime tend vers la suppression des fautifs. Elle commence par une souffrance morale lancinante qui déstabilise la personnalité va jusqu'à son effondrement.
Je crois qu'il y a quelque chose que tu n'as pas compris:
- la nature de la matière, c'est par exemple son état amorphe ou cristallin (dans le cas d'un métal ou d'un verre par exemple). Le verre a un arrangement amorphe, le métal a un arrangement cristallin.
Si tu prends un acier non trempé, sa nature en tant que matière est d'avoir un réseau qualifié de martensitique. Mais si tu chauffes cet acier en dessus de 950°, tu en modifies le cristal qui devient austénitique. Tu as changé la nature de sa matière.
Et si tu le refroidis brutalement, l'acier n'a pas le temps de reprendre sa structure naturelle martensitique. Il reste austénitique (structure naturelle lorsqu'il est à haute température) mais à température ambiance. Tu as introduit un changement que tu pourrais qualifier de contre-nature dans sa nature. Tu as transformé ton acier standard en acier trempé.

Tu peux parler de matière dans ce cas parce que ce changement touche effectivement les caractéristiques de la matière. Si tu prends un microscope, tu verras effectivement un changement dans la disposition des atomes au sein des cristaux.

Mais lorsque tu parles de changement de nature de la matière au sein d'une famille, c'est du grand n'importe quoi parce que les changements ne concernent pas la matière mais les sentiments qui ne sont ni amorphes ni cristallins.

Soit tu reviens avec une explication qui est cohérente avec la nature des choses, soit tu t'abstiens.

En attendant, tu peux interviewer ta fourchette et ton couteau sur leurs sentiments profonds quant à la trempe des aciers.
L'une étant martensitique (la fourchette, non trempée) et l'autre étant austénitique (le couteau, trempé), la confrontation promet d'être passionnante !!

Nous attendons tes conclusions sans impatience. Prends ton temps avant de revenir hanter ces lieux. Nous attendons de toi un travail sérieux et bien documenté !

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Ven 4 Fév 2011 - 9:39

Citation :
Je crois que tu ne comprend pas, lorsqu'un couple se déchire, voir même atteint un paroxysme de violence, il est préférable que le couple se sépare même pour les enfant,
Les parents, tant qu'ils sont unis, sont les meilleurs artisans de la construction mentale de l'enfant. C'est une loi naturelle. Pour l'espèce humaine, c'est inscrit dans le livre perpétuel de la nature de matière.

Les parents doivent rester unis tout le temps de l'éducation du jeune. Après l'éducation du jeune, ils sont libres de se désunir au regard de la nature de matière. Ils ne sont plus tenus par l'obligation d'union du couple qui régit le processus naturel du renouvellement de l'espèce humaine.

Si les parents sont unis mais sont violents envers leur enfant au point de mettre en péril son intégrité physique, l'enfant doit être protégé et tenu loin de cette violence. Il ne doit pas être mis à l'écart de l'union de ses parents. Seulement mis à l'écart de la violence de ses parents sur sa personne. L'union de ses parents est vitale pour sa construction mentale.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Ven 4 Fév 2011 - 9:40

Citation :
- la nature de la matière, c'est par exemple son état amorphe ou cristallin (dans le cas d'un métal ou d'un verre par exemple). Le verre a un arrangement amorphe, le métal a un arrangement cristallin.
Jusqu'à maintenant, le Terrien en avait une idée approximative avec la croyance en Dieu. Ca y est ! C'est fait ! il vient de le découvrir ! C'est un véritable univers fait sans matière aussi puissant que notre univers de matière. Il est peuplé d'êtres vivants faits de métamatière qui vivent dans une nature faite de métamatière. Il est régit par des lois immuables. Les deux univers vivent en symbiose. Ils s'échangent leur énergie.

L'énergie qui anime les êtres matériels est l'instinct.
L'énergie qui anime les êtres métamatériels est l'intelligence.

Les natures matérielles et métamatérielles vivent en symbiose. Elles s'échangent leur énergie.

la nature de matière transfère son instinct chez sa partenaire la nature de métamatière qui en a fondamentalement besoin.
La nature de métamatière transfère son intelligence chez sa partenaire la nature de matière qui en a fondamentalement besoin.

La nature de matière récupère l'intelligence en provenance de la nature de métamatière et la diffuse dans son environnement instinctif pour veiller au bon fonctionnement de sa biodiversité matérielle.
La nature de métamatière récupère l'instinct en provenance de la nature de matière et le diffuse dans son environnement intelligent pour veiller au bon fonctionnement de la biodiversité métamatérielle.

Les natures matérielles et métamatérielles utilisent des transmetteurs d'énergie pour leur symbiose. Ce sont l'espèce humaine pour le coté matériel et l'espèce esprit pour le coté métamatériel.

L'univers de matière est composé d'une structure de matière en perpétuel mouvement.

Il a aussi une personnalité : les biodiversités installées sur les planètes habitables. Sans ces biodiversités, l'univers de matière ne serait qu'une structure de matière sans vie. C'est sa personnalité que l'univers de matière cherche à garantir à tout prix. C'est pour cela qu'il vit en symbiose avec l'univers de métamatière lequel va veiller au bon fonctionnement des biodiersités installées sur les planètes habitables.

Comment va t-il faire ?

Il ne peut pas agir directement chez son partenaire matériel ; une barrière infranchissable les sépare. Il va employer un autre moyen. il va doter une espèce vivant dans l'univers de matière de son intelligence. C'est l'espèce humaine. Les humains vont faire le travail à sa place !! Ils vont veiller au bon fonctionnement de la biodiversité idéale chère à l'univers de matière sous le couvert de l'univers de métamatière. Ils devront rester en communication permanente avec l'instance détentrice et émettrice d'intelligence pour tous leurs comportements intelligents.

Tant que les humains respectent ce fonctionnement et restent en communication avec la nature de métamatière, tout va bien pour la nature de matière. Si au contraire il coupent unilatéralement la communication, leurs comportements intelligents deviennent anarchiques. Ils nuisent plus qu'ils n'harmonisent. C'est le pire des scénarii pour la nature de matière qui ne peut rein faire. Elle ne peut que subir. Elle, réputée invulnérable, devient vulnérable face à l'intelligence.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
lgda



Nombre de messages : 4580
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Ven 4 Fév 2011 - 12:40

Une image vaut mille mots: clown

_________________
Quidquid latine dictum sit, altum videtur

Le Génie Des Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages  Alpages
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Sam 5 Fév 2011 - 9:53

Une fratrie humaine doit naître naturellement sur une planète habitable. Parachuter des humains en espérant que leur descendance prolifère et colonise la planète, çà ne marche pas !

Une fratrie humaine ne naît jamais du hasard : la nature de matière ne crée pas seule une espèce nuisible pour son environnement, seulement des espèces qui s'intègrent dans son harmonie La naissance d'une fratrie humaine n'est jamais le fruit du hasard. Elle se provoque sciemment.

Une fratrie humaine est une famille d'humains vivant sur une planète habitable.

La naissance d'une fratrie humaine ne se fait jamais "naturellement" sur une planète habitable. La nature de matière ne crée par seule une espèce nuisible pour son environnement. Seulement des espèces qui s'intègrent dans son harmonie.

La naissance d'une fratrie humaine sur une planète habitable se provoque par des fratries humaines adultes hyper-évoluées de l'univers de matière.

Elles repèrent une planète vierge d'humains.

Elles font le "ménage" sur la planète en annulant l'espèce animale ou végétale qui ne manquera pas d'y être installée.

Elles créent de toute pièce une ambiance mammifère propice à la naissance d'une fratrie humaine.

Puis elles laissent l'évolution faire son oeuvre jusqu'à l'apogée des mammifères : Une fratrie humaine.

Le Terrien en a les marques d'affinité : l'instinct de la matrice la nature de matière et l'intelligence des géniteurs humains extraterrestres.
Les animaux et les végétaux eux n'ont que l'instinct de la matrice matérielle. Ils n'ont pas été créé par l'intelligence humaine.

Une ou des fratries humaines extraterrestres hyperévoluées, dans la phase adules de leur existence, soucieuses d'éterniser l'espèce humaine ont repéré un planète vierge d'humains : notre Terre.

Mais la Terre était naturellement dominée par une espèce animale arrivée au stade de suradaptatation : les dinosaures. En l'état, la planète n'était pas propice à la naissance d'une fratrie humaine. Il a fallu faire le ménage à savoir annuler la domination des dinosaures et mettre en place le nid mammifère propice à la naissance de la fratrie humaine.

Pour ce faire, les géniteurs humains extraterrestres ont employé une arme idéale : des météorites de bon calibre, ni trop grosses pour ne pas anéantir toute vie, ni trop petites pour avoir l'effet escompté : l'annulation de la domination des dinosaures. Ils les ont dévié et les ont fait s'écraser sur Terre.

Les mammifères, tenus jusqu'alors en respect par la domination des reptiles, ont pu évoluer jusqu'à leur apogée : les humains !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7879
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Sam 5 Fév 2011 - 12:15

logorrhée:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Logorrh%C3%A9e

Monologue:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Monologue

et en-dehors d'admirer ta prose, il t'arrive de répondre aux questions qui te sont posées?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Sam 5 Fév 2011 - 14:37

Claude De Bortoli a écrit:
Une fratrie humaine doit naître naturellement sur une planète habitable. Parachuter des humains en espérant que leur descendance prolifère et colonise la planète, çà ne marche pas !
Tu as des exemples ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6092
Age : 67
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Sam 5 Fév 2011 - 14:43

Salut

Citation :
Tu as des exemples ?


Moi j'en ai, tu balances un nombres d'hommes mais rien que des hommes et sans éprouvette (on ne sait jamais avec le clonage) et tu n'auras aucune descendance.

Note que si tu balances même des couples sur Jupiter, il y aura peu de chance d'une reproduction quelconque.


Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
narduccio



Nombre de messages : 4682
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Dim 6 Fév 2011 - 2:58

Bof. Pourquoi on s'embête avec un troll. Si ce n'était pas un troll, il nous écouterait un peu.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Claude De Bortoli



Nombre de messages : 47
Date d'inscription : 21/06/2009

MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   Dim 6 Fév 2011 - 10:30

Anthracite a écrit:
Tu as des exemples ?
Jusqu'à maintenant, le Terrien en avait une idée approximative avec la croyance en Dieu. Ca y est ! C'est fait ! il vient de le découvrir ! C'est un véritable univers fait sans matière aussi puissant que notre univers de matière. Il est peuplé d'êtres vivants faits de métamatière qui vivent dans une nature faite de métamatière. Il est régit par des lois immuables. Les deux univers vivent en symbiose. Ils s'échangent leur énergie.

L'énergie qui anime les êtres matériels est l'instinct.
L'énergie qui anime les êtres métamatériels est l'intelligence.

Les natures matérielles et métamatérielles vivent en symbiose. Elles s'échangent leur énergie.

la nature de matière transfère son instinct chez sa partenaire la nature de métamatière qui en a fondamentalement besoin.
La nature de métamatière transfère son intelligence chez sa partenaire la nature de matière qui en a fondamentalement besoin.

La nature de matière récupère l'intelligence en provenance de la nature de métamatière et la diffuse dans son environnement instinctif pour veiller au bon fonctionnement de sa biodiversité matérielle.
La nature de métamatière récupère l'instinct en provenance de la nature de matière et le diffuse dans son environnement intelligent pour veiller au bon fonctionnement de la biodiversité métamatérielle.

Les natures matérielles et métamatérielles utilisent des transmetteurs d'énergie pour leur symbiose. Ce sont l'espèce humaine pour le coté matériel et l'espèce esprit pour le coté métamatériel.

L'univers de matière est composé d'une structure de matière en perpétuel mouvement.

Il a aussi une personnalité : les biodiversités installées sur les planètes habitables. Sans ces biodiversités, l'univers de matière ne serait qu'une structure de matière sans vie. C'est sa personnalité que l'univers de matière cherche à garantir à tout prix. C'est pour cela qu'il vit en symbiose avec l'univers de métamatière lequel va veiller au bon fonctionnement des biodiersités installées sur les planètes habitables.

Comment va t-il faire ?

Il ne peut pas agir directement chez son partenaire matériel ; une barrière infranchissable les sépare. Il va employer un autre moyen. il va doter une espèce vivant dans l'univers de matière de son intelligence. C'est l'espèce humaine. Les humains vont faire le travail à sa place !! Ils vont veiller au bon fonctionnement de la biodiversité idéale chère à l'univers de matière sous le couvert de l'univers de métamatière. Ils devront rester en communication permanente avec l'instance détentrice et émettrice d'intelligence pour tous leurs comportements intelligents.

Tant que les humains respectent ce fonctionnement et restent en communication avec la nature de métamatière, tout va bien pour la nature de matière. Si au contraire il coupent unilatéralement la communication, leurs comportements intelligents deviennent anarchiques. Ils nuisent plus qu'ils n'harmonisent. C'est le pire des scénarii pour la nature de matière qui ne peut rein faire. Elle ne peut que subir. Elle, réputée invulnérable, devient vulnérable face à l'intelligence.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La nature de métamatière et la séparation des parents   

Revenir en haut Aller en bas
 
La nature de métamatière et la séparation des parents
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» La nature de métamatière et la séparation des parents
» La nature de métamatière et la séparation des parents
» La nature de métamatière et la séparation des parents
» La nature de métamatière et la séparation des parents
» La nature de métamatière et la désunion des parents

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Autres-
Sauter vers: