FORSV : Forum de Sciences et de Vie

Forum scientifique
 
AccueilAccueil  GalerieGalerie  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Batteries : états des lieux

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
narduccio



Nombre de messages : 4624
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Batteries : états des lieux   Jeu 4 Nov 2010 - 12:27

Nieur a écrit:
Anthracite a écrit:
la contestation vient des États-Unis.
Je me permets provisoirement de mettre en doute leur envie de sortir du nucléaire.
Bof. Les EU ont une production de pétrole et de charbon énorme, donc des lobbies puissants (j'ai lu dans le Monde qu'il y avait environ 15 personnes de lobby pour chaque sénateur américain, et qu'il y avait des sommes faramineuses de l'ordre de 50 milliards de dollar par an dépensées pour le lobbying). N'étant pas forcément up-to-date en matière de nucléaire, je pense que ça ne les dérangerait pas d'enterrer les autres.

Exact, il y a des lobbys pro-charbon aux USA qui adoreraient enterrer définitivement l'option nucléaire. Il ne discutent qu'en termes économiques et ils savent qu'on a du charbon pour 4 ou 5 siècles. Donc, si on pouvait supprimer toute la concurrence possible, produire de l'énergie pas chère avec le charbon et pour le reste, on verra dans 500 ou 600 ans ... Voire moins si l'effet de serre est tel qu'il impose des changements radicaux dans le devenir de l'espèce humaine.

Il y a eu une révélation dans la presse française au sujet du lobbying aux USA, mais ça n'a pas pris médiatiquement. Il a été révélé que des groupes français (des cimenteries) faisaient du lobbying aux USA contre le réchauffement climatique. Donc, pour pouvoir utiliser autant de charbon ou de pétrole qu'elles veulent pour produire du ciment...

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2583
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Batteries : états des lieux   Jeu 4 Nov 2010 - 13:21

Pour le nucleaire il ne faut pas oublier l'accident de TMI qui a pas mal frappe l'opinion US.
Le lobbyisme : lol. Il y a des lobbyistes pour le charbon, mais aussi ceux des filieres nucleaire, et aussi ceux des ecologistes, ceux du GIEC ... Le rapport Francais au lobbyisme est tres a cote de ce qui se pratique je trouve
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4624
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Batteries : états des lieux   Jeu 4 Nov 2010 - 13:56

buck a écrit:
Pour le nucléaire il ne faut pas oublier l'accident de TMI qui a pas mal frappe l'opinion US.
Le lobbyisme : lol. Il y a des lobbyistes pour le charbon, mais aussi ceux des filières nucléaire, et aussi ceux des ecologistes, ceux du GIEC ... Le rapport Francais au lobbyisme est très a cote de ce qui se pratique je trouve

On en a déjà parlé.

Pour les français, les lobbys, c'est LE MAL! Mais, je trouve pernicieux ou des lobbys dénoncent auprès d'une partie de l'opinion l'existence de lobbys adverses en demandant aux gens l'interdiction des lobbys. Sans dire qu'en fait, eux aussi, c'est des lobbys ...

Par les habitants des autres pays démocrates, les lobbys sont nécessaires, mais il faut les encadrer pour éviter les dérives que certains dénoncent à juste titre.

En fait, on devrait se poser la question de savoir ce qu'on perdrait à l'interdiction des lobbys. Dans un monde parfait, les représentants élus du peuple savent tout sur tout ... Mais, même les meilleurs d'entre nous ne sont que des humains imparfaits. Après, il y a 2 choix :
- les lobbys et tous groupes d'informations indépendants en faveur d'un courant de pensée sont interdits et il faut mettre sur pied des commissions d'enquêtes et d'informations pour chaque dossier traité. Donc, une pléthore de fonctionnaires chargés de recueillir les informations permettant d'éclairer les avis rendus par les représentants de la Nation.
- on part du principe qu'il y a des groupes, soit rétribués, soit de bénévoles, qui se mettent en placent et qui représentent l'intégralité des vues de la Nation et on se base sur les avis émis par ces groupes, corrigés par divers moyens d'expertise.

Pour ceux qui regardent parfois sur les sites parlementaires, il y a les rapports des commissions d'enquêtes. Les gens qu'ils interrogent sont de 3 types :
- des acteurs du secteur sur lequel on fait l'enquête. Donc, des patrons, des employés, des clients, ....
- des experts indépendants plus ou moins externes.
- des représentants des différents lobbys surtout des plus représentatifs ou de ceux qui semblent avoir un avis pertinent. Souvent, on évite d'inviter le gars qui est contre parce qu'il est contre ... et puis, c'est tout ! Même s'il sait le dire très fort partout dans les médias. Bon parfois, on l'invite, juste pour qu'il cesse de brailler partout qu'on écoute pas son avis.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nieur



Nombre de messages : 1699
Date d'inscription : 18/08/2008

MessageSujet: Re: Batteries : états des lieux   Jeu 4 Nov 2010 - 14:26

buck a écrit:
Il y a des lobbyistes pour le charbon, mais aussi ceux des filieres nucleaire, et aussi ceux des ecologistes
Les capacités financières de ces différents lobbys sont un peu différentes : entre le charbon, très bien implanté dans l'industrie Américaine, et le nucléaire, relativement marginal, et les écolo (euh... ça fait quoi comme lobbying réel un écolo ?), on peut difficilement les mettre sur le même plan.

Nardu : Il est sur que les politiques ne peuvent tout savoir sur tout. Mais laisser des tierces parties bien impliquées leur apporter un éclairage partial, c'est vraiment moche (cf les diverses lois HADOPI et leur corolaire de débordements dont les majors se frottent les mains, et ce au dépend du contribuable que je suis). Le pire étant l'adoption ou le travail sur des projets en dehors de toute transparence, alors que les domaines concernés ne relèvent pas du secret (cf ACTA : on parle pas de défense là, mais de douanes, pour simplifier).
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
buck



Nombre de messages : 2583
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Batteries : états des lieux   Jeu 4 Nov 2010 - 14:47

La puissance de frappe du Giec est tres loin d'etre negligeable Wink et il suffit de voir ce qu'en fait Al Gore
Greepeace fait du lobbying, pas forcement en enquiquinant les senateurs mais en faisant des coups d'actions pour toucher le publi, celui qui vote pour. C'est aussi du lobbyisme

En effet Nardu on en a deja parle, pour ma part je parts du principe qu'a partir du moment ou on donne du conseil on fait du lobbyisme pour ou contre quelque chose.
Il y a un point ou j'ai du mal a te rejoindre c'est sur l'independance, sur les sujets sensibles cette independance est tres relative. On se dit independant car on est contre ce que l'on pense etre mal. Desole ca n'est pas de l'independance. Un exemple la CRIRAD: ils sont indendant dans le sens ou ils ne sont pas affilies a la filiere nucleaire (encore que ...) affilies dans le sens "pas payes par". Or un organisme independant ferait l'effort de montrer les bons resultats et aussi les points faibles, or c'est tres loin d'etre le cas ...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4624
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Batteries : états des lieux   Jeu 4 Nov 2010 - 15:09

Quand je parle d'experts indépendants, je ne parle pas de la Criirad, qui est tout sauf indépendante.

Expert indépendant est un vrai métier. C'est une personne extérieure à une entreprise qui est sollicitée pour étudier un sujet et donner aux directions un avis indépendant sur un sujet. Il y a des experts indépendants très réputés sur certains secteurs. Mais souvent quand ils accèdent à la notoriété, isl perdent une partie de leur indépendance. Un vrai expert indépendant tient à son indépendance comme la prunelle de ses yeux. Qui irait embauché un expert indépendant qui ne donnerait pas les meilleures solutions, mais toujours la même solution.

Pour un problème de sécurité au boulot, j'ai été en contact avec une entreprise d'expertise en ergonomie. Ils étudient un problème, ils proposent quelques solutions, dans notre cas, ce furent 3 solutions. Ensuite, ils peuvent finaliser le dossier (ce qui est la cas, dans mon exemple) en affinant l'étude et proposer des solutions concrètes en fonction du budget prévisible. Ou avoir les mains libres si on veut que le problème soit résolu comme selon le programme initial.

Mais, ce sera EDF qui aura la maitrise d'œuvre, ils n'interviennent qu'en tant que conseils et experts. L'avantage, c'est qu'ils cultivent un maintien de compétences élevés. S'ils ne savent pas faire, ils savent qui peut faire. Et ils ne sont pas inféodés à des solutions techniques. On s'est rendu compte que souvent, nous mettions en œuvres certaines solutions parce qu'on avait l'habitude de travailler avec certaines boites. Là, on est allé cherché des solutions dans le domaine de la chimie et on va réaliser quelque chose qu'on aurait pensé impossible à réaliser il y a 5 ans. Alors que c'est des problématiques que la chimie rencontre depuis de nombreuses années : comment manipuler des produits CMR sans risque pour les manipulants.

Et il arrive que certains de ces experts soient sollicités pour avis par des commissions d'enquêtes parlementaires. En quelque sorte, ce sont des référents de l'état de l'art à un moment donné.

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Batteries : états des lieux   Mar 9 Nov 2010 - 20:33

Bon, finalement le projet d'utilisation des déchets est au point mort actuellement. (ce que j'en disais plus haut).
Ce qui ne veut pas dire que ça ne finira pas, un jour par aboutir !

Néanmoins, il y a vraiment doute, si l'on en croit les projets d'entreposage réversibles et les autres.
Parmi ces derniers, épinglons l'idée de les enfermer dans une sphère de tungstène en se disant que la température y régnant fera fondre les roches et que l'enterrement se fera tout seul.
L'autre idée, de les larguer là où une partie de l'écorce terrestre s'enfonce sous une autre, est encore plus délirante et interdite !
Le risque de volcan crachant de la lave radioactive est loin d'être négligeable...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
narduccio



Nombre de messages : 4624
Age : 58
Localisation : Alsace
Date d'inscription : 07/02/2007

MessageSujet: Re: Batteries : états des lieux   Mer 10 Nov 2010 - 1:08

Anthracite a écrit:
Le risque de volcan crachant de la lave radioactive est loin d'être négligeable...

Déjà que ça leur arrive de manière naturelle ....

_________________
Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Anthracite

avatar

Nombre de messages : 6215
Date d'inscription : 27/12/2008

MessageSujet: Re: Batteries : états des lieux   Mer 10 Nov 2010 - 20:17

De ton avis, ajouter le surnaturel au naturel n'est pas la solution !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Batteries : états des lieux   

Revenir en haut Aller en bas
 
Batteries : états des lieux
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Batteries : états des lieux
» Maroc: Loi Interdisant le tabac dans les lieux public
» quel est le lieux qui vous parais le plus mystérieux ?
» Les centres d'intérêt des ovnis: des lieux privilégiés
» Vends batteries 12V ( utilisables pour les montures astro)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
FORSV : Forum de Sciences et de Vie :: Sciences :: Physique-
Sauter vers: