FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Réflexion sur la réflexion (en toute modestie bien bien sur)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
pierre2000



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Réflexion sur la réflexion (en toute modestie bien bien sur)   Jeu 18 Nov 2010 - 15:52

Je ne suis pas sûr d'être dans la bonne section, mais vu le titre de celle ci je ne pense pas être dans la mauvaise.

Est ce que ça vous arrive d'élaborer des théories dans votre tête, de vous laisser prendre par l'enthousiasme, puis de laisser tomber en se disant que le sujet à déjà sûrement été cerné par d'autres depuis bien longtemps. Prétexte qui dissimule autant de fainéantise (une théorie ça se travaille, et ça peut prendre une vie) que de peur de l'échec.

Parce que moi, oui ...

Le corollaire de tout ça étant qu'il apparaît un brin décourageant de confronter sa pensée de quidam moyen à plusieurs millénaires de pensée humaine.

Ou alors il faut envisager la réflexion comme un exercice au même titre que la course à pied (le soliloque intérieur) ou le tennis (le débat enflammé autour d'une, ou plusieurs, bonnes bières). S'attaquer à des sujets comme la place de la religion dans la société moderne ou bien le rôle du développement industriel dans l'évolution du climat, reviendrait alors à courir la marathon ou bien à grimper l'Himalaya et demanderait donc une sacré préparation (ce qui devient moins compatible avec les bonnes bières !)

Pierre2000 (inconscient de ses limites mais pas non plus très optimiste)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6078
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Réflexion sur la réflexion (en toute modestie bien bien sur)   Jeu 18 Nov 2010 - 15:59

Salut

Citation :
Est ce que ça vous arrive d'élaborer des théories dans votre tête, de vous laisser prendre par l'enthousiasme, puis de laisser tomber en se disant que le sujet à déjà sûrement été cerné par d'autres depuis bien longtemps. Prétexte qui dissimule autant de fainéantise (une théorie ça se travaille, et ça peut prendre une vie) que de peur de l'échec.

Parce que moi, oui ...

Oui, tout à fait, mais ce n'est pas tant par fainéantise que par le fait, que je ne trouve pas d'élément nouveau qui me permettrait de continuer en général, j'arrête une théorie parce que je bute contre un mur, ce qui arrive assez vite, et que je ne sais pas aller plus loin J aperçois ainsi bien souvent le fond insondable de mon ignorance.
Souvent accompagné des regrets de n'avoir pas fait assez d'études

Pour l'échec, non, je n'en ai pas peur, pour la raison que je pars chaque fois perdant.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6078
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Réflexion sur la réflexion (en toute modestie bien bien sur)   Jeu 18 Nov 2010 - 16:05

en fait et surtout, de mes théories ne dépendent pas ma vie, d' ou la peur de l'échec est nulle puisque cela ne porte pas à conséquence, ce qui compte c'est la cogitation, il est un besoin impérieux chez moi de réfléchir, de m'occuper l'esprit

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre2000



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Réflexion sur la réflexion (en toute modestie bien bien sur)   Jeu 18 Nov 2010 - 16:07

Oui mais on peut se laisser croire que l'on aurait trouvé la solution ! Et ainsi sauver l'humanité d'un apocalypse ... Ce qui n'est pas rien !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6078
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Réflexion sur la réflexion (en toute modestie bien bien sur)   Jeu 18 Nov 2010 - 16:13

Salut

Citation :
Oui mais on peut se laisser croire que l'on aurait trouvé la solution ! Et ainsi sauver l'humanité d'un apocalypse ... Ce qui n'est pas rien !

Dans ce cas il vaut mieux faire preuve de modestie, ne rien dire et de regarder avec condescendance les survivants et se dire "ah.. si vous saviez !"

Le Vieux qui se demande si parfois l'humanité vaut la peine d'être sauvée et se dit oui certainement lorsqu'il prend un de ses petits enfants dans les bras


_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre2000



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Réflexion sur la réflexion (en toute modestie bien bien sur)   Jeu 18 Nov 2010 - 16:18

Mais tu ne sens pas débordé quand à un détour de ta réflexion tu entrevoies une nouvelle étendue de possible faisant appel à des schémas de pensée et des états de connaissance juste entrevue au coin d'un cours ou d'une publication. La somme de travail nécessaire à une "vrai" étude peut être astronomique et semble inatteignable à ceux qui ne peuvent passer leur vie sur un sujet.

Il faudrait être rentier est consacrer son temps à l'étude ... ou bien pauvre mais tout donner quand même ... et avoir une famille très patiente !

Même si la somme du "savoir" de l'humanité est sûrement composée de plusieurs couches apportées par différentes personnes et que chaque pierre à son importance dans l'édifice.

Pierre2000 qui se dit non quand il regarde le journal télévisé la télévision.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Le Vieux

avatar

Nombre de messages : 6078
Age : 66
Localisation : Liège
Date d'inscription : 08/02/2007

MessageSujet: Re: Réflexion sur la réflexion (en toute modestie bien bien sur)   Jeu 18 Nov 2010 - 16:41

Salut

Il vaut mieux ne pas avoir de famille si l'on veut consacrer toute une vie à un projet, il est parfois bien difficile de poursuivre deux lièvres à la fois.

Il faut savoir aussi faire abstraction de son bonheur, ce qui ne veut pas dire que l'on sera pas nécessairement heureux, mais seulement il faut se dire au préalable que ce n'est pas le but recherché.

L'on doit se dire que l' échec de l'un peut servir à d'autres pour qu'il ne refasse pas les mêmes démarches. D' ou que dès le départ, il faut inscrire et noter minutieusement, point par point tout ce que l'on fait sinon tout notre travail sera vraiment perdu pour tous, Ce qui est peut être injuste, parce que dans certains cas un échec peut faire progresser plus qu'une réussite. Mais je doute tout de même de l'échec total d'une personne qui consacre sa vie à une œuvre quelconque.

Oui, l'on, peut être dépassé par l'étendue de ce qu'il y a connaitre,et de ce que l'on a entrevu, mais le chemin que tu auras parcouru ne sera pas à faire par d'autres, c'est ainsi qu'avance l'humanité, aucun être au monde n'a établit une théorie sortie du néant de A à Z. Tous se sont appuyé sur d'autres pour avancer. D' ou la nécessité de la modestie dans le résultat de nos ambitions afin d'avancer.

Le Vieux

_________________
S'occuper des grands problèmes de ce monde c'est bien, et même très bien, s'asseoir sous un arbre et regarder les nuages passer c'est très bien aussi (L.V.)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre2000



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Réflexion sur la réflexion (en toute modestie bien bien sur)   Jeu 18 Nov 2010 - 16:51

Pour l'instant je me contente de petites réflexions. Par contre j'abhorre le "rebachage". J'aime beaucoup discuter avec les gens mais quand on tombe dans les lieux communs, que les démonstrations sont récursives et que l'on arrive aux mêmes conclusions que la veille ça m'énerve !
Par contre, ce moment magique de l'échange, de la mise en doute constructive et suivie de nos points de vue (et de la bonne bière) me met en joie.
Une autre chose qui m'énerve c'est quand il y a eu trop de bonnes bières et que l'on sent s'enfuir le fil de la réflexion, s'effondrer les piliers de notre démonstration. C'est vraiment gâché, car il est très difficile de recréer les mêmes conditions de réflexions. Si ça se trouve on s'est perdu à quelques encablures d'une idée novatrice (est ce forcément un pléonasme ?)

Pierre2000 (rêveur convaincu)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jibus



Nombre de messages : 2607
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Réflexion sur la réflexion (en toute modestie bien bien sur)   Jeu 18 Nov 2010 - 19:56


il y a plein de choses interessantes dans ce que tu dis... autant la notion de la faineantise, que celle sur la peur de l'echec que celle sur le fait qu'il faut aussi vivre...

pour pouvoir aprofondir des reflexions, apres une premiere etape d'idees grossieres et brutes, il faut afiner... afiner, ca demande de faire des demonstrations plus poussees, de faire de longs et laborieux calculs, de potacher...

si tu te souviens encores des calculs, et de comment ils se font, ca va encore, il faut surement apprendre 2 ou 3 nouvelles choses, mais avec les bases que tu possedes, tu peux t'en sortir (ingtegrales, derivees, nombres complexes et autres joyeusetes..)

si tu ne t'en souviens pas, il faut s'y remettre, et apres des annees, c'est bien empoussiere..

apres ca, s'y remettre, ca n'est pas non plus complique, les bases sont toujours la, il suffit de passer la balayette pour enlever la poussiere....

le gros probleme apres ca c'est le temps... enfin, surtout quand tu as une famille. quand tu as une famille, il faut lui consacrer du temps, etre avec la femme, les mioches, voir pour sortir, faire des trucs interessants pour eux...

bien sur, tu peux vivre en ermite meme chez toi... mais je crois que c'est un choix qui finit toujours par etre regrettable...

la solution c'est donc de faire de ca ton boulot et donc devenir un chercheur et etre paye pour ca... ca te permet de faire tes recherches et tes calculs sans prendre sur ton temps de famille...

mais bon, c'est pas facile..

il y a donc plein de choses qui s'opposent a ca...

que faire alors? ben, si tu as une chouette idee, ne baisse pas les bras.. meme si ca prend du temps, meme si tu sens que ca n'avance pas, ben n'abandonne jamais, meme si tu ne prends que une heure par semaine...

pis, les bonnes bieres, il ne faut pas s'en plaindre. il faut trouver le temps de vivre et d'en profiter... les rabachages aussi. mine de rien, trouver des gens qui sont aussi interesses que toi et qui ne pensent qu'a ca, ca n'arrivera jamais... alors, du moment qu'il y a des gens avec qui partager, et qui arrivent a te suivre a peu pres, ben c'est deja pas si mal que ca non?

'jib
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Réflexion sur la réflexion (en toute modestie bien bien sur)   Jeu 18 Nov 2010 - 20:50

pierre2000 a écrit:
et que chaque pierre à son importance dans l'édifice.

Surtout la deux millième.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Steph



Nombre de messages : 7846
Date d'inscription : 09/03/2007

MessageSujet: Re: Réflexion sur la réflexion (en toute modestie bien bien sur)   Jeu 18 Nov 2010 - 21:41

Anthracite a écrit:
pierre2000 a écrit:
et que chaque pierre à son importance dans l'édifice.

Surtout la deux millième.

Note que si tu veux qu'elle tienne t'as intérêt à ce que la 1999ème soit également vachement bien placée.

Pierre: Perso je pense que se lancer dans des réflexions est une activité saine, probablement plus que de regarder tournez manège mais comme le dit le vieux il faut rester réaliste et modeste.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre2000



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Réflexion sur la réflexion (en toute modestie bien bien sur)   Jeu 18 Nov 2010 - 22:06

L'avantage, c'est que l'immensité du savoir impose forcément la modestie ! Ça donne presque un coté naïf et pathétique à ceux qui s'enorgueillissent de tout savoir !

Mais c'est vrai que de la discussion est sensé naître la lumière et que, même si ce n'est que quelques étincelles, ça réchauffe toujours une journée d'avoir trouver quelqu'un pour échanger des idées et partager ses théories. Sinon, elles finissent par sentir le renfermé à tourner en rond dans le ciboulot. Et puis à les épargner de toute confrontation on les rend arrogantes et nombrilistes. Ce qui est rarement un gage de qualité !

C'est quelque chose qui est assez présent chez les grecs ou les juifs se coté discussion, partage et enseignement du savoir je crois non ? Cela doit quand même demandé beaucoup de temps et de suivi mais au moins ça ne coupe pas du monde.

Peut être qu'il y a une histoire de domaine scientifique qui se prête plus ou moins bien au partage ou au contraire à l'introspection (C'est sur qu'on ne peut imaginer théoriser sur les sciences humaines seul dans son coin).

Pierre 2000 (Pierreplexe et pèreplexe)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
jibus



Nombre de messages : 2607
Date d'inscription : 14/02/2007

MessageSujet: Re: Réflexion sur la réflexion (en toute modestie bien bien sur)   Ven 19 Nov 2010 - 3:01

pierre2000 a écrit:
(C'est sur qu'on ne peut imaginer théoriser sur les sciences humaines seul dans son coin).

et pourtant...

j'ai une theorie selon laquelle tous les etres humains sont des cons...

ben vu le nombre de raclees que je me suis pris quand j'ai voulu exposer mes idees a des groupes de gens, crois moi que j'ai decide d'arreter et que je theorise maintenant tout seul dans mon coin..

cela dit, il est vrai que ces brefs moments de theorisation avec des groupes m'ont quand meme permis de conforter ma theorie..

'jib
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
pierre2000



Nombre de messages : 28
Date d'inscription : 26/11/2007

MessageSujet: Re: Réflexion sur la réflexion (en toute modestie bien bien sur)   Ven 19 Nov 2010 - 11:52

L'homme est faible, et c'est vraiment pour lui se sublimer que d'avoir une pensée et un comportement (encore plus chaud !) rationnel. C'est enthousiasmant quand ça arrive mais c'est tellement rare et fondamentalement temporaire.

Je pense qu'on tient là le noeud du problème de la vie en société. Mais là ou les lois, les philosophies, les religions ont gagnés quelques batailles mais bien perdus la guerre, je ne vois pas ce qui pourrait changé la donne.
Je vois deux solutions :
- on continue comme ça est tout le monde disparaît dans un apocalypse planétaire. Les quelques survivant reviennent 1000 ans en arrière et tout est à recommencer sans même l'assurance d'avoir tiré les leçons de ce qui s'est passé.
- on arrive à un niveau de conscience plus élevé qui permet de tirer un trait définitif sur nos faiblesses et de tenir le fonctionnement social parfait. Mais là j'ai du mal à imaginer qu'on s'amuse beaucoup ! (c'est normal car avec mon statut de conscience intermédiaire je ne peux pas appréhender le concept de "bonheur collectif")

Pierre2000 (optimiste pour les prochaines heures)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Réflexion sur la réflexion (en toute modestie bien bien sur)   

Revenir en haut Aller en bas
 
Réflexion sur la réflexion (en toute modestie bien bien sur)
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Pour alimenter ta réflexion
» bercement nocturne et autre probleme...
» L'animal est-il un être de réflexion ?
» Réflexion sur la prière
» Réflexion sur les icônes pour nos pages d'icônes

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Autres-
Sauter vers: